Joignez-nous sur notre Page FacebookJoignez-nous sur notre Groupe FacebookJoignez-nous sur TwitterJoignez-nous sur Google PlusJoignez-nous sur Youtube #1Joignez-nous sur Youtube #2Joignez-nous sur DiscordActualités RSSMusiques TF à Écouter



Forum Transformers et Site web - TransformersFR.com
 
Site Web TFAccueilActualitéFAQRechercherS'enregistrerConnexionPublicationsÉvènements

Partagez | 
 

 [Fanfic] La dernière Prime

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Mar 15 Déc 2015 - 14:13

Je sais que les japonais font des produits cheloux mais là O.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VendettaPrimus
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 237
Age : 21
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Mar 22 Déc 2015 - 19:14

Toujours aussi bien Anne, continue ! Wink

Et Terra, c'est du "made in China" XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Mer 23 Déc 2015 - 11:46

@VendettaPrimus a écrit:
Et Terra, c'est du "made in China" XD

Ohhh c'est drôle chocolat *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 24 Jan 2016 - 1:48

Et voila ! Désolé d'avoir encore mis beaucoup de temps a poster mais je viens de rentrer de France et donc de retrouver mon ordi ^^. trêve de bavardage, je vous laisse lire !







Ce ne fut que quatre heures plus tard qu’elle sut quel humain lui avait été assigné lorsque la femelle humaine de la veille se présenta à son quartier excitée comme une puce.

(Amenda) «- Salut Elita ! Salut Bee ! Pas trop fatigués ?
(Elita-1) -Je suis réveillée.» Dit tout simplement la fembot.

Bumblebee passa sur différente fréquence radio avant de tomber sur un présentateur surexcité qui hurlait «Debout les marmottes !!!».
La jeune femme se retourna vers la félicon du n’avait rien dit.

(Amenda) -Salut ! Saberclaw c’est ça ? C’est moi qu’on a assigné pour t’accompagner, en faite j’étais la seule à me porter volontaire pour ça. Moi c’est...
(Saberclaw) -Amenda.» la coupa t-elle «Je me souviens.»
(Amenda) «- Cool ! Alors ? Vous voulez faire quoi aujourd’hui ?»

Saberclaw se tient de justesse de plaquer ses mains sur ses audios, décidément cette humaine parlait trop.

(Amenda) «- Vous voulez aller au terrain d’entrainement ?» Demanda elle au trois cybertroniens.
(Saberclaw) -Il y a un terrain d’entrainement ?
(Elita-1) -Oui»

La fembot grise se retourna vers l’humaine brune et lui dit que si elle faisait l’effort de parler moins elle y ferait un tour, la femme se tut immédiatement. «Bon ben allons y» Dit la félicon en prenant sa forme féline. Ils suivirent donc l’humaine à l’extérieur du bâtiment pour se diriger vers un engare plus grand que deux terrains de foot et haut comme trois cybertroniens. A l’intérieur, plusieurs autobots s’entrainaient à différents exercices: tire sur cibles mouvantes, frappe sur des immense sac de sable et même des combats amicaux sur une air de lutte au centre de la salle. Sur des balcons situé plus haut, des humains encourageaient ou surveillaient les différents guerriers et un arbitre humains différenciait les deux lutteurs. Quelques autobots se retournèrent en la voyant entrer et la plupart grognèrent, ne lui ayant pas pardonné leur réveille prématuré de la nuit dernière.

Sans faire attention aux bots, Saberclaw se dirigea vers un alignement de cible statique et prit sa forme bipède pour saisir une poignée de poignards. Bee fit un mouvement pour lui soustraire les armes mais la félicon saisit l’une d’elle par la lame et la lança en direction d’un des cercles, et le couteau se figea en son centre. La félicon tourna ses optiques vers le soldat jaune et noir qui renonça à son mouvement, cinq autres lames dans la main, elle tira trois fois sur les autres cercles qu’elle eut encore en plein centre. Derrière elle, un gros bot kaki et barbu venait de triompher face à un autre bot rond et rouge avec une cible sur le ventre. Il quitta la zone d’affrontement, s’alluma un cigare et se retourna vers la fembot.

(Hound) «-C’est facile de viser des cibles immobiles, même pour quelqu’un qui n’a rien de mieux à faire que de réveiller des honnêtes autobots au beau milieu de la nuit.»

Dit il a l'adresse de la fembot.

(Hound) «- Mais ce n'est pas à la porté de tous de toucher une cible mouvante... ou de parvenir à s'évader sans se faire rattraper avant d'être sortit de la base."

Saberclaw se retint à grande peine de répliquer et lança un autre couteau qui dévia légèrement et se planta un peu plus loin du centre que les précédant, mais c'était tout de même un beau tir.

(Hound) «- Et bien ? Tu es dure de l'audio en plus ?"

Bee émit une serie de sons accompagnés de quelles voies humaines trouvées sur les différentes fréquences radios. Le message fut facile à comprendre, du moins pour un cybertroniens, "Arrete, cherche pas ça en vaut pas la peine."

(Hound) «- Pourquoi ? Elle est trop sensible pour entendre ça ?"

Rit il en tapant son ventre rond avec une de ses mains.

Cette fois, la Félicon ne laissa pas passer. Elle se retourna vivement, saisissant le dernier poignard et le lança vers le bot railleur. Il forma un léger arc de cercle avant de traverser de cigare du mech et de se planter plus loin dans le mur, le cigare coincé entre le mur et la poignée.
Il eut un moment de silence surpris avant que le Wrecker et Hound n'éclatent de rire.  

(Hound) "- Et Ben ! Elle a du caractère celle la !"

Cette fois, ce n'était pas un rire moqueur comme précédemment, ce qui surprit la fembot qui ne s'attendait pas du tout à cette réaction. Elle s'efforça cependant de cacher sa surprise et de rester impassible.

(Saberclaw) "- j'ai mon honneur. Je n'aime pas les raillerie."
(Hound) "- C'est compressible."

Répondit le bot kaki en se rallumant un autre cigare.
Voyant que la pression était retombée, les humains placés à différents endroits de la salle se mirent à rire en commentant l'expression faciale du bot après que le couteau l'ai frôlé.
"Les humains mettent ils toujours autant de temps à réagir ?" Se demanda t-elle.

(Hound) "- Alors... Saberclaw c'est ça ?"

Elle acquiesça.

(Hound) "- Drôle de nom... Bref, tu te bats bien ?"
(Saberclaw) "- Je me débrouille."
(Hound) "- Dans ce cas ça te dit de t'entrainer avec nous ?" Demanda le bot en montrant Leadfoot. "Les règles sont simples: le premier qui immobilise l'autre ou qui fait sortir son adversaire du cercle a gagner."
(Saberclaw) "- Les armes sont autorisées ?"

Hound rit encore avant de répondre.

(Hound) "- Non, ce n'est qu'un entraînement. Mais on a des bâtons, ils sont quasiment inoffensifs mais il faut quand même faire attentions. Et on peut aussi utiliser son mode alt, il paraît que le tient est... Intéressant."

Saberclaw accepta l'invitation et ce dirigea vers le cercle mais ses audios sensibles de beast ne loupèrent pas un mot de l'échange entre la fembot rose et le bot kaki.

(Elita-1) "- Hound, ce n'est pas prudent. Optimus a dit..."
(Hound) "- Je sais ce que le Prime a dit." La coupa t-il. "Mais que veux tu qu'il m'arrive ? On est entouré d'autobots et d'humains."

La Félicon n'entendit pas la suite, sûrement avaient t-ils continué leur discussion par com.lien ou par radio. N'étant pas réglée sur leur fréquence elle ne pût pas la capter.
Quand elle fut dans le cercle, elle se retourna et vit le bot y pénétrer à son tour avec un bâton aussi grand que lui, elle remarqua également que le combat proche avait attirer des curieux humains comme cybertroniens. Elle aperçu un bref instant les jumeaux vert et rouge qui ce cachèrent lorsqu'ils se rendirent compte qu'elle les fixait.
Depuis l'extérieur du cercle, le Wrecker lui lança une barre en metal qu'elle attrapa au vol.

(Hound) "- Ne t'inquiète pas, je n'y irais pas trop fort."

Le prévient le bot en se frappant les deux points ensembles, son "arme" dans l'une d'elles.

(Saberclaw) "- N'en fait rien, ce serait ennuyeux."

Répliqua t-elle en activant son masque de combat mais elle réussit à garder ses dents rangées contre ses joues.

(Humain) "- Bâtons levés ! En garde ! Allez y !"

Clama l'arbitre humain accoudé sur une rambarde.
Aussitôt le bot attaqua en tentant de lui faucher les jambes mais elle fut plus rapide que lui et stoppa le coup avec son propre bâton. "Il est plus fort que rapide, se dit elle, il va vouloir s'approcher pour faire du corps à corps". A peine eut elle formulé cette pensé qu'il se précipita sur elle et tenta de lui donner un coup d'épaule pour la faire tomber. Comme un miroir, la Félicon se mit dans la même position et chargea également. Épaule contre épaule, le choc ne fit que peut reculer la guerrière, ne s'attendant pas à une telle force de la part d'un adversaire moins imposant que lui, le bot donna un puissant coup de coude dans ce qui aurait été les reins de la Félicon si elle avait été humaine. Saberclaw se plia légèrement mais ne broncha pas. Elle frappa le ventre du bot avec son genou avant de se décoller pour s'éloigner.  A porté de bâton, il décrivit un arc de cercle pour la frapper de nouveau mais elle riposta en frappant de toute ses forces l'arme de son adversaire avec la sienne si bien qu'il dut lâcher sa barre pour ne pas se blesser. Utilisant son bâton comme appuie, elle se propulsa vers le bot et frappa son châssis avec ses deux pieds pour le faire tomber hors du cercle. Hound recula sous la puissance du choc mais s'arrêta juste avant de franchir la ligne. Sans hésiter, la Félicon laissa tomber son arme pour muter et bondit vers le mech déséquilibré. Il tenta de la retenir à la seule force de ses bras mais la force de l'impact ajouté à son équilibre précaire le fit tout de même chuter. La seconde suivante, le bot était sur le dos, hors du cercle, immobilisé par le poids de Saberclaw sur son châssis. La gueule de la Félicon à quelques centimètre de son plastron.
Quelques secondes plus tard, la pression sur son châssis disparu et la guerrière, de nouveau sous son mode bipède, le visage impassible mais les optiques brillants, se tenait à côté de lui.

(Saberclaw) "- J'ai gagné." Déclara t-elle sur un ton victorieux.

Elle lui tendit une de ses mains que le bot saisit pour se relever.

(Hound) "- J'admets ma défaite." Répondit le bot sur un ton amusé.
(Leadfoot) "- Pas mal la nouvelle ! Faudrait qu'on se fasse aussi une partie un de ses jours !"

La fembot ne répondit pas mais acquiesça d'un léger signe de tête.


Couloirs du NEST.

(Amenda) "- Houa !!! C'est trop cool comment tu l'as écrasé ! Il est pas près de l'oublier !"

Depuis que Saberclaw avait quitté la salle d'entraînement l'humaine en charge de sa surveillance n'avait pas arrêté de parler, et c'était à peu près tout ce qu'elle avait dit.

(Saberclaw) "- Tu pourrais arrêter d'émettre pendant quelques minutes ? Mes audios vont finir par s'user à force."

La jeune humaine du nom d'Amenda se tut quelques secondes avant de sortir une autre phrase, un grand sourire sur le visage.

(Amenda) "- Excuse moi, c'est vrai que je peux être bavarde des fois."

Saberclaw muta pour entrer dans ses quartiers mais se retourna vers les deux cybertroniens qui la suivaient comme son ombre.

(Saberclaw) "- Vous vous restez la ! Je ne compte pas sortir en douce et j'en ai marre d'être observé !"
(Elita-1) "- Tres bien, on reste dehors. De toute façon il n'y a aucune autre issue."

La Félicon tourna sa tête vers l'humaine qui continuait d'avancer.

(Amanda) "- Désolé ! Moi je suis obligée de venir !" Expliqua t-elle excitée comme une puce.
(Saberclaw) "- Dans ce cas essais de rester silencieuse." Dit la fembot avant de leur tourner le dos.

Elle se dirigea vers le fond de ses quartiers avant de s'allonger, la tête posé sur ses pattes avants.

(Amenda) "- Tu vas dormir... Heu... recharger c'est ça ?"

Saberclaw se retint de plaquer ses pattes sur ses audios.

(Saberclaw) "- J'ai eu une nuit agitée. Tait toi s'il te plait."
(Amenda) "- Ok !"

Cette fois elle cessa de parler et la Félicon l'entendit quitter la pièce. "Enfin !" Se dit elle avant de se mettre en recharge.


Flash Back, vision Orion Pax

Un ans. Cela faisait un ans qu'il avait rencontré la Félicon et qu'il gardait le secret de son existence et un ans qu'il attendait qu'elle le recontacte. Il avait échafaudé plusieurs théories comme la mise hors lignes, l'amnésie, la trahison ou l'espionnage mais, bien que toutes plausibles, aucune ne le satisfaisait vraiment.  Il l'avait presque oubliée avant que Sentinel ne le renvoie subitement à la base frontalière pour qu'il rédige un rapport sur un étrange incident. Le Prime ne tenait pas à ce que l'affaire s'ébruite c'est pourquoi il l'avait envoyé lui plutôt qu'un soldat moins gradé.
Apres plusieurs heures de vol, à peine arrivé à la base, il fut assaillit par les dirigeant qui clamaient leur non-responsabilité vis-à-vis de l'événement et qui lui posaient toutes sortes de question. Quand il pût enfin leur rappeler qu'il était justement venu chercher des réponses il pût finalement se rendre de l'autre côté du bâtiment pour aller voir le problème de ses propres optiques. L'incident était situé à la lisière de la forêt... Et lui donnait une forte impression de déjà vu.

Des cadavres, une dizaine de cadavres suspendus par les pieds aux branches des arbres, les optiques éteints, des traces de griffes et de crocs sur leurs carrosseries et leurs châssis enfoncés.

(Soldat) "- absolument incompressible, vous avez déjà entendu parler d'une pratique de ce genre ?" Demanda le soldat chargé de le guider.
(Orion Pax) "- Non" mentit il. "De quel camps sont ils ?"
(Soldat) "- C'est cela le plus étrange. On a vérifié, ils sont tous decepticons."
(Orion Pax) "- que pouvez vous me dire d'autre ?"
(Soldat) "- Nous avons tout enregistré dans cet adapad. Peut on les décrocher maintenant ?"

Orion Pax saisit l'adapad que lui tendait l'autobot et acquiesça avant de se rendre à ses quartier pour lire le rapport.
Le rapport était très complet, il indiquait l'appellation des bots qu'ils avaient pût identifier, les derniers renseignements connus sur eux et détaillait chaque blessures externes qui leur avaient été infligé assorti d'une photographie. Il eut un petit moment de nostalgie en pensant qu'avant le début de la guerre il n'aurait peut être pas supporté dans voir autant.

Orion posa l'adapad sur un bureau, il faudra attendre le rapport du médecin pour en savoir plus. Il se redressa avant de projeter des images sur le mur d'en face. Il régla ses optiques pour convertir les images en trois dimensions en images en deux dimensions. Sur le mur apparut alors la scène auquel il venait d'assister et les bots pendus par la Félicon un ans plus tôt. Il ne faisait aucun doute que la mise en scène était la même. Il zooma sur différentes blessures des deux attaques et confirma qu'il s'agissait bien de coups de griffes mais quelques choses dans les morsures l'interpella il zooma encore quand des pas se firent entendre derrière la porte. Il fit vite disparaître les images avant qu'un autre autobot ne demande la permission d'entrer. Orion la lui donna et vit un bot blanc franchir la porte.

(Soldat) "- Excusez moi pour le dérangement. Je viens de la part du médecin. Il tient juste à vous fournir le rapport des premiers corps."
(Orion Pax) "- très bien, dit lui que je l'en remercie."
(Soldat) "- bien monsieur."

Le jeune bot déposa le nouveau dossier et s'apprêta à repartir avant qu'Orion ne le reconnaisse.

(Orion Pax) "- Tu es le jeune autobot qui a été blessé lors de ma dernière visite ici. Comment va ta jambe ?"

L'autobot se retourna, surpris.

(Soldat) "- Elle a été réparée et est de nouveau opérationnelle, merci."

Orion lui fit signe qu'il pouvait disposer et fixa l'adapad posé sur le bureau. Il savait déjà ce qu'il contenait et, contrairement au médecin, il savait également qui était le où plutôt la coupable. "Mais pourquoi se manifester si près de la frontière ? Pour effrayer les decepticons il aurait fallu le faire de l'autre côté de la forêt et pour effrayer les autobots il aurait fallu pendre des autobots." Il ne comprenait pas les intentions de la fembot. "A moins que... Au bout d'un ans ? Est ce donc ça façon de me recontacter ? Si oui où ?" Cette hypothèse paraissait probable, elle savait qu'il était haut placé chez les autobots et un tel événement de leur côté de la frontière serait forcément remonté jusqu'à ses audios, de plus il était peut être le seul à pouvoir la lier à cette mise en scène. "Tuer des decepticons veut il dire qu'elle a choisit notre camps ?" Il n'en savait rien, cette patrouille decepticon avait peut être croisée sa route par hasard, il serait peut être arrivé la même chose à une patrouille autobots. Quoi qu'il en soit il allait en avoir le spark net.

Ce ne fut que le lendemain qu'il pût se rendre dans la forêt pour "chercher des preuves" comme il en avait informé les dirigeants de la base. Il s'enfonça de plus en plus profondément dans la végétation, tentant de retrouver des repères qui le guiderait jusqu'à la clairière. La végétation avait encore poussée depuis la dernière fois, il soupçonnait l'existence d'un ou de plusieurs gisements d'energon sous la forêt mais les profondes racines des arbres millénaires rendait leurs exploitations difficiles.

L'astre solaire avait déjà dépassé le zénith lorsqu'il retrouva enfin le lieu du massacre. L'endroit était désert, les traces d'énergon avaient disparu, depuis longtemps aspirées par le sol. Le Prime scruta les environs à la recherche de la Félicon mais ne la vit nul part.

(Voix) "- et bien, tu es enfin arrivé ! Cela fait plusieurs jours et je commençais à croire que tu avais rejoints le puit des Sparks."

Il se retourna et vit deux optiques rouges qui le fixaient avant d'enfin discerner la silhouette du félin, son camouflage la dissimulant parfaitement dans l'ombre des arbres.

(Orion Pax) "- Les decepticons, c'était toi ?"
(Félicon) "- Bien sûre, qui d'autre ?"

Son hypothèse était donc juste. Restait à savoir si il avait sut prévoir sa réponse.

(Orion Pax) "- Tu m'as recontacté mais pourquoi au bout d'un ans ?"
(Félicon) "- Te souviens tu de ma condition ? Tu ne devais en parler à personne et surtout pas à ton chef."
(Orion Pax) "- Et j'ai tenu parole."
(Félicon) "- En effet, j'ai attendu pendant plusieurs mois une attaque que vous n'avez jamais lancé. Apres un ans les chances qu'elle se produise se sont nettement amoindries."

L'autobot se redressa, il commençait réellement à être agacé.

(Orion Pax) "- tu ne fais pas confiance à mon chef, tu prévois une attaque pour te déconnecter... Nous sommes en guerre contre les decepticons pas contre toi !"

Les oreilles de la Félicon se couchèrent sur son crâne et un grondement s'échappa de son vocaliseur.

(Félicon) "- Sache, autobot, que c'est grâce à cette prudence que mon spark bat encore."
(Orion Pax) "- Mais de quoi parles tu à la fin ?!"

La cybertronienne ne répondit pas tout de suite. Et quand elle répondit ce ne fut pas pour lui donner une réponse.

(Félicon) "- que disais tu faire déjà avant la guerre ?"
(Orion Pax) "- Archiviste" dit il méfiant.
(Félicon) "- je te donnerais une réponse, en tant qu'archiviste j'imagine que cette histoire t'intéressera. Mais pas aujourd'hui."
(Orion Pax) "- cessons de tourner autour du pot. Tu m'as recontacté et j'ai tenu parole. Alors dis moi, as tu choisi un camp ?"
(Félicon) "- Sais tu quelle es la grande différence que j'ai pût remarquer entre les autobots et les decepticons ?"
(Orion Pax) "- Non." Répondit il, s'impatientant de plus en plus.
(Félicon) "- je vis dans cette forêt depuis des siècles, elle est devenue mon territoire et ma cachette. Et depuis que les combats y ont commencé j'y ai chassé de nombreux bots. Et depuis que j'y chasse, je n'ai jamais vu un decepticon renoncer à tuer un ennemi pour sauver son allier."

Optimus écouta la beast parler en se remémorant la bataille à laquelle elle faisait référence, quand il avait abandonné son combat gagné pour sauver le jeune soldat.

(Félicon) "- Il y a un ans tu m'as demandé pourquoi j'hésitais à te tuer. Désormais tu as la réponse. Quand au camp que j'ai choisi, nous avons décidé de nous battre au côté des autobots à la condition de garder le secret de notre existence.  Et bien sûre nous n'attaquerons pas tes troupes."

Elle s'interrompit quelques instants avant d'ajouter:

(Félicon) "- Et, au cas où tu te poserais encore la question, mon appellation est Saberclaw."

En entendant ça réponse, Orion ressentit un grand soulagement. Les autobots avait un nouvel allié qui connaissait parfaitement la forêt et pourrait sûrement leur fournir nombres de renseignements sur les agissements decepticons près de la frontière et qui en plus ne demandait rien d'autre que l'anonymat ! Il ne voyait pas meilleur arrangement quand un petit détaille attira toute son attention.

(Orion Pax) "- "nous" ? Qui ça "nous" ? Il y a quelqu'un avec toi ?"

Saberclaw sourit, même si avec sa gueule de bête cela ressemblait plus à une grimace effrayante.

(Saberclaw) "- Oui en effet."

L'autobot entendit soudain un craquement au-dessus de lui, il releva la tête juste à temps pour voir une imposante masse fondre sur lui. Il s'écarta vivement, activant son masque et sortant son épée, avant de voir enfin ce qui avait atterrit à quelques mètres de lui.
De toute évidence il s'agissait d'un autre Félicon bien que l'on puisse relever plusieurs différences notables avec la fembot. Celui ci avait des canines nettement moins imposantes, était d'un vert presque noir et rayé comme un tigre, des câbles courts dépassaient des plaques de sa nuque et de ses épaules ainsi qu'à l'extrémité de sa queue et pour fini ses optiques sauvages étaient d'un jaunes brillants.

(Saberclaw) "- Orion Pax, je te présente mon Sparkemate, Darkfur."






XD ! Je peux presque voir Talitha et Vendetta faire un bond sur leur chaise. Et oui ! Vous vous y attendiez pas hein ?

Bon, pour mes autres lecteurs j'espère que ce chapitre vous aura plus et qu'il vous donne envie de lire la suite. Razz Very Happy

PS: la scene du combat amical avec le Wreker peut rappeler une scène dans le dernier chapitre de "lueur d'espoir" de Talitha (que je conseil d'ailleurs Very Happy) je tenais juste a dire que je n'ai lu ce chapitre que longtemps après avoir écris moi même cette scène. Donc... ben je voulais juste préciser que c'était du hasard XD.

Review :3 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 24 Jan 2016 - 5:03

On quémande on quémande hein ? x)

Mais oui tu as va avoir ta reviewview :3 par contre j'ai ma petite explication à toute l'histoire entre Optimus et Saberclaw sur Terre...

Sinon c'était un bon chapitre, et tu t'améliores de plus en plus en débit d'écriture, plus de description, tous ça, c'est très bien^^ on voit que ton histoire gagne en maturité Wink tout cas moi j'adore :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 24 Jan 2016 - 12:22

Ok..., hummmm
1- la partie de la foret et la source d'energeon sous la foret me fait pensé à Avatar et la region de leur arbre sacré
2- je comprend pas ton choix de donner un mate à saber xD toi qui aime pas les histoire du genre xD
3- non, j'ai pas fait un bon. J'étais crsipé et la bouche grande ouverte! XD

Voilà xD c'etait surper. J'attend la suite. Serieusement, ton chapitre m'a motiver à lire un peu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 24 Jan 2016 - 15:56

Terra

Oui je quémande XD. Mais qui n'a pas envis de petite review sur sa fic ^^ ? Et merci pour les votre Very Happy !

Vraiment ? Je serais ravis que tu Me fasse part de ta théorie ^^. Mais si ca ne te dérange pas, en message privé s'il te plait Smile.

Merci merci merci ^^ ! Je crois bien que c'est le genre de review que tout le monde rêve de recevoir ! Je vais faire de mon mieux pour améliorer encore mon histoire et mon niveau d'écriture ^^ !


Talitha

Pour la forêt c'est simple, pour moi tout les etre vivant de Cybertron se nourrissent d'énergon: les arbres le puisse dans les sources, les animaux dans les arbres ou les autres animaux, les bots dan S les sources (glissements) et les beast un peu partout sauf dan sales arbres X). Donc pour une forêts aussi grandes, vielles et denses il faut beaucoup de ressources d'energon dont les sources importantes. Mais tu as tout à fait raison XD ça fait étrangement penser à Avatar.

Ah ! Je ne te dirais pas ma penser car tu le découvrira par toi même dans les autres chapitres X). Mais sache que je l'ai inclus non pas pour une romance mais pour l'histoire ^^ donc pas d'inquiétude XD

XD c'était l'effet rechercher en finissant le chapitre par ca. Cette réaction me fait autant rire que le bond XD.

Alors là je pense que c'est la meilleure partie de ta review Smile. Ca me fait trop plaisir de te redonner un peu le goût de la lecture ^^ ! Et j'espère que ça durera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosshairs
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 1880
Age : 22
Localisation : belgique, charleroi
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Mer 10 Fév 2016 - 18:56

je viens de lire tout les chapitres et franchement j'adore, l'intrigue est vraiment prenante et on ne s'en lasse pas du tout. et j'ai une hypothèse au niveau du spark de Saberclaw : vu que Ratchet dit qu'elle a trahi Optimus ne serais ce pas parce que Megatron lui a promis de faire revenir son espèce à la vie grâce à Shockwave et que c'étais un prétexte pour pouvoir la capturer et étudier son programme

_________________ _________________ _________________ _________________

sérieux?! J'hallucine-crosshairs AOE | alias sideswipe801 ou side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Jeu 11 Fév 2016 - 23:56

Merci beaucoup pour ton commentaire ^^. Ça fait super plaisir, ca m'a donné envis d'écrire aujourd'hui.

Ton hypothèse et super ^^ et elle tient la route, mais bien sûr je ne vais pas te dire si c'est vrai ou faux Wink.

J'espère sincèrement que la suite de l'histoire de plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 8:04

Un nouveau chapitre posté ^^ ! Dans se chapitre on va revenir dans l'histoire du film et je ne respecte donc pas la durée de deux ans entre le 2eme et le 3eme film mais j'espère que ça ne vous gênera pas trop ^^. Sur ce, bonne lecture !





Fin du Flash back, Sur un satellite en orbite autour de la Terre.

Soundwave écoutait les différentes ondes de communications humaines à la recherche de renseignements utiles aux decepticons, sa mission par défaut en attendant de nouvelles instructions de la part de son maître Megatron. Il étant occupé à pirater la base de donné d’une industrie Ukrainienne lorsqu’il reçu une communication de son chef.

(Soundwave) «- Soundwave au rapport seigneur Megatron.
(Megatron) «- Soundwave, changement de mission. Tu as ordre de contacter immédiatement des renforts decepticons et de me rejoindre sur Terre à ses coordonnés.»

Sur son serveur, le decepticon vit apparaitre différents chiffres qui indiquaient un emplacement au beau milieu du Kenya, en Afrique.

(Soundwave) «- Bien seigneur.»

La communication fut coupée, les câbles ventraux du cybertronien se déconnectèrent du satellite et rentrèrent dans son abdomen, laissant le mech flotter dans le vide spatial pendant que la machine continuait sa course autour de la planète bleu. Tournant lentement sur lui même, il attendit de faire face au reste du système solaire pour déployer de grandes paraboles cachées dans son torse et envoyer un message.

« Appelle aux decepticons... chuuu... envoyez renfort... chuuu... point de rendez-vous aux coordonnés suivantes... chuuu... terminé.»

Aussitôt, Soundwave rangea ses outils de communication puis prit son mode alt de vaisseau, commun a tout les cybertronien pour voyager dans l’espace et commença à chuter de plus en plus rapidement vers la surface de la Terre.


Au NEST, Narration omnisciente.

Saberclaw se réveilla quelques heures après le début de sa recharge, quand elle réactiva ses optiques la première chose qu’elle vit fut la soldate assise contre le mur qui tenait entre ses mains une surface blanche et lisse et une sorte d’adapad à côté d’elle. Une feuille de papier et un ipad comprit elle.

(Saberclaw) «- Qu’est ce que tu fais ?»
(Amenda) «- Je dessine.» Répondit elle.

Saberclaw fit une rapide recherche pour comprendre le verbe «dessiner» avant de continuer.

(Saberclaw) «-Et que dessines-tu ?»
(Amenda) «- toi.»

La félicon fronça ses crêtes optiques avant de se lever et de se rapprocher pour jeter un coup d’oeil. La trace laissée par le crayon ressemblait plus ou moins à son mode alt, sous lequel elle était actuellement quand à son mode bipède, il semblait vaguement représenter un cybertronien. Elle avait dût tenter de la dessiner de mémoire mais les proportions étaient celles d’un corps humains, les jambes étaient trop courte et les pieds trop petits mais, ignorant le niveau moyen des humains en terme de représentation graphique, elle choisi de ne rien dire.

(Saberclaw) «- Et ça ? Qu’est ce que c’est ?»

Dit-elle en désignant d’un mouvement de tête les images affichées sur l’ipad.

(Amenda) «- Oh ça !»

Elle posa sa feuille, prit l’objet et fit défiler différentes images.

(Amenda) «- Ca se sont les différentes espèces de félins que l’on peut trouver sur Terre, je voulais voir laquelle te ressemblait le plus. Ca c’est un chat, une panthère, un lynx, un lion...»

Expliqua t-elle en faisait défilé les images correspondantes.

(Saberclaw) «- J’ai aperçu celui là quand j’ai atterrit dans le désert.» Dit elle quand elle passa au lion.
(Amenda) «- C’est possible, ils vivent en Afrique.»

Il se passa encore quelques secondes pendant lesquelles l’humaine lui montra d’autres images.

(Saberclaw) «- Alors ? Auquel je ressemble ?» Fini t-elle par demander. Elle ne l'avouerait jamais mais elle commençait à s’habituer à cette humaine.
(Amenda) «- Aucun précisément, tu es une sorte de Frank Einstein de plusieurs espèces.» Dit elle en riant.

Face au regard interrogateur de la cybertronienne, humaine tenta de lui expliquer cette expression.

(Amenda) «- Frank Einstein... c’est un personnage dans un film... en faite Frank Einstein c’est un inventeur qui donne vit à un monstre fait avec plusieurs morceaux de corps humain mais on a fini par donner son nom à sa créature, c’était plus court que «Le montre de Frank Einstein»... bref, en gros ça veut dire que les différente parties de ton corps semblent appartenir à plusieurs félins différents.» Résume t-elle.
(Saberclaw) «- Et donc ?»
(Amenda) «- Et donc... heu... ça y est je l’ai !»

S’exclama t-elle en retrouvant le fichier qu’elle s’était amusée à créer.

(Amenda) «- Alors..., Dit-elle, j’ai pas tout trouvé mais si je devais te comparer aux félins terrestres je dirais que tu as un corps de base qui ressemble à une lionne, la queue long et lourde d’un guépard et le plus facile les dents d’un smilodon.» Expliqua t-elle en montrant un dessin.
(Saberclaw) «- Ce n’est pas une photo.» Remarque t-elle.
(Amenda) «- Non, c’est un dessin. Cette espèce a disparu il y a des millions d’années, on a que des fossiles et des peintures de cette époque.»

Si c'était cela le niveau moyen d'un humain en dessin alors c'était confirmé, cette femme dessinait mal.
La fembot resta silencieuse, elle avait déjà remarqué que beaucoup d'espèces terrestres avaient leur équivalent sur Cybertron et inversement, à croire que sa planète d’origine était la réplique cybernétique de celle-ci. C’est qui était impossible étant donné que la planète morte était beaucoup plus ancienne que la Terre. Ce qui ne l'empêcha pas de voir en cette information un mauvais présage.

La fembot fut tirée de ses pensés par le son strident d’une alarme. Elle vit l’humaine lâcher sa tablette et ses dessins pour se précipiter vers la sortie. Intriguée, elle sortit à son tour de ses quartiers et vit les bottes d’Amenda disparaitre au tournant. La félicon se retourna vers Bee et Elita qui se disputait.

(Elita-1) «- Non, on ne peut pas y aller ! On nous a dit de rester ici pour la surveiller !»

Le jeune bot jaune et noire, une expression contrarié sur le visage, émit une nouvelle série de son.

(Saberclaw) «- Qu’est ce qui se passe ? C’est quoi cette alarme ?» Demanda t-elle en le coupant dans sa phrase.

Les deux sentinelles se retournèrent, se fut la fembot rose qui répondit.

(Elita-1) «- C’est l’alarme d’intrusion extra-terrestre.»

Bumblebee émit encore une série de sons à l’intention de sa coéquipière, accompagné de grand geste tantôt dirigés vers le couloir, tantôt vers a félicon.

(Elita-1) «- Très bien !» Elle se retourna vers Saberclaw. «Tu nous suis.» Dit elle en partant elle aussi dans un des couloirs.

La guerrière lui emboita le pas, suivit du jeune bot jaune. Après seulement quelques virages, ils se retrouvèrent dans la salle de conférence où des centaines d’humains attendaient au garde-à-vous. Derrière eux, les autobots patientaient avec des postures tout ce qu’il y avait de moins militaires: appuyés contre les murs, assis sur le sol et les rares encore debout attendaient une mains sur les hanches en regardant ceux qui restaient, en l'occurence les jumeaux, faire les pitres. Le seul cybertronien qui se tenait impeccablement était Optimus Prime, face à l’assemblé, un air grave sur le plastron. Il détourna légèrement les optiques quand elle entra dans la salle accompagnée de ses gardiens mais son attention fut vite de nouveau attirée par un général humain qui venait de pénétrer sur la passerelle à côté de lui.

(Général) «- Soldats et autobots, nos satellites ont détecté plusieurs percé dans l'atmosphère terrestre. Nos scientifiques ont confirmé qu’il ne s’agissait ni de météorites, ni de satellites accidentés, il s’agit d’objets non-identifiés qui semble se déplacer en formation et selon un plan de vol bien défini.»

En disant cela, il pointa une télécommande vers un écran qui se décolla du toit et se plaça à la vertical derrière lui. Une autre pression sur un des boutons et il s’alluma pour afficher quatre points qui s’approchaient de la Terre en laissant des petits pointillés derrière eux.

(Général) «- Nous ignorons si il s’agit d’alliés ou d’ennemis mais il y a de cela 15 min ils ont modifié leurs plans de vol et se sont séparés, sûrement pour augmenter leurs chances de passer inaperçu.»

Au même moment sur l’écran, les silhouettes s’éloignèrent les unes des autres et finir par prendre des directions totalement opposés. Seule deux d’entre elles semblaient rester groupées.

(Général) «- Nous avons put déterminer le lieu d'atterrissage approximatif de chacun d’entre eux: en Somalie.»

Un arc de cercle relia une des silhouettes à la côte Est de l’Afrique.

(Général) «-... en Ukraine.»

Une nouvelle courbe relia deux des silhouettes à un point entre la Mer Noire et la Mer Baltique.

(Général) «- Et pour finir ici, au Etats-Unis, à à peine une centaine de kilomètres de cette base.»

Cette dernière annonce fit beaucoup de bruit parmi les humains et les cybertroniens, certains se demandait si les decepticons avaient pût localiser le NEST, d’autres se frottaient déjà les points dans l’espoir d’une bonne bataille et Optimus dut réclamer le silence pour que tous se taisent. Quand tout les regards furent braqués sur le Prime il prit la parole.

(Optimus) "-Il n’y a, à notre connaissance, aucun éléments qui puisse nous indiquer que Megatron ou un de ses sbires aient pût localiser cette base. De plus, les decepticons sont encore affaiblis par leur défaite en Egypte. Il est donc fort probable qu’il ne s’agisse là que d’une coïncidence."

Quelques yeux et optiques se tournèrent vers Saberclaw. Une alerte le lendemain de sa quasi évasion ? Personne n’y croyait.

(Optimus) «- Il nous reste peu de temps avant leurs atterrissages. Pour conserver notre avantage nous devons agir vite, j’ai fait part d’un plan d’action au général humain qui l’a approuvé: les véhicules de déplacement aériens humains se rendront au point d'atterrissage le plus éloigné, en Afrique. Drift, tu peux voler, tu les accompagneras avec Mudflap et Skids, ils monteront dans les hélicoptères. Je me rendais moi même en Europe avec la plus grande partie des soldats quand à Bumblebee, Ironhide, Dino et Brains vous vous rendrez au dernier point de coordonnés restant. Je ne peux pas rappeler Sideswipe et les Weckers (Roadbuster, Leadfoot et Topspin) que j’ai chargé hier de localiser Megatron et le reste de son armé mais nous devrions être suffisamment nombreux. Wheelie, Q, Ratchet, vous restez à la base avec Saberclaw.»

Dès que les ordres furent donnés, toute la base se mit en mouvement et en seulement quelques minutes tout les appareils étaient prêts à décoller. les avions les plus rapides partirent les premiers, les jumeaux à l'intérieur et Drift en tête. A l’ombre des bâtiments, de nouveau sous son mode alt et miraculeusement sans gardiens, Saberclaw observait les va et viens de la base. Le chargement des munitions, l’alignement des avions et des hélicoptères, le guidage au sol et depuis la tour de contrôle, le rassemblement des différentes équipes de terrains... Elle finissait de suivre du regard Optimus qui montait la rampe d’un gros hélicoptère à double hélices en trainant derrière lui sa remorque quand un choque au niveau de sa patte avant droite attira son attention.

(Voix) «- Eh ! Tu m’écoutes j’te parle !» Entendit-elle crier.

La félicon fini part baisser les optiques vers un minuscule bot au optiques rouges qui sautillait sur place en se tenant de pedes. Elle fini par en conclure qu’il avant essayé de lui donner un coup de pied.

(Saberclaw) «- Quoi ?» Répondit elle assez agressivement, dans la mesure où l’on pouvait être agressive envers une chose qui lui arrivait à la griffe.
(Wheelie) «- Ca fait au moins six minutes que j’te parle ! Vu que les autres sont tous en mission désormais c’est moi ton nouveau gardien. Alors pas d’bêtise compris !» Prévient-il en levant un de ses doigts en signe d’avertissement.

Cet avorton essayait-il de se rendre impressionnant ? Elle ne se donna pas le temps de s’en assurer et se releva en l’écartant d’un simple coup de patte qui le projeta un bon mètre sur le côté. L’ex-decepticon se releva sans dommage en replaçant son optique tordu avant de muter en voiture téléguidé et de la rattraper en zigzaguant entre ses pattes.

(Wheelie) «- Eh ! Tu m’écoutes au moins ?! Fait gaffe le chaton j’en ai maté des plus coriaAAAAAAAAAAAAAA !!!»

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, une énorme patte métallique venait de s’abattre sur lui, elle le percuta de plein fouet et le fit s’envoler comme une balle de golf. Le petit drone-espion décrivit un impressionnant arc-de-cercle avant de finir sa course, par chance ou par malchance, dans une des poubelles à demie-pleines du NEST, une centaine de mètres plus loin.

(Wheelie) «- C’est pas drôle ! Tu vas regretter d’avoir fait ça !»

Menaça t-il en se relevant. Difficilement, il parvint à escalader un tas d’ordure et à atteindre le rebord de la benne qu’il agrippa de ses deux mains. Ce faisant, son pedes roula sur une vieille boite de conserve rouillé et il ne put empêcher sa tête de frapper violemment le rebord de la boite géante avec un «AÏ !» sonore. Le couvercle de la poubelle se mit à osciller et se referma en claquant sur les petits doigts du bot qui lâcha prise et roula de nouveau au fond de la benne. Jurant et pestant, le mini-drone rouvrit les optiques dans l’obscurité quasi complète en se massant longuement le casque.

(Wheelie) «- Eho ! Y a quelqu’un dehors ? EHO !»

A l’extérieur, la base était déserte. La lionne longeait un mur en répétant le mot «Chaton !» d’un air indigné et la queue du félin robotique disparu derrière le bâtiment.


Flash-Back, vision Orion Pax.

Les années de guerre se succédèrent laissant place successivement à des périodes de clame, d’agitation, de victoire et de défaite mais toujours au prix d'innombrables pertes. L’alliance entre les deux félicons et Orion Pax s’était prolongée, les missions de reconnaissance hors frontières autobots ne les gênaient pas et des bases importantes avaient put être neutralisées avec un minimum de morts. Du côté decepticon, la forêt et ses alentours avaient désormais si mauvaise réputation que le nombre de soldat de la base frontalière autobot avait put être divisé par deux. Orion avait fini par expliquer le nombre croissant de renseignement par un espion envoyé chez l’ennemi mais eût le plus grand mal à donner une explication plausible lorsque, par deux fois, des rapport sur des attaques de patrouilles non loin de la forêt avaient été interceptés.

(Orion Pax) «- Il pourrait s’agir d’un groupe de résistants indépendant, de simples accidents ou de faux rapports.» Avait t-il émit. «Je ne pense pas que ceci mérite une enquête, en particulier si elle ne nous concernent pas. Il y a d’autres façons bien plus utiles de dépenser notre energon.»

Il n’y eût pas de suite, mais le Prime choisi tout de même de limiter ses aller-retour entre la forêt, Iacon et le reste de Cybertron pendant un certain temps.
Les années passèrent encore, le plus en plus sombres et de plus en plus sanglantes. Un jour, Sentinel Prime le convoqua à Iacon pour un entretien privé. Le Prime rouge et blanc ne le fit pas patienter longtemps et le fit entrer. Dans un silence inhabituel, il ressortit tout d’abord des adapads poussiéreux qui n’avaient sans doutes pas bougé depuis des années avant de le regarder droit dans les optiques.

(Sentinel) «- Pourquoi m’as-tu désobéit Orion ?»

Le grand bot bleu et rouge mit quelques secondes à comprendre le sens de cette phrase.

(Orion Pax) «- Je vous demande pardon ?»

Son chef lui tendit un des adapads avec un fichier qu’Orion mit de nouveau quelques temps à reconnaître, cela lui paraissait tellement loin.

(Orion Pax) «- C’est un rapport que je vous ai rendu suite la rencontre avec une patrouille decepticon il y a plusieurs années. Je ne comprends pas.»
(Sentinel) «- En revenant tu m’as fais part de tes doutes sur une créature que tu aurais aperçu pendant la bataille. Je t’avais ordonné de ne pas essayer de la retrouver. Tu t'en souviens ?
(Orion Pax) «- Je m'en souviens. Mais avec tout le respect que je vous dois, il me semble que vous m’aviez uniquement déconseillé de le faire si ma mémoire est bonne.»
(Sentinel) «- Ne joue pas avec les mots Orion. Je sais que tu es entré en contacte avec cette chose.» Dit il avec un calme déconcertant. «Qu’est ce que c’était ?»

Le bot bleu pinça ses plaques de lèvres, hésitant. Ne pas prévenir son chef était une chose, lui mentir en face en était une autre. Il choisi ce que son Spark lui imposait, l'honnêteté.

(Orion Pax) «- J’avais bien raison, c’est un félicon. Mais elle ne représente aucun danger pour nous, elle se bat à nos côtés.» S’empressa t-il d’ajouter.

Sentinel resta silencieux pendant quelques minutes. Seul le bruit de son chiffre tapant régulièrement sur la surface de son bureau brisait le silence. Il fini par allumer un autre adapad qu’il tendit à son lieutenant. Orion fit défiler les images qu’il contenait: des images des decepticons mutilés retrouvés pendus des années auparavant.

(Sentinel) «- Vois tu Orion, je ne suis pas sûr qu’elle ne représente réellement «aucun danger» je suis même certain qu’elle n’a jamais exprimé aucun regret à avoir attaqué ce jeune soldat que tu as sauvé. Vois comment il aurait fini si tu n’était pas intervenu.» Voyant que le jeune Prime ne répondait rien il continua. «Tu es le mieux placé pour savoir qu’une alliance a toujours un prix, quel a été le sien ?»
(Orion Pax) «- Mon silence... Je ne devais pas vous mettre au courant.» Répondit il. «Si vous le saviez pourquoi ne me le dire que maintenant ? Pourquoi avoir attendu toute ses années ?»
(Sentinel) «- Je n’avais que des soupçons et pas assez de temps à consacrer à autre chose qu’aux decepticons. Je n’ai aucune confiance en cette alliée, qu’elle t’ai donné de réelle information n’y change rien, elle t’as poussé à falsifier des rapports. Je veux que tu mets un terme à votre accord.»
(Orion Pax) «- Sentinel, avec tout le respect que j’ai pour vous je ne pense pas que cela soit une bonne idée. Nous sommes inférieurs en force et en nombres et cette alliance nous permet déjà de tenir la frontière avec moitié moins de soldats, de plus les...»
(Sentinel) «- Silence !» Le coupa t-il en levant la main. «Ces créatures sont violentes et traitresses et il n’est pas question de mettre en péril la moindre information alors que nous sommes peut être sur le point de mettre fin à cette guerre. Je ne voulais pas en arriver là mais je vous ordonne de la mettre hors d'état de nuire. Disposez.»

Sur ces mots, il fit sortir son lieutenant et quitta la pièce par une porte secondaire. Après avoir descendu d’interminables escaliers, il arriva dans une large pièce où des bâches recouvraient des dizaines de cases d’entrepôt. D’un mouvement sec il en retira une, laissant voir des dizaines de piliers métalliques complexes. Avec d’infini précaution, il déposa sa main sur l’un d’eux. «Bientôt.» pensa t-il «Bientôt Cybertron, tu seras sauve.»






Ca vous a plus ? Perso j'ai trouvé que la fin était un peu simple mais j'ai pas réussit à trouver mieux X). En tout cas j'espère que la deuxième partie vous a faire rire, ou du moins sourire ^^ et je vous souhaite une bonne journée ou nuit ! Laissez un commentaire et souhaitez moi bonne chance pour mon premier jour de lycée qui commence après-demain (Ah non ! demain, il est 00h03) XD. A+ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosshairs
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 1880
Age : 22
Localisation : belgique, charleroi
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 12:39

encore un très bon chapitre mais on dit datapad et pas adapad non non néamoins je suis impatient de voir la suite ^^

_________________ _________________ _________________ _________________

sérieux?! J'hallucine-crosshairs AOE | alias sideswipe801 ou side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 13:07

Personnellement j'ai adoré la fin ! Very Happy c'était plutôt un bon petit chapitre^^ (bonne chance Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 14:16

Ton delire avec wheelie etait juste parafait! XD
Pis... Donne moi quelques minutes, je contacte Tali et elle vient arracher le spark de sentinel! Y'a pas le droit de juger comme ça! Désolée, mais c'est juste non! XD

Même si une espace à des tendance "traitresse" (en prenant l'exemple de ta fic) ça veut pas dire que tous sont comme ça! X) y'a toujours les exceptions! XD piiiiis... Chacun ses coutumes! Certain vont lever le coudes pour feter leur victoire, d'autre accroche leur victime xD

(J'aime pas sentinel... Ça parrait xD)

J'attend la suite x3


Dernière édition par Talitha le Sam 13 Fév 2016 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 14:19

@Talitha a écrit:
Ton delire avec wheelie etait juste parafait! XD
Pis... Donne moi quelques minutes, je contacte Tali et elle vient arracher le spark de sentinel! Y'a pas le droit de juger comme ça! Désolée, mais c'est juste non!

Même si une espace à des tendance "traitresse" (en prenant l'exemple de ta fic) ça veut pas dire que tous sont comme ça! X) y'a toujours les exceptions! XD piiiiis... Chacun ses coutumes! Certain vont lever le coudes pour feter leur victoire, d'autre accroche leur victime xD

J'attend la suite x3

Je sais que c'est pas trop à moi d'y répondre mais je crois que t'as pas compris pour ce passage là x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 13 Fév 2016 - 17:55

Merci pour vos super commentaires ^^. J'étais tellement stressée pour ce chapitre que je suis restée au moins dix minutes à fixer mon iPod dans le noir avant de me décider à l'allumer XD. Mais finalement je ne regrette pas du tout !


Crooshairs

Contente que ce chapitre aussi t'ai plus ^^. Oui, je crois bien que tu as raison XD c'est datapads. Faut juste que j'arrive à me rentrer ca dans la tete X). En tout cas merci beaucoup pour ton commentaire Smile !

Terra Prime

J'ai justement pensé à toi en écrivant Sentinel X). J'étais sûr que tu aimerais qu'on le revoit alors j'espère l'avoir bien joué ! Et je suis curieuse de savoir ce que tu as compris toi dans ce passage, tu peux me le dire en MP ^^ ? Merci pour tom commentaire ^^.

Talitha

Oui XD je pense aussi que tu n'aimes pas trop Sentinel X). Mais attends un peu avant d'appeler Tali, un 3eme film sans Sentinel ca risque d'être un tantiné ennuyeux XD. Je suis tout à fait d'accord avec toi, chacun ses coutumes X) mais tu comprendras mieux plus tard X). Et j'espère écrire la suite le plus rapidement possible XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Ven 4 Mar 2016 - 8:06

Nouveau chapitre ^^! et cette fois je ne vous assume pas avec un long blabla de 5 lignes et bonne lecture !








Ukraine, vision Optimus.

Optimus Prime roulait en tête du cortège militaire en direction du lieu hypothétique du crache. Un agent américain avait réussit à leur obtenir un droit de passage grâce à un contact au gouvernement ukrainien, leur donnant une libre circulation à condition d’être accompagné de soldats locaux. Ainsi, c’est avec des véhicules un peu plus chargés ils arpentaient les routes désertes de l’Est de l’Europe. Dans la cabine du camion, la radio émettait l’enregistrement en direct de la conversation entre deux humains dans un des véhicule du convois.

«- Je m’appelle Boscot, chef de cabinet du ministère de l’énergie ukrainienne. Mon gouvernement niera officiellement que nous avons eut cette conversation. Dans une de nos... centrale nucléaire déclassée, nous avons récemment fait une découverte qui pourrait fort bien être de... de nature extraterrestre.»

Le camion bleu et rouge réfléchit, le crache cybertronien ne datait que de quelques heures à peine. Etait-il possible qu’un évènement dans une zone aussi reculée soit remonté aussi vite jusqu’au gouvernement humain ? Il l’ignorait.

«- Cette vieille centrale s’appelle... Tchernobyl.»

Tchernobyl... la grande hésitation de l’humain à prononcer se nom semblait sous entendre une information beaucoup plus importante. Le silence entendu du second humain lui fit comprendre que se nom était suffisamment connu pour que deux humains venu de deux horizons différents puissent en comprendre la signification. Il se promit de faire une recherche plus approfondit quand un barrage militaire obligea le cortège à s’arrêter. Le soldat assit sur le siège passager prit la place du conducteur et deux représentants, l’un portant un costume noir et l’autre un uniforme américain, sortirent d’un autre véhicule et furent escortés jusqu’au bâtiment principal. Pendant se temps les voix à la radio s’étaient tus, c’était ses occupants qui étaient allés à la rencontre des gardes.

Ce ne fut l’affaire que de quelques minutes avant que les barrières ne se relèvent pour les laisser passer, mais déjà trop pour le Prime qui sentait chaque secondes s’écouler dans son horloge interne comme une chance de moins pour retrouver l'intrus à temps. Lorsqu’il démarra, le soldat reprit de nouveau sa place et il se mit bientôt à neiger. La route se dégradait de plus en plus comme si personne n’était venu ici depuis des années. Les pensés d’Optimus vagabondèrent jusqu’à se pencher vers une des ses importantes préoccupations: Saberclaw. Les images douloureuses de sa trahison repassaient dans son CPU: La bataille, la douleur des griffes s’enfonçant dans ses articulations, les optiques flamboyant de colère de la chasseuse, la retraite des déceptions et pour finir... sa fuite. Des années que les mêmes images tournaient en boucle dans son CPU... Peut être était-il temps d’enfin demander des réponses ? Mais à quoi cela servirait-il ? Ils s’étaient mutuellement trahis et parler n’y changerait rien, il espérait juste pouvoir deviner la raison de son énième changement de camp avant que cela n’ait d’impact sur les autobots. Il chassa vite ces pensés en se consentant sur ses recherches sur la fameuse centrale nucléaire désaffectée de Tchernobyl avec son lot d’erreurs, de pertes et de héros*.

Le Prime et toute la cavalerie arrivèrent bientôt dans une ville en ruine qui laissa place à un grand complexe, le tout recouvert par une fine couche de neige. Arrivé sur une place, une petite limousine blanche les dépassèrent et s’arrêta pour laisser sortir l’homme en costume noir. Le reste des hommes et des femmes du NEST ainsi que les soldats locaux sortir des véhicules pendant que le major Lennox quittait la cabine d’Optimus, rejoignant le ministre.

(Lennox) «- C’est inhabité ici depuis 1986. On pourra de nouveau y vivre dans 20 000 ans d’après ce que j’ai entendu dire.»
(Boscot) «- Au mieux. C’était une des plaines les plus fertiles d’Ukraine, c’est une tragédie. Exprima le chef de cabinet. «Suivez moi.» Dit il en se dirigeant vers un grand bâtiment.

«- Equipements !» Hurla un homme qui distribuait différent objets aux soldats. «Vous ne pouvez rester que 16 minutes ! Surveillez les niveaux de radiations !»

A peine vêtus de leur combinaison, les soldats partir à la suite du représentant dans le bâtiment, obligeant le Prime à rester à l'extérieur sous son mode véhicule.

(Lennox) «- Monsieur Boscot, vous ne vous protégez pas ?» Demanda t-il sans obtenir de réponse. «Vous ne portez pas de protection ?» Répéta la voix étouffé par le masque du Major.
(Boscot) «- Ca n’a aucune importance, il ne me reste que peu de temps à vivre.» Répondit- il calmement en passant entre les meubles détruits et les murs rongés par la végétations. «Passons par l’école.»

L’homme mourant les fit passer par dédale de couloir avant de s’arrêter dans l’un d’eux.

(Boscot) «- Je vais vous conduire au niveau inférieur... et puis autre chose colonel !» Dit il en se retournant, arrêtant brusquement Lennox qui marchait derrière. «Il y a eu des expériences énergéti...» Commença t-il avant de voir, par dessus l’épaule du soldat, un grand oiseau robotique qui le fixait de ses grand optique rouges, suspendu au mur par une grande poutre en métal. « Ener...» Bégaya t-il. «Plus tard colonel.» Conclut t-il en abaissant le regard et en continuant sa route.

Le jeune Major marqua une pause, dévisageant son interlocuteur avant de poursuivre sa route. La troupe déboucha bientôt sur une passerelle entourant un grand pilier, le taux de radiation prouvait qu’ils n’étaient pas loin du réacteur, au centre de la centrale. Le guide ne s’arrêta pas pour autant et se dirigea vers une porte circulaire blindée. «Avancez en rang serré.» Ordonna t-il à ses camarades pendant que leurs capteurs s’affolaient. Ils ouvrirent la porte et entrèrent dans une petite salle circulaire et poussiéreuse dotée d’une étrange machine en forme de «C» en son centre.

(Boscot) «- Voilà c’est ici.» Déclara t-il en laissant les soldats le doubler.

Les américains se dispersèrent autour de l’objet, cherchant toute traces de présence extraterrestre en plus de la fameuse découverte du gouvernement Ukrainien.

(Soldat) «- je crois que j’lai trouvé !» clama l’un d’eux.

Aussitôt tout les soldats s’amassèrent à l’avant de la structure, éclairant de leurs lampes l’espace manquant du cercle où une sphère de la taille d’un gros ballon percé de piques et de câbles était posée.

(Lennox) «- Optimus, on a un visuel.» L’informa t-il par radio. «L'objet semble sertit dans une sorte d'enveloppe métallique solide.» Expliqua t-il en décrivant l’objet.

«Qu’est ce que c’est que ça ?» S’exclama t-il en se penchant vers le pied de la structure où de grosse mallettes étaient entreposées. «Les gars !» appela t-il en enlevant la couche de poussières qui les recouvraient. «Pourquoi ce truc comporte des symboles du programme spatial soviétique ? Sputnik.» Lu -il.

(Soldat) «- Je détecte de l’énergon.» Informa le soldat portant un des détecteur de Q qui s’était mit à biper de plus en plus vite. «Niveau important. Ca viens d’en dessous et ça approche vite.» Lu t-il quand l’alarme résonna au maximum de son intensité.

Toute la salle se mit à trembler, les soldats se redressèrent sur leurs gardes et un des murs explosa, libérant un gigantesque vers-foreur qui traversa la salle dans un bruit assourdissant, faisant s’écrouler une bonne partie de la passerelle avant se s’enrouler tout autour de la salle, malmenant les fondations déjà fragilisées par le temps. «Go ! Go ! On est attaqués !» alerta l’un des soldats en tirant sur les dizaines de tête plus petites qui attaquaient les soldats encore sonnés par leur chute, les saisissant avant de les jeter contre un mur ou les broyant entre leur anneaux. Dans la confusion, personne ne remarqua la tête qui s’était immobilisée à quelques centimètres le la sphère et, à l’aide de deux de ses pièces, saisit l’objet entre ses pinces avant de faire marche arrière et de disparaître par le troue qu’elle avait creusé dans le mur. Aussitôt, toutes les autres têtes du Driller délaissèrent les humains et suivirent la tête principale qui s’enfonça dans le plafond, décrochant des plaques entières de bétons et de métal qui retombaient sur les survivants.

A l’extérieur, un grand semi-remorque bleu paré de flammes rouges roulait à toute allure le long d’un grand bâtiment d’où s’échappaient des craquements sinistres et des hurlements de terreurs. La raison de cette agitation ne se fit pas attendre et une gigantesque créature métallique et cylindrique transperça le toit avant de retomber sur le reste des fondations qui cédèrent sous son poids. Ce déplacement de dauphin se répéta de nouveau sur une centaine de mètres avant que le monstre ne réapparaisse sur le côté du bâtiment, coupant la route au Prime qui fut éjecté en arrière. Il muta, lui et sa remorque, avant de retomber sur le sol, en garde, son masque couvrant la moitié de son plastron et sa remorque formant une réserve d’arme à porté de main pendant que le reste des soldats rechargeaient leurs armes et que les survivants le la patrouille sortaient en catastrophe du bâtiment.
L’autobot passa rapidement sous l’arche de son armurerie, s’équipant d’une épée et d’un bouclier. «Restez derrière moi !» ordonna t-il en se précipitant vers le Driller qui se réfugia sous terre. «Optimus !» appela un des soldats en tirant sur les têtes mineures qui venaient de percer le sol et semaient la panique parmi les humains. Au moment où une des têtes jaillit du sol, le Prime sauta, effectuant un arc de cercle et tranchant net le bras de la créature qui lâcha son précieux chargement: la sphère métallique de la centrale.
Comme répondant à cette première blessure, l’avant de la foreuse se dégagea du sol, immobilisant sa gueule rotative d’où sortit un imposant cybertronien doté d’un unique optique rouge.
(Shockwave) «- Optimus !» Interpela t-il d’une voix menaçante.
Le chef des autobots se réceptionna, ses pedes laissant de profonds sillons dans la terre stérile et gronda de mécontentement en reconnaissant le decepticon. Quelques secondes plus tard le mech disparut, engloutit par sa créature qui disparut à son tour dans les profondeur de la Terre, laissant derrière lui un Prime mécontent, des humains toussaint la terre et la poussières ingurgitées et la sphère immobile sur le sol.
Le major Lennox, miraculeusement sauve, fixait hébété le point où avant disparut le Driller.

(Lennox) «- Bon sang c’était quoi ce truc infernal ?!»
(Optimus) «- Ca, c’est Shockwave.»

Répondit le Prime en rangeant son épée dans son bras et en s’approchant à pas lourd de la sphère abandonnée.

(Lennox) «-Pourquoi voulait il cet objet ?» Demanda t’il en se penchant vers celui-ci, n’osant pas la touché de peur de se faire irradier.
(Optimus) «- C’est impossible.» Laissa t-il échapper en laissant tomber son bouclier et en s’appuyant sur ses mains pour la regarder de plus près. «C’est une pièce de moteur ! D’un vaisseau autobot à jamais perdu.» Emit il comme pour lui même.

Le major Lennox releva la tête vers le visage du bot qui semblait se durcir de secondes en secondes. Mais de quoi parlait il ? Le soldat faillit tomber à la renverse quand Optimus saisit violemment l’objet, insensible au radiation, et la rangea d’un geste rageur dans son sous espace en ordonnant de rentrer à la base le plus vite possible.

De l’autre côté du bâtiment, sur la place désormais vide, Boscot courrait le plus rapidement possible vers sa limousine blanche. Attentivement surveillé par les capteurs visuels d’une créature robotique. Cachée derrière la fenêtre brisées d’un des bâtiments alentour, le vautour cybernétique émit de petits sifflements impatients en voyant le frêle humain se réfugier derrière le volant. Un petit canon sortit de son poitrail et une rafale de balle brisa ce qui restait de la fenêtre. D’un mouvement vif, il quitta son observatoire, plongea en vrilles vers le véhicule et déploya ses ailes tout en tirant une nouvelle série de balles à travers le pare-brise. Majestueusement, il décrivit un cercle autour de la voiture blanche avant d’atterrit élégamment sur le capot. Le rapace admira d’un coup d’optique de cadavre ensanglanté de l’homme et laissa échapper un petit sifflement de contentement. «Ce fut un plaisir de travailler avec vous.» déclara moqueusement Laserbeak avant de s’envoler et disparaitre dans le ciel.


Flash Back, narration Orion Pax.

Je suis dans un petit vaisseau de ravitaillement en direction de la frontière. Je n’en reviens toujours pas de ma conversation avec Sentinel, jamais il ne m’a demandé de faire une chose pareil ! Bien sûr j’ai déjà tué, mais uniquement pour défendre mon spark ou celui d’amis ou d'innocent. Les circonstance n’était pas les même... ces félicons se sont battus à nos côté, officieusement et sans jamais sortir de l’ombre mais ils étaient nos alliés ! Finalement la condition de Saberclaw n’était peut être pas si futile qu’elle n’en avait l’air.

Je fixe un petit objet long plat et arrondi qui repose au creux de mon servos. J’en ai donné un semblable à Saberclaw quand nous avons décidé je ne plus nous retrouvé toujours au même endroit... D’une simple pression je peux lui envoyer les coordonnés de notre prochaine rencontre... Mais lui envoyer les ordonnées d’un piège ? C’est traitre et déloyale, mais je dois obéir à mon chef. Il sait ce qui est le mieux pour Cybertron. Je rentre des différents chiffres et j’attends. Si elle est dans les parages et qu’elle peut s’y rendre mon triangle recevra une réponse en moins de 5 minutes cybertroniennes, passé ce cape elle est soit trop loin soit en mission. Primus ! Je prie presque pour qu’elle ne réponde pas... je n’ai pas envie de commettre un acte dont j’aurai honte jusqu’à ma mise hors ligne !

2 minutes, je fixe toujours bêtement mon émetteur. D’habitude de le range dans mon sous espace et je vérifie après le délais mais cette fois j’attends. Si je n’étais pas seul à l’arrière on pensera sûrement que j’ai un bug mais il n’y a personne.

3 minutes, je viens de me rendre compte que Sentinel n’a pas fait allusion à son sparkmate. Qu’elle est son appellation déjà ? Ah oui ! Darkfur. Il semble ne pas me faire confiance. A vrai dire je ne lui ai jamais parlé, je ne pense même pas l’avoir déjà entendu émettre la moindre parole. Quand je viens prendre des nouvelles et qu’il n’est pas en mission en solitaire il reste à l’écart en me fixant. Comme si il s’attendait à ce que je sorte un canon à tout moment et que je tire sur sa compagne. C’est assez déroutant mais à la longue on fini par s’y faire... je laisse ces dernières pensées résonner dans mon serveur. Il n’a peut être pas tord après tout.

4 minutes, je commence à reprendre mon souffle quand l’appareil émet une légère vibration avant que le bouton central n’émette une lumière bleue très tenue. J’ai l’impression que mon réservoir est descendu dans mes pedes, elle m’a répondu, je dois m’y rendre. Je remets rapidement l’émetteur dans mon sous espace quand je sens que nous atterrissons. Je remercie rapidement le pilote et je sors de l’appareil. Les autobots qui décharge la cargaison de font même plus attention à moi. Je commence par me promener dans la base avant de m'éclipser discrètement dans la forêt, il me faudrait une bonne demi-heure cybertronienne avant d’atteindre le point de rendez-vous alors j’en profite pour réfléchir et pour tenter de trouver une solution.

«Je vous ordonne de la mettre hors d’état de nuire» c’était les mots de son chef, bien sûr il ne fallait pas être très malin pour comprendre qu’il attendait de moi que je la déconnecte, si j’appliquait ses ordres à la lettre je devait uniquement m’assurer qu’elle ne nuise pas aux autobots. Je m’interrogeais sur les raisons de mon chef... Saberclaw ne m’avait pas encore dit pourquoi il ne devait pas être au courant, êtes les mêmes raisons qui avait poussées Sentinel à me donner cet ordre ? Et pourquoi à moi ? Cette réponse ci semblait évidente: parce qu’elle me connaissait et que je pourrais m’en approcher sans éveiller ses soupçons... et vu comment finissaient les patrouilles decepticons il était aisé de comprendre son choix.


(Vision Orion Pax, narration à la troisième personne)

Il fini par arriver, trop vite à son goût, au lieu de rencontre. Pour cette fois il n’aurait peut être pas du choisir un lieu au hasard, les débris rouillés des branches d’arbres morts rendaient la marche périlleuse et la végétation diminuait la visibilité à une cinquantaine de mètres. Par habitude il releva les optiques, la félicon était là, perchée en équilibre sur une branche épaisse, de moins en moins camouflée au fil des années. Il attribua se changement d’attitude à une certaine confiance ce qui eu pour effet d’augmenter son mal-être, Darkfur n'était pas là.

(Saberclaw) «- Tu es toujours aussi lent pour te déplacer en forêt.» Lui fit elle remarquer. «Pourquoi m’as tu convoquée cette fois ?»
(Orion Pax) «- Sentinel est au courant de ton existante et de notre accord.» Lui apprit il. Il n’aurait pas dût la prévenir mais ces mots avaient franchit seuls son vocaliseur, il n’avait décidément jamais sût mentir.

Il vit les griffes du félin se resserrer jusqu’à percer l’épaisse écorce métallique de l’arbre, la lueur de ses optiques s’accroitre et ses audios se rabattre contre son casque.

(Saberclaw) «- Comment ?» Demanda t-elle avec un mécontentement visible mais une voix relativement calme, ce qui ne rassura pas le bot.
(Orion Pax) «- Il m’a présenté des preuves et m’a demandé des explications. Je lui ai dis la vérité."

A peine eut il terminé sa phrase que la félicon sauta de sa branche, toutes griffes dehors en chutant vers le Prime. Rapide, il fit un bon en arrière en dégainant son épée avant de s'immobiliser, en garde, face à la chasseuse.

(Orion Pax) «- Il m’a ordonné de te mettre hors d’état de nuire.» Continu t-il. «Par le All Spark qu’est ce qui s’est passé entre vous deux !»
(Saberclaw) «- A quoi cela t’avancerait t-il ? Je ne mourrai pas aujourd’hui !» Menaça t-elle en crachant (comme un chat).
(Orion Pax) «- Tant mieux.» Dit-il en se redressant. «Moi non plus je ne veux pas mourir... ni te tuer d’ailleurs.» Clama le Prime en planta sa lame dans le sol, la séparant de son bras.

Il eut quelques instants de silence dans la forêt, comme si toute les créatures attendaient la réaction de la félicon qui fixait, méfiante, l’arme plantée dans les débris rouillés.

(Orion Pax) «- J’ai choisi le camp des autobots pour défendre ce qui est juste, et malgré tout le respect que je dois à Sentinel il arrive parfois même aux plus sages de commettre des erreurs. Je ne tuerais pas pour un mauvais jugement. Je lui dirais que j’ai accompli ma mission, il me faudrait une preuve, ensuite libre à toi de choisir de mettre un terme ou non à ce contrat dont je n’ai pas respecté les accords.»

Le Prime attendit patiemment la réponse de la seconde Prime qui le fixait toujours intensément. L’envi de le mettre en pièce détachées la démangeant visiblement. Elle fini par muter pour être à sa hauteur avant de répondre.

(Saberclaw) «- Je te laisse une chance, ce sera la dernière. Convaincs ton chef et nous pourrons reparler de cet accord. Quand à cette preuve...»

Elle s’avança vers l’autobot en plaçant une des ces mains sur les câbles de son bras et, d’un coup de chiffres griffus, sectionna un petit tuyau d'alimentation. De l’énergon coula dans le creux de son servos avant de se tarir quand certaines vannes de son organisme se refermèrent.

(Saberclaw) «- ... ça devrait faire l’affaire.» Dit-elle en renversant le contenu de sa paume sur l’épée du bot.

Sur ce, elle fit demi-tour. Mais juste avant de disparaître dans la végétation, elle se retourna.

(Saberclaw) «- Et arrange toi pour ne trouver un émetteur avec des symboles en ancien cybertronien ! Je ne sais pas lire le bot, je n’en comprends que les chiffres !» Conclu t-elle en lançant son appareil qui atterrit non loin de l’épée.

Orion, de nouveau seul, regardait son arme couverte d’énergon et l’appareil de communication abandonné. «Ca aurait pu être pire.» Se dit-il.






Voilà ^^ ! Je suis un peux déçu de la deuxième partie mais j'imagine qu'on trouve rarement son propre travail super XD. Pour ceux qui trouvent que les grandes questions s'éternisent ils seront bientôt satisfait car ce chapitre sera un des derniers flash back ^^. L'heure de l'explication approche X) !

(* Petit hommage aux pompiers qui se sont sacrifié pour éviter la MEGA catastrophe nucléaire Smile ).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Ven 4 Mar 2016 - 12:49

Pour le moment j'avais jamais constaté ça dans les autres fics mais tu manges du Shakespeare au petit déj', chais pas mais tu fais un truc x), ton écris gagne en maturité et en langage enrichit y a beaucoup beaucoup moins fautes^^ (y a les "du" du verbe devoir mais bon eux, j'avoue qu'ils sont casse-bonbon x))
Sinon super chap :3 t'as bien refait le passage du troisième film et même je préfère le tien au film x) j'ai bien aimé la deuxième partie même si elle est un peu courte mais je vois pourquoi tu l'apprécies moins ça doit être pour ça Wink
Et puis on va bientôt voir laquelle de mes théories est juste :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosshairs
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 1880
Age : 22
Localisation : belgique, charleroi
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Ven 4 Mar 2016 - 15:17

trop court, je veux plus de baston Twisted Evil

_________________ _________________ _________________ _________________

sérieux?! J'hallucine-crosshairs AOE | alias sideswipe801 ou side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Ven 4 Mar 2016 - 18:52

merci pour vos commentaire Terra et Crosshairs ^^.
XD non je ne mange pas je Sharkespear au petit déjeuné XD mais je lis genre beaucoup beaucoup de livres XD alors forcément ça aide un peu X). Je viens de finir "l'étrange cas du docteur Jekill et de M. Hyde" alors c'est peut être pour ça que le langage de ce chapitre est très riche X). En tout cas merci ca me fait super plaisir ^^ ! Et t'en mieux si la cette du film t'a plus ! Bientôt on mettera à l'épreuve tes théories et j'espère que tu vas quand même tomber sur le cul XD (ca se dit ca en France XD?)

T'inquiète Crosshairs X). Le prochain chapitre va te plaire Twisted Evil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Sam 5 Mar 2016 - 5:25

@Anne2014 a écrit:
merci pour vos commentaire Terra et Crosshairs ^^.
XD non je ne mange pas je Sharkespear au petit déjeuné XD mais je lis genre beaucoup beaucoup de livres XD alors forcément ça aide un peu X). Je viens de finir "l'étrange cas du docteur Jekill et de M. Hyde" alors c'est peut être pour ça que le langage de ce chapitre est très riche X). En tout cas merci ca me fait super plaisir ^^ ! Et t'en mieux si la cette du film t'a plus ! Bientôt on mettera à l'épreuve tes théories et j'espère que tu vas quand même tomber sur le cul XD (ca se dit ca en France XD?)

Ouais ouais ça se dit partout où ça parle la France x)
Bah écoutes moi aussi mais je serais contente d'être en mode "Mouhahahaha ! Je lui avais dis ! Twisted Evil " (mon p'tit côté maître de l'Univers qui remonte x) )
Enfin une fière compatriote *-* lire c'est la vie, et t'as tout compris ! Moi je vais attaquer le Prince de Machiavel donc j'espère qu'il va pas trop influencé mes écrits x) (sinon ça va partir en mode complotages partout (déjà que c'est un peu le cas) et domination du monde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 27 Mar 2016 - 7:18

nouveau chapitre ^^! Bonne lecture ! Et merci beaucoup à Crosshairs qui m'a prêté un de ces OC Nightstorm! On se retrouve en bas !




Dans le désert, à une centaine de kilomètre au nord du NEST.

Bumblebee, Ironhide et Dino roulaient à toute allure sur la piste, faisant voler de gros nuages de poussières. Un petit bot aux optiques et aux cheveux bleus électriques, debout sur le siège conducteur du gros 4x4 noir, tripotait les fils de la radio jusqu’à ce qu’une grosse gerbe d’étincelle le propulse contre le fauteuil. Une gros voix ce fit entendre dans la cabine.

(Ironhide) «- Brains ! J’ai dit «Arrête de tripoter ma radio et reste tranquille !» c’est tout de même pas si compliqué !»
(Brains) «- Mais puisque je te dis qu’elle est déréglée ! Ce ne sera l’affaire que de quelques minutes !»
(Ironhide) «- J’ai dit NON !»

Une série de gazouillement assortit de quelques répliques de films humains sortir de l’appareil à moitié démonté.

(Brains) «- Ah ! Tu vois ! On entend des parasites !» S’exclama le petit bot en pointant la radio d’un chiffre. «Laisse moi arranger ça et...»
(Ironhide) «- J’AI DIT NON ! Le seul parasite que j’entends c’est toi alors dépêche toi de remettre tout ça en place avant que l’on soit arrivés ou tu feras le voyage de retour dehors !»

Le minuscule scientifique grommela mais s’exécuta en commençant par remettre les câbles et les boutons en place.
Les trois voitures finirent par s’immobiliser sur une plaine totalement déserte avant de se transformer en trois gigantesques robots, le plus massif des trois portant un minuscule cybertronien à l’air mécontent sur son épaule.

(Dino) «- Alors.» Commença le robot rouge avec un fort accent italien. «D’après les calculs de Q le point du crache devrait être juste ici.»
(Bumblebee) «- Biiiz, «Je vois !», Tac, «Absolument rien...», Zup.»
(Ironhide) «- Ouais moi non plus. T’es sûr de ce que tu dis ?»

Le bot-ferrari leva les bras en signe d’ignorance.

(Dino) «- J’en sait fichtrement rien moi ! Je comprends pas la moitié de ces équations.»
(Brains) «- Les gars...»
(Ironhide) «- Pas maintenant !» Emit-il en agitant une main comme pour chasser un insecte. «Bon alors on fait quoi ? On se sépare ?»
(Brains) «- Hého !»
(Dino) «- Ouais, on gagnera du temps.»
(Bumblebee) «- Biiiziip !» Approuva t-il.
(Brains) «- EH !» Hurla t-il en donnant un coup de pied dans le casque du guerrier. «LEVEZ VOS CASQUES VIDES ET BOUGEZ VOUS LE PARCHOC !»

Les cybertroniens relevèrent immédiatement les optiques juste à temps pour voir une boule de feu foncer tout droit dans leur direction. Ils se jetèrent à terre pour l’esquiver et le morceau de métal ricocha sur plus de cinq cents mètres avant de se caler contre une pierre.

(Ironhide) «- Bon sang c’était quoi ce truc ?»

Remplissant sa mission d’éclaireur, le jeune bot jaune bondit sur ses pedes et muta pour rejoindre l’objet, beaucoup trop petit pour être un bot. Il revînt quelques secondes plus tard et muta pour poser par terre un petit appareil encore fumant.
Le trio se pencha sur l’objet relativement en bon état.

(Ironhide) «- On dirait une radio... ou un émetteur.»
(Dino) «- Mais qui appartient à qui ?»

Les trois robots se dévisagèrent avant de se retourner tous en même temps vers Brains qui était tombé par terre.

(Ironhide) «- Brains ! Vient jeter un coup d’optique à ce truc !»

Le nain robotique croisa les bras, boudeur.

(Brains) «- Ah ! Parce que maintenant on a besoin de mes qualités d’expert ?

S’en suivit une longue dispute entre les trois titans et le scientifique qui fini par céder quand l’expert en arment fut obliger de lui promettre de laisser trifouiller sa radio en échange de son expertise.

(Brains) «- Laissez passer !» Dit en petit génie en s’approchant de l’appareil qui s’était refroidit. «C’est un émetteur radio ! Ca se voit tout de suite !» Emit il en regardant l’objet à peine plus petit que lui de son grand optique. «Et s’est decepticon !» s’exclama t’il en le retournant.
(Ironhide) «- Enfin une info utile ! Et t’as pas quelque chose sur celui qui l’a perdu ? Mes canons me démangent.
(Brains) «- Si il est équipé d’un enregistreur de paramètre je peux peut être faire encore mieux que ça !» S’égailla t-il en transformant sont bras en tourne-vis.

Les trois soldats observèrent pendant plusieurs minutes ce qui serait sûrement le destin je la pauvre radio d’Iron. Quand toutes les pièces de l’appareil furent étalé sur le sol le scientifique mit encore plusieurs autres minutes à traduire les informations et à effectuer des calculs complexes avant de se redresser fièrement et de traduire les résultats de son expertise.

(Brains) «- Donc ! Grâce à l’altitude de largage, la vitesse, l’effet du ralentissement dût aux frottement des différents gaz terrestres, l’angle d’entré dans l’atmosphère, l’usure du métal dût a l’échauffement et plusieurs autres donnés que vous ne comprendriez pas je peux en conclure que le decepticon que nous recherchons se trouve exactement à une centaine de kilomètres au Sud d’ici !» Annonça t-il en bombant le châssis.

Les plastrons des soldats mirent quelques secondes avant de se décomposer.

(Brains) «- Et crotte...» Emit t-il en comprenant.


Au hangar d’entrainement du NEST

Saberclaw profitait de l'absence de la majorité de autobots pour s’entrainer sur les différents mannequins de la salle, Ratchet était enfermé dans son infirmerie, Q bossait sur un de ces nouveaux gadget et elle supposait que le microbe était toujours coincé dans le récipient à ordure. Elle venait de s’entrainer à l’esquive de balle avec les mitraillettes qui tiraient des balles en caoutchouc et s’appliquait désormais à réduire sa cible en charpie en alternant mode bipède et mode alt quand un violent choc fit trembler le sol. Sur ses gardes, elle s'immobilisa et tendit l’audio. Rien. Méfiante, elle muta de nouveau et quitta la bâtiment sous sa forme féline.


Extérieur, à une centaine de mètre de la base. Narration interne.

Je viens de m’écraser sous mon mode de vaisseau en plein milieu d’un désert. C’est bien sûr encore une brillante idée de Shockwave ! Nous séparer pour nous rendre moins repérables ! Je pari que tout les autres sont déjà auprès de Megatron ! Et en plus j’ai perdu mon émetteur ! Comment je vais faire pour les contacter ? Je commence à avoir les nerfs à vif et je viens d’arriver ! Je mute sous ma forme bipède, mon apparence est au plus simple: elle n’est constituée que de mon protoforme, la plus part de mes câbles sont à l’air libre, sans protection et mes seules pièces d’armures sont celles qui entour mon châssis et protège mon Spark ! Il faut que je scanne un véhicule, d’abord pour pouvoir générer de nouvelles pièces et ensuite pour pouvoir me camoufler. Maudite forme de voyage exo-stellaire qui m’oblige à larguer toutes mes pièces superflues !
Ok, je me calme et je regarde autour de moi. Les seuls bâtiments humains visibles sont à une centaines de mètres de moi et d’après ce que j’ai appris en surfant sur internet ça à tout l’air d’être une base militaire. Tant mieux ! Armée égale bons véhicules !
Je rejoints rapidement les grillages qui entourent la base. Puisqu’ils sont à échelle humaine je passe facilement par dessus et je m’appuie contre un des bâtiments, ma priorité est de trouver un véhicule. Je suis donc les petites routes qui zig-zag entre les hangards avant de trouver enfin des dizaines de véhicules rangé parallèlement, je n’ai que l’embarra du choix ! Mon m'apprête à actionner mon ticog quand j’entant un bruit non loin. Pas le temps de scanner, je file agilement entres les bâtiments avant d’entrer le plus silencieusement possible par une ouverture anormalement grande. Je me cache dans un coin, ma lame prête et peu désireux de me faire repérer, même par un humain, mais rien ne vient.
Je m’avance au milieu de la pièce, trouvant l’organisation de cette salle étrange, je baisse les optiques quand le remarque qu’un symbole est gravé sur le sol. Aussitôt je fais un bon en arrière quand je reconnais le dessin, je me tiens au milieu d’un logo autobot géant ! Comment est ce possible ? Je n’ai tout de même pas atterrit sur leur base ! mais alors pourquoi je n’ai aperçu aucun cybertronien ? Je reste figé pendant quelques minutes avant qu’une pensé dessine un horrible sourire sur mon plastron, chassant toute les autres: Megatron serait sûrement ravis de connaitre cette information, et puisque la base semblait déserte pourquoi ne pas l’explorer ? C’est une occasion unique de s’attirer ses louanges !
Je me remets en mouvement, m’enfonçant dans les couloirs, toujours aux aguets. Tous les bâtiments autobots doivent être relié entre eux. Discrètement, je m’approche d’une nouvelle porte quand je capte des bruits venant de celle-ci. Je ralentis, prêt à utiliser mes armes et je jète un coup d’optique à l'intérieur. Je vois un bot assis par terre, de taille moyenne à l’apparence vieux et qui parle tout seul, il me tourne le dos et semble absorbé par un appareil entre ses chiffres, ses outils de toute les formes sont dispersés autour de lui. Je reconnais le scientifique autobots que l’on surnomme Q et j’y voie une cible de choix: autobot, isolé, distrait, facile à éliminer.
Je sors silencieusement ma lame et me rapproche du bot, je brandis mon épée prêt à lui faire sauter la tête mais au moment de l’abattre sur lui quelque chose retient mon bras. Je me dégage habilement et me retourne, une fembot se tient derrière moi, la première chose que je vois son ses optiques rouges, une autre decepticon ?


Vision Saberclaw.

Je suis sortie de la base où j’ai trouvé le cratère vide, une simple odeur de bot comme toute trace de passage. Je remontée la piste du mieux que je pouvais avec toute les odeur parasite je l’ai finalement rattrapé alors qu’il allait assassiner un des autobots. Je n’ai aucune affinité avec celui-ci mais je n’ai pas vraiment envie que ça me retombe dessus.


Narration omnsciente

(Nightstorm) «- Qui es-tu ? Que fais-tu ici ?» Je demanda t-il irrité d’être dérangé pendant une exécution.
(Saberclaw) «- Je te retourne la question.» Répondit elle froidement en voyant la colère gagner le mech.

Le décepticon haussa les épaules.

(Nigthstorm) «- Peu importe, va t’en on reparlera de ça plus tard.» Dit il en se retournant, vers le scientifique qui avait fini par se rendre compte de sa présence et s’était réfugié contre le mur le plus éloigné, le décepticon lui bloquant l'accès à la porte et à l’alarme.

Les optiques de Saberclaw se mirent également à briller de colère. Pour qui la prenait-il ?! Sa colère se décupla lorsqu’elle vit enfin l’insigne décepticon incrusté dans son protoforme. Elle sortit elle même ses lames et activa son masque.

(Saberclaw) «- Ne bouge plus !» Menaça t’elle en plaçant les pointes de ses lames droites contre la nuque du decepticon.

A peine eut-il sentit les lames sur la base de son casque que le guerrier se retourna et brandit de nouveau sa propre lame mais en direction de la fembot cette fois. Avec un cri de rage il dégagea sa nuque est attaqua la guerrière, oubliant Q, ne se demandant même plus de quel camp elle était, ne voyant en elle qu’une fembot qui le gênait dans son travail. Le combat commença, Saberclaw tenta de lui transpercer le spark mais le mech était rapide et il dévia son coup du plat de son épée, il tenta à son tour une parade mais la félicon esquiva. Le combat se poursuivit, chacun concentré sur les coups de l’autre. Le bot n’avait presque aucune protection mais Saberclaw avait beau multiplier les feintes elle ne parvenait pas à lui faire baisser sa garde. Quand le decepticon tenta de lui donner un coup de point dans le plastron, elle l’attrapa entre ses chiffres griffus et muta en resserrant sa prise sur la poigne du mech, griffant les circuits mis à nus. Avec grondement de douleur, Nightstorm roula sur le dos en calant son pedes sur l’abdomen du félin et les deux cybertroniens passèrent à travers le mur de bétons de la pièce et ceux du couloir avant d’atterrir dans l’infirmerie. Faisant sursauter Ratchet qui n’avait rien entendu. Les deux adversaires s’arrêtèrent contre le mur opposé quand l’alarme d'intrusion résonna inutilement dans la base vide. La félicon tendit le coup pour broyer le visage du mech entre ses crocs mais ses mâchoires se refermèrent sur du vide. Le bot se redressa et releva son épée pour la planter dans le châssis du félin coincé entre le sol et le mur, au même moment la fembot reprit son mode bipède et croisa ses quatre lames au-dessus de son châssis bloquant la garde de l’arme dont la pointe s’immobilisa à quelques centimètres de son châssis. Le combat se figea, les membres des deux combattants tremblant sous l’effort. Le decepticon avait l’avantage d’être au-dessus d’elle et de n’utiliser qu’une seule main, il transforma l’autre en canon et la pointa sur la tête de la fembot qui crut sa dernière heure arriver quand avec un bruit assourdissant une gigantesque lame jaillit du châssis du decepticon en projetant une grande quantité d’énergon sur le mur. Les deux guerriers fixèrent incertains le nouvel appendice puis les optiques clignotants du mech s'éteignirent et son corps tomba sur le sol dans un bruit de ferraille. Saberclaw observa quelques secondes le cadavre du decepticon avant de se retourner vers Ratchet, sa scie circulaire ensanglantée au bout de son bras.

(Saberclaw) «- J’aurais pût m’en débarrasser seule.» Dit elle de mauvaise foi.
(Ratchet) «- Mais oui bien sûr.» Répondit-il en contactant Optimus. «Optimus ? Tu me reçois ?»






Voilà ^^. Peut être un peu court dsl mais je pense que le prochain flash back sera mieux assortit avec le prochain chapitre qu'avec celui ci. En tout cas j'espère qu'il vous a plut autant que j'ai prit du plaisir à l'écrire (surtout la première partie XD. Je prends de plus en plus de plaisir à torturer nos deux petits nains robotiques XP). Sur ceux, à la prochaine !

PS: au cas où j'oublierai, rappelez moi de faire sortir Weelie de sa poubelle dans un ou deux chapitres si je ne le fais pas XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosshairs
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 1880
Age : 22
Localisation : belgique, charleroi
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 27 Mar 2016 - 11:24

excellent chapitre thump up

_________________ _________________ _________________ _________________

sérieux?! J'hallucine-crosshairs AOE | alias sideswipe801 ou side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 27 Mar 2016 - 13:25

Rrooouh! Sympa. Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Dim 27 Mar 2016 - 14:03

Une bonne petite suite^^ (par contre fait attention parce que des fois tu as oublié des mots ou ajouter d'autres qui n'avaient pas lieu d'être^^) et t'inquiètes, on te le rappellera Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne2014
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 223
Age : 18
Localisation : Au NEST, mais chuuut ! J'ai pas le droit de le dire !
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   Jeu 9 Juin 2016 - 8:36


Salut salut ! Je sais, ça fait un trèèèèèèèèès long moment que je n'ai pas posté et je n'ai aucune excuse si ce n'est ma flemme XD. Mais pour me faire pardonner je vous ai pondu un long chapitre ^^ ! Donc on se retrouve en bas X).








Au NEST, narration Omnisciente, vision Optimus.

Les pas lourd d’Optimus Prime résonnaient dans la base, inquiétant de plus en plus les soldats. Son visage exprimait une colère noire et il n’avait émit des paroles que par trois occasion depuis qu’ils avaient trouvé la pièce de moteur: Pour répondre à l’équipe de Drift qui était arrivé trop tard pour intercepter le decepticon mais qui avait tout de même pût l’identifier comme étant Soundwave, pour répondre à Ratchet qui l’avait informé de l’arrivé du decepticon dans la base et de sa mise hors ligne et pour finir, pour informer les humains qu’il demandait immédiatement à rencontrer un responsable sous peine de mettre un terme immédiat et définitif à leur alliance.
Une dizaine de messages avait déjà été envoyé au Pentagone quand Optimus passa la porte de l’infirmerie pour voir le decepticon. Il jeta un regard électrique au cadavre qu’il mit un petit moment à reconnaitre sans son habituel couleur bleu nuit avant de finalement lâcher «C’est Nightstorm, un des soldats de Mégatron.». Il donna l’autorisation aux humains d’emmener le corps pour la fonte puis il partit en direction du hangard où devait avoir lieu la rencontre, sortit la sphère de son sous-espace, la posa sur une petite table et muta, bien décidé à ne pas bougé jusqu’à ce que les humains lui aient fourni des réponses satisfaisantes.
Ce ne fut que 12 heures plus tard qu’une belle femme blonde à l’air sévère fit éruption sans la salle en critiquant le manque de tenu des autobots. Elle passa devant les soldats qui s’entrainaient à tuer des decepticons en utilisant Bee comme cobaye et devant Q qui installait une nouvelle arme sur Ironhide sans même leur accorder un regard. Elle ne se donna même pas la peine de répondre lorsque le scientifique lui adressa la parole.

«- Ah ! Enfin vous êtes là ! Je m’appelle Q, j’espère que vous pourrez lui répondre. Je l’ai jamais vu autant en colère !»
(Lennox) «- Optimus ! Vous vous souvenez de Charlotte Méril, directeur du renseignement ?
(Dino) «- Il est de mauvais poil, il n’a parlé avec personne aujourd’hui.»

La directrice leva la tête vers le robot rouge avec une expression de profond agacement.

(Charlotte Méril) «- Il nous fait quoi là ? Un caca nerveux c’est bien ça ?»
(Ironhide) «- Non, on l’a déjà vu bouder c’est pas ça. Ca c’est plus grave.» Répondit-il en s’approchant du semi-remorque. « PRIME ! Rassemble toi par pitié !» Hurla le grand bot en donnant un petit coup de poing sur le toit du véhicule. «Il a les nerfs.»

La réaction du chef ne se fit pas attendre et les pièces du camion se mirent bientôt à bouger en gagnant de la hauteur et un immense robot s’accroupit violemment pour faire face à l’humaine.

(Optimus) «- Vous nous avez mentit ! Tout ce que les humains savent de notre planète a soit disant été partagé, alors comment ce fait-il que les humains possède ceci !» Accusa t-il en désignant la pièce de moteur d’un chiffre.»

La femme ne perdit pas son expression noble face à la colère du chef et c’est avec un ton calme qu’elle se défendit.

(Charlotte Méril) «- On nous a aussi tenu dans l’ignorance. Seul le chef du secteur 7 était au courant, jusqu’à maintenant. Mon sac.» Dit elle en se tournant brièvement vers son assistante qui tenait trois gros sacs en cuir d’où dépassaient de gros dossiers.

La jeune asiatique se débattit quelques secondes avec les accessoires avant de se retourner, totalement paniquée, vers sa patronne.

(Assistante) «- Oui mais lequel ?»
(Charlotte Méril) «- Hermès BearKing, en cuir d’autruche vert.» Siffla t’elle entre ses dents, visiblement mécontente.

«On est pas aidé.» souffla elle pendant que la jeune fille lui apportait le plus rapidement possible le sac en question. La blonde ouvrit le sac, prit un dossier à l’intérieur et le rendit à la fille.

(Charlotte Méril) «- Le secret était connu de peu de gens. Et peu d’entre eux sont encore en vie. Si vous me le permettez je serais heureuse de vous présenter deux anciens directeurs de la mission de la NASA ainsi que l’astronaute Buzz Aldrin, un deux premiers hommes à avoir marché sur la Lune.»

Les trois hommes, tous très âgés, entrèrent dans la salle. La directrice marcha à leur rencontre et serra la main de l’un d’entre eux.

(Charlotte Méril) «- Monsieur, Optimus Prime.» Lui dit elle en désignant le robot.
(Buzz Aldrin) «- Pour le modeste voyageur spatial que je suis croyez bien que c’est un honneur.»
(Optimus) «- Tout l’honneur est pour moi.»

Pendant que les seniors regardaient d’un air émerveillés les cybertroniens présent dans la base, la femme était montée sur la balustrade et avait activé l’écran géant.

(Charlotte Méril) «- Notre course à l’espace des années 60 semble être née en réponse à un évènement.
(Directeur 1) «- Nos astronautes ont inspecté la carcasse d’un OVNI, il n’y avait aucun survivant à bord. Nous avons juré à notre comandant en chef de garder le secret, nous étions 35 pas 1 de plus au courant du projet à la NASA.»
(Directeur 2) «- Les soviétiques ont envoyé des sondes spatiales, ils ont réussit à rapporter ce barreaux de combustible.»
(Charlotte Méril) «- Nous présumons que les russes on conclut qu’ils venaient de trouver une matière ficile et qu’à un moment donné, pensant l’avoir sous contrôle, ils l’ont testé à Chernobyl.»
(Directeur 1) «- Nous avons mené 6 missions en tout, nous avons prit des centaines de photos, d’échantillons. Tout à été placé sous scellé et le programme spatial a été abandonné.

Optimus réfléchit à ces paroles, c’était en effet très différent de la version qu’il avait trouvé sur internet mais les éléments coïncidaient. Il fut peiné d’apprendre que tout l’équipage était mort et l’espoir de retrouver des alliées avec eux.

(Ironhide) «- Avez vous cherché dans la soute blindée ?»

Les égards que se lancèrent les humains suffirent à répondre à la question du guerrier. Les humains ignoraient l’existence de cette soute.

(Optimus) «- Ce vaisseau s’appelait l’«Arche», je l’ai vu décoller de Cybertron de mes propres yeux. Il y avait à bord une technologie autobot qui nous aurait assuré la victoire et... son capitaine.»
(Charlotte Méril) «- Qui était son capitaine ?»
(Optimus) «- Le grand Sentinel Prime, l’inventeur de cette technologie. Il commandait les autobots avant moi. Il est impératif que je le retrouve avant que les décepticons ne le localisent» Il se rapprocha de la directrice, son immense visage à un mètre du sien. «Notre navette autobot est à même d’aller jusque là... et priez pour que j’arrive à temps.»

Elle déglutit difficilement quand le Prime s’éloigna de nouveau, même elle ne pouvait se permettre d’ignorer la menace du chef autobot. Le mech rouge et bleu donnait déjà des ordres aux autres cybertroniens et au sergent Lennox pour préparer le départ.
Les vétérans et la directrice partirent vite, laissant le NEST dans un état d’activité extrême. Tout les soldats, ingénieurs et cybertroniens aidaient à la mise en place de la tour de lancement. Avec tout le travail et les vérifications à faire le décollage fut prévu dans cinq jours malgré l’empressement d’Optimus qui avait demandé un délais plus court. Ce à quoi les humains avaient répondu: «Ne soyez pas si pessimiste Optimus ! Habituellement ce genre de mission met des mois a être validée et encore plus a être appliquée. Ne vous inquiétez pas, avec votre aide et votre technologie nous seront dans les temps.» Le Prime n’eut donc pas d’autre choix que d’attendre. Il prévînt Ratchet qu’il viendra avec lui en cas de problème mais qu’ils n’emmèneraient personne avec eux au cas où Mégatron en profiterait pour attaquer la base. Le bot discutait justement des différentes précautions à prendre avant de s’interrompre, un air préoccupé sur le plastron. Il avait tellement envisagé que les décepticons puissent vouloir du mal à Sentinel qu’il en avait oublié une autre menace: la félicon. Tout les combattants savaient que le sauvetage de Sentinel devait rester secret alors il y avait fort à parier que personne ne l’avait mise au courant et si il revenait avec son chef, sûrement affaibli et blessé, il n’y avait aucun doute que la fembot ne se laisse guidé que par sa haine et ne l’attaque.

(Ratchet) «- Qui a t’il Optimus ?»
(Optimus) «- Rien. C’est juste que je viens de penser qu’il faut que je parle à quelqu’un avant mon départ.»

L’autobot quitta le hangar en laissant son ami derrière lui. Une fois sur le seuil de la porte il lança un programme de localisation et trouva vite sa «cible» dans un lieu isolé de la base où les humains et les cybertroniens n’allaient qu’occasionnellement. Il se mit en marche, croisant Drift qui hélitroyait une grosse poutre pour la rampe de lancement et un groupe d’humains qui patrouillaient avant d’enfin atteindre l’arrière du hangar 13 où l’on rangeait trois grandes poubelles que l’on vidait tout les dimanches. Là, à une dizaine de mètres des vides ordures, Saberclaw soudait ses plaies. Elle avait refusée que Ratchet la touche et lui avait «empreinté» son soudeur. Elle jeta un rapide coup d’optique au bot et se remit au travail.

(Saberclaw) «- Qu’est ce que tu veux ?»

Le bot ne répondit pas tout de suite, pour savoir jusqu’à quel niveau il devait l’informer il devait d’abord savoir.

(Optimus) «- Je propose que nous allions droit au but, je ne peux pas continuer à te faire garder...»
(Saberclaw) «- Je suis d’accord.»
(Optimus) «- ...alors il est temps que je prenne une décision définitive. Et pour ça j’ai besoin de savoir pourquoi tu nous as trahis sur Cybertron. Et pourquoi être revenu vers nous sur Terre ?»

Les griffes de la fembot se resserrèrent autour de l’outil et elle sera tellement des dentas que la réponse qu’elle émit fût presque incompréhensible.

(Saberclaw) «- Je ne t’ai pas trahis.»
(Optimus) «- C’est faut ! Tu t’es ralliée aux decepticon.»
(Saberclaw) «- Et toi tu as tué mon Sparkmate !» Lui cracha la félicon penchant que l’appareil lui explosait entre les chiffres.

La réponse de son ancienne alliée le mit bien plus en colère qu’il ne l’avait prévu, comment osait elle l’attaquer avec ça !

(Optimus) «- Je n’ai pas eut le choix !»

Le bot ne prêta pas attention au grondement qu’elle émettait, c’était un de ces rares moments où il oubliait le contrôle que se devait un Prime. «De toute façon» se dit-il «n’était t-elle pas elle aussi un Prime ? Il n’y avait qu’eux et personne ne pouvait les entendre. Ils étaient libre de se reprocher leurs fautes.»
La félicon de tarda pas à muter, montrant les dents comme une lionne en colère en s’avançant vers le bot, sa queue battant ses flancs. Par réflexe, le masque de combat du mech lui couvrir la moitié de visage et ses lames, prêtent à jaillir de ses bras.

(Saberclaw) «Tu penses savoir ce qui s’est passé ? Tu ne sais rien !»

Les optiques de la Prime s’illuminèrent de manière exagérément forte et des rayons scannèrent la zone entre les bâtiments. Bientôt la félicon, les bâtiments et les poubelles disparurent de la vision d’Optimus et il se retrouva sur Cybertron.


Flash-Back, Cybertron, narration Omnisciente, vision Optimus.

De nouvelles années s’étaient écoulées depuis qu’Optimus avait remit la fausse preuve à Sentinel, avec encore d’avantage de mort et de destruction. Son chef ne lui avait pas reparlé de la félicon il en avait donc conclu qu’il l’avait cru, il avait également donné un nouvel émetteur à Saberclaw, plus sécurisé, plus développé et dans une langue qu’elle comprenait cette fois ce qui leur avait permis de communiquer à distance, sans avoir besoin de se rencontrer et ainsi de ne pas éveillé de nouveau soupçons de la part de Sentinel. Puis ce fut le drame. Sentinel avait parlé à différent autobot de la nouvelle technologie qu’il avait mit au point pour créer des ponts spatials mais de toute évidence il y avait un espion parmi eux et l’information était vite remontée aux audios de Mégatron. Les décepticons avaient alors lancé une attaque surprise de grande envergure sur Iacon obligeant Sentinel, accompagné d’une douzaine de soldats autobots à prendre la fuite à bord de l’Arche mais le vaisseau fut gravement endommagé par des missiles et disparu à travers le portail. Ce fut la dernière fois que l’on entendit parler du commandant sur Cybertron.
Orion Pax devînt chef et prit le nom d’Optimus Prime. Il dirigea dès lors le reste des autobots qui furent forcé d’abandonner Iacon aux mains de Megatron.
Quand il informa Saberclaw de la perte de son chef, la félicon fit de son mieux pour cacher sa joie au Prime endeuillé mais il avait déjà remarqué la sur-brillance de ses optiques sur l’hologramme généré par l’appareil de communication.
De nouvelle bataille furent menée mais la puissance décepticon n’était plus à démontrer et les villes et territoires autobots tombèrent les une après les autres sous la coupe de Mégatron, même Saberclaw et Darkfur furent contraint de quitter leur forêt pour une zone plus sûre.
Alors une décision fût prise, Mégatron ne devait pas mettre la main sur le Allspark, dernier artéfact autobot. Il fut donc décidé de l’éjecter dans le vide spatial puis de quitter la planète mourante. Tout les soldats autobots restant furent rassemblés autour du lieu de lancement, un objet aussi volumineux nécessitait beaucoup de puissance pour quitter l'atmosphère et ils devaient absolument retenir les décepticons jusqu’à ce que tout soit prêt. Optimus alla même jusqu’à demander aux deux félicons de se railler aux troupes au nom du Allspark et se fut à sa grande surprise qu’ils acceptèrent sans hésitations, à condition de rester camouflés jusqu’aux commencement du combat. «Le Allspark n’est pas apparu avec les bots» avait elle expliquer «Il existait déjà à l’Age des Beast et c’est aussi grâce à lui qu’Onyx Prime à créé les anciennes races.». Malgré leur réticence, ils finirent par accepter de prendre chacun une arme à feu qu’ils fixèrent sur leur épaule. Après une bonne heure d’entrainement ils furent capable de tirer avec une pression relativement bonne.

Et ce fût ainsi qu’Optimus Prime se retrouva là, en pleine nuit, des milliers de soldats sous ses ordres, à attendre l’arrivé d’une armée dix fois supérieure en nombres. Le silence était total, seul le bruit des câbles tirés sur la place de lancement pouvaient être capté, on n’entendait même plus le bruit sourd des pulsations de spark de Primus qui résonnaient autrefois dans les profondeurs de Cybertron. Les optiques a demi éteins du Prime retrouvèrent toute leur brillance lorsqu’un léger bourdonnement agita l’air. A l’horizon, on pouvait voir l’armée décepticon guidée par Mégatron en personne sur son grand vaisseau de guerre le Némésis. L’armada s’approchait rapidement du lanceur telle de gros nuages noirs chargés d’acide et lorsqu’elle fut suffisamment proche tous les Autobots sortirent leurs armes et les premiers coups de feu partirent. Les cybertroniens volants se transformèrent en fonçant à la rencontre de ceux qui se jetaient des vaisseaux ennemis et les soldats au sol attaquaient les véhicons et les bots décepticons qui glissaient le long de gigantesques câbles pendant de la coque des plus gros largeurs.
Optimus, un bras en canon et l’autre en épée progressait dans le chaos des explosions et des lames, cherchant des optiques son vieil ennemi. A chaque pas il voyait des amis et des adversaires tombés, d’un mouvement circulaire il trancha en deux un decepticon qui venait de tirer dans le châssis d’un jeune autobot pendant que, du même mouvement, il tirait dans la tête d’un seeker qui venait de se poser. Il aperçu un bref instant la félicon qui plaquait un decepticon sur le ventre et lui enfonça profondément ses crocs dans le casque pendant que le canon sur son dos tirait dans tout les sens avant de disparaitre dans la mêlée. La bataille continua ainsi pendant plusieurs heures et il fut bientôt impossible de poser un pedes sans écrasé le membre d’un soldat tombé au combat. Malgré la fatigue qui gagnait peu à peu les membres des combattants la tuerie continuait sur le tapis macabre. Le Prime prit le temps de faire un tour sur lui même dans une vaine tentative pour trouver le seigneur noir mais il ne vit que de nouveau mort et de nouveaux assassins couvert d’énergon plus ou moins frais. Il reçu un violant choc dans le dos qui le jeta au sol et il sentit des pointes s’enfoncer dans les articulations de ses épaules et de ses genoux. Il s’attendit à se faire arracher le spark mais à la place il entendit une voix rauque près de son audio.

«- Cela fait longtemps que j’attends ce moment.»

Le Prime ne reconnu pas la voix, mais quand le choque d’une explosion toute proche déséquilibra son assaillant il en profita pour se dégager et se retourner. Il n’en cru pas ses capteurs en reconnaissant Darkfur, les optiques jaunes brillants, le canon réduit en pièce détachées, les câbles de son cou couverts d’energon.

(Optimus) «- Qu’est ce que tu fais ? Tu te trompes d’ennemi !» Dit-il, en se demandant si le combat ne lui avait pas fait perdre le contrôle de ses instincts.
(Darkfur) «- Non, tu es bien celui que je cherche. Et je vais rapporter ton spark à Mégatron.»

A ce moment là le félicon se jeta sur lui, le Prime leva son canon pour tirer mais pas assez vite, ils tombèrent tout les deux sur le sol. Le félicon roula un peu plus loin, emporté par son hélant mais se releva sans difficulté contrairement au Prime dont les rouages de la jambe étaient bloqué dans les débris de corps. Profitant de la faiblesse temporaire de son ennemi, le tigre l’attaqua de nouveau en rugissant une phrase qu’il ne pût comprendre. Optimus donna un coup d’épée qui manqua sa cible et les crocs du félin se refermèrent sur le bras. Les messages d’alertes obscurcirent la vision du bot quand les dentas raillèrent son protoforme mais il ne perdit pas sa concentration pour autant, son second bras passa sous le châssis du Beast et il tira trois coups de feu dont le son fut couvert par le bruit des gigantesques réacteur qui propulsèrent le Cube hors de l'Atmosphère. Les optiques de la créature se dilatèrent de stupeur et Optimus le repoussa. Il fut hors ligne avant même de toucher le sol. Le Prime dégagea sa jambe et se releva avant de se figer une nouvelle fois, Saberclaw se tenait à quelques mètres de lui, fixant à tour de rôle le bot et le cadavre de son mate, ses optiques brûlant de rage. Elle fit un pas et rugit de rage quand la voix de Megatron ordonna la retraite. Le Prime la vit fuir avec les troupes ennemies en direction des vaisseaux de guerre.


Terre, NEST.

L’expression d’Optimus, le vrai cette fois, n’avait pas changé. Il ne comprenait pourquoi la Félicon lui montrait ce souvenir qui ne faisait que l’incriminer d’avantage. Essayait elle de se justifier ? Il s’interrompit dans ses réflexions en voyant que le souvenir se poursuivait.


Flash Back, Némésis, narration omnisciente.

La flotte decepticon prenait de l’altitude, peinant à suivre l’artéfact qui quittait la planète. Lorsque les engins de guerre se retrouvèrent à flotter parmi les étoiles, une sentinelle donna l’alerte. Des centaines de vaisseaux autobots, civils et militaires, quittaient Cybertron.

(Starcream) «- Devons nous les détruire maître ?» Demanda le seeker gris.

Le chef décepticon fit face à un choix cornélien: récupérer la plus puissante relique cybertronienne ou avoir l'occasion de décimer la majeur partie de la population autobot. Il décida qu’il aurait les deux.

(Megatron) «- Rassemble l’armé et détruit les ! Puis retrouvez moi.»

Le géant de métal sortit et muta dans le vide spatial. S’éloignant de sa flotte qui faisait demi tour. Il ne vit pas le félin qui enfonça une des portes de son vaisseau. Et il ne vit pas non plus les pièces qui le composaient se détacher et son protoforme changer de place pour prendre une forme plus aérodynamique. Cependant, il voyait très bien le Allspark qui grossissait au fur et à mesure qu’il gagnait du terrain.
Le Cube, la clef du pouvoir, un objet si massif et si puissant que, dans le vide, il générait sa propre gravité. Le decepticon le sentit lorsqu’il fut suffisamment proche. Il muta et se réceptionna majestueusement sur le sol de métal avant d’éclater d’un rire triomphant, enfin, il avait gagné. Il fut interrompu dans son euphorie au moment où une autre forme s’écrasa sur la planète artificielle, un cybertronien en mode spatial qui, avec le choque, prit automatiquement une forme d’animal que Mégatron cru reconnaitre.

(Megatron) «- Ah ! Darkfur ! Je ne m’attendais à te revoir de si tôt mais puisque tu es là. Alors dis moi, m’as tu rapporté le spark d’Optimus Prime ?»

«- Il est mort.» Répondit une voix qu’il ne connaissait pas mais il ne fit pas attention, les voix étaient toujours légèrement déformées dans le vide.

(Megatron) «- Parfait ! Nous reparlerons des termes de ton accord plus...»

Il s’interrompit en voyant enfin l'intégralité du corps de son interlocuteur: sans rayures, de longues dents, une queue longue, des optiques rouges et un cou dépourvu de fourrure. Même en ne voyant que son protoforme il était formel: ce n’était pas le beast avec qui il avait négocié.

(Saberclaw) «- Ma race est morte par ta faute ! Et tu vas subir le même sort !» rugit la félicon en se précipitant sur le mech.
Rapide, il sortit son épée et repoussa l’attaque du plat de sa lame. Le bot éclata d’un nouveau rire lorsqu’il put mettre une certaine distance entre eux.
(Megatron) «- Comme c’est touchant ! Une fembot qui va jusqu’à provoquer un combat au beau milieu de l’espace pour venger son mate ! Mais si c’est pour ta race que tu t’inquiètes je peux te proposer le même arrangement que pour ton compagnon. Je possède la technologie nécessaire pour cela, si tu consent à être sous mes ordres je ferais renaître ta race !»

Mais la félicon ne semblait même pas l’entendre, elle se jeta ne nouveau sur lui et cette fois un vrai combat s’engagea. Saberclaw, tantôt félin tantôt guerrière, tournoyait autour du gladiateur en assenant de puissants coups alors que Megatron usait de toute ses armes et de toute ses parades pour blesser son adversaire. Le duel aurait sûrement été plus court si, à la moindre entaille, un petit rayon électrique ne jaillissait pas de la surface du Allspark pour réparer immédiatement le dommage et si, à la moindre goute d’énergon perdue, l’artefact ne re-remplissait pas l’intégralité du réservoir des deux combattants.
Profitant d’une ouverture, la félicon se transforma et, toutes griffes dehors, elle bondit sur le decepticon qui la saisit par le cou, juste sous ses mâchoires, tout en se protégeant de ses pattes avec son autre main. Le temps semblait s’étirer, se suspendre alors que les deux adversaires, devenus immobiles, luttaient pour percer le blindage de l’autre. Une lueur bleu diffuse se mit soudain à émaner du Cube, jaillissant des fissures qui dessinaient un assemblage de motif compliqué et qui s'amplifiait de seconde en seconde. Mais les cybertroniens ne s’en souciaient pas, trop concentré sur leur effort. Peut être était-ce le soudain calme à sa surface qui l’activait ainsi, ou peut être était-ce dut à un quelconque hasard ou à la position de certaines étoiles. Quoi qu’il en soit, un pont spatial s’activa au coeur même du Allspark et il disparu avec ses passagers.

L’artefact réapparut dans un système solaire éloigné, plus jeune que celui d’origine. Sur la surface, les géants de métal n’avaient presque pas bougé mais la traversé avait déconcentré Saberclaw qui, l’espace d’un instant, avait cessé de se débattre. Grave erreur. Ce laps de temps suffit à Megatron pour armer son bras et, d’un coup violent, enfoncer son servo dans le châssis vulnérable de la fembot. Il sentit ses chiffres se refermer sur son spark avant qu’un choque surpuissant n’ébranle le Allspark tout entier. Ils étaient entré dans une ceinture d’astéroïdes, celle que les humains ont baptisé «la ceinture principale» et un bloc de roche de plusieurs mégatonnes les avait heurté de plein fouet. La force produite avait séparé les deux adversaires: le seigneur decepticon, que l’inertie fit lâcher la masse bleutée qu’il tenait dans son servo, fut éjecté vers l’intérieur du système solaire, dans la même direction que le Cube endommagé qui était déjà en train de se régénérer. Saberclaw, elle, fut éjectée dans une autre direction. La félicon inconsciente fut attirée par une planète géante à l’extérieur de la ceinture et termina ça course sur une lune gelée que les humains appelaient Europe. Elle s’écrasa au mieux des grandes étendues de glaces et fini de tomber en stase, une stase qui aurait dû être éternelle puis se solder par sa mort mais qui finalement ne dura que quelques siècles.


NEST, vision Optimus, narration omnisciente.

Les hologrammes autours d’Optimus disparurent et le Prime fit face à la vrai Saberclaw. Les optiques de la félicon ne brillant plus de rage mais luisaient faiblement et les pièces qui surmontait ses épaules étaient rabattues en arrière. Il ne savait que penser de la scène à laquelle il venait d’assister alors il posa la première question qu’il lui vint à l’esprit.

(Optimus) «- Comment as-tu survécu ?»

Elle ne gronda même pas à sa question et répondit directement:

(Saberclaw) «- Je me suis écrasée sur une lune de glace, la neige à dû amortir en partie le choc mais j’étais tout de même gravement endommagée. Je suis tombée en stase. Je pense qu’un des fragments du Allspark résultant de la collision avec l’astéroïde s’est retrouvé en orbite autour de cette même lune et que mon corps l’a attiré. Quand il m’est tombé dessus il m’a réparé, moi et mon spark, et m’a réveillé. J’ai réussi à quitter cette lune et je suis venue sur Terre suite à ton message. J’ai atterrit dans le désert et j’ai descendu le fleuve... mais cette partie je pense que tu la connais.»

Optimus hocha la tête, Rachet avait put déduire son lieu d'atterrissage grâce à son profoforme.

(Optimu) «- Mais Megatron t’avait pris ton spark...»
(Saberclaw) «- Ce n’était pas mon spark. L’interrompit-elle. C’était... l’étincelant que je portais.»

Le Prime n’en croyait pas ses audios, elle était venue se battre alors qu’elle était en programmation ! C’était totalement inconsidéré, surtout si l’on était issue d’une race en voie d’extinction. Mais il décida de ne pas lui faire cette remarque, elle devait sûrement déjà le regretter.

(Optimus) «- Je suis venu pour te prévenir que nous avons localisé l’Arche sur la face caché de la lune terrestre. Nous pensons qu’il y a une possibilité que Sentinel ait pût survivre. La mission de récupération aura lieu dans cinq jours.»

Les optiques de la félicon brillèrent de nouveau vivement pendant un court instant avant de redevenir terne, puis elle hocha imperceptiblement la tête.

(Saberclaw) «- Je ne ferai rien.» Le rassura t-elle, ayant comprit la crainte du Prime.
(Optimus) «- Et moi je ne dirai rien, car j’imagine que c’est ce que tu souhaites ?» Il la vit acquiescer. «Je dirais aux autres de ne plus te surveiller.»

Quand il eut fini sa phrase, elle se retourna pour partir. Il ne l’en empêcha pas et la vit disparaitre entre les bâtiments, tête et queue basses. Il resta sur place quelques secondes, s’en voulant d’avoir involontairement remuer le couteau dans une plaie qui n’avait sûrement pas encore cicatrisé, avant de repartir lui aussi dans une autre partie du NEST.

Le soir tomba quelques heures plus tard et une petite silhouette humaine s’avança vers les poubelles en portant deux gros sacs plastiques avec elle. Amenda posa son chargement par terre et ouvrit un des containers en sifflotant, c’était son jour de corvée aujourd’hui, mais quand elle souleva le couvercle elle vit deux yeux rouges sangs apparaître à quelques centimètres de son visage «C’est pas trop tôt !» entendit-elle. Surprise, elle laissa échapper un petit cris avant de lâcher le couvercle qui retomba sur la silhouette avec un «BANG» sonore.

«- AÏE !» Fit la chose en se cognant la tête.
(Amenda) «- Wheelie ?» Appela t-elle en reconnaissant la voix.

Elle souleva une seconde fois le couvercle et le petit cybertronien sauta hors de sa prison d’ordures.

(Amenda) «- Mais qu’est ce que tu faisais dans cette poubelle ?» Demanda t-elle en jetant les sacs dedans.

Le bot était en train de décoller un vieux chewing gum collé à son pied.

(Wheelie) «- C’est l’autre chaton qui m’y à envoyé !»
(Amenda) «- Chaton ? Tu parles de Saberclaw !» Elle ne put s’empêcher de rire à l’entente du surnom. «Tu ferais mieux de ne pas l’appeler comme ça devant elle.» Rit elle en pensant à la réaction de la fembot.
(Wheelie) «- Et comment tu crois que je me suis retrouvé là !» Se plaignit t-il en mutant «Elle va le regretter ça je peux te le jurer !» Cria t-il en s’éloignant, laissant derrière lui l’humaine pleurant de rire.






Alors ^^ ? Comment l'avez vous trouvé ? Je ne pense pas avoir réussit à mettre par écrit les scènes exactes que j'avais en tete mais en gros c'est ça X). J'espère que ce chapitre vous a fait plaisir et que je suis pardonnée pour mon retard XD. Et n'oubliez pas de laissez de bonnes grosses reviews love ! Et bonne journée/nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] La dernière Prime   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] La dernière Prime
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» Trygon Prime
» Les access prime-time
» trouver un mot avec la dernière syllabe
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transformers et Site web :: M A R C H A N D I S E S — E X T R A :: BD + Fan Art|Fan Comic + Fanfic :: Fanfic-
Sauter vers: