Joignez-nous sur notre Page FacebookJoignez-nous sur notre Groupe FacebookJoignez-nous sur TwitterJoignez-nous sur Google PlusJoignez-nous sur Youtube #1Joignez-nous sur Youtube #2Joignez-nous sur DiscordActualités RSSMusiques TF à Écouter



Forum Transformers et Site web - TransformersFR.com
 
Site Web TFAccueilActualitéFAQRechercherS'enregistrerConnexionPublicationsÉvènements

Partagez | 
 

 [Fanfic] We are Nimphoïdes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 24 Avr 2016 - 16:36

La morte-vivante est de retour . . . .!  Shocked
M'excuse déjà pour ma très petite activité sur le forum, pas toujours là, n'y pense pas ou trop occupé à autre chose  silent .... Je travail en silence, à mon rythme, et quand le temps me le permet ....  bounce

Sinon, encore un gros pâté !!  alien Ce chapitre sera peu être plus long que les 2 autres, mais c'est un peu le dernier de ce "volume" ! Razz Pis je veux bien tout expliquer / écrire tout ce que je voulais qu'il s'y passe !! :3


Ah ! Et j'oublie personne dans mes lectures de fic's en cours ! Je vous oubli pas ! X3 . . .

Voila, bonne lecture quand même !  Very Happy ( pitit rappel : les "•" en début de phrase sont pour indiquer une discution en une sorte de langage de signe  Rolling Eyes  ...)
_______________________________________________________________

Plusieurs jours s'étaient encore écoulés sur le sombre territoire, maintenant dominé nuit et jour par la lumière des deux soleils qui encerclaient leur planète. Dans moins de deux jours, il leur sera impossible de sortir sans mettre en péril leur système interne, sensible aux hautes températures et à la puissance de la lumière émise.
En ces quelques jours, le Prince avait encore beaucoup apprit, malgré la fatigue, l'envie de tout arrêter, de rejoindre une bonne fois pour toute ses camarades des  bons temps, mais il savait que beaucoup de monde comptait sur lui, beaucoup trop à son goût et surtout beaucoup trop vite ... Skyway avait pourtant fait tout le nécessaire pour le rassurer, mais il restait encore tendu à l'idée de gouverner seul tout un peuple. Il maîtrisait pourtant les bases comme il le fallait, ses erreurs étaient de plus en plus rares, aussi bien dans l'attitude à avoir que dans le langage de Skyway, il avait bien, très bien progressé depuis ! Même si la perfection est impossible, il ne lui manquait que quelques détails à couvrir, et encore, ils n'étaient pas d'une grande importance.
Pour l'évaluer, son mentor l'avait emmené faire un tour, histoire de voir comment il réagissait face à lui, mais aussi pour l'éloigner un peu de son quotidien. Un endroit qu'Hangsfire n'avait encore jamais vus, mais que son mentor connaissait bien, très bien même, c'est justement là où il venait quand les choses n'allaient pas dans son sens. Un canyon au sommet étroit, mais dont la base s'était élargie avec le temps par une rivière qui passait dans le coin. La  zone était comme coupée du monde, on n'entendait pas les bruits de la  ville, juste les clapotis des vaguelettes contre les rochers, quelques cris de bêtes de tant à autre, des sons reposants.
Le grand Noctalien se posa au bord du lit de la rivière, suivit rapidement par son élève, les yeux vifs et brillants, dressant ses aigrettes secondaires à chaque nouveau son, inconnu de sa base de données. Cependant, il ne savait pas vraiment le but de cette petit "balade", mis à part l'emmener prendre l'air, et il voyait bien dans le regard de Skyway qu'il lui préparait quelque chose.

•Qu'est ce que l'on fait ici exactement ?
•Quelque chose d'assez spécial, qui devrait de donner du fil à retordre ...
•C'est à dire ?

Skyway ne fit pas l'effort de lui répondre directement, il s'éloigna un peu de lui, faisant mine de partir à pied, puis il se retourna soudainement vers Hangsfire, un canon pointant dans sa direction. Il était chargé, mais Skyway ne tira pas, il espérait tout simplement qu'il comprenne, mais il ne fit que pâlir devant se canon pointant son visage. Ils restèrent inerte quelques instants, avant qu'un déclic ne se fasse dans la méninge du jeune Prince. Il avait enfin comprit cet air provocateur, se discret sourire que portait Skyway : il l'avait provoqué en duel.
Le jeune Noctalien se mit en position, mais aussitôt, Skyway rangea son canon pour donner le premier coup, un large coup d'aile, comme si il voulait le couper. Il intercepta ses ailes avec son bras, sans grand dommage, juste un peu de tôle froissée, et essaya de le toucher de ses poings. Skyway en avait vécu des combats, et c'est avec aisance qu'il attrapa ses poings perdus, mais contre toute attente, son élève s'en servi pour propulser ses jambes en avant, l'envoyant en arrière et se libérant donc de son emprise. Ses griffes éraflaient le sol dans une fine poussière, mais le guerrier étoilé releva la tête, comme fière de s'être fait prendre au piège. Sans attendre de réponse de sa part, Hangsfire sauta dans les aires, les serres tendues en avant, les ailes battant l'air dans un nuage de poussière. Pris par le jeu, Skyway décolla de là où il était atterrit, et remettant  sans peine son élève à sa place, en l'envoyant manger la poussière comme il venait de le faire. Il n'attendit pas qu'il se relève pour suivre le canyon, dans le sens de la rivière. Hangsfire revient rapidement à lui, rangeant ses ailes dans son dos pour pouvoir se relever, et distinguer au loin son mentor qui s'en allait sans lui. Un air de course poursuite ? Ça ne le dérangeait pas, il aimait bien la vitesse, sentir le vent filer entre ses doigts, faire vibrer ses aigrettes, voler au grès du vent l’apaisait, mais là, ce n'était le moment de glaner ! Skyway prenait de l'avance, et il se doutait bien qu'il ne l'attendrait pas !
Quand il arriva à sa haut, il essaye de foncer sur lui en un cours piquet, mais celui ci avait bien vus le coup revenir, se posant rapidement sur les rochers dépassant de la surface de la rivière aux remous plus agressifs qu'en amont. Skyway l'attendait en position de défense, les poings prêts à frapper. Pas question de mettre le pied dans le courant, sa puissance était difficilement évaluable, et qui sait la profondeur du lit sous cette masse d'un liquide bleuté. Hangsfire se posa sur des roches assez larges, assurant sa stabilité, et lui permettant ainsi d'évaluer le terrain, savoir où poser les pieds, sur quelles pierres, retenir leur emplacement exacte pour ne pas avoir à s'en soucier lors du duel. Skyway avait beau connaitre les lieux, les roches en surfaces bougeaient souvent, via le courant, les tremblements de terre, les falaises s'effondrant avec le temps, ils étaient au même niveau. Les deux Noctaliens se défiaient du regard, cherchant à savoir ce que préparait l'autre, si il aillait attaquer en premier ou non. Rien ne se passa jusqu'à se que la roche sous l'un des pieds de Skyway cède sous son poids, laissant à Hangsfire une occasion en or pour le surprendre et prendre le dessus. Il fonça sur son mentor, tête baissée, recevant de plein fouet un pied sous le menton, le faisant vaciller en arrière. Il réussit à se rattraper de justesse, évitant de tomber dans le courant. Les deux guerriers se relevèrent, et se foncèrent dessus de nouveau. Hangsfire avait du mal à prendre le dessus, bien qu'il touchait Skyway. Ses coups étaient beaucoup plus réfléchit, il savait frapper où ça faisait mal, aux points stratégiques mettant en difficultés son adversaire. Assez résistant, Hangsfire en accumula quelques uns avant de se retourner brusquement, cherchant à toucher la tête de son mentor, qui intercepta de nouveau l'attaque. Ils se donnèrent une multitude de coups, sans jamais vraiment se blesser, mais l'état de leurs armures montrait qu'ils avaient encaissé pas mal de coups. Plus ils se déplaçaient en aval, plus la rivière devenait un fleuve tortueux et agressif, ses vagues dépassaient même certaines des plus grosses roches, déjà devenu rare. Le duel durait depuis un moment, les corps se fatiguaient, mais le mental tenait toujours. Hangsfire commençait à comprendre quelques points de la tactique de Skyway, même si il avait très bien qu'il ne lui dévoilait qu'une part infime de son jeu. Soudainement, la brume envahie les lieux, complexifiant un peu la tâche aux deux duellistes. Les esquives étaient de plus en plus fréquentes, les coups déviés avec facilité malgré la baisse de la visibilité. Skyway enchaina successivement des coups de points par un large demi tour, envoyant ses ailes dans la direction du jeune Noctalien, qui fit deux pas en arrière sur la roche humide, mais dont l'un atterrit dans le vide. Surprit, il bascula en arrière, s'attendant à tomber dans cet energon dilué, mais il fut suspendu dans le vide, au milieu de vapeurs denses formées par la chute qu'il y avait juste en dessous de lui. Skyway l'avait rattrapé de peu, mais si il ne faisait pas quelque chose pour le rejoindre, il risquait d'emporter son mentor avec lui. Il déploya ses ailes, cherchant un courant d'air chaud, puis se laissa tomber pour enfin libérer Skyway qui décolla également. Hangsfire voulut descendre au pied de la chute, mais Skyway lui déconseilla, il y avait trop de vapeurs pour descendre en sureté, bien que leurs radars internes soient des plus fiables. Il lui fit cependant faire le tour de certaines parties du territoires, celles qu'il n'avait pas encore vus.
La plupart des zones étaient vides, presque sans vie, du moins, c'est ce qu'il en paraissait, mais les traces de vie étaient pourtant bien là, cachées à même le paysage, de telle sorte à ce que les quelques habitations qu'il y avait se fondaient parfaitement au paysage environnant, suivant les courbes tortueuses des roches, la douceurs du sommets des dunes, jusqu'à leurs couleurs. Si l'on ne savait pas leur emplacement, on ne les voyait pas. Ils passèrent également près de la frontière que leur territoire partageait avec les Aubiens, et dont l'état donnait froid dans le dos. Les roches étaient encore bleus de sang, des éclats de corps brillaient encore sous la lumière des soleils, datant de la dernière Guerre ou d'encore plus longtemps. Elle était presque abandonnée, plus isolée que les quelques ilots d'habitations qu'ils avaient croisé en chemin. Et pourtant, à travers ses nappes de chaleurs saturées par le sable et autre poussière, trois petites sphères vertes flottaient au loin, c'était le seul moyen se savoir l'emplacement de leur tour, et donc du cœur de la capitale, Dareune. Celle des Zénithiens était trop éloignée pour voir ses trois petites perles bleues, mais elles se fondaient aussi dans la clarté du ciel. De l'autre côté, dos à la frontière, c'est celles d'Nturus que l'on voyait, d'un rouge puissant, presque semblable à celui que portait Hangsfire. Ce fut leur dernière destination de la journée, la tour de leur ville, de la capitale de se vaste territoire, habituellement baigné dans l'ombre de la nuit.





- Sortez d'ici tout de suite ! Ne m'obligez pas à appeler les gardes pour ça !!
- Mais j'ai tous les droits d'être ici ! Je suis né dans cette ville, je suis membre de ce peuple depuis toujours !!

Skyway venait d'arrivé avec Hangsfire, mais celui ci ne resta pas avec son élève, qui entra en trombe dans le hall principale de la tour. A sa grande surprise, il vit Noriss et Zecoven en train de se disputer, comme il le craignait depuis leur dernière entrevue.

- Je peux savoir ce qui se passe ici ?!
- Ne vous en faites pas mon Seigneur, je gère cette situation ..
- Ha !! Ça c'est ce que vous pensez Monsieur je sais plus qui gardien de tour qui fait entrer personne !
- Ça suffit vous deux ! Zecoven, dehors !!
- Quoi ?! T'es pas sérieux là, j'ai rien fais !
- J'ai dis dehors ... !

Les circuits à vifs, le Noctalien prit la porte pour aller dehors, comme son camarade lui avait ordonner et indiquer du bras, Le Prince Hangsfire en personne, qui demanda sans attendre des explications à Noriss, resté dans le hall, l'air furieux et les bras croisés.

- Qu'est ce qui se passe encore .. ? Je part quelques heures et je te retrouve encore à te disputer avec lui !
- Je lui ai tout simplement demander de sortir, mais il n'a pas voulut, c'est tout.
- Mais il a le droit de venir quand même ! Ce n'est pas par ce qu'il vient .. Par ce qu'il vient ...
- Des bas fonds de la villes .. ?
- Oui ... Et non ! Ce n'est pas par ce que tu ne l'aimes pas qu'il n'a pas le droit de venir à la tour !
- Certes, mais sa fréquentation nuit à votre tenue et votre réputation !
- Rahh ... ! Mais tu m'énerves avec ça ! Je suis qui je suis et point ! Gamin de rue ou fils de sang royal, je fais ce que je veux quand même !!!

Il n'attendit même pas une réponse de Noriss, il claqua la porte du hall, et sortie en furie de la tour. Il ne supportait pas qu'il se comporte ainsi, rien que pour la classe social qu'avait Zecoven ... Celui ci l'attendait sur un des bras de la tour, à quelques mètres de haut, surplombant une partie des habitations de la ville. Hangsfire fit quelques battements d'aile avant de le rejoindre, s'asseyant à côté le lui.

- Je ne sais pas ce qu'il lui a encore prit ! Je m'en excuse ...
- T'en fais pas ! C'est pas l'premier qui m'envoie baladé, et ça ne sera pas l'dernier, crois moi ! Faut pas qu'tu déprimes pour un mech' pareil ..
- Si il n'y avait que ça ..
- Vas y, qu'est ce qui ne va pas encore ... ?
- Tous et rien à la fois ... Les choses vont beaucoup plus vite que je ne le pensais ! Et je me demande encore comment ça va se passer après .. !
- T'fais pas de nœuds dans les circuits comme ça va ... ! Tu te débrouilles très bien sans moi, alors tout roule !
- Qu'est ce que tu veux dire par là ?
- Et bien ... Je pense que tu n'as plus besoin du groupe ... Ni de moi ni des autres ...
- Quoi ?! C'est pas à cause du vieux grincheux quand même ?!!
- Non non t'en fais pas .. ! C'est juste que voila, t'as une route à suivre et nous aussi ... Monocreed est partie tiens ! Il en avait marre de trainer à droite à gauche sans buts précis ...
- Oh ... Le groupe se désagrège pas mal à ce que je vois ... Il y a eu mon départ, puis Monocreed ... Et après .. ?
- Je force personne à rester dans le groupe de toute manière, si ils veulent tracer leur route, qu'ils le fassent !
- Et toi, tu en as une ?
- Orf ...Oui et non, je vogue encore au grès du vent ... Ha ! P'être là où je trouverais ma sparkmate .. !
- Pfff ... Tu ne changeras donc jamais ... Tu vas venir demain ?
- Au rassemblement où tu vas te pavaner sur les pavés ? Na ... C'est ton moment de gloire ! Pas le mien ... Et puis, je t'l'ai déjà dis, c'est pas par ce que t'es un des potes au Grand Zecoven que tu dois forcément le choisir comme second hein !
- Oui peu être, peu être ...
- J'passerais p'être juste faire un tour, rien de bien flagrant ... !
- Si tu veux ! Mais si tu as vraiment envie de passer, ne te gène pas ! Tu sais comment gérer l'autre maintenant !

Ils entrechoquèrent un de leurs poings, et chacun repartie du lieu d'où il venait, Zecoven dans les bas fonds de la ville, allant retrouver ses quelques camarades restant, et Hangsfire, dans la tour, se préparant pour le lendemain, où un grand événement allait se dérouler. Un appel avait était lancé dans toute la ville, pour qu'aux premières lueurs habituelles de la tombée de la nuit, le peuple les rejoigne, Skyway et lui, sur une grande place non loin de la tour. Le but de se rassemblement ? Une annonce officielle pour que tout le monde sache qu'un dirigeant était à leur tête, qu'ils le connaissent, mais aussi pour qu'Hangsfire trouve son second. Il n'était pas question que Noriss joue ce rôle, et d'ailleurs, il n'en avait pas l'intention ... Un peu de sang neuf et de nouveaux visages ne feraient pas de mal à la tour, qui en avait bien besoin depuis.




Beaucoup de monde se préparait pour cet événement, le dernier qu'il y avait eu remonte à bien longtemps avant la guerre ! Certains n'étaient même pas encore nés, et d'autres ne le vivront pas une seconde fois, car décédé entre temps, faute de l'âge ou de la guerre qu'il y a eu entre ses deux événements ... Même si les sorties étaient de plus en plus rare, du fait de ce rayonnement intensif, beaucoup ne manquerait ça pour rien au monde ! Aussi bien pour voir leur futur Seigneur, mais aussi pour voir du monde, histoire de glaner sous les yeux de la haute société .. Car oui, personne n'est exclu, que l'on soit noble ou des bas fonds, artisan ou membre d'élite, tout le monde peut venir et avoir sa chance d'être 'choisi', bien que se ne soit pas à proprement parler une loterie. Skyway ne le laissera pas choisir n'importe qui, et surtout, il le conseillera sur les individus qu'il tentera de choisir, lui dire qui ils sont vraiment ...

A cette heure ci, le soleil se lève, baignant dans de douces lueurs orangées la ville et ses habitations, mais là, rien ne bougeait, les ombres ne faisaient que s'entrecroiser, variant selon l'angle des rayons des deux soleils. Le jour, les Noctaliens se reposent, rechargeant leur système exploité lors de la nuit, mais d'autres travaillaient encore, des gardes, se relayant pour protéger les zones à risques de la ville, mais aussi de simples artisans, victimes des heures supplémentaires, servant tout simplement à gagner un peu leur vie ... Ils étaient bien plus nombreux qu'on ne le pensait, mais c'était un peu la saison : les temps étaient rudes, plus moyens de se recharger naturellement via la lumière de la lune, alors le marché de l'energon flambe. Beaucoup sont prêts à faire tout et n'importe quoi pour gagner quelques goûtes de cette précieuse énergie, ou les quelques ronds leur permettant d'en acheter. Ses artisans ne sont pas tous très haut classés dans la société, mais dans les verticilles de la ville, ils ont tous leur importance. Fabricants d'armes en tout genre, d'objets du quotidiens, où les réparant tout simplement, du moins, essayant de les réparer du mieux qu'ils pouvaient, il y en avait pour tous les goûts.
C'était le cas de Ripple, un jeune Noctalien essayant de trouver sa place dans cette grande ville, et qui fut obliger de se rabattre sur cette petite fonction pour gagner quelques ronds et donc un peu d'energon pour la suite des événements. Ce qu'il réparait ? De petits objets en tout genre, allant même jusqu'à la lampe torche, datapad, petit moteur, ordinateur ... En ce moment, c'était une petite radio qui ne fonctionnait pas bien, juste une histoire de câbles dénudés, rien de bien grave. C'était le dernier objet qu'il avait à réparé pour aujourd'hui, il allait enfin pouvoir se poser un peu, souffler, du moins, c'est ce qu'il pensait ... Il n'était hélas pas tout seul dans ce petit hangar à l'écart des grandes bâtisses d'un doré sombre, ses collègues, et non ses amis, n'allaient pas tarder à rentrer, vus l'heure, il était temps !

- Alors le pincé ! T'as tout fait cette fois ci ?!!
- Bonjour Kuster. Oui j'ai réussis à tout finaliser ! Ce n'était pas grande chose, bien que ça m'ait pris toute la soirée ...
- Fais voir ça ..

Il arracha presque des mais de Ripple la petite radio, qu'il ausculta sous tout les angles, avant de la laisser tomber par terre.

- Tu n'aurais pas pus faire attention ! Celui qui nous l'a confié y tient beaucoup .. ! Ce n'est plus qu'une histoire de câbles là, les cartes centrales sont surement fêlées, voir cassées !
- C'est pas mon problème ! Tu veux ta paye, tu bosses, y'a pas à discuter là dessus !
- Kuster n'a pas tord, c'est pas comme ça que tu iras loin ...
- Ça a toujours marché depuis que je fonctionne ainsi Arkard.
- Vraiment .. ?

Les circuits du Noctalien noir et vert se glacèrent, appréhendant ce qui allait se passer, et son instinct n'avait pas menti. Arkard écarta Ripple de son atelier de misère, faisant valser d'un vif coup du bras tout les objets qu'il venait de réparer, aussi bien sa part que celles de ses 'camarades'.

- Maintenant tu vas bosser pour quelque chose d'utile !

Les deux partirent de nouveau, vaquant à leurs occupations, et laissant Ripple là où il était, à re réparer ce qu'il venait de terminer. Il ramassa la petite radio, la dépoussiérant au passage, et en tournant les boutons, celle ci n'émit qu'un petit grésillement mourant petit à petit. Il soupira, usé par se train de vie, par ses collègues qui ne faisaient que de lui mettre des bâtons dans les roues. Depuis le début, c'était ça, il devait aussi bien faire sa propre part que celles des deux autres, sorte de chantage, une pression qu'on le lui mettait. De toute façon, si il ne faisait rien, il n'avait ni d'energon, ni de quoi en acheter ! Même si le partage du revenu des réparations n'était pas équitable, il avait réussit à faire quelques économies, le permettant peu être de quitter ce lieu et d'aller ailleurs dans la ville, où même sur une autre planète ... Assit par terre, il prit un de ses outils, un tournevis, essayant de nouveau de refaire fonctionner la radio, histoire qu'elle lui tienne un peu compagnie. Les deux avaient bien la télé et tout ce qu'ils voulaient, alors pourquoi lui n'aurait pas le droit à une radio ?! On profitait de lui, c'était sûr, mais Ripple ne cherchait pas les ennuis, il se contentait de ce qu'on lui donnait, même si ce n'est pas facile. Il était comme ça, poli malgré tout, respectant certains codes qu'on lui avait apprit. La petit radio grésilla de nouveau, puis un son clair fini par en sortir, faisant sourire le visage crasseux du Noctalien, qui fini par sombrer de fatigue, laissant tomber sa tête, qu'il fit reposer sur ses bras et ses genoux.
Le lendemain, il fut réveillé très tôt, comme toujours, c'était ses heures habituelles après tout. Les deux autres aussi étaient debout, ce qui étonna même Ripple, mais si ils le faisaient, c'est qu'ils avaient une bonne raison de le faire.

- Bonjour Kuster, Bonjour Arkard. Vous êtes bien matinale !
- Ouais le pincé ! On va voir la gloire !
- La gloire ? C'est à dire ? Je ne comprend pas.
- Grouille Kuster ! On va être à la bourre à cause de toi et de cet attardé !!
- Raah ! Laisses moi juste lui dire pour lui foutre le seum .. !
- Me quoi ..?
- Cherche pas, c'est pas d'ton niveau ..  Si on part de si tôt, c'est juste que le nouveau Seigneur vient en ville, et il va choisir quelqu'un d'entre nous .... Et ça va peu être être moi !
- Ou moi ! T'es pas tout seul je te signale !!
- Oh vraiment ?! Je peux venir avec vous ?!! Je ne l'ai encore jamais vue !
- Nan, toi tu restes là, t'as du taff à finir encore !

Arkard lui montra du doigt tout le tas de débris et d'objets qu'il avait fait tombé hier, et son sourire narquois montrait bien qu'il l'avait fait exprès, tout pour que Ripple ne puisse pas venir.

- Tchao l'pincé !

Le deux camarades partirent sans  demander leur reste, laissant Ripple tout seul à l'atelier, comme tout les jours. Il attendit un peu, le temps de ne plus voir leurs silhouettes dans la brume qui flottait dans le ciel jaune pâle. Il soupira, déçut de ne pas pouvoir y aller, mais après tout, il devait garder le hangar, les voleurs cours les rues, surtout dans la zone où ils habitaient. Il prit de nouveau la petite radio qu'il alluma, espérant avoir quelques informations sur ce qui se passait en se moment, sur la grande place. Il débarrassa un peu son atelier, rangeant ses outils qui trainaient un peu partout, dégageant ainsi le fond lui permettant d'accéder à un voile qui recouvrait le mur. Il regarda furtivement autour de lui, espérant ne trouver personne, jeta un coup d’œil dehors pour en être sûr, puis il retourna à son atelier. Il monta sur sa table, dégrafant soigneusement le voile qu'il plia aussi tôt. Derrière, il y avait sur une petite tablette 3 petits écrans bien poussiéreux, un principale  et deux secondaires, un petit ordinateur qu'il avait réussi à se confectionner avec quelques matériaux trouvés, achetés, où récupérés des objets irréparables, non reprit par ceux qui les avaient déposé au hangar. Même si il n'était pas allumé, même si il n'était pas dans un état miraculeux, il le faisait sourire, car c'était son moyen de s'évader un peu, faire autre chose que se travail de misère. Ripple actionna une vanne, ouvrant l'alimentation et allumant par la suite l'ordinateur, dont les écrans clignotèrent un peu entre le noir et le vert. Il glana dessus pendant quelques temps, sans rien faire d'autre, sans se préoccuper de ce qu'il avait à réparer, après tout, les deux n'étaient pas là, alors autant en profiter ! Il n'était pas des plus doué en informatiques, mais c'est quelque chose qu'il aimait bien faire, c'était toujours mieux que de réparer tout et rien !

<< La situation qui se déroule sous nos yeux est inimaginable ! C'est comme si tout Nturus s'était levée rien que pour assister à cette entrevue, tout le monde veut voir son vrai visage ! A quoi ressemble leur futur et nouveau Seigneur ! >>

Ça faisait près d'une heure que les collègues de Ripple étaient partis à la place pour espérer voir le Prince de leurs propres optiques ! Ripple suivait patiemment se qui se passait via la petite radio, que son propriétaire avait surement oublié depuis ...  

<< C'est incroyable ! On ne voit presque plus le sol de la place ! Je n'étais pas de ce monde lors de celui du malheureux Hunger, mais il devait être tout aussi impressionnant ! Il en arrive de toute part et ça depuis près de. ..>>

Ripple avait coupé la radio, il en avait marre d’entendre ce mech' crier parmi tout le brouhaha qu'il y avait, ça l'irritait plus que ça ne le détendait. Il resta inerte face à son écran, lisant des textes qu'il avait en stocke, des flash infos qui lui paraissaient, .. Il passait le temps comme il pouvait, même si il n'était pas concentré dessus, rêveur qu'il était ...  Une idée lui trottait en tête, comme souvent lorsqu'il travaillait ou était tout seul. Il voulait être là bas, à la place, comme tout le monde, marre de rester enfermé entre ses tôles rouillées, de faire le travail des autres pendant qu'ils se prélassent ! Il éteignit son ordinateur, remit le voile en place et tous se qui étaient habituellement devant, puis il partit sans demander son reste. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas volé, sentit le vent suivre les courbes de son armure poussiéreuse, voir son ombre faire la course contre lui même. La place était plus au centre de la ville, il n'y était jamais allé, mais avec tout le monde qui y afflue, il ne devrait pas avoir de mal à la trouver.
Et effectivement, il y avait du monde, de haut, on ne distinguait que des armures étincelant avec les mouvements de leur propriétaire. La masse était à dominance sombre, mais l'on voyait parfois des éclats colorés sur le pourtour, parfois au centre quand la foule ne se serrait pas trop. Il n'y avait qu'une seule zone que la foule ne remplissait pas, mais entourait plutôt, l'estrade dorée qu'il y avait au centre même de la place, et là où devait atterrir Hangsfire et Skyway. La plupart des sujets de conversations étaient en rapport avec le Prince, mais il n'y en avait pour tout les goûts ! On parlait aussi bien de ce que l'on avait fait hier, d'événements quelconques, au temps que l'on avait mit pour se préparer et depuis combien de temps on attendait ..

- Oh regardez !! Regardez !! Ils arrivent !! Il arrive !!!

Tout le monde regarda dans  la direction indiquer par une Noctalienne, et effectivement, dans le ciel, on pouvait voir quelques silhouettes, un petit groupe de près de 7 Nimphoïdes, descendant à vive allure. Au centre, c'était lui, accompagné de son mentor, et autours, ses fameux membres d'élite, dont Nightcall, qui les accompagnaient, au cas ou la situation dégénérait. En atterrissant, tout le monde se mit à crier, sauter partout, gesticuler dans tout les sens, rien que le voir lui, leur Prince, leur futur Seigneur. Hangsfire regardait autour de lui avec des yeux ronds comme des billes, il y avait trop de monde ! Les gardes d'élites se placèrent aux bords de l'estrade, prêt à tirer si il le fallait pour ne pas que la foule accède à l'estrade. Skyway, lui, fit le tour d'Hangsfire, l'air droit et fière, arborant un regard dur sur tout ceux qui regardait dans sa direction, faisait claquer ses ailes par moment, et il ne cessait de faire vibrer ses aigrettes tant il était gêner par l'attitude que pouvait avoir certain.

•Il y a du monde dit donc ! Je ne pensais pas que l'on était autant dans cette ville !!
•Détrompes toi, ils ne sont pas tous là pour toi ..

Skyway surveillait les fait et geste de tout ceux qu'il pouvait voir, il n'y paraissait pas, mais il était stressé, peur que quelque chose de mal ne se passe, qu'il ne puisse gérer la situation et protéger Hangsfire, qui perdait son regard dans la foule. Beaucoup l'appelait par son nom, lui jetant des mots d'amour, d’encouragement, quelques Noctaliennes le regardaient même avec un regard pénétrant qu'il tentait d'ignorer malgré tout. Tout les regards n'étaient pas forcément dans sa direction, mais suffisamment pour le noyer. Il ne connaissait pas un visage, tous étaient des inconnues, et pourtant il devait en prendre un comme second ... Il perdit son regard sur un groupe à quelques mètres de l'estrade, une silhouette noir coupé de blanc qui ne bougeait pas, qui le regardait avec surprise et étonnement. Il restait le regard plongé dans ses optiques d'un bleue pâle, elle le transperçait presque de part en part, un visage si finement découpé et ressemblant tellement à celui de la statue de sa mère, qu'il aurait pus croire que c'était elle. Skyway le bouscula un peu, le faisait sortir brusquement de sa rêverie.

•T'es pas la pour ça il me semble ! Concentre toi un peu !

Il revient à lui, l'esprit encore un peu étourdit. Il secoua un peu la tête pour se remettre les idée en place, scrutant d'une autre manière la foule. Quelle attitude ils avaient, comment ils se tenaient ou se comportaient, si ils paraissaient plutôt amicaux ou strictes, il essayait de savoir qui ils étaient.
Loin, très loin de l'estrade, là où elle n'était presque plus visible par les membres de la foule, Ripple arriva un peu en catastrophe, le spark battant, conscient du risque qu'il prenait en venant ici, sachant que ses collègues pouvaient à tout moment lui tomber dessus. On ne se préoccupait même pas de sa venue, il était un Noctalien parmi tant d'autres, regardant dans la même direction, se penchant de droite à gauche pour essayer de voir ce fameux Prince. Malheureusement, il était beaucoup trop loin, il ne pouvait voir que des silhouettes noires dansant sous les vagues de chaleur. Il ne put que supposer que les plus grande étaient celle de Skyway et du Prince, les autres, il ne savait pas bien, peu être des gardes vus comment ils étaient positionnés, mais sans plus ..
Soudainement, on l'attrapa par les épaules, le tirant en arrière et l'envoyant au sol, dans la poussière, aux pieds de tous ses gens qui s'amassaient encore et encore. Toussant un peu à cause de la poussière et part la violence de sa chute, il reconnu sans mal les physiques de Kuster et Arkard, qui le foudroyaient du regard, tout comme les Noctaliens qui l'entouraient.

- Ha ..Euh .. Je ... Hum ..
- De quoi ?!! Qu'est ce que l'on t'avait dit !!
- Tu devais resté à l'atelier  au cas où il y aurait un problème !!
- Je ..Je suis navré .. Je voulais juste ..
- Arrête de parler comme ça et retournes y !!

On le dévisageait, comme si il venait de faire une faute grave, presque passible de quelques jours de prisons ... Il ne s'était pourtant absenté qu'une demie heure, rien de plus ! Juste pour voir des silhouettes noires, il n'avait enfreint aucunes lois, aucuns traités ... Il ne se permettrait jamais de faire une chose pareille, ce n'était pas dans sa nature.



•Hum ..Il te parait fiable celui là, le baraqué un peu orange ?
•Izcom ? Je ne pense pas, un bon soldat, mais trop personnel ..
•Oh ... Et celui plus âgé à sa droite ?
•Il a fait de la prison pour vole d'armes ...
•Arrhhf ... Et ... Celle en noir avec les marques bleues au visage ?
•Derza ... Je ne lui demanderais même pas de faire quelque chose à ma place ...
•Ah ... Oh regardes ! Il y en a un qui s'en va là bas !
•Ça arrive, il devait être presser et il n'a pas eu ce qu'il voulait ...
•Tu sais qui c'est?
•J'hésite entre quelques noms ... Dipple ou Ripple, quelque chose comme ça ..
•Il a fait de la prison lui aussi ?
•Me semble pas, il est sans histoire, comme beaucoup ici ..

Peu être une bonne raison de lui en donner une, pensa le Noctalien rouge et noir. Après tout, il ne semblait pas avoir un cassier ni quoique ce soit d'alarmant, pouvant faire de lui le pire des dealer ! Bon, peu être qu'il cachait son jeu aussi, mais ça, il ne pouvait pas le savoir, Skyway ne savait pas tout sur tout, même si il savait beaucoup de choses. Pour lui, ce n'est pas en lui demandant des informations sur les autres que l'on choisit son second. Il aimerait bien descendre en bas de l'estrade, parler avec eux de tout et de rien, mais il savait que c'était impossible, car trop dangereux, et il y aurait forcément de l'abus.

•Tu réfléchis ou tu rêvasses encore ?!
•Ça ne me convient pas.
•Qu'est ce qui ne te conviens pas ?
•Je n'ai personne devant moi que j'estime capable d'être mon second ...
•Et alors ? Il ne va pas te tombé du ciel comme ça !
•Je sais. Nous remédierons  se problème plus tard, d'une autre façon surtout.
• ... Comme tu veux ... Mais je ne te donnerais pas tout un cycle !

Sur ce, Skyway fit signe au gardes de s'envoler, et ils décolèrent tous les uns après les autres, sans même prévenir la foule de leur départ, il valait mieux même. Le groupe repartit donc en direction de la tour, comme si de rien n'était, et beaucoup furent même surprit que rien d'extravagant ne se soit déroulé. En espérant que la petite popularité du Prince n'en pâtisse pas ...



Ripple venait de rentrer au hangar. Entre temps, il s'était permis quelques distractions, histoire de calmer ses circuits internes un peu à vif après ce qu'il venait de subir. Il n'en revenait toujours pas de l’humiliation qu'il venait d'endurer  ! Mais bon, après un verre à un bar et quelques achats personnelles, il s'était calmé. En allant à son atelier, il remarqua que la radio avait bougé de place. Elle n'était plus posée sur sa mallette d'outils, mais juste à côté. Peu être le propriétaire qui était passé mais dont les réparations ne lui avaient pas plus ... Il commença à ranger ça et là les bouteilles qui trainaient, des emballages et autres déchets que ses 'camarades' jetaient par terre sans raisons valables. Certaines choses n'étaient pas placées comme d'habitude, mais Ripple ne fut par perturbé plus que ça, il était parti tellement vite après tout, il ne pouvait pas se rappeler de tout. Mais ce qui le perturba le plus, c'était la façon dont avait été remis la poignée d'une porte. Quand Arkard tapait dans la porte, Kuster remettait la poignée toujours de l'autre côté de la porte, quand on arrivait, il n'y avait pas de poignée, hors là, ce n'était pas le cas ! Il s'avança prudemment, passa sa tête le long de la porte, regardant ce qu'il y avait dans la pièce. Ses yeux devinrent ronds comme des billes, et il claqua soudainement la porte, forçant sa fermeture avec son poids, en s'appuyant dessus.

- Hey ! Ouvres moi s'il te plais ! Je ne suis pas un voleur !
- Non non non ! Tu restes là ! Tu es très bien là où tu es ... ! Oh .. C'est juste l'accès à la réserve que je ne peu plus emprunter par ta présence ... Je ne peux même pas tenir un siège avec ce que j'ai de mon côté !!!
- Je ne te veux pas de mal, ouvres moi s'il te plais ...
- Non ! J'attends les autres ! Ils sont encore là bas à la place pour voir Le Nouveau Seigneur d'Nturus ! Ha ha ! Que je n'ai même pas eu le droit de voir .. !
- Je suis le nouveau Seigneur ...
- H.. Hein ?! C'e. ... C'est une blague ...

Il s'écarta de la porte, allant prendre un de ses outils pour se protéger au cas où, mais ce fut bien Hangsfire qui sortit de derrière la porte en tôle. Lorsqu'il croisa le regard de Ripple, celui ci fit tombé son outil, restant bouché bée quelques secondes, avant de s’agenouiller  devant lui, les yeux regardant le sol.

- Mille excuses mon Seigneur. Je ne voulais en aucun cas vous nuire en vous enfermant dans cette pièce, je ne faisais que protéger ses lieux qui sont miens ... Même pas les trois-quarts, mais c'est là où je vis ... Essaye de vivre !
-Relèves toi, tu n'as pas besoin de faire tout ça ...
- Je ne fais que vous respecter, mais si vous le demandez ...

Sur ses mots, Ripple se releva, mais il baissa toujours le regard, il ne dressa même pas ses aigrettes, en simple signe de soumission face à un être d'une telle supériorité.

- Ça va comme tu veux ?
- Hum ... Pardonnez moi l'expression mais .. J'ai crus que vous vouliez me faire crevé ! J'ai crus que mon spark allait exploser rien qu'en vous ayant entraperçut dans la pièce .. ! Et quand vous m'avez confié votre identité, j'ai crus voir la fin ! Oh par Opium .. Ce n'est pas pour moi tout ça !!
- Oui, c'est vrai que je ne m'y suis pas pris de la bonne manière, mais comme je n'ai vus personne ... C'est bien toi qui partait tout à l'heure, je ne me trompe pas ?
- Hum ... Oui ... J'ai eu quelques contradictions, et j'ai préféré partir plutôt que de luter contre l'impossible ...
- Tu t'es battus ?
- Non non ... ! Ceux avec qui je travail ici m'ont juste fait comprendre de retourner au hangar pour le garder et finir ce que je devais faire ...
- Et vous faites quoi ici ? C'est un peu ...
- Sale oui ! J'ai abandonné de faire le ménage ici, trop compliquer à gérer .. Mais sinon, on répare, enfin JE répare des objets en tout genre, radios, moteurs, parfois des armes, et en échange on peut nous verser quelques ronds ..
- Ah. C'est un peu miséreux tout de même. Tu n'as jamais pensé à faire autre chose ? Tu as pourtant l'air de valoir plus que ça ..
- J'ai pas vraiment les moyens de faire ce que je veux, et puis j'estime que c'est mieux que rien, j'aurais pus être à la rue comme beaucoup. Je ne suis pas obligé de voler pour vivre, c'est surtout ça que je vois.
- J'ai des amis qui vivent dans la rue, mais ils ne volent pas pour autant. Ce ne sont pas les meilleurs exemples non plus.
- Oui. On fait comme on peut pour se relever de cette guerre. Mais maintenant que vous êtes là, les choses devraient aller mieux !
- J'espère .. ! C'est que c'est loin d'être aussi facile que ça en à l'air, il y a beaucoup de travail ..
- Je n'en doute pas. Gérer tout un peuple c'est quand même ...Grandiose !
-Hmm. Mais je n'y arriverais pas tout seul. J'ai besoin de quelqu'un pour faire des choses que je pourrais pas faire, tout simplement par manque de temps ...
- Euh oui ... Enfin je ne vois pas vraiment se que vous voulez dire par là.
- Je te propose de devenir mon second. Tu me parais fiable, sympathique et agréable à vivre.
- Pardon ? Moi ? Votre second ? Je pense que vous faites erreur, je ne pense pas être à la hauteur de cette fonction. Franchement, vous me voyez moi dans la tour ? Parmi gens de rang royaux ?! Non non, je n'y pense même pas !
- Ou en tant que camarade. Il n'y a pas grand monde dans la tour, et certaines fonctions sont encore à pourvoir.
- Oh euh .. Je sais pas ... Même si je sais que je vivrais surement mieux là bas, je considère quand même ce lieux comme mon chez moi ...
- Je comprend. Disons que je te laisse trois jours pour réfléchir à ma proposition. Un garde viendra, et si tu acceptes, il t’emmènera à la tour.

Ripple acquiesça d'un signe de tête, puis le Prince le salua et partit du hangar, s'envolant vers le cœur de la ville, où siégeait la tour. Il le regarda partir, puis retourna à son travail, la proposition trottinant dans son esprit. C'est sur que là bas, il n'aurait plus à faire toutes ses réparations, ni supporter ses colocataires, mais peu être que son travail sera plus pénible, son petit train de vie bouleversé par toute l'agitation qu'il pouvait y avoir dans la tour, comparé à la tranquillité qu'il y avait généralement ici, au hangar, dans à son atelier.
Les deux autres rentrèrent assez tard, comme toujours, allant voir ce qu'avait fait Ripple pendant leur absence. Bien sur, ils lui firent de nouveau la leçon, le menaçant sur le résultat de sa mise potentiel à la fin de la semaine. Il n'aurait peu être rien du tout, ni ronds, ni energon, même si ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait, ce n'était pas facile à vivre. Pour une fois, ils ne lui avaient rien cassé, comme si ils étaient préoccupés par autre chose, mais ils virent bien que Ripple était ailleurs, même si ça lui arrivait souvent.

- On peut savoir pourquoi tu fais cette tête ?!
- Moi ? Oh pour rien, je ... Je suis juste un peu fatiguer ..
- Après ta journée à glander ?! C'est ça oui .. ! Finis ça et on verra après !

Kuster repartit dans la pièce où était la réserve, remettant au passage la poignée de porte dans le sens habituelle, n'ayant pas était bougée depuis le passage d'Hangsfire dans les lieux, et dont Ripple gardait le secret du mieux qu'il pouvait.
Ce fut trois jours de stresse pour Ripple, essayant le plus possible de ne pas aborder un sujet pouvant l'amener à parler du Prince, car il risquerait de perdre ses moyens et de vite déborder sur ce qui s'était passé en leurs absences. Ce fut trois jours de questions étranges, qu'ils ne lui posaient pas habituellement, comme des "pourquoi tu t'arrête de travailler comme ça ?!", "qu'est ce que tu as, tu sembles ailleurs", " pourquoi tu ne vas plus aussi vite que les autres jours ?". Pleins de questions dont il savait l'origine : il était encore perturbé par la venu du Prince, mais aussi par sa proposition, aussi alléchante que soit elle.
Le jour se couchait habituellement à cette heure ci, et Ripple était déjà debout depuis un moment, commençant des réparations qu'il n'avait peu eu le temps de faire hier, trop fatiguer par le stresse. Normalement, c'était aujourd'hui que le garde venait le chercher, et il ne s'était pas encore décidé, il n'en avait pas encore parlé, ni à Kuster, ni à Arkard. Ceux ci commencèrent à se préparer pour sortir dehors, aller faire leur tour comme d'habitude, ne rentrant que beaucoup plus tard, bien après le levé du jour. On venait soudainement de frapper à la porte, à la grande surprise des deux qui se ruèrent vers la porte, l'ouvrant en grand.

- Bonjour messieurs. Je viens pour une certain Monsieur dénommé Ripple. Est il présent en ses lieux ?
- Qui ?!

Arkard se retourna brusquement et furieusement vers Ripple, levant un bras pour le frapper.

- Qu'est ce que tu as encore fait hein ?! V'la qu'on a la police à la porte !!
- Je ne suis pas de la sécurité Monsieur, mais du gouvernement.
- Comment ça du gouvernement ? C'est pour un recensement ?
- Non. Je suis un envoyé du Prince Hangsfire, qui ne pouvait pas se déplacé aujourd'hui, alors je suis venu à sa place comme il me l'a clairement demandé.
- Et c'est pour lui ?!
- Je pense que t'as quelques trucs à nous expliquer toi ...

Arkard le tira par le bras, l'amenant à la porte, pour qu'il explique un peu la situation, dépassant largement les capacités mentales de ses camarades.

- Et bien je ...
- Vous avez fait votre choix quant à la proposition du Prince l'autre jour ?
- Euh oui ... Je ...
- Quoi ?! T'as rencontré le Prince ?! Quand ça ?!! Où et comment ?!!
- Monsieur, pouvez vous vous taire s'il vous plais, je n'entend plus les paroles de Monsieur Ripple alors qu'il n'est pas plus loin que mon regard.
- Ha .. ! Monsieur Ripple ... Il a rien de la haute société, il est comme nous ... !
- Non, je ne suis pas comme vous deux.
- Pardon ? Tu réponds maintenant ?! Faut qu'on remette les choses en place comme au début ou tu vas arrêter là ?!!
- Oui, car j'ai eu l’opportunité de faire un choix entre deux modes de vie : celui actuel et un futur que j'aurais là bas à la tour !
- Quoi ?!! Tu t'barres à la tour ?!!
- Et en quel honneur ?!
- Tout simplement par ce que le Prince Hangsfire est venu ici même, au hangar pour me voir moi et il m'a demandé si je voulais venir vivre à la tour. Il m'a donné en tout trois jours pour y réfléchir, et je devais donner la réponse aujourd'hui.
- Qu .. T'es pas sérieux ?!
- Si, et ce garde en est la preuve.

Il alla promptement à son atelier, mis en vrac ses outils dans sa petit mallette, puis il tira d'un coup sec le voile qui cachait son ordinateur. Il appuya sur une petite sphère verte qu'il y avait au dessus du clavier, et le tout le plia en une sorte de petite boite compacte beaucoup plus transportable, la sphère verte sur le dessus.

- T'avais ça depuis combien de temps ?!!

Il ne répondit même pas à la question de Kuster, il l'ignora même, préférant se ranger à côté du garde, observant la scène d'un air dubitatif.

- Je ferme boutique ! Débrouillez vous sans moi maintenant !

Ils le regardèrent droit dans les yeux, presque choqué de ce qu'il venait de leur annoncé. Ripple en avait presque une monté de larme.

- Tu ...Tu parts ... Mais comment on va faire nous ? On sait pas faire tout ça ..
- J'ai appris tout seul, j'ai travaillé pour obtenir ce que je voulais, et aujourd'hui,  toute cette huile souillée, parfois pour rien, m'est récompensée.
- Mais ..
- Non. Je part, c'est tout. Vous n'aviez qu'à réfléchir avant.
- Hrm ! Permettez moi de vous interrompre, mais je ne pensais pas que cela prendrait autant de temps. Je risque d'être en retard sur mes autres missions ...
- Oh oui pardonnez moi .. ! Nous pouvons y allez, je suis prêt !
- Alors partons.
- Au revoir le pincé !
- Tu nous manqueras quand même !

Malgré se qu'il avait vécu avec eux, il leur fit quand même un petit sourire avant de s'envoler rejoindre le garde, qui voulait d'un vif rythme, malgré le peu de battement d'ailes qu'il faisait. Il le suivit sans bronché, découvrant au passage des horizons qu'il n'avait encore jamais vus, ou de loin uniquement. Il n'avait pas eu l'occasion de visiter les alentours avant, il était bien trop occupé.


Dernière édition par Scalenbee le Sam 28 Mai 2016 - 13:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 26 Avr 2016 - 12:30

C'était trop biiieeennn x3 et le "seum" m'a tué xD par contre Dia' risque de pas être contente, tu vois ce que je veux dire - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 30 Avr 2016 - 16:29

@Terra Prime a écrit:
C'était trop biiieeennn x3 et le "seum" m'a tué xD par contre Dia' risque de pas être contente, tu vois ce que je veux dire - -

Ha ha, merci toi, merci moi ! XD
Tant mieux j'ai envie de dire ! XD Je l'ai mis tout 'naturellement' X) ... ( bien écris j'espère X3 ...)
Hum ... Je cherche encore XD ... A cause de Noriss ou Zecoven nan ? Quand même pas Ripple ?! XD j'veux pas être méchante avec lui, mais c'est un peu un 'légume', il va pas faire de mal à personne XD ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 30 Avr 2016 - 16:43

Nan nan, je parlais de la "demoiselle" - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Jeu 5 Mai 2016 - 15:38

@Terra Prime a écrit:
Nan nan, je parlais de la "demoiselle" - -

Aww vi XD . .. Ha ba ça j'y peu rien, il ou elle avait qu'à le la connaitre avant ! XD Mais ça aurait été un peu compliqué je pense ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Jeu 5 Mai 2016 - 16:32

Oui mais il va se rattraper avec elle dans la suite, n'est-ce pô ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 8 Mai 2016 - 7:59

@Terra Prime a écrit:
Oui mais il va se rattraper avec elle dans la suite, n'est-ce pô ? :3

Vi vi :3 ... Pour l'inclure j'ai modifié deux trois petit truc dans le groupes de Decepticons dans lequel elle est, mais j'en dis pas plus !! X3
Pis de toute manière, c'est que dans le 'vol' 2 ou le 3 qu'elle apparait, je sais pas encore si je fais mentionner des Decepticons ou pas, comment surtout.
Ha pis t'as de la chance que je parle trop !! XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 8 Mai 2016 - 9:43

Niark niark, je parviens toujours à mes fins... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 28 Mai 2016 - 13:25

Hello ^^
Je suis revenue plus vite que d'habitude, enfin je pense XD ...

Donc encore un pâté, peu être un peu flou par moment, car certains passages n'étaient pas très très clair dans ma tête confused   .. . . Mais bon, j'y suis quand même arrivée !!  Content
Si tout ce passe bien ( dans ma tête ), il ne reste plus qu'une partie de cette loooonnngue intro sur mon petit monde, après, comme je l'ai déjà dis je pense, le lien avec TFP est beaucoup plus claire !   Rolling Eyes

Voila voila, bonne lecture encore une fois !!  Very Happy

_______________________________________________________________

La tour se dessina peu à peu devant lui, il ne put en décrocher le regard, il l'auscultait sous toutes les coutures, la découvrant littéralement. Sa couleur cuivre sombre scintillait sous l'intensité lumineuses des deux astres, allant jusqu'à éblouir son regard, l'obligeant à le détourner. Le garde descendait doucement, jusqu'à ce qu'il atterrisse en silence face à la porte centrale, qu'il ouvrit pour que Ripple entre.

- Oh, merci.

Il était entré. Il fut émerveillé, sans voix, il était comme cloué sur place, ses optiques ronds comme des billes, regardant de toute part. La grandeur de la pièce, sa propreté, sa hauteur ! Il n'en revenait pas, c'était la première fois qu'il voyait quelque chose de si beau. Ça le changeait vraiment de son hangar chancelant au grès du vent.

- Vos quartier se trouvent au troisième, si vous voulez bien me suivre ...

Il suivit le garde, les yeux pétillants comme un sparkling, et si il n'était pas dans cette rigueur, il aurait crié et sauté partout, tant il était émerveillé et content tout simplement. Peu être l'un des plus beaux moments de sa petite vie. L'escalier était peu être long, ça ne le dérangeait pas, il aimait cet endroit, il avait confiance en ses lieux, et à celui qui l'y avait emmené.
Quand ils arrivèrent à l'étage, il osa demander où est ce que ses quartiers étaient vraiment. L'étage, c'était tout cet étage qui lui appartenait. Son hangar aurait put rentrer au moins 15 fois ici ! Bon, ça ressemblait plus à une sale de réception ou quelque chose de ce genre, mais ça ne le dérangeait pas non plus. Il aimait voir du monde, pas là à rester dans son coin, à réparer des trucs sans raison. Il y avait aussi bien des pièces plus personnelles que de quoi recevoir du monde. Mais ce qui l'interpelait le plus, c'était un large bureau centrale, dans le creux d'un pilier, dont le haut se séparait en plusieurs branches, formant ainsi une voute aussi solide que belle à regarder. Ripple déposa ses petites affaires juste à côté, encore un peu gêner, puis il comprit vite ce qu'était ce drôle de bureau. Il jeta un petit regard au garde qui était non loin de lui, l'encourageant à faire ce qu'il avait en tête. Il appuya donc sur un bouton centrale, dont un large écran en sortit par rayonnement, flottant au dessus de cette large sphère blanche devenue rouge, comme la couleur de l'écran. Il lut rapidement ce qu'il y avait d'écrit dans les petites fenêtres, et trouva rapidement comment les dupliquer, les envoyer à l'autre bout du bureau sur leur raille lumineux, c'était une splendide machine !

- Euh ... Ai-je le droit d'entrer dans les paramètres pour changer la couleur des écrans ? Je ne suis pas très fan du rouge ...
- Oui bien sûr. Il est à vous, vous faites ce que vous souhaitez en faire.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il ne prit que quelques secondes pour changer la couleur, arborant un fière sourire de réussite et de satisfaction.

- En vert c'est quand même mieux non ?!
- Oui, ça change que de voir toujours d....
- Pelvan !! Qu'est ce que tu fais encore là ?!! Je t'avais demandé de me faire l'inventaire de l'armurerie et ce n'est toujours pas fait !!
- Oui tout de suite Monsieur. J'étais occupé à la tache que m'avait donner le Seigneur Hangsfire Je m'y suis trop attardé.
- Je n''ai pas besoin de plus d'explication. Ne perds pas plus de temps.

Il salua rapidement Ripple avant de sortir d'un pas rapide, allant faire ce que Noriss venait de lui rappeler. Le Noctalien soupira, exaspéré, se tournant vers Ripple en le regardant de bas en haut, d'un air un peu sec, mettant Ripple un peu mal à l'aise.

- Et je peux savoir qui tu es toi ? Un quelconque commerciale ?! Si c'est ça c'est dehors, on prend que sur rendez vous ...
- Non non, je ... Je suis Ripple ... C'est le Prince Hangsf...
- Seigneur Hangsfire s'il te plait .... !
- Pardonnez moi ... Donc oui, c'est le Seigneur Hangsfire qui m'a fait une proposition entre restez où j'habitais ou de venir à la tour, et je viens tout juste d'accepter et d'arriver ici.
- Humhm ... Si Skyway ne lui a pas dit non, c'est que tu dois être potable ...
- .....
- Ou qu'il avait pitié de toi, ça dépend ...  Et il est pas terrible le vert des écrans, mets plutôt du rouge, ça va mieux avec l'ensemble de la tour ...

Et Noriss repartit comme si de rien était, après avoir fait sa police dans les étages d'avant. Ripple le regarda partir, un peu perplexe, se demandant encore qui il était et si il allait devoir le supporter encore longtemps.

- Gnn gnnn gnnn ... Écrans verts .... Gn gnn gnn ... Mets du rouge ... J'en quitte deux, je les retrouve en une seule et même personne ... !

Il ne changea pas la couleurs des écrans, après tout, c'était son espace personnel et son lieu de travail. Si tout devait plaire à Noriss, il n'était pas sortie d'affaire.
Cela faisait déjà quelques heures que Ripple était sur cet ordinateur, essayant de le comprendre, quelles étaient ses capacités, ce qu'il pouvait vraiment en faire ... Il avait déjà trouvé comment avoir la radio, ce qui était pas mal pour un début, mais il en voulait plus ! Cet ordinateur était beaucoup plus puissant que celui qu'il c'était fait lui même, mais il ne s'en débarrassera pas pour autant, il pouvait encore lui servir ...
Des pas venant dans sa direction le firent sortirent de sa rêverie habituelle, et son visage se décomposa une nouvelle fois en voyant Hangsfire arrivé.

- Tu as vraiment du mal avec moi j'ai l'impression !
- Oui ... J'ai encore un peu de mal à m'y faire ... C'est si ... Impensable pour moi d'être arrivé dans un endroit pareil .. ! Je n'en ai jamais vus de si grand, de si raffiné ... Je n'étais pas totalement à la rue, mais le changement est radical.
- Prends ton temps, je ne suis pas un tortionnaire, loin de là ...
- Pardonnez ma curiosité mais, savez vous qui est celui qui ... Comment dire ...
- Râle tout le temps pour un oui et pour un nom ? Noriss. Un vieux camarade de guerre de Skyway. Il a essayé de reprendre la tour en main, mais sans grand succès ...
- Skyway ... Il est ici ... ?

Ses yeux pétillaient rien qu'en pensa à ce soldat noir étoilé. Bien avant qu'Hangsfire soit retrouvé, il était un peu le seul espoir du peuple Noctalien, une image, presque une légende ...! Ripple allait encore avoir du mal à s'en remettre.

- Il n'est pas toujours là, rarement quand j'ai besoin de lui ... Mais bon, je suppose qu'il a sa vie aussi ! En tout cas j'espère que ça te plais ici, et ne t'en fais pas pour Noriss, laisses le parler !
- Je ne vous serais jamais assez reconnaissant pour ce que vous avez fait pour moi, Seigneur Hangsfire.
- Hangsfire suffit, je ne te considère pas comme un simple disciple.
- Si vous me le demandez .
- Et te demander de ne plus de tutoyer aussi ?
- Non, ça ne je pourrais pas, du moins pas tout de suite. Je prendrais ça pour un manque de respect. Vous appelez seulement Hangsfire est déjà gros ..
- Très bien, c'est comme tu veux ! Je repasserais surement plus tard, là j'ai encore à faire ...

Il ne lui répondit que par un simple sourire, le regardant s'en allez, encore un peu confus de vivre dans de tel lieu, dans la demeure de son propre Seigneur ! Il ne s'égara pas plus loin que sa propre pièce, il ne se sentait pas encore de taille à affronter tout le monde qui pouvait y avoir dans la tour, surtout si il devait croiser Skyway ! Il n'osa pas imaginer sa réaction devait lui, déjà qu'il avait encore du mal à regarder Hangsfire dans les yeux, alors Skyway. Croiser son regard serait déjà beaucoup pour lui.
Certains étaient venus le saluer, mais pas bien longtemps, Noriss les avait vite remit au travail, tout comme Ripple, à qui il avait donné quelques données inutiles à ranger. Ripple ne le savait pas, mais pour ne pas plus irrité Noriss, il le fit sans bronché, bien qu'il n'en avait pas très envie. Il avait l'habitude des tâches pénibles de toute manière ! Il ne savait même pas se qu'il rangeait vraiment. Il y avait aussi bien des fiches d'identité du personnel de la tour que les réserves d'energon des années passées ... A quoi bon.  Un garde qu'il n'avait encore jamais vus vient le voir, lui proposant quelque chose à boire et que Ripple accepta volontiers. Rien de bien méchant, un simple verre d'ernergon, pas ses autres boissons des plus étranges ...
Avachis sur son bureau, il sirota son verre avec une paille, envoyant à droite, à gauche, encore à gauche tout les tableaux qui arrivaient en chaine devant lui. Il s'endormirait presque devant. Il essaya pourtant de se reprendre, écartant son verre avant de s'étirer et de reprendre sa pénible tâche, qu'il fit un peu plus vite et ... qu'il bâcla un peu. Trop concentrer sur ce qu'il faisait, il ne vit pas ce quelqu'un qui s'était glissé sous son bureau, passant même ses yeux au dessus de la table pour y voir plus claire. Ils suivaient toujours le même chemin : Ripple, les écrans, le verre sur la table, Ripple, les écrans, le verre sur la table ... Il le fit cinq, six fois avant d'être sûre de ne pas se faire prendre. Il tendit légèrement le bras, déposant une longue paille dans le verre, et le buvant à l’abri des regards, sous le bureau.

- Fini !!!

Surpris par l'exclamation de Ripple, il sursauta, se cognant dans le bureau et faisant par la même occasion renversé et tombé le verre qu'il venait presque de vider. Ripple se recula, cherchant ce que ça pouvait bien être, et en ramassant son verre, il vit ce Noctalien sous la table, le fixant avec des yeux ronds comme des billes.

- Mais c'est toi qui a bus mon verre ! Je savais bien que je ne l'avais pas touché plus que ça !!
- Bonjour chez vous !!

Le Noctalien, d'une assez petite taille avec une armure noir et à la verrerie orange, sortit en vitesse de sous la table, se servant même de Ripple pour prendre un virage au sec. Il était parti, laissant Ripple en plant sans rien comprendre.

- Ehh ..... Hey !!! Reviens ici !!!

Qui il était, il n'en savait rien, mais vus comment il s'était caché, il cherchait surement à obtenir quelque chose de la tour. Qui sait si il avait volé les informations qu'il rangeait ! Il ne savait même pas  si elles étaient importantes ! Ripple décida de le poursuivre, mais après quelques secondes de réflexion, laissant le temps au Noctalien de filer, et vus sa taille, il pouvait presque se cacher n'importe où. Il monta à l'étage, là où était partie ce petit Noctalien, mais arrivé en haut, rien à faire, il l'avait perdu de vue. En essayant de rester discret, il regarda sous les bureaux environnant, tables et autres, il n'était plus là. Un ombre passa sur un des murs devant lui, et il se rua dessus, se ramassant par terre dans sa chute.

- Oopss ... J'crois qu't'es tombé !

Ripple leva les yeux pour voir qui lui avait parlé, mais il était déjà repartie en sens inverse, le laissant se relevé tout seul, priant pour que personne ne l'ait vus ... Assez malin, ce Noctalien ne se cachait pas plus que ça dans la tour. Un peu quand il croisait des gardes, mais quand il rencontrait des groupes plutôt sympathique, il se maillait à eux,  passant pour quelqu'un de tout à fait normal, pas en train de fuir quiconque. Il montait encore et encore les étages, comme si il savait où il allait. Ripple était toujours à ses trousses, mais il n'était pas aussi rapide, faute de pratique. Il était loin d'être aussi performant qu'un soldat en cours d'apprentissage. Ils enchainèrent escaliers et étages, jusqu'à ce qu'un bruit de chute raisonna dans la pièce suivante. En arrivant, Ripple s'arrêta de justesse avant de marcher sur Noriss, qui semblait s'être prit de plein fouet le Noctalien, maintenant vivement retenu par deux gardes à qui il devait faire la morale. Ripple voulut l'aider, par politesse, mais celui ci le repoussa assez sèchement, sans même lui dire un mot.

- On t'a enfin attrapé sale garnement ! Tu pensais vraiment te balader encore longtemps ici sans autorisation ?!
- Peu être, peu être paaas, je sais paaaaaaas....
- Insolant ... Allez le mettre dans une des cellules en bas, je vais voir ce que l'on peut faire de lui ...
- Attendez ! Vous ne lui demandez même pas d'explication de pourquoi il est là !
- Qu'est ce que tu insinues ? Ripple, c'est bien ça ta désignation ?
- Il avait peu être une raison de venir ici ...
- Ah ça oui qu'il en avait une de raison ! Et une belle ! Voler de l'energon qu'il y avait dans la réserve principale ! Et pour information, il n'est pas rentré légalement comme quelqu'un de normal, mais par effraction !
- Il a réussi à passer au travers de la sécurité alors, il ...
- Je vois où tu veux en venir ... Ce n'est pas stupide, mais vus le personnage, il va y avoir du travail ... Matricule s'il te plait !
- J'en ai pas ! Ou si peu être, je sais plus, j'ai du l'oublier aussiiii.
- On va faire sans ...

Noriss alla à une petite console accrochée sur un mur non loin de là, et il rentra quelques informations pour essayé de le retrouvé dans la base de données de la ville, mais rien à faire. Les profils qu'il avait obtenu ne lui correspondait pas !

- Il est même pas fiché en plus celui là !! T'es qui ?!!
- Moi ?!
- Non, le orange et noir en face de moi qui vient de me répondre !
- Oh ... Je pensais que c'était moi, mais vus que c'est moi ...
- Stupide ...  Tu t'appelles comment ?
- Le Grand et Magnifique, l'Intrépide et Inarrêtable. Ça va comme ça ?
- Pas de matricule, et pas de nom ... Te trouvé un matricule sera déjà bien, descendez le en bas qu'on en finisse ...

Les deux gardes obéirent sans un mot, emmenant avec eux ce petit Noctalien, qui ne touchait presque pas le sol quand ils le portaient par les épaules.

- Et après tu voulais qu'on le garde dans l'armée ?! Je ne sais pas d'où tu viens, mais le Seigneur t'as bien trouvé en tout cas !!
- C'était juste une proposition ...
- Retourne à ton poste ! On sait jamais ce qui peu arrivé ...

Ripple reparti, la mine un peu soumise, un peu honteux d'être intervenu pour rien. Il ne savait pas vraiment ce qui attendait cet inconnu, mais vus le caractère de Noriss, les punitions qu'il donnait ne devaient pas être fameuses.
Arrivé en bas, il retourna sur son ordinateur, histoire de passer le temps. Vus la situation, il n'avait pas envie de prévenir Noriss qu'il avait fini de tout ranger. Il en avait tout simplement marre de le voir tout le temps, et si il n'avait pas été là, sa venu à la tour lui plairait encore plus !

- Pissst !

Ce bruit lui avait fait levé les yeux de ses écrans. Il regarda derrière lui, attendit quelques temps, mais personne. Haussant les épaules, il retourna dans ses affaires, mais on l'interpela encore. Cette fois ci, il s'avança, regardant si il n'y avait pas quelqu'un caché derrière un pilier, un mur, ou même dans l'escalier. L'air un peu tendu, il retourna un énième fois à sa place, jetant un œil derrière lui au cas où.

- Hey ! Le néon vert ! Sous la table !

Quelle surprise il eu en regardant ce qu'il y avait en dessous ! C'était lui, le Noctalien de tout à l'heure !

- Ha !!! Mais t'es malade !
- Non j'suis pas dingo ! C'est pas moi qui cri en voyant quelqu'un de normal !
- Mais t'es pas en prison ?!!
- Moi ? En prison ? Le jour où je n'arriverais pas à m'évader, je ne m'appellerais plus Loween ! Oupss ... J'ai trop parlé encore ....
- Tu mériterais que je prévienne Noriss pour ce que tu viens de faire...
- J'men suis toujours très bien tiré jusqu'à maintenant ! Avec ou sans ton aide !
- Je trouvais que ce n'était pas juste, c'est tout.
- Ah. Sympa d'y avoir penser. J'en reste .... De marbre.
- Je vais pas pleurer pour toi de tout manière, mais juste une question : tu as fais comment pour entrer sans te faire prendre ?! Noriss est tout le temps dans les couloirs !
- De l'expérience que veux tu ! Je vis pas enfermé dans un palace moi ! Je suis libre !!!
- Ou plus pour longtemps ...
- Essaye déjà de m'arrêter et on verra ! C'est pas la première fois que l'on me court après !!
- T'es recherché ?
- Huuuheeuh non ... Non non je pense pas ... C'est pas énorme ce que j'ai fais quand même ... !
- T'es un brigand ?!!
- Euuhhh ... Le grade en dessous ....
- Un voyou ?
- Ha mais t'es nul ou quoi ?!! Un pilleur ! C'est pas compliquer ça !! Piller voler, dérober, emprunter définitivement, tu connais ?!!
- Je passe pas ma vie à faire des devinettes !
- Tais toi tu cris.
- Je ne .... Brrr !! Tu m'énerves ! Voleur peu être mais chiant surement ! Je comprend mieux pourquoi on veut ta tête.
- Bouges ya quelqu'un qui vient !!

Il se cacha de nouveau sous la table, prêt à courir si il le fallait. Ripple resta en plant, attendant de voir qui est ce qui arrivait, et à sa grande surprise ou son plus grand malheur, c'était Hangsfire. Il avait l'air assez tendu, surement à cause de l’intercation qu'il a eu avec Noriss tout à l'heure. Il ne le sait pas vraiment, mais en tout cas, il baissa le regard, rabattant ses aigrettes, comme il avait l'habitude de faire avec ses deux anciens colocataires.

- Ripple .. Je t'ai déjà dis d'arrêter de faire ça ... Je ne suis pas un tortionnaire.
- Pardonnez moi ... Je pensais que vous veniez me voir pour quelque chose que je n'avais pas bien fais ...
- C'est à dire ?
- Noriss ne vous en a pas parlé ?
- De ton intervention ? Oui, mais ce n'est pas ce qui me dérange. Tu as le droit d'avoir ton mot à dire comme tout le monde.
- Il n'avait pas l'air d'accord, c'est pour ça ...
- Noriss n'est jamais très content de toute manière !
- C'est ce que j'ai vus lorsque ce Noctalien s'est évadé ...

Il réalisa qu'il venait de dire quelque chose de trop, et ne pu s'empêcher de jeter un œil sous sa table, là où était caché Loween.

- Oupss ...
- Il s'est évadé ?!!

Instinctivement, Hangsfire se baissa, et regarda sous le bureau de Ripple, et comme il lui avait involontairement montré, il y avait bien quelque chose là dessous.

- Hellow ...
- C'est toi ce dangereux criminel qu'il n'arrêtait pas de mentionner ?!!
- Non !! Pas Criminel ! Emprunteur définitif, je préfère !! dit il en sortant de sous son bureau.
Hangsfire le regarda avec des yeux ronds comme des billes, peu être choqué par sa taille et des propos que lui avait confié Noriss à son sujet. Il croisa les bras et regarda Ripple, lui demandant des explications.

- C'est pas moi !! C'est lui qu'à commencé !
- Mais encore ...
- Je rangerais tranquillement des données que m'avait donné Noriss, quand il est venu boire ce qu'il y avait dans mon verre que l'on venait de m'apporter et ..
- Et ?
- Et euh ... Je l'ai poursuivis au cas où il avait prit des éléments que contenait ce tas de données ...
- Genre je vais voler de la paperasse !! Ha !! Elle est bonne celle là ! Pourquoi pas des armes tant que j'y suis ?!!
- Par ce que tu voles quoi en venant ici ?!
- Bah de l'ernergon ! Tu crois quoi ? C'est la crise vieux !
- Tu sais à qui tu parles au moins ?
- Un mech en néon rouge comme l'autre qui est en vert et moi orange ?
- C'est le Seigneur Hangsfire, lui confia tout bas Ripple
- Ha euh ...  Je suis mal là .. . Bon bah je crois que je vais vous laissez, j'ai de l'huile sur le feu et ..
- Tu restes là !!

Il se stoppa net dans sa nouvelle fuite en attendant la voix d'Hangsfire. Ripple le regarda, essayant de comprendre ce qu'il lui voulait.

- Il s'est déjà évadé de prison tout à l'heure ... ! Ça sert à rien de le remettre là bas .. !
- Je n'ai pas l'intention de le mettre en prison ...
- J'vais où alors ?!! C'est toujours là qu'l'on m'met !
- Tu restes ici, à la tour.
- Quoi ?!! Hangsfire, vous ... Vous n'êtes pas sérieux ?! Il a volé de l'energon dans la réserve principale ! Les gardes ne l'ont remarqué que trois jours après son arrivée !
- Justement. Si il reste à la tour, nous aurons toujours un œil sur lui et ..
- Et il s'est encore sauvé !! Qu'est ce que vous voulez que l'on fasse de lui ?! J'ai bien pensé de le prendre comme espion, mais il ne me parait pas assez fiable .. Trop indiscipliné !
-A voir ... De toute manière, il ne pourra pas allez bien loin, on ferme les étages de la tour. La plupart du personnel est déjà en bas, avec le peuple.
- On descend alors. Il y en aura assez pour tout le monde au moins ?
- Je l'espère. Nous allons nous rationner de toute manière.

Ripple baissa le regard, inquiet et pensif sur les jours à venir.

- Je vous attends en bas ?
- Non, je reste encore un peu. J'attends Skyway ...

Ripple le salua, et descendit les nombreux étages, à son rythme, quelque peu déranger par l'avenir. Il ne savait pas vraiment comment cette période allait se passer, si il y aurait assez d'energon pour tout le peuple ! Ce qui l'étonnait fort ... Vus la manière dont Noriss avait traité Loween, c'est qu'il ne devait pas en avoir autant qu'il le souhaitait. D'ailleurs, il ne l'avait toujours croisé ce vieux grincheux. Il devait encore être en haut à vider les étages, devenu trop gourmands en énergie pour maintenir une température de vie acceptable pour des Noctaliens. Il n'avait pas vus Loween non plus, mais ce n'était pas un grosse perte. D'une certaine manière, il s'était enfin débarrassé de ce pot de colle orange et noir ! Mais il s'en soucia un peu quand même, de comment il va survivre durant cette période de lumière intense.
Combien de temps ils allaient rester bloqué dans les sous sol ? Il ne le savait pas, ni Noriss, ni Hangsfire. Tout ce qu'il savait, c'est qu'Nturus allait encore subir une lourde épreuve, avec les pertes qui vont avec.

Cela faisait quelques jours que le rationnement avait commencé. Les plus jeunes et les plus anciens avaient toujours une dose conséquente, mais pas ceux entre ses deux tranches d'âge, beaucoup moins fragile et beaucoup plus tolérant aux situations de crise. Toute la tour, toute la ville était maintenant dans les sous sols, et la place de manquait pas, car les deux tiers de la ville se trouvait justement sous les structures aériennes. Chacun était dans ses quartiers respectifs, mais les gardes patrouillaient plus souvent que d'habitude, pour ne pas laisser quelqu'un seul, ou pour ne pas que des bagarres éclatent pour un rien. Ils ne pouvaient pas se permettre de gâcher de l'energon pour si peu, surtout durant cette période. Aux risques et périls de celui ou celle qui aillait à l'extérieur, les températures étaient dangereuses, pouvant faire monté la chaleur de leur système en quelques minutes, or un Noctalien n'a pas un système de refroidissement aussi puissant que celui d'un Zénithien. Ils sont faits pour vivre la nuit, et donc de supporter ce manque de chaleur, qu'ils compensent en la produisant eux même. A l'inverse, les Zénithiens risquent leur vie à s’aventurer aux pôles de la planète. Ses êtres solaires ne craignent pas les températures extrêmes produit par leurs astres, mais dont le gèle peut décimer leurs troupes sans aucunes difficultés.
Les jours passaient et se ressemblaient, sans pour autant que les nuits ressurgissent. Cela dépendait du temps que leur planète mettait à passer entre ses deux soleils, la forçant à suivre l'un des deux orbites. Fort heureusement, ce n'est pas tout les ans que certaines des planètes de leurs systèmes passent entre les deux astres. Leur orbite principale est celui qui entour les deux soleils. Il suffit que l'un brûle plus que l'autre pour faire pencher la balance de l'autre côté, et ainsi d'attirer les planètes se trouvant entre deux. Un monde instable mais toujours en vie.
Depuis combien de temps ils étaient coupés du monde ? Ils ne le savaient pas, ils ne s'en souciaient pas non plus. Leur survie importait plus que tout, surtout maintenant. Les rations étaient de plus en plus maigre, tout comme la réserve, et dire que personne n'en avait souffert serait mentir plus qu'autre chose. Trois anciens étaient morts, peu être plus de vieillesse et de fatigue que par le manque d'energon, du moins, c'est ce qu'Hangsfire espérait. La situation n'était pas ingérable, mais elle aurait put être mieux si Skyway était en leur présence. Il lui en voulait de ne pas être là, il avait besoin de lui, là, tout de suite, mais il commençait à bien le connaitre : c'est toujours quand on a besoin de lui qu'il n'est pas présent. Entre ses quelques explorations des lieux, Ripple essaya de lui remonter le morale, mais c'était plus facile à dire qu'à faire, surtout quand quelqu'un se faisait appeler par l'All Spark. Ce qu'il avait peur, c'est qu'il y est plus de perte sous son règne que sous celui de ses prédécesseurs, il ne voulait pas entrer dans l'histoire de cette manière, pas à cause de pertes innombrables. C'est pourtant ce qu'il risquait de ce passer. Depuis quelque temps, les plus vigoureux se sacrifiaient, donnant un peu de leur propre energon aux plus faibles, mais ils mouraient souvent bien avant leur donneur. Des anciens se proposaient parfois, pour qu'on les débranche, qu'ils se rendent utile d'une manière ou d'une autre, mais cet acte était dure à accepter, surtout pour ceux qui les protégeait depuis toujours. Hangsfire s'était déjà proposé plusieurs fois, mais les quelques médecins qui trainaient refusaient qu'il donne ne serait ce qu'un peu de son energon, surement pour ne pas qu'il y reste lui aussi. Pourtant, il leur répliqua sans cesse que ce n'est pas en faisant rien qu'il allait pouvoir aider les siens, et les pertes qu'il y avait le prouvait bien. Si il les avait aider, certains seraient peu être encore en vie, ou ils auraient peu être gagné quelques jours seulement.
Skyway n'était toujours pas là, il ne répondait à aucun appel, il ne donnait aucun signe de vie, même Noriss n'en avait pas, ou sinon c'est qu'il n'en avait pas la force de le dire. Cela faisait près de deux jours qu'il dépérissait à vus d’œil, au point qu'il n'avait même plus la force de dresser ses aigrettes, lui qui les tenait fièrement tendu sur son casque à perte de temps. Hangsfire lui, était au bord de la crise de nerf, il n'en pouvait plus, il avait peur surtout, peur de perdre le peu de personnes en qui il avait confiance et qui lui faisait confiance. Pour lui, Skyway était mort, et maintenant, c'est Noriss qu'il risquait de perdre.

- Je vous ordonne de me préparer pour une transfusion !
- Mon Seigneur, je ne peux vous permettre de faire un tel chose, vous n'en avez pas les capacités.
- Si l'on ne fait rien il va y passer, comme tout les autres encore et encore chaque jours ! Je ..

Il se fit rapidement coupé par Ripple qui l'avait prit à part, essayant en vain de lui remettre les idées en place.

- Hangsfire, votre niveau d'nergon a presque atteint la limite de survie .. Si vous en donnez encore, c'est vous qui risquiez d'être dans le même état ...
- Sauf que dans mon cas, tout le monde fera en sorte que je n'y passe pas !!
- Le médecin vous l'a dit, on ne sait pas de quel mal il souffre, qui sait le risque que vous prenez en voulant faire une transfusion avec lui ...

Ripple le regardait désespéramment, voulant lui faire comprendre qu'Nturus ne survivrait pas à sa perte, la ville était encore trop faible pour que son chef la laisse en autonomie.

- J'en suis sincèrement navré, et si je le pouvait, je l'aurait aidé, même si j'ai eu quelques différents avec lui ...

Faute de soins précis et d'energon, Noriss quitta se monde, sans que personne ne le remarque, tant ses signes vitaux étaient faibles. Ils étaient près d'une vingtaine à s'être éteints ainsi, du moins, dans ce quartier ci. Certaines zones étaient même complétement vides, les quelques survivants s'étant regroupé vers le centre, espérant trouver de l'aide, qu'on ne put leur fournir. Presque tout le monde se connaissait à force, si bien qu'Hangsfire y retrouva Zecoven, toujours aussi souriant malgré son état. Il était accompagné d'Erdarr, l'un des plus fidèle et à vue, le dernier du groupe. Quand il apprit le mort de Noriss, Zecoven perdit son sourire, tout simplement parce qu'il avait de la peine pour Hangsfire, mais aussi pour Noriss. Ce n'est pas par ce qu'il ne l’appréciait pas qu'il devait se réjouir de sa disparition.
Dans leur groupe actuel, presque tout le monde avait déjà donné de l'energon, mais si la situation continuait ainsi, ça ne sera pas suffisant, il en manquerait toujours. Les jeunes avaient besoin de leur ration quotidienne, et les anciens ne pouvaient pas tenir près d'une semaine sans en prendre, ça serait les mettre en danger de mort imminente. Hangsfire avait bien pensé demander de l'aide aux villes Aubiennes et Zénithiennes, mais d'après les dires de certains anciens, c'était condamné le peuple une bonne fois pour toute. Qui sait si ils n'en profiteraient pas pour prendre des terres, ou pire encore. Même si les âmes charitables existent, il ne voulait pas prendre un si grand risque, pas quand ses troupes ne sont pas en état de combattre. Ce qui l'énervait le plus, ce n'était pas tant le manque d'energon, mais du souci que l'on se faisait pour lui, si il ne se sentait pas trop faible, si il était en forme,... Ses réponses en étaient même à la limite de l'impolitesse, chose qui pouvait se comprendre. Ils étaient tous un peu sur les nerfs, ils en avaient assez de rester cloitré ici, même si on leur disait que ce n'était que pour une période donnée et non l'éternité. Selon les derniers relevés, ils n'en auraient plus que pour deux semaines, mais beaucoup de choses pouvaient se passer en deux semaines.
Aujourd'hui, un sparkling était mort, sans que personne ne puisse faire quelque chose pour lui, ou ne se dénonce pour lui venir en aide.

- Ça ne peu plus duré ! Je ne permettrais pas qu'un autre parte de cette manière !
- Et comment ? Vous avez déjà entamer vos réserves de survie, et vous refusez même de prendre votre ration quand on vous en propose une ...
- Je suis là pour aider, c'est mon rôle d'assurer votre protection et vos besoins. Je ne suis pas là pour que tout le monde meurt pour ma propre survie !

Ripple ne savait pas quoi lui répondre, la perte de ce sparkling le mettait hors de lui, il répondait avec une pointe d'agressivité, et peu importe son interlocuteur, même Zecoven c'était fait remettre à sa place plus d'une fois, et c'était rare qu'il lâche prise aussi facilement.

- T'es pas possible quand tu t'y mets ! On t'a pas sortie des fins fonds d'la ville pour que tu crèves devant nous sans que l'on dise rien !
- Des gens sont mort Zecoven ! Tu comprends ?! Ils sont morts par ce que je n'ai rien pus faire !! Par ce qu'on m'a empêché de faire mon devoir !!
- Mais t'as grillé, c'est pas possible autrement ! On fait quoi sans toi après ?! On pleur ton sort en se lamentant que l'on n'aurait pas du te laisser faire ?! Réfléchis quand même !
- Mes 'parents' sont bien morts lors de la guerre !! Je ne vois pas pourquoi je ne suivrais pas la même route !
- .... M'énerves ! Tu m'énerves !

Il fit un tour, histoire de ne pas le voir pendant quelques secondes, tirant la paire d'aigrettes qu'il avait sur le côté du visage vers le bas. Essayer de le faire changé d'avis ne servait pas à grand chose, juste à gâcher encore de l'energon pour un rien, il restait campé sur ses positions, et chaque perte ne faisait que renforcer la chose.

- Je laisse tomber, fais ce que tu veux .. Je veux pas gâcher plus d'énergie pour ça, surtout avec toi !
- Qu'est ce que tu veux que je fasse d'autre ? Je ne peux pas vous regarder dépérir sans rien faire !
- J'ai peu être une solution, mais elle ne va pas te plaire ...
- Ah ! Et quoi ?
- Moi.
- Toi ?! Et comment ? Mis à part te sacrifier, je ne vois pas ce que tu peux faire d'autre .. !
- Bah ... Ça...

Le visage d'Hangsfire se décomposa. Ce que venait de dire Zecoven était impensable, il repassa en boucle les quelques phrases qu'ils venaient de s'échanger, mais il n'arrivait pas à les visualiser, à réaliser que Zecoven donne sa vie pour lui.

- Je n'y vois pas l’intérêt ! Tu n'en pas plus que moi de toute façon !
- J'ai rien donner encore moi.
- Pardon ?! Tu veux dire que ce sparkling aurait pus être sauvé ?!!
- J'avais proposé, mais on a refusé mon offre.
- Je te pensais pas aussi ....
- Aussi quoi ?! Radin ?! J'ai rien fais moi ! C'est les autres qui ne veulent pas de moi, qui n'ont pas confiance en moi ! Et pour quoi ?! Par ce que je viens de je ne sais où !!
- Je ne te crois pas.
- T'as qu'à leur demander ! C'est limite si j'ai pas la peste quand je m'approche d'eux ! J'ai rien contre, mais dans des situations comme ça faut pas abuser ! Dehors on me dit rien, et là c'est comme si j'étais empoisonné !
- Attends deux minutes ... J'ai besoin ... De souffler un peu ..

Cette fois ci, c'est lui qui fit un tour, le regard perdu, les circuits en vrac, tout était au dessus de lui.

- Erdarr, dis moi que ce n'est pas vrai ..
- J'en suis navré, mais Zec' ne ment pas ...
- Pourquoi ... Pourquoi est ce que des choses pareils me tombent dessus !!

Les mains sur la tête, il essayait de se reprendre, de comprendre ce qui se passait, de ne pas devenir dingue. Que des Noctaliens aient préféré mourir plutôt que de prendre l'energon que Zecoven leur proposait, sachant qu'il est lui même Noctalien, c'est quelque chose qu'il n'acceptait pas t'entendre. Quoique, Noriss aurait bien été capable de lui dire la pareil ! Ripple s'approcha de lui pour essayer de le soutenir, mais il lui demanda de le laisser tranquille.

- Vos mécanismes internes sont à bout ... Si vous ne faites pas quelque chose, le pire risque d'arriver ...
- Je ne veux pas que l'on se jette sur moi rien que pour me donner trois gouttes ... ! Les autres en ont plus besoin que moi !
- T'auras pas trois gouttes, et les autres non plus ...

Hangsfire tourna la tête vers Zecoven, défaisant les bras de sa tête en le voyant s'assoir le long d'un mur.

- Qu'est ce que tu fais ... ?
- Quelque chose qui pourra t'aider toi et les autres.

Il ne mit pas longtemps à comprendre ce qu'il était en train de faire, surtout lorsque qu'il commença à ouvrir le chambre de son spark.

- Non Zecoven, fais pas une chose pareil !
- Que je le fasse maintenant ou non, qu'est ce que ça changera ? Au moins je sais comment je vais quitter ce monde et je le ferais en étant utile pour une fois !
- Noriss ne t'aimait pas, mais ce n'est pas une raison pour le faire ! Pas ça !
- Si une vie peu en sauver vingt autres, dont une très importante, je suis partant.
- Je ne te le permettrais pas ... Tu mérites plus que ça... !
- Pas autant que toi. Et que veux tu que je fasse d'autre ? Je ne suis pas un soldat ! Le temps que je sache me battre comme un pro je serais hors service !
- Dis pas ça, je t'en pris ! Arrêtes, tu perds la tête avec toutes ses bêtises !
- Je suis parfaitement lucide si tu veux savoir. Mon état est bien mieux que le tien.
- Hangsfire à pas tord, fais pas une chose pareil ! Les gens veulent pas de toi, bah tu fais avec et puis voila, ils se débrouillent ..
- C'est ça que je vois moi, regardes !

Il s'entailla légèrement le creux de la main avec le petit couteau qu'il portait sur lui, puis il jeta plus loin les quelques gouttes qui perlait de sa main, que beaucoup suivirent du regard.

- C'est ça que je vois ! Des assoiffés ! Et si je fais pas ça, ils vont tous crever ! C'est comme ça que je prouve mon utilité ! C'est comme ça que je prouve que je ne suis pas un mech des bas fond sans aucuns scrupules ! Que j'en finisse avec ses bandes de menteurs, traites et je ne sais quoi encore. On veut pas me remercier en face ? Et bien ils n'auront pas à le faire ! Et si vous vous en prenez, les autres suivront !

Il chercha du regard le câble qui couperait l'alimentation de son système centrale, mais Hangsfire lui attrapa les main pour ne pas qu'il se l'arrache.

- Je t'en supplie fais pas ça !
- Mis à part Erdarr, ton nouveau camarade et toi, c'est qui qui m'aidera en cas de besoin ? Pas grand monde je pense.
- C'est pas la question .. !
- Jouer au plus têtu ne rime à rien je pense, tu l'as bien vus tout à l'heure. T'as pris un décision, et moi aussi.
- On ... On pourra trouver une autre solution plus tard ... !
- Non. J'ai l'intention d'être utile maintenant et je ne vois pas d'autre solution...
- Et je fais quoi moi après ?! Même si je suis d'un grade différent, j'aurais toujours besoin de toi ! Tu es mon ami ! Je ne serais peu être pas là si je ne t'avais pas rencontré !!
- Et moi je suis fière de t'avoir connu et d'avoir pu aider quelqu'un comme toi ...
- Je t'en supplie ...
- Nturus a plus besoin de toi que de moi. Je ne fais que participé à la prospérité de son peuple et de celui qui le dirige ...


Tant il était perturbé, Hangsfire avait relâché les mains de Zecoven, qui en profita pour se débrancher sans aucun empressement, sans quitter son ami du regard. Lorsque qu'il retira ce petit câble, il eu comme un petit frisson, mais le temps qu'Hangsfire remarque ce qui venait de ce passer, il était déjà trop tard. Il balbutia quelques mots avant de fermer les yeux, que son ami ne réussit pas à comprendre, même en ayant essayer de lire sur ses lèvres. Il hésita à vouloir rebrancher cet unique câble, mais il savait très bien que ça ne le sortirait pas de cette stase définitive. Même si il en avait encore la force, revenir dans ce monde n'était pas de sa volonté. En mourant de cette façon, il ne gaspillait pas d'energon, c'était un départ sans souffrance, peu être sans douleurs, il ne pouvait pas lui dire, mais il espérait que sa plus grosse pensée soit parvenue à son ami, que même si il n'était plus de ce monde, qu'il continuerait toujours à croire en lui, quoiqu'il arrive.

- Ex ... Excusez moi ....

Le petit groupe qui s'était formé autour de lui le suivait du regard, sans un bruit, sans un mot, ils comprenaient la souffrance, la douleur  que pouvait avoir Hangsfire. Ce qui lui faisait le plus mal, c'était de se mettre à l'idée que Zecoven allait servir de 'garde manger', que son propre corps allaient les nourrir ! Il n'acceptait pas cette idée, bien que ça soit la réalité. Même si il tenait beaucoup à Zecoven, il ne tenait pas à le voir se faire vider devant lui, il en souffrirait de trop. Il ne voulait pas non plus garder cette image là dans sa mémoire, juste les bons souvenirs, le vrai Zecoven plein d'envies,  blagueurs, n'ayant pas froid aux yeux, allant voir les autres sans ce soucier des conséquences ... Hangsfire n'acceptait pas son départ, et encore moins l'acte qu'il venait de faire. Il s'était éloigné des autres, pour être seul, s'isoler de ceux qui devaient déjà se servir de cet energon encore tiède ... Même si il était tout seul, il se força à ne pas pleurer, retenant sa tristesse au fond de lui, il n'était plus qu'une bombe ne demandant qu'à exploser. Trop de pertes, trop de responsabilités, un soutient présent, mais pas des bonnes personne, de La bonne personne, qu'il considérait comme mort depuis plusieurs jours maintenant. Si rien de tout cela n'était arrivé, peu être qu'il aurait trouvé le début de son règne meilleur, mais là, pour lui, ce n'était qu'un échec total. Il avait encore du temps devant lui, sans doute que le futur sera meilleur, mais fallait il encore qu'on l'accepte une nouvelle fois après cette dure période. Combien étaient ils maintenant ? Ce n'est qu'au grand air qu'il pourra se donner une idée de l'ampleur des dégâts. Pour lui, il n'avait qu'affaiblit de nouveau son peuple, pendant que d'autres font fleurir de nouvelles citées encore plus grandes que les précédentes.
Jour et Nuit ne font que se battre pour garder leur place, leurs terres, leur dignité. Il suffit que l'un empiète plus sur l'autre pour que tout un Monde bascule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 28 Mai 2016 - 17:10

Un chapitre génial et la mort de Zecoven m'a rendu triste :'(
Mais ! Mais, mais ! XD On va avoir des Cyber' dans le prochain chapitre ! Very Happy *danse de la joie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 30 Mai 2016 - 14:25

@Terra Prime a écrit:
Un chapitre génial et la mort de Zecoven m'a rendu triste :'(
Mais ! Mais, mais ! XD On va avoir des Cyber' dans le prochain chapitre ! Very Happy *danse de la joie*

Contente qu'il t'ai plus ^^  et oui, je suis impitoyable avec mes OC's, je tue même ceux qui sont gentils et que j'aime bien, mais bon , c'est comma ça Sad  ...
Hum ... Pas ceux, enfin celles que tu penses, pas tout de suite encore XD . . . Un autre groupe que tu connais pas il me semble !! oWWo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 31 Mai 2016 - 12:49

M'enfou, veux des Cybertronniens ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 31 Mai 2016 - 16:03

@Terra Prime a écrit:
M'enfou, veux des Cybertronniens ! Twisted Evil

Mais dis que t'en as mare de mes zozos, non mais ! XD  T'en auras si t'es sage ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 31 Mai 2016 - 16:15

Je les aime, j'dis pas le contraire, avec les Cybertronniens, là, ils sont parfaits ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Ven 16 Sep 2016 - 16:49

Bonjour !!!  Content
Oui ... Oui je l'avoue ... Je suis morte ... Il fallait bien que ça arrive un jour de toute manière ... Mais comme je suis gentille, je suis revenue d'entre les morts pour poster la suite !  Razz
Trêve de plaisanterie ... Malheureusement pour moi, je n'ai pas eu de grande vacances, beaucoup de chose à faire à la maison et quelques problèmes personnelles pour venir couronner le tout, soit pas de temps libre pour écrire ! X_X
Dès que ma liberté m'ait été rendu et que la motivation est revenue, je m'y suis remise, bouclant le tout en 3 semaines, records battus pour ma part ! XD
Enfin tout pour dire qu'il ne faut pas avoir peur si certaines choses ne veulent rien dire, que c'est encore bourré de fautes et de répétitions à gogo ... Je voulais vraiment finir et enfin poster quelque chose ... La relecture sera faite ... Plus tard ! XD

Sinon bonne lecture, et il y a de quoi ! ( j'ai du coupé le post en deux, il était beaucoup trop long ! ^^')

_______________________________________________________________

La nuit reprenait peu à peu sa place dans le cycle de leur planète, sans pour autant que la vie Noctalienne reprenne son cours normalement, grand nombre devait déjà se remettre de ce qu'ils avaient enduré. Et après s'être remit en forme ? Faire le tour des frontières, laissées à l'abandon pendent un moment, sans gardes pour les protéger, à la merci des deux autres peuples : les Aubiens, et les Zénithiens. Les plus hargneux sont surement les Zénithiens, qui, à l'inverse des Noctaliens, ont eu une période propice à leur développement. Actuellement, ils sont les plus puissants à l'échelle de la planète, et leur puissance ne cesse de croitre de jour en jour, grignotant des lopins de terres, formant de plus en plus de mercenaires, devenant même le centre économique des trois peuples.
La dirigeante des Zénithiens, Daïa, jeune Reine montant en puissance à son rythme, menait une politique assez stricte, ne tolérant au sein de sa ville que les siens. Les prisons n'avaient jamais été aussi pleine, pas au point de manquer de place, mais il y avait à faire, et tous n'avaient pas leur place ici. On y trouvait principalement des Aubiens, n'ayant pas été mis au courant des nouvelles lois mis en place, une poignée de Noctaliens, venus demander de l'aide que l'on leur a refusé sans aucun remords. Les Zénithiens n'étaient pas très nombreux, pas plus de 5, mais c'était des cas plutôt sérieux, les mettre dehors n'était pas recommandé. Pas de Cybertroniens ou autres créatures cependant, eux, ils étaient tués sur le champ, pour être sur qu'ils ne nuiront pas à la ville ou à la planète.
Arone était presque coupé de tout, la ville avait beaucoup, beaucoup changé, même Hurt, le leader Aubien, n'en revenait pas. Même lui ne pouvait pas y aller quand il voulait !  Alors qu'il était beaucoup âgé que Daïa, beaucoup plus expérimenté, et plus juste envers de telles choses. Slogun aussi avait perdu ses anciens droits, il ne pouvait plus aller voir ses collègues comme il le voulait, même eux ne pouvaient plus quitter le territoire sans raisons valables. La ville était fermée à ceux qu'elle ne voulait pas recevoir. Mais ce n'est pas pour autant que les Aubiens cessent de vivre, eux aussi ont beaucoup à faire. Leur armée, ayant été décimé il y a un moment maintenant, reprenait peu à peu de la vigueur, sans qu'elle atteigne la puissance Zénithienne, ils avaient encore beaucoup à faire si ils voulaient les vaincre. Lors de la Guerre les concernant, les Aubiens n'avaient pas tenus face aux troupes Zénithiennes, les quelques soldats y ayant survécu en sont la preuve.
Slogun s'était remis de ce qu'il avait vécu là bas, sur ce front où il a luté contre la mort, mais il n'oubliait rien, tout était encore présent dans sa mémoire, avec encore certains détails qu'il n'aurait jamais voulu voir, ou même subir. Toutes les plaies ne se referment pas aussi facilement.
Ce jour là, il avait presque tout perdu, sa compagne, ses camarades, les soldats dont il avait été nommé responsable, et bien plus encore. Cependant, ce qui l'avait raccroché à la vie pendant ses moments les plus durs était encore là aujourd'hui, pas toujours de bonne humeur, mais on ne pouvait pas la manquer de vus, ou ne pas l'entendre même, elle était plutôt bruyante, surtout quand quelque chose ne lui plaisait pas. Scalenbee, sa fille, était toujours présente dans un coin du laboratoire, à attendre que le temps passe, rangeant de temps en temps seulement les colis que Slogun, Starken, ou le personnel qu'ils commandaient, mais sans ça, elle ne faisait pas grand chose. Malheureusement, Slogun l'avait toujours interdit de sortie, surtout toute seule. Quand il avait quelque chose à faire en ville, elle l'accompagnait, mais les trajets ne s'étendaient pas plus loin que le bout de la rue, et à pied en plus. Elle ne lui désobéissait pas pour autant. Même si elle l'envoyait balader au moins une fois par jour, même si elle se prenait souvent la tête avec lui, elle l'aimait beaucoup. Selon lui, elle ne serait peu être plus là si ne l'avait pas recueillit après la mort de la mère adoptive de Daïa. Et puis, elle irait où ? Elle ne connait même pas le trajet pour aller à l'Arène de la dernière fois ! Par le stresse, elle perdrait tout les petits repères qu'elle avait acquit depuis, n'ayant pas une vision fonctionnelle. Elle a envie d'aller dehors, c'est une certitude, mais sans aucunes connaissances du monde extérieurs, les misères risques de s'effondrer sur elle en masse.  
Depuis peu, une nouvelle venait souvent au laboratoire pour de l'energon. Il n'était pas pour elle, loin de là, mais pour des anciens à qui elle tenait et qui ne se déplaçaient plus vraiment, que se soit pour se recharger ou pour sortir un peu. Elle venait tout les deux ou trois jours, ça dépendait. Slogun ou Starken le lui préparaient, et elle passait pour voir si tout était prêt. Elle se nommait Randa, une jeune Aubienne de taille moyenne, peu être un peu plus petite Scalenbee, ce n'était pas facile à voir, Scalenbee était toujours couchée, assise, avachie dans un coin tranquille, pas très à vus, mais repérable si l'on y faisait attention.

- Bonjour Randa. Normalement, le compte est bon. C'était bien 9 rations que tu voulais ?
- Bonjour Starken. Non, 10 pour cette fois, Windder en prend plus à cause de ses derniers soucis de santé ...
- Je vais t'en cherché un tout de suite. Ce n'est pas grave au moins ? Tu sais que tu peux l'amener ici si besoin.
- Non non, juste quelques petites faiblesses, ça lui arrive souvent, surtout en ce moment.

Starken partie juste après la fin de sa phrase, et se dirigea vers la réserve, au fond du laboratoire. Il passa devant Scalenbee, complètement étaler dans un creux du mur, une ancienne étagère, qu'elle avait aménagé pour elle malgré les interdictions passées.

- Hé ! Sourit un peu ! Tu fais prisonnière comme ça !
- Grrrr ..

C'était souvent le genre de réponse qu'elle lui donnait quand il la taquinait de la sorte, elle grognait, pas méchamment, pas comme une bête, mais elle grognait. Elle n'aimait pas ses interventions, surtout quand il y a du monde. Elle préfère resté caché pour pouvoir écouter sans que les inconnus ne se doutent de sa présence. Mais là, c'était manqué ! Randa avait été surprise, ayant même pensé que Starken lui adressait la parole, ou même qu'il parlait tout seul, mais elle entraperçut Scalenbee et s'en approcha par curiosité. Personne n'était là, autant en profiter.

- Bonjour. Tu es Scalenbee c'est ça ?
- Tu veux quoi ?, lui dit elle assez sèchement, sans même tourner la tête vers elle, qui attendait là, juste à quelques mètres.
- Rien, ne prend pas ça pour une agression. Slogun et Starken t'ont déjà mentionner dans leurs discoures, je voulais seulement savoir si c'était bien toi. Ce n'est pas la première fois que je te vois, mais je n'ai jamais eu l'occasion de te parler.
- Normale, j'aime pas parler avec des inconnus .. .
- Comment fait tu alors pour faire de nouvelles connaissances dehors ? C'est impossible.
- Si, vus que je sort pas, j'ai pas besoin ..
- Tu restes là tout le temps ?
- Oui m'dame.
- Mademoiselle suffit, je ne suis pas plus vielle que toi, pas de beaucoup je pense.  Et pourquoi tu ne sorts pas ? Slogun n'est pas méchant, tu peux bien le lui demander.
- Il - veut - pas .
- Il ne veut pas ? C'est étrange de sa part ... Serais tu punie ? Starken dit souvent que tu n'es pas toujours facile à vivre.
- Balance, j'vais vraiment finir par le bouffer ..
- C'est pas grave, je ne suis pas là pour me moquer de toi, loin de là, ni pour faire sortir ça d'ici.
- J'suis pas punie, OK ?! J'ai pas le droit, c'est tout ! C'est trop long à expliquer.

Elle s'était mise en boule, les bras autour des genoux et le menton reposant entre deux, bafouillant ses mots. Randa paraissait touché par la situation, elle ne comprenait pas et puis Scalenbee n'avait pas envie de lui dire. Elle la comprenait, elle ne s'en souciait pas.

- Tu n'as pas à en dire plus, je ne suis pas là pour te forcer à quoi que ce soit.
- T'as intéret ...

Starken vient les interrompre, la ration manquante dans les mains.

- C'est bon Randa, désoler d'avoir prit un peu de temps, il y avait des choses qui n'était pas rangé encore ... Oh ! Tu as bougé toi, ça va pas fort on dirait même ...
- Non, je pense qu'elle a besoin d'être tranquille. Je suis venue plus tôt que d'habitude, j'ai du la déranger.
- Non, je ne pense pas, c'est pas ça qui la perturbe d'habitude, c'est plutôt ..
- Ferme ta gamelle l'vieux ! J'explose la tête si tu l'ouvres encore !

Elle le fusillait du regard, la tête tourner dans sa direction, ses aigrettes s'étaient vivement dresser par l'énervement, elle était prête à lui sauter dessus. Il s'écoula 10, 15 secondes sans un bruit, sans que rien ne bouge, puis elle explosa.

- Vous m'énervez ! Toi, Slogun, vous deux, vous tous !

Elle descendit en furie de son perchoir, et alla dans une des pièces fonds, trébuchant au passage sur un caisse débordant un peu trop, et claquant volontairement la porte du couloir, les laissant en plant.

- Et bien vas boudé ! C'est pas grave ! On a l'habitude de toute manière !
- Elle a besoin d'espace je pense ...
- Pardon ? C'est grand ici quand même.
- Oui, mais pas de cet espace là. Elle ne sort jamais ?
- Non, c'est trop dangereux pour elle, Slogun a peur qu'il lui arrive quelque chose.
- Elle est grande tout de même, elle sait se débrouiller, elle a le caractère pour.
- C'est sur, mais elle ne voit pas les choses venir aussi facilement que toi ou moi.
- J'ai réussit à lui échanger quelques mots, elle ne m'a pas parut hésitante ...
- Ce n'est pas vraiment dans ce sens là ...Plus au sens visuelle, voir avec ses propres optiques, regarder.
- Elle ne sait pas faire ça .... ?
- Plus ou moins oui, elle a ... Des difficultés.
- Ça s'apprend. Je peux l'aider si vous voulez.
- Non, ce n'est pas la peine, elle ne voit pas bien, pas très bien, pas du tout même.
- Oh ! Slogun n'a rien pu faire ?!!
- Il n'était pas encore médecin quand le diagnostique à été établit. Et même maintenant, il ne veut pas l'embêter avec ça, elle s'y adapte doucement.
- Ça ne doit pas être bien grave, juste une histoire de câbles un peu dénudés ..
- Non, les scanners n'ont rien évoquer de tel ...
- C'est pour ça qu'il ne veut pas qu'elle aille dehors ?
- Entre autre oui, il n'y a pas que ça, mais ça fait partie de ses raisons ...
- Il est là non ? J'aurais quelque chose à lui demander.
- Euh oui, il doit être là, dans la pièce à droite juste quand tu rentres dans le halle.
- Merci Starken.

Elle ne lui en avait pas dit plus, mais en tout cas, elle alla rejoindre Slogun d'un pas décidé.
Randa n'était revenu que le lendemain, après discuter près d'une heure avec Slogun sur un sujet qu'elle gardait pour elle. Arrivée dans le halle du laboratoire, elle alla instinctivement à l'étagère où Scalenbee était hier, mais comme elle s'y attendait, elle avait migré de place. Elle fit le tour des tables et monticules de bazar, et c'est assise sur des caisses, en bas d'une pile, qu'elle la retrouva. Elle s'était vraiment caché, car elle reste généralement toujours un peu en vus, et e hauteur de préférence. Là, elle était au fond de la pièce, dans un lieu sombre, tranquille, au sol.

- Bonjour. Tu n'as pas l'air en forme ... C'est à cause d'hier je suppose.
- Ça te regardes pas ...
- Je peux t'aider si tu veux. J'en ai parlé avec Slogun hi..
- Comment ça tu lui en as parlé ?!! En quoi ça te regardes ?!! T'es pas ma mère, ni rien ! lui dit elle en se levant d'une traite, son visage face au sien, cherchant où poser ses yeux pour la foudroyer du regard.
- Très bien. Si tu ne veux pas que je t'aide, tant pis. Ce qu'il m'a autoriser à faire avec toi ne sert donc à rien alors ..
- Il t'a autorisé quoi ? De rester avec moi pour me tenir compagnie ? Me surveiller ?! Y'a déjà Starken pour ça .. !
- Non, pour sortir un peu d'ici, car tu me donnes l'impression de ne plus rien supporter ici, tu as comme besoin de changer d'air.
- Pas possible. Même avec Hurt j'ai pas le droit ! Alors avec toi, ça m'étonne encore plus !
- C'est pourtant la vérité.

Elle avait à peine commencé sa phrase que Scalenbee était déjà sauvée à la recherche de Slogun. Elle cria son nom dans toutes les pièces, de plus en plus fort, variant les tons, jusqu'à ce qu'il lui réponde.

- Je suis là ! Je suis là ! Qu'est ce qu'il se passe pour que tu cris comme ça ?
- Pourquoi t'as fais ça ?!! Pourquoi tu veux bien que j'aille dehors avec une inconnu alors qu'avec toi ou Hurt j'ai pas le droit !!
- Je t'en pris Scalenbee .. Ne te mets pas dans un état pareil ...
- Je devrais être contente ?! Je prend ça comme une trahison !  T'es qu'une traitre !
- Mais non voyons ... , lui dit il en se mettant à sa hauteur. Je .. Je ne peux pas me permettre de quitter mon poste sans raison et sur une durée indéterminé ... Quelqu'un peu arriver à tout moment pour être soigné, et selon son état, l'équipe à besoin d'être au complet .. Tu comprends ?

Elle avait croisé les bras, baisant tantôt là tête ou la tournant de manière à ce qu'il ne puisse pas plonger son regard dans le vide de ses optiques.

- Et tu vas me dire pour Hurt c'est la même histoire ...
- Oui et non ... Tu sais qu'il n'est pas médecin comme moi, mais il doit être tout autant disponible.  Et puis Randa n'est pas méchante, elle vient depuis un moment maintenant au laboratoire, et je pense qu'elle pourrait bien s'entendre avec toi ..
- Ah .. C'est mal partie, on s'est déjà brouillée.
- Fais un effort, essaye de la connaitre un peu mieux, elle peut être une véritable amie pour toi .. Vas faire un tour avec elle, pas longtemps si tu veux, mais essaye ou moins, pour me faire plaisir.

Dans de telle situation, quand il ne parlait plus, c'est qu'il lui souriait. Il l'avait déjà grondé, mais ça ne durait jamais bien longtemps. Il ne voulait pas qu'elle se mette à dos, il ne voulait pas la perdre, surtout à cause de broutilles pareilles. Elle soupira bruyamment, esquissant un léger sourire, mais qui disparu aussitôt dès qu'elle entendit des pas venant vers eux, surement Randa, ils ne faisaient pas le même bruits que ceux de la base. Elle les avait enfin retrouvé, et les attendait patiemment à l'entrée de la pièce pour ne pas les déranger.

- Aller vas y, vas faire un tour, tu ne demandes que ça .. !

Scalenbee hésita quelques instants, restant dos à Randa, mais elle tourna son visage dans sa direction, comme si elle acceptait de faire une petite balade avec elle.

- On y va quand tu veux. Je suis beaucoup plus disponible que Slogun, profite en !
- Ok, on y va maintenant.

Elle s'éloigna de Slogun, passa devant Randa sans lui jeter un autre regard, et se dirigea vers le porte de sortie mine de rien.
Slogun la regarda partir, plongeant de nouveau dans son air inquiet, et en profita pour glisser deux mots à Randa quand elle disparue de son champ de vision.

- Fait bien attention à elle, elle est vive, ne la perd pas de vue, c'est le seul conseil que je peux te faire.
- J'y veillerais, je ne voudrais pas qu'il lui arrive malheur, je me sentirais coupable ...

Il la remercia, et la regarda partir à son tour, rejoignant rapidement Scalenbee avant qu'elle ne se sauve et qu'elle la perde dans la foule extérieur.

- Alors ? Tu veux aller où ? Plus en ville ou sur le périphérique ?
- Je ne sais pas, je connais rien ici, sauf la bâtisse derrière nous.
- La ville c'est bien pour commencer, tu as besoin d'avoir de nouveaux contactes, autres que ceux du laboratoire. Aller viens !

Elle la tira pas le poignet, l'emmenant dans des lieux inconnus. Les bruits, les odeurs, tout ses sens fonctionnels étaient en alertes, cherchant ce que ça pouvait être, d'où ça venait, si c'était dangereux ou non. Ses aigrettes ne cessaient de se dresser, de se rabattre, elle tournait la tête dans tout les sens même si ça ne l'aidait pas à voir plus clair, elle était perdue. Randa la rassura d'une voix douce, mais Scalenbee resta calme que quelques secondes avant de replonger dans une sorte de panique. Elle sentait beaucoup de chose bouger autour d'elle, sans savoir ce que c'était, si on allait la toucher, si on la regardait, elle n'aimait pas cette sensation étrange, elle était mal à l'aise. Randa essaya de lui indiquer les choses pour qu'elle se repère plus facilement, mais ce n'était pas facile pour autant, Scalenbee avait du mal à se représenter les choses, elle avait besoin de plus de temps, de plus de calmes pour tout analyser. Elle la tira dans des petites ruelles, de grandes avenues en passant par les places communes, mais elle sentait bien qu'elle était toujours stressée, même si ses optiques étaient pâles, elle pouvait y lire comme une sorte de peur, de crainte de l'inconnu, même si tout c'était bien passer jusque là.

- Randa ?
- Oui ?
- J'veux rentrer, j'aime pas ici, il y a trop de chose, de monde, je ne sais pas se qu'il y à, où je suis ..
- Oui sans problème, je comprend que ça ne soit pas facile pour toi. Je te ramène au laboratoire tout de suite.

Les voila reparties sur le chemin du retour. Scalenbee serait le poignet de Randa si fort qu'elle peinait à le bouger comme elle voulait.

- On arrive bientôt ?!
- Non pas encore, on a encore un peu de route devant nous.

La panique prenait place à la peur, tout bruit était devenu un danger, tout ce qui la frôlait la faisait sursauter, surprenant même les passant par ses réactions étranges.

- Ha !! Tu ne peux pas faire attention !! Tu as faillit me faire tomber !!
- Ça va !! Ça va !! J'ai pas fait exprès !! Pas la peine de me crier dessus comme ça !! J'suis pas une esclave !!
- Et le bras que je viens de me casser hein ?!! C'est à qui la faute ?! Si tu te contrôles pas faut pas sortir de chez toi gamine ! T'es dangereuse !
- J'suis pas une gamine et encore moins un danger ! C'est vous qui bousculer tout le m..
- Stop !! Ça suffis ! On arrête ce mal entendu !
- J'ai pas fini de lui régler son compte ! Laisse moi passer !!
- Scalenbee j'ai dis non !! Tu restes là et tu te calmes tout de suite !!

Elle essaye de se reprendre, les yeux ronds comme des billes, énerver comme jamais, près à exploser à la moindre remarques.

- Monsieur, veuillez excuser mon amie, elle n'est pas à son aise en extérieur, surtout quand il y a beaucoup de monde comme ici. Si cet incident est arrivé, c'est par ma faute, pas de la sienne. Je voulais lui faire découvrir la place, mais je ne pensai pas qu'elle serait aussi peuplé aujourd'hui.
- Bien bien .. Ramène là chez elle vite fait ! Ça évitera d'autres ennuis !

L'individu poursuivit sa route comme si de rien était, et Randa tira de nouveau Scalenbee pour la ramener au laboratoire. Elle avait la mine pale, la tête basse, elle était encore perturbée par ce qu'elle venait de subir. Des prises de têtes , elle n'en avait eu qu'avec Slogun ou Starken, c'est tout.

- Ne t'en fais pas, ça arrive ! Il était mal luné et c'est tout, il ne faut pas t'en faire pour si peu ! J'en ai déjà rencontré des comme ça, faut les oublier !
- C'est assez choquant pour une première fois ... Je ne m'attendais pas à une agression de ce genre aussi vite. Je commence à croire que partout où je vais, j'ai les ennuis qui vont avec !!
- Pourquoi tu dis ça ? C'est le hasard des choses ..
- La première et dernière fois que je suis allée en extérieur en autonomie, je me suis pris la tête avec un jeunot caractériel pas content de me voir assise sur un banc par ce que j'étais punie ainsi !
- Punie ? Tu étais dans le laboratoire quand ça s'est passé ?  
- Non, c'était avec Hurt et d'autres petits hargneux ... Sauf que Slogun ne voulait pas que je fasse les exercices que Hurt avait l'habitude de donner. Il ne voulait pas qu'il "m'arrive quelque chose de grave en son absence et me perdre"..
- Il tient à toi, c'est normal. Tout le monde aimerait avoir un père comme le tien.
- C'est pas mon père ! C'est mon 'responsable légale primaire'. En gros, c'est lui qui s'est principalement occuper de moi après que Hurt m'est trouvé vers la fin de la guerre. Ce qui fait de lui, mon responsable légale secondaire ! J'en ai pas de troisième, Starken compte pas, il est trop nul pour me maintenir à carreaux ...
- Oh pardon, je ne savais pas .. C'est que vous vous ressemblez beaucoup en faite, mais c'est peu être le hasard après tout ..
- Si c'est lui qui t'a recueilli, je suppose que tu n'as plus ta mère non plus ... ?
- Non. Ni l'un ni l'autre ! Je les ai pas connu, je ne sais pas qui ils étaient, peu être de bons guerriers morts ensemble durant la bataille ? C'est comme ça qu'ils sont pratiquement tous mort de toute manière !
- Non, pas les miens. Ils n'étaient pas dans l'armée mais dans le commerce. Le village où l'on vivait a été ravagé, il n'y avait pas assez de monde pour le protéger.
- Et tu es la seule survivante du village comme par miracle.
- Je n'étais pas au village quand s'est arrivé, mais chez une nourrice qui était à la capitale.
- Tu as eu de la chance alors ... Elle avait bien calculé son cou.
- C'était aussi une corvée en moins à faire je pense ! Ce n'est pas facile d'élever un sparkling tout en exerçant sa profession.
- Ha ha ! Pas une minute de répit ! Tout le temps à demander quelque chose, faire des bêtises, quémander sa ration avant l'heure, bouder quand .. quand ..
- Ça ne va pas ?
- Si .. Si ça va .. Oubli ce que je viens de te dire, c'est tout .. C'est encore loin ?

Randa lui avait fait faire un détour pour lui éviter de nouveau bain de foule. Scalenbee l'avait deviné, même si elle était tendue lors de la balade, certains détails ne lui ont pas échapper : le vendeur de ferraille avant la première place, des odeurs de nourritures dans les ruelles d'après, ... Si elle ne les avait pas retrouvé sur le chemin du retour, c'est soit qu'ils avaient fermé boutique après son passage, soit qu'elles avaient pris un nouveau chemin. De plus, les distances lui semblait différentes, même après avoir discuter un moment avec Randa, le temps lui semblait long. Certes, elle était encore perturbé par le Mech, mais il ne fallait pas la prendre pour une folle non plus. Elles étaient parties après le zénith, pour rentrer à la tombée de la nuit, une bonne balade !
Scalenbee rentra sans broncher, n'ayant qu'une hâte, se reposer sur sa couchette, ou plutôt l'étagère qu'elle avait mit en l'air pour elle. Slogun surveillait leur arrivée, inquiet, on aurait presque pu croire qu'il les avait attendu depuis leur départ ! Il voulut demander ce qu'en avait pensé Scalenbee, mais celle ci lui fit vivement comprendre qu'elle n'en avait pas envie, ni la force mentale. Randa prit donc le relais, faisant subir quelques sueurs froides à Slogun, mais il fit quand même rassurer, et content que ça lui avait plu. Randa l'avait vus sourire, une ou deux fois, mais c'était déjà un début, et plutôt bon signe. Elle a besoin de trouvé sa place, d'avoir confiance, mais ça ne se fera qu'avec du temps.
Randa reparti, mais Scalenbee ne l'entendit pas la saluer, elle était déjà en train de ce reposer, digérant l'après midi qu'elle venait de passer.

Le lendemain, Randa passa de nouveau, pas pour de l'energon, mais pour voir Scalenbee.

- Bonjour Scalenbee. Tu t'es bien reposée ? Ça n'a pas été trop dure de retrouver un peu de calme ?
- Bonjour. Non ... C'est pas ça qui va perturber mes périodes de repos ... Il m'en faut plus quand même !
- Ha ha ! Si tu le dis !
- On repart pas en ville si c'est pour ça que tu viens ! J'en veux plus de ta ville !
- Non non, on y va plus, ne t'en fais pas ! Je ne venais pas pour faire une autre balade avec toi, je voulais juste te prévenir que je ne suis pas disponible durant la journée, j'ai entrainement.
- Tu as quoi ?!!
- Entrainement avec Hurt à ..

Et encore une fois, Scalenbee était partie en courant avant qu'elle ait fini sa phrase, cherchant son très chère responsable légale primaire dans les pièces du laboratoire.

- Tu prends ça pour une habitude ma parole ?! Ne viens pas te plaindre si Starken est encore sur ton dos pour ça.
- Oui oui je sais mais c'est super important !!
- Je t'écoute, je t'écoute ..
- Je peux aller m'entrainer avec Randa ?!! S'il te plais...
- Non Scalenbee, je suis désolé ... Tu sais comment ça s'est passé la dernière fois .. Je ne voudrais pas que ça recommence ..
- C'était un accident ! Puis il y avait tout les autres que je ne connaissais pas ! Là il va y avoir Randa et Hurt aussi !
- Non, j'en suis navrée mais là, même Randa ne me fera pas changer d'avis ...
- D'accord ..

Elle savait que ce n'était pas la peine d'insister. Slogun pouvait être trèèès têtu quand il voulait, surtout quand quelque chose la concernait. Elle reparti la mine triste, retrouvant Randa sans trop de mal.

- Bon entrainement alors ..
- Tu voulais venir ?
- Oui, mais il veut pas, et ne cherche pas à insister là dessus, sur ce sujet là, il est bloqué sur ses idées ! Traumatiser le vieux !!
- Arrhh dis pas ça ! C'est sur que ça peu lui faire peur, vus ce qu'il s'est déjà passé hier, je le comprend ..
- Mais il est bloqué sur tout ! Je peux rien faire ! Même sur le toit je peux pas ! On sait jamais, un rapace va passer juste au dessus du Laboratoire, pour me manger tout cru, Moi !
- J'essayerais, t'en fais pas pour ça, je suis têtue moi aussi, il suffit juste de me le demander !

Elle lui fit un petit clin d’œil, puis elle fila. Scalenbee attendit de ne plus pouvoir distinguer ses pas des machines tournantes. Elle voulait vraiment y aller. Les balades c'étaient pas son fort, mais l'entrainement, elle se sentait revivre !
Ni une ni deux, elle fit un rapide contrôle des lieux avant de foncer vers la porte. Pas de Slogun en vus ? Ni de Starken ? Ok ! C'était maintenant ou jamais ! Elle fila dehors, cherchant Randa. Elle ne pouvait pas être bien loin. Scalenbee essaya de reconnaître le brui de ses pas, mais parmi tout les autres, c'était mission impossible ! Il y avait très peu de monde, mais suffisamment pour la perturber. Elle estima qu'elle était assez loin du laboratoire pour l'appeler. Par chance, Randa ne s'était pas encore envolée et se retourna, surprise de voir qu'elle avait été suivie.  

- Scalenbee ?!! Mais qu'est ce que tu fais là ?! Tu m'as suivie ?!
- Oui oui, j'ai désobéit à Slogun, mais je voulais tellement venir !
- Tu ne l'as pas prévenu alors ?! Il va s'inquiéter, et tu le sais très bien !
- C'est pas grave, il se doutera que je vais à l'Aréna. Et puis il y a Hurt là bas !
- Oui mais quand même .. Je préférerais que tu retournes là bas le prévenir.
- Non ! C'est hors de question ! Il veut pas que j'aille là bas, mais c'est où je veux aller ! Aller, s'il te plais ...

Elle fut surprise par ce qu'elle pouvait voir sur le visage de Scalenbee, ses optiques vides d'un bleu pâle pétillaient plus que jamais, la faisait hésiter entre ce que lui avait dit Slogun et la demande de Scalenbee.

- J'espère qu'il ne t'arrivera rien en route, je ne voudrais pas avoir de problèmes avec Slogun, surtout avec toi comme sujet principale ..
- Ce n'est pas la première fois que je fais des choses pareils, et il s'en remet ! Aller ! J'ai besoin d'aller là bas, je t'en supplie ..
- D'accord, d'accord ! T'as gagné ! J'espère seulement que tu sais ce que tu fais ..
- Oh merci Randa ! Merci beaucoup !! Tu ne peux pas savoir comment cet endroit me met hors de moi, je revie ! C'est extraordinaire ! Oh ! Une question, t'y vas comment ?! En volant ou à pied .. ?
- A pied pourquoi ? Tu ne voles pas ?
- Non, pas plus que ça, je sais juste décoller, après ça part en catastrophe ..
- D'accord, en route ! Je vais finir par être en retard ! On va voir si on peut arranger ça là bas, mais avance d'abord !
- Oui, excuse moi. Tu fais quoi là bas ? Tu t'entraine mais pour quoi ?
- Une formation pour avoir les bases de l'armée, pour pouvoir aider si jamais il y a une attaque ..
- C'est pour ne pas que ça fasse comme à ton village ... ?
- Oui. Tu es déjà aller à l'Aréna, tu as cité son nom, c'est que tu connais là bas ?
- Un peu oui, je n'y suis allée que deux fois, des punitions. La première fois c'était super ! J'ai pus travailler un peu avec Hurt,  vus que j'étais nouvelle et que Slogun ne voulait pas qu'il m'arrive malheur ... Et la deuxième fois, j'ai cru que j'allais mourir .. Slogun avait comprit que j'avais fait exprès de griller le générateur du labo pour y retourner ... Donc j'ai passé ma vie sur un banc, pendant que les autres battaient le sable et la poussière ..
- Mais il n'y a pas de sable où l'on travail ?
- Pardon ?! T'en as à perte de vue du sable ! Partout dans la crique !
- Aaah .. Tu n'étais pas dans l'Aréna, mais quelques mètres plus loin, peu être les terrains extérieurs ...
- Quoi ?! Y'a mieux encore ?!
- Oh oui, ... Si tu n'as ... Euh ... Comment dire ...
- Si je n'ai pas ''vus'' ? Tu peux l'utiliser, ça me dérange pas plus que ça ..
- Je ne savais pas, désoler, je ne voulais pas que ça te gène ..
- On s'y fait.
- Hurm! .. Donc j'en étais à te dire que si tu n'es aller qu'aux terrains extérieurs, tu as raté beaucoup de choses ! C'est l'Aréna ! Ça veut dire qu'il y a une arène ! Pas un tas de briques ou de tôles, une vrai arène avec une structure solide, décorer comme jamais ! Des projecteurs illuminants son centre pour ne rien raté des duels spéciaux lors des événements ! Un superbe toit ouvrant pour faire entrer le juste de lumière qu'il faut ! Une structure commune où les origines ne comptent pas ! Les trois ordres sont réunis sans trop de querelles. C'est juste un endroit magique .. !

Randa tournoyait, se dressait, faisant un pas de côté, c'était comme si elle se baladait ou même vivait l'Aréna ! Scalenbee le devinait pas le timbre de sa voix, elle n'était pas aussi posée que d'habitude, là, elle était plutôt dansante, joyeux, pleine d'envie, faisant de nouveau briller ses mirettes.

- C'est vrai que ça à l'air géniale comme endroit .. Mieux que le labo en tout cas .. L'ambiance à l'air largement meilleur ! Randa ? Randa ?!!

Elle ne l'entendait pas, elle était perdue dans ses pensées, parlant encore de l'Aréna, de ce qu'elle avait déjà fais là bas, de ce qu'elle avait vus, et tout un tas d'histoire ...

- .... Et puis les événements spéciaux ce n'est pas mieux, c'est super trop géniale !!  J'étais trop petite lors du dernier qu'il y a eu, celui après la guerre .. Il parait qu'il était épique ! Je regrette vraiment de ne pas avoir pus y assister !! Rooh pis en plus il y avait le Prince Hangsfire !! Tu te rends compte ?!! Le Prince Hangsfire !! Il doit juste être trop beauuuu ...
- Mouais, peu être ... Je le connais alors m'en fiche !
- Quoi ?! Tu le connais pas ?! Inculte !
- Ah ça va Madame la gaga d'un Mech plus vieux qu'elle et qu'elle a jamais vus ! Mais Moi ma Chère, je suis la sœur adoptive de la Princesse Daïa, Souveraine Zénithienne, sans m'en venter bien sur ..
- Menteuse ! Je suis sur que tu ne connais même pas le non de sa mère.
- De sa mère non, elle ne la connait pas non plus, mais de la Reine qui l'a élevé oui ! Elle s'appelait Marguène. Elle est morte quand on était petite. Daïa s'en rappel, mais pas moi ... Je savais tout juste tenir sur mes pieds !
- Pardonne moi d'avoir douté de toi là dessus, tu viens de m'en apprendre beaucoup en quelques phrases.
- Le monde est petit parait il ! Mais c'est pas pour autant que le temps défile plus vite ! J'en ai marre de marcher moi !
- Oh mais ça t'échauffe ! Hurt n'est pas marrant quand il veut .. !
- Je sais .. Mais avec moi c'est pas pareil .. Lui aussi est responsable de moi, presque tout autant que Slogun ! Il ne voudrait pas qu'il lui frise les aigrettes !

Et elle discutèrent encore et encore, jusqu'à l'Aréna. Elles quittèrent la ville pour passer dans des petits villages environnant, quelques vestiges aussi, des cicatrices que le paysage gardait encore et qui ne s'effaceraient qu'avec le temps, beaucoup de temps. La route était sableuse, tantôt pavé, où les deux à la fois, pour être soudainement large et lisse, plus entretenu que toutes les routes qu'elles avaient pris avant : elles étaient tout proche de leur but. Scalenbee ne savait pas si la distance était plus grande que celle d'hier, surement, elle n'y avait pas fait plus attention que ça, elle était trop impatiente d'y être pour savoir combien de kilomètres elle avait fait pour y parvenir, même si ça aurait pu lui être utile.
Des voix leur parvinrent, quelques bruits de chamailleries, les battements d'ailes qui vont avec, et surtout, le son du métal qui s'entrechoque avec force, allant jusqu'à faire frémir les aigrettes de Scalenbee. Randa la tira de nouveau, la guidant entre ceux qui étaient déjà sur place, les suivant du regard lorsqu'elles passèrent devant eux, pour l'emmener là où Scalenbee n'était encore jamais entrer. Elles passèrent par l'un des pans ouvert de cette lourde porte qui fermait habituellement l'Aréna, puis Scalenbee tira son bras pour que Randa la lâche. Elle était bouche bée, la tête levée vers la voute, les yeux étincelant de plus belle, écoutant chaque bruit, chaque son, dont l'écho la perdait dans ses pensées devenues un rêve bien réel.

- C'est génial ... C'est ... Incroyable !! Je n'aurais jamais imaginé que l'Aréna pouvait être ainsi ... C'est si grand, si vaste. Je ne sais même pas où je suis, ni comment me repérer ! T'es géniale Randa, merci beaucoup !!!

Elle ne lui répondit que par un large sourire, que Scalenbee lui rendit timidement, ne l'entendant pas répondre. Elles furent pourtant tirer de leur rêverie, l'une par un son, l'autre par l'ombre qui était passée au dessus d'elle puis par ce qu'elle voyait atterrir près de leur position.

- Je crois que c'est pour toi Scalen' ...
- Laisse moi deviner ..
- Hurt.
- C'est exacte. Et j'aimerais avoir quelques explications sur les raisons qui t'ont poussé à l'amener ici, Randa.
- J'ai été suivie Commandant Hurt.
- C'est tout ? lui dit il d'un air interrogateur, se tournant vers l'accusée qui baissa ses aigrettes sous le poids du regard qui se posait sur elle. Slogun n'est pas au courant j'imagine.
-Non. Je ne l'ai pas prévenu.
- Arfff ... Te demander de faire demi-tour n'est pas la meilleur des solutions, et te laisser ici, seule dans un coin non plus ... Et je ne veux pas perdre de temps en te raccompagnant là bas.
- Je reste alors ?!! Dis Hurt ?!!
- Tu ... Restes ici oui ... Mais laisses moi d'abord prévenir Slogun. Je ne veux  pas le retrouver en panique par ta faute !
- Non ... Non ! Il va venir me chercher après ! J'ai pas envie ! Ce que je veux c'est resté ici ! J'en ai marre du labo !! Marre de ne jamais pouvoir faire ce que je veux par ce que je risque de me faire mal ou autre ! Je suis pas une effigie de verre ni de cristal !!
- Bien bien, ça suffit maintenant ! Randa, va rejoindre ton groupe, ils doivent déjà t'attendre. Et toi Scalenbee, tu restes avec moi. Tu as intéret de te tenir à carreau si tu ne veux pas que je fasse comme ce que Slogun m'a demandé la dernière fois ..
- Mouais ... J'vais me tourner les pouces, je le sens bien ..
- Montres moi que tu peux être une élève exemplaire.
- C'est plus dans mes cordes depuis longtemps !!
- Scalenbee !! Je t'ai dis de ... !

Il soupira, exaspéré, se demandant encore comment son ami s'en sortait avec cette excitée pleine d'énergie qui ne tenait pas en place. Elle était partie en courant, droit devant elle, repérant souvent au dernier moment ceux qui était sur son chemin, trop concentré sur leur duel. Même si elle trébuchait par moment, elle se laisse glisser pour se relever, comme si Hurt la poursuivait, mais elle savait bien qu'il ne le ferait pas, ce n'était pas dans ses cordes de la poursuivre comme une vulgaire proie.

- Attention !!!

Elle écarquilla ses optiques, ne savant pas ce qui lui tombait dessus, mais elle se baissa juste à temps, avant de ce prendre une lame d'entrainement sur le visage, le corps, elle ne savait pas, mais elle s'était baissée, faisant crisser ses griffes et ses serres sur le sol par la vitesse de sa course, qu'elle reprit après être resté figé par la remarque de Mech. Peu être était elle aller tout droit, à gauche ou à droite, elle ne le savait pas non plus, elle n'avaient pas ses repères dans cet endroit nouveau, elle ne savait pas comment faire non plus, c'était trop vaste, ça bougeait beaucoup, ce n'était pas fixe comme le bazar du laboratoire. Cependant, elle était heureuse comme tout ! Le sourire au lèvre, elle courait et courait jusqu'à ce qu'elle n'en ai plus la force, mais elle fut arrêter bien avant. BAAAM !!! Sa course fut arrêter net pas un obstacle qu'elle n'avait ni vue venir, ni eu le temps de l'identifier. Elle atterri comme une masse sur son train arrière, laissant son corps s'écrouler comme un pantin, dos contre terre, complètement sonné.

- Whouahoo .. ! Surveilles ta route toi !
- Si je ne m'étais pas mis sur ta route, c'est un mur que tu te serais prise.
- Entre le mur ou toi, j'hésite encore à prendre le mur !!
- Sauf que le mur ne t'aurais pas aidé à te relever.

Elle sentit Hurt lui prendre la main pour la remettre sur pied, même si elle titubait encore un peu. Elle voulut se mettre au pied du mur pour que ses esprits se remettent en place, mais il lui en empêcha.

- Non non, reste debout, marches un peu et regardes droit devant toi, ça passera plus vite que de rester assise dans ton coin.
- Ha ha ha .. Je regarde où ?! Faut pas que je te le rappel à toi aussi quand même ?!
- Regardes l'image que tu t'es faite de ce lieu.
- Que je regarde ce qu'il y a dans ma tête ?! T'es dingue ! Je vois rien, c'est ... C'est je sais pas quoi devant moi ! Je ne sais même pas si c'est quelque chose !
- Scalenbee. Sorts de tes enfantillages et concentre toi un peu sur ce que je te dis.

L'autorité de Hurt la touchait plus que celle de Slogun, du moins, ce n'était pas la même. Slogun jouait avec les sentiments, sa sensibilité surtout. Sans lui, elle n'avait plus rien, plus personne sur qui vraiment compter, en qui elle avait pleine confiance. Hurt était plus sec, elle avait également confiance en ce qu'il lui disait, mais elle savait qu'il n'abandonnerait pas aussi facilement que Slogun, il savait la canaliser, ça prenait du temps, mais il y arrivait.
Elle essaya donc de faire ce qu'il lui avait ordonné, cherchant ce qu'elle devait voir dans ce qu'elle ne pouvait pas voir, s'efforçant de se représenter le lieu de ses propres pensées, comme elle l'imaginait. Le sol fini par s'éclaircir, s'ornant de gravures et de griffures sur son dallage, la voute, toujours plus haute, prenait place au dessus d'elle. Elle avançait toujours, même si les choses restaient floues, elle les distinguaient suffisamment pour savoir ce que c'était ou ce que ça pouvait être. Elle suivit le sol du regard, l'amenant à un mur sombre avec un simple fils de lumière passant au travers. Les portes ce dit elle, mais elles semblaient fermées. Pourquoi ? Elle ne le savait pas. Quand elle était entrée avec Randa, l'une d'elle était ouverte. Devait elle les ouvrir ? Elle s'y en approcha pour voir si elle le pouvait, mais elle ne bougeait pas d'un millimètre. Elle ne put passer que l'un de ses optiques derrières la fente, l’éblouissant de plus belle d'une pure lumière blanche. Le rêve était fini, elle était de retour dans le monde réel, où tout devant elle n'avait aucune nuance, que du noir, rien d'autre. Elle cligna des yeux, cherchant à retrouver cette endroit qu'elle avait créé de toutes pièces. Il n'en fut rien.

- Tout vas comme tu veux ?
- ... Euh ... Oui .... Oui Hurt, ça va mieux, ça ne tourne plus ...

Elle avait mit du temps à lui répondre, encore perdu dans ce qu'elle avait vue pour de vrai avec son propre esprit.

- Tu as réussis à faire ce que je t'ai demandé ?
- Oui, je crois ... C'était ... Étrange ... Je ne sais même pas si c'était vraiment l'Aréna, mais j'ai vus quelque chose, ça brillait.
- Peut être l'espoir qui t'a guidé jusqu'à lui.
- Je sais pas, c'était bizarre quand même. Je ...

Elle voulut continué à parler, mais des bruit la perturbèrent de nouveau, des pas, des gens qui venaient vers eux.

- Qui a t il ? Vous avez eu un problème technique lors de vos duels ?
- Non Commandant. Mais avec ce qu'il vient de ce passer, nous nous demandions si c'était une mauvaise blague pour nous entrainer ou une nouvelle recrue.
- Non, c'était un accident. Je m'excuse que cela vous ai perturbé pendant vos combats.
- Ah, dommage. Elle avait l'air d'avoir une sacrée motivation !
- Je peux aller avec eux ?!!
- N'y pense même pas ! Tu as bien vus comment tu as failli finir il n'y a même pas deux minutes ?! Réfléchit un peu s'il te plait.
- J'ai pas envie, tout simplement. Et puis ils ont l'air sympa et je sais que Randa et avec eux, alors qu'est ce que tu veux qu'il m'arrive ?!!
- Nous pouvons nous en occuper si cela vous arrange. Donnez nous vos conditions auquel ont dit se limiter et nous les appliqueront sans problème. Vous pouvez nous faire confiance là dessus Hurt.
- Elle a de l'énergie cette petite, elle a juste besoin de savoir comment l'utiliser à son avantage.

Hurt hésitait plus que jamais après l'intervention de ses deux recrues, surtout que Scalenbee se donnait des airs de petite innocente qui ne fait jamais rien de mal. L'Aubien soupira de plus belle, il n'avait jamais eu autant de fils à retordre ! Scalenbee dépassait tout les records.

- Votre groupe n'aura pas le même programme que d'habitude, exceptionnellement pour aujourd'hui ! Si quelqu'un peu bien aller me chercher Randa, tant qu'à faire, sinon je risque encore d'en fâcher une.
- Je suis là commandant !
- Bien, c'est déjà une bonne chose de faite ...

Randa alla se ranger près de Scalenbee, qui lui glissa deux mots en douces.

- Tu vois, je t'avais bien dis que je pouvais faire ce que je voulais avec !
- Ha ha ! Bien jouer !

Bien sur, le petit attroupement interrogea plus d'un groupe, se demandant ce qu'il pouvait bien se passer, surtout avec Hurt en  plein centre. Voyant que tout le monde venait à lui, il comprit bien que Scalenbee avait littéralement gâché toute la journée d'entrainement. Le programme du jour changea, changea beaucoup même ! Tout le monde allait devoir se prêter au jeu. Quelle était son idée ? Une belle bataille en plein brouillard ! Soit, dépourvue de tous informations visuelles, c'est ainsi qu'allait travailler à tour de rôle les recrues du jours. Une chose qui pouvait leur paraitre bien banal, mais Scalenbee avait mit toute son existence à apprendre à faire sans, et elle était loin d'avoir tout appris .. Ceux qui ne voulaient pas participer retournèrent à leur entrainement habituel, mais les volontaires ne manquaient pas, cette petite nouveauté en intéressait plus d'un, avec au centre, une petite Aubienne pleine de joie. L'exercice était simple, essayé de ce repérer au milieu de tout ce tas de gens, puis de se déplacer sans trop se bigner les uns les autres, comme dans une foule. Un bon entrainement pour tout le monde, mais aussi pour la jeune Aubienne, qui perdait tout ses repères quand il y avait beaucoup de chose en mouvement autour d'elle.
Scalenbee était aux anges, un peu mal à l'aise quand même à cause de ce regroupement soudain, mais elle était heureuse, heureuse d'être dans cet endroit magique, heureuse de pouvoir faire ce qu'elle aimait, et elle avait bien envie que ça continue bien au delà de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Ven 16 Sep 2016 - 16:57

Elle rentra le soir complètement épuiser, mais plus souriante que jamais ! Slogun l'attendait de pied ferme, l'air un peu sévère comme à chaque fois qu'elle lui désobéissait.

- Tu ne rentres que maintenant ?
- J'étais avec Randa, je vois pas ce que j'ai fais de mal.
- Tu étais à l'Aréna.
- Oui, avec Randa ET Hurt.
- Tu sais très bien que je ne veux pas que tu ailles là bas, tu sais trè..
- "Très bien qu'il pourrait t'arriver malheurrrrrrrr". Ça va, j'suis plus une gamine ! J'ai le droit de faire ce qu'il me plait quand même !
- Pas quand ta vie peut être mise en danger !
- Mais avec toi je risque de mourir partout !! Même ici faut limite que j'bouge pas d'ma place !!
- Ici et à l'Aréna ce n'est pas pareil voyons ... Ici tu connais tout le monde, je suis là si tu as un problème. A l'Aréna, certes tu as Hurt, mais il ne sait pas soigner ...
- T'es pas la seule base de la ville.
- Mais ici c'est la seule ou tu peux y avoir confiance, tu as une famille ici ...
- Et peu être que là bas elle m'aurait laisser vivre.
- Scalenbee arrête un peu, je t'en pris, tu sais bien pourquoi je fais ça.
- Je Sais. Et J'EN ai marre d'avoir l'impression de vivre dans un bocal ! Là bas je m'amusais ! Je riais ! Ici je meurt d'ennui ! J'ai envie de crier pour que l'on m'entende, que l'on vienne me voir pour recommencer tout de suite après et faire de nouveau bouger les choses pour que le temps passe !!

Slogun ne savait plus quoi dire, ni quoi faire, il ne voulait pas la perdre, pas pour des broutilles de ce genre. Lui ne voulait que protéger ce qu'il avait de plus chère à ses yeux. Elle, elle n'avait qu'une hâte : sortir d'ici pour ne bon et vivre tout ce qu'elle n'avait pas pus vivre.

- Je te laisse deviner ce que je risque de faire si tu m'interdit d'y retourner demain.
- Laisse moi au moins t'accompagner...
- Pas la peine ! Y'a Randa pour ça maintenant !

Elle se sauva et alla se coucher dans le creux du mur où elle avait l'habitude de se percher et de se reposer par la même occasion. Slogun était hors de lui, tristesse, peur, remords, pleins de choses refaisaient surface en lui. Qu'est ce qu'il avait fait de mal ? Il ne faisait que la protéger, même un peu trop, mais il savait qu'elle était plus fragile qu'elle en avait l'air. Une simple poussière pouvait venir la perturber, et lui était là pour éviter que ça arrive.
Les journées défilèrent et Scalenbee se rendait presque tout les jours à l'Aréna, et si Hurt n'était pas là, elle y allait quand même avec Randa, ou alors, elles faisaient toutes les deux un tour en ville, maintenant que Scalenbee s'y habituait peu à peu. Elle progressait doucement, à son rythme, ne suivant pas les mêmes exercices que les autres recrues, mais le résultat était là. Elle trouvait plus facilement ses repères dans les grands espaces, au milieu d'une foule mouvante. Ses gestes étaient aussi plus fluides, moins hésitant, même si elle ne touchait pas à chaque fois sa cible. Lors des petits duels, elle n'utilisait  pas encore d'armes, mais elle savait se débrouiller avec ce qu'elle avait. La seule chose qu'elle n'avait pas encore exploité, c'était ses ailes. Elle les trouvait lourdes, encombrantes, elles ne faisaient que se balader et claquer dans son dos en tanguant de droite à gauche, allant même jusqu'à la gêner dans ses gestes ou lorsqu'elle se concentrait sur un son. Il lui fallut plus d'une séance pour qu'elle arrive à visualiser l'ampleur de ses ailes, et surtout à les bouger sans qu'elles s'entrechoquent sans cesse ! Plus d'un avait cru qu'elle se les était cassée ! Elle les battait comme pour s'envoler, mais bien souvent, elle les claquait violemment par manque d'expérience et par la vitesse des battement. Elle n'arrivait pas à les retenir. Le soir, quand elle rentrait, Slogun ne manqua pas de remarquer les quelques fêlures que portaient le bord de ses ailes, ou même le surplus de  rayures sur ses membres, montrant qu'elle devait tomber souvent. Voyant que rien ne s'améliorait les jours suivant, il l'interpela pour qu'il le lui répare, car avec le temps, le bord de ses ailes risquaient de devenir friable, et donc très fragile. Scalenbee lui dit clairement que ça ne servait à rien pour le moment, les entrainements étaient trop intenses, elle les abimerait aussitôt. L'inquiétude s'emparait de jour en jour de Slogun, se demandant ce qu'elle pouvait bien faire là bas pour se mettre dans un tel état. Se battre oui, mais au point de se briser les ailes, c'est vraiment que Hurt ne devait pas la gérer et qu'elle faisait tous ce qu'elle voulait selon lui !
Pourtant, un matin, elle vint le chercher toute joyeuse malgré son état qui ne cessait d'empirer. Elle le tira malgré lui à l'extérieur pour l'emmener à l'Aréna et qu'il vienne voir ce qu'elle faisait là bas. Cette fois ci, Randa ne l'avait pas attendu pour faire leur trajet habituel, Scalenbee le faisait toute seule avec Slogun, comme pour lui montrer qu'elle était capable de faire le trajet en autonomie. Son responsable légale primaire, comme elle avait l'habitude de le nommé, la pressa un peu, il ne voulait pas que cela dur une éternité. Il avait, comme par hasard, beaucoup de choses à faire dans son laboratoire. Elle blagua en lui répondant qu'elle n'allait pas le faire courir si il ne voulait pas être semer. Il ne poursuivit pas la conversation, préférant rouler des yeux et continuer à marcher. Quand ils arrivèrent devant l'Aréna, ses portes s'ouvrirent toutes seules, sans qu'ils aient à s'arrêter dans leur superbe balade ..
Une  fois à l'intérieur, Slogun s'efforça de trouver Hurt pour lui demander des explications, mais il n'y avait que des petits groupes à pertes de vus, aucunes traces de Hurt dans les parages ! Randa trottina pour les rejoindre, se faisait directement interpeler par Slogun.

- Hurt n'est pas là ? J'aurais besoin de le voir.
- Euh .... Non ... Non non, il n'est pas là, sinon, je ne sais pas où il peut être ..
- Arhh on s'en fiche de Hurt ! Je t'ai pas fait venir pour que tu ailles le voir et régler tes comptes avec lui !
- Alors veux tu bien m'expliquer pourquoi je suis ici !
- Bah regardes !!

Elle se recula, faisant un espèce de Ta-da ! Tous membres tendus, mais il resta de marbre, cherchant à comprendre ce qu'il devait voir. Sentant sa déception, Scalenbee arrêta son cirque, revenant vers lui en trainant des pieds.

- Tu n'as rien vus ... ?
- Non, je ne vois pas ce que tu voulais tant me montrer, j'en suis navré ..
- T'es sûr ?

Elle essaya de placer son regard en direction du sien, battant doucement des ailes, histoire que leurs frictions incessantes titillent les audios de son chère Protecteur. Son plan ne manqua pas et l'expression de Slogun changea radicalement à la vus de ce petit détail.

- Je comprend mieux pourquoi elles sont dans un sale état ! Je n'ai pas besoin de demander de qui vient l'idée ...
- De nous deux. Mais Hurt nous a beaucoup aider aussi, c'est lui qui lui a principalement apprit. Moi je n'ai fais que la supporter et l'accompagner dans ses exercices !
- Et ... Tu sais plus que les bouger n'est ce pas ? Ne me dis pas le contraire, l'arme de tes membres est complètement cabossée.
- Ouuui. C'est pas encore tout à fait ça, mais j'yarrive !  
- C'est pas ça que je suis là, pour te voir voler ?
- Je voulais te faire une surprise, te montrer que je pouvais me débrouillé. J'avais juste besoin que l'on m'apprenne comment faire, chose qui n'était pas dans tes priorités ...

Slogun baissa le regard, un peu honteux de ne pas avoir pu répondre aux désirs de sa fille, mais, y saurait il arrivé ? Est ce qu'il lui aurait apprit de la bonne manière ? Peu être pas .. Les entrainements ne font plus partis de son quotidiens depuis bien longtemps. Quelque part, il était content que se soit Hurt, Randa, et peu être les autres qui lui ont fait part de leurs connaissances. Il chercha un moyen de briser ce silence insupportable, regardant tantôt Randa, tantôt Scalenbee.

- Tu peux me montre alors ? Je ne suis pas venu là pour te voir par terre !
- Tout de suis M'sieur !

Elle ne réussissait pas encore tous ses décollages au sol, elle avait besoin d'une petite hauteur pour se lancer et enfin décoller. Elle courut à l'un des promontoires qui entourait l'enceinte de l'arène, et y grimpa sans mal. Elle se colla le long du mur, faisant le vide en elle, se remémorant tous les conseils que Hurt, Randa et les autres Nimphoïdes lui avaient donner. Elle avait fermé ses optiques, essayant de se faire une image de la scène, de visualiser son action, là où elle se trouvait, à quel endroit était postés Slogun et Randa. Lorsqu'elle les rouvrit, tout était clair en elle et elle se lança sans attendre, pour ne pas perdre toute sa concentration par les bruits extérieurs. Le sang de Slogun ne fit qu'un tour, le figeant sur place en la voyant sauter dans le vide, déployant ses ailes comme si de rien n'était, les battant avant que la graviter ne l'emporte vers le sol. Il soupira, rassurer de voir qu'elle avait réussit son décollage. A ce moment là, elle était la seule dans les airs, les autres avaient fait attention de ne pas la perturber et s'étaient posés ou écartés de sa route, sauf si ils voulaient prendre le risque de se faire percuter.

- Tu vois, c'était une bonne idée que je l'emmène ici, elle est contente pour une fois, elle sourit !
- Oui, je suis resté bloqué sur mes préjugés ... Ça faisait un moment maintenant que je ne l'avais pas vus sourire autant.
- Elle ne demandait que ça, et peux être que toi aussi tu en as besoin !

Sur ses mots, elle s'envola en quelques foulées pour rejoindre son amie dans les airs. Elle prit soin de voler avec une certaine maladresse pour qu'elle reste constamment audible et donc repérable par Scalenbee.
Slogun les regardait d'en bas, réfléchissant à ce que Randa venait de lui dire. C'est vrai qu'il ne s'était pas amusé depuis bien longtemps ... Sa compagne devait encore être à ses côtés à ce moment là, peu être même celle de Hurt ? Les souvenirs étaient bien trop loin pour lui, trop d'éléments s'étaient accumulés, les remplaçant, les effaçant partiellement de sa mémoire.
Les deux amies rigolaient de plein cœur, Scalenbee en avait même attrapé les mains de Randa pour tourner en rond dans les airs ! C'était amusant, jusqu'à ce Scalenbee décide de tout lâcher. Randa réussit à retrouver son cape, mais son amie s'élevait dangereusement en altitude, vers la structure, semblable à un échafaudage, servant de support à une multitude de spots lumineux.

- Scalenbee, descends ! Tu es trop haute !!
- Je suis quoi ?!

Trop tard, deux de ses ailes avaient percuté une des barres de la structure métallique, la déstabilisant pour de bon. La voila qui tombait, bougeant ses ailes dans tous les sens, sans que rien ne soit ordonné. Randa essaya de la rattraper, mais elle l'emportait dans sa chute, elle n'était pas assez forte pour la retenir, et sans appuis, elle ne pouvait rien faire. Elle ne fut même pas à la moitié de sa chute que Slogun s'était rué sur elle pour la récupérer dans sa bras et la ramener au sol aussi sec. Il sentait son spark battre à toute allure, ses optiques étaient exorbitées et sa ventilation était rapide. Elle avait eu une grosse frayeur, qu'elle devait encore vivre, se repassant en boucle ce qui venait de se passer, même si elle n'avait pas vue sa vie défiler devant elle. Slogun la rassura, puis quand elle sortie de ses pensées, il reprit ses habitudes de père surprotecteur.

- Allez, ça suffit pour aujourd'hui, on rentre ...
- Pas question !!

Elle se leva d'un coup, sortant de son étreinte, se tenant droite devant lui, encore à genoux. Randa les rejoint sans bruit, se mettant un peu à l'écart pour éviter d'intervenir dans leur discution.

- Scalenbee, ne fais pas l'idiote ... Regardes ce qui vient de ce passer ! Tu aurais pus y rester !
- La matinée n'est même pas terminée et tu veux déjà que je rentre ?!! Rien qu'à cause d'une chute ?! C'est pas la première fois que je tombe !
- Mais pas de si haut quand même !
- Je sais pas, j'ai pas encore appris à me positionner en altitude ... Faut que je reste ICI si je veux m'entrainer et savoir comment faire ...
- J'ai compris. Je retourne d'où je viens et j'attendrais que tu rentres.
- Attends ! T'étais quand même content non ? Tu ne t'y attendais pas hein ?!
- Oui .. J'ai été surpris, tu m'a surpris ! Même si j'aurais aimé que tu prennes moins de risques, je reste fière de toi.

Il lui sourit, et elle lui rendit presque aussitôt, il ne pouvait que sourire de toute manière, il souriait tout le temps après qu'elle lui annonce l'un de ses exploits personnels !

- Ne t'en fais pas pour elle, elle est entre de bonnes mains.
- Hurt ?! Je ne savais pas que tu étais là ! Elles m'ont dis que tu n'était pas à l'Aréna.
- Je faisais partie de cette petite surprise, malheureusement pour toi.
- J'y crois pas, même toi ! Vous voulez tous me persuadez de quelque chose non ? Je dois m'attendre à quoi pour la prochaine fois ?
- De rien Slogun, ne t'en fais pas pour ça. Mais je pense que tu connais Scalenbee mieux que nous tous, et tu sais bien comment elle est ..
- Oh oui, trop bien même ...
- Quand j'ai quelque chose en tête, je le fais, et voilà le résultat ...
- Tiens toi à carreau quand même ! Laisse moi te rappeler que Hurt te surveille tout autant que moi !

Randa regarda Scalenbee du coin de l’œil, observant sa réaction, puis lui deux amies gloussèrent doucement.

- Quoi ?! Hurt ?! Tu ne ferais pas ça quand même ? Tu la surveilles j'espère !
- Oui. Que ce soit moi ou quelques personnes de confiances, elle reste constamment sous surveillance, ne t'en fais pas pour ça. Je ne me permettrais pas qu'il lui arrive quelque chose, surtout ici.
- Je compte sur toi, tu le sais ...
Je sais Slogun, je sais, mais tout comme Randa, je pense qu'elle a besoin de plus de liberté, d'apprendre à vivre parmi les autres malgré ses défauts, apprendre à gérer son caractère et ses réactions selon les situations. Ce n'est pas en restant confiner dans ses appartements que les choses vont avancer ...  

Slogun ne lui répondit pas, il savait qu'il avait tord sur toute la ligne, et il voyait bien que c'est ici, dans un tel endroit qu'elle se plaisait et vivait ! Il essayait de lui laisser plus de liberté mais il avait si peur, peur qu'il lui arrive quelque chose en son absence.
Il fini par repartir après s'être encore échanger quelques mots avec Hurt, surement des conseils ou quelque chose de ce genre. Scalenbee et Randa s'étaient déjà repartie, travaillant décollage et repérage dans les airs. Tous les soirs, Scalenbee rentrait exténuée, mais elle se levait toujours à l'heure, fatiguée ou non. Pour rien au monde elle ne raterait une séance pour rien  au monde ! C'était si important pour elle. Un soir, Slogun parla même technique avec elle, lui demandant si elle volait toujours en intérieur, puis finissant par lui donner des conseils lorsqu'elle passera en extérieur. Sentir le vent faire vibrer ses ailes, l'aidant à monter en altitude, les avantages qu'elle pourrait en tirer. Elle fut très attentive à ce qu'il lui disait, même si ses pensées rêveuses prient le dessus du cours théorique. Elle comptait maintenant chaque jour, s'efforçant d'améliorer sa technique, de ce perfectionner du mieux qu'elle pouvait pour enfin affronter les courants extérieurs. Scalenbee en avait déjà fais part à Hurt, mais elle avait bien comprit qu'elle risquait de le payer chère si elle y allait sans son autorisation. Là dessus, il ne rigolait pas. Il maîtrisait plus la situation au sein de l'arène qu'à l'extérieur ...
Quand le grand jour arriva, elle fut peu être la plus excité du groupe ! Randa ne faisait pas partie de ce groupe, ce n'était que des jeunes recrues, bien plus jeune même, elle devait être la plus vielle, ou presque ! L’excursion ne s'étendait pas bien loin, elle consistait à faire le tour du domaine de l'arène, pas plus pour le moment. Les turbulences étant toujours au rendez-vous, pas besoin de faire des kilomètres pour s'entrainer dessus ! Le petit groupe décolla, Hurt en tête, et dictant de nombreux astuces et conseils, comment positionner ses ailes sur les ascendants, comment faire pour contrer au mieux leur courant sans trop dépenser d'énergie, des informations primordiales qui leur serviront partout où ils iront. La jeune Aubienne peina à suivre correctement le groupe, elle avait du mal à garder le cap, mais Hurt était à pour la soutenir, l'encourageant à ne rien lâcher. C'était dur, elle l'avouait, mais c'était la première fois qu'elle luttait contre elle même et ses propres compétences.
Contrairement aux entrainements habituels, les vols extérieurs ne durait pas toute la journée, ils étaient bien trop fatiguant. Scalenbee s'accordait quelques heures de pause, puis elle reprenait le cours normal de ses après midi, rejoignant Randa et ses camarades pour suivre ce qu'ils avaient l'habitude de faire. Plus les jours passaient, plus elle s'endurcissait. Ses décollages au sol n'étaient pas encore très gracieux, même elle ne les ratait plus, que se soit avec quelques foulées ou juste une simple pulsion sur place. Maintenant, parmi les autres, elle semblait normale, rien ne la différenciait des autres, elle était une jeune Aubienne s'entrainant durement, voulant montrer ce qu'elle était capable de faire et prouver sa valeur au sein des autres.
Slogun était de plus en plus clément avec ses sorties, maintenant qu'il voyait qu'elle se débrouillait de mieux en mieux toute seule. Cependant, il lui demandait tout le temps où elle allait, combien de temps elle compte s'absenter, son heure de retour, si possible avant la nuit, ... Pleins de petits détails qui trahissaient ses doutes. Mais maintenant, elle était souvent accompagné de Randa, devenue une amie très proche, c'était rare de ne pas les trouver toutes les deux lors de leurs sorties ou même lors des entrainements. Scalenbee venait même aider de temps en temps Randa, à apporter les rations aux anciens, mais, elle n'aimait pas trop s'occuper des vieux comme elle disait. Pour plaisanter, Randa lui dit qu'elle n'aura pas le choix quand viendra le tour de Slogun, mais sa camarade ne lui répondit que par un vif soupire tout en croisant ses bras. Elle avait encore le temps après tout ! Et puis elle préférait largement se dépenser lors des duels quand portant des caisses d'energon. D'ailleurs, elle laissait souvent Randa finir toute seule, profitant des discutions interminables des anciens pour se faufiler et filer à l'arène. Randa n'aimait pas trop, car elle allait voir des plus expérimenter ayant l'espoir d'entrée un jour dans les gardes d'élites de leurs villes. Ils jouaient donc de leurs armes, s'entrainant à tirer avec des pistolets ou leur propre canon. C'est surtout les canons qui intéressait Scalenbee, elle ne comprenait pas comment ils apparaissaient dans leur main sans qu'elle les voit le prendre à leur ceinture, dans leur dos ou ailleurs, tout comme ce bruit qu'elle n'avait encore jamais entendu. Elle les fréquenta quelques temps, puis une fois qu'elle en eu apprit assez, elle les laissa tomber, faisant le rapport de son enquête à Randa.

- Ça y est ? T'as enfin fini de trainer avec tes "nouveaux amis" ?
- C'est pas des nouveaux amis ! Je voulais juste savoir quelque chose ...
- Vus que tu es revenue, c'est que tu as eu ce que tu voulais.
- Plus ou moins .. Il y a encore des choses que je ne comprend pas ..
- Je t'écoute, je peux peu être t'aider là dessus.
- Comment font ils pour que leurs canons, ou même parfois leurs épées, apparaissent comme par magie dans leurs mains ? Je ne perçoit aucun mouvement me montrant qu'ils le prennent !
- Ha ha ha !
- C'est quoi la blague ?! Je suis pas folle ! C'est vrai ! Ils tendent le bras et POUF ! Y'a un bruit bizarre et ils  peuvent tirer !
- C'est pas de la magie Scalen, c'est ... Normal !
- Normal ?? On doit pas venir du même endroit, je comprend mais alors rien du tout !
- Leur canon fait parti de leur main, enfin il est dans leur bras, et par une des capacités que nous possédons tous, ils changent leurs mains en canon, lance fléchettes, lame, épée, tout ce que tu veux ! Ils se transforment tout simplement.
- Ooh ... C'est pour ça ce bruit alors .. C'est quand ils transforment leur main en l'arme voulut ?
- Exactement !
- Je peux le faire aussi ?!! Ça serait géniale !!! Tu sais toi ?!!
- Euuh ... Laisses moi d’abord en parler à Hurt tu veux bien ? Je doute que ça soit une bonne idée ..
- Comme si c'était plus dangereux que les lames que j'ai utilisé la dernière fois ..

Et elle bouda de nouveau. Elle voulait pouvoir faire comme ce groupe, transformer ses mains en tout ce qu'elle voulait ! Elle l'espérait ! Même si Randa avait l'air de dire que ce n'était pas pour elle .. Elle avait peur que ses mains restent coincé ? Qu'elle tire partout comme une dingue ? Elle savait faire des duels avec une paire de lames sans égratigner son adversaire, alors pourquoi elle ne pourrait pas apprendre à viser ? La nuit, elle ne se reposa pas, du moins pas beaucoup, elle visualisait ses mains, repensant à tout ce que Randa lu avait dit, comme si elle était en train de transformer ses mains en canon, comme les autres ! Ça avait l'air de se faire sur commende et par la pensée, les autres ne criaient pas de formules barbares pour avoir leur arme. Lorsqu'elle rejoignit l'Aréna, Hurt l'attendait de pied ferme, voulant savoir ce qu'il lui était passé par la tête. Elle lui rétorqua qu'elle était là pour apprendre, et maintenant qu'elle savait qu'elle pouvait encore développer de nouvelles compétences, elle n'avait plus d'autre idée en tête. Et de toute manière, son mode d'action était bien connu : on lui disait non, c'est toute seule qu'elle le ferait ! Et Hurt préférait largement qu'elle apprenne à ses côtés, pour être sur qu'elle ne fasse pas de bêtises monumentales.
Scalenbee s'entraina encore, et encore, mais sans ses canons ... Avant que le pire n'arrive, c'est avec une petite arbalète que Hurt lui apprit à viser, et à l'extérieur de préférence. C'était laborieux, très laborieux même, elle tirait dans tout les sens, ne sachant pas vraiment comment tirer et viser surtout. Les 5 cibles restaient intactes, ne mangeant que la poussière soulever par les flèches tombant dans le sable.

- C'est pas avec ça que je vais y arriver !
- Mais c'est avec ça que tu ne tueras personne ... Ce sont des armes, tout aussi dangereuses que tes lames. T'apprendre à viser sans que tu ais à les utiliser ne fait partie que des bases de la sécurité que j'essaye d'entretenir ici. Je t'apprendrais à t'en servir que quand je serais sûr que tu ne tireras pas dans le vide.

Là dessus, Hurt n'avait pas tord, mais ça ne la découragea pas davantage, au contraire, elle faisait de son mieux, car plus vite elle saurait viser, plus vite elle pourrait se servir de ses propres cannons !
Comme tout débutant, ses flèches n’atteignirent pas les cibles, ou seulement par chance. Puis, avec l'expérience, plus une ne se plantait dans le sol ! Il ne lui manquait plus qu'à réussir à les regrouper sur la cible, puis si ce n'est pas déjà fait, à corriger sa visée pour que ses flèches soient groupées sur le centre et non sur les bords de la cible. C'était compliqué, elle devait se concentrer à chaque tir, visualisant son geste puis la trajectoire de la flèche. Elle mit du temps, beaucoup de temps à se perfectionner, mais quand Hurt remarqua que ses tirs ne se plantaient pas par hasard sur la cible, il en conclut qu'elle était prête. Le plus dur, jusque là, ce n'était pas de savoir viser, mais de réussir à transformer ses avant bras en canons ! Comment fallait il qu'elle s'y prenne ? De la même manière que tous ses faits et gestes : Visualisation. Sur le coup, elle crue vraiment que Hurt lui faisait une blague, car franchement, comment pouvait elle visualiser un mouvement sans savoir à quoi il ressemble ? Avec son radar, elle ne pouvait distinguer que les choses suffisamment volumineuses, elle était incapable de compter les doigts d'une main ou de lire l'expression d'un visage ! Hurt le fit une fois, puis deux, jusqu'à dix, avant d'abandonner après une vingtaine de transformation. Elle était loin d'avoir tout comprit, mais sa concentration lui avait apporter quelque indices en plus : certaines parties du bras de l'armure de Hurt semblait bouger de place. Elle essayait, nuit et jour, à tout moment, chaque fois qu'elle le pouvait, mais rien ... Elle n'avait peu être pas cette capacité après tout, mais cette idée l’attristait, elle voulait vraiment réussir à faire comme les autres.
Un matin, Hurt lui fit faire le tour de l'Aréna, mais à pied cette fois ci, il lui parlait de tout et de rien, sa progression, les défauts à corriger lors de ses attaques, ce que Slogun en pensait, comme si il essayait de la faire penser à autre chose que ses canons et histoires de transformations. Elle profita aussi de ce moment en tête à tête avec son second responsable pour lui faire part de ce qui la rongeait de l'intérieur, la peur de ne pas réussir, tout ce que Slogun lui interdisait, pleins de petits détails qui la perturbaient. Elle lui confia quelques une de ses secrets, mais pour lui, c'était le moment idéale.

- Attention !! Derrière toi !!

Son plan fonctionna, elle sursauta de plus belle, faisant volte face pour savoir ce qui se passait, se mettant directement en position d'attaque, bras tendus. Scalenbee ne l'avait pas remarqué, mais Hurt croisa les bras, fière de lui. Elle pivota sa tête, cherchant le danger, mais n'entendant rien, elle baissa sa garde, se tournant vers Hurt.

- Mais il y a rien ! C'est quoi cette arnaque ?!!
- Tu as vus au moins ? Ou plutôt remarqué.
-  Vus ou remarqué quoi ?!
- Tes mains.

Elle ramena ses bras vers elle, faisant comme si elle voulait bouger ses mains, ce qu'elle fit sans problèmes.

- Bah y'a rien !
- Si, il y a quelque chose.

Puisqu'elles étaient encore là, elle passa l'une de ses mains sur son avant bras, sentant que ses pièces n'étaient plus comme avant, sentant même quelque chose d'étrange au dessus de son poignet, quelque chose de long, plat et pointu.

- Mais c'est quoi ça ?!!! Hurt c'est quoi ?!! C'est en train de me manger !! Mon bras et tout gonflé !!
- Arrêtes un peu, il n'y a rien de grave !
- C'est quoi alors ?!
- Calmes toi et étudies la chose ...

Elle le fit sans attendre, cherchant ce que ça pouvait être, sachant qu'elle avait ça sur les deux bras ! Elle glissa doucement ses doigts sur un métal lisse et fin, mais plus épais d'un côté que de l'autre. Le côté fin semblait être coupant. Son visage se décomposa, elle perdit son sérieux, prenant un air grave et dégouter ...

- C'est pas des canons, c'est des lames ...
Tu peux avoir les deux tu sais, ça ne se limite pas à une transformation.
- C'est vrai ?!!
- Oui. Aller, essaye de faire revenir tes mains.

Elle mit quelques minutes à retrouver comment elle avait fait, mais fort heureusement, elle ne resta pas coincé ! Et avant que Hurt ne lui redemande, elle les fit revenir, puis partir, et ainsi de suite pour être sûr qu'elle les maîtrisait. Hurt était assez fière de lui, mais il le sera encore plus lui elle arrivait à faire sortir des canons à la place de ses mains, après tout, c'est ce qu'elle voulait. Il lui demanda de refaire la même chose, mais sans penser aux lames, ni aux canons, qu'elle face le vide en elle pour effacer tout ce qui pouvait la perturber. Les premiers essais étaient décevants, les lames sortaient à la place de ses mains, la démotivant un peu, mais Hurt avait encore quelques idées en réserve. Cette fois ci, il lui demanda de rester avec ses lames pour qu'elles restent bloquées, lui laissant ainsi plus de facilité à transformer ses mains et non autre chose. Rien ne bougea. Énervée, elle tapa l'un de ses bras sur un rocher environnant, faisant brusquement sortir un de ses fameux canons. Ce qui lui fit comprendre qu'elle avait réussit, c'est le bruit du tire qui était parti en frappant la roche. Elle rangea son autre lame, vérifiant si elle ne rêvait pas, mais la réalité était bien là !

- Tu as vus Hurt ?!! Tu as vus !! J'ai réussis !! J'ai réussis !!
- Avec beaucoup de difficultés quand même ...
- C'est géniale !!! Youppii !!

Elle mimait ses tirs, comme si il y avait pleins de cibles autour d'elle. Hurt la retint avant qu'elle ne face d'autres bêtises, puis elle s'amusa à transformer ses bras encore et encore, jusqu'à la fin de la balade.
Quand elle montra sa réussite à Randa, celle ci hurla de joie, puis toutes les deux, comme si elles avaient vus une quelconque vedette. Scalenbee était des plus souriante, elle avait enfin acquis quelque chose qu'elle pensait jamais avoir ! Les choses sérieuses pouvaient enfin commencer selon elle, elle se voyait déjà à la tête d'un escadron, menant une bataille pour défendre les terres de son peuple, mais même Randa la ramena à la raison : les batailles, ce n'est pas comme les duels, celui en face n'était pas là pour s'entrainer, mais pour appliquer ce qu'il avait apprit, et jusqu'au bout. Pour une fois, elle accepta, elle avait déjà goûter aux récits de guerres, elle n'en avait pas besoin de plus pour avoir les détails de ce qu'elle pouvait endurer sur un front.
Maintenant, elle ne venait pas tous les jours à l'Aréna, elle restait un  peu avec Slogun, alla tantôt en ville, seule ou non, elle profitait pleinement de ses nouvelles capacités et de ce nouveau mode de vie !

Un soir, Scalenbee sortait avec Randa, s'éloignant un peu des remparts de la ville, cherchant un peu de tranquillité. Slogun l'autorisait à rentrée un peu plus tard le soir sans trop déborder, alors elle en profitait ! Elles parlaient de tout et de rien, s'étant même battue en chemin pour savoir qui étaient la plus habile, elles avaient même fait une petite course ! Elles avaient tellement marché, courut et voler qu'elles ne savaient plus vraiment où elles étaient, encore sur leur territoire, mais où ? Des canyons naissaient autour qu'elles, ou plutôt des vestige, formant des collines plus ou moins tortueuse. Elles rigolaient bien, plaisantant sur les réactions ou même les manières que pouvait avoir Hurt lorsqu'il dictait ses ordres, mais l'atmosphère s'assombrit soudainement, surtout pour Randa, lorsque ses yeux tombèrent sur quelque chose d'anormale, et même d'alarmant selon elle. Elle fit un rapide contrôle autour de leur position, tirant vivement Scalenbee derrière un flanc de roche suffisamment grand pour les cacher.

- Mais qu'est ce qui te prends ?! T'es malades ?!
- Chhhtt ! Tais toi s'il te plais ! On est pas toutes seules et je pense pas que ce soit des gentils ..

Des voix, elles entendaient des voix, deux peu être, assez grave pour dire qu'elles appartenaient à des Mechs. Ce qui avait fait paniquer Randa ne se résumait qu'à un impacte dû à un atterrissage, puis à des traces de pas à la forme inhabituelle pour un Nimphoïde : elles ne formaient de V caractéristique, donc pas de serres, ni de griffes, elles étaient pleines. La seule chose qui pouvait les rassurer, c'est que ce n'était pas une beast .. Elles se concentraient du mieux qu'elles pouvaient pour identifier les deux interlocuteurs, mais le vent n'était pas en leur faveur.
Plus loin, à plusieurs mètres de là, se tenait effectivement deux Mechs, l'un beaucoup plus massif que l'autre. Le plus grand était un Nimphoïde sans aucuns doutes, la dague sur sa tête et les ailes vitreuses dans son dos trahissaient son identité. Quand au second, il était beaucoup plus chétif, il faisait maigrelet à côté du Nimphoïde, et beaucoup de chose prouvait qu'il ne devait pas être du coin, rien que dans son comportement. Il regardait souvent autour de lui, comme si il s'attendait à une embuscade, il ne se tenait pas ne manière droite et fière, il était assez recroqueviller sur lui même.

- Ah ! Te voilà enfin ! A croire que tu prenais ton temps pour venir ...
- Ha ha ... Vois tu, ça va faire près de 31 heures que je suis sur cette planète et que vos sentinelles ne m'ont pas encore repéré. Tout déplacement se fait avec prudence, et je compte bien continué de la sorte.
- J'espère pour toi ...
- Comme si j'étais un menteur .. !
- Ton escadron n'est pas avec toi ?!
- Non, il est caché, très bien caché ... Et de ton côté, où est ce que ça en est ? Hmm ?
- Le plan se concrétise ... Tu devrais pouvoir agir pour demain matin. D'après mes espions, ils seront dans une salle secondaire, à l'Ouest de la tour.
- M'as tu prévus une quelconque stratégie d'attaque ou j'ai le champ libre ?
- Fais comme tu veux, sois efficace, c'est tout ce que je te demande ... Elle ne mérite pas cette place, elle n'est pas assez forte pour supporter tout ce qu'un dirigeant doit endurer.
- Ha ha ... Tu penses faire un meilleur chef qu'elle ? Pathétique ... A croire qu'une part de Cybertron vie ici !
- Ne parles pas de ça ici, tu risques de t'attirer des ennuis ...
- Mais bien sur, ce n'est pas toi qui vas m'apprendre à vivre ici. Je gravite autour de cette planète depuis plus longtemps que tu ne le penses !
- Vas te préparer et ne me déçois pas ...
- Tes menaces tiennent dans le vide ! Et se n'est pas tes petites grenades qui vont me faire peur ...
- Dégages de là en vitesse ...

Le Mech se transforma et s'envola à ras de terre pour essayer de rester discret. Le Nimphoïde n'y prêta pas attention et repartit d'où il venait, gardant son air sévère et dur. Les deux jeunes Aubiennes étaient toujours là, caché derrière leur butte, sentant leur spark battre à vive allure, les yeux presque exorbités par la peur.

- Ils ... Ils sont partis ?
- Randa ... Ils veulent tuer Daïa ...
- Qu .. Qu'est ce que tu dis ... ?!
- Ils vont tuer Daïa demain matin !!!
- Calmes toi Scalen' !! Calmes toi !!

Scalenbee s'était levée subitement, les larmes aux yeux, encore très perturbée par ce qu'elle avait entendu. Randa se leva aussi, la retenant, elle ne voulait pas qu'elle parte à la poursuite de ses deux Mechs.

- On n'est sûr de rien ! Ce n'est surement pas elle !
- Qui ?!! Qui veut tu que ça sois d'autre ?!! C'est la seule Fem' qui est à la tête d'un peuple !! Là seule !! Qui veut tu que ça soit d'autre ?!!
- Je ... Jhhfff ... On devrait aller alerté les autres ... On .. On devrait prévenir Hurt !  
- Qu'est ce que tu veux qu'il fasse ?! Il va mettre 3 ans à mettre en place un tactique ! Qui te dis qu'il nous croira ?!
- On a pas sa réponse, faut voir ce qu'il nous dit !
- Non, pas question ! On peut régler ça !
- Nous deux ?!! C'est du suicide !! Réfléchis voyons !!
- Non, pas que nous deux ... Qui te sembles le plus fiable à toi avis ?
- Tu n'es pas sérieuse ?!!
- QUI te sembles le plus fiable dans tous ceux que tu côtoies à l'Aréna ?!!
- Euh ... Hummm ! Plusieurs, plusieurs ont de bonne expérience en la matière et pourront garder ça sous couvert ...
- On va les chercher maintenant, faut que ça soit prêt pour demain, bien avant l'Aube !
- Tu ne sais même pas où est ce qu'ils vont attaquer !
- J'ai mes idées ... Et puis dans le lot, on aura bien un Zéth' pour nous en dire plus sur les points sensibles ...

Biens que les deux soient encore sous le choques de ce qu'elles avaient pus entendre, Scalenbee restait plus déterminer que jamais. Elle voulait sauvé Daïa de cette mort imminente. Même si elle ne la côtoyait plus autant qu'avant, elle restait sa première amie d'enfance, elle s'est quand même bien amuser avec elle ! Elle était sur que ce dialogue la concernait ! Ce Mech ne supportait pas de la voir au pouvoir, probablement par jalousie, et elle contait bien l'en empêcher. Prévenir Hurt n'était pas une nécessité selon elle, ça ne ferait qu'affoler plus de monde, et Slogun par la même occasion. Les deux Aubiennes se rendirent à toutes vitesses à l'Aréna, récoltant les quelques Nimphoïdes qui trainaient encore. Le bouche à audio se propagea de plus belle, gonflant le petit groupe de 10 à près de 40 individus, de tous âges, de tous horizons, même si les Aubiens et Zénithiens restaient majoritaires. Les rumeurs commençaient aussi à courir, affichant une nouvelle invasion, une nouvelle guerre, ou pire encore. Selon les membres les plus expérimenter, il se pourrait que se soit un groupe de Cybertroniens ayant réussit à passer au travers de la surveillance des sentinelles de tous peuples, ce qui les étonnaient beaucoup, connaissant le niveau de certains individus. Ils ne laissèrent pas de côté la possibilité qu'un Nimphoïde les ais aussi volontairement cacher pour préparer le coup. Toutes les possibilités étaient envisageables tant que le ou les coupables n'étaient pas arrêter.

Scalenbee n'était pas rentrée, Randa non plus, laissant Slogun dans une terrible inquiétude. Hurt était même partie faire une ronde, mais elle n'avait rien donné, pas une trace des deux Aubiennes. Mais en même temps, à l'heure actuelle, elles n'étaient plus aux alentours de Dareune, mais d'Arone, se dirigeant à vive allure vers la frontière Zénithienne, et plus précisément vers les remparts du cœur de la ville, s'approchant au plus près du palais, mais restant suffisamment loin, hors de porter des gardes qui faisaient leurs rondes quotidiennes. C'est ce que des Zénithiens du groupe en avaient déduis, l'attaque ne pouvait pas se passer à même le palais, il était bien trop protégé de l'intérieur, mais l'extérieur était beaucoup plus accessible. Il y avait des fenêtres et des ouvertures pratiquement partout ! Il suffisait de trouver le bon visuelle, la bonne hauteur, et l'on pouvait tirer quelqu'un à bout portant sans aucuns problèmes.
Le groupe se posa par ordre de l'un des membres ayant vus du mouvement devant. Des sentinelles s'étaient approchées, confirmant leurs doutes. Un escadron était devant eux, composé au moins d'une vingtaine d'individus.

- Des Cybertroniens ... Fallait s'en douter !
- On fait quoi maintenant qu'on a l'ennemi en visuel ?
- Le mieux aurait été de les encercler ...
- On est plus nombreux, je ne vois pas où est le problème ?
- Faudrait que vous vous dépêchiez un peu, il y en a un qui est en train de viser quelque chose !

Même si les membres du groupe parlait à voix base, c'était la cohue ! Personne ne trouvait vraiment un accord de comment attaquer ce groupe de Cybertroniens, ils ne s'étaient pas bien organiser sur ce point ... Mais quand l'un d'entre eux transforma ses mains en armes en ordonnant d'attaquer, ils sortirent tous de leur cachette, fonçant sur l'ennemi sans qu'il s'y attende.

- Creamstreck ! On a un problème !
- Arrfff ... J'aurais dû m'en douter ... Achevez les qu'on en finisse, j'ai encore quelques trajectoires à vérifier ...
- Allez les gars ! On les défonce !!

Les deux groupes se percutèrent de pleins fouet, et en peu de temps, l'un d'eux prit rapidement l'avantage. C'était comme si ils savaient comment le camps adverse attaquait, anticipant chaque déplacement, chaque attaque, retenant les coups, les évitant comme si de rien n'était. Ils n'étaient pas plus âgés, mais leur efficacité était redoutable ... Le groupe de Nimphoïde, bien que plus nombreux, se faisait massacrer. Le sang volait en éclat, les ailes percutaient des armures de plomb, se brisant en millier d'éclats sans les égratigner, se faisant arracher ou broyer entre les mains de ses  Cybertroniens presque hors du commun selon eux.

- Replis !!!! Faut prévenir la garde maintenant !! Mainten...

Pris par la panique, il n'avait pas vus le Cybertronien poster derrière lui, qui en profita pour l'achever d'un tir derrière la tête, rendant son cadavre méconnaissable. Sa tête avait explosé par la vitesse du tir. Près de 5 étaient déjà tombés, et beaucoup étaient très endommager, voir invalide, mais encore en vie.
Elle voulait vivre une bataille, mais elle avait gagné le chaos. Elle se battait du mieux qu'elle pouvait, repérant, souvent au dernier moment, celui qui voulait la transpercer de part en part.  Elle était vive et rapide, c'était peu être ça qui la sauvait, ou alors, on essayait de la protéger sans qu'elle s'en aperçoive ? Elle ne le savait pas vraiment, ça bougeait tellement autour d'elle ! Scalenbee appelait Randa de temps en temps, pour savoir si elle était toujours là, mais elle peinait à entendre sa réponse parmi tout ses bruits de tirs, de cris, de fer qui se croisait.

- Randa !! Randdddaaaaaaaaaaaa !!!!

Un cri, elle avait entendu un cri, peu être celui de son amie, ou d'une autre ? Qu'importe, c'était une mauvaise idée !! C'était son idée et elle les avait tous emporter dans une boucherie pas possible ! Peu être était ce des larmes qui coulaient sur son visage, ou son propre energon, voir celui d'une victime ?! Rien, elle ne voyait rien, elle ne repérait plus rien, le noir s'emparait d'elle comme lors de sa première découverte avec le monde extérieur, et elle vivait peu être ses derniers instants. Peu être que Daïa était déjà morte à l'heure actuelle et que ses Cybertroniens essayaient tout simplement d'éliminer ceux qui en savait trop. Soudainement, elle décolla, s'envola droit vers la ville. Ça ne servait à rien de crier au secours, les gardes environnant et même des volontaires s'étaient mêlés à la bataille, faisant déguerpir l'ennemi. Le banc de Cybertroniens partit sans aucunes hésitations, laissant même à terre un ou deux membres pris au piège. Des poids morts qui n'auraient fait que les ralentir, ou même les mettre en danger.
Scalenbee volait droit devant elle, s'étant repérer un point fixe. Elle ne déviait même pas de sa trajectoire lorsque des groupes lui barraient la route, de toute manière, elle ne les voyait pas, et vus son état, ils ne pouvaient que l'éviter. Deux gardes étaient même en train de la poursuivre, voulant tout simplement la faire sortir de la ville, étant donner qu'elle était entrée illégalement dans l'enceinte de la ville. Arrivant à son but, elle pressa l'allure, mais quand celui ci se tenait droit devant elle, elle replia tous ses membres pour se mettre en boule et passa au travers d'une baie vitrée tel un boulet de canon. Elle roula sur un carrelage brillant, maintenant parsemé d'éclat de verre, s'étalant comme une masse quand elle s'arrêta. Les gardes n'en croyaient pas leurs yeux, et restaient bouge bée devant la scène, tout comme les quelques Zénithiens qu'il y avait dans la grande pièce. Scalenbee commençait à se relever, se rendant compte du monde qui se trouvait autour d'elle. Elle sentait quelque chose de liquide couler entre ses doigts, elle devait surement s'être blesser en passant à travers la fenêtre. Ils parlait tout bas, essayant de comprendre pourquoi on avait interrompu leur réunion, et se demandant qui ça pouvait être.

- C.... Comment oses tu faire une chose pareil .... Dans mon palais ... En présence de mes membres les plus importants !
- Daïa ! Je ...
- Tais toi ! Tu n'as rien à dire !
- Non ! Toi tais toi !! lui dit elle en se relevant, ignorant ses douleurs, son état, elle avait l'intention de lui tenir tête, et elle le ferait. Daïa essaya de nouveau de lui coupé la parole, mais la voix de Scalenbee était plus forte que la sienne. Un groupe de Cybertronien avait pour but de t'assassiner !! Est ce que tu te rends compte de ça ?!!!
- Impossible ! Les gardes les auraient vue ! Tu mens !!
- Je ne mens pas !! Randa était avec moi quand on les a entendu comploter sur ta mort !!! Tout simplement par ce que l'un des membres de ton peuple voulait de succéder plus tôt que prévus !!
- Et où est cette Randa ?!! Qu'elle me prouve ce que tu dis ! Je ne peux croire à tes paroles !
- Elle est morte pour toi !! Et d'autres aussi !! Là, dehors !
- Et qui me dis que ce n'est pas toi qui a monter toute cette mascarade dans le but de me perturber ! Tu ne vois rien ! Je ne peux pas avoir la moindre confiance en toi !!
- Jamais je n'aurais osé faire une chose pareil, tu le sais très bien !!
- Ça suffit !! Gardes ! Emprisonner là !!
- Tu n'as pas le droit de faire ça ! Daïa !!!
- Je suis Daïa, Reine d'Arone, j'ai donc tout les droits sur mes terres, et tu viens de les enfreindre !!
- Et tire que je te considérais comme ma sœur ... !
- Tu ne l'as jamais été pour moi, tu n'étais qu'une Aubienne à l'existence sans avenir possible. Gardes, attapez là !!
- Traitresse ...

Les gardes s'approchaient d'elle, venant l'encercler. Elle ne pouvait pas les battre, c'était impossible, ils étaient bien trop entrainer et expérimenter. Son esprit était ailleurs, ronger par la colère, elle se sentait trahis, Elle avait été trahie !! Scalenbee ne bougea pas, espérant regarder Daïa yeux dans les yeux, lui montrant qu'elle n'avait pas peur de ses menaces.

- Je suis née libre et je le resterais !!!!!!!

Les échos sur la petite bataille des remparts d'Arone avaient vite circulé, au point que Hurt en fut informer quelques minutes seulement après qu'elle est commencée. Slogun l’accompagnait, espérant retrouver Scalenbee en chemin. Quand ils arrivèrent sur les lieux, tout était déjà fini, laissant un triste tableau prouvant que l'événement s'était bien déroulé. Slogun courra au prêt des blesser, aidant déjà les quelques collègues qui étaient sur place. Hurt fit un rapide constat des dégâts, écartant par la même occasion un groupe de soldats qu'il connaissait bien. Au centre, gisant au sol, un Cybertronien agonisant, mais encore suffisamment lucide pour répondre à ce qu'on lui demandait.

- D'où est ce que tu viens ?! Qui t'as engagé pour faire un telle chose ?!
- J'ai pas été engagé pour tuer je ne sais qui ! J'étais juste là pour faire le ménage autour du tireur ..
- Qui était il ?!! Réponds moi !
- Un bon tireur ... Il est trop loin pour toi maintenant !

Hurt ne lui demanda rien de plus, il savait qu'il n'aurait pas plus d'informations de sa part, et peu importe se qu'on lui faisait subir. Il demanda à droite à gauche, aux passant, aux médecins, si ils avaient vus une jeune Aubienne aux airs un peu perdus, mais personne ne l'avait vus. Hurt espérait au plus profond de lui qu'elle n'avait rien eu de grave, car après tout, il lui a donné goût aux combats, il lui avait permit de faire ce dont Slogun la privait pour sa sécurité. Slogun ne devrait pas lui en vouloir plus que ça, mais si il avait perdu sa fille, Hurt savait qu'il allait perdre un ami chère, car il serait inconsolable si le pire des scénarios arrivait. Slogun aussi en profitait pour faire des recherches et chercher Scalenbee, mais rien ne montrait qu'elle était encore en vie. Hurt le rejoignit en silence, voyant qu'il avait peur du pire.
Un bruit suraigüe vint perturber la zone, aussitôt suivit d'une violente détonation. Hurt essaya de lever les yeux vers la source du vacarme malgré des audios perturbés et endoloris, et ce qu'il vue le perturba au plus haut point.

- Slogun, regardes ...

La réaction de Slogun égalait celle de Hurt, il restait les yeux fixés sur cet objet filant vers le ciel à vivre allure, passant une à une les couches de gaz formant l'atmosphère de la planète. Il en était sur, il ne voyait pas d'autre possibilité sur l'identité de ce vaisseau.

- Elle est partie Hurt ... Elle vient de s'enfuir ...

Son camarade ne sut quoi répondre, il avait encore du mal à comprendre ce qu'il venait de se passer, et surtout de se mettre à l'idée que c'était Scalenbee qui venait de s'envoler sous forme de vaisseau. Malheureusement pour eux, leurs hypothèses étaient la vérité.
Dans cette grande salle claire, les révélations de Daïa et la pression qu'elle lui avait mit avec ses gares l'avait gravement touché, la mettant hors d'elle. Le stresse, la colère, la peur, tout s'était condensé. Elle ne voulait pas aller en prison pour ça ! Elle ne voulait pas perdre la liberté qu'elle venait d'acquérir ! Pleins de petits détails qui ont déclenché une des capacités qu'elle possédait, mais qu'elle ignorait totalement. Sous leurs yeux ébahis, elle s'était transformé en vaisseau, chargeant ses réacteurs en quelques secondes à peine, puis relâchant toute l'énergie emmagasinée pour décoller, les mettre à terre et provoquer une petite onde de choque, explosant tous les vitraux de la pièces et les vitres des nombreuses habitations qu'il y avait au alentour, perturbant le quotidien des habitants de la ville. Elle ne chercha pas vraiment à comprendre ce qu'elle était devenu, ni comment elle avait fait, mais une chose était sûr, elle voulait partir d'ici, loin, très loin de ce monde qui ne lui faisait pas confiance, qui la surprotégeait, lui cachant une grande partie de ce que pouvait vivre. Elle ne se préoccupait plus de rien, elle s'enfonçait juste de plus en plus dans l'espace, dépassant l'orbite des lunes de sa planète. Plus rien n'existait, ni les autres, ni elle même. Peu importe où elle allait, plus rien ne la perturbait, ni la vie, ni la mort.
Aucune patrouille ne fut envoyer, car pour beaucoup, ce vaisseau n'était qu'un Cybertronien perdu, rejoignant ses rangs en vitesse. Slogun, lui, restait au sol, impuissant, n'essayant même pas de rivaliser ou de faire quelque chose pour la ramener ici, il savait bien que c'était trop tard maintenant, il n'aurait aucunes chances de la rattraper. Il fixa donc désespérément ce point lumineux d'une lueur bleuté, s'effaçant à mesure qu'il s'éloignait, allant jusqu'à se confondre avec les étoiles environnantes des milliers d'autres systèmes solaires, et fondit en larmes quand il le perdit de vue. Il l'avait perdu sans qu'il ne puisse rien y faire, elle était partie sans se soucier de ce qu'elle laissait derrière elle et sans se soucier si elle reviendra un jour, préférant se perdre volontairement dans la vaste étendu du cosmos, guider par les courants d'énergie. Scalenbee laissa Opium derrière elle, faisant face à une liberté qui lui était encore inconnue mais qu'elle voulait plus que découvrir ●

___________________________________

Petite musique de fin  Rolling Eyes : J2 & Chroma : Fight Til The End

Oh ! Mais qu'est ce que c'est que ça ?! Un commentaire tout en bas ?  Shocked
Bah oui, car cette première partie est enfin finie !!!  Content  ( pas la fin de ma fic' hein, juste de cette partie là  Razz  ). Elle m'a surtout servit à faire une très grosse introduction pour expliquer ce qu'étaient mes personnages, leurs rôles, caractères, et pleins de petits trucs comme ça compliqués et bourré de bla bla ..  Laughing
Dans la deuxième partie, le lien avec TFP sera plus évident, car je dois l'avouer, pour le moment, on ne voit pas vraiment le rapport avec la série ! X'S
Voila voila, en espérant que tout ça vous ait plus pour le moment, et les retournements de situation sont loin d'être fini, ce n'est que le début !!  Smile

Psst ! Et pour les curieux, petites preview sur la prochaine cover ! :3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 17 Sep 2016 - 11:08

Comme d'hab, trop trooopp bien ! Very Happy je suis même surprise que Scalen' puisse se changer !
On va voir Dianounetteuuh ! On va voir Dianounetteuuuhh bounce Y aura Sky ? :3 (s'tu veux en pv on en discute, on l'avait déjà fait sur ça, mais y a un bail xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 17 Sep 2016 - 16:27

@Terra Prime a écrit:
Comme d'hab, trop trooopp bien ! Very Happy je suis même surprise que Scalen' puisse se changer !
On va voir Dianounetteuuh ! On va voir Dianounetteuuuhh bounce  Y aura Sky ? :3 (s'tu veux en pv on en discute, on l'avait déjà fait sur ça, mais y a un bail xD)

Ha lala mercii !! T'es ma meilleur fan !! XDDDD Toujours contente que ça te plaise ! X')
Bah ... J'ai envie de dire qu'un TF qui se TF pas justement, c'est pas vraiment un TF, mais un simple robot, cyborg ou autre Rolling Eyes .. J'ai dus " m'adapter " à cette idée pour les faire entrer un peu plus comme TF, car pour le moment, les gens de mon entourage dise que ce sont des fées ou des dragons bizarres XD ...
Et pis pour Scalen', on va dire que dans la situation présente, c'était une bombe qui ne demandait qu'à exploser, et elle s'est pas gêner ! oWo

Euh ... Ya de forte chance ! Wink mais j'espère que tu ne seras pas trop choqué de certaines choses, car pour l'intégrer à ma fic', j'ai dus faire quelques changements ! X'D ( je dis pas quoi, je garde la méga "surprise" pour moi toute seule et ma tête Twisted Evil ). Sky aussi y sera, c'est obligé ! L'une ne va pas sans l'autre ! Razz
Mais franchement, je pense que celui que tu vas préférer c'est le V3 ! C'est un que je veux faire le plus parfait possible ! Pour dire, j'ai déjà les titres des ( normalement ) 3 chapitres !! :3
J'en dirais pas plus, sorrrrrrrrrrrrry ! X'3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 18 Sep 2016 - 10:02

Le V3 ? x) Si tu as les titres, alors écris les XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 18 Sep 2016 - 16:04

@Terra Prime a écrit:
Le V3 ? x) Si tu as les titres, alors écris les XD

"Volume 3" ou "Partie 3", je sais pas comment appeler mes gros paquet de bla bla ! XD
Non ! Car avant 3 ya 2 ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 19 Sep 2016 - 14:04

Bah t'attends quoi pour la V2 ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 6 Aoû 2017 - 16:26

Bonjour !! alien

Et oui ! Ce n'est pas une blague, je suis de retour avec la suite !! Enfin !! :DDD
(un peu plus et je pensais que ce compte étais mort XD ...)
Je m'excuse vraiment de ne pas avoir donner signe de vie avant, mais on va dire que ma petite existence est bien chargé, comme beaucoup de petits zumains X3 ...
Et en revenant des cours, je n'avais pas vraiment envi de replonger dans l'écriture, les dessins passaient avant ! Rolling Eyes

Pas mal de travail aussi pour cette Fic' ! Surtout pour les personnages ! Je ne pensais pas que leurs bio, impacts changerait autant pour certains !! O_O
Les descriptions qu'il y a des mes premiers posts sont même à refaire !
Enfin berf, se sera pour plus tard ~


Donc pour cette partie, je n'ai malheureusement pas encore fini la cover, je l'ai même changé et elle sera pas là tout de suite X') ... Une image provisoire fera donc l'affaire ! X3

Oh et j'allais oublié ! Un petit nouveau est né pendant toute mon absence !
Petite description pour ne pas en dire trop sur son vrai rôle ^^

- Topsin : Même si parait poli et sympathique, Topsin est pourtant un Decepticon fière de sa nation. Il ne changera de camp pour rien au monde. A ses débuts, il travaillait dans les laboratoires en tant que chercheur et réalisait quelques missions en parallèle. Il monte rapidement en grade au point de devenir chef de ses propres projets, mais il se voit rapidement retirer de ses fonctions, la faute d'un projet qu'il prenait trop à cœur et qui n'aboutissait pas. De retour en tant que simple ouvrier, il continue à croire en ce projet, espérant vivement qu'il sorte un jour des archives de son Maître.

Petites images : -


Bonne lecture !!!  Very Happy

_____________________________________________________________________________________________________________



๖ۣۜNous avons été créés dans le seul but de protéger notre planète de ses attaques extérieurs, attaques qui pourraient à nouveau nous détruire comme dans le passé. Après qu'ils aient fait leur choix, nous étions au nombre de 7. Cinq puissances étaient réparties sur toute la planète à des postes bien précis, et deux ne faisant que dicter les ordres que nous devions appliquer. Les choses ont fonctionné ainsi pendant plusieurs années, mais la discorde a rapidement fait place au peu de paix que leur empire arrivait à maintenir.
On ne voulait plus de ses sentinelles de fer et de verre qui portaient un regard supérieur sur tous ceux et celles qu'elles avaient soumise d'un croisement d'optiques. On ne voulait plus de ses êtres à la parole dure et sèche et dont les mots en disaient le moins possible sur leurs vraies intentions. On ne voulait plus dépendre de meneurs de troupeaux fermés à toutes modifications de leur trajectoire. Il y a eu des émeutes, de plus en plus nombreuses, de plus en plus violentes, de plus en plus insistantes sur l'arrêt de ce mode de vie. Un événement tragique arriva. Presque inévitable vus la situation qui régnait.
L'un des notre fut blessé, mais nous avions également perdu l'un des piliers qui nous avait guidé lors de notre formation à notre futur existence. Sa perte a été dure à supporter pour l'un d'entre nous, déclarant une Guerre aux assassins de son Maître. Bien sur, il eu des pertes considérables dans le camp adverse, mais elles furent récompensées à leur juste valeur. Les six encore encore vie ont été neutralisés, jugés et emprisonnés dans des cellules spécifiques, si possible en désaccord avec le 'pouvoir' qu'ils maîtrisaient. Ils étaient également éloignés les uns des autres de plusieurs kilomètres pour ne pas qu'une communication silencieuse se mette en place. Nos cellules de stase intense étaient isolées de tout, sans aucun contacte avec le monde extérieur. Même les soldats qui les gardaient ne connaissaient pas les lieux, ni comment en sortir. Le désormais peuple avait tout mit en place pour ne plus entendre parler de nous, il voulait se débrouiller seul. Mais il savait très bien que notre puissance leur serait bien utile si une autre catastrophe venait s'abattre sur notre planète. Encore fallait il savoir comment nous faire revenir.
Je le sais que pour l'un d'entre nous, mais c'est à mes prédécesseurs de venir me libérer pour continuer ce que l'on nous a appris à faire à notre manière : protéger notre nouveau Monde.




Cybertron. Une planète détruite par le temps mais toujours présente dans l'immensité du cosmos. Ses propres habitants l'ont détruit de nombreuses fois suite à des conflits et autres guerres. La reconstruire ne faisait pas partie de leurs priorités à ce moment là, au point qu'elle fut réduite à un monde inerte, dépourvus de vie pendant des millénaires. La disparition du grand Optimus Prime a cependant bien changé l'avenir de cet ancien monde. Son sacrifice restera dans les mémoires de chacun, à jamais. Sans lui, Cybertron ne serait jamais retournée à la vie, ses habitants ne seraient jamais revenus sur leur planète natale.
La vie est encore timide, mais elle est présente, et c'est peu être la plus belle des victoires pour le moment. Les ruines sont peut à peu rasées, laissant place à ses villes et citées aussi luxuriantes que celles de l'époque. Le passé ne peut être oublié, mais c'est maintenant sur le présent qu'il faut ce concentrer.
La guerre entre Autobots et Decepticons semble s'être apaisée, mais il n'est pas rare de croiser encore quelques conflits dans des ruelles reculées. Bien que Megatron ait annoncé la fin des Decepticons, beaucoup continu à rester fidèle à ce qu'ils sont, même si ils ne suivent plus leurs divines valeurs. Certains font encore de la résistance, mais le silence est la clef de leur survie dans ce monde renaissant.
La Team Prime s'est morcelée depuis les récent événements. Chacun est bien occupé à remettre en ordre leur planète, si belle jadis ... C'est notamment le cas pour Bulkhead et Wheeljack, qui ont été chargés de superviser des travaux de restauration. Actuellement, ils aident un groupe de mechs à déblayer une vieille bâtisse, une des dernière du quartier avant qu'il ne soit comme neuf. La tâche est délicate, car le bâtiment est sur le point de s'effondrer. Ses fondations sont fragiles et la moindre intervention est un risque pour les ouvriers. Une poutre tomba, entrainant avec elle quelques autres débris, mais heureusement, personne ne se trouvait à proximité.

- Faites attentions ! Ce truc risque de tomber en poussière au moindre coup de vent ! Restez vigilant !

Bulkhead était stressé, il ne voulait pas qu'un malheur arrive sur le chantier. Plus vite ils auraient fini de le démontrer, plus vite il se sentira mieux. Il était mal à l'aise depuis le début des travaux dans ce quartier, peu être par ce qu'il est marqué par la terreur instauré par les Decepticons.

- Aller Bulkhead ! Desserres un peu tes boulons ! Tu as déjà surmonté des trucs bien pire que ça !, lui lança Wheeljack après avoir poser son chargement.
- Tu ne comprends pas ... Si Ultra Magnus m'a donné cette mission, c'est qu'il a confiance en moi. Je ne tien pas à le décevoir, surtout à cause d'un accident ...
- Je ne vois pas pourquoi tu t'inquiètes, il n'y a rien eu depuis qu'on est là.

Le petit silence fut interrompu par une nouvelle chute de gravas en provenance du bâtiment, suivit d'un bougonnement grossier de la part d'un des 'Bot, remit en cause l'affirmation de Wheeljack.

- Eeuh ... Peu être quelques égratignures, mais je ne vois pas quoi d'autre.
- Oui, tu as peu être raison ... Finissons en, je n'en peux plus !

Les deux amis se remirent rapidement au travail, prêtant attention au moindre geste, au moindre gravas qu'ils retiraient. Il ne restait plus grand chose avant de pouvoir faire sauter les restes de la bâtisse.

- Bulkhead ! On a fini les étages, on attend plus que ton groupe pour finir le reste ! cria un 'Bot au loin.
- Ha ! C'est pas trop tôt ! Je vais enfin pouvoir faire autre chose que porter ses vieilles tôles froissées !
- Attends Wheeljack, on sécurise les lieux et tu pourras faire ce que tu veux après ...

Un groupe fit le tour du bâtiment pour vérifier que personne ne soit encore à l'intérieur ou en dehors du périmètre de sécurité établit. Wheeljack, lui, regardait tout ce petit monde s'affoler pendant qu'il jouait avec l'une de ses  grenades.

- C'est bon, il n'y a plus personne, tu peux allez les installer.

Bulkhead eu juste le temps de finir sa phrase que son ami était déjà parti dans la bâtisse en ruine pour y mettre les explosifs. Il en disposa à des points stratégiques, le long des poutres principales. Il sortit tout fière, restant un peu en avant du groupe pour regarder une dernière fois ce qu'il restait de cet ancien logement.

- Au revoir vielle baraque !

Il appuya sur le bouton d'une petite télécommande qui déclencha toutes les grenades en même temps. Les fondations principales explosèrent et s'effondrèrent en fracas, provoquant un souffle suivit d'un épais nuage de poussière, englobant tout sur son passage. Wheeljack n'était plus visible. Le groupe recula d'avantage, ne voyant pas ce qui pouvait lui tomber dessus. Bulkhead replongea dans une crise d'angoisse pas possible, il compta les secondes une à une, priant pour que son ami lui donne le moindre signe de vie. Fort heureusement, il distingua sa silhouette dans la poussière qui se dissipait déjà.

- Tu aurais pus faire attention ! Un peu plus est on envoyait un groupe pour venir te chercher !
- Mais c'est rien ... C'est juste 3-4 grenades qui ont nettoyer la zone plus vite que nous tous réunis ...
- Mouais ... Allez, il n'y a plus qu'à retirer tout ça et on en parlera plus ...

L'équipe se remit au travail dès que la visibilité fut rétablie. Le sol était jonché de débris grossier, de métal, de verre, des gravas à foison ... Il ne restait plus rien de cette vieille bâtisse. Bulkhead divaguait ça et là au milieu des décombres, regardant de part et d'autre de sa route imaginaire. Il reprenait peu à peu son calme intérieur, se rendant compte que ce n'était rien, toutes les opérations les plus dangereuses c'étaient passées sans problèmes majeurs. Des éclats de verre croustillaient sous son poids au rythme de ses pas. Ses optiques fixaient un point brillant entre deux larges plaques qui ont mal été détruites par l'explosion. Son spark se figea, craignant ce qu'il pouvait se cacher derrière, mais en les écartant, il ne trouvant qu'une fine dague blanche brillant au soleil, sans doute une épée oubliée. Il ne s'attarda pas d'avantage dessus. Sa pression interne retomba aussitôt en un long soupire, regardant autour de lui pour voir si personne ne le regardait à ce moment là. Il contourna les plaques d'un pas plus déterminé, jusqu'à ce qu'il soit stoppé net par une sensation déplaisante. De l'autre côté des plaques gisait une petite marre de fluide bleuté, ayant étouffé le croustillement du verre qui été devenu habituel.

- Oh non ... Dites moi que ce n'est qu'une alimentation que l'on a oublié de débrancher ...

Son spark battait de plus belle, ses mains, tremblantes, dégageaient les gravas en direction de la source des écoulements. Il en laissa tomber un par terre en découvrant une main encore bien accrocher à un bras.

- Venez m'aider !!! On a un blessé !!!

Bulkhead n'attendit pas que ses camarades soient à ses côtés pour défaire tout ses débris. Il les envoya voler autour de lui aussi vite que possible pour dégager son camarade qui n'avait surement pas entendu l'alerte. Wheeljack arriva dans les premiers, découvrant avec stupeur ce corps maigre que tenait son ami dans les bras. Sa tête était penchée en arrière, signe qu'il ne devait plus être conscient depuis un moment, seul ses blessures qui saignaient encore indiquaient qu'il avait eu un accident récemment.

- Vite !! Il faut l'emmener voir un doc au plus vite !! Il ne me répond pas !!

Le gros 'Bot vert commençait à paniquer, il ne voulait pas avoir un décès de ce genre sur sa conscience.

- Continuez tout ça sans moi !! Je vous tiendrais au courant !!

Ses amis n'avaient même pas eu le temps de placer un mot que Bulkhead était déjà parti à toute vitesse. Il roulait comme un malade sur les axes de circulations récemment rénovés, zigzagant entre les voitures ne roulant pas assez vite à son goût. Il se dirigeait chez le doc' le plus fiable qu'il connaissait, même si il n'était pas toujours de bonne humeur.

- Ratchet ! C'est Bulkhead !! Je viens d'un chantier, j'ai un blessé grave qui a besoin de soins en urgences !!

La ligne ne répondit pas tout de suite, les quelques secondes de décalages amplifia l'angoisse du 'Bot.

- Oui Bulkhead ! Amènes le moi tout de suite !
- Je suis déjà sur la route ! Je ne devrais pas tarder, dit il entre deux dérapage plus ou moins contrôlés.
- Qu'est ce qu'il s'est passé ?
- Je n'en sais rien, on l'a retrouvé sous des décombres ! On n'a pas du le voir avant de tout faire sauter ...
- Quoi ?! Il est conscient au moins ?!!
- Eeuh .. Non .. Non il ne me répond pas ... ! Il ne bouge plus, il est ...
- Vous n'avez pas pus faire attention ?! Avec un peu plus de rigueur des accidents comme celui ci ne devrait jamais arriver !

Il n'y eu plus de réponse de la part de Bulkhead, mais quelqu'un vient frapper à la porte de la station où était maintenant Ratchet. Lorsqu'il vit le blessé, il ne put retenir son étonnement. Le petit mech semblait mort, son armure était ternie par la poussière qu'il y avait dessus en plus des éraflures.

- Mets le sur la table tout de suite !

Bulkhead réagit aussitôt, déposant rapidement mais avec délicatesse le mech blessé. Ratchet fit un rapide contrôle et sortit aussitôt un défibrillateur pour le réanimer.

- Écartes toi.

L'Autobot s'écarta de la table avant que Ratchet n'envoie une décharge. Son écran de contrôle n'indiquait aucun changement, les courbes de vie restaient stables, sans aucunes variation. Knockout, qui assistait de temps à autre Ratchet quand il ne trainait pas dans les cartiers chics, arriva dans la pièce principale pour voir ce qu'il s'y passe. Ratchet envoya une seconde décharge, sans succès.

- Oh ... Qu'est ce qu'il a eu celui là ?
- Je l'ai retrouvé dans les gravas d'une bâtisse que l'on démontait ...
- Viens plutôt m'aider au lieu de discuter !!

Le mech rouge alla aussitôt aux écrans, cherchant la moindre variations des courbes. Le médecin essaya une nouvelle fois, mais le spark du mech ne répondait  toujours pas.

- Tiens moi ça, je vais faire un contacte directe ...

Il poussa son matériel dans les bras de Knockout et ouvrir le torse du mech pour avoir accès directement à son sa chambre sparkienne. Son visage se décomposa en un instant à la vue de la chambre. Les deux autres essayaient de comprendre ce qui n'allait pas, mais Ratchet resta silencieux pendant quelques instants.

- Bulkhead ... Je pense que tu n'y es pour rien dans cet accident ...
- Qu .... Comment ?
- Il était déjà mort bien avant que tu ne commences ton chantier ...

Knockout reposa le défibrillateur et se pencha sur le corps sans vie du mech orangé. Il vit avec stupeur qu'il n'y avait plus de spark, mais uniquement un trou noir béant. Il s'éloigna rapidement de la table en sentant de l'energon tomber sur ses pieds.

- Et tu estimes sa mort à quand ? Il est encore en train de se vider et d'en mettre partout !  dit il avec une tête de dégout.

Ratchet s'approcha de ce corps sans vie et le regarda avec attention. L'armure était sale, mais l'on voyait qu'elle était aussi très abimée, certaines zones étaient enfoncées, d'autres rayées. Seul le visage semblait intacte bien que les 2 petites dagues qui la ornaient soient tordues.

- Je n'en ai aucune idée Knockout ... Je pense qu'on devrait déjà le nettoyer pour l'identifier ... Tu ne sais pas de qui il s'agit par hasard Bulkhead ?
- Non, je ne l'ai jamais vus et je suis certain qu'il ne faisait pas partie de mon équipe.
- Bien. Tu peux y aller, je te tiendrais au courant dès que j'aurais des informations supplémentaires à son sujet.

Le gros 'Bot s'en alla, jetant un dernier regard à ce mech qu'il ne connait pas, mais dont il se sentait tout de même responsable de sa mort. Il repartit la tête basse, des éclats de verre croustillant encore sous ses pieds.
Knockout nettoyait le cadavre pendant que Ratchet procédait à des analyses pour estimer la date de son décès, mais les résultats ne concordaient pas avec ce que lui avait raconter Bulkhead.

- Arrrgh ! Ce n'est pas logique tous ça ...
- Recommences, tu as peux être fait une erreur ...
- Non je suis certains de ne pas m'être trompé ! C'est le quatrième échantillon d'energon que j'analyse, mais je retombe toujours sur la même chose : il est décédè après que Bulkhead nous l'ai apporté alors que son corps prouve le contraire !
- Tu as essayé d'analyser autre chose ? Regardes de quand dates ses dernières mises à jour système ou l'arrêt de ses cartes mémoires ...
- Hum ... Peu être, je vais voir ce que ça donne ...

Il avança de la table où était allongé le corps, mais des bruits désagréables le mit en rogne. Le sol de la pièce était jonché de débris de verre qui s'écrasaient sous le poids du médecin.

- Ah ! Qu'est ce que c'est encore tout ça ! Il y a du verre partout !! Bulkhead a du en ramener de son chantier !
- Je pense qu'il n'y a pas que lui comme responsable ... Ce mech a pas mal de pièces de ce genre qui parte en morceaux.
- Vraiment ? Montres moi ça ...

Knockout montra des pointes colorés qui partaient en petits morceaux quand il les touchait un peu trop fort, tout comme 4 grandes reliées à son dos, probablement des éléments décoratifs ou mêmes des ailes.

- Étrange ... Ça me semble plus solide mais plus léger que du verre classique ...

Ratchet préleva quelques cristaux qu'il mit sous un microscope. Il les observa rapidement, sans en tirer de conclusion convaincante pour le moment.

- Tu as trouvé quelques chose qui pourrait nous aider sur son identification ?
- Hélas non ... J'ai cherché un insigne quelconque, mais je ne suis tombé que sur un zone un peu fondu ... Je pense qu'il devait y en avoir un mais qu'il a été retiré pour ne pas qu'on sache son camp ..

Le médecin regarda attentivement la zone qui avait été déformé par une chaleur excessive, fondant le métal de cette armure orangé. Il y avait la même marque à l'opposé, sur le bras gauche, mais plus insistante et large, comme si on avait eu du mal à dissimuler ce qu'il y avait en dessous.

- Hum ... Il devait avoir des choses à cacher celui là ...
- Un espion peu être ?
- Surement, vus qu'il était caché. Il se peut qu'il soit mort en attendant que la zone soit sûre avant de sortir.
- Ha ha .. ! C'est tout de même minable comme mort !
- Arrêtes un peu veux tu ...

Même si cela faisait quelques temps que Knockout l'avait rejoint, Ratchet avaient encore du mal à supporter ses railleries. Il oublia rapidement ce petit échange et se pencha de nouveau sur le corps. Son collègue fit de même, jusqu'à ce que qu'un détail vienne le perturber.

- Tu as déjà posé un diagnostique ?
- Non ... Mais je pense à un traumatisme ou quelque chose comme ça ...
- Et suicide ?
- Suicide ? Qu'est ce qui te fais dire ça ?
- Et bien ... Il n'y a pas de plaies autres que celles causées par l'effondrement du bâtiment, aucunes traces de lutte et un câble coupé ...

Knockout désigna la chambre sparkienne du mech qui n'avait pas été étudiée plus que ça. En s'y attardant un peu, on distinguait les nombreux câbles qui alimentaient et distribuaient ce corps désormais sans vie. Un tout petit était coupé en deux, très proprement, il ne semblait pas avoir été arraché. Ratchet faisait les gros yeux, ses optiques ne se décrochaient pas de la chambre, il s'en voulait presque de ne pas avoir remarqué ce petit détail avant. L'alimentation même du spark avait été rompu, d'où l'impossibilité de le remettre en marche lorsque Bulkhead le lui a apporté.

- Tu es sur qu'il n'y a pas d'autres solutions ?
- Je n'en vois pas d'autre ... Mis à part qu'il ait été anesthésié je ne sais où pour un vol de pièce. Mais malheureusement, il est complet !
- J'ai quand même du mal à y croire ... Pourquoi aurait il fait ça ?
- Aucunes idées ... Il avait peu être trop de choses à se reprocher, où à cacher ...

Ratchet soupira, il avait rarement eu à faire à des cas comme celui ci. Il alla chercher dans les  bases de données Autobot, espérant en apprendre plus sur cet individu encore pleins de mystères. Malheureusement, il ne trouva pas sa fiche d'identité et Knockout lui assura qu'il n'en trouverait pas plus du côté Decepticon. Une grande partie n'était plus accessible, et grand nombre de leurs membres n'étaient même pas recensés tant ils étaient instables.

- Je peux essayer de décrypter ses données internes pour voir ce sur ça peu donner. Ça risque de prendre du temps, vus que je ne suis pas expert en la matière ...
- Si tu veux. Je ne sais plus quoi faire pour se pauvre mech ...

L'Autobot tira une triste mine, il n'en savait rien sur ce mech et il ne comprenait pas les raisons de sa mise à mort.
Des voix dans la rue viennent le sortir de ses pensées plus que perturbées. C'était Bulkhead qui revenait de sa balade, maintenant accompagné par Bumblebee qu'il avait croisé en chemin.

- Salut Ratchet, comment vas tu aujourd'hui ?!
- Oh bien Bumblebee, tout comme hier, sauf qu'actuellement je rencontre quelques problèmes avec un patient un peu spécial mais rien de grave.
- Vraiment ? Qu'est ce qu'il a ? Il est trop exigent ? Trop impatient ?
- Non, rien de tous ça. Bulkhead l'a retrouvé sans vie tout à l'heure et l'on n'a rien trouvé sur son identité. Les raisons de son décès ne sont encore que des hypothèses.
- C'est ce dont je t'ai parlé sur la route ...
- Ah ... Oui ... C'est un peu délicat effectivement ...
- Oui.
- Je peux le voir ? On ne sait jamais, je l'ai peut être déjà croisé et puis un regard extérieur ne fait pas de mal.

Ratchet conduit le petit groupe à la salle où reposait le mech. Celui ci avait le crâne dépourvu de son casque, permettant à Knockout d'avoir accès aux potentielles données que contenaient ses cartes mémoire. De fins câbles partaient de son centre de données jusqu'à un ordinateur qui collectait le tout. La barre de chargement affichée sur des un des écrans était à peine amorcée.
Bumblebee regarda le mech avec surprise. Il s'attendait à ce qu'il soit beaucoup plus corpulent et plus âgé, mais c'était un assez jeune mech tout maigrelet. Il le regarda avec attention, s'attardant sur des détails que portaient son armure.

- Qui a bien pus s'en pendre à un mech aussi jeune ... ? Il n'a même pas encore l'âge pour commencer l'armée !
- Personne Bumblebee. Nous en avons déduit à arrêt soudain de son spark, peu être une déficience de fonctionnement ou même un suicide. Il n'a aucunes marques de luttes montrant qu'il s'est battu ou qu'il ait été agressé. Là, j'essaye d'avoir accès à ses données et historiques, mais je n'ai rien d'exploitable pour le moment.

Knockout lui montra du doigt ses écrans, sans lever les optiques pour voir si Bumblebee le regardait. Le mech jaune s'approcha d'un des écrans, observant les données qui défilaient, mêlées aux quelques messages d'erreur. Il regarde l'hologramme de l'inconnu tourner en rond, donnant un aperçut de ce qu'il aurait put être. Bumblebee était septique.

- Vous avez une idée sur son camp potentiel ?
- Non. Il devait avoir des insignes mais ils ont été fondu pour ne pas que l'on le sache ...
- Et vous avez pensé à un Insecticon ?
- Pardon ?!

Knockour regarda vite fais Bumblebee bien le mech encore étendu sur la table de soins.

- Tu crois vraiment qu'il a un lien avec ses bestioles ?! Il leur ressemble pas du tout ! Il n'a pas de gueule béante pleines de dents et pas ses pattes griffues !!
- Oui mais il a des ailes non ? Du moins ça y ressemble beaucoup.
- Il a pas vraiment le physique d'une bête volante. Son armure est pas très aérodynamique ...
- Il vole peu être que sur des courtes distances !
- Mouais ...
- En tout cas, ce mech me dit quelque chose ... Enfin pas lui même mais ce qu'il est ... J'en ai déjà vus un quelque part, j'en suis certain.
- Où ça Bumblebee ? Il était en vie au moins ? dit Ratchet qui écoutait attentivement la discussion en cours.
- Non, il était mort, depuis très longtemps même.
- Tu sais où est ce que l'on peut le voir ?
- Oh oui ! C'est à un musée qui vient tout juste de rouvrir ! Ou à un exposition dans le quartier, je ne sais plus très bien ... J'ai visité un peu tout les endroits neufs ...
- C'est à un musée à l'autre bout de la ville. Le "Cyber Temple Star", cita Knockout. Ouvert il y a une semaine environ. Je n'en ai pas d'autre sur les annonces récentes ...
- Oui c'est ça ! J'y suis allée pour voir comment ils avaient fait pour la partie sur Optimus ...

Personne ne parla pendant quelques secondes, repensant au noble Prime qui les avait quitté depuis presque une année maintenant.
Le petit groupe se prépara, mais Bulkhead préférait rester à la station, il était encore perturbé par ce qui lui est arrivé ce matin. Ratchet, Bumblebee et Knockout prirent donc la route. Celle ci était belle est rapide, il n'y avait pas encore foule à cette heure ci. Ils arrivèrent devant le musée en un rien de temps, même si la distance était assez importante. Un grand bâtiment se dressa devant eux, il était lumineux, rayonnant de mille feu sous cette lumière intense. Ses vitres, plus ou moins inclinées ou bombées, reflétaient la lumière dans tous les sens, le faisant briller plus que jamais.
Ils entrèrent tous les trois dans un hall tout aussi lumineux et spacieux. Il y avait quelques personnes devant eux, mais sans plus, ils n'attendirent qu'une dizaine de minutes avant de pouvoir payer leur entrée. La visite commença avec quelques trophées de guerre, des reliques anciennes, puis tout devient plus glorieux, luxueux : une haie d'honneurs avec des statues des plus grands soldats se dressaient d'un côté du couloir, et de l'autre les Primes. Le petit groupe regarda les statues une à une, cherchant celle d'Optimus. Malheureusement il n'était pas parmi les statues. Ils continuèrent alors leur route dans ses couloirs soyeux, jusqu'à ce qu'ils tombent sur un carrefour. Ils prirent celui de gauche, tombant sur une imposante statue d'Optimus, épée en main, éclairée d'une lumière bleuté le faisant scintillé autant que la structure extérieur du musée.

- C'est magnifique ... Il ne lui manque plus que ..
- La parole ?
- Non, la vie Bumblebee ...

Ratchet ne resta pas plus longtemps dans le sanctuaire et retourna au carrefour. Knockout regarda et les objets et illustration racontant tous ce qu'avait fait Optimus avant de rejoindre Ratchet. Bumblebee était resté devant la statue, regardant Optimus comme si il pouvait le voir. Il lui sourit, puis il repartit rejoindre ses camarades.

- Si ici c'était un hommage à Optimus, tu penses que de l'autre côté c'est en rapport avec Megatron ?
- Oui. Tu veux aller voir ?
- Non, c'est pour ça que je te le demande ...
- Bumblebee, et si tu nous amenait directement à ce que tu voulais nous montrer ? On continuera la visite après veux tu ?
- Oui Ratchet, c'est par là.

Ils suivirent leur guide sans rien dire, observant les gravures des murs qui devenait de plus en plus sombres, mais pas pour autant terrifiantes. Les lumières était blanches ou jaunes selon si c'était un objet ou un vestige de quelque chose ayant eu la vie.

- Brrr ... C'est le cabinet des curiosité ici ?! Il comment a y avoir des trucs bizarre ...
- Ce truc bizarre a exister pour de vrai, mais tu n'étais pas encore là quand il était vivant ..., lançant Ratchet à Knockout.

Le couloir était déjà assez large, mais il s'ouvrit sur une salle encore plus grande et haute. Éblouit par les lumière, ils durent s'adapter à la luminosité des lieux pour voir ce qu'il y avait. Un Predacon, aile déployées et gueule ouverte, régnait en son centre, provoquant surprise et étonnement. D'autres Predacons étaient autour de lui, sous leur forme bipèdes ou bestiales. Celui du centre était le plus gros, les autres étaient plus petits.
Ils firent le tour rapidement, et Bumblebee les conduisit dans une petit pièce annexe qui complétait la collection. Dans celle ci, il y avait tout plein de créatures mineures qui devaient avoir vécus en même temps que les Predacons, voir quelque temps après la fin de leur règne. Un groupe de Cyberwolf semblait traqué une proie qui leurs étaient invisibles. Des vermines étaient même accrochées sur les murs, comme si elles s'apprêtaient à bondir sur les visiteurs. Quelques Insecticons étaient aussi présents dans cette partie du musée.

- Là ! Il est derrière les deux Insecticons, accroché au mur. On ne le voit pas beaucoup.

Les deux autres approchèrent, tentant de distinguer ce que voulait leur montrer Bumblebee. Mais effectivement, il y avait bien une plaque de pierre blanche, jaunie par le temps, sur laquelle était imbriquer une créature ailée semblable à celle que Bulkhead avait ramenée. Elle était très plate, comme si on l'avait écrasée, elle était aussi recroquevillée sur elle même. Ratchet la regarda avec attention, analysant tous les détails de cette pièce de musée.

- C'est vrai que cette créature y ressemble beaucoup ... Il n'y a pas d'écriteau pour avoir sa description ?
- Non il n'y a rien du tout ! J'ai déjà cherché mais je n'en ai pas trouvé ...
- Il devrait y en avoir une que même ! La moindre des choses c'est quand même d'être informées sur ce ...
- Excusez moi, vous cherchez quelque chose ?

Ratchet fut surprit et se tourna soudainement dans la direction du mech qui l'avait tout juste coupé. Il sortait de nul part ! Ils ne l'avaient même pas entendu arriver. Il était plutôt classe, carrosserie récemment lustrée et attitude plutôt sympathique malgré le doute que l'on pouvait avoir en le fixant droit dans les optiques.

- Euh non ... Ça va aller, merci de ..
- Oui ! C'est la première fois que l'on vient ici est on est un peu perdu, lâcha Bumblebee en coupant Ratchet dans son discourt. Nous voulons bien que vous nous donniez quelques informations complémentaires ... Je présume que vous êtes du musée .... Euh Monsieur ....

Bumblebee avait du mal à lire le nom du mech sur sa petite étiquette, les lettres n'étaient pas bien imprimées ...

- Nispot. Que voulez vous savoir sur cette partie de l'exposition ? La véritable place des Predacons dans notre société actuelle ? Comment lutt ..
- Euh excusez moi ... Ce n'est pas sur toutes ses pièces que nous voulons des informations, mais plus sur une derrière les deux Insecticons ...

Nispot le fusilla du regard. Ses optiques oranges transpercèrent celles de Bumblebee. Il n'a pas du apprécier d'être coupé dans ses explications.

- Hum ... Oui .... Je ne sais pas grand chose dessus, mais le peu que j'ai pourra peu être vous avancer ... dit il en se dirigeant dans le fond de la pièce, bras de nouveaux croisés dans son dos.
- Mon ami n'a pas trouvé le petit descriptif que vous mettiez habituellement devant chaque pièce ...
- Il se complique bien la vie ... Si il n'y en a pas c'est que ce n'est pas une pièce très importante ...
- Oui, ça va ! Merci du conseil ! Vous savez ce que c'est ?
- Pas vraiment non ... Nous étudions encore son cas, mais tout porte à croire que c'est un semblant d'Insecticons, une branche évoluée du moins ...
- Et ... Il y en a encore de nos jours ? Il y a bien encore des Predacons, avança Bumblebee
- Na. Ils sont tous morts il y a trop longtemps pour que je vous donne une date précise ... Vous n'avez qu'à regarder l'état de se fossile !
- Ses couleurs sombres seraient dû au temps alors ?
- ... Oui ....
- D'accord.

Bumblebee sentait que Nispot devenait de plus en plus méfiant à force que leur conversation s'éternisait ... Knockout n'avait pas dit un mot depuis que le mech était arrivé. Il était même resté un peu de côté et ne le quittait pas du regard. Ratchet regarda de nouveau cet étrange fossile, mais quelque chose l'interpelait. Un élément du fossile n'était pas présent sur le corps qu'il possédait.

- Et ... Qu'est cette espèce de masse qu'il porte sur le dos ?
- Je n'en ai aucune idée ... Tout ce que je sais, c'est que les équipes de fouille l'on retrouvé avec. Nous n'avions rien retiré ni ajouté.
- Et bien merci pour toutes ses explications. Nous allons finir notre visite maintenant ...
- Je vous conseil de prendre le couloir qui sera à votre gauche, il y a l'armurerie !
- Ha ha, merci !
- Mais de rien voyons. Je ne fais que mon travail ...

Le mech les regarda partir sans rien dire, restant droit et souriant, jusqu'à ce qu'il ne les voit et ne les entende plus. Son comportement changea instantanément, se regarda devient sévère. Il regarda avec rage le fossile de la créature, pourtant caché pour ne pas qu'on la voit du premier coup d’œil.

- Pauvre 'Bots ! Si seulement ....

Il soupira, regardant toujours la pièce du mur, réfléchissant à ce qu'il devait faire. Il appuya sur son oreillette, un petit sourire aux lèvres.  

- Topsin à la base. Préviens notre cher Maître qu'il peut rouvrir le dossier E - 35 projet P - 40 qu'il a classé sans suite depuis tout ce temps ...


_____________________________________________________________________________________________________________

Je ne sais pas quand la suite arrivera, mais je sais juste qu'elle est trèèès claire dans ma petite tête !! XDD


Dernière édition par Scalenbee le Dim 10 Juin 2018 - 10:57, édité 1 fois (Raison : mise à jour des informations)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 18
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 16 Sep 2017 - 10:44

Ah ah ah ! Une super suite ! Very Happy Avec du petit complot, tout ça tout ça :3 (tout ce que j'aime *-*)
Je sens qu'on commence à passer à des choses très sérieuses là Wink (Dia va bientôt arriver *0*), j'ai hâte de lire la suite !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] We are Nimphoïdes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ma toute première fanfic, victime : Dn Angel
» [FanFic] Le Garçon étoilé
» paradise chapter fanfic
» (fanfic) L'envers du décors
» Deuxième Fanfic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transformers et Site web :: M A R C H A N D I S E S — E X T R A :: BD + Fan Art|Fan Comic + Fanfic :: Fanfic-
Sauter vers: