Joignez-nous sur notre Page FacebookJoignez-nous sur notre Groupe FacebookJoignez-nous sur TwitterJoignez-nous sur Google PlusJoignez-nous sur Youtube #1Joignez-nous sur Youtube #2Actualités RSSMusiques TF à Écouter



Forum Transformers et site web
 
Site Web TFAccueilActualitéFAQRechercherS'enregistrerConnexionPublicationsÉvènements

Partagez | 
 

 La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles

Aller en bas 
AuteurMessage
megatron84
Chef Powermasters Optimus Primus
Chef Powermasters Optimus Primus
avatar

Masculin Nombre de messages : 4078
Age : 34
Localisation : LA FERTÉ-GAUCHER (seine-et-marne 77 (île de france)).
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 14:14

La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles

Après Toys R Us, un nouveau magasin est en redressement judiciaire. Le magasin se situe France. La Grande Récré rejoint Toys R Us en redressement judiciaire.
C'est qui le prochain ?

Voici le lien :  
http://www.lefigaro.fr/societes/2018/03/05/20005-20180305ARTFIG00170-la-grande-recre-en-route-vers-le-redressement-judiciaire.php


EDIT: Article inséré sur le forum
La Grande Récré en route vers le redressement judiciaire
Article par lefigaro.fr

Fragilisé par ses performances de Noël très décevantes, le géant du jouet Ludendo devrait se placer sous la protection du tribunal de commerce de Paris. Il recherche un repreneur.
Douche froide pour les 1600 salariés de Ludendo (La Grande Récré) en France. Selon nos informations, le numéro deux de la distribution de jouets dans l'Hexagone devrait demander son placement en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Paris. «Le marché du jouet a connu l'an passé une contre-performance notable qui a eu un impact fort sur la trésorerie du groupe, écrivent les dirigeants dans une notre interne destinées aux salariés, que Le Figaro s'est procurée. Inattendue et imprévisible, la baisse du chiffre d'affaires a eu pour conséquence la dégradation de la situation de trésorerie, que des négociations avec les partenaires financiers n'ont pas permis de solutionner.» L'an passé, les ventes de jouets ont reculé de 0,8%, à 3,4 milliards d'euros, dans un contexte rendu complexe pour les distributeurs traditionnels par l'essor de l'e-commerce, le boom des promotions et des achats de plus en plus tardifs pendant la période des fêtes. Sur la période de Noël, La Grande Récré, est, elle, en recul de 5,6%. Le challenger a été victime de la politique agressive de promotion lancée par Toys'R'Us, dont la maison mère s'est placée sous la protection de la justice américaine.

À court de trésorerie
Conséquences de ce Noël désastreux: d'une part, Ludendo, qui compte 252 magasins en France (dont 164 succursales), n'a pas réalisé ses objectifs de chiffres d'affaires sur l'exercice clos fin février (il était de 460 millions d'euros à fin février 2017). D'autre part, le groupe s'est trouvé à court de trésorerie le mois dernier, et ses banquiers lui auraient refusé d'accéder à une ligne de crédit, pourtant prévue par contrat, de 75 millions d'euros. Ludendo, détenu aux deux tiers par la famille de Jean-Michel Grunberg (le président du conseil d'administration), reste handicapé par une dette de 105 millions d'euros, même s'il l'avait réduite à l'automne 2015 en cédant sa filiale britannique. À l'époque, le groupe avait par ailleurs engagé un vaste plan d'économies, supprimant une centaine de postes et fermant une cinquantaine de magasins déficitaires, et en passant quarante autres sous franchise. Cela n'a visiblement pas suffi. Même si le groupe garde un résultat opérationnel positif, il n'a pas respecté ses engagements pris avec ses créanciers, et perdu leur soutien.

Résultat opérationnel positif
Dans ces conditions, la direction n'a eu d'autre choix que de se placer sous la protection du tribunal de commerce de Paris. Le groupe devrait se déclarer ce mardi en cessation des paiements, et une audience se tenir jeudi prochain. Le tribunal de commerce de Paris devrait alors nommer deux administrateurs judiciaires pour une période de six mois. «Cette procédure permettra au groupe de faire face à ses difficultés temporaires, assurent les dirigeants. Nous allons tout mettre en œuvre, avec le concours des deux administrateurs judiciaires, afin de permettre au groupe, dont le résultat opérationnel reste positif, d'adapter son financement à son plan de marche opérationnel pendant la période d'observation de six mois qui devrait s'ouvrir.» La direction tient à rassurer ses collaborateurs en précisant que «l'activité continue, et que les salaires, primes et frais seront payés à 100% durant toute la période». Jean-Michel Grunberg avait déclaré mi-décembre être à la recherche d'un nouvel actionnaire majoritaire pour Ludendo. À court terme, la priorité de la direction est de mettre au point un plan de continuation. «Ce plan, pour être validé par le tribunal de commerce, doit garantir que l'entreprise est durablement rentable et peut régler son passif (qui est gelé) sur les dix prochaines années au plus», précisent les dirigeants. Si La Grande Récré dispose de quelques mois pour souffler, son avenir passera inévitablement par un changement de mains.


Dernière édition par megatron84 le Mar 6 Mar 2018 - 14:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enzotronus
Voiture
Voiture
avatar

Masculin Nombre de messages : 336
Age : 16
Localisation : France, Basse-Normandie
Date d'inscription : 12/11/2014

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 14:33

Pas étonnant, énormément de personnes n'aiment pas ce magasin et n'y achètent plus faute de prix beaucoup trop élevés, ça en devient presque comique.

(megatron84, désolé de te le dire mais on écrit "redressement judiCIaire" et non judisaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MahXyme
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Masculin Nombre de messages : 162
Age : 15
Localisation : En face
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 14:46

Ah je l'avais dit pour Toys “R” Us que ca allait affecter les autres marques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FurySanctuary
Requanicon
Requanicon
avatar

Masculin Nombre de messages : 1906
Age : 36
Localisation : Région Centre Cybertron
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 14:58

Note : toy'r'us, la grande récrée... là on parle d'enseignes ou de chaîne de magasins ,)

C'est surtout tout le secteur qui est touché car pratiquant les mêmes méthodes et non le fait qu'une enseigne sombre en emportant d'autres avec. La disparition d'un fera que les parts de marchés seront redistribuées aux autres, mais ça ne veut pas dire que ces derniers survivront quand même.

Mais n'ayez crainte, le redressement se fera par des licenciements et des demandes de plus d'efforts aux salariés, seuls respondables de ces pertes et non aux mauvais choix des dirigeants et/ou des salaires/actions... mis dans leurs poches plutôt que d'avoir vraiment essayé de s'adapter. Le conseil d'administration partira avec des sommes confortables EUX.


Dernière édition par FurySanctuary le Mar 6 Mar 2018 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/FurySanctuary
Cobra083
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Masculin Nombre de messages : 244
Age : 43
Localisation : Six fours ( var )
Date d'inscription : 01/07/2016

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 15:01

Et oui beaucoup trop cher , je suis d'accord .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devastator-57
Nouvelliste
Nouvelliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1405
Age : 19
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mar 6 Mar 2018 - 15:51

Ouaip, j'y suis allé la semaine dernière, un peu moins de 30€ le Titan Return format deluxe, faut peut-être pas pousser mémé dans les smarties oh non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC94-daFCFIDL8hLbtprMdng/videos
Raiden
Chef Powermasters Optimus Primus
Chef Powermasters Optimus Primus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5313
Age : 35
Localisation : Oise
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Mer 7 Mar 2018 - 4:44

Je crois qie je n'ai jamais acheter le moindre truc à la Grande Recré.
Alors franchement ça m'en gratte une sans reveiller l'autre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superhomme
ADMIN-FONDATEUR
ADMIN-FONDATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 16344
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Jeu 8 Mar 2018 - 0:33

Voilà d'autres articles pour les intéressés Transfans d'Europe de la situation délicate que vit hélas présentement le magasin de France "La Grande Récré":

La Grande Récré en cessation de paiement, énième victime d'Amazon
Article par latribune.fr, francetvinfo.fr, lci.f, macommune.info, francetvinfo.fr




Le numéro deux français de la distribution de jouets, au chiffre d'affaires de plus de 500 millions d'euros, n'aurait pas convaincu ses banques de renouveler leurs crédits. Quelque 400 magasins dans le monde avec leurs 2.500 collaborateurs directs et 100 franchisés sont concernés. Les difficultés de Ludendo, propriétaire de l'enseigne, interviennent après les faillites successives de géants du jouet comme Toys "R" Us ou Maplin aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Pour décrire les effets dévastateurs du commerce en ligne sur les enseignes classiques qui vendent leurs produits dans des magasins physiques, les Américains ont une expression : "Retail Apocalypse", "l'Apocalypse du commerce de détail" en français. Cette concurrence toujours plus hégémonique de la vente par Internet, le groupe français Ludendo l'a prise de plein fouet : le propriétaire de l'enseigne de jouets La Grande Récré, numéro deux de la distribution de jouets en France, va se placer en cessation de paiement, a indiqué à l'AFP, hier lundi 5 mars, une source proche du dossier, confirmant une information du Figaro. Le phénomène n'est pas isolé, comme le prouvent les exemples tout récents du distributeur de jouets Toys "R" Us et et celui d'articles électroniques Maplin au Royaume-Uni. Ils ont été placés mercredi 28 février sous administration judiciaire, illustrant les difficultés du commerce physique et mettant en péril près de 5.500 emplois. La mesure la plus sévère concerne la filiale britannique de Toys "R" Us, placée en liquidation, qui pourrait perdre l'ensemble de ses 105 magasins et 3.200 salariés au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, la situation n'est pas meilleure pour le distributeur américain Toys "R" Us, puisque dès septembre dernier il a été obligé de se placer sous le régime des faillites. (À droite, une infographie Statista* qui rappelle la situation qui prévalait déjà en 2016 dans le secteur du jouet)

Performances en berne, les banques coupent le robinet
En France, la direction du groupe Ludendo, contactée lundi par l'AFP, n'a pas fait de commentaires sur cette information de mise en cessation de paiement. Mais il semble que des difficultés commerciales et financières seraient à l'origine de cette situation. Ainsi, s'agissant des ventes de Noël, les performances de La Grande Récré n'ont pas été au niveau de ce qui avait été budgété et, face à ces résultats décevants, les banques n'ont pas relancé les encours de crédits alloués à l'enseigne chaque année, selon un expert du secteur. Pour mémoire, le chiffre d'affaires annuel du secteur du jouet est de 3,4 milliards d'euros en France, c'est le deuxième marché en Europe. Plus de la moitié du chiffre s'effectue en novembre et décembre. Le marché français du jouet a terminé 2017 sur un repli de 0,8% - après quatre années de croissance consécutives-, avec un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros, selon le bilan de référence du cabinet NPD. Fondé en 1977 par Maurice Grunberg, le groupe français Ludendo, dont l'enseigne phare est La Grande Récré, est spécialisé dans le commerce des jeux, des jouets, de la fête et des loisirs pour l'enfant et la famille. Jusqu'à présent détenu à 62% par la holding familiale de son président Jean-Michel Grunberg, le groupe avait annoncé en décembre l'ouverture de son capital "afin de trouver un nouvel actionnaire majoritaire". Ludendo compte parmi les grands du secteur en Europe, avec près de 400 magasins dans le monde, 2.500 collaborateurs directs et 100 franchisés. En 2016, son chiffre d'affaire sous enseignes a dépassé les 500 millions d'euros.

La concurrence sans partage du commerce en ligne
Ces annonces successives témoignent de la difficulté des distributeurs spécialisés qui subissent une baisse de fréquentation dans leur magasins et une conjoncture macro-économique défavorable. Commentant la faillite de Toys "R" Us et Maplin au Royaume-Uni, David Cheetham, analyste chez XTB, estime que les deux groupes n'ont "pas su s'adapter à ces changements": "L'évolution des comportements des consommateurs a entraîné une brusque augmentation de la concurrence en ligne et un changement fondamental de l'environnement commercial." Selon les chiffres de GlobalData, les parts de marché britannique du spécialiste du jouet  ont diminué de près de moitié entre 2008 et 2017, tandis qu'Amazon et l'enseigne Smyths, présente en magasins et en ligne, connaissaient une croissance solide dans le même temps.

Les envies des enfants ont aussi changé
C'est tout le secteur du jouet qui est aujourd'hui en difficulté avec des ventes globales en baisse de 0,8% car les envies des enfants ont aussi changé. "Nos enfants achètent de moins en moins longtemps du jouet, très vite ils veulent passer au digital", explique Yves Puget, directeur de LSA. D'autres enseignes sont aussi dans le rouge, comme l'entreprise américaine Toys “R” Us qui menace de fermer une centaine de magasins en Grande-Bretagne.



Fin de partie pour La Grande Récré?
L'enseigne française emblématique de 1.600 salariés va être placée sous redressement judiciaire. Après des ventes de Noël très décevantes, le géant du jouet détenu par Ludendo cherche un repreneur face à une dette qu'il n'arrive pas à éponger. Le numéro deux de la distribution de jouets en France va être placé sous peu en redressement judiciaire selon des sources proches du dossier, confirmant une information du Figaro. Le coup est rude pour les 1.600 salariés de l'enseigne. Après des ventes de Noël décevantes pour un chiffre d'affaires 2017 de 460 millions d'euros, en dessous de l'objectif, les banques n'ont pas suivi l'entreprise déjà lourdement endettée à 150 millions d'euros. En manque de trésorerie, avec une ligne de crédit de 75 millions d'euros bloquée, le groupe fondé en 1977 était pris à la gorge. Elle va ainsi demander le dépôt de bilan devant le tribunal de commerce de Paris. L'audience entérinant la mise en redressement judiciaire doit intervenir d'ici la semaine prochaine. Des discussions se sont tenues sous l'égide du CIRI (Comité interministériel de restructuration industriel) à Bercy afin de trouver une solution pour contenter tous les créanciers. Elles n'ont pas abouties, butant sur les sûretés demandées à l'entreprise. "L'objectif est d'obtenir une période d'observation de 6 mois au tribunal afin de poursuivre le plan engagé pour réduire le nombre de magasins, notamment ceux non rentables nous explique une source proche du dossier. Cela en concerne plusieurs dizaines". La Grande Récré souhaite également poursuivre le passage de nombreux magasins en franchise. Le groupe détient actuellement 164 magasins en propre pour 252 magasins dans l'Hexagone. Il revendique 10% de parts de marché du secteur pour un chiffre d'affaire sous enseignes au dessus de 500 millions d'euros en 2016. La Grande Récré a enchaîné les handicaps en fin d'année dernière, période où les enseignes de jouets réalisent plus de la moitié de leur chiffre d'affaires annuel. Le mastodonte du secteur Toys"R"us se déclare en faillite en septembre 2017. "Du coup ils ont voulu faire entrer des liquidités rapidement à Noël en destockant et en bradant leurs produits avec des prix à la baisse développe Frank Rosenthal, consultant en marketing. Les enseignes de grande distribution ont suivi le mouvement et La Grande Récré a été obligée de s'aligner".

Attentats, Amazon et faiblesse sur internet?
La situation de La Grande Récré avait déjà commencé à se tendre en 2015. Suite aux attentats parisiens de novembre, le groupe avait pâti des craintes sécuritaires des Français qui se sont tournés massivement vers le e-commerce plutôt que vers les magasins. Et La Grande Récré est en plus très présente en Ile-de-France. Le géant du jouet a réagi en cédant la même année le magasin britannique Hamleys, seulement 3 ans après son acquisition, afin de se reconstituer une trésorerie et de sécuriser avec les banques son plan de financement 2016-2020. A l'évidence cela n'a pas suffi. "La Grande Récré a perdu 5,6% de chiffre d'affaires l'année dernière, plus que le marché du jouet qui est en recul de 1% à 3,4 milliard d'euros selon le cabinet NPD" note le consultant en marketing.  La Grande Récré subi comme d'autres le "showrooming". Les clients repèrent des produits en magasin, comparent ensuite les prix, puis achète ceux-ci sur internet moins chers. "Avec des jouets c'est très facile de faire du showrooming détaille Frank Rosenthal, d'autant que les marques et références sont comparables aisément". "Il est extrêmement compliqué de tenir un magasin toute l'année dans un secteur à forte saisonnalité note un expert du secteur. Avec la montée du web, l'évolution est cruelle pour le petit magasin sympa de notre enfance qui a vécu. Aujourd'hui le marché des jouets fonctionne au marketing et au buzz avec les listes des enfants". D'autant que dans le jouet aussi, Amazon monte clairement en puissance en France, grignotant les parts de marchés. 25% des jouets, tous canaux confondus, sont achetés par internet en France.  A ce tableau sombre, s'ajoute la percée record de la nouvelle console de Nintendo, la Switch, qui a battu tous les records en France. "Le marché est globalement en hausse régulière depuis 25 ans note un connaisseur du secteur. Sauf qu'il baisse tous les 6 ans grosso modo lorsque Nintendo sort une nouvelle console. En 2017, en plus de cela, les jeux sous licences comme Star Wars n'ont pas bien marchés". Les vents contraires ont ainsi eu raison de l'enseigne l'année dernière.

Des fondamentaux positifs
Malgré tout, "le résultat d'exploitation du réseau (ndlr: Ebitda) est largement positif constate un très bon connaisseur de l'entreprise. La mise en redressement judiciaire ne signifie pas la fin de l'entreprise, elle traduit simplement la lenteur du plan d'évolution de celle-ci avec une dette trop forte qui n'arrive pas à être résorbée". D'autant que face aux marques qui ont des relations compliquées avec Amazon, l'enseigne de Ludendo peut tirer son épingle du jeu en mettant celles-ci plus en valeur. "La Grande Récré doit réagir ajoute notre fin connaisseur des arcanes de l'entreprise. Ils doivent se demander pourquoi leurs concurrents réalisent beaucoup de chiffre d'affaires grâce à la digitalisation et pas eux. Pendant longtemps ils se sont dit que les magasins et internet n'allaient pas ensemble. C'est totalement dépassé."  Pour l'instant, La Grande Récré ne réalise que 5% du chiffre d'affaires via internet alors qu'un de leurs concurrents, King Jouet, est à 8%.

Lego et Mattel sous pression
Le secteur du jouet est globalement sous pression. Lego a annoncé une baisse de 8% de son chiffre d'affaires l'année dernière, une première depuis 12 ans. Les Barbies de Mattel traversent eux-aussi une crise. L'enseigne a annoncé à l'automne dernier un plan d'économies de 650 millions de dollars lors des deux prochaines années avec fermeture d'usines et recentrage sur leurs produits phares comme les jeux pour bébés Fisher-Price. Pourtant dans ce marché déprimé, l'éditeur français de jeux de société Asmodee a su tirer son épingle du jeu avec des hit comme Jungle Speed. La Grande Récré a désormais 6 mois au minimum pour trouver la recherche de la perle rare: un actionnaire majoritaire aux reins solides. L'enjeu n'a rien d'aisé car la famille Grundberg qui détient l'entreprise aux deux tiers, cherchait déjà un repreneur depuis quelques temps sans succès. "Pour un investisseur, c'est plus intéressant de récupérer une entreprise avec une bouffée d'oxygène grâce au mur de dettes bancaires qui est repoussé avance une source proche de La Grande Récré". L'issue du dossier devrait prendre du temps, la période d'observation de 6 mois qui va s'ouvrir, pourrait être renouvelée afin de trouver une solution.

_________________ _________________ _________________ _________________
Forum Transformers & Site web ► http://www.transformersfr.com | http://www.transformersfr.com/forum.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transformersfr.com/
Ryuzo
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 7962
Age : 35
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Ven 9 Mar 2018 - 17:11

C'est dommage de perdre un peu ce charme d'aller dans un magasin de jouet, même si ça coûte cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devastator-57
Nouvelliste
Nouvelliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1405
Age : 19
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Sam 10 Mar 2018 - 11:38

Moi je me dis que l'emprise qu'Amazon a sur le monde grandit tellement vite que ça commence à faire vraiment peur No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC94-daFCFIDL8hLbtprMdng/videos
Cobra083
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Masculin Nombre de messages : 244
Age : 43
Localisation : Six fours ( var )
Date d'inscription : 01/07/2016

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Sam 10 Mar 2018 - 15:08

Oui , en même temps a part la bouffe ( et encore y'a le drive ) , peu de produits échappent a la pression d'internet . Le seul segment ou le magasin physique peut encore tirer son épingle du jeu c'est l'alimentaire , arpenter , fouiner , se rendre compte par la,vue et le toucher de la qualité de la marchandise il n'y a que dans les magasins ou on peut encore faire ça . Avec internet l'achat de materiels ou cadeaux est très pratiques . Un masterpiece takara par exemple on sait ce que c'est , qu'on l'achete en magasin ou sur internet c'est pareil ... sauf que sur internet tu te déplaces pas , et pour la plupart du temps c'est moins cher .c'était innevitable . Moi je trouve ça aberrant que les grands dirigeants de ces grandes chaines de distribution ne l'aient pas vu venir . Dans mon ex-entreprise c'est la même panique , l'année dernière le directeur nous a convoqué , nous les conseillers commerciaux pour pleurer sur l'état de regression du chiffre annuel du magasin et de l'enseigne en général , en nous disant qu'il fallait se sortir les doigts du derrière... " messieurs , nous sommes en regression depuis 4 ans ... nous avons un retard immense sur le e-commerce ... nous allons vous installer des points de ventes a l'arrache et vous allez vous bouger le cul pour me faire décoller tout ça !!!!!! Sinon , on va couler !!!!!!!!! " ............. énorme .... finalement ils sont tellement occupés a s'en mettre pleins les poches qu'ils en oublient l'essentiel .... ou plutot vu le turn over des " pdg" et autres grosses pointures chacuns pensent vite a s'en mettre plein les poches car la roue tourne vite , et les prochains ils ont cas se demerder avec ce qu'il reste , au final on annonce aux employés que la prime sur le résultat sera quasi nulle l'année prochaine , les augmentations gelées , et les embauches stoppées ... en vous disant droit dans les yeux qu'il vaut mieux qu'on se tiennent a carreau car nos places ne tiennent plus qu'a un fil ..... énorme .......
Excusez mon petit coup de gueule , mais je suis las de ces pratiques qui au final se retrouvent dans toutes les grandes chaines de magasins , les actionnaires cherchent l'argent rapide au peril de l'entreprise , peu importe si elle se casse la gueule ... tel des criquets devastateurs ( aucun rapport avec notre devastator ! Very Happy ) ils iront répendre la désolation avec la meme mecanique dans une autre entreprise . Au final l'argent ira toujours a l'argent . Amen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FurySanctuary
Requanicon
Requanicon
avatar

Masculin Nombre de messages : 1906
Age : 36
Localisation : Région Centre Cybertron
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   Dim 11 Mar 2018 - 18:05

Comme tu le dis l'alimentaire reste très fort mais attention depuis quelques années les "drive" (commander sur le net et récupérer sur le parking sa commande) monte très fort. Les progressions sont souvent à 2 chiffres d'une année sur l'autre. Alors certes avant que çà représente une menace pour le passage en magasin physique il y a de la marge, à voir dans quelques années.
Les surfaces de grandes distributions se servent de l'alimentaire (les plus grosses marges) pour vivre. Les publicités et opérationnels attirent les gens, exemple prix bas au lancement d'un gros jeux vidéos, d'un appareil électroménager ou multimédia par exemple (ils peuvent sacrifier les marges quelques temps) car une fois sur place les gens se "baladent" dans les rayons et en profitent souvent pour faire leurs courses ou au minimum quelques achats en alimentaires. Et là c'est "banco", l'argent coule à flot.

Les choses évoluent, évolueront avec le temps comme ce a déjà été le cas. Reste à voir comment et ce que cela impliquera. Ils seraient trop présomptueux de jouer les Nostradamus sur un futur proche ou lointain. Mais il faut rester vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/FurySanctuary
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande Récré (magasin en France) en redressement judiciaire - les dernières nouvelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transformers et site web :: G É NÉ R A L :: Présentation - Charte - Collections des Membres - Customs - Sujets libres & à revisiter - Entrevues (+ Liens/Pub + Podcast) :: Sujets Libres-
Sauter vers: