Joignez-nous sur notre Page FacebookJoignez-nous sur notre Groupe FacebookJoignez-nous sur TwitterJoignez-nous sur Google PlusJoignez-nous sur Youtube #1Joignez-nous sur Youtube #2Joignez-nous sur DiscordActualités RSSMusiques TF à Écouter



Forum Transformers et Site web - TransformersFR.com
 
Site Web TFAccueilActualitéFAQRechercherS'enregistrerConnexionPublicationsÉvènements

Partagez | 
 

 [Fanfic] We are Nimphoïdes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 20 Sep 2015 - 16:09




Me voila enfin !! Content  Je m'excuse pour tout ceux que j'ai pus faire attendre, mais tout ça prend du temps, et je n'en ai pas ! gêner ( vi vi ze vais à l'école clown )

Pour commencer, quelques petites précisions sur ma Fanfic', car pas mal de trucs sont 'nouveaux' voir compliqués je trouve ! XD Rien que mes personnages qui sont ni Decepticons ni Autobots !! alien
J'ai en quelque sorte inventé tout un petit monde, avec sa petite histoire, qui ne fait que grandir aujourd'hui !!!

Si jamais certaines choses ne sont pas clair, les questions sont autorisées !! XD



Généralités


- Opium : Planète naturellement rocheuse se trouvant à plusieurs années lumières de Cybertron, suffisamment loin pour ne pas avoir de contacte entre les deux population. Elle n'est pas totalement cybertronisée, seules les zones où se trouve les capitales et autres grandes villes le sont. Le reste de la planète est par  parsemer de grandes plaines désertiques, de nombreux canions et autres reliefs. Cependant, aucun être organique n'y vit.
Ses habitants sont appelés les Opiumniens.
Son système solaire est un peu particulier : il possède deux soleils en son centre. Selon les années, les siècles, les millénaires, les soleils n'éclairent pas la planète de la même manière, créant des périodes de lumière presque totale. Opium est d'un douce couleur orangée, marbré d'argent ou de bleu par endroit.
Son système est difficile d'accès pour ceux qui ne savent pas qu'il existe. De nombreux corps célestes dissimulent son existence, d'où le faible contact avec les civilisations des galaxies voisines. Seuls quelques étrangers y arrivent parfois par pure hasard, pensant y trouver refuge.
Sa localisation est connue par un nombre restreint de Cybertroniens, mais pour la population locale, ils sont bien trop nombreux.
Opium est aussi le nom donné à la Divinité qui protégerait leur planète.


- Les Opiumniens : Les Opiumniens sont tout simplement les habitants d'Opium, ils répondent également au nom de Nimphoïde pour la majorité. Ce qui les distinguent d'un Cybertronien 'classique', se sont déjà leur 4 ailes. Elles leur servent avant tout à voler, aussi bien en mode "bipède" que dans le fonctionnement même de leur alt mode. Ses ailes leur sont aussi vitales, elles leur permettent de survivre lorsque l'energon vient à manquer. Les Nimphoïdes peuvent donc produire leur propre energon grâce à la lumière du jour ou de la nuit.
En tout, 3 classes de sont formées en fonction des différentes intensités lumineuses :

• Les Zénithiens : Se sont les Nimphoïdes ayant besoin d'un soleil lumineux pour pouvoir produire leur propre energon. Ils sont capables de supporter les plus fortes chaleurs, mais leur population peu vite être décimé par le gel, étant donner que leur organisme est fait pour se refroidir et non se réchauffer.
Leurs armures sont souvent dans les tons claires pour réfléchir un maximum le soleil, contrairement à leurs ailes qui sont plus de couleurs vives. Il n'est pas rare de croiser des armures abordant des tons chauds, plus pratique pour se fondre dans le paysage.
L'endurance n'est pas leur point fort, bien qu'ils soient puissants, rapides et agiles.
Leur plus grande concentration se trouve à Arone, capitale de leurs villes, mais également de la planète.


• Les Noctaliens : Se sont les Nimphoïdes ayant besoin de la lumière de la lune pour produire leur propre energon. Ils ne supportent pas les fortes chaleurs, car leur organisme est fait pour produire de la chaleur. De plus, leur armure, souvent sombre, est faite justement pour l'absorbé la chaleur et non la repoussée. Ils préfèrent donc les climats frais à froid.
Ce noir intense est souvent coupé par des couleurs très vives tel que le rouge, le vert ou encore le blanc pour certains individus.
Ils sont remarquables pour leur rapidité, leur agilité et leur très grande endurance. Ils se servent de ses 3 compétences pour compenser leur manque de puissance et de force. Ils restent néanmoins de redoutables chasseurs, traqueurs et assassins ...
Leur plus grande concentration se trouve à Nturus, capitale de leurs villes.


• Les Aubiens : Se sont les Nimphoïdes ayant besoin d'une faible intensité lumineuse pour produire leur propre energon, tel que le levé ou le couché du soleil.
Ni la chaleur, ni le froid ne les dérangent. Cependant, il n'égaleront jamais un Noctalien lors d'une période de froid intense, ou même un Zénithien lors d'une journée de chaleur extrême.
Il n'y a pas de limite concernant la couleur de leurs armures, elles peuvent aussi bien être sombre, vive ou clair.
Ils restent néanmoins des êtres mixtes, très endurants, fort mais ils ne sont pas tous aussi agiles que rapides.
Leur plus grande concentration se trouve à Dareune, capitale de leurs villes.  

- Nimphoïde - Conception générale :

Au niveau 'morphologique', un Nimphoïde, c'est en gros une libellule mixée avec des panneaux solaires !  XD


Ce ne sont pas des Predacons, mais je ne les considère pas non plus comme des Insecticons, étant donner qu'ils ne se transforment pas en insectes, mais en tout en tas de véhicule volant ou roulant ... Ils ne font pas bestial non plus.
Ils possèdent dans la plupart des cas 4 ailes : 2 grandes proche des épaules, et 2 plus petite un peu plus bas ( fin des côtes environ). La forme des ailes peuvent aussi bien être basique ( comme la libellule ) ou de forme plus géométrique, des coins carrés, avec des pics, bien droites, courbées, ...
Il se peut que certains en aient 6, mais la dernière paire est très fine, comme une épée par exemple. Cette paire ne sert pas vraiment à voler, elle fait plus office de gouvernail.
C'est donc avec ses ailes, composées de cellules spéciales, qu'un Nimphoïde peut produire son energon, et ça, avec le type de lumière qui lui correspond !

En plus d'avoir des ailes, un Nimphoïde possède sur la tête 3 rangs d'aigrettes : 1 principal allant du haut du crâne à la base de la nuque, voir plus bas pour certains. Les 2 autres rangs se trouve autour des auditifs. Ses aigrettes ressemblent à des petites pointes, généralement courbées vers l'avant. Elles servent au niveau des expressions uniquement. Elles vont donc être plus ou moins dressées selon la situation vécue.
Par exemple, pour montrer sa supériorité ou sa fierté, toutes les aigrettes vont être dressées, et au contraire, elles sont toutes rabattues lors d'un sentiment de peur ou de soumission.
La rang principale est généralement toujours dressé.
Certains individus de type masculin peuvent être amenés à porter une petite barbichette de 4 à 5 pointes plus ou moins longue, mais qui ne bouge pas avec les aléas des expressions.

Tous les Nimphoïdes possèdent aussi une grande dague sur leur tête, partant du milieu du front, et pouvant être assez haute. Cette dague peu être assez massive, mais dans tous les cas, elle possède un encrage sur le haut de la tête. Ce n'est pas une simple dague toute fine pouvant se tordre facilement. Une sorte de pierre précieuse en forme de losange est sur la base de cette dague, au niveau du front, et pouvant être de différente couleur, malgré une dominance rouge ( un peu comme Arcee dans TFP mais en beaucoup plus massif ).
C'est aussi avec cette dague que l'on peut savoir si on a à faire à une fembot ou un mech ! Elle aura une base fine pour les fembots, et plutôt large chez les mechs.
Cette dague peu être seule, ou accompagnée de 2 dagues plus fines, plus petites, n'ayant pas un encrage aussi fort que la principale. Elles peuvent justement de tordre ou se casser facilement lors d'une bataille.

Dernière petite particularité d'un Nimphoïde : ses pieds !  Ils ne sont pas aussi volumineux et large qu'Optimus Prime par exemple, ils ne portent pas de roue non plus. Ils sont assez fin, et en forme de V. Deux 'doigts' puissant, pouvant aussi bien servir à s'agripper à des surfaces verticales, ou à griffer un adversaire. Une petite griffe à 'arrière du talon est également présente pour éviter de glisser et ainsi être plus stable sur son perchoir.

Sinon, un Nimphoïde est comme un Transformers classique, à savoir 2 bras de jambes, une tête des yeux, un corps, bla bla bla ...

Ah et puis j'allais oublié ! Ils ont un symbole aussi !! Le 'truc' bizarre que je met un peu partout, ou sur la bannière tout en haut ! C'est ça leur symbole ! Razz


- La Guerre Aubienne : C'est une guerre qui a fait rage un peu avant celle de Cybertron, lors de la création des deux camps. Elle consistait à abattre les Aubiens, car ils étaient dit de race impure ( effectivement, le croisement Noctalien - Zénithien donne un Aubien). Ils ne sont pas les fils et filles du Soleil ou de la Lune. Pour certains individus, ils étaient également trop nombreux sur la planète, c'est eux qui amenaient tous les malheurs possibles et inimaginables, ils étaient les déchus d'Opium. Aujourd'hui encore, règne une guerre froide, qui ne cessera peu être jamais.



•Les personnages maintenant !!!•


•Les Aubiens•


- Hurt :  Il est considéré comme le Nimphoïde le plus fort de la planète, de part son courage et sa justesse. Les Aubiens l'ont donc accepter en tant que chef de leur Nation. Pourtant, il n'est à la base qu'un simple soldat voulant remettre de l'ordre au sein de son peuple, après la guerre qui a faillit les décimer. Il fait partie des plus respecté, malgré qu'il soit un Aubien. Il est considéré comme l'un des vainqueur de cette Guerre.
Sur ses armes sont gravées de nombreuses histoires, comme des batailles, des déceptions, des victoires, et des paroles d'espoir.
Il est le meilleur camarade de Slogun. Ils ont fais la guerre ensemble, et ils en sont tout deux marqués à vie.... Hurt a de nombreuses cicatrices, ses ailes sont un peut rayées, quelques pointes de sa barbiche et se ses aigrettes sont cassées et l'une de ses dagues secondaire et également cassée. Il restera néanmoins marqué, non pas par ses blessures extérieurs, mais par l'assassina de sa compagne, Cataguerna, peu avant une des phases d’assauts qu'il avait envisager. Il porte sur lui la dureté de son passé et c'est se qu'il veut.
Quand on le voit, il fait un peu peur et impressionne, mais quand on le connait bien, il dévoile de temps à autre son histoire et des légendes. Il est très attaché à ses origines.
Il entraine également des nouvelles recrues, quelque soit leur origine, mais principalement quand elles ont fait de nombreuses bêtises, impolitesses envers un supérieur, dans leur régiment ou ailleurs.
Il est un peu plus grand que Megatron, et plus âgé que lui.
Son armure est kaki et grise :  , , , ses ailes, aigrettes et barbiches sont d'un ton orangé-rouge : . Ses yeux sont bleus : .
Image: amélioration en cours



-Cataguerna: Compagne de Hurt et ancienne amie de Managuess. Elle a été assassinée pendant la Guerre, dans le seul but d'affaiblir Hurt. C'est un peu elle qui a aussi convaincu son amie d'être avec Slogun, qu'elle connaissait bien également.
Elle était de taille 'standard', comme Bumblebee, Smokescreen, ... Elle était dans les tons orangés : , , , , ses ailes étaient rouges : . Ses yeux étaient bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Slogun:  Un miraculé de guerre, c'est comme ça qu'il se voit, mais c'est malheureusement se qu'il est. Pris dans une embuscade, la totalité de sa garde ( le groupe de soldats dont il avait la responsabilité ) est tombée lors du combat. Il a combattu durement contre un Zénithien qui lui creva l’œil droit. Il porte actuellement une sorte de faux œil pour ne pas que l'on remarque ce vide béant... ( Ce faux œil ne se distingue pas de l'autre à la lumière du jour, mais dans l'obscurité, celui ci ne brille pas .. )
Il a également perdu pendant cette terrible Guerre sa compagne Managuèss. Il en est très profondément atteint et le fait d'y repenser l’attriste beaucoup. C'est se jour même qu'il a décidé de ne plus se battre, mais d'être utile autrement pour son peuple. Slogun est donc devenu un médecin-scientifique très renommé.
Son statue de médecin lui permettra d'élever Scalenbee, sa propre fille, sans jamais lui dévoiler qui il est vraiment, pour la protégé.
Il est un peut plus petit que Hurt, mais il est plus jeune que lui.
Son armure est d'un violet un peu foncé avec du gris  : ,, , mais ses ailes, aigrettes et barbiche sont vertes :   .Ses yeux sont bleus : .
Image : en cours d'amélioration



-Managuèss:  Compagne de Slogun et amie de Cataguerna, elle a été tué par un bombardier lors de la Guerre.
Elle était de la taille de Bumblebee, mais un peu plus âgée qu'Arcee quand le drame est arrivé.
Son armure était bleu claire et grise :  , ,, mais ses ailes et ses aigrettes étaient un peu plus claire, ainsi que ses yeux : .
Image : pas de conception pour le moment


-Scalenbee: Une vie très dure pour cette jeune Aubienne rejeté par tous, enfin qui rejette tout le monde. Son problème majeur : elle est aveugle de naissance, en tout cas, c'est ce que Slogun, 'son responsable légal' comme elle le surnomme, en a déduit.
Elle a été découverte par Hurt, dans une petite grotte, non loin du lieu où est morte sa mère durant une guerre contre les Aubiens. Elle fut ensuite récupéré par son père, Slogun, mais sans jamais qu'il ne lui dise qui il était vraiment pour elle, dans le seul but de la protéger.
Puisque celui ci avait décidé de jeter les armes et de devenir médecin, Scalenbee a donc passé la plupart de son existence dans son laboratoire, pour qu'il puisse vérifier son état de santé en permanence, mais surtout pour qu'il ne lui arrive rien de grave.
Aveugle certes, mais d'un caractère explosif. La croiser lorsqu'elle pique une crise n'est jamais très bon ... Elle est l'image de la rebelle par excellence. Malgré son handicap, elle reste néanmoins redoutable, et donne encore plus que les autres pour prouver qu'elle n'est pas inutile aux yeux d'Opium ( nom de la planète, mais aussi de la divinité).
C'est grâce à Randa qui ,avec la permission de Slogun, l'a poussé en dehors du laboratoire. C'est là qu'elle a commencé à apprendre à se battre !! Mais elle perdit son amie lors qu'une bataille contre des pirates et autres Decepticons ...
Elle est du même âge qu'Arcee et d'une taille basique ( Bumblebee et compagnie !)
Son armure et violette et grise : ,, , mais ses ailes et aigrettes sont vertes : , ses yeux sont bleus pâles : .
Image : en cours de modification
- -



-Randa: Meilleur amie de Scalenbee et simple guerrière, elle cherchait rarement le compliquer. Elle venait souvent au laboratoire de Slogun, pour aller chercher de l'energon et ainsi le donner aux anciens et autres qui ne pouvaient pas aller se le procurer eux même.
Elle était plus petite que Scalenbee mais du même âge, même couleurs : ,, et pour les ailes et aigrettes). Ses yeux étaient bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Starken: C'est l'aide de Slogun. Il l’assiste lors de divers expériences, répare des trucs par ci par là, et il a quelques bases de médecine .
Lui aussi à failli mourir pendant la Guerre, mais il fut sauvé de justesse avant qu'on ne l'exécute.  Un peu hystérique, souvent stressé, froussard, c'est le traumatisme de la Guerre qui reste en lui. Une chose de ce chaos restera pourtant gravé dans sa mémoire à jamais : Slogun, retrouvant le corps sans vie de Managuèss et partant à l’horizon, là, ou les combats faisaient encore rage.
Il fait parti d'un petit groupe de Nimphoïdes pouvant se transformer, il ne peut donc pas produire son energeon.
Il n'est vraiment pas très grand, moins de 3m50, il a un peu près le même âge que Starscream.
Il peut se transformé en ULM, et peut voler sans se transformer, mais il est tout de même rare qu'il ait besoin de se transformer ou même de voler ...
Son armure est toute gris-bleu : , mais ses ailes de tissu sont très coloré, du jaune, vert et violet : , ,. Ses petites aigrettes et barbiches sont dans les tons verts pâles. Ses yeux sont jaunes : .
Image : pas de conception pour le moment


-Kartch: Il n'a pas vraiment d'histoire particulière, il répare juste des vaisseaux en masse avec son camarade Zeg. Il est beaucoup moins stressé que son camarade, plus calme, et quelque part, un peu "gros nounours".
Il est un peu près du même âge que Starscream, mais de la taille de Breackdown, ainsi qu'assez large au niveau des épaules.
Il est bleu :  , , , , avec ses ailes, aigrettes et barbiche plus claire : . Ses yeux sont également bleu : .
Image : pas de conception pour le moment


-Softpayer: Une gardien d'élite sans histoire particulière.
Il est aussi grand qu'Arcee et du même âge.
Il est dans les tons verts, gris et jaune : , , ,. Ses ailes, aigrettes et barbiche sont également jaune : , mais ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment




•Les Noctaliens•


-Hangsfire:  Stratège incontournable et chasseur redoutable, il est le Noctalien typique. Il aborde un air fière et princier sans même le vouloir. Il ne cherche pas la popularité, malgré son rouge pimpant coupé d'un noir profond qui ne passent pas inaperçu.
Il reste néanmoins assez imprévisible, surtout lors des combats, qu'il pratique aussi bien avec ses poings ou ses armes. Parfois, les combats qu'il mène ne se font pas avec des armes, mes avec des mots : parler pour faire tourner en bourrique ses adversaires est quelque chose qu'il apprécie, pour les déstabiliser en quelques sorte, et donc remporter la victoire plus facilement.
Il est devenu chef des Noctaliens pour avoir tenu tête à Bombardeus lors d'un duel dans l'Arène principale. C'est le peuple Noctalien qui l'a désigné par la suite, pour son courage et sa rage de vaincre, mais aussi par ce que certains ont cru voir son père, Hunger, à sa place sur le ring. Pure et digne, il est le descendant d'une longue ligné de Noctaliens 'pures' : les Hangs, mais il n'a que de vagues souvenir de ses parents ...
Même s'il est jeune pour un chef, il n'a pas d'aide pour le guider, il a seulement eu Skyway, comme mentor, pendant une certaine période. Loween et Ripple sont plus ses amis que ses seconds, mais Skyway reste son meilleur complice.
Même si il est de rang royale, il n'hésite pas à sacrifier sa part d'energon lors des carences que peu subir son peuple, pendant les nombreuses périodes solaires de leur planète.
Il est actuellement le troisième Nimphoïde le plus fort d'Opium, mais se titre l'importe peu, se n'est pas se qu'il recherche en priorité.
Il est presque de la même taille que Hurt mais plus jeune que Starscream.
Son armure est d'un noir sombre coupée par le rouge vif de sa verrerie ( ailes, aigrettes et barbiche) : , , , . Ses yeux sont du même rouge vif : .
Image : conception en cours d'amélioration
- - -


-Loween: Le fidèle acolyte et espion d'Hangsfire. Il profite de sa petite taille pour se fondre dans les moindres recoins, pour écouter des conversations sans même se faire voir. Il passe partout ! En même temps, se gamin de rue à de l'expérience : mensonges, voles, arnaques et autres escroqueries font parties de son quotidien. Lui faire confiance est parfois une très mauvaise idée.
Se n'est pas un excellent soldat, il reste assez trouillard, mais si il a à se battre, il peu tout de même être redoutable, enfin si il veut ... C'est avec avec une courte arme blanche, en duel au corps à corps, qu'il s'en sort le mieux. Mais il aime bien manipulé un peu la dynamite, même si beaucoup ne lui font pas vraiment confiance dans ce domaine.
Bien que bavard et hyperactif, ce n'est pas son plus grand défaut. Avant tout, c'est un alcoolique de première classe, et il ne boit pas quelques verres par jours, mais jusqu'à plusieurs bouteilles ! Se qui surprend surtout ses camarades, c'est que même après avoir but plusieurs litres, il ne semble pas saoul. C'est pour cela qu'on le trouve pratiquement à toute les fêtes, animant les soirées comme jamais, porté par la foule !
Sa deuxième passion après l’alcool, c'est d'embêté Ripple, le taquiné pour passé le temps, lui parler de tout puis de rien alors qu'il a besoin de silence pour se concentrer. Il essaye même de piraté son ordinateur centrale pour découvrir se qu'il ne veut pas que l'on sache.  
Conclusion, Loween est petit, hyperactif, alcoolique et infernal.
Il est un peu plus petit qu'Arcee mais plus vieux qu'elle.
Son armure est d'un noir profond coupée avec le orange bien vif de sa verrerie (ailes aigrettes et barbichette ): , , , . Ses yeux sont également orange : .
Image : en cours d'amélioration
- - -


-Ripple:  Assez discret et un peu timide, on le considère comme quelqu'un d'étrange ... Il se remarque déjà par quelques ocelures sur ses ailes, mais aussi par sa dague frontale, plate et en forme de goute (elle n'est pas comme celle de Starscream ou d'Arcee, en forme de pointe).
Il n'est pas du genre bagarreur, mais si on le cherche de trop, il abandonne et tourne les talons : il n'aime vraiment pas se battre ... Ce qu'il fait la plupart du temps, c'est traiter des tonnes et des tonnes d'informations derrière sa console, crypte des informations, craque des fichiers divers, en décrypte d'autres, pirate des systèmes si il le faut, voir en modifier les bases de données. Il gère également les communications entrantes de la tour. Il reste cependant qu'un simple amateur passionner par la recherche et l'informatique.
Mais cette petite vie à la tour ne lui était pas destiné à la base, jamais il n'a pensé devenir l'un des plus proches amis de son propre Seigneur. Avant tout ça, il était un simple petit chercheur, essayant de vivre comme il pouvait, malgré des colocataires qui se servaient de lui par le chantage . . .
Mais des moments, il lui arrive d'être hors de lui, comme une sorte de mal être, parfois même, une voix en particulier lui vient dans son esprit, sans qu'il comprenne grand chose à ce qu'elle lui dit, une sorte de possession le refermant encore plus sur lui même...
Même si c'est un Noctalien, il est très poli, jamais il ne tutoiera Hangsfire, ou quel-qu’autres supérieurs à lui même.
Il ne possède, pour le moment, que de simples canons ou lames qu'il n'utilise jamais, son clavier et ses petites consoles sont ses seules armes actuelles.
Il est un peu plus grand que Knockout et du même âge.
Son armure est d'un noir sombre coupé avec un vert pimpant pour les aigrettes, la barbiche et une partie des ailes :, , , , ses ailes sont alternées par des rayures noir et vertes. Ses yeux sont du même vert claire : .
Image : en cours d'amélioration
-


-Skyway:  "......." C'est tout se qu'il peut dire, comme l'une des périodes de Bumblebee, il ne peut pas parler, mais il ne peut même pas faire "blip". Il a donc fini par établir une sorte de langage des signes, qu'il utilise désormais, même si peu arrive à le comprendre. Puisqu'il a été le mentor d'Hangsfire, celui-ci est l'un qui arrive à mieux le comprend, ainsi que Hurt, un 'ami' proche. Mais se brave soldat est également sourd ... Il a perdu l'usage de la parole et de son ouïe lors de la Guerre, en voulant protéger la tour Royale Noctalienne, et protégé ainsi le descendant ce celle-ci.
Après de nombreux tests, il s'est avéré que ses auditifs et sa boîte vocale étaient tout à fait fonctionnels, mais rien à faire ...  Slogun lui a établit un petit dispositif qui parle à sa place, pour permettre aux autres de le comprendre, mais il n'en veut pas.
Skyway reste cependant l'un des plus respecter de la planète, rare sont ceux qui ne se soumettent pas lors de son passage. Son air digne, fière et à la fois sévère lui donnerait presque le rang de seigneur, chose qu'il n'est pas. Il ne fait seulement partie que de quelques Noctaliens de ligné pure.
Se que beaucoup admire chez lui, c'est son armure, semblable à une carte du ciel, chose qui est vrai. Une grande partie du système solaire d'Opium y est représenté.  Cette armure est également un très bon outil de camouflage dans le ciel étoilé.
Fin défendeur de son territoire, il chasse le moindre intrus qu'il repère, avec les vibrassions que sa cible émet sur le sol, et qu'il capte donc en effleurant le sol de ses ailes. Il reste pas moins un très bon soldat de garde d'élite et le meilleur chasseur de la planète. Il fut également le second directe de l'ancien chef Noctalien, Hunger, et protège désormais son fils, comme il lui a promis.
Il est un plus grand qu'Ultra Magnus mais du même âge que Megatron.
Son armure et sa verrerie sont composées principalement de noir et d'un peu de blanc, tout comme ses yeux : , , , .
Image : en cours d'amélioration



-Killer: Un jeune soldat s'y croyant un peu trop et n'ayant pas froid aux yeux non plus. Assez impoli envers ses supérieurs, à qui il répond la plus part du temps, il est souvent responsable de nombreuses petites bagarres, notamment avec Scalenbee, qu'il supporte très mal ( et qui fait tout pour l'énervé aussi ). Il est déjà allé plusieurs fois à un "conseil de discipline", tenu par Hurt.
Il veut prouver à son chef se qu'il vaut, mais Hangsfire s'en moque : "J'ai autre chose à faire que de m'occuper de jeunes soldats belliqueux" lui rabâche t-il, mais se n'est pas ses quelques remarques qui le décourage, bien au contraire...
Il est de la taille de Bumblebee et du même âge.
Son armure est noir coupée avec le bleu vif de sa verrerie ( ailes, aigrettes et barbichette ) : , , , . Ses yeux sont du même bleu vif.
Image : pas de conception pour le moment


-Deadmore:  Comme son nom l'indique, il est mort depuis très longtemps... C'est lui même qui s'est renommé ainsi après sa mort. Avant, il se nommait Darklight. D'un beau blanc zébré de marques noires aussi bien sur le visage que sur le corps, de beau yeux bleus bien vif, une couleur très étonnante pour un Noctalien. La nature fait bien les choses ...
Mais sa vie fut bouleversée en une fraction de seconde, lors d'un duel entre camarades. L'un lui entailla légèrement le bras, mais il y perlait abondement un filin noir d'energon, habituellement bleu vif.  Du jour au lendemain, son blanc intense devient de plus en plus noir, comme les entrailles du monde, l’angoisse, la folie prirent possession de lui : la Peste Noire était en lui pour de bon...
L'energon, habituellement bleu, devient d'une noir violacé, visqueux, presque semblable au pétrole terrestre. Se mal intense, rongeant le spark et faisant agoniser ses victimes délicatement, ne se guéri malheureusement pas, mais se propage très rapidement. A la base, tous les Nimphoïdes en sont porteur, plus l'individu vie de l’obscurité, plus il a de chance de la développer.
Pour éviter que se drame n'arrive, il décida de se suicidé, en se plantant violemment  l'une de ses épée dans son spark, pour en finir, pour ne pas souffrir, pour ne pas mourir de l'agonie de cette affreuse maladie et pour sauver les autres.
Le voila mort, mais pourtant, l'un des bâtisseurs du Monde qu'est aujourd'hui Opium, l'Oméga Prim'Gus, mort depuis quelques siècles seulement, lui donna une chance, mais à une seule conditions : qu'il finisse sa mission à sa place. Bien sur, Deadmore accepta. Il est donc désormais sous cette forme de "revenant", non plus de ce beau blanc et noir, mais du même noir intense comme l'energeon contaminé, pour lui rappeler quelque part d'où il vient. Entièrement noir ? Non : seul son œil gauche n'est pas noir, mais d'un rouge vif intense, celui qui n'a pas été atteint par la maladie.
Il peut ramener certain mort dans ses rangs pour l'aider à finir cette quette, mais à chaque fois, sa puissance est divisé par deux, se qui l'oblige à bien faire attention à qui il veut donner une chance. Il fait d'eux des gardiens d'Opium, comme lui.
Il est de la taille de Soundwave mais son âge est presque égale à celui des premières villes de sa planète.  
Son armure, ses ailes, ses aigrettes, sa barbiche son donc noir, ainsi que son œil droit, seul le rouge de l’œil gauche permet de le distinguer dans la pénombre: ,, .
Image : en cours d'amélioration
- -


-Hunger:  Ancien Seigneur Noctalien et père d'Hangsfire, il est mort pendant la guerre par le souffle d'une explosion.
Il était de la taille de Hurt, mais est mort à environ l'âge de Starscream.
Son armure était d'un noir profond coupée avec un rouge pimpant :, , , , . Sa barbiche, ses ailes et ses aigrettes étaient des même tons rouges, elles étaient juste beaucoup plus effilées. Ses yeux étaient également rouge : .
Image : pas de conception pour le moment


-Awarène:  Ancienne Reine Noctalienne, elle étaient la compagne du Seigneur Hunger et donc la mère d'Hangsfire. Elle est également morte lors du souffle d'une explosion lors de la guerre avec son compagnon.
Elle était presque de la taille de Megatron et était un peu plus jeune que son compagnon lors du drame.
Son armure était d'un noir profond mais coupée de blanc : , , , . Ses ailes et aigrettes étaient noir avec quelques motifs blanc : , . Ses yeux étaient bleus pâles : .
Image : pas de conception pour le moment


-Dzetakle: Un des camarades de Zeg et Kartch. Lui ne touche pas à tout les outils de réparation, il aurait trop peur de se salir ou même d'abimer son armure. Lui, il repeint les vaisseaux, rien de plus. Assez belliqueux de temps à autre, il donne souvent des ordres à ses camarades pour qu'ils fassent certaines choses à sa place.
Il passe également beaucoup de temps à chouchouter son vaisseau et lui même, mais il reste néanmoins un très bon pilote.
Il est un peu plus grand que Bumblebee mais du même âge.
Son armure est violet foncé et bleu : , , , , verrerie et ses yeux sont bleus: .
Image : conception en cours d'amélioration



-Zecoken: Recueillit tout petit, ses parents sont morts lors de la Guerre. Il fut élever avec beaucoup d'autres petits Noctaliens, par des Noctaliens plus âgés, voulant tout simplement leur donner une chance. Il a donc évoluer dans cette petite communauté, sans s'y plaindre, et en y forgeant son petit caractère. Il est devenu un Noctalien pleins d'envies, qui aime bien être populaire, se faire remarquer par tout ceux qui peuvent passer.
Il est en quelque sorte le leader de son petit groupe de camarades, qu'il a formé dans sa petite communauté, allant ça et là, toujours dans le but de se faire voir ! Ses camarades sont là aussi pour le freiner, car il peut parfois devenir un peu pesant, même si il reste un bon meneur et camarade qui ne baisse jamais les bras.
Il reste cependant très ouvert, serviable, polie mais aussi très fêtard !
Il est d'une taille normal ( comme Bumblebee) mais il est un peu plus jeune.
Il est dans les tons bleus foncés : , , , , . Sa verrerie est en dégrader de bleu foncer puis claire : , , , et ses yeux sont bleus : .
Image : en cours d'amélioration





•Les Zénithiens•


-Atlas: Jeune soldat, il est d'origine "noble", c'est l'une des raisons pour lesquelles il n'a pas participer à la Guerre. Il doit, avec Titan, veillé sur Daïa, ils sont en quelques sorte ses gardes du corps. Elle les a également choisit tout les deux, et d'une pour leur grande ressemblances, mais aussi par ce que leurs couleurs sont comme les siennes.
C'est vrai que la plupart du temps, quand il est avec son camarade, on ne manque pas de leur demander si ils sont frères, mais ils ne le sont pas du tout ! Ils sont même assez opposer au niveau goût, caractère et origines ... Effectivement, il s'y connait plus en médecine qu'en mécanique, mais si il ne sait que les simples bases ... Il est également beaucoup plus ouvert que Titan, et rarement de mauvaise humeur, mais il est moins fort que lui.
Il a un petite faible pour Aloée, et lui montre plus ses sentiments que son camarade, qui l’apprécie beaucoup aussi ...
Il est un peu près de la même taille que Bulkhead et du même âge.
Son armure est blanche, avec quelques motifs bleus et orangé : , , , , ses ailes, ses aigrettes et sa  barbiche sont orange : , ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Titan: Forcé de participé à la Guerre pendant son enfance, c'est peu être ce traumatisme qui fait de lui quelqu'un de plus renfermé sur lui même ... Meilleur ami d'Atlas, il n'est pas d'origine "noble" comme lui, il est juste banal, presque un Zénithien de classe basse ...
Comparé à Atlas, il est plus brute dans se qu'il fait, d'où son aisance dans les duels ou la mécanique, même si Daïa n'aime pas le voir pratiquer, de peur qu'il salisse sa blanche armure. Il n'aime pas se laisser faire, et s'énerve donc beaucoup plus facilement que son camarade. Il doit également veillé sur Daïa, même si il ne supporte pas trop ses manières et son caractère ...
Lui aussi à un petit faible pour Aloée, mais il ne le montre presque pas ses sentiments pour elle ...
Il est du même âge et de la même taille qu'Atlas.
Son armure est également blanche mais elle a plus de orange que de bleu : , , ,, sa verrerie ( ailes, aigrettes et barbiche) sont d'une orange plus foncé : , ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Daïa:  Jeune guerrière devenu orpheline à cause de la Guerre, elle a été élevée avec Scalenbee par Marguène, la Dirigeante Zénithienne. Peu de temps avant sa mort, elle l'avait nommé pour dirigé les Zénithiens à sa place, elle en a fait sa petite princesse, son héritière directe.
Assez autoritaire, elle n'aime pas que ses "gardes" vadrouillent de droite à gauche, qu'ils ne soient pas là quand elle a besoin d'eux par exemple, ou même qu'ils se salissent. Cependant, c'est quand même avec Scalenbee qu'elle se prend le plus souvent la tête. Ni l'une ni l'autre ne lâche le morceau, et lorsqu'elles sont toutes les deux au même endroit, l'ambiance est toujours tendue. Les élever toutes les deux, ensemble, n'était donc pas très bénéfique ...
Elle est un peu plus grande qu'Arcee et du même âge qu'elle.
Son armure est majoritairement blanche, avec des symboles bleus voir dorés/orangés : , , ,, , ses ailes et aigrettes sont orange : . Ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Marguène: Elle serait morte de vieillesse, mais personne ne le sait vraiment. Elle aurait demandé à ce que ses deux petites protégées viennent la voir avant son heure, surement les deux seuls témoins de sa mort avec Slogun, un de ses bons amis... Peu de Nimphoïdes en savent sur elle, même son propre peuple.
Elle était un peu près de la même taille que Starscream, mais beaucoup plus vieille.  
Couleur assez étonnante pour un Zénithien, son armure était vert pâle et d'une couleur menthe à l'eau pour ses ailes et aigrettes: ,, ,,. Ses yeux étaient bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Aloée:  Guerrière renommée, elle doit souvent rapporter des informations à Daïa, ou partir en tant qu'éclaireuse, voir comme espionne pour certaines missions. Elle n'est pas sa seconde, seulement une bonne guerrière qu'elle a nommé pour cette tache.
Elle est souvent avec Titan et Atlas, qu'elle apprécie beaucoup en temps que camarades. Pour dire ce qu'elle pense, elle ne passe pas par quatre chemins, elle va droit au but. Elle reste cependant très calme, attentive et patiente, une élève modèle !
Elle n'a rien vécu de spécial ...
Elle est un peu plus petite que Titan et Atlas, mais du même âge d'eux.
Son armure est blanche, grise et d'un doux marron avec parfois un peu de jaune mordoré : , , , , , ses ailes et aigrettes sont du même marron avec des nervures blanches. Ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Lypthus:  Un bon soldat un peu matcho, toujours à se venter par si, par là, de ses exploits pas si extraordinaire que ça ... Il tourne souvent autour d'Aloée, même si celle ci lui a déjà fait comprendre mainte et mainte fois qu'il n'avait aucune chance avec elle. Il se fait souvent ratatiner par Titan lors qu'il s'entraine, mais il se rattrape avec Atlas qu'il bat plus facilement.
Il fait partie de la garde Royale de Daïa.
Il est du même âge et aussi grand que Titan et Atlas
Son armure et blanche avec un peu de rouge et de bleu: , , , , ses ailes, aigrettes et barbiche son rouge également. Ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Merkya: Jeune guerrière sans grande histoire, n'aimant pas les contactes extérieur à sa ville. Elle fait partie des membres de la garde Royale.
Elle est de la même taille que Smokescreen et du même âge qu'Arcee.
Elle est principalement blanche, bordeaux et un peu grise : , , , , les nervures de ses ailes sont blanches sur fond bordeaux: . Ses yeux sont bleus : .
Image : pas de conception pour le moment


-Bombardeus: D'où son nom, c'est un as des explosifs, son armure est devenus si sombre qu'il ressemble plus à un Aubien qu'à un Zénithien. C'est le deuxième plus fort Nimphoïde de la planète.
Il n'est pas très apprécier à cause de sa violence, de son arrogance et de son agressivité. La mort ne lui fait pas peur, bien au contraire, il se contre fiche de ses plaies, qu'elles soient profondes ou non, elles sont simplement le reflet de sa personnalité et de son tempérament. Sa plus grande cicatrice se trouve sur le haut de son épaule gauche, descendant jusqu'au milieu de sa poitrine, en passant près de son cou. Celle si est devenue noire par faute de soin immédiat, mais il n'a pas cherché à la soigner nom plus. La plupart des verres de ses aigrettes sont fêlés voir cassés, tout comme ses ailes.
Il provoque souvent Hurt en duel pour le faire tombé de son rang et prendre sa place de "leader". Son rêve est de le détrôné pour devenir le Nimphoïde le plus fort de la planète, mais pas forcément pour y imposer un régime tyrannique ou autre sur la planète.
Lors d'un simple duel, il a aussi faillit tué Hangsfire, mais Hurt était là pour l'en empêcher.
C'est lui qui dirige les Bombardiers, même si il voudrait un peu plus de pouvoir, surtout sur les armées Zénithiennes. Il aimerait imposer ce mode de combat, qu'il soit officiel et non considéré comme barbare,  car que beaucoup ne les aime pas.
Il est de la même taille que Hurt et du même âge que lui. .
Son armure est d'un orange sombre : , ,,,, ses ailes, aigrettes et barbiche sont orange un peu marron : . Ses yeux sont ocres : .  
Image : en cours d'amélioration



-Aptar:  Ancien Bombardier des premiers temps et vaillant solitaire, il est mort dans une mine d'explosifs à cause d'un éboulement, lors d'une attaque dans cette grotte où il se ravitaillait en minerais pour ses divers bombes et grenades ... Il est "revenu à la vie" par la grâce de Deadmore, qui a vu en lui un potentiel que n'avait pas les autres Nimphoïdes de son temps, mais néanmoins, son spark reste éteint. Le temps n'a plus d'effet sur lui, et il ne mourra que si Deadmore meurt.
Celui ci est revenu pour aider Deadmore dans sa quête et il essayera de déjoué les plans de Bombardeus, sans vraiment se faire remarquer, même si certaines de ses actions étaient pures envers son clan ...
Il le fait pour purger sa peine et en quelque sorte, pour toutes les mauvaises choses qu'il a fait avant de rencontrer Deadmore, pour pouvoir reposer en paix aussi, sans plus jamais recevoir d'ordres de quiconque.
Il est un peu plus petit que Bombardeus, il est mort vers l'âge de Starscream.
Son armure et plus rougeoyante que celle de Bombardeus, mais ses ailes sont orange :, ,,, , ,. Ses yeux sont bleus : .
Image : en cours de modification
-


-Zeg:  Il n'a pas d'histoire particulière, juste qu'il répare des vaisseaux avec son camarade Kartch. Il est accro a un petit laser sur son poignet gauche. Il est assez flemmard, n'aime pas ranger, d'où un atelier dans un état pas possible, et répond la plupart du temps. Il aime bien boire de temps en temps, et traine parfois avec Loween.
Il est rouge orangé un peu sale, du fait de son travail : , , , , , ses ailes, aigrettes et barbiches sont d'un orange presque transparent  : . Ses yeux sont bleutés : . Il a également un paire de lunette de protection, dont les verres sont violets : .
Image : pas de conception en cours





•Personnages divers•



-Mirage:   Elle est d'un blanc si éclatant que même la nuit on peut la voir luire. Elle n'appartient à aucun rang : pas assez sombre pour être une Noctalinenne ou une Aubienne et pas assez vive pour être une Zénithienne. Elle est née lors de l’apogée totale des 4 lunes d'Opium.
Après avoir rencontrer Deadmore, dans un temps très lointain, elle a décidé de l'aider à poursuivre sa quête, même si elle a été dure de la convaincre. Elle est donc devenu sa seconde sa seconde, et possède environ les mêmes 'pouvoirs' que Deadmore, mais en moins puissants. Elle peut elle aussi faire revenir des individus à la vie, mais sa puissance sera également démultiplier.
Avec le temps, elle a pris à l'apprécier, et le considère un peu comme son compagnon. Elle sait que dans le fond, Deadmore lui a demandé de le rejoindre par ce qu'il était tombé sous son charme tout simplement. Ce qui l'attriste un peu, c'est qu'il ne lui a jamais dit, même si elle connait ses véritables sentiments pour elle.
L'energon qu'elle possède dans ses veines, dans son corps, est d'une pureté incroyable, il peut même soigner de nombreuse maladie comme la Peste Noir. Elle ne peut produire son energeon que quand les 4 lunes d'Opium sont pleines en même temps, ce qui n'arrive pas tout les ans, mais plutôt tout les millénaires, et encore  ...
Elle apparait et disparait en un clignement d’œil, d'où son nom ... Elle est d'une très grande gentillesse, et même en colère, sa voix reste aussi douce qu'un nuage de coton virevoltant dans la brise du matin.
Elle est un peu plus petite que Deadmore et plus jeune que lui.
Elle est entièrement blanche, aussi bien son armure que ses ailes et ses aigrettes : , , ,, ses yeux sont légèrement bleutés : .
Image : pas de conception en cours


-Airway:  C'est une petite guerrière qui n'a aucune origines Nimphoïdes, mais qui vie pourtant sur Opium. Elle est souvent aux alentour des villes Noctaliens, mais jamais à la capital, Nturus.
Elle est la seconde de Creamstreck, un pirate Cybertronien rodant autour d'Opium, mais elle garde ça pour elle. Tantôt aux côtés de Hurt, tantôt aux côtés d'Hangsfire, elle a déjà trahis plusieurs fois les deux pour revenir par la suite. Elle leur apporte de temps en temps, quand ils lui demandent la plupart du temps, des informations sur le monde extérieur à Opium. Mais entre ce qu'elle dit et la réalité, il y a un grand fossé !
Elle est capable de se transformer en un petit avion ( peu être mis ligne, mis furtif, à voir ... ).
Elle est assez imprévisible et lunatique, d'où son mauvais caractère et sa presque insociabilité. On la respecte assez bien, car elle ne se laisse pas faire du tout. Si on la provoque, elle monte tout de suite sur ses grands chevaux !
Elle est de la même taille que Loween mais du même âge qu'Arcee.
Elle est dans les tons gris-bleu :, , ,, , ses yeux sont jaunes : .
Image : pas de conception en cours


-Kevster:  mise à jour en cours !!
Transformation : surement en Lucra L148.
Image : en cours de reconception


-Gavwane:  mise à jour en cours !!
Son armure est rouge, grise et noire : , , ,, son visage est sombre avec des yeux rouges vifs : , , mais ses ailes, aigrettes et barbiche sont sombres : , , avec des nervures orange-rouge : .
Image : pas de conception en cours


-Creamstreck:  Un pirate Decepticon errant autour d'Opium avec une petite armée. Il aime bien se paré de la verreries de ses victimes, surtout quand il s'agit de Nimphoïdes.
Il a un peu l'esprit tordu, souvent là à dire des choses étranges, que personne ne sait, mais qui finissent toujours par se produire tôt ou tard. C'est ça qui lui donne une personnalité aussi étrange que dangereuse.
Un peu près la même taille que Starscream mais plus vieux que lui.
Il peut se transformer en un avion furtif → link.
Il est dans le ton gris bien métallique : , , , ... Ses yeux sont jaunes : .
Image : pas de conception en cours


Dernière édition par Scalenbee le Dim 10 Juin 2018 - 10:53, édité 5 fois (Raison : mise à jour des informations)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 27 Sep 2015 - 16:13

•Omégas: Dans un lointain passé, où futurs Autobots et Decepticons n'existaient pas encore, les Nimphoïdes vivaient également sur Cybertron, mais cela a été de courte durée. Des événements les ont obligé à fuir la planète définitivement, c'était leur seul moyen de survivre. Trois d'entre eux étaient des Omégas, ils ont en faite hérité leur puissance des Primes, les rendant presque surnaturelle, mais pour pour autant immortel. Ils peuvent donc maitriser certaines choses, comme la lévitation, le temps, la pensée et bien d'autres encore.
Ils sont, en quelque sorte, les piliers d'Opium, car c'est en partie grâce à eux que cette planète a été découverte et que des villes y sont nées, ainsi que d'autres Omégas ...
Mais suite à de nombreux événements, leur nature a également bien changé ... Avant ils étaient bâtisseurs de Monde, maintenant ils en sont les destructeurs ...
Ils sont en tout 7, mais tous ne sont pas en vie. Ils sont immortel face au temps, mais pas face à une arme.
Contrairement aux Nimphoïdes, ils ont 6 ailes au lieu de 4, sorte d'évolution de leur race.


-Oméga Prim'gus: C'est le plus noble des Omégas, mais c'est sa bonté qui a engendré sa mort. Il a été assassiné par son confrère : l'Oméga Magnus. Il était l'Oméga du "bien" en quelque sorte. Il a hérité d'une partie de la puissance des piliers de Cybertron : les Primes.
Son corps alimente actuellement un grand fleuve d'energon passant par le territoire Noctalien ( La production d'energon de ses ailes est encore d'activité ). C'est lui qui a "donné une chance " à Deadmore pour que celui ci poursuive la quête qu'il n'a pas put achever : détrôner une bonne fois pour toute l'Oméga Magnus et protéger Opium.
Il était environ aussi grand que Predaking et son âge était très ancien.
Il était dans les tons bleus gris : , , , , ses yeux étaient bleus : .
Image : pas de conception en cours


-Oméga Magnus:  C'est l'Oméga du mal et de la Guerre, il est à l'origine des dures pénuries qu'ont subis les Noctaliens durant certaines années, du fait d'avoir détourné le courant du fleuve pour alimenter son immense prison souterraine. Lui aussi à hérité d'une partie de la puissance des Primes de Cybertron.
Après avoir fait d'Opium une planète habitable avec l'Oméga Prim'Gus, et choisit les êtres dignes d'être des Omégas, le peuple Opiumnien fini par les rejeter, ils ne voulaient plus d'eux. Ils ne voulaient plus de ses surpuissances, devenues dangereuse pour leur planète. l'Oméga Prim'Gus accepta le désir du peuple, mais pas l'Oméga Magnus. Celui-ci tua donc son confrère pour établir la loi qui devait être sur Opium.
Sa rage était si intense, qu'il libéra toute la puissance qu'il contenait  en lui, devenant un géant titanesque, détruisant tout sur son passage. Mais il fut cependant arrêter par les Nimphoïdes, malgré quelques années de lutte interminable et des pertes innombrables.
Il est actuellement enfermé dans un prison souterraine, près du cœur même d'Opium.
Il était de la même taille de Prim'Gus et du même âge.
Il était dans les tons noir, gris, rouilles, bruns : , , , , , ... Ses yeux sont jaunes : .
Image : pas de conception en cours


-Oméga Cictus:  C'est le plus fort parmi le petit groupe de cinq qu'il forme avec ses "frères". Il est l'Oméga du temps. Sauts dans le passé ou inter-dimensionnelles , portails, barrières et ondes temporelle, il vieillie ses victimes à sa guise, figeant ce qu'il veut à tout moment d'une simple pensé ou d'un claquement de doigts. Il sait également lire dans les mémoires, mais il ne sait pas vraiment jusqu'où il peut aller, il ne connait pas sa véritable puissance, ni lui, ni personne d'autre.
Assez agressif par moment, il est celui qui reçoit directement les ordres de l'Oméga Magnus, qui n'hésite pas à le manipulé si il faut. C'est de là que vient son côté étrange, parfois renfermé et même imprévisible. Il dirige ses suivants, car Prim'Gus et Magnus, ses "mentors" en ont décidé ainsi. Comparé aux autres, il n'est pas devenu Oméga, mais il est né Oméga, on ne lui a pas donner ses 'pouvoirs'.
Il a vécu la guerre de Cybertron, quand les Nimphoïdes se faisaient exterminer, mais il n'en a que de vagues souvenirs, il était très jeune quand ce drame s'est passé.
Il est plus grand que Starscream mais d'un âge très avancer.
Il est de couleur orangé à rouge voir même brun : , , , , , , ses yeux sont orangés : , ses ailes, aigrettes et barbiche sont dans les tons violets avec des reflets rougeoyant : , .
Image : ref' presque fini !!
- - alt Lamborghini Egoista :


-Oméga Udarius:  La deuxième puissance parmi ses "frères", il est l'Oméga de l'électricité. Il peut envoyer des jets d'éclairs, circuler dans les conduits électrique, faire exploser des ordinateurs sans même bouger le petit doigt. Tout ce qui est électrique lui appartient !
Il est assez colérique, rageur, n'aime pas perdre et il est très jaloux, surtout envers Cictus, qu'il rêverait de détrôner. Il ne supporte pas ses ordres non plus, même si il est obligé de s'y soumettre. Il estime qu'il fait beaucoup plus que lui, qu'il est nettement plus fort, et donc que ce devrait être lui le chef du groupe.
Il a également quelques petits compromis avec Ripple.
Il n'est pas né Oméga, mais les Omégas Prim'Gus et Magnus l'ont fait devenir un des leurs.
Il est du même âge et de la même taille que Cictus.
Il est dans les tons bleus, gris et jaune : , , , , , , ses yeux sont également jaunes : , ses ailes et aigrettes sont bleuâtre : , les nervures des ailes sont plus claires : .
Image : en cours d'amélioration
-


-Oméga Zectus:  La troisième puissance parmi ses "frères". Assez simple d’esprit, il ne faut pas le sous estimer, car il peut s'énerver très vite selon le sujet. Il maitrise principalement la lévitation, mais a aussi un "pouvoir" psychique. Il peut contrôler des objets, les soulever dans les aires d'un geste du bras ou non et lire dans les pensées.
Posséder une si grande puissance mériterait plus que la troisième place, mais durant une époque lointaine maintenant, il était bien la deuxième puissance Omégas. Sa faute : ne pas avoir réussit à libéré Cictus de sa prison, se qui lui a couté sa place dans le classement. Udarius est donc devenu le deuxième Oméga à sa place, ce qui le mit hors de lui. Pour preuve, à un temps proche de la Guerre contre les Aubiens, il réussit à sortir de sa propre prison, lançant par la même occasion une sorte de malédiction sur la planète. Il se trouve actuellement en stase, devant sa prison, figé par la glace depuis maintenant quelques siècles, se qui n'empêche pas sa malédiction de se propager encore et encore.
Il préfère nettement Cictus à Udarius, qui n'arrête pas de se venter d'être passer devant lui dans leur classement.
Lui aussi n'est pas né Oméga, les Omégas Magnus et Prim'Gus le lui ont donné.
Il est le plus grand de ses 4 "frères", aussi bien en taille qu'en âge. Il est plus grand que les épaules d'Ultra Magnus.
Il est de couleur noir avec un peu de vert : , , , , mais ses ailes, aigrettes et barbiche sont vert pâle : . Ses yeux sont verts sur un masque noir : .
Image : en cours d'amélioration
-


-Oméga Armgus:  La quatrième  puissance parmi ses "frères". Il l'Oméga magnétique, tout ce qui est de métal est à sa merci. Actif, rapide et agile, il est un adversaire redoutable même dépourvus de son "pouvoir".
Il se mêle souvent aux conversations sans pour autant avoir une réponse ... C'est avec Dialdust qu'il s'entend le mieux, voir Zectus, mais pas du tout avec Udarius. Celui ci le sous estime beaucoup, se moque de lui, et bien plus encore.
Il est plus vieux que Dialdust mais plus jeune qu'Udarius. Il fait environ la taille de Bumblebee.
Il est dans les tons oranges, bruns et rouges : , , , , . Ses yeux sont oranges sur une fine bande noire : . Sa verrerie est orangée avec des nervures blanchâtres : , .
Image : en cours de conception


-Oméga Dialdust: La dernière  puissance Oméga. Il est celui du son. Mis à part casser des trucs avec ses ondes sonores, c'est un peu près tout se qu'il peu faire, voir rendre sourd quelqu'un a vie, ce qui est déjà pas mal ...
C'est également le plus petit en taille et en âge, mais il ne faut pas le sous estimer, il reste tout de même un Oméga, immortel devant un simple Nimphoïde. Il n'a pas de noir sur le visage comme ses supérieurs, se qui prouve quelque part son infériorité. Même si il est souvent en arrière de ses "frères", il n'hésite pas à dire son avis et a s'imposer.
Il est un peu plus petit et plus jeune que Armgus.
Son armure est de la couleur dans les ton gris-brun avec des zones violettes : , , , , , sa verrerie est orange pâles : , et ses yeux sont oranges : .
Image : en cours de conception


→ Photo de groupe ! de gauche à droite : Zectus - Udarius - Armgus - Dialdust - Cictus

Ou ici ^^



Petit plus :

Dans ma Fanfic, j’inclus également 2 personnages de Terra Prime, dont j'ai eu l'autorisation !  Wink Mais ils, enfin elles n'interviendrons pas tout de suite, un peu beaucoup plus tard dans ma fic'  Neutral  . ..

-Black Diamond ( ou Dia' ) : Une guerrière appartenant aux Decepticons.
Image : en cours d'amélioration
- -


-Sky : une jeune scientifique appartenant aux Decepticons et amie avec Dia'.
Image : en cours de d'amélioration
- -


/!\ Je tiens à redire que ses personnages de m'appartiennent pas ! Ce n'est donc pas à moi de dévoiler toute leur histoire !  Razz /!\
(Surtout que je pense qu'elles ont été améliorer, n'est ce pas crumbeblounette ?! XDD )

/!\ Deuxième petite information : tous les dessins présentés ici ( traditionnel et sur pc ) sont fait par moi même, tout comme ceux de Black Diamond ( je fais pas sur commande, et faut pas être presser ! XD ). Si vous voulez en utiliser un, merci de me demander, ça coûte rien ! alien /!\

/!\Je tiens aussi à m'excuser pour le prénom de certains de mes personnages qui peuvent être très semblable voir les mêmes que certains personnages de TF existant déjà, c'est tout simplement que je ne les connaissais pas avant  Embarassed  . . . /!\



Ce message sera édité en fonction de mon avancé dans la conception des personnages, pour avoir une idée plus précise de leur physiques et autres ! ^^
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Concernant ma Fic, je me suis basée sur Transfomers Prime principalement ( même un peu pour le style de dessin Rolling Eyes ), et je l'ai faite un peu comme une suite à la série ! tongue
J'ai donc essayé de respecter certaines choses, comme les personnages morts ou non, la situation à la fin de la série, ... Il y a donc dans ma fic' les personnages de TFP, comme Arcee, Bumblebee, Smokescreen, Ratchet, Megatron, Knockout, Bulkhead, Ultra Magnus, Wheeljack, Starscream, Shockwave, ainsi que Jack, Miko et Rafael.
Beaucoup beaucoup plus tard, j’inclurais aussi d'autres personnages n'intervenant pas dans TFP ! Laughing


Contexte : Jack, Miko et Raf continuent toujours leurs traques sur le web, pour protégé leurs amis Autobots, même si ils ne sont plus sur Terre depuis un moment, mais ils firent une découverte plus que surprenante durant leur absence. Un nouveau peuple semble émergé de fresques étranges, se défendant même toute seule à l'approche des Autobots, comme pour protégé ce qu'elles contiennent. Peut de temps après le retour des Autobots sur Terre, ainsi que des Decepticons résistants, un Nimphoïde débarque également sur Terre, attiré par l'énergie dégagée par les fresque. Elle rencontrera les Autobots et des événements étranges se produiront par la suite ...
Venu de membres important de son peuple, conflit avec les  Noctaliens qui exploiterait la flotte Decepticons pour avoir plus d'energon et dont la loyauté est remise en question, des Bombardiers en pleine révolte, et le chaos lui même se réveillant doucement mais surement des entrailles d'Opium, plus puissant et agressifs que jamais, mélant deux monde dans une même bataille.

Le tout est découpé en 8 'volumes' ← PLUS MAINTENANT XD !


• Nimphoïdes ( + prologue ) : Opium, planète où vivent les Opiumniens, est loin d'être différente de Cybertron, au point de vus rivalité entre ses tributs. L'extermination des Aubiens a été déclaré, mais ils ne sont malheureusement pas les seuls à périr. Les têtes Noctaliennes sont tombées il y a peu, et une ancienne section de barbares semble renaître à la suite de cette tuerie. Sang, larmes et désespoir coulent sur le sable d'Opium, mais même dans la nuit du chaos, Opium reste dans toutes les âmes . . .

• Le Nouveau Monde : Après plusieurs années d'absence, les Autobots sont rappelés sur Terre pour une toute autre mission. Des fresques étranges viennent d'être retrouvées, semblant contenir le lointain passé de Cybertron, mais avec de drôle d'individus gravés dessus. Les Decepticons restant n'hésitent pas à se joindre à la partie, toujours près à s'imposer par la force. Cependant, une arrivée des plus surprenantes vient perturber les intensions des deux camps, changeant radicalement leurs plans de base. D'où vient cet individu et surtout qui est il . . . ?

• Traitrise : Quelques Nimphoïdes sont arrivés sur Terre pour reprendre leur bien et empêcher les Cybertroniens de s'approprier leurs fresques mystérieuses. Mais une partie des informations qu'elles contiennent appartiennent déjà aux Autobots et aux Decepticons, ce qui n'enchante pas les Nimphoïdes. Les Noctaliens finiront par s'allier aux Decepticons, aussi bien pour survivre que pour dérober les informations qu'ils possèdent à leur sujet. Cette activité grandissante ne manquera pas d'éveillé, chez certains humains, de bonnes et de mauvaises intentions ...

• Mensonges : De nombreux Nimphoïdes sont retrouvés ça et là, mutiler de façon étrange mais brutales. Les Noctaliens sont accusés plus que jamais, eux qui ont l'habitude de tué pour survivre et qui ont du mal à supporter le climat terrestre. Ce n'est que par la découverte de leur chef en mauvais état et la destructions d'un précieux laboratoire qui en prouvera le contraire ... Un ancien clan revient en puissance, après s'être disloquer durant la fin de la Guerre, avec un puisant soldat qui a fini par les rejoindre de plein grès.

• Opium : La plupart des Noctaliens, dont leur chef, sont retournés sur Opium, ainsi que quelques Nimphoïdes. Les fresques ayant dévoilé tout ce qu'elles contenaient, il n'y avait plus de temps à perdre sur Terre, étant donner que quelque chose de colossale allait se préparer sur Opium. Les Autobots et Decepticons sont également du voyage, vers cette planète emplit de mystère pour eux et qu'ils veulent absolument découvrir. Ils seront rapidement confronter aux nombreuses tentions qu'il y a entre les différents peuples, mais aussi la haine des Cybertroniens qui y règne depuis des millénaires.

• Omégas : Ripple est mort. Son combat contre l'Oméga Udarius était inévitable, et il y a périe malgré ses efforts, qui n'ont pas empêcher la destruction d'Nturus, la tour Noctalienne, avec ses occupants à l'intérieur. Hangsfire est considéré comme mort pour que les autres puissances mettent en place un plan, avec les Cybertroniens, contre les Omégas plus puissant que jamais. Malgré un joyeux événement plutôt imprévu, les fresques d'Opium ne mentent pas : personne ne peut quitter Opium sans y verser une larme . . .

• Apocalypse : Une guerre sans merci n'attend que le bon moment pour éclater. Les trois ordres s'étant rassemblés pour mettre la situation au claire, ils ont pu établir une tactique inévitable, mais sans les gardiens, il n'en serait rien. Cacher depuis longtemps et considéré comme le responsable de nombreux drames, Deadmore se dévoile enfin, se qui ne manquera pas d'en interpeler plus d'un. Rien n'est prévu, tout est imprévus, surtout lors d'une bataille contre des Êtres Mythiques. Ce qui est sûre, c'est que certains n'en reviendront pas.

• Suicide : La guerre n'est plus, mais des membres importants y sont rester malgré tout, laissant les habitants de la planète dans le deuil. Pourtant, la vie continue et les temps changent. Opium n'est plus aussi stricte sur les vas et viens des Cybertroniens sur ses terres, mais encore avec modération. Bien que la paix semble régner, l'un des Omégas est toujours en fuite, semant de temps à autre la panique, aussi bien sur Opium, Cybertron, ou même la Terre. Des choix cruciaux devront être pris pour préserver la paix, de non pas un, ni deux, mais trois Mondes.


Il y aura également 4 'inter', racontant un peu le passé de certains personnages ! Surprised



Tout est déjà écris, mais dans ma tête uniquement !!!!! Crying or Very sad Cela prend pas mal de temps, tout bien décrire comme je l'imagine et tout, vérifier si il n'y a pas de fautes ou autres, des phrases compliquées qui ne veulent rien dire pis tout pis tout !!! bounce  Je suis assez pointilleuse sur ce que je fais . . .  Embarassed  
En tout cas, j'espère vous avoir mis l'eau à la bouche !!! Twisted Evil  
Le prologue est en cours de révision, mais tout ce que je peux vous dire, c'est que les secrets d'Opium sont loin de tous être dévoilés . . .



Dernière édition par Scalenbee le Dim 10 Juin 2018 - 10:54, édité 5 fois (Raison : mise à jour des informations)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 4 Oct 2015 - 16:04



___________________________________



๖ۣۜL'energon. Une source d'énergie si précieuse, au point que si elle n'existait pas, nous ne serions rien. Pas d'armes, de villes, de vaisseaux, nous même ne serions de ce Monde. Nos origines sont donc communes, nous partageons le même sang, le même passé, la même planète. Nous l'avions partagés pendant des millénaires et bien plus. Pourtant, tant de différences nous opposaient et encore aujourd’hui, si grandes et si nombreuses que seul l'un des deux camps ne pouvait garder le contrôle total de cet unique Monde, de son énergie, pour ainsi imposer ses conditions. La séparation fut violente et douloureuse, surtout pour ceux qui servaient de réserve vivante. Je ne me souviens pas exactement comment tout s'est déroulé, mais les seuls détails qui me reste me suffise pour me souvenir de ce chaos de sang et de peur, de cris et de pleurs, rien que pour avoir le monopole sur cette denrée bleutée, dont nous ne dépendions pas directement, contrairement aux autres.

Nous n'avions pas eu d'autre choix que de fuit cette planète, dont nous nous sommes exilés pour la pure et simple survie de notre race. Notre objectif était d'en trouver une autre, loin, cachée de ses barbares sanguinaires qui n'avaient que pour seul but de nous exterminer, de nous exploiter à leurs avantages, et ça pour leur propre survie, sans même se soucier de la notre. Nous n'étions que de vulgaires pantins produisant leur energon à la force de la lumière du jour ou de la nuit.

Le voyage aurait duré quelques millénaires, ou plus, cela fait déjà bien longtemps pour moi, mais je sais que grand nombre d'entre nous ne sont malheureusement pas arrivés à destination ... Les seuls qui ont réussit à trouver notre nouvelle demeure ont tout de même pu reconstruire notre Monde, à notre image, bien que cela ait prit tout le reste de leur vie, et une grande partie de la mienne également.
Désormais, nous sommes plus fort, nous avons appris de notre passé, de nos pertes, et quoi qu'il arrive, nous sommes prêt à protéger notre planète, notre Monde, à le défendre jusqu'au bout, même si pour cela nous devons périr.


Ce que j'ai vécu là bas, sur Cyberrton, ma planète d'origine, restera gravé en moi à jamais, jusqu'à la fin de mon existence et au delà encore. Ce qu'un peuple est capable de faire rien que pour avoir de l'energon, la souffrance que les miens ont enduré pour les nourrir lors de cette crise. Certaines scènes ne font que passer en boucle dans mon esprit,et quand je m'y attarde, nous anéantir ne les aurait pas arrêté pour autant. Nous avons pourtant survécu, nous nous sommes battus pour notre survie, et nous le ferons pour notre Monde, nous mourrons pour Opium.


___________________________________




"Loin dans l'infini des mondes
Nous y vivons caché
Blessé par le passé

Une Guerre censé nous éradiquer
Beaucoup y sont restés
Rien que pour nous protéger
Nous sommes des exilés

Fiers combattants réveillez vous
Notre monde à besoin de vous
Murs de feu, fleuves sanglants
Nous ne craignions ses événements

Déserts de feu et de lumière
Que ne craint le Zénithien
Surplombant les nuits éternelles
Où règne en maître le Noctalien
Et ombre et lumière se mellent
Surgissent enfin quelque Aubiens

Mais malgré tous nos différents
Nous défendrons fièrement notre Monde
Nous ne craignons plus aucunes Guerre
Tant notre passé à souffert
Personne ne conquerra notre Monde
Qui n'est autre qu'Opium."


Une mère fredonnait cette mélodie, tout en berçant délicatement son enfant qui venait de naitre. Elle le regardait tendrement et amoureusement, comme toutes les mères venant d'avoir l'une de ses perles de la vie. Elle passa doucement ses doigts sur la petite joue de l'enfant endormi dans les bras de sa mère : Managuèss.
Elle s'était misse à l’abri, dans une petit grotte, cachée de tous les regards, au creux de cet impressionnant canyon, loin de la fureur des combats qui faisait rage au delà de l'horizon, et dont les grondements sourds des explosions ne manquaient pas de ce faire entendre. Son enfant, sa petite fille, était d'un doux violet aux reflets bleutés, avec de petites ailes vertes pas plus grandes que les mains de sa mère.
Inquiète du vacarme chaotique qui git aux creux des terres, Managuèss tourna la tête vers l'extérieur, l'air grave. Elle déposa délicatement son petit trésor dans une sorte de petit nid qu'elle avait fait préalablement dans le sol, puis elle la cala avec attention pour ne pas qu'elle se réveille. La jeune mère se leva sans la quitter des yeux, avant de se diriger vers la sortie de la courte galerie.
Le ciel était clair, parsemé de doux nuages orangés annonçant le déclin de l'astre solaire. Une fine brise passa et elle s'envola, suivant la gorge tortueuse dont le fond habitait jadis le fin filet d'un ruisseau d'energon. Ses ailes claires miroitaient sous les derniers rayons solaires, la faisant briller comme une petite étoile perdu dans l'infini des mondes. Les cieux devenait de plus en plus oranger, tirant légèrement désormais dans les tons violets. Elle se posa sur une petite corniche au bord de ce gouffre béant et s'avança un peu pour s'en éloigner, tout en fixant droit devant elle, les yeux brillant, les nuages tumultueux d'une tempête qui se préparait. L'air triste et inquiet, elle serra ses bras autour d'elle dans un coup de vent qui fit claquer ses ailes entre elles et refroidir son corps.

- Je t'attendrai Slogun ... Comme je te l'ai promis avant que tu ne partes ....



___________________________________



Avant ... La situation n'était pas plus critique que la précédente d'il y a de cela, plusieurs décennies. La guerre qui régnait en avait déjà emporté plus d'un, et pas que de simples soldats se battant à la chaine, deux êtres majeurs, clef d'un peuple, avait déjà rendu l'âme dans le chaos des bombardières préparées à l'avance, un attenta, une mise à mort préméditée. Chaque camp préparait de quoi riposter, pour ne pas se faire piller ses terres, ou envahir par des êtres indésirables.

Sur le bord d'une ville en parti détruire, un groupe de taille moyenne se préparait à un nouvel asseau, dans les environs des zones solaires et chaudes, la frontière Zénithienne - Aubienne. C'était des Aubiens, de tout âge, de toute taille, tout est bon à prendre quand la situation est critique. L'un des soldats surplombait la plupart des autres. Il était d'un vert tirant plutôt sombre, avec une verrerie dans les tons des astres solaires. Son armure était par endroits quelque peu rayée, mais sans plus... Cela montrait qu'il était bon combattant. Les autres étaient autours de lui, l'écoutant attentivement, n'hésitant pas à contester si il le fallait. Hurt, c'était son nom, grand soldat Aubien, est devenu leur chef à un moment critique de l'histoire Aubienne, pour ne pas que ce peuple ne sombre dans la zizanie, le chaos, la destrustion. Trop de pertes inutiles ont déjà été signalées, et il n'en fallait pas d'avantage. Dans l'arc de cercle entourant le grand Aubien, en bordure, l'écoutant attentivement sans même détourner le regarde du centre, se trouvait un jeune couple, composé d'un guerrier violet aux grandes ailes vertes, dont le bras gauche était enlacé par une jeune guerrière à l'armure bleutée. Ils avaient tout les deux l'aire inquiet, comme touché par les paroles de Hurt.

- Je veux que 3 groupes aillent en amont et 2 en aval. C'est notre dernière chance pour garder cette partie de la frontière !

Les ordres de Hurt étaient rarement pris à la légère, beaucoup savaient ce qu'il avait fait pour eux, tout les sacrifices qu'il avait dut faire pour garder certaines terres. Il n'avait en lui que de la bonté et bien plus encore. Le trahir, c’était mourir avant l'heure, et Hurt ne plaisantait pas avec ça, car la plupart de leurs pertes étaient dû à de la traitrise, pour quelques heures de vie supplémentaire avant d'être achevé par l’ennemi. Dans sa voix, dans ses actions et fais et gestes, tout prouvait qu'il méritait sa place de chef.
Un soldat voulut se faire entendre, essayant donc de faire passer sa voix au dessus de celle des autres.

- Pourquoi retourner au front alors que 2 membres dignes viennent de partir !! Leur niveau était beaucoup plus haut que le notre, alors qu'allons nous gagner de plus là bas ?!

Le soldat central se tourna vers l'individu en question, ne négligeant pas ce qu'il venait de dire.

- Hunger et Awarène ne sont peu être plus de ce monde, mais au moins leurs troupes, leur peuple, continuent à se battre pour honoré leur mémoire, et ne se morfondent pas sur leur triste sort !

Un silence de plomb régna soudainement sur le groupe d'Aubiens, ils fixaient tour à tour leur chef et son interlocuteur.

- Essaye de comprendre déjà pour quoi et pour qui tu te bats, et après tu pourras contester ce que je dis. Mon but n'est pas de vous perdre en quelques secondes, mais de vous guider pour défendre les terres qu'ont gagné nos prédécesseurs, car sans leur sacrifice, nous ne serions surement pas là à débattre sur ce sujet.

Honteux de ce qu'il avait osé dire, le soldat en question se recula d'avantage dans les rangs, essayant de se cacher de la honte qu'il semblait porter sur ses épaules. Un autre, au bord, prit le relai, levant dignement le poing en signe d'honneur et de gloire, et lança au dessus des troupes la motivation auquel ils répondaient tous :

- Pour Opium !!!
- Pour Opium !!!!!!!

Tous sans exception ils avaient levé le bras pour leur monde, tous en cœur ils avaient crié la gloire à Opium, tous ils se battraient jusqu'à la mort pour ce monde qu'ils ne veulent plus perdre. Fière du retournement de situation qui venait de se produire, Hurt leva haut le bras, ordonnant aux rangs de se dissoudre et d'exécuter leurs tâches. Il les regarda partir avant de se tourner vers son camarade, qui était resté avec sa compagne. Il lui fit un bref sourire avant de lui dire se qui le tourmentait.

- Comptes tu y retourner malgré tout ?
- Blessé ou non, je ne manquerai aucunes occasions pour protéger mon Monde et mes terres, surtout avec quelqu'un comme toi à leurs têtes.

Le grand soldat vert lui sourit, jugeant de trop la fin de sa phrase. Hurt resta tout de même inquiet, l'air un peu grave comme toujours, mais c'était son rôle de bon camarade. Sa compagne, Managuèss, sourit, un peu ému en pensant à ce qu'il pourrait arriver sur le front, à son compagnon et à Hurt.

- Tu me promets de faire attention ?
- C'est plutôt à toi de te mettre à l'abri ...
- Ce n'est pas comme si je ne savais pas me défendre ...!
-Tu devrait l'écouter Managuèss... Airé seul en période de guerre n'est jamais vraiment recommandé ...
-Sauf qu'avec d'aussi bon guerriers que vous deux, il me semble que je ne craint rien non ...?

Bien qu'elle leur tenait tête, Slogun, son compagnon, fini par la convaincre de partir se mettre à l’abri dans la grande ville. Elle lui fit l'un de ses petits bisous délicats, et s'envola vers la ville, elle l'avait promis. Slogun la regarda disparaitre peu à peu dans le ciel, toujours aussi inquiet lorsque leur chemin se sépare pour un moment indéterminé. Son camarade déposa amicalement sa main sur son épaule.

- Ne t'en fait pas pour elle, la ville et sous protection.
- Je n'en doute pas, mais avec elle on peut s'attendre à tout ...
- Ne t'encombre pas l'esprit de ce qui ne sert à rien, tu te détruiras toi même un jour si tu continues ainsi. Ta garde t'attend dans le contrebat ... Et il serait préférable que tu ailles à la frontière extrême, pour vérifier si elle est bien respectée ...
- Celle avec des gouffres ?!
- Exactement. Je serais plus en amont dans les terres au cas ou il y aurait un problème.
-Entendu.

Ils hochèrent tout les deux la tête, comme pour se dire au revoir, car ni l'un ni l'autre ne sait si ils se reverront. Les deux amis s'envolèrent, chacun dans leur direction précise, vers un front planétaire ou règne la guerre.



___________________________________



La tempête faisait rage sur la frontière, où chaque clan défendait vaillamment ses terres qu'il ne voulait pas perdre de nouveau. C'est dans ce ciel noir de nuages tumultueux que se déroulait cet affrontement sans pitié, dans un vent chaud et portant, où les combattants flottaient comme si de rien n'était.
Toute cette grâce et cette légèreté ne sont que de courte durée, l'ennemi rode, prêt à tuer si il le faut, d'un simple coup de lame  à un point stratégique. Plus d'un était tombé dans le piège nuageux des Zénithiens, eux qui se fondent parfaitement dans cette blancheur divine. Le combat venait à peine de commencer, qu'il y avait déjà des pertes, crevant les nuages dans leur chute, pour venir s'écraser sur le tableau sanglant qu'était devenu le sol, et s'éteindre sans que personne ne se souci de leur sort.

Le vent prenait des directions de plus en plus circulaires et brutales, laissant de temps à autre, un rayon solaire traverser la nappe nuageuse, pour aller frapper le blanc éclatant que portait l'armure de la plupart des Zénithiens, les transformant presque en ange faucheur.
L'orage qui se formait, devenait de plus en plus sec et violent, tout comme les combats qui ne cessèrent guère malgré les éclaires qui jaillissaient de toutes parts maintenant. Ce colossale affrontement  n'était pourtant pas de taille, même avec les avantages que portent chacun des deux camps... Le Zénithien faisait parti des plus rapide et puissant de la planète, contrairement à l'Aubien qui ne possédait pas cette rapidité, mais la robustesse et la rage de vivre, qui lui donnait la possibilité d'achever quelqu'un d'un seul coup d'épée. C'est dans ses vents devenus incontrôlables que la violence des coups s'emportait , comme portée par une âme invisible de tous, mais c'est aussi dans les violentes tempêtes que la direction à suivre reste incertaine . . .
Les ailes s'entrechoquèrent, virevoltant de toutes parts, en laissant les éclats briller derrière elles, comme de la poussière d'étoile, puis allant rebondir sur l'armure d'un passant en la rayant au passage, ou tout simplement porter par le vent, qui les déposait dans les mares de sang de ceux tombés avant l'heure. Courage à ceux qui se jetaient dans le bataille, car ils savaient très bien que les chances de s'en sortir étaient minimes.

Quoi de mieux que de ce battre pour un Monde que l'on aime et que l'on veut défendre à tout prix ? Ceux qui le feront sombreront dans l'honneur et la dignité pour l'avoir défendu, et cela non seulement par leurs gestes, mais également pour avoir aidé les siens à garder la tête haute, pour que seul l'espoir règne dans leur mémoire, et les faire gagné la bataille.
C'était le cas pour l'un d'entre eux, qui se battait encore plus que les autres, car il avait fait la promesse d'être l'un des plus prudents, pour revenir sain et sauf de cette tuerie aérienne. Un brin de clarté vient se déposer sur son armure déjà rayée, comme pour le guidé hors de cette pénible obscurité d'armes et de sang. Slogun vola vers ce creux lumineux de la nappe nuageuse, comme appelé par quelque chose de divin, mais une ombre colossale vient lui barrer cette route de lumière, qu'il ne reverra peu être pas de nouveau. Le titan orangé le regardait de haut, guettant la moindre faiblesse dans son regard, avant de lui foncer dessus en piquet, dégageant au passage ceux et celles qui lui barraient la route. Serres tendues en avant, ailes déployées pour planer à travers les vents tortueux, il avait sa cible en vus, et rien ne l'arrêterait, ni ceux qu'il fauchait lors de sa traversé, ni ceux qui tentaient de le dévier de sa route. Slogun le vit arriver juste à temps, évitant de justesse que les puissants serres ne lui entrouvrent le torse. Il sortit ses deux épées aussi vite que possible pour riposter contre ce puissant ennemi, qui ne lui laissait aucuns moments de répits. L'une de ses lames se brisa sous la pression porté par les serres de l'adversaire, tandis qu'il essayait de tenir bon avec la dernière. Il ne parvient pas à le toucher, mais en contrepartie, ce titan lui lacera le visage des griffes de l'une de ses mains, toutes aussi puissantes que ses serres.
L'Aubien vacilla, tombant sous une pluie battante, pendant que le Zénithien contre qui il combattait, ne manqua pas de la faire sombrer plus rapidement. Il pris sa proie par les pieds, tourna sur lui même, avant de la balancer brusquement en direction du sol.
Tout défilait très vite lors de cette chute, tout devenait de plus en plus sombre ... On essayait d'éviter ce qui tombait de là haut, tout en esquivant les attaques adverses. Le malheureux Aubien se fracassa au sol dans le sable fin devenu une boue collante, mélanger au sang des cadavres y gisant depuis le début des combats. Plus de lumière, ni même de vent chaux, mais une puissante pluie battante mêlée à un tonner assourdissant de l'orage grondant de plus belle.
Ses ailes s'étaient toutes fêlées, et alourdies par la boue, elles lui étaient inutiles, comme son corps, presque vidé de toute son énergie, mais pas d’espoir. Un éclaire zébra de nouveau le ciel obscure, pendant qu'il tentait de se relever, s’appuyant durement sur ses bras tremblants. Il vit avec horreur le reflet de son visage dans la marre dans laquelle il était tombé, le côté droit totalement lacéré, dépourvu de son œil d'un doux bleuté, où à la place gisait une cavité sombre avec un petit filet d'energon qui en coulait. Son reflet trembla sous l'impacte des gouttelettes bleues, mais elles ne changèrent pas l'expression du guerrier mis à terre, complétement accablé par ce qu'il devait maintenant enduré.

En temps de guerre, il n'y a aucun moment de répit pour la proie. Et c'est quand celle ci à le dos tourné, que s'abat la mort tant attendu. Le soldat orangé n'avait pas perdu de vus celui qui avait tenté de lui résister, et il comptait bien en finir avec lui. Au sol, on ne peut être que vulnérable quand l'attaque vient du ciel, mais ses éléments peuvent nous trahir à tout moment, tout comme ses éblouissantes lueurs aériennes que sont les éclaires. La lumière qu'ils produisent est si intense, que l'on pourrait par moment se croire en plein jour. La foudre frappa, et la sombre silhouette de ce futur assassin se dévoila sur le sol jonché de marres sanglantes. Même avec un œil en moins, Slogun la vie, sombre et sinueuse, prête à frapper sans rien demander de plus. Un crie de rage déchira le ciel zébré de lumière, faisant miroité la longue lame blanche qui allait s'abattre sur l'Aubien. Mais cette proie qui ne voulait pas mourir aujourd'hui, pris le seul morceau d'épée qui lui restait, et trancha une large entaille entre l'épaule gauche et le coup de son adversaire. Deux cries avaient retentis, l'un de douleur et l'autre de rage.
S'étant agenouillé dans la boue sableuse, le Zénithien tenait maintenant sa terrible plaie, dont le sang coulait à flot. Slogun, encore choquer par ce qui venait de se produire, resta sur ses gardes, et il avait raison de le faire. Sans perdre de temps et sans ce soucier de se qui le faisait souffrir, le Zénithien devenu noir de colère, arracha l'épée de son épaule et se rua sur sa cible, encore plus rageur que précédemment. Il sauta au coup du l'Aubien, qui  essayait de le repousser temps bien que mal. Les intempéries avaient lourdement fragilisé la région canyonneuse, et une partie céda sous le poids des deux combattants, qui glissèrent sur quelques mètres, vers un gouffre tortueux.
Le Zénithien tenait fermement l'Aubien pour l'emporter dans sa chute, mais Slogun ne l'entendait pas ainsi. Tout en pensant à celle qui partageait son spark, il donna tout ce qu'il avait, et se débarrassa juste à temps du Zénithien, qui sombra dans l'obscurité du canyon, et dont seul son crie de peur marqua sa présence. Celui ci fini par s'étouffer, mais c'était sans importance. Slogun s'éloigna de la bordure encore instable, reprenant son souffle, tout en fermant durement son œil pour verser les lourdes larmes de sa souffrance intérieure, de sa peur, et de sa joie.

Il pleuvait toujours, mais moins, la pluie était devenue douce, presque caressante. Elle nettoya peu à peu l'armure du soldat violet, rester recroquevillé sur lui même. Les nuages s'étaient légèrement dissipé, permettant à la lumière de venir réchauffer le sol détremper. Slogun senti cette douce chaleur, et leva la tête pour que les rayons viennent frapper son visage. Il resta quelques instants, là, sans bouger, à contempler cet astre gigantesque qui générait cette agréable chaleur. Ayant reprit un peu vigueur, il se leva d'avantage, et contempla le front sur lequel il se trouvait. Rien, tout était calme, personne ne demandait de l'aide, les cannons s'étaient tus, tout comme le claquement des épées en elles. Tout était mort autour de lui, même en regardant en direction de la voute, il ne vit rien, ni à l'horizon, ni nul part. Il était le seul survivant de cette zone, mais il n'en était pas fier. Toute sa garde avait périe sous le poids de l’ennemi. Son organisation avait été mauvaise, même lamentable et il se le reprochera jusqu'à la fin de ses jours. Il poussa un long soupire, et commença à marcher, levant les pieds pour éviter de marcher sur ses camarades ou d'autres soldats. La mort à perte de vus.
Un bruit sourd et puissant vient interrompre sa marche funèbre, et il tourna vivement la tête dans la direction de cet étrange son, pour voir sa provenance exacte. Un lourd nuage noir et épais se levait sur une autre horizon que celle où se couchait le soleil. Le bruit de l'objet qui en était surement à l'origine, résonnait encore dans les auditifs de Slogun. Un sombre pressentiment le pris d’emblée, et la peur s'empara peu à peu de lui après avoir analysé le danger.

- Les Bombardiers ...

Ce nuage n'était en réalité que la manifestation d'une simple bombe, ou d'un quelconque explosif ayant détruit tout ce qu'il y avait dans son périmètre. Le secteur où avait eu lieu l'explosion était beaucoup plus dans les terres, loin de la frontière où s'était battu Slogun, mais là où Hurt menait son combat. C'est le fin désir de venir en aide à son ami qui remotiva le soldat à moitié aveugler, et celui de mettre un terme aux tueries bombardières. Sans âmes et sans cœurs, ses membres, venant principalement de deux des trois classes Nimphoïdes, voudraient simplement que l'on mette à bon escient leurs pratiques barbares contre les envahisseurs, ceux que l'on nome les Impures. Pour eux, ils ne devraient même pas figurer dans les 3 classes ! C'est eux que l'on nome responsable de cette Guerre infernale : les Aubiens. Le Zénithien domine le jour alors que le Noctalien est maître de la nuit. L'Aubien lui, est mixte, soit disant issu d'un croisement entre la nuit et le jour, et non d'une essence pure. La plupart des vols viendraient des Aubiens, tout comme certains meurtres et pénurie energonnique ... On profite de ce puissant argument lié à la pureté, pour les détruire purement et simplement.
Slogun pris de l’éland, sauta du haut d'un ravin pour s'élancer dans les aires et foncer vers ses bruits assourdissants, qui ne cessaient plus d'envahir le silence de mort qui régnait en ses terres.


Dernière édition par Scalenbee le Dim 22 Mai 2016 - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 10 Oct 2015 - 16:03

La chute avait été très violente pour le Zénithien orange, mais pas assez fatale pour mettre un terme à son spark. Il se releva durement avec quelques cries de douleurs, mais sans plus. Il regarda le ciel qui était beaucoup moins couvert, et le silence de mort qui régnait, lui fit vite comprendre qu'il n'y avait plus personne en haut. Baissant le regarde, il s'intéressa maintenant aux quelques cadavres qu'il y avait au fond de ce ravin avec lui. Un sourire quelque peu sadique se dessina sur le visage balafré du Zénithien, comme si il était satisfait que les autres aient péris, sauf lui. Le poing droit tendu vers le ciel, il hurla toute la fierté qu'il portait, défiant ceux qui n'avait pas réussit à l'abattre.

- Je suis Bombardeus !!! Et jamais vous n'arracherez mon spark de cette manière !! Jamais !! Tant que je serais un Bombardier !!!

L'expression digne, il écouta le son de sa voix résonner dans les dédales du canyon, dont quelques pierres étaient tombées du fait de la violente résonance. Auscultant désormais l'entaille de son épaule, il passa sa main droite dessus, même si le sang encore frai tâchait ses doigts. Il ricana sournoisement, le sourire au lèvre, agitant maintenant ses doigts pour en faire tomber les quelques gouttelettes bleues.

- Il a quand même du potentiel ... Pour un Aubien ... !

Il essuya ses doigts tâchés sur sa hanche et s'envola sans rien demander de plus. Il se posa sur le rebord du canyon, regardant les restes du combat qu'il avait en parti mené.

- Pfff .... Quelle bande d'incapable ....! Envoyer pour mourir et pour rien d'autre !!

Il fut soudain attiré par un petit point lumineux qui brillait au loin, telle une étoile perdu. Il fini par disparaitre à l'horizon, sans un bruit, de la même manière qu'il était apparut. Le Bombardier vérifia que personne n'était là, à l'épier, et il s'envola pour de bon dans la direction de cette minuscule lumière blanche qui l’intriguait de plus belle.



___________________________________




Elle regardait la tempête s'estomper au loin, attendant toujours que son compagnon revienne de la bataille, en espérant qu'il n'avait pas péri entre temps.

- Mais qu'est ce que tu fais ... Je n'entend plus rien ... Où sont tes soldats ... ?

Managuèss commençait sérieusement à s'inquiéter, de plus, la nuit allait tomber. Rester dans des zones éloignées des villes n'était pas prudent, des créatures nocturnes rodent, mais c'est surtout le moment du règne Noctalien, Êtres noirs agissant sans un bruit dans la pénombre de la nuit. Même leurs victimes ne trahissent pas ce silence divin, elles sont si bien tuées ... A vrai dire, les Noctaliens ne veulent surtout pas perdre une seule goutte de ce précieux energon, qui leur est si rare par moment.
Elle se mit en route pour se mettre à l'abri, quand elle entendit au loin, un battement d'aile bruyant, claquant l'air. Elle fronça les yeux pour apercevoir ce qui venait dans sa direction.

- Slogun ?!

Une lueur brilla en elle, la joie de pouvoir retrouver celui qu'elle aimait de tout son spark, sain et sauf, mais ce moment de bonheur fut malheureusement d'un court instant. La silhouette accéléra sa cadence, qui devenait presque brutale, comme si elle fondait sur une quelconque proie, ce qui était le cas. Les ailes, censé être vertes, étaient jonchées de noir, ça et là, et cette armure habituellement d'un doux violet, était d'un orange violent malgré les traces de noir qu'il y avait également.
Le visage de la jeune mère se métamorphosa, consciente de ce qui lui arrivait dessus. Elle avait reconnu le danger qu'il ne fallait pas croiser, surtout en temps de Guerre. Même si on l'avait mis en garde avant, elle en avait pourtant fait qu'à ça tête, mais dans le fond ... C'était pour la bonne cause. Elle essaya de s'échapper, pris son élan et tenta de s'envoler, mais elle n'était pas assez rapide. Le puissant Zénithien la faucha sans aucun problème, c'était même trop facile pour lui. Managuèss essaya de se libérer de son emprise en se débattant, mais c'était sans espoir, elle n'avait aucune chance contre ce robuste soldat. Elle le fixait sans rien dire, le souffle court, les yeux ronds comme des billes, traduisant sa peur. Le Zénithien qui la tenait au sol, le pied sur son cou pour ne pas qu'elle se relève, était en réalité celui que Slogun avait essayer de tuer : Bombardeus. Il passa ses doigts sur sa plaie qui saignait toujours, regarda de nouveau les petites gouttelettes et les envoya d'une pichenette sur le doux visage de Managuèss.

- Et bien ... Qu'est ce que tu fais ici si loin de ta ville ... !?

Sa voix était assez roque, mais ajouté à son ton sadique, le mélange donnait quelque chose d'angoissant. Elle répondit pourtant à sa question, les yeux larmoyants et la voie tremblante.

- Qu'est ce que vous me voulez ?!
- Juste que tu répondes à mes questions précisément ..!

Managuèss essayait toujours de se dégager de se puissant pied qui l'écrasait. Si seulement elle avait écouter Slogun et Hurt, rien de tout cela ne serait arriver.

- Je repose ma question ... Qu'est ce que tu fais ici ?!!

La question avait été poser beaucoup plus violemment que précédemment, signe que ce soldat s'énervait très facilement et même pour rien. Quelques larmes coulèrent sur les joues de l'Aubienne, ne savant plus quoi faire.

- Ça ne vous regarde pas !! Je suis libre de vivre dans mon Monde !! Sur mes terres !!
- Et moi de faire ce que je veux quand ça me chante !!!

Il la prit par le cou avec sa main droite, évitant d'endommager davantage l'entaille qu'il portait sur son épaule gauche. Le bras tendu, il la fixa droit dans les yeux, le regard foudroyant et colérique. Elle se débattait de plus en plus, griffant la main qui empoignait sa gorge, mais qui ne se desserrait pas malgré les filets d'energon qui en coulait.

- Je ne reposerai pas ma question une troisième fois, compris ?!!
- Et moi je ne trahirais jamais mon peuple ! Même si un tirant me l'obligeait !
- Même si le pire arrivait ....?!
- Même si le pire arrivait.
- Stupide ... Stupide ... C'est ça qui causera ta perte !! Idiote !!
- Mais au moins je resterais digne !
- La dignité n'existe plus dans de telles conditions ... Tout sacrifice est bon à prendre pour rester en vie ... ! Et c'est ce que tu n'as pas l'aire de comprendre !!
- Ce que je comprend c'est que tu es un barbare qui n'a peur de rien et qui se contre fiche des autres, car tout ce qui t'intéresses, c'est la victoire.
- Menteuse !! Menteuse !! Je ne serais pas là où je suis si j'étais ainsi !!!
- Tu t'énerve pour un rien et c'est ça qui fait de toi un faible !!!
- Jamais je ne serais aussi minable que toi !! Jamais !! Tu m'entend !! Jamais je n'appartiendrais à ton rang Impure face à Opium !!! Jamais !!!!!!

Un fin bruit de lame avait retentit peu après ses lourdes paroles, comme si l'on sortait une épée de son fourreau. Managuess tenait toujours cette main poignante, mais elle ne la griffait plus, elle ne parlait plus, ses mains se relâchaient avant de ne plus tenir la main du Bombardier. Sa bouche était entrouverte et son regard fixe et terrifiant, comme si elle avait vus quelque chose d'effrayant. Le Bombardier la tenait toujours le bras droit tendu, la regardant durement, puis il retira son épée qui avait transpercé la jeune Aubienne de part en part, et la rangea difficilement dans son dos à cause de son imposante blessure qui limitait les mouvement de son bras gauche. Il la lâcha soudainement, sans même baisser son bras, et la regarda tomber au sol sans peine ni pitié.
Elle n'avait plus se joli regard bleu pétillant, ni son joli sourire d'en temps, seule la peur régnerait désormais sur ce doux visage figé à jamais. La seule chose qu'elle fut capable de faire, c'est de tâcher le sol sur lequel elle a toujours vécu, avec l'energon qui coulait de sa fine et fatale plaie.
Bombardeus la regardait sans rien dire, comme si ce meurtre était sans importance.

- Même si tu avais ce que je voulais entendre, tu n'aurais pas vécu un jour de plus ... Aubienne ...!

Il reprit sa route comme si de rien n'était en marchant, longeant le canyon pour aller en direction des zones Noctaliennes. Il fit soudain interrompu par quelqu'un qui le joignit par comm link.

- Bombardeus ! Que devons nous faire ?! Nous avons perdu plus d'un tiers des nôtres !!
- Finissez ce que vous avez à faire et repliez vous au lieu de bavasser avec moi ...

Il avait répondu sèchement, comme blasé par celui qui l'avait interpellé, mais il n'avait pourtant pas coupé la communication. Il s'envola, malgré sa blessure qui commençait à le faire souffrir, vers les terres noirs ou les Êtres de la nuit trônent en maître absolut.

- Vous savez où me trouvez. Tâchez de ne pas me décevoir ...! J'ai grand besoin de très bonnes nouvelles sanglantes !

L'autre n'eut pas le temps de répondre que l'imposant Bombardier avait déjà coupé la communication, certainement pour voler paisiblement et pouvoir surtout se concentrer sur le moindre petit détail inhabituel. Dans les terres noires, la mort ne prévient qu'en silence ...



___________________________________




Sans se soucier de rien, Slogun n'avait pour seul but que de retrouver son camarade et de l'aider à mettre un terme à ses bombardières incessantes. Même voler en altitude était dangereux, car les fumées brulantes montaient sans prévenir et sans que l'on s'y attende. De plus, les Bombardiers ont pratiquement tous un large avantage sur le terrain : leur teinte orangé immaculé de noir. Leurs armures étaient très nombreuses dans se panel de teintes, ils pouvaient donc se fondre aussi bien dans les zones sableuses que les roches rouges des canyons et même dans les décombres de leurs explosions. Mais cet avantage peu être facilement déjoué si l'on sait les repérer ... Ils ne sont pas les plus discrets, ni les plus rigoureux dans ce qu'ils font. On peut juste les suivre simplement à la trace, sans même coller le sol pour repérer les traces qu'ils laissent derrière eux, ou bien en écoutant attentivement le vacarme qu'ils font.
L'Aubien zigzaguait entre les nuages de fumées noirs, se forçant à voler à mis hauteur du sol, pour ne pas être pris par surprise par une mine, mais pas trop haut pour échapper aux imposants nuages, qui finissaient par former un épais brouillard compacte qui prenait à la gorge. Slogun évita de justesse des soldats qui fuyaient cette fournaise d'explosions et de nuages noirs, perçant la fumée épaisse dans leur passage. Tout ce qui comptait dans une telle situation, c'était de fuir le plus vite possible de cette zone devenu impossible à vivre, mais ce n'est pas ce qui arrêtait Slogun. Il avait déjà eu à faire aux explosions de type Bombardières, une sorte de stimulation d'une attaque durant son entrainement, mais elles étaient simplement moins puissantes ...

Dans les cris et plaintes d'en bas, une voix réussissait à couvrir toutes les autres malgré le vacarme qui y régnait. Rien que de l'entendre, on avait des frissons qui montaient le long du dos, redressant les aigrettes et atteignait le spark qui ne pouvait que se serrer par l'émotion et la pitié que dégageait cette voix. Slogun ne mit pas longtemps à la repérer, et se détourna de son objectif principal pour aller voir ce qui se passait en bas.
Sur les lieux, deux jeunes Bombardiers s’amusaient à faire exploser des petites grenades juste à côté d'un tout petit Aubien. Sur le coup, on aurait cru à faire à un enfant, mais c'était loin d'en être un, il était juste de petite taille et même d'âge à combattre.
Essoufflé et le cœur battant, le petit Aubien se plaqua contre un rocher pour tenter de se cacher, tous sens en alerte, les yeux presque exorbités par la peur, scrutant l'horizon à la recherche de ses assaillants. Cet Aubien pas comme les autres, n'avait pas d'ailes de verre, capable produire de l'energon avec la lumière, elles étaient juste en une sorte de tissu, comme la large voile d'un delta plane, mais en un peu plus complexe. Il semblait ne plus pouvoir voler, car l'une d'entre elles était très abimée, voir même irrécupérable. Tant il était en panique, il ne remarqua même pas l'un des deux Bombardiers qui arrivait derrière son rocher, pour dire lâcher brusquement un grand ''BOUM'' de sa voix
et le faire sursauter. L'Aubien essaya de s'enfuit de nouveau, mais le second Bombardier vient se poster devant lui, et ils finirent par l'encercler pour de bon.

- Ah ! On dirait qu'il est cuit celui là !
- J'en connais un qui va être fière de nous en contemplant notre tableau de chasse !
- Je ne te le fais pas dire ! Hein Microbe ?!!

L'Aubien, ou plutôt ce "microbe", ne savant plus quoi faire. Il essaya de les oublier tant bien que mal, en se recroquevillant sur lui même, mais il ne pouvait s'empêcher de tourner la tête dans tous les sens pour ne pas les perdre de vus. Il fini par péter les plombs, à bous de nerfs et de panique.

- Pitié !!! Pitié !!! Pitié !!! Je ferais tout ce que vous voudrez !!! Tout !!! Laissez moi juste tranquille !! Je vous en supplie !!! Je vous en supplie !!!

Le Bombardier qui était derrière lui sortie une petite bombe, et lui montra.

- Pourquoi ? T'aimes pas les BOUM on dirait ... ? C'est bien dommage pour toi ...
- Isall !! Derrière toi !!

Il se retourna brusquement pendant que son camarade s'envolait sans tarder, et il vit le grand Aubien violet foncer droit sur lui. Il n'hésita pas à lui lancer sa bombe, que Slogun envoya au sol d'un simple geste. Celle ci créa un petit cratère en arrivant au sol et perturba un peu les environs.
Slogun s'était posé, attendant prudemment que la poussière tombe avant de faire quoi que ce soit. Isall s'approcha discrètement de ce nouvel adversaire, avant de bondir sur lui dans un cri de rage, une lame à la main. Le jeune âge de ses deux Bombardiers prouvait qu'ils avaient peu d'expérience, et pour preuve, Slogun n'eut aucun problème à éviter les attaques d'Isall. Son camarade n'avait même pas essayer d'attaquer le grand Aubien, mais il essayait uniquement de convaincre son camarade de renoncer à cette bataille sans victoire possible.

- Isall ! Laisse tomber !! Le boss n'y verra rien !!

Il regarda en coin son camarade qui l'attendait toujours, pour ne pas quitter des yeux le grand Aubien. Il fini par abandonner, s'envolant en laissant derrière lui un petit souvenir explosif. Slogun shoota dedans pour ne pas que la petite bombe explose près de lui avant de pousser un long soupir, levant les yeux au ciel jusqu'à ne plus voir les deux jeunes Bombardiers, s'estompant peu à peu de son champs de vison devenu restreint. Il eu tout de même un petit pincement au spark pour eux, si jeune et déjà dans les rangs d’impitoyables barbares.

- Se soir ils ne seront plus . . .

Il allait rebrousser chemin pour reprendre sa route, quand il entendit une petit voix encore toute apeuré et tremblante.

- Plus d'ex ... Plosions ... Plus ... Jamais ... Jamais .... Plus de BOUM qui éclate d'un coup ... Plus de fumée ... Plus de fous ... Plus rien ... Rien que du calme ... Juste du calme ...

Il fini par apercevoir le petit Aubien qui marchait prudemment, tournant la tête sans cesse pour voir si personne ne le suivait.

- Ça va aller ?

Celui ci sursauta en entendant Slogun. Il le regardait fixement, les mains serrées contre son buste, encore sous le choc.

- Qu ... Que me voulez vous .... ?!!
- Rien, rien ne t'en fais pas .... Je voulais juste m'assurer que tu allais bien après ce qui s'était passer, rien de plus ...
- ... Rien de plus ...?! Sur ?!
- Tu ne serais peu être même plus là si je n'étais pas intervenu ...
- Jamais je ne laisserais ses barbares me faire la peau !! Même si là ... J'ai été on ne peu plus perturber par ses deux jeunes ... Hum ... Enfin ...Merci.

Il lui fit un petit sourire malgré son air toujours angoissé, que Slogun lui rendit dans la foulé.

- Oh ! Au au faite ! Je m'appelle Starken !!
- Ravis de faire ta connaissance Starken, moi c'est Slogun.
- Hum hum .. Enchanté également ! .... Je pense par contre que tu devrais aller te faire soigné .... Ta plaie au visage n'est vraiment pas belle à voir ...

Starken avait fait le tour de l'un de ses yeux, pour lui montrer de quoi il voulait parler. Slogun passa sa main sur le bas de son œil manquant, regardant ses doigts couvert d'un liquide bleu sombre.

- Ça attendra, j'ai quelque chose de beaucoup plus important à faire pour le moment ...

Il s’apprêta à s'envoler quand le petit Starken l'interpela de nouveau.

- A-attend !!!! Je ... Je peux rester avec toi ..... S'il te plais ......?!
- Il vaut mieux oui, ce n'est pas très prudent de rester seul en se moment, et surtout dans un endroit pareil ...
- Ah ça , je ne te le fais pas dire !! Bon par contre va falloir marcher .... Je ...Je ne peux plus voler ...
- Ce n'est pas vraiment un problème, je pourrais toujours te porter, ce n'est pas comme si tu pesais lourd .... !
- Merci .... ! C'est vraiment gentil ce que tu as fais pour moi, rare sont ceux qui s'inquiète de moi ...
- Pour moi toutes les âmes sont égales, même si elles sont différentes.

Starken se rapprocha de son nouveau camarade, quand de grandes ombres passèrent sur lui. Il cria de peur et alla s'agripper à l'un des jambes de Slogun, qui ne fut que surpris par celui ci. Il essaya de voir ce qu'était ses grandes ombres qui apeurait Starken.
Celles-ci tournoyaient au dessus d'eux, comme si ils étaient leurs proies, prêt à plonger dans leur direction, ce qui fut le cas, mais la descente n'était pas dans la formation habituelle d'attaque. Le vol était plus doux et modéré, ils prenaient le temps de descendre. Les ombres étaient en tout quatre, et seule l'une d'entre elle, la plus massive, descendit jusqu'à eux. Slogun était près à riposter s'il le fallait, mais il n'eut pas besoin de le faire. Hurt s'était posé à quelque mètre d'eux, et s'avança sans perdre de temps pour les rejoindre, sans manquer de montrer la joie qu'il avait de retrouver son ami sain et sauf. L'une de ses deux petites dagues était cassée, les pointes de ses aigrettes également, et son armure était on ne peu plus rayée, voir noircie par endroit, tout montrait qu'il revenait d'une lourde bataille.

- Qu'Opium soit louée, tu es encore en vie ....!
- Comme tu peux le constaté, je suis toujours debout .... Malgré se qui s'est passé ....
- J'ai appris se qui s'était passé pour ta garde, j'en suis navré ...
- Je n'ai rien pus faire ... Ils ont tout de suite eux l'avantage sur nous ...
- Ce n'est pas de ta faute voyons ! Tu as fais ce que tu as pu ! Il y a malheureusement ... Bien plus grave que ça ...
- Qu'est ce que tu veux dire par là ?!
- Ce n'est pas pour parler de ta garde que je te cherchais ....

Le ton qu'avait pris Hurt ne manquant pas de surprendre Slogun, jamais Hurt n'hésitait dans ce qu'il avait à dire. Slogun le regardait, l’œil brillant, le spark serré, il en avait presque oublier Starken, qui s'était un peu éloigné de lui, écoutant silencieusement la conversation.
Le visage de Hurt était dure, comme toujours, mais l'on pouvait lire au travers que quelque chose de grave le tracassait. Il fixait son camarade, sans rien dire, les yeux également brillant puis il fit un léger non de la tête, mal à l'aise de le regarder fixement sans rien dire.

- Ne me dit pas qu ..... Qu'elle ....
- Je suis désolé Slogun ....
- Nan .... Nan ... C'est pas possible .... ! Pas ....

Hurt avait lourdement baissé la tête, navré de se qu'il venait de lui apprendre.
Une larme avait coulé de l'unique œil de l'Aubien, nettoyant au passage son visage salit par la poussière des explosions.

- Où est ce qu'elle est ....?! Je t'en supplie Hurt.

Sa voix tremblait et son œil versa des larmes à flot, prouvant l'anéantissement qu'il subissait. Hurt regardait durement le sol, mais releva un peu la tête, sans croiser le regard de Slogun, avant de lui indiquer le lieu tant demandé par son ami.

- Au bord du canyon ...

Slogun s'envola d'un coup, sans rien demander de plus. Starken le regarda partir, abasourdit, mais également touché par ce qu'il venait d'apprendre. Il leva la tête vers Hurt, essayant de croiser son regard perdu.

- Je pense qu'il ne faudrait pas le laisser seul ...

Il ne lui répond dit pas, mais détourna légèrement son regard vers le petit Aubien, avant de serrer durement les poings. Il poussa un long soupire, levant le regarde vers son camarade déjà loin devant eux.

- Enisfacram ...., marmonna t il, Enisfacram ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 17 Oct 2015 - 16:06

Deux soldats gardaient silencieusement, sans même bouger sous les rafales de vent, un corps, bleu, fin, étendu sur le sol, et malheureusement sans vie. Ils étaient tous deux fières, droits, dos à ce qu'ils protégeaient. Ils portaient également un masque, avec seulement une fente vertical pour chaque œil. L'un surveillant le bas du ravin, et l'autre la plaine sableuse d'un désert presque sans fin. Celui surveillant la plaine fit des sortes de petits "clac" en chaine avec sa gorge, comme une sorte de code pour prévenir son camarade. Le second s'était retourné et avait levé les yeux vers se que lui avait indiqué son camarade. Lorsqu'ils reconnurent le soldat qui approchait, ils s'envolèrent soudainement, mais en silence, sans même lever un nuage de poussière avec leurs ailes.
Slogun se posa, en pleur, anéanti par se qu'il voyait, abasourdi par la réalité, se laissant tombé à genoux à côté de sa bien aimée. Des larmes glissèrent le long de sa joue gauche, pour atterrir sur le bras droit de Managuess, retirant au passage la poussière qui ternissait son armure bleuté.

- Nnnaaannnn .... !! ... P ... Pourquoi ..... Pourquoi toi .......

Les mots lui manquaient, il n'avait en lui qu'un profond chagrin et rien d'autre. Il caressa doucement ce visage habituellement toujours souriant, avant de passer ses doigts sur ses yeux pour le lui fermer à jamais. Il vient déposer son front sur le sien, lui disant quelques mots doux de temps à autres, bien qu'il savait qu'elle ne lui répondrait pas.

- A jamais dans mon spark . . . . Quoi qu'il arrive ...

Hurt arriva avec Starken, qui sauta de son dos avant qu'ils n'atteignent le sol. Il vit Slogun, recroquevillé sur lui même à côté de sa compagne, à qui on avait ôté la vie. Il le regardait silencieusement, sans bouger, ne voulant pas le déranger d'avantage. Hurt vient à sa hauteur et fit de même, mais le petit Aubien ne pus garder le silence bien longtemps.

- Qui a pus faire .... une chose pareille ... ?
- N'importe qui malheureusement ....
- Il ... Il ne méritait pas une telle chose, il ne méritait pas de souffrir ainsi ...
- C'est pourtant de ça qu'est fait la vie ... De souffrances ...
- Toi aussi tu as ...?
- Oui, mais il y a bien longtemps ... Je ne connaissais Slogun que depuis peu à l'époque ... Puis ce jour est arrivé.

Slogun n'avait pas bougé, il avait toujours son front contre celui de sa compagne, les yeux fermés. Une larme coula de nouveau de son œil gauche, glissant le long de sa joue, pour aller continuer sa route sur celle de Managuèss. Il lui parla tout bas, pour que ses derniers instants à ses côtés ne soit qu'entre eux deux, et personne d'autre, même pas son camarade.

- Je t'avais promis ... Je t'avais promis que je ferais attention .... Mais sans toi ... Cette promesse ne peu plus tenir ... Je vous ai perdu dans ce Monde ...

Il déposa un petit bisous sur le front de ce visage qu'il gardera toujours en mémoire, jusqu'à la fin de ses jours. En se relevant, il ne pris même pas la peine d'essuyer ses larmes qui coulaient toujours le long de ses joues, mêlant la poussière et le sang qui y étaient. Il s'en moquait désormais, même les douleurs lancinantes que lui procuraient ses nombreuses plaies, même cet œil qu'il avait perdu lors de la bataille, il ne vivrait plus jamais de la même façon maintenant.
Starken s'approcha timidement de lui, mais il s'arrêta soudainement quand il vit que Slogun ne regardait plus dans la même direction. Il suivit son regard qui ne quittait pas le soleil qu'il y avait à l'horizon.

- Slogun ... Je . .. .

Son regard ne bougea pas d'un millimètre, il ne regarda même pas son ami du coin de l’œil. Bien que son expression était vide, on devinait qu'il avait quelque chose derrière la tête, mais ce qu'il avait en tête était indescriptible pour ses amis. Et c'est comme guider par quelque chose que lui seul pouvait voir, qu'il s'envola vers ce soleil éblouissant, sans dire un mot, silencieux et pensif. Starken courra un peu derrière lui pour essayer de le rattraper, mais c'était peine perdu.

- Slogun !! Attend !!

Il le regarda de nouveau partir, impuissant devant ce qui lui faisait face.

- Il a besoin de temps ... beaucoup de temps pour s'en remettre ...
- Et comment en est tu sur ? Tu le connais peu être depuis plus longtemps que moi, mais une telle perte ... Ça . .. Ça ne s’accepte pas aussi facilement ...
- Je n'ai jamais dit que c'était facile ... Bien au contraire ...
- Et qu'est ce qu'il va faire à ton avis .... Tout . . .Tout seul ... Là bas ?! C'est pas vers Dareune qu'il se dirige, mais vers Arone ! C'est pas un Zénithien à ce qu'il me semble !

Hurt ne lui répondit pas, il essayait plutôt de discerner la silhouette lointaine de Slogun, tout en réfléchissant à ce qu'avait dit Starken, qui soupira, peu être contrarié par Hurt.

- J'ai ... Une autre question ...

Hurt détourna le regard pour croiser celui du petit Aubien.

- Comment ... Comment a t elle pus arriver jusqu'ici ... ? Enfin c'est surtout que la ville est loin encore ! Je trouve ça tout de même étrange qu'elle n'y était pas ...
- La ville ...
- Pardon ? Tu disais ? Est ce que tu pourrais parler un peu plus fort, je n'ai pas bien entendu ce que tu as dis ...
- Elle n'était pas ici sans raison, il y a autre chose qui a du l'en empêcher ..!
- Hein ? Je comprend encore moins ce que tu me dis .. ! Tu pourrais être plus claire ?
- Va chercher Slogun et retrouve moi dans les environs.
- Quoi ?! Moi ?!!

Hurt s'envola sans même lui répondre.

- Mais mais mais mais mais ... Je ... Je ne vole pas moi !! Je vais mettre plus d'un demi siècle à y aller en marchant !! Hurt !!! Attends !!!

Voyant qu'il ne reviendrait pas, il se mit tout de même en route, vers cette ville ou le soleil est Roi, en espérant aussi fort qu'il le pouvait, de retrouver Slogun sain et sauf, encore une fois.



___________________________________



En temps de guerre, la plupart des lois ne sont pas respectées, d'où le chaos apporté par les Bombardiers, mais ils n'en sont pas les seuls responsables, tout les rangs sont capables d'en faire autant. Tout est bon pour survivre après tout, et qu'importe la cible qui en subira les conséquences ...
Un petit groupe de Noctaliens s’apprêtait justement à faire une chose de la sorte. Ils étaient en tous quatre : deux gardaient l'entrée d'une grotte qu'ils avaient découvert, et deux autres étaient à l'intérieur. L'un d'eux, un jeune Noctalien à l'armure noire violacée, marchait furtivement en direction de sa cible, un petit enfant dormant paisiblement dans un petit nid à même le sol. Il passa silencieusement devant son camarade, adossé au mur de la grotte, le regardant faire les bras croisés. Celui ci, d'un ton rouge brique, ressemblait plus à un Aubien qu'à un Noctalien, mais il était pourtant parmi eux. Il poussa un long soupire, blaser par ce que faisait son camarade.

- Tu n'as vraiment pas autre chose à faire ?
- Chhht !! Ce gamin ne m'a pas encore entendu !
- Nan sans blague ... ! Je te signal qu'il dort !
- Peu importe ... Il sera ma pitance quand même !

Le Noctalien rouge alla l'interrompre en se postant devant lui, comme si il le défiait.

- Je t'interdit de le tuer.
- Ah oui et pourquoi ?! Par ce que c'est un Aubien comme ...toi ?!! Wildfire ?!
- Non. A vrai dire, même s'il aurait été Zénithien, je ne t'aurais pas laisser faire. On ne tue pas des enfants, c'est tout ... !
- Pfff menteur ....
- Et pourquoi on ne ferait pas comme se que les autres on fait avec moi, hein ?!!!
- Je ne sais même pas pourquoi on t'as récupéré quand t'étais dans le même cas que celui ci. Je savais juste que si l'on te prennait, c'était pour que tu sois entrainer pour que l'on te mette en première ligne et que tu te fasse tuer avant nous autres, les Noctaliens...
- Or je ne suis pas mort, bien au contraire. Raison de plus pour rester sur mes positions !
- Jamais le peuple Noctalien n’adoptera d'autres êtres ignobles tel que toi !
- Ah oui ?!! Vraiment ?!!

Ils étaient face à face, prêt à s'affronter dans cet espace confiné. Ils avaient tout les deux les poings serrés, ne s'occupant plus de l'enfant au fond de la grotte. Wildfire essaya de pousser son camarade en dehors de la grotte, sauf que celui ci ne l'entendait pas de cette façon.

- Je vais te faire regretter de ne pas être mort au front !

Une pluie de coup s’abattait sur l'un et sur l'autre, chacun restant sur sa ligne d'idées. Ils se cognèrent aussi bien sur les murs qu'à la voute, faisant tomber quelques morceaux de roches au passage. Les deux jeunes soldats commençaient à faire pas mal de bruit, se qui interloqua les deux autres qui gardaient l'entrée. Ils finirent tout de même pas arrêter leur petit duel, exténuer. Ils se regardaient durement l'un l'autre, mais tout en restant sur leur garde.

- Alors ? Tu te dégonfle ?! Je croyais pourtant que les Aubiens comme toi étaient les plus endurant d'Opium !!

Wildfire était affaler sur une paroi légèrement horizontale, et reprenait doucement son souffle.

- T'es pas Noctalien quand même !!
- Alors vas-y !! Tue moi !! Je vaut pas mieux que ce gamin de toute façon !!
- Quel gamin ?

Les deux jeunes soldats tournèrent vivement la tête vers l'entrée de la grotte, là d'où venait cette voix beaucoup plus imposante que la leur. Les deux petits gardiens de l'entrée s'étaient écarter sans broncher, pour y laisser entrer un grand Aubien vert à la verrerie orangé. Ils baissèrent tout les deux leur aigrettes caudales, en signe de soumission.

- J'attends toujours la réponse ...

L'Aubien, Hurt, les regardait un à un, en appuyant davantage son regard sur Wildfire, qui fixait durement le sol. Le jeune Noctalien regardait son camarade, en espérant qu'il prenne la parole à sa place, et c'est ce qu'il fit après lui avoir jeter un regard noir.

- Au fond ... Je crois qu'il appartient à votre Peuple ...
- Merci bien ... Wildfire.

Il avança vers le fond de la grotte, passant devant lui et le Noctalien qui sorti vivement de là. Wildfire se releva péniblement, regardant durement Hurt. Celui ci vit avec surprise le petit enfant qui dormait toujours, logé en rond dans son nid.

- Par Opium ...

Il pris délicatement cette petite chose, à peine plus grande que ses mains, tenant fermement un petit morceau d'aigrette bleuté dans ses petits mains. Il allait sortir de la grotte, quand il s'arrêta soudainement devant Wildfire.

- Tu ferrais mieux de retourner d'où tu viens avec tes camarades et de penser à économiser votre energon, au lieu de le gâcher pour des sottises de ce genre.

Sa voix était ferme, et Wildfire ne répondit pas, mais baissa le regard, honteux. Il ne voulait pas croiser celui de Hurt, qui était imposant constamment. Une fois sorti de la grotte, Hurt regarda le soleil qui brillait durement sur Arone. Il regarda à la lumière le petit trésor qu'il portait dans ses bras, passant doucement ses doigts, pour en retirer la poussière qui s'était déposer sur sa jeune armure.

- En espérant qu'il ne soit pas trop tard ...

Il s'envola donc vers cette grande ville, en espérant retrouver Starken, mais surtout Slogun. Les quatre jeunes Noctaliens étaient définitivement sorti de cette grotte, repartant vers leurs terres, qui seront bientôt bercer par une lumière ardente.



___________________________________



La capitale Zénithienne était l'un des plus grands pôles de la planète, aussi bien pour son importante population que la taille même de la ville soleil. C'est surtout pour sa puissance que c'est une capitale planétaire. Bien que l'on y trouve majoritairement des Zénithiens, il n'est pas rare de croiser des Aubiens, mais très peu de Noctaliens, étant donner que le soleil est présent presque tout le temps.
Tous n'ont pas le droit d'accéder à cette grande ville, du moins au cœur. Ce sont principalement ceux appartenant aux troupes d'Élites, ainsi que les médecins et scientifiques qui ont le droit d'y entrer sans dérogation, mais il faut vraiment avoir une raison valable, autre que celle de la fonction, pour franchir ses remparts gardés constamment. Bien qu'Arone soit une ville populaire, elle reste tout de même un adversaire de taille lorsque les temps changent, comme quand la guerre est déclarée. Elle déploie alors toute sa force militaire pour protéger son cœur, où trônent ses dirigeants. Dans ses cas là, il ne vaut mieux pas trainer dans ses rue, surtout si l'on appartient pas à cette race de lumière. Tout être n'appartenant pas au rang des Zénithiens est sur d'être achevé sur le champs, médecin ou non.

C'est pourtant dans cette direction qu'est allé Slogun, surement pour en finir. Il n'y a plus rien de valable pour lui, sauf peu être quitter cette vie avec ce désespoir qui s'est définitivement emparé de lui. Il survolait une grande rue, à découvert, ce qui faisait de lui une proie facile. De plus, il n'était plus vraiment en forme, et son champ de vision était devenu plus restreint. Toute sa puissance c'était envolée en un instant, juste à cause de quelques mots, puis d'un événement l'impliquant plus que directement que jamais. Il aperçut tout de même deux êtres, au dessus de lui, un peu sombre et pas très grand, mais il comprit trop tard qu'il était devenu leur cible. Les deux sentinelles fondèrent sur Slogun, qui essaya de les semer en plongeant dans les rues sinueuses, en prenant des directions soudaines. Lorsqu'il tourna d'un côté, c'était comme si il n'avait rien fait. Chaque coin de rue était le même que le précédant, mais pas pour les deux Zénithiens qui le pourchassaient, et qui prirent rapidement le dessus. Cette ville, ils la connaissaient bien mieux que Slogun. En essayant de les semer, Slogun s'était fait guider sans le savoir, pour sortir de l'enceinte de la ville. Pendant sa surprise, l'un des Zénithien ne manqua pas de le déstabiliser et de le clouer au sol, bien qu'il soit plus petit que lui. Ils commencèrent à le battre, en lui donnant des coups sur les épaules et des plus violant dans le ventre. Exténué, Slogun se recroquevilla de douleur, sans rien dire et sans même tenter de croiser leur regard. Tout ce qu'il était capable de faire, c'était de les écouter, mais le timbre de leurs voix trahissait leur jeune âge, tout comme les Bombardiers qu'il avait rencontré.

- Vas le chercher avant qu'il reprenne conscience ! Faut qu'il montre ses preuves !

Le second mis peu de temps à revenir, mais il était accompagné d'un autre Zénithien, encore plus jeune que lui, qu'il tirait pas la main. Il faisait à peine un tiers de sa taille, mais les deux jeunes guerriers étaient déterminés à lui apprendre les dures lois de la guerre. Il le poussa brusquement devant Slogun, l'air sec et dur.

- Je veux qu'il soit mort quand nous reviendrons, compris ?!

Le petit Zénithien hocha de la tête sans dire un mot, effrayé par cet ordre abominable qu'il n'avait encore jamais commit.

- Fait attention à toi ... !

Les deux Zénithiens s'envolèrent, en lui jetant un regard noir assez mécontent, presque agressif. Le petit Zénithien ne les regarda pas partir, mais resta là où on l'avait tiré. Il était d'un blanc cristallin, typique des Zénithiens, mais noirci à cause de trainer dans ses rues chaotiques. Ses petits yeux, bien qu'à moitié fermé, laissaient échapper un petit reflet bleu sur ses joues, ainsi que sa jeune verrerie rouge orangé sur le haut de sa tête et dans son dos. Il resta sur place, sans rien faire, essayant de tuer le temps. Il fixait le sol, les poings serrés, appréhendant la punition qu'il allait encore avoir pour son échec. Il fut surpris par Slogun qui bougea un peu, toujours souffrant des coups qu'il avait reçu. Il était étalé sur le sol, le long d'un mur sombre, appuyé sur le côté droit, son oeil blessé à même le sol.

- Fait se qu'ils t'ont dit de faire ... Je n'ai plus rien à faire dans se monde .... J'ai tout perdu ....

Ses derniers mots firent coulé une larme de son œil en bon état, mais ce qu'il avait dit avait également toucher le petit Zénithien, qui sur le coup, ne savait plus quoi faire, et versa également une petite larme sans même le vouloir. Slogun avait fermé les yeux, attendant que son heure sonne, le cou bien dégagé pour faciliter son achèvement.

- Non ...

L'Aubien ouvrit soudainement les yeux, surpris par se qu'il avait entendu. Il tourna légèrement la tête vers le petit Zénithien, et il vit une petite main, tendu vers lui.

- Non ... Je ne veux pas te tuer ... Je ne peux que t'aider.


Ils se regardèrent pendant quelques instants, sans rien dire. Slogun avait encore du mal à croire se que ce petit Zénithien venait de dire, mais il essaya tout de même de se relever malgré la douleur, pour mieux le voir et l'entendre.

- Pourquoi est ce que tu es ici ? Pourquoi est ce que tu n'es pas avec les autres comme toi ?

Le petit Zénithien s'était un peu reculé, pour laisser de la place à Slogun qui se relevait, avant de lui poser ses nombreuses petits questions. Celui ci essayait de reprendre ses esprits, en passant rigoureusement ses mains sur son visage poussiéreux.

- Je suis venu ici car je voulais rester seul, tout simplement . . .
- On m'a apprit que ce n'était pas recommander de rester tout seul.
- Je sais, on me l'a apprit aussi. . .

Il lui fit un petit sourire que le petit Zénithien lui rendit timidement.

- Tu es bien jeune pour être entrainé à être soldat.
- On m'a dit que c'était mieux de s'y prendre tôt pour que je sois vite dans l'armée.
- Ce n'est pas en s'y prenant tôt que l'on est forcément meilleur que les autres. Cela fait fait seulement quelques années que je m'entraine à être un soldat.
- On m'y a obligé ...
- Les deux soldats qui étaient avec toi ?
- Oui avec d'autres aussi, mais si tu restes ici, tu risques d'avoir des problèmes avec eux.
- Pour toi aussi je pense, ils n'avaient pas l'air bien commode.

Il marcha un peu, regardant autour de lui pour essayer de se repérer.

- Est ce que tu sais où nous sommes ?
- Je ne sais pas vraiment où exactement, mais je sais juste que l'on est pas loin de la porte principale.
- La porte principale ... Tu pourrais m'y emmener ?
- Oui !

Le petit Zénithien s'envola brusquement, longeant le haut des remparts. Slogun s'envola aussi également, tout en essayant de ne pas se faire distancer par ce jeune petit. Ils volèrent comme ça pendant un moment, avant que le jeune Zénithien désigne du doigt une grande structure, que l'on pouvait discerner à travers les nuées de sable fin.

- Regarde !! On y est presque !!
- Oui, je vois ça !!

Slogun volait quelques mètres derrière lui, à son rythme, observant par la même occasion cette grande structure qui devenait de plus en plus nette, et qu'il avait vus très peu de fois. Avec les courants chauds, ils étaient montés en altitudes sans le vouloir, se qui inquiétait l'Aubien, puisqu'il était à découvert et donc une cible potentielle.

- On devrait peu être descendre un peu ! On devient trop voyant !

- Sauf que tu le remarque un peu tard !!!

En effet, une petite patrouille de trois guerriers les suivaient depuis un moment, sans rien dire, sans un bruit. Ils avaient également repéré l'important angle mort qu'avait désormais Slogun, et ils s'en étaient servis pour l'attaquer par surprise. Déséquilibré, l'Aubien perdit son cap, et fini par s'écraser au sol, ses assaillants à ses trousses. Le petit Zénithien qui l'accompagnait voulut le rejoindre, mais la guerrière, qui faisait parti du groupe, le pris contre elle pour le protéger. Elle atterri à quelques mètres de ses deux camarades qui s'occupaient de Slogun.

- Ne t'en fait pas, on va te sortir de là mon petit ... !

Slogun tenta de se relever plusieurs fois, mais à chacune de ses tentative, on l'en empêchait d'un coup dans le dos.

- Alors Aubien, qu'est ce que tu voulais faire à ce pauvre petit ?
- Ce n'est pas très futé de ta part de t'en prendre à lui dans la ville !

Les deux guerriers lui tournaient autour, un canon à un main et un sabre dans l'autre, surveillant ses faits et gestes. Le petit Zénithien se débattait de plus belle dans l'étreinte de la guerrière, qui le tenait de plus en plus fermement et qui commençait à perdre patience.

- Aller calme toi ... C'est rien ... !
- Non ! Non ! Arrêtez !! Arrêtez !! Il n'a rien fais !! Laissez le tranquille !!

Il réussit à s'échapper des bras de la guerrière, courant maintenant vers l'Aubien, qu'il commençait à apprécier malgré tout.

- Laissez le !! S'il vous plait !! S'il vous plait !! Il n'a rien fait de mal !!

Les deux guerriers s'étaient arrêtés de tourner autour de l'Aubien, regardant le petit Zénithien qui le défendait après avoir fuit les bras de la guerrière. Celle ci vient les rejoindre, un peu tendu après avoir perdu le contrôle de ce jeune Zénithien.

- Il est pourtant dans un endroit où il ne devait pas être.
- Mais il voulait en sortir !! Deux soldats m'ont demandé de le tuer, mais je n'ai pas voulut !! Je n'ai fais que l'aider à sortir de la ville !!
- On t'a demander de l'achever ? A ton âge ? Mais c'est ignoble ... Ce n'est quand même pas vous deux j'espère ?!!
- Non non ! Ce n'est pas nous ! Enfin du moins j'étais avec toi le reste du temps.
- J'espère bien que ce n'est pas vous qui avez forcé ce pauvre petit bout à faire cette horreur. Sinon je vous aurais passé un savon à tout les deux !

Le petit Zénithien était toujours posté devant Slogun, les observant en silence.

- Laissez le partir ... S'il vous plait ...

La guerrière alla rejoindre le petit Zénithien, s'accroupit devant lui, et lui parla d'une voix douce.

- Oui, on le laissera tranquille, ne t'en fait pas ... Mais il faut qu'il nous promette de ne pas revenir ...

Le petit Zénithien ne la regardait pas dans les yeux, il fixait le sol, avant de tourner le regard vers Slogun, qui avait réussi à s'assoir tant bien que mal, complétement épuisé par tout ce qu'il venait de vivre. On peinait même à le reconnaitre tellement qu'il avait de poussière sur son armure originellement violette.

- Et vous pensez vraiment que dans l'état où je suis .... Je pourrais vous nuire ... ?
- On est jamais trop prudent ...

Sloguen ne les regardait pas, mais il sentait le poids du regard du petit Zénithien qui le fixait durement, sans rien dire de plus. Les quatre Zénithiens finirent pas s'envoler, ne s'occupant plus de cet Aubien qu'ils considéraient comme mort. Celui ci ne bougeait pas, ne les regarda même pas partir, mais attendait seulement, sans rien faire. Ceux qui passaient ne se préoccupaient même plus de lui, tant il était silencieux, tellement qu'il faisait pitié aux yeux des autres, de part son état, mais aussi pour ce qu'il était : Aubien.

- Slogun !!!!

Il leva soudainement la tête, cherchant autour de lui celui qui l'avait appelé. Cette voix ne lui était pas inconnue, mais il était incapable de lui attribuer un nom. Il scruta durement les environs et fini par discerner une petite silhouette qui marchait ou courait, c'était difficilement devinable à cause de la poussière en suspension. Starken fini par apparaitre, trébuchant de temps à autre, les bras pendants, les jambes lourdes, exténuer ...

- Slogun ...

Il ne réussit pas à crier une nouvelle fois, il n'avait plus de voix, il n'en pouvait plus. Il tomba à moitié sur son camarade, dont ses pieds l'avait fait débucher de nouveau, la tête à moitié dans le sable.

- Fait chaud ....
- Starken ?! Mais ... Qu'est ce que tu fais ici ?!
- Hurt m'a demandé d'aller te retrouver pour ne pas que tu fasses de bêtises ...
- De quoi ?! Je ne comprend rien à ce que tu dis ... !

Starken sorti brusquement sa tête du sable, se remettant d'un coup sur ses pieds, et se posta rapidement devant Slogun.

- Hurt m'a dit te de suivre pour je ne sais plus qu'elle raison, car il avait peur de je ne sais trop quoi, et puis il est allé je ne sais trop où en me laissant sur place, tout seul ! J'ai du me débrouiller tout seul ! J'ai marché pendant je ne sais combien de temps sous ce soleil, tout seul ! Sur une distance de je ne sais combien de kilomètres, tout seul ! Tout seul !! Tout seul !! Tout seul !!

Slogun resta sans voix, essayant de comprendre ce qu'avait dit Starken, tellement qu'il avait parlé vite. Il vit rapidement que Slogun n'avait toujours pas compris et alla droit au but.

- En claire, il m'a dit de t'empêcher de faire des bêtises, de rester sur place et de l'attendre.
- Et il a bien fait !

Les deux camarades tournèrent la tête vers cette voix qu'ils connaissaient bien, voir très bien. Hurt avait atterrit un peu plus loin, marchant dans leur direction, l'air fière comme toujours, même avec toutes les blessures qu'il avait par ci par là. Slogun s'efforça de se relever malgré tout, pour être face à son camarade de toujours. Il se fit un peu aider par Starken, dont l'intervention était inutile, car il n'était pas assez fort et grand pour vraiment le soutenir.

- Qu'est ce qui t'as pris de vouloir en finir ainsi .... ?
- Tu le sais très bien ... J'ai tout perdu ... Tout . . .
- Tu en es certain ... ?
- Elle est morte Hurt !
- Sauf que si tu en avais fini, quelqu'un d'autre de plus chère encore serait mort !!

Slogun le regarda droit dans les yeux, ne comprenant pas ce qu'il voulait lui faire comprendre. Celui ci le regardait aussi, mais baissa les yeux vers ses bras croisés, dégageant doucement le petit trésor qu'il protégeait depuis un moment. L'Aubien violet resta figé sur place, ne croyant rien de ce qu'il voyait.

- Elle serait morte si Starken ne s'était pas demandé pourquoi elle avait périt là bas, si près du front, et si je ne m'était pas efforcé de trouver la réponse. Imagines tu la suite ? Si jamais tu avais abandonné ainsi ?! Sa mère morte sans raison et son père qui a simplement laisser tout tomber, tu la vois porter ça ?! Pas moi.

Les paroles de Hurt l'avait violemment touché, mais il avait raison de le secouer ainsi, il ne voulait pas perdre son camarade ainsi, pas maintenant, ni de cette manière. Hurt tendit délicatement les bras pour donner à Slogun se qui restait de sa famille, sa fille. En la prenant, il ne pus s'empêcher de fondre en larmes, tant il était ému, tant il ne croyait pas à ce qu'il lui arrivait. Jamais un seul instant il avait pensé à ce moment, après avoir apprit la mort de sa compagne, jamais il n'avait pensé qu'il aurait été quand même père malgré ça.

- En ... En es tu sur ? Qu'elle n'appartient pas à quelqu'un d'autre .... ?
- Elle avait ceci avec elle ...

Il lui tendit le morceau d'aigrette bleuté que tenait la petite quand il l'a recueillit tout à l'heure, dans sa petite grotte.

- Elle avait tout prévu avant que ça n'arrive, tout pour que tu la retrouves et que tu saches d'où elle venait ...

Slogun resta sans voix, regardant tendrement sa fille malgré son oeil larmoyant. Il passa doucement ses doigts sur ses petites joues, et il ne put s'empêcher de lui faire un petit sourie malgré son chagrin. Starken les regardait en silence, attendant qu'on le remarque de nouveau.

- Je pense qu'avec un gyrophare et une sirène ils me verraient mieux ...

Ils restèrent silencieux pendant quelques instants, avant qu'une question assez importante vienne perturber l'esprit d'Hurt.

- Portes t elle déjà un nom ?
- Scalenbee ...
- Enisfacram Scalenbee
- Toujours un grain d'espoir où que tu ailles ... !
- Et il en faut .... Tu devrais l'emmener voir un médecin, je ne sais pas depuis combien de temps elle était là bas ...
- Je connais mieux qu'un médecin ...
- Ce n'est quand même pas ce que je pense ?!
- Marguène voudra bien s'en occuper ... Ce n'est pas d'un médecin qu'elle a besoin, mais d'une mère ...

Hurt était plus que perturbé par ce que voulait entreprendre son camarade, mais Slogun semblait plus déterminé que jamais, et ça peu importe les circonstances.

- Et as tu la moindre idée pour atteindre son palais sans que l'on t'expulse ? Je te signale que tu as quand même faillit perdre la vie il y a peu !
- Et bien ... Tu peux toujours m’accompagner, étant donner que toi tu as l'autorisation.
- Slogun ... Tu abuses !
- Vois tu une autre solution ?

Il regarda son ami droit dans les yeux, puis glissa doucement son regard vers se qu'il protégeait de plus bel au creux de ses bras.

- ... Très bien ... Mais se ne sera que pour cette fois !
- Tu dis ça maintenant, mais demain ce ne sera déjà plus la même chose ... !
- On verra ...
- Et .. Et moi ?! Je fais quoi dans l'histoire ?!! Je peux venir aussi ?!!!

Les deux amis, qui avaient presque oublié la présence de Starken, le dévisagèrent pendant quelques instants.

- Y amener Slogun est déjà une exception, même si ce n'est pas la première fois qu'il vient à Arone, mais toi, je ne pense vraiment pas que se soit possible ...
- Pou .. Pourquoi .... ?! Je fais quoi alors ?!! Je vous attends encore ici les bras croisés à rien faire ?!!!
- Tu n'es ni soldat, ni médecin, ni scientifique, ni aucunes des classes de nature étrangère à la ville qu'Arone accepte. Ou tu nous attends ici, ou tu retournes à Dareune. C'est tout ce que j'ai à te proposer.
- Pff .... Très bien ... Je vais refaire tout le chemin que je viens de parcourir pour retourner d'où je viens ... Super ...
- Je te prendrais en route si tu veux, je ne fais qu'accompagner Slogun à la porte du palais, c'est tout.
- Hum ... On verra si j'arrive à destination avant que tu ne repartes ... ! Vous ferrez mieux de vous mettre en route alors ! Je suis un rapide moi !

Les trois amis se saluèrent, avant de partir chacun de leur côté : Starken en marchant vigoureusement, et en parlant parfois tout seul. Slogun et Hurt, eux, se dirigeaient vers le cœur d'Arone, là ou siégeait le palais royale, renfermant le trône de la Reine Zénithienne Marguène, ainsi que d'autres membres très importants pour le gouvernement de cette gigantesque ville.



___________________________________



Entrer dans la ville était plutôt une chose facile, mais ils n'étaient pas encore arriver à leur but principal : le palais. Ils avaient déjà réussi à franchir de nombreuses barrières de gardes royaux, mais plus ils progressaient vers le cœur, plus les choses se compliquaient, non pas pour Hurt, mais pour Slogun. Celui ci n'était pas dans son meilleur état, comparé à Hurt, qui garde toujours son air fière et dominant malgré ses blessures, de plus, il fait parti des privilégiés qui ont accès à la ville sans y appartenir. Ils parvinrent tout de même à entrer dans le palais, passant quelques hales et vaste corridors, mais arriver devant les portes de la pièce principale, les gardes ne voulaient ni y faire entrer Hurt, et encore moins Slogun.

- Je vous dit que je dois voir la Reine en urgence ... !
- Pardonnez moi, mais je ne peux pas vous laissez entrer, ni vous, ni votre camarade, ordre de la Reine.
- J'ai pourtant reçut une autorisation générale de sa part ! Je ne suis pas n'importe qui quand même !
- Non, et je ne reviendrais pas sur ses ordres. La Reine a insisté pour que personne ne vienne l'interrompre dans ce qu'elle avait à faire.
- Rahhh ... Je vous dit qu'il y a des vie en jeux ! Je dois absolument aller la voir personnellement !
- Je suis navré, mais il en est ainsi, je ne peux rien y faire. Je ne peux pas vous faire entrer ici sans violer les ordres que l'on m'a donné.
- Qu'est ce qui ce passe ici ?! Tu ne vas quand même pas les laisser à la porte comme ça ?!

La voix venait de derrière eux, assez lointaine, mais autoritaire. On entendait quelqu'un descendre un escalier d'un pas déterminer, faisant raisonner l'ensemble de la pièce. Marguène, la Reine, était descendu pour venir à leur rencontre, surement déranger par le boucan qu'ils faisaient. Lors qu'elle fut à leur hauteur, on pouvait deviner qu'elle n'était pas de bonne humeur, et elle interpela sans attendre le soldat qui n'avait pas bouger de sa place.

- Peux tu me dire pourquoi tu ne les as laissé rentrer ?! Ce que je t'ai dit n'était pourtant pas si compliqué que ça ...
- Vous m'avez demandé de ne faire rentrer personne, et c'est ce que j'ai fais. Je n'ai fait que suivre vos ordres.
- Haamm ... Personne sauf cas urgents ... ! Vas plutôt voir si personne n'a besoin de ton aide dehors, ça me fera des vacances tient !

Le garde obéit sans rien dire, tandis qu'Hurt et Sloguen s'écartèrent un peu pour le laisser passer. Marguène oublia vite se petit mal entendu, contente de voir les deux soldats qu'elle connaissait depuis longtemps, surtout Hurt.

- Hurt !! Ah la la ... Désoler pour ce petit mal entendu, j'éviterais que cela se reproduise à la longue !
- Il n'y a pas de mal, ne t'en fait pas.
- Pour que tu sois là c'est que le carnage est enfin fini j'imagine ? Sinon je pense que tu ne serais pas là ...
- Oui, effectivement, je pense que c'est fini pour de bon. Les troupes n'en peuvent plus, elles renoncent toutes . . . Mais tu as bien fais de déployer l'Arion, la plupart des combats ont vite cessé dans les zones où il est allé.
- C'est le but de ce vaisseau après tout ! Mais il n'a pas empêché les pertes ...
- Tu en as eu beaucoup de ton côté ?
- Je ne pense pas en avoir eu plus que toi ... Ce qui me préoccupe le plus, ce sont les Noctaliens ... La Guerre a commencé à un moment critique pour eux ...
- Nous allons entrer dans la phase totale ?
- Oui, dans 3 ou 4 années si mes astronomes ne se trompent pas ! Mais ils y ont survécu plus d'une fois.
- Alors qu'est ce qui te préoccupe les concernant ?
- Sans dirigeant à leur tête, je ne pense pas que la moitié y survivent une nouvelle fois ...
- Mais il y a l'héritier non ?! Je ne suis pas le seul à en avoir entendu parler.
- Après la mort des deux dirigeants Noctaliens, Hunger et Awarène, le peuple suivait difficilement ce qu'on lui avait ordonné dans le passé, ils étaient tous perdu, et ils le sont encore aujourd'hui... Dans ce chaos, l'héritier aurait été perdu parmi ceux qui tentaient d'y remettre de l'ordre ...
- Par Opium ...
- Je met tout l'espoir que j'ai en moi de leur côté, je sais à quel point ses choses là sont dures ...

Hurt baissa un peu le regard, il était maintenant préoccuper par cette lourde malédiction qui trônait au dessus du peuple Noctalien. Il posa cependant son regard sur Slogun, qui caressait doucement les petites joues de sa fille qui dormait, pendant qu'il discutait avec Marguène.

- A part ça, il y a quelqu'un ici qui a plus besoin de toi que de moi ...
- Pardon ?

Il fit signe a Slogun de s'avancer un peu.

- Slogun aurait besoin de ton aide, et je pense qu'il n'y a que toi qui puisse l'aider ... Du moins, c'est ce qu'il m'a affirmé.

Hurt fit place à Slogun, avant de les saluer. Il n'avait pas l'intention d'écouter leurs discutions, ça ne le regardait pas. Les deux amis le regardèrent partir sans un bruit, avant de vite briser ce court moment de silence.

- Slogun .. ! Comme ça faisait longtemps que je ne t'avais pas vus ! ... Mon pauvre, cette Guerre ne t'a pas arrangé ... Comment va Managuess ? Ça fait longtemps aussi que je ne l'ai pas vus !
- C'est l'une des raisons pour laquelle je suis venu te voir ...
- Oh non juste ciel .... Ce n'est ... Harff ... Comment est ce qu'une telle chose a pu ce produire ...
- On ne le sait pas encore ... On sait juste que ça s'est passé lorsqu'elle cherchait à se rendre à Dareune ....
- Sache que si j’apprends qui a osé ... Quoiqu'il doit déjà être mort à l'heure actuelle ... Du moins je l'espère ...
- Je ne suis tout de même pas le plus a plaindre ... De ce que j'ai entendu, les Noctaliens semblent dans une mauvaise posture ...
- Tout ce que je sais, c'est que si il n'est pas retrouvé, il sera comme beaucoup d'autre de son âge, seul, livré à lui même, survivant comme il le pourra ...

Elle posa son regard en silence, là, à regarder la petite que Slogun tenait tendrement.

- ... Je pense que tu as eu beaucoup de chance pour l'avoir retrouver, au moins, elle ne risque plus rien maintenant.
- Elle a juste besoin de soins ... Choses que je ne peux malheureusement pas faire en ce moment ...

Marguène prit délicatement Scalenbee dans ses bras, sans même la réveillé.

- Elle te ressemble beaucoup je trouve .. !
- C'est ce que Hurt m'a également dit ...
- Ne t'en fait pas pour elle, tu sais qu'elle est entre de bonne mains, et je ferais tout pour qu'elle soit vite sur pied. Et je peux t'assurer qu'elle ne s’ennuiera pas .. !

Slogun la regarda sans trop comprendre. Marguène se tourna un peu, pour avoir un œil sur le grand escalier.

- Daïa ?!!!
- J'arriiiive !!!

Une petite fille descendit à vive allure le grand escalier, avant d'arriver à leur pied, toute sautillante de joie.

- Bonjour !! Qu'est ce qu'il y a ?! Qu'est ce qu'il y a ?!! Pourquoi tu m'as appelé?!! Dis ?!! Dis ?!! Dis ?!!

Marguène se baissa un peu, pour lui montrer ce qu'elle tenait dans les bras.

- Doucement Daïa ... On regarde sans faire de bruit ... !

La petite s'approcha curieusement, et vit l'enfant dans les bras de la Reine. Elle était toute excitée de voir quelqu'un ayant presque son âge, mais elle essaya tout de même de rester la plus discrète possible ...

- C'est qui ?! C'est qui ?!
- Elle s'appelle Scalenbee ... Elle restera quelques temps avec nous. Va donc ranger un peu pour lui faire de la place là haut ... !
- Ouuuais !! Je vais avoir une copine pour jouer !! Je vais avoir une copine pour jouer !!!

Elle reparti aussi sec dans la direction qu'elle avait emprunté pour venir. Marguène se releva doucement, le regard posé sur Scalenbee qu'elle dorlotait.

- Tu ne dois pas d'ennuyer avec elle ... !
- Oh non ... Elle est tout de même assez turbulente par moment, mais je la canalise pour ne pas que ça dégénère !
- Tu as l'intention d'en faire ton héritière ... ?
- ... Oui ... N'ayant pas de famille et elle ayant perdu la sienne, j'ai donc décidé de l'adopter ... Et il serait temps aussi de penser au jour où je ne serais plus de ce monde ...
- Je vois ...

Ils restèrent tout les deux silencieux pendant quelques temps, regardant la jeune enfant qui dormait toujours.

- Que compte tu faire après tout cela ? Vas tu ... Te ré engager après ce qui s'est passé ... ?
- Je ne pense pas non, je n'en serais plus capable . . . Mais cela dit, je compte rester utile aux autres, mais plus en me battant, plutôt ... En les soignant.
- Il serait peu être temps que tu ailles de faire soigner alors ... Tu me fend le spark ainsi ... !

Marguène s'approcha d'un garde qui gardait l'une des nombres portes de la vaste pièce et l'interpela.

- Prévenez les autres que je passe un prénommé Slogun dans les personnes prioritaires pouvant accéder au palais sans encombres ni contraintes. Je veux que tout le monde sache qu'il a reçut un accès total au palais de ma part, ainsi qu'à toute la ville.
- Bien ma Reine.
- Je veux également qu'il soit conduit au meilleur centre de soins de la ville.
- Marguène, tu n'es pas obligée de faire tout ça pour moi . . .
- Je suis la Reine du peuple Zénithien, et étant donner que tu es sur mes terres, je ne vois pas pourquoi je te laisserais dans un tel état.

Ils s'échangèrent un petit sourire avant de partir chacun de leur côté. Marguène se dirigeait vers le vaste escalier qui montait à l'étage, pendant que Slogun suivant le garde, ne lâchait pas du regard sa petite fille, insouciante de ce qui l'attendait.




___________________________________

Petite musique de fin Rolling Eyes : Kate Miller - Feed The Light


Dernière édition par Scalenbee le Dim 22 Nov 2015 - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 26 Oct 2015 - 15:53

... Coming Soon ...



Dernière édition par Scalenbee le Dim 1 Nov 2015 - 15:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 26 Oct 2015 - 17:12

C'est very good ma chère mais je veux la suite suite, tu vois de quoi je parle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 27 Oct 2015 - 14:43

@Terra Prime a écrit:
C'est very good ma chère mais je veux la suite suite, tu vois de quoi je parle Wink

Je crois oui X) Mais comme tout le monde on attend un peu ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 1 Nov 2015 - 15:43

Et voila une petite suite ! Smile
Normalement il y a moins de 'coupures' que dans le premier chapitre, mais la taille est similaire, désoler pour ceux qui aiment pas les trucs à rallonge Embarassed . . .

___________________________________






La Guerre était fini depuis longtemps, mes les nombreuses séquelles qu'elle a créé sont encore visibles, aussi bien au sein des populations que sur la planète elle même. Il est encore dure de traverser les frontières sans provoquer de conflits, mais ils seront toujours moins important que la Guerre en personne.
Les peuples se reconstruisent peu à peu malgré les difficultés qu'ils endurent quotidiennement. Les Noctaliens retrouvent progressivement leur force, perdu lors de la disparitions de leur deux dirigeant, et ça grâce à la détermination de l'un d'entre eux, ayant épaulé pendant longtemps ses deux puissances tant aimer par son peuple.
De son côté, Slogun s'est remis de sa lourde blessure au vissage, même si il gardera toujours en lui des séquelles. Il ne voyait plus souvent Hurt non plus. Son camarade était bien trop occuper à gérer les problèmes qui trainaient encore ça et là, mais Slogun aussi n'avait plus le temps, étant donner qu'il exerce maintenant une fonction de médecin, aussi bien à Dareune, capitale Aubienne, qu'à Arone, capitale Zénithienne, où la Reine, Marguène, s'occupe de sa fille.
Celle ci a bien grandie, mais étant rester pendant un moment sans soins peu après sa naissance, elle en a malheureusement subit les conséquences : la pauvre petit est aveugle. Mais l'engagement que Marguène porte sur elle l'aide beaucoup, elle a quand même appris à se déplacer un peu près seule, mais surtout à utiliser les ondes qu'elle peut produire pour repérer se qui l'entour. Elle ne peut les percevoir que grossièrement, mais avec de l'expérience, elle aura peu être une chance de repérer les détails les plus importants. Mais il y a également son caractère qui s'est affirmé, n'aimant pas être contredite, elle boude assez souvent. Cependant, les chamailleries qu'entretiennent Daïa et elle ne font que s'intensifier de jour en jour, au grand désespoirs de Marguène.
Les temps son dure pour la Reine Zénithienne, car en effet, l'aide qu'elle procure à Slogun n'a pas eu qu'un côté bénéfique, elle est actuellement considéré comme une traitresse par les siens. Son propre peule l'accuse d'avoir fait un pacte avec les Aubiens, pour que les Zénithiens les laisse gagner la Guerre, mais il n'en est rien, elle n'a jamais fait une telle chose. Elle voulait tout simplement aider un ami.
Rares étaient les jours où il n'y avait pas de révoltes contre elle, pour faire pression sur sa place et qu'elle abandonne son trône. La malheureuse ne le supporta pas bien longtemps, plus les jours passaient, plus son état se dégradait. Elle n'avait plus cette énergie qu'elle transmettait aux autres qui passaient, elle ne souriant plus autant qu'avant, et il lui arrivait même de perdre espoir. Mais le pire fini par arriver : Marguène, Reine Zénithienne par le sang, était morte.
Peu de temps avant qu'elle ne s'éteigne à jamais, elle avait demandé qu'on lui amène celles qu'elle considérait comme ses deux petites filles. Elles seules entendirent ses dernières paroles. Même Slogun, qui les avait emmené, et qui était devenu très proche de Marguène, n'en savait rien.

Comme convenue, et comme l'avait voulut Marguène, Daïa pris la tête du peuple Zénithien malgré son très jeune âge, la petite Reine avait même encore beaucoup à apprendre, mais elle n'avait plus la personne qu'elle aimait tant, et qui devait tout lui apprendre, jusque dans les moindres détailles. Se sera donc les plus hauts gardes du palais qui continueraient son apprentissage et le terminerais comme l'aurait fait Marguène.
Lorsque celle ci est décédée, Daïa commençait à être autonome, et donc de moins en moins dépendante de sa mère adoptive, mais pas Scalenbee.
En effet, cette dernière est beaucoup plus jeune que Daïa, et le handicape qu'elle porte la rend beaucoup moins autonome, mais elle ne restera pas au palais. Avec le changement de gouvernant, la présence de Slogun risque de devenir gênante. Seul Marguène l'avait accepté au sein de la ville Zénithienne, et il doute fort que Daïa suive le même principe.
Il retourna donc à Dareune, capitale Aubienne, qu'il n'avait pas revue depuis de longues années. Néanmoins, il ne regrette rien du temps passé à Arone, il avait beaucoup apprit, surtout dans le domaine scientifique, pour devenir médecin, un rang qui lui permettra d'aider les autres sans se battre . . .
C'est dans un vaste laboratoire qu'il réside désormais avec Scalenbee, pour pouvoir s'occuper d'elle, et l'avoir toujours près de lui en cas de problème, même si celle ci n'avait qu'une hâte : sortir de cet "immonde endroit et découvrir l'extérieur".
Avec le temps, elle commençait à connaitre cet endroit par cœur, sachant même éviter les objets éparpillés sur les vastes tables malgré sa cécité. Par moment, elle était presque intenable, s'amusant à mélanger les ustensiles, outils en tout genre et même certains produits . . .
Celui qui avait le plus de mal à la supporter, c'était Starken. Il avait décidé de rejoindre Slogun pour l'aider dans sa nouvelle fonction, mais aussi par amitié. Après tout, sans lui, il ne serait peu être pas en vie à l'heure actuelle. Starken n'a pas suivit une formation de médecin comme Slogun, il était plutôt un assistant, gérant parfois des données, réparant des objets et autres par ci par là, mais il s'occupait surtout de la maintenance du générateur du laboratoire. Si celui ci venait à être en panne alors que quelqu'un a besoin de soins en urgence, la situation serait plus que critique pour lui. Mais autre problème pour Starken : Scalenbee. Pour passer le temps, elle s'amuse à l'embêter, et ça en touchant au générateur bien entendu. Son but ? Qu'il réussisse à convaincre Slogun de l'envoyer une journée au camp de sanction comme punition. Ce camp de sanction, comme son nom l'indique, à pour but de punir les jeunes recrus, principalement quand elles font une faute assez grave, comme désobéir à un ordre crucial lors d'un exercice et que quelqu'un est blessé, ou encore manquer de respect à un supérieur. Et ce qui devait arrivé fini par arrivé, Scalenbee est envoyée au camp, pour le grand soulagement de Starken qui aura au moins une journée de répit, le temps de sécuriser le générateur.

C'est principalement Hurt qui s'occupe de ce camp, où Aubiens, Zénithiens et même Noctaliens y sont amenés. Se qu'il leur fait faire n'est pas bien méchant, juste quelques exercices bien coriaces pour les finir. Scalenbee y fut conduit sans perdre de temps, par Slogun lui même, et arriva au milieu d'une "séance". Même si elle ne voyait pratiquement rien, il était facile pour elle de reconnaitre les bruits de quelques duels et divers exercices de ce genre. Une vaine pour elle, puisqu'elle n'attendait que ça, commencer une formation pour devenir une guerrière digne de se nom. Un grand défi presque impensable, mais ce n'est guère son handicape qui l'arrêtera pour réaliser ce petit rêve.
Slogun alla voir Hurt pour lui dire quelques mots au sujet de Scalenbee.

- Tiens ! Je vois que Starken a enfin eu ce qu'il voulait !
- On peut dire ça oui, et ça ne m'enchante vraiment pas . . .
- Elle ne restera pas sous ton aile à vie, tu le sais très bien, ça ce voit qu'elle n'a qu'une hâte, c'est de sortir, découvrir ce qui l'entour !
- Je sais . . . Mais qui sait ce qui pourrait lui arrivé, je m'en voudrait encore plus que pour ...
- Managuèss ?
- J'ai peur qui lui arrive la même chose, c'est tout ce qu'il me reste après tout ... Et puis personne ne sait qui est ce qui a ... Qui l'a ...

Slogun ne pu s'empêcher de verser une petite larme, l'émotion était trop forte. Pour lui, la perte de sa compagne datait de seulement quelques instants, et ça à chaque fois qu'il y pensait, malgré que celle ci ait disparu depuis plusieurs bonnes années maintenant.

- Il ne lui arrivera rien ici Slogun, fait mon confiance. Jamais je ne permettrais qu'une telle chose se reproduise.

Les deux amis étaient les seuls à savoir qui était vraiment Scalenbee, même Starken, qui vivaient continuellement avec elle et Slogun, ne savait pas qu'il était en présence d'un père et de sa fille, même Scalenbee ne savait pas qui était vraiment Slogun. Celui ci fini tout de même par repartir, inquiet malgré tout, car c'était peu être la première fois qu'il laissait sa fille de nouveau seule, depuis le temps où il a apprit son existence.
Scalenbee attendait patiemment dans son coin, face aux autres qui continuaient leur exercice. Hurt vient la voir son perdre de temps, et il avait bien l'intention de lui faire faire quelques exercices. Il voulait voir ce qu'elle était capable de faire avec son handicape. Après tout, elle arrivait à se déplacer un peu près correctement, sans trop de chutes ou bousculades. Selon Hurt, elle avait le potentiel pour bien plus encore, comme apprendre à voler par exemple.

- Bon ! Ce n'est pas tout ça, mais tu n'es pas venu ici pour ne rien faire. Est ce que tu te rappel de moi déjà ?
- Oui, tu es Hurt, mon responsable légal secondaire, tu viens tout les jours, enfin plus depuis un moment, voir Slogun mon responsable légal principal, toujours au 3 mêmes créneaux horaires, c'est à dire levé du jour, apogée et tombé de la nuit. Je ne suis pas aussi stupide que j'en ai l'air !
- Du calme, du calme, je ne te demandais pas ça méchamment. Pour cette fois, tu ne vas pas travailler avec un de te camarades ici présent, mais avec moi même.
- C'est Slogun qui te l'as demandé ?! Pour me "protéger" ?!
- Non. Cette décision est mienne, et ça pour ne pas perturber les autres dans ce qu'ils font actuellement.

Scalenbee répondait sèchement à Hurt, mais celui ci ne se laissait pas faire, et fini par s'imposer rapidement malgré tout.

- Est ce que je peux savoir comment tu fais pour te déplacer ? Dans le laboratoire de Slogun par exemple. Étant donner que tu ne vois pas ...
- Avant tout j'écoute et j'essaye de reconnaitre se qui est autour de moi, les machines qui fonctionnent, les pas de personnes qui sont dans le laboratoire, d'où elles viennent. Après j'essaye de sentir les courants d'air et les vibrations pour plus de précisions, mais ce n'est pas facile de tout analyser en même temps ...
- C'est déjà pas mal, tu arrives à repérer approximativement quelques choses qui fait du bruit, en mouvement ou non. Mais maintenant, si l'objet est fixe, silencieux, inerte, une roche au sol par exemple.
- Slogun m'a dit que je pouvais essayer de les distinguer en produisant des ondes, mais c'est encore vague, je me trompe souvent, ça va faire un moment que je ne les ai pas utilisé, depuis que je ne suis plus au plais en faite ...
- Je vois. Ce n'est pas dramatique, cela revient toujours un moment ou un autre, ça ne s'oublie pas ! Et j'ai besoin que tu saches bien les maitriser pour faire se que j'ai envisagé pour toi.
- Pour moi ?! Je ne comprend pas tout.
- Et bien, Slogun ne serait pas ravie de l'entendre, mais je pense que je pense compter sur toi pour ça. Tu n'as jamais vraiment quitter le laboratoire, et quand tu as à te déplacer, tu utilise plus ta mémoire que tes capacités. Slogun tient beaucoup à toi, par ce que pour lui, ton handicape te rend vulnérable, mais il y a peu être un moyen de le mettre plus en confiance. J'ai l'intention de te faire travailler pour développer davantage tes capacités, pour peu être même t'apprendre à voler, voir à te battre par l'avenir.

- Vrai ... Vraiment ?! Tu crois vraiment que c'est possible ?!!
- Pour moi tout est possible quand on a envie de pouvoir réussir un jour. Si l'on ne cesse de ce plaindre car on arrive à rien faire, oui rien n'est possible. Mais je sais qu'en toi ce n'est pas le cas, et je voudrais en avoir le cœur net, et qu'un jour tu puisses le montrer à Slogun.

Scalenbee n'en croyait rien, elle avait en face d'elle quelqu'un qui l'aiderait et qui voudrait réaliser l'un de ses rêves les plus profonds. Sans perdre de temps, Hurt lui fit quelques petits exercices pour voir où elle en était, comment elle réagissait. Elle se débrouillait pas trop mal, mais elle avait encore beaucoup de travail si elle voulait arriver à se but ultime. Elle donnait tout ce qu'elle avait pour réussir les exercices que lui proposait Hurt, écoutant attentivement ses conseils qu'elle essayait d'appliquer sur le champ. A la fin de cette journée, qui était censé être une journée de punition, Scalenbee était plus que ravie, c'était peu être l'un des meilleurs jours de sa vie ! Cependant, quand on la ramena au laboratoire, son émerveillement ne passa pas inaperçu aux yeux de Slogun.
Bien évidemment, Scalenbee ne lui avait rien dit à propos de ce que lui avait dit Hurt, mais elle expliqua quel était le principe de sa punition. En apprenant ce qu'elle avait fait, Slogun fut complétement abasourdit : sa fille, sa petite protégée, avait goûté aux combats et en avait pris goût. L'un de ses pires cauchemars venaient de se réaliser. Il l'imaginait, s'entrainant dure, puis soudainement engagé dans les troupes, une guerre qui se déclarait, elle perdu au sein des combats et retrouvé sans vie comme beaucoup. Il ne voulait pas la perdre comme il avait perdu sa compagne et ses camarades lorsqu'il était guerrier. Toute la souffrance qu'il avait eu et qui perdure encore, rien que d'y penser lui fendait le spark en des milliers de particules, comme si on lui retirait encore une fois celle qu'il aimait.
C'était catégorique, plus jamais il ne voulait que Scalenbee ne combatte, même si ce n'est que pour jouer ou s’entrainer. Pourtant, elle faisait tout pour y retourner, faisant encore plus de dégâts qu'auparavant, et pour la première fois, Slogun avait monté d'un ton, lui qui n'était pratiquement jamais de mauvaise humeur et autoritaire, même Starken n'en pouvait plus. Cependant, Slogun n'avait pas dit son dernier mot, et effectivement, il céda à son caprice, et l'envoya une nouvelle fois à ce camp de sanction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 15 Nov 2015 - 15:48

Zoup ! Petit passage éclair pour poster une petite suite ! alien
Désoler si il y en a qui attendait Rolling Eyes

__________________________________________________________

Scalenbee était une nouvelle fois comme au paradis, mais malheureusement, elle ne savait pas ce qui l'attendait. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle pourrait cette fois ci faire un petit duel avec quelqu'un d'autre, sous la surveillance de Hurt bien évidemment. Pendant que ses jeunes rebelles s'échauffaient avec quelques corvées les vidant presque de toute leur énergie, Slogun glissa quelques mots à Hurt, et cette fois ci, il fut beaucoup plus directe avec lui.
Après avoir fini leurs exercices, les jeunes Nimphoïdes vinrent se rassembler au centre du petit cratère qui leur servait d'arène, Scalenbee inclue, et attendirent en silence les ordres d'Hurt. Certains devaient voler le plus longtemps possible, d'autres courir, faire des prises avec un camarade. En voyant les noms défilés, Scalenbee trépignait d'impatience, jusqu'à ce que Hurt l'appel.

- Scalenbee ...
- Oui Hurt, je suis prête !
- Au banc sans perdre de temps.
- Quoi ?! Mais ... Mais tu m'avais promis !!!
- J'ai reçut des ordres strictes et je les applique tout simplement. Je ne reviendrais pas sur ma décision.
- C'est pas jute !!! Je suis sur que c'est encore Slogun qui est dans le coup !! Je peux jamais rien faire avec lui !!

Malgré son grand mécontentement, elle alla au banc, et fit comme au laboratoire : elle s’allongea sur le dos, les bras croisés sous sa tête, et tuais le temps, se perdant dans ses propres pensées, oubliant les bruits des jeunes Nimphoïdes pendant leur travail, ne sachant même plus où elle était exactement.
Deux du groupe se rapprochèrent d'elle sans le vouloir, se défiant vigoureusement, sans laisser de répit à l'autre pour peu être avoir la victoire de ce petit duel sans grande importance. L'un d'entre eux, un Noctalien, tomba même à quelques mètres d'elle, mais elle ne broncha pas, tout simplement parce qu'elle ne l'avait pas entendu, et elle n'en avait même strictement rien à faire. Il se nommait Killer, et ce n'était pas la première fois qu'il venait ici. Manque de respect envers un gouvernant, violence envers un camarade, il était un vrai petit rebelle. Lorsqu'il vu Scalenbee à moitié endormit sur son banc, il ne pus s'empêcher de l'interpeler.

- Et toi !! Qu'est ce que tu fais ici ?! C'est pas l'heure de la pause !! Vient de battre si tu l'ose !!
- Tais toi guignol, tu me déranges, et puis de toute façon, je n'ai pas le droit.
- Comment ça tu n'as pas le droit ?!
- C'est ma punition, c'est comme ça.
- Tu vas voir si c'est ta punition ! Je vais te faire payer ce que tu viens de dire !!

Il se jeta sur elle sans perdre une minute, mais elle eu juste le temps de se laisser tomber par terre avant qu'il ne fracasse le banc. Sur le coup, Scalenbee ne savait pas où il était exactement, les choses allaient beaucoup trop vite, elle n'avait pas le temps de les analyser. Il revenait vers elle, les poings serrés, il n'avait pas supporté la manière dont elle l'avait traité, il n'aimait pas du tout qu'on lui donne des ordres ou qu'on le domine.
Elle l'entendait se rapprocher à grands pas, et eu soudain une petite idée. Elle profita de sa piètre position au sol pour lui faucher les jambes d'un franc coup de pied. Killer tomba au sol et elle en profita donc pour se relever.

- Tu me cherches, tu me trouves !!

Le jeune Noctalien enragerait de plus en plus. Il bondit de nouveau sur elle, cherchant à la blesser au visage à coup de griffe, mais Scalenbee avait une bonne défense comparé au Noctalien. Les autres avaient arrêté leur exercices et avaient formé un cercle autour des deux combattants, huant le nom du Noctalien, ou alors " l'Aubienne" pour ceux qui voulaient soutenir Scalenbee. Mais ce petit duel ne dura pas plus longtemps. Hurt arriva en trombe, séparant brutalement ses deux rebelles, qui se débattaient coute que coute pour continuer leur affrontement.

- Lâche moi je te dis !! Laisse moi lui régler son compte !!
- Régler mon compte ?! Ce n'est pas moi qui manque de respect à Hurt !! C'est toi l'Aubienne !!
- Je vais te faire voir ce qu'elle sait faire l'Aubienne !! Sale plouk rouillé !!!
- Ça suffit !!!

Hurt les tenait à bout de bras, c'est à peine si ils pouvaient toucher le sol.

- Vos imbécilités ont assez duré ! Vous mériterez que l'on mette en suspension totale et même en corvées définitives !!!

Hurt était de nature assez dure et sévère, mais là, il était vraiment énervé. Certes, par le comportements des deux jeunes Nimphoïdes, mais aussi par les mots qu'ils s'étaient échangés. Des insultes qui dataient depuis la Guerre, et qui hélas, perduraient encore dans les mémoires, même celle des plus jeunes.
Il n'y avait plus un bruit dans la petite arène, tous écoutaient, regardaient attentivement Hurt et ceux qui avaient causé ce petit vacarme. Il fit rentrer les autres chez eux, car il ne voyait pas l’intérêt de continuer ses exercices pour aujourd'hui, ils étaient tous trop déconcentrer pour travailler sérieusement. Ils n'étaient plus que tous les trois dans cette arène vide devenu immense.

- Je peux savoir ce qui vous est passé par la tête ?!! Quelque chose de stupide encore je présume ?!

Les deux jeunes restèrent silencieux, la tête basse. De temps à autre, Killer jetait des regards noir à Scalenbee, mais Hurt lui fit rapidement comprend d'arrêter ses manières d'un simple et dur regard pesant.

- Qu'est ce que je vais faire de vous deux. Peu être l'extremum et vous empêcher de devenir de dignes et valeureux soldats.
- Tu n'as pas le droit de faire ça !! Tu me l'avait promis !!!
- On en reparlera plus tard tu veux. Ce n'est pas le problème qui se pose ici.
- Comment veut tu que les autres aient confiance en toi si tu ne tiens pas ce que tu leur promet ?!! C'est plutôt à toi de te demander si oui ou non tu es ce valeureux guerrier qu tu prêtant être !!
- Scalenbee, attend moi à la sortie de l'arène, maintenant.
- Mais Hurt je ...
- Maintenant.

Scalenbee était une des seule qui pouvait tutoyer et même contredire Hurt de temps à autre, mais là, elle avait dépassé les limites du possible. Elle alla, sans rien dire de plus, là où Hurt lui avait demander d'aller, à l'entrée de l'arène, surement pour qu'il la raccompagne au laboratoire de Slogun. Il la regarda s'éloigner d'un air sévère, puis fini par se tourner de nouveau vers Killer, dont la situation n'était pas encore bien régler.

- Qu'est ce que tu veux que l'on fasse de toi ... Cela va faire plus de dix fois que tu provoques des choses de ce genre ici même, en ma présence.
- Votre élève m'a rudement manquer de respect Seigneur Hurt.
- Je ne veux pas savoir qui est ou n'est pas le responsable. Ce que je me demande maintenant, c'est ce que ton peuple va faire de toi, étant donner que tu es ingérable, provocateur et rancunier par la même occasion ...
- Je ferais des efforts Seigneur Hurt ...
- Tentes de l'expliquer à Skyway, si tu arrives à le trouver bien sûre.

Effectivement, depuis la fin de Guerre, le peuple Noctalien n'était plus aussi soudé qu'avant. Cette Guerre leurs avaient retiré leurs dirigeants, leur Roi et leur Reine, mort pour leur peuple, pour eux, pour les protéger.
Encore aujourd'hui, l'abattement régnait dans ce peuple complétement perdu, car mal dirigé. Certes, Hunger et Awarène avaient un héritier, mais celui ci avait été perdu lors de la furie qui a détruit la tour Noctalienne. Très peu savait son existence, et encore moins son nom.
Par la suite, Skyway fut proclamé dirigeant en attendant de retrouver l'héritier, si il est encore en vie, mais le malheureux n'avait pas les compétences nécessaires pour cette lourde responsabilité. Il avait décidé, bien avant que la tour soit détruite, de protéger cet héritier, mais l'explosion à tout détruit sur son passage, et Skyway se trouvait au plus proche de la bombe. Avant, il avait tout d'un bon dirigeant, mais maintenant, il lui manquait en plus de la parole, la possibilité d'entendre les souffrances de son peuple. Rare étaient ceux qui arrivaient à communiquer avec lui, ils se comptaient sur les doigts de la main. C'est l'une des raisons pourquoi le peuple Noctalien sombre de plus en plus vers un effondrement total. De plus, Skyway fuyait presque son propre peuple, en s’exilant par moment, loin, caché au plus profond des terres Noctaliennes, que pratiquement personne ne connaissait. Cependant, il était toujours présent, mais pour aider son peuple autrement. Avec le temps et les rivalités qui régnaient encore, il avait apprit à se méfier de tout ceux qui entraient sur le territoire Noctalien, et il en était presque devenu le Gardien, certains vont même à le considérer comme l'un des meilleur chasseur de la planète. Mais au plus profond de lui, il se sent tout de même coupable de n'avoir pu accomplir sa mission principale : protéger Nturus et son héritier.




Quand on va dans les ruelles de cette ville noire, on se sent souvent épié, surveillé en permanence, mais quand on regarde bien, on trouve toujours quelque chose pour nous rassurer, un peu de tendresse, de solidarité, de gratitude. Beaucoup savent que leur peuple cours droit vers un gouffre sans fin, étant donner que la planète s’apprête à passer entre ses deux soleils. Pendant une longue période, la planète ne connaitra aucunes nuits, uniquement un grand ensoleillement permanent, fatale pour les Noctaliens. Le soleil, la chaleur, c'est tout ce qu'ils cherchent à éviter, eux qui sont des êtres d'obscurité cherchant vivement la fraicheur de la nuit. Sans une personne fiable à leur tête, beaucoup y périront, par manque d'energon principalement. Certains s'en inquiètent déjà, préparent des réserves, commencent à se retirer au plus profond des terres, cachés dans les nombreuses cavités et sous terrains que portes leur territoire. Mais il y en a qui ne l'ignore pas totalement, mais qui préfère penser à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 22 Nov 2015 - 15:56

Coucou ^^
Encore un petit morceau en plus Rolling Eyes ...
__________________________________________________________


Effectivement, malgré de la planète passe entre ses deux soleils, certains événements ne sont pas arrêter pour autant, comme des duels à l’Aréna, une gigantesque arène se situant sur le territoire Aubien. Les soldats d'élites viennent s'y entrainer, se perfectionner, et ça peu importe leur origine. Cependant, quand 3 des 4 lunes de la planète sont pleines, les soldats de toute la planète s'y rassemblent pour assister à ses duels entres supers soldats ou simples volontaires. On y retrouve Hurt, qui dirige un peu cette arène, étant donner qu'elle se trouve sur son territoire, mais qui est aussi le champion de la planète, le seul à avoir réussit à mettre à terre Bombardeus, un bombardier Zénithien.
Il y avait de plus en plus de monde qui venait à cet événement, car chacun redoutait le jour où Hurt remettrait son titre en jeu, pour un nouveau duel contre ce puissant bombardier. Même si il n'y avait pas de Noctalien dans ce classement, c'est eux qui occupent une grande partie dans l'arène, peu être dans l'espoir de voir un jour l'un des leur s'affirmer devant ses deux puissances qui les menaient à la baguette.

Au cœur de la ville d'Nturus, un groupe de Noctaliens s’appétaient à partir pour l'Aréna. Ils n'étaient pas encore des guerriers confirmés, mais si ils se donnaient un peu plus de mal au lieu de s’amuser, ils le seraient déjà peu être ! L'un d'entre eux, Zecoven, de taille moyenne, à l'armure bleu sombre et à la verrerie d'un bleu foncer puis de plus en plus clair et aux quelques reflets violets, était en train de se demander lesquels de ses camarades il allait emmener à l'Aréna pour le spectacle de ce soir.

- Qui choisir, qui choisir, qui choisir . . . Vous savez que vous me posez un sacré pétrin là ! Surtout que les portes vont bientôt ouvrir et si l'on veut avoir les meilleurs prises . . . Enfin vous voyez ce que je veux dire, là n'est pas le problème. . . . Orf vous êtes tous trop beaux !! Que faire !!

Il regarda ses 4 camarades un à un, réfléchissant avec qui il pourrait se faire le plus remarquer sur place. Zecoven aime bien être vus de tous, surtout devant beaucoup, beaucoup de monde. Ses camarades étaient tous différents, grands et aux couleurs bien vives, mais Zecoven était le plus petit du groupe.
Tout d’abord, il y avait Erdarr, son camarade de toujours, d'un noir profond avec des touches de violets par ci par là aux reflets rouges, assez provocateur mais protecteur. Jamais il n'accepterait que l'on fasse du mal à son camarade. Il y avait en suite Monocreed, le gros bras du groupe mais aussi le plus grand. Même si il était assez discret, de par son caractère et ses ailes d'un simple vert, on remarquait facilement ce colosse dans la foule. Vient ensuite le tour d'Hangsfire, le plus noir du groupe, mais coupé par un rouge pimpant, presque flamboyant. Tout comme Monocreed, il était assez discret, mais savait se faire entendre quand il le fallait. Et puis le dernier, Visper, recueillit il y a peu par Zecoven, qui appréciait sa façon d'être, l'air sournois mais charmeur. Le Noctalien à la verrerie jaune était loin d'avoir dit son dernier mot.
Après quelques minutes de réflexions, Zecoven fini tout de même par trancher, malgré lui.

- Hum pardonnez moi, mais je suis encore obligé de choisir Erdarr, c'est plus fort que moi !!
- Arf Zecoven, que dire . . . Tu es impardonnable !

Les deux amis se tapèrent dans la main, et Zecoven continua l'appel. Il ne pouvait être que 4 à l'Aréna, par manque de place, et cela veut dire qu'il doit en quelque sorte abandonner l'un de ses camarades.

- Hum ... Hangsfire, je ne peux pas y aller sans le Noctalien le plus pétant au monde !
- N'abuse pas s'il te plais, je ne suis pas aussi 'pétant' que tu le dis.
- Détrompe toi, détrompe toi ... Hum ... Ensuite . . . Oh non, pas vous deux ! C'est trop cruel ! Mais bon, faut trancher, Visper, j'veux voir ton style au milieux d'la foule en délire !!
- Je ne vais pas te décevoir, crois moi !
- Désoler Monocreed ...
- C'n'est rien, faut bien que le petit nouveau aille voir c'que ça donne là ba . . .
- Mais non je déconne !!! Vous venez tous !!! Comment vouliez vous que je fasse un choix aussi cruel ?! Je me suis débrouillé pour que l'on puisse tous y aller, surtout ne dites rien à personne !! C'est secret défense ...

Ils se regardèrent tous, les yeux dans les yeux, sans trop comprendre.

- Allez, faites pas cette tête là, on va finir par voler vos places si on n'arrive pas à l'heure . . . J'les ai pas payer pour rien !

Le petit groupe s'envola donc sans perdre de temps, zigzagant entre les divers bâtisses qu'ils rencontraient. Certains, comme Zecoven, faisait de nombreux loopings et vrilles, toujours dans le but de se faire remarquer. En peu de temps, ils arrivèrent sur le territoire Aubien, ils n'étaient donc plus très loin de l'Aréna. D'autres groupes vinrent se joindre à eux, aussi bien Noctaliens que Zénithiens, tous se dirigeaient vers cette arène déjà grouillante de monde, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Zecoven était le premier à arriver et à se poser aux portes de l'arène.

- Bonsoir tout le monde ! Ravis de vous rencontrer ! Je suis Zecoven, enchanté, Noctalien de première classe je vous pris . . .

Il commençait déjà à essayer de charmer tous ceux et celles qu'il rencontrait, même si ses camarades n'étaient pas encore arrivé à destination. Erdarr arriva juste après, suivit d'Hangsfire, Monocreed et Visper.

- De première classe, j'te jure ! Il en manque pas une ce Zecoven !
- Je pense qu'il n'a pas fini de nous impressionner.
- Orf je veux bien te croire Hangsfire ! J'en apprend encore tout les jours ! Bien que ça va faire plus d'un demi millénaire que je le connais !

Zecoven avait réussi à accoster un groupe de jeunes Zénithiens, et comme à beaucoup, il leur raconta ses petites histoires habituelles, divers exploit, des secrets de ses camarades purement inventés, rien que pour les impressionner.

- Et tu sais quoi, Erdarr à même rencontrer Skyway en personne ! Ironiquement, il ne lui a pas dit grand chose, mais le rencontrer est déjà un exploit !
- Vraiment ?! Je rêverais de le rencontrer un jour, il est si beau !
- Oui c'est vrai que son armure et hors du commum ! Et tu sais quoi ? Le grand noir et rouge là bas, celui avec les bras croisé, c'est un Prince, mais il veut que personne ne le sache !
- C'est pas vrai ! Mais pourquoi il est pas à la tête de votre peuple ?!
- Euh ... Hum .. Il n'est pas encore prêt je suppose, ça demande beaucoup de travaille et de préparation . . .

Hangsfire avait entendu que l'on parlait de lui. Ça ne le dérangeait pas bien évidement, mais pas de la façon dont le faisait Zecoven, qui disait souvent des choses pas tout à fait vraies voire complétement fausses.

- Zecoven . . . Je t'avais déjà dit pas de ça avec moi ...
- Oh mais c'est rien ne t'en fait pas . . . Vous voyer, il aime pas que je parle de lui en publique ! Il ne veut pas devenir populaire trop vite !

Sur le coup, Hangsfire décida de s'éloigner du groupe, et s'approcha d'avantage de l'entrée de l'Aréna. Monocreed vient soudainement taper Zecoven dans le dos, puis le pris par les épaules et l'emmena.

- Désoler les filles, il est très occuper en ce moment, n'est ce pas Zeconven ?!
- Mais .. ?! Monocreed ?! Qu'est ce que tu faits ?! Lâche moi !! Erdarr à l'aide !!

Son camarade voulait surtout éviter le pire. Zecoven était sympathique, mais parfois il l'était un peu trop au goût de ses camarades, mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne l'apprécient pas, bien au contraire, ils faisaient tout pour le protéger de ses trop grosses envies de gloire. Beaucoup de monde connaissait Zecoven, non pas par ses propres agissements, mes par ceux de ses camarades pour éviter que leur petit chef ne prenne la grosse tête.

La foule commençait à entrée de plus en plus dans l'Aréna, surement pour le moment fatidique qui arrivait à grand pas. Curieux, Hangsfire attendit que la foule se dissipe un peu avant d'enter. Peu importe si il était au fond ou non, ce n'est pas la meilleur place qui l'intéressait, il voulait tout simplement voir comment était cette arène qu'il découvrait en vrai pour la première fois, du moins, il n'y était jamais entrer avant.
Deux gardes étaient à la porte en cas de problème, lance à la main, épées ranger dans leur fourreaux, ils n'étaient pas là pour plaisanter. Hangsfire leur passa devant comme si e rien n'était, leur jetant un petit regard en coin au cas ou, mais il entra sans encombre. Devant lui se dressait une foule innombrable, de tout les genre, de toute les tailles, de toutes les couleurs, un vrai tableau à elle seule. A droite, à gauche, devant et même derrière lui, alors qu'il venait tout juste d'entrée, tout était comblé. Même en levant les yeux, on en voyait même tournoyer près de la voute de l'Aréna, zigzagant entre les nombreux projecteurs et les barres de maintient du toit. Beaucoup était sur les murs, accroché aux nombreuses statues qui épousaient le dôme que formait en partie cette arène, voir sur les barres de la voute, ou tout autour de l'ouverture qu'il y avait au milieu du dôme. Trois peuples réunis dans un seul et même endroit, sans s'affronter, en mettant leur rivalités de côté, mais elles étaient pourtant toujours bien présentes au fond d'eux.
Et tout au centre de cette foule, un tout petit hexagone qui animait tout le monde, là où se déroulait ses duels si attendu par tous ceux qui étaient présents ici même. Deux soldats combattaient sur ce ring, l'un et l'autre cherchant absolument la victoire, même si, lorsque le duel avait commencé, tout le monde savait déjà qui allait en sortir vainqueur. Juste à côté de ce ring, il y avait une sorte de petit promontoire, où était un seul et unique Nimphoïde, personne ne venait à côté de lui, même si il y avait de la place. Hurt surveillait durement du regard ce duel, sans un mot, sans une seule expression, les bras croisés, droit et fière comme toujours. Son attitude était compréhensible par pratiquement tous, car il regardait le combat que menait son rival de toujours : Bombardeus. Il redoutait le pire à chaque fois, mais pour le moment, il n'y eu que des blessés légers, et seulement deux très graves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 29 Nov 2015 - 15:51

Coucou ^^
Voici la suite du chapitre pour le moment Razz !

__________________________________________________________


Hangsfire ne s'était pas avancé d'avantage, et vu sa bonne taille, il voyait largement ce qu'il se passait sur le ring. A côté de lui, il y avait un Nimphoïde bien plus petit que lui, un Aubien même, qui était obligé de se tenir bien droit pour voir quelque chose. Le Noctalien regardait attentivement ce qu'il se passait au loin, sur le ring, les bras croisés, mais il ne savait pas qui étaient les deux combattants, étant donner que c'était la première fois qu'il entrait dans cette arène. Après quelques regards en coin sur son voisin de gauche, il fini par lui poser ses quelques questions.

- Qui est ce ?
- Oh .... Tu connais pas Noctalien ?
- Je ne viens pas couramment ici.
- Comme tu veux ! Le petit vert et jaune, c'est Softpayer, un Aubien qui a voulut tenter son coup contre le grand costaud en orange un peu noircie, Bombardeus. Un dur à cuire qui ne se laisse pas vraiment faire, trop violent à mon goût, barbare et pas intéressant du tout je trouve. Il cherche toujours à remettre le titre de Hurt en jeu, même si celui ci n'est pas près de le céder pour autant. C'est en quelque sorte le gardien de cette arène, il est toujours là pour surveiller les duels au cas où ils dégénéreraient.

Hangsfire n'eut pas le temps de répondre, trop absorber par ce qu'il venait de se passer sur le ring. Bombardeus, qui faisait plus du triple de la taille et du poids de Softpayer, venait de lui donner un violent coup dans le ventre, l'envoyant volé en dehors du ring. Forte heureusement, sa chute se termina, non pas à même le sol, mais dans les bras de ceux qui se trouvaient sur le lieux de son impacte. L'Aubien était sonné, il ne tenait debout iniquement par ceux qui l'aidaient à ne pas tomber. Ses ailes étaient fendues, ses aigrettes étaient presque toutes cassé, son visage était vide, couvert de bleus et de son propre energeon. Sur son corps, ne nombreuses plaies et tôles froissées, une belle victoire pour Bombardeus, qu'il ne manquait pas de crier aussi fort qu'il le pouvait.

- Je suis Bombardeus !! Et personne !! Je dit bien personne !! Ne pourra me mettre de nouveau au sol !!! Et ça même si une certaine personne ici, ne veut pas accepter sa futur défaite contre moi !

Hurt le fusillait du regard. Depuis le début des duels, à chacune de ses victoires, Bombardeus provoquait Hurt, car il voulait prouver que Hurt n'avait aucune chance contre lui, et que le titre qu'on lui avait donné n'était qu'un pure mensonge.

- C'est le dernier pour ce soir Bombardeus, je ne veut pas t'entendre davantage . . .
- Peu être Hurt, peu être . . .

Le Bombardier monta sur un des poteaux qui formaient le ring, pour surplomber toute la foule qui ne le quittait pas des yeux.

- Je veux quelqu'un pour ce dernier duel !! Quelqu'un qui n'ait pas peur de m'affronter !! Quelqu'un qui serait capable de me battre !! Je veux un vrai duel !! Car pour le moment, je n'ai affronter que des mauviettes !! Des incapables !!! Oui vous êtes tous les incapables !! Tous !!

Le silence régnait de plus belle, tous se soumettaient aux paroles de Bombardeus, qui lui, scrutait la foule à la recherche du potentiel volontaire. Hurt se méfiait, car il savait que Bombardeus était très impulsif, et qu'il obtenait toujours ce qu'il voulait. Le pauvre Softpayer ne s'était pas encore totalement remit de son duel, il se faisait encore porter par ses camarades autour de lui, mais il avait assez d'énergie et de courage pour encore se battre avec Bombardeus, avec des mots cette fois ci.

- Tu n'es qu'une brute sanguinaire qui ne pense qu'à tuer !! C'est tout ce que tu es !! Comme tout les Bombardiers !!
- Tais toi microbe ! Si tu ne veux pas que je te démonte davantage !!

Softpayer était prêt à sauter à la gorge de Bombardeus, mais celui ci fut vivement retenu par ses camarades qui ne voulaient pas le voir dans un plus piètre état.
De son côté, Hangsfire ne tenait plus, il ne supportait pas les dires du Bombardier. Il était toujours avec son camarade Aubien, qui lui, c'était pratiquement soumit, et même cacher devant les plus grands qui étaient devant lui.

- Je vais aller l'affronter
- Qu.. Quoi ?!! Mais t'es malade ma parole !! Il va t'démonter en pièces en un rien d'temps !!
- Peu être . . . Ou peu être pas, tu vas bientôt le savoir ...

L'Aubien ne disait plus rien, il ne croyait en rien ce que venait de dire Hangsfire. Il savait juste qu'il y allait avoir un autre blesser en plus ce soir.
Bombardeus commençait à s'impatienter, son regard devenait de plus en plus sévère, ses poings étaient durement serrés, il voulait tout simplement une autre victoire pour ce soir.

- Personne ?!! Personne ?!! Ça ne prouve pas ce que je viens de dire ?!! Puisque tout le monde à peur de moi ici !! Personne n'est de taille à m'affronter !!!
- Si !! Moi !!

Bombardeus fut le premier surprit et chercha du regard celui qui lui venait de parler. Hurt se leva même du petit promontoire où il s'était assit, pour mieux voir l'individu qui venait de répondre. Toute la foule tournait sa tête dans la même direction, vers un unique point, et ça, comme une vague. Bombardeus fit quelques geste de la main pour demander aux autres de s'écarter, de lui dégager la vu pour qu'il sache qui l'avait provoqué. On se poussa peu un peu, se serrant davantage pour former une allée assez large. Et au bout, tout au bout, à une dizaine de mètre de la porte, fondu dans l'ombre, on pouvait apercevoir une silhouette noire ornée d'un rouge bien vif. Bombardeus avait tout de suite reconnu le clan de son rival, il n'y avait que les Noctaliens pour êtres aussi sombre et vif à la fois. Sur le coup, Hurt était inquiet, il avait lui aussi remarquer que Bombardeus allait affronter un Noctalien, mais le souci, c'est que les Noctaliens étaient loin d'être de bon soldat, ils n'étaient pas assez fort, seulement très endurant et assez rapide. Bombardeus resta tout de même méfiant, certes il était facile pour lui d'affronter un Nimphoïde de ce type, mais on ne sait jamais.

- Approche Noctalien . . .

L'Aubien qui était à côté d'Hangsfire s'était caché dans la foule, se mordant les doigts de peur que le duel ne tourne mal. Comme l'avait demandé Bombardeus, Hangsfire s'approcha doucement, l'air fière, bien droit et le regard fixe.

- Quel est ton nom ... Noctalien ?
- Je me nome Hangsfire et ... C'est bien la première fois que j'entre dans un tel endroit.

Les murmures prirent le dessus du silence. Ce nom n'en avait pas laisser beaucoup indifférents, bien au contraire. Bombardeus fit un grand sourire peu de temps après, comme si quelque chose l'avait soudainement illuminer, une sorte de déclic. Il jeta un regard noir à Hurt, qui avait eu la même 'illumination' que Bombardeus. Il murmura quelques mot à un petit soldat qui était près de lui, et celui ci parti aussi tôt.
Hangsfire ne pressa pas sa marche, comme si il voulait que tout le monde prenne le temps de l'observer, peu être qu'une partie de son ami Zecoven était en lui pour une fois. Il fixait Bombardeus droit dans le yeux, il voulait montrer aux autres qu'il ne se sommetrait pas à cette brute orangé. Un jeune Noctalien s'était approché autant que possible de la petite allée qui s'était formée pour laisser passer ce Noctalien. Ce nom lui avait dit quelque chose, et il avait besoin d'en savoir plus, d'un petit détail pour être sur de ses pensées. Hangsfire passa près le lui, si il avait tendu le bras, il l'aurait surement touché, mais il avait eu ce qu'il voulait. Il repartit soudainement en sens inverse, se dirigeant droit vers la base d'une des statues, là où était son groupe. Il arriva presque essoufflé, bousculant même ceux qui le gênait, mais il avait encore assez de force pour exprimer sa trouvaille à un Noctalien beaucoup plus âgé, surement son mentor.

- Terkvall ! Terkvall ! Tu as entendu ?! Tu as entendu son nom ?!! Il a dit qu'il s'appelait Hangsfire !!
- J'ai entendu Northem, j'ai entendu, mais depuis le temps, les noms de cette constructions sont presque courant.
- Non s'en est un ! J'en suis sûre ! C'est un Hang Terkvall ! C'est un Hang !
- Et en quoi un simple nom reprenant l’appellation de ce groupe d'anciens Noctaliens prouve ce que tu dis ?
- Il avait la marque royale ! Sur l'épaule gauche ! Celui que portait Hunger ! Le même ! À la même place, de la même taille, de la même couleur, et caché sous deux anneaux rouges comme Hunger ! Je suis sur que c'est lui ! C'est l'héritier !!

Le vieux Noctalien ne savait plus quoi dire. Il regarda Hangsfire qui montait sur le ring, et en s'y attardant davantage, beaucoup ne voyait pas ce jeune Noctalien du nom d'Hangsfire, mais Hunger, l'ancien chef Noctalien, mort il y a plusieurs centaines d'années déjà, mais qu'aucuns Noctaliens n'avaient oublié, de par sa bravoure, son courage et sa générosité envers quiconque, un chef parfais. Mais pourtant, le cas d'Hangsfire était loin d'être à part, de plus en plus de jeunes Noctaliens portaient une variente de son nom dans le leur, tout simplement pour lui rendre hommage à jamais. Cependant, beaucoup avaient des doutes sur la véritable identité de ce Noctalien sorti de nulle part, mais même pour les Noctaliens, il en était un parmis tant d'autres.
Bombardeus examina son adversaire de bas en haut, essayant déjà de repérer la moindre petite faille.

- Et bien ... Hang . . . Montre nous ce dont tu es capable !

Le regard de Bombardeus était noir, comme si il était sur le point de réaliser un mauvais coup. Il n'arrêtait pas de lorgner Hurt, qui le surveillait toujours, l'air grave et sévère à la fois.
Hangsfire monta sur le ring, et vient se placer vers le centre. Tous semblaient surdimensionner, il se sentait comme une simple grain de sable tant la voute était élevée. Et puis toute la foule autour de lui l’impressionnait plus que tout. On ne distinguait pas un corps d'un autre, même à quelques mètres du ring. Il était perdu dans ses pensées, quand Bombardeus vient lui donner un tape derrière la tête pour le faire sortir de ses rêveries.

- C'est pas le moment de te dégonfler Noctalien !

Il commença à lui tourner autour, comme si il était sa proie. Il fixait le Noctalien du coin de l’œil, toujours en quette d'un petit quelque chose pouvant l'intéresser. Hangsfire faisait de même, il a plaie que Bombardeus portait sur son épaule gauche ne lui passa pas inaperçue. Le Bombardier faisait lourd, presque pataud, comparé à son adversaire, beaucoup plus fin et souple.
Les yeux de Bombardeus tombèrent sur deux fines lames, presque invisible du fait de la couleur noir de leurs fourreaux, tout comme l'armure de celui qui la portait.

- Interdiction d'utiliser quelconque armes, qu'elles soient à feu ou non. Pas le droit de voler non plus, tu sorts du cadre, t'es mort . . . Adieu ta petite victoire ! Peu être que l'on pourra corser le duel avec la suppression de ses interdictions, si tu arrives à tenir suffisamment longtemps ... Et puis, l'objectif principal reste tout de même de tuer son adversaire.

Les deux duellistes se jetaient des regards noirs, mais ce n'est pas ça qui les effrayeraient, bien au contraire. Ils se mirent tout deux en position, d'un bout à l'autre du ring sans jamais se quitter du regard. Hurt s'avança légèrement, les observa un a un, en s'attardant sur le jeune Noctalien, qui ne le laissait pas indifférent, puis soudainement, il lança le duel. Sans plus attendre, Bombardeus se jeta sur Hangsfire, qui fit de même, mais il sauta au dessus de son adversaire avant le placage fatal. Les griffes de Bombardeus mauditèrent sur le sol du ring, y laissant de fines crevasses parmi tant d'autres. Il avait faillit se faire avoir par se coup si classique.

- Tu crois pouvoir t'en tirer comme ça Hang ?! Et bien saches que tu te trompes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 6 Déc 2015 - 16:12

Encore un autre morceau Very Happy et bientôt la fin du chapitre Rolling Eyes ...

__________________________________________________________

Il fonça de nouveau sur son adversaire, qui décida de ne pas bouger et de l'attendre venir. Hangsfire arrivait bien à éviter quelques coups, à les amortir, mais il n'arrivait pas à en donner à Bombardeus. Cependant, il se remémora de cette entaille béante que Bombardeus avait au dessus de l'épaule gauche, et avait vite remarqué qu'il avait du mal à se servir de ce bras là.
Distrait, Hangsfire reçut un violent coup dans le torse, le propulsant contre les câbles formant le ring. Il reprit vivement ses esprits et se jeta sur Bombardeus. Plus rapide et plus vif que lui, il n'eut pas de mal à esquiver ses gestes de bas désordonner censé l'atteindre, et en profita pour le frapper au visage. Le Bombardier tomba sur les genoux, le regard empli de rage. Cet inconnu l'avait provoqué en duel dans cette arène qu'il considérait comme sienne, et en plus de ça il l'humiliait ! Bombardeus n'avait plus qu'une hâte, tenir entre ses mains ce spark encore battant de ce Noctalien à l'allure si digne et fière.

- Et bien saches également que je me nome Hangsfire et non Hang . . .

Le jeune Noctalien attendait que son adversaire se relève, et ce fut bien évidement le cas, mais Bombardeus préparait malheureusement un mauvais coup. Rare était les duel où il n’enfreignait pas les règles, c'était bien mal le connaitre. Il tendit brusquement son bras doit en direction d'Hangsfire, avec à la place de la main, deux longues lames aiguisées comme des rasoirs. Il cherchait tout simplement à blesser Hangsfire, dans le but de l’affaiblir, de l'humilier à son tour. Cependant, le Noctalien était bien vif, et fit un bond en arrière pour éviter les lames, et il alla se percher sur l'un des poteaux du ring, battant des ailes pour garder l'équilibre, tout en se penchant légèrement en arrière pour laisser passer à quelques bons centimètres, ses deux lames censé l'éborgner.

- Je vais te faire payer ce que tu m'as fait !
- Avec plaisir ...

Bombardeus sortit de nouveau un couple de lame mais à son bras gauche, tandis qu'Hangsfire prit deux fin sabres de son dos.
Dans l'arène, on n'entendait plus que le métal s'entrechoquer, il y avait comme un sentiment de peur dans toute la foule. Certains priaient de plus belle pour que le Noctalien l'emporte contre cette grosse brute qu'était Bombardeus, mais d'autres avaient justement peur pour lui, qu'il se fasse massacrer par le Bombardier.
Sur le ring, les deux guerriers étaient comme de force égale, ni l'un ni l'autre ne semblait prendre le dessus, jusqu'au moment où la rage prit le dessus sur le courage. Dans un fracas étincelant, les deux fins sabres se brisèrent sous les robustes lames du Bombardier. L'un avait un sourire plus que vainqueur tandis que l'autre n'en croyait pas ses yeux, regardant les éclats métalliques scintiller sous la lumière de la lune, puis tombant au sol un à un.
La fin était proche, Hangsfire n'avait plus de quoi se défendre de taille contre ce Bombardiers sanguinaire, qui regarda sa victime droit dans les yeux avant de l'envoyer mordre la poussière une bonne fois pour toute. Le Noctalien se fracassa au sol et glissa jusqu'au bout du ring. Si il n'y avait pas eu les câbles pour le retenir, il en serait surement tombé.
Tout le monde avait peur de la suite, de ce qu'il allait advenir du Noctalien, complétement abasourdit par la violence du coup qu'il avait reçut au visage. L'un de ses bras pendait en dehors du ring, et de l'energon en coulait le long, venant perler le sol de petites goutes bleues en tombant de ses doigts. Certains Nimphoïdes qui bordaient le ring vinrent même le soutenir, cherchant à le faire revenir dans la bataille.

- Aller Hangsfire, on est tous avec toi . . . Tous avec toi . . .

Le Noctalien entendait se qu'on lui disait, mais il n'en avait plus la force. Il tenta tout de même de se relever tant bien que mal, mais il ne fit que lever les yeux vers la mort. Il ne voyait même pas Bombardeus, seulement une silhouette sombre et floue dans une lumière aveuglante. Le Bombardier s'apprêtait à finir le travail, brandissant un poignard fermement tenu dans ses mains.

- Mort aux Hangs !!!

Un silence de mort régnait de nouveau dans l'arène, tout le monde resta sur place, bouche bée, les yeux rivés sur ce qui venait de se passer. D'autres n'avaient pas osé regarder le pire, mais avec ce silence qui perdurait, les regards se tournèrent de plus en plus vers le centre de l'arène, pour voir ce qui s'était réellement passé, et ils virent celui qui avait réussit à mettre un terme à cette furie interminable : Hurt.
L'Aubien s'était brusquement levé pour éviter que le pire n'arrive. Lui et son adversaire de toujours se jetaient des regards noirs. Bombardeus tenait toujours son poignard à bout de bras, mais le moindre gestes pourraient lui couter le vie, car il avait sous la gorge l'épée de Hurt.

- Lâches ça tout de suite si tu ne veux pas que ça finisse mal.

Bombardeus n'avait pas d'autre choix si il voulait sortir idem de cette fâcheuse situation, et il laissa donc son poignard tomber de ses mains. Hurt le libéra, mais ne rangea pas pour autant son épée, il préférait rester sur ses gardes, surtout en présence de Bombardeus.
Pendant se temps, Hangsfire avait reprit un peu de rigueur, et avait réussit à se maintenir debout grave aux câbles et poteaux du ring, il revenait doucement à lui. Il regarda devant lui, un peu éblouit par la lumière des projecteurs, ne comprenant pas vraiment où il était et pourquoi il y avait tant de monde tourner vers lui.
Northem, le jeune Noctalien qui jurait qu'Hangsfire était le fils du Roi et de la Reine du peuple de la Nuit, le regardait les yeux remplient d'étoiles, et fini par lever son poing pour son courage et ainsi dire ce qu'il pensait sur ce Noctalien, sans que ça soir prit au sérieux par tout le monde.

- Vive Hangsfire !!! Vive le Prince Hangsfire !!!

Il ne fut pas le seul bien longtemps. Ce fut tout d'abord qu'un petit groupe de Noctalien, puis tous, se propageant dans toute l'arène, même des Aubiens et des Zénithiens, tous étaient pour le Prince Hangsfire, tous sauf un : Bombardeus.
Celui ci bouillonnait sur place, il avait gagné ce duel et pourtant ce n'est pas lu qu'on acclamait, mais se Noctalien sortie de nul part. Tout autour de lui, les yeux brillaient pour un inconnu, se qui le mit rapidement hors de lui. Il sortie les deux lames de son bras droit et se jeta de nouveau sur sa cible, sans qu'Hangsfire ne s'en doute.

- Derrière toi !!!

Quelqu'un avait vu ce que s’apprêtait à faire le Bombardier. Hangsfire tourna seulement la tête et vit la mort foncée de nouveau sur lui, mais en une fraction de seconde, un nouveau duel s'était mis en place, celui de Bombardeus et d'Hurt.
L'Aubien mit le Bombardier à terre en moi de temps qu'il fallait pour le dire, et il fut cette fois ci beaucoup plus sévère. Ni l'un ni l'autre n'avaient ménagé leurs coups, ils avaient tout deux quelques nouvelles cicatrices, mais ils s'en fichaient. Le Bombardier arriva quand même à se relever, mais il n'attaqua pas, il n'en avait plus la force, mais il faisait tout pour que personne ne le remarque.

- Quittes cette arène maintenant.
- J'ai une popularité à récupérer !
- Maintenant !!!

Si ils le pouvaient, ils se serraient jeter des éclaires. Ils avaient tout deux un regard noir de rage. Pour qu'Hurt se mette en colère, c'est que quelque chose devait le tourmenter, quelque chose d'assez grave.
Bombardeus fini par obéir, mais avait de partir, il arracha une de ses lames et la planta dans le pied de Hurt, qui resta de marbre malgré l'energon qui tâchait de nouveau le sol du ring. Le Bombardier jeta un dernier regard noir au Noctalien, puis s'envola vers le toit, et passa par l'ouverture du dôme. Par la suite, d'autres Bombardiers le suivirent, et l'arène fini par se vider peu à peu. Hurt défit la lame de son pied, et monta sur son estrade.

- Le spectacle est fini pour se soir ! Que tout le monde retourne chez soi et sans discutions !!

Il lâcha un petit soupire de soulagement en voyant que personnes ne broncha. La foule jeta un dernier regard au centre de l'arène et ils partirent tous en silence. Hangsfire se redressage également, et s'appéta à partir comme les autres, quand Hurt l'interpela.

- Non pas toi ! Tu restes ici ! Tu en a assez fait pour ce soir !

Hangsfire ne bougea plus de où il était, il avait presque peur de Hurt maintenant qu'il savait de quoi il était capable. Avant, il ne le connaissait que de nom, le voir en personne avait vraiment changer son point de vus sur cet Aubien, considéré comme un héros de guerre.
En quelques minutes, l'arène était devenu déserte, les deux gardes de l'entrée fermèrent les deux lourdes portes, dont le résonnement sourd fit fibrer les murs. Hurt fusillait Hangsfire du regard pendant un moment, tandis que celui si cherchait plutôt à éviter le sien qui était si imposant. De plus, il ne comprenait toujours rien à ce qui se passait.

- Je peux savoir ce qui t'as pris ?
- Pardon ? Excusez moi mais je ne comprend pas tout.
- Tu ne comprends pas tout ?! Tu es peu être dingue alors ! De lancer un défi à Bombardeus comme si de rien n'était ! Les Noctaliens ont déjà assez de problème comme ça ! Ils n'ont pas besoin de perdre leur chef une nouvelle fois !!
- De perdre qui ? Je pense que vous devez faire erreur, je ne suis pas ce Prince qu'ils huaient tous . . .
- Qui étaient tes parents ?!
- Mes parents ?!
- Oui, de quelle classe ils étaient . . . ?
- Et bien . . . Je suppose que ce devait être des parents de classe normale comme beaucoup, de niveau assez aisé pour avoir une belle vie . . . A vrai dire, je n'ai que de vagues souvenirs d'eux . . .

Pour la première fois depuis fort longtemps, Hurt était confus. Il n'était pas fou, loin de là, mais il avait bien entendu la foule huer à la gloire du Prince Hangsfire, Bombardeus hurler à la mort des Hangs, et il n'était pas le seul, à voir en Hangsfire, Hunger, l'ancien chef Noctalien décédé depuis le début de la Guerre.





A l'extérieur, il n'y avait presque plus personne non plus, seuls quelques petits groupes étaient encore là, mais beaucoup s’apprêtaient déjà à partir, sauf un. Zecoven et les siens avaient bien vus qu'il leur manquait quelqu'un. En écoutant les discutions de tous ceux qui sortaient, ils se sont vites rendu compte de qui ils parlaient. Sans plus attendre, Zecoven essaya de négocier avec les gardes pour pouvoir entrée dans l'arène, par tous les moyens possibles et inimaginables.

- Aller les gars, j'ai un pote à récupéré à l'intérieur ! Il n'est pas sorti et je dois le ramener chez lui avec nous . . .
- Négatif, j'ai eu pour ordre de n'ouvrir ses portes à personne.
- Aller s'il te plais . . . Ah en plus j'ai ton nom sur le bout de la langue . . .! C'est ... ?
- Wildfire ...
- ...Wildfire ! Tu peux bien me faire ça à moi ! Aller ?
- Écoutes Zecoven, je vais bientôt monter au grade supérieur, et ce n'est pas une de tes bêtises qui va m'empêcher d'y . . .

Wildfire ne regardait plus Zecoven et son groupe, mais quelque chose derrière lui, de beaucoup plus imposant, il fit même une sorte de petite révérence tout en essayant de cacher sa surprise et son étonnement.
Quand Zecoven se retourna, se fut la même chose. Il regarda cet être imposant, qui venait d'arriver dans un silence monstrueux, avec des yeux ronds comme des billes, et s'écarta doucement pour le laisser passer. Ce n'était ni un dirigeant, ni un vainqueur de guerre, mais l'un des Noctaliens les plus mystérieux et digne à la fois, celui que l'on pouvait presque considéré comme le Gardien du peuple Noctalien, d'Nturus : Skyway. Les gardes lui ouvrirent les portes de l'arène sans rien dire, puis les refermèrent après le passage de Skyway. Zecoven et les siens étaient cloués sur place, ils n'en revenaient pas.

- Skyway . . . Ici . . . Dans l'arène avec Hangsfire ?! Mais qu'est ce qu'il a encore fait ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Dim 13 Déc 2015 - 15:59

Fin du chapitre ! alien mais je sens que je vais me faire taper sur les doigts car j'ai pas la suite !!! silent

__________________________________________________________

Le claquement des deux lourdes portes résonna de nouveau dans l'arène. Hurt et Hangsfire, qui étaient restés sur le ring, tournèrent la tête vers la porte. Hurt aperçut celui qu'il attentait depuis un moment, et dont seul ses yeux plus claires trahissaient sa présence dans la pénombre.

- Je te présente Skyway, il est le seul selon ma connaissance à pouvoir nous dire si tu es bien ce Prince que tout le monde prétendait tout à l'heure . . .

Hangsfire n'avait jamais vus Skyway en personne, on lui avait seulement dit qu'il dégageait quelque chose de mystique, que croiser son regard pouvait pétrifier sur place, et en le voyant, le jeune Noctalien ne pouvait décrocher son regard de cette être presque divin.
En effet, Skyway n'était pas comme les autres, du moins, les couleurs de son armure. Certes, il était majoritairement noir, comme tout les Noctaliens, mais lui l'était entièrement, même ses ailes, noir comme le nuit, totalement indiscernable dans la pénombre, sauf peu être quelques petits détailles : son armure noire est comme parsemée d'étoiles. Beaucoup ne le connaissait pas sous le nom de 'Skyway', mais sous celui de 'L'étoileur' ou le 'Soldat Étoile'. Il portait sur lui la carte du ciel de son Monde, de son système solaire tout entier.
Skyway s'avança en silence vers le ring, d'un pas léger, il fit même une brève révérence en chemin pour les saluer, puis commença a faire une multitude de gestes avec ses mains. Sur le cou, Hangsfire ne comprenait rien, mais Hurt lui expliqua rapidement ce qui lui était arrivé : le malheureux était devenu sourd et muet à cause d'une explosion, survenue lors de la Guerre, et dont l'épicentre n'était qu'à quelques mètres de lui.

• Je suis honoré de te revoir après tout ce temps Hurt. J'ai bien reçut ton message à propos de ce Noctalien si particulier, c'est ainsi que tu me l'a décris dans ... Par Opium . . . C'est impossible . . .

Skyway s'arrêta net quand il leva le regard et posa les yeux sur Hangsfire. Comme beaucoup, c'est Hunger qu'il voyait, pas ce jeune Noctalien, mais quand il s’attarda un peu sur lui, il remarqua quelques détails qui lui fit vite comprendre le contraire. Il monta sur le ring en silence, l'air sérieux, et vient se placer face à Hurt, qui fit une multitude de gestes avec ses mains, tout comme Skyway. Hangsfire les regarda sans vraiment comprendre se qu'ils se disaient ainsi, et attendit qu'on le remarque de nouveau. Il n'eut que quelques secondes de répit avant qu'il ne croise le regard de Skyway. Le soldat se mit face au jeune Noctalien qu'il dominait et par le regard et par sa taille imposante. Hurt ne lui arrivait qu'aux épaules, mais il arrivait malgré tout à garder sa fierté habituelle.

- Skyway voudrait t'examiner plus ou moins en détail pour voir si tu es bien l'individu que nous pensons . . .
- M'examiner en détails ?!!
- Ne bouge pas et laisse toi faire. Tu n'as rien à craindre.

Skyway fit quelque pas en avant, tout en fixant droit dans les yeux Hangsfire, mais celui ci se soumit rapidement, baissant ses aigrettes et regarda ailleurs. Skyway passa sur sa droite pour le voir se profil, et lui donna un petit coup sous le menton pour qu'il se redresse, mais aussi pour qu'il dresse ses aigrettes, et ce fut le cas.
Hangsfire les avait dressé d'un coup, irrité par se que lui avait fait Skyway, mais aussi pour lui montrer qu'il ne fallait pas le chercher non plus. Le Noctalien effleura ses aigrettes, scruta la façon elles étaient découpées, tout comme ses ailes, il analysait le moindre petit détail. Il observa son côté gauche, la symétrie des détails, puis son regard arriva sur quelque chose qui l'interpelait plus que tout. Hangsfire possédait sur le bras gauche, deux anneaux rouges, deux anneaux rouges comme ceux que portait Hunger.

- Skyway voudrait voir ton bras ... Je préfère te prévenir avant que tu ne sursaute !

C'est vrai que ça amusait un peu Hurt de voir Hangsfire aussi mal à l'aise avec Skyway, surtout que quand on le connait bien, il n'est pas aussi méchant qu'il a à l'air.
Hangsfire détendit donc son bras, tout en observant ce que voulait faire Skyway. Celui ci le prit sans perde de temps, et écarta délicatement les deux anneaux pour voir se qu'ils cachaient en dessous. A sa grande surprise, il ne découvrit pas le symbole Noctalien, mais celui de cette génération de Noctaliens dite pure : les Hangs. Peu à peu, le regard de Skyway se métamorphosa, il n'était plus transperçant, mais attendrissant, comme touché par ce qu'il voyait, et découvrait encore, car en plus de porter se symbole, le nom d'Hunger et d'Awarène étaient gravés dans chacun des deux anneaux. Hangsfire comprenait de moins en moins les choses, et le fut encore plus quand Skyway se mit à genoux devant lui, comme si il se soumettait devant son Roi. Le Noctalien se releva doucement et revient se placer à côté de Hurt, qui lui, avait tout comprit, comme la soumission de Skyway par exemple. Il regarda longuement Hangsfire, qui attendait toujours des explications.

- Hangsfire, Skyway est loin d'être un Noctalien comme les autres. Avant qu'ils ne disparaissent lors de la Guerre, Skyway était le second directe des Dirigeants d'Nturus, Hunger et Awarène, tes parents. Si tu es encore en vie aujourd'hui, c'est peu être grâce à Skyway, qui à désobéit à un ordre, pour pouvoir te protéger au cas où la tour était attaquée, et ce fut malheureusement le cas. Une bombe explosa, la tour s'effondra, et tout le peuple Noctalien par la même occasion. Cependant, Skyway n'en est pas sortit indemne. Comme tu l'as surement remarqué, il n'a pas dit un mot depuis son arrivé ici, tout simplement par qu'il est devenu muet en plus de sourd. Et tout porte à supposer que cette explosion en est la cause.

- Je ... Je ne peux pas y croire ... C'est complétement impossible que je sois issue d'une telle classe . . . !
- Il t'a perdu Hangsfire, Skyway t'as perdu après cette explosion, et il ne s'en est jamais remit. Jusqu'à aujourd'hui, il n'a pas cessé de te chercher, car pour lui il était impossible que tu ne sois pas en vie, il le sentait au fond de lui tout simplement, et il a eu raison de sa persévérance.
- Mais comment êtes vous sur que c'est bien moi ! Je ne veux pas prendre la place à celui à qui elle revient de droit ...
- Oui beaucoup te ressemble, mais les deux anneaux que tu portes dissimulent le symbole royale, et ils ont également gravé à l'intérieur le nom de tes parents. Tout porte à croire que c'est bien toi. Skyway t'as vus naitre, grandir, et je ne pense pas qu'il se trompe, loin de là.
- Alors . . . C'est pour ça que tout le monde me surnommait "le .. Prince" ? Et aussi l'une des raisons pour laquelle Bombardeus voilait ma mort je suppose... ?
- Bombardeus a beau haïr les Noctaliens comme beaucoup de Zénithiens, jamais il ne se priverait d'une mise à mort, surtout quand il a des raisons pour le faire, et comme tu l'as provoqué, il en a profité.

Hangsfire était perdu, tout ce que lui avait raconté Hurt, il n'en croyait rien, c'était si important, lui Dirigeant d'Nturus, du peuple Noctalien. Il avait passé tant de temps à vivre simplement, airé ça et là avec ses camarades, sans se soucier de rien. Et là, il se retrouvait en quelques instants à la tête d'une nation complète.
Skyway ne le regardait plus de la même façon, quelque chose avait changer en lui, peu être par ce qu'il avait pouvoir enfin continuer à protéger celui qu'il avait perdu, comme il l'avait promis à Hunger et Awarène il y a des siècles de cela.

• Ne t'en fait pas, tout te parait peu être grand et compliqué, mais tu as simplement beaucoup à apprendre, rien de plus ...

Hangsfire savait que le message de Skyway était pour lui, mais il ne savait pas encore ce que voulait dire la totalité des gestes qu'il faisait pour communiquer, même aucun. Il implora donc du regard Hurt pour que celui ci lui donne une traduction.

- Il voulait tout simplement te dire que tu n'avais rien à craindre. C'est peu être quelque chose d'un peu traumatisant sur le coup, mais Skyway saura t'apprendre se qu'il y a à savoir pour que tout aille bien. Il est un excellent mentor, sans aucuns doutes, et peu être même mieux que moi !

Hangsfire les regarda un à un, prenant un peu plus de confiance en lui, acceptant peu à peu se qu'on venait de lui dire, même si tout était encore impensable pour lui.
Skyway lui fit soudain signe de le suivre et le guerrier étoilé descendit du ring sans perdre de temps, se dirigeant même vers les lourdes portes.

- Nturus a eu de la chance de t'avoir retrouvé. Même si Skyway était provisoirement à sa tête, il n'avait pas les capacités de se faire comprendre comme il voulait, du fait de son handicap.
- Et si il n'avait pas eu tous ses soucis, je parle du fais qu'il soit sourd et muet, est ce que les choses se seraient passé . . . Autrement ?
- Quand il t'as perdu, Skyway était inconsolable, tout ce qui l'aidait à rester en vie, c'est le petit élan d'espoir qu'il avait de te retrouver un jour en vie. Sourd ou non, jamais il ne t'aurait abandonné, jamais il n'aurait cessé de te chercher et de prendre ta place ainsi.

Le jeune prince resta silencieux pendant quelques instants, levant le regard vers son nouveau mentor qui l'attendait patiemment. Il fit ses remerciements à Hurt, surtout pour l'avoir protégé contre Bombardeus, qui l'aurait surement tué, puis il lui promit de faire tout son possible pour le peuple Noctalien, qu'il soit ou non cet hérité perdu dans le passé de cette ville. Il rejoignit sans trop perdre de temps son mentor, qui l'attendait toujours, sans même broncher, ni le presser.
Skyway repéra facilement la pointe d’enthousiasme qu'avait Hangsfire dans les yeux, sa détermination, mais il y avait aussi un peu de curiosité en lui. C'était assez rare, mais Skyway portait bien un petit sourie sur son visage, content de voir son nouvel élève qui semblait avoir soif d'apprendre, de découvrir se que son rang pouvait lui procurer.
Le guerrier étoilé jeta un bref regard vers Hurt, puis il partit de l'arène, Hangsfire sur les talons.
L'Aubien les regarda partir sans rien dire, d'un air moins sévère que d'habitude. Il repensa rapidement à ce qui venait de ce passer dans cette arène, et cela le fit sourire lui aussi. Jamais il n'avait pensé rencontrer aussi vite le dirigeant Noctalien, et surtout pas de cette façon. Il avait quand même quelques doutes à propos d'Hangsfire, si il serait bien capable d'assumer cette nouvelle et lourde tâche. Ses petits tourments ne durèrent guère longtemps, car il savait qu'avec Skyway comme mentor, tout se passerait au mieux, sauf peut être le début avec les quelques problèmes de communications qu'ils risquaient de rencontrer.
Il avait juste en lui, beaucoup d'espoir pour la ville Noire, qu'elle renaisse de nouveau et qu'elle retrouve toute sa puissance d'avant guerre.


___________________________________

Petite musique de fin Rolling Eyes : Sweet Talker - Burn It Up All Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 9 Fév 2016 - 15:51

Hello tout le monde !  alien
Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas encore morte ! Loin de là ! XDD
J'ai tout simplement eux des petits problèmes personnels comme toutes personnes normales, et certains choses sont passées en priorité par rapport à d'autres ...  silent
Sinon, voici un petit morceau de mon nouveau chapitre !  Wink Je préfère prévenir à l'avance au cas ou il y aurait des déçus, mais dans ce chapitre, il n'y aura pas énormément d'action du style bataille ou autre, un peu à la fin, mais sans plus. Un gros pâté de bla bla j'ai envie de dire Neutral

Si vous avez un petit quelque chose à dire, n'hésitez pas ! Que se soit aussi bien pour la mise en forme du mon texte, un passage mal compris ou tout simplement pour dire que ça vous plais  Rolling Eyes  ...

Bonne lecture !  Very Happy
__________________________________________________________




La nuit était morte depuis quelques heures seulement, mais la ville Noire était encore en activité, grouillante de monde par ci par là, à l’abri de la lumière trop vive grâce à des grandes structures qui composaient la ville. Celle ci allait encore subir un dramatique événement, un bouleversement pour sa population, comme si la Guerre n'avait pas suffit, en lui volant ses dirigeants que tout le monde aimait. En effet, les nuits étaient de plus en plus coutes, grignotées par la lumière, qui vole à la pénombre pas moins d'une heure en quelques jours seulement, jusqu'à la tuer pendant presque un mois, privant donc les Noctaliens de leur source vitale, de cette fraicheur qu'ils recherchent constamment. La lumière ne fera que les tuer petit à petit, comme toutes ses nuits.
Cette activité n'allait donc pas durée longtemps, beaucoup étaient déjà tapis dans les souterrains, là où la lumière ne pourra pas les atteindre lors de cette période de lumière intense. Mais la lumière et la chaleur ne sont pas la cause principale de leur mort, non, c'est le manque d'energon qui est en tête de liste. Sans la lueur de la lune, il n'y a pas moyen de produire la moindre goutte d'energon, même si la lumière est artificielle. Il est donc primordiale pour eux de faire des réserves en masse, pour ne pas mourir de faim, ni de manque d'énergie.
Les Noctaliens appréhendaient beaucoup cette période, car sans leur dirigeants, ils allaient à leur perte, ils avaient besoin de quelqu'un pour les maintenir en plus, pour qu'il n'y est pas d'abus lors du rationnement, de bataille ne servant qu'à gâcher de l'énergie pour rien, et que ses dirigeants puissent les soutenir quand ils en ont besoin.
Hangsfire devait apprendre tout ça, et vite, avant que la période arrive trop vite et qu'il soit pris au dépourvu, ne sachant que faire devant cette situation pouvant faire vaciller son peuple.
Il suivait toujours Skyway, qui zigzaguait aisément entre le haut des tourelles, ou même pour éviter les quelques bolides qui ne volaient pas à la bonne hauteur. La tour Noctalienne se dessinait doucement entre les nombreuses bâtisses et toute la poussière qu'il y avait en suspension. Ce que l'on remarquait le plus, c'était la petite lumière rouge situé à son sommet, fendant la poussière et marquant donc sa présence de loin, très loin. Plus ils s'en approchèrent, et puis celle ci devenait impressionnante et massive, elle qui faisait si fine de loin avec ses deux structures métalliques qui l'entourait tel des serpents, mais qui l'évitaient en même temps.
Le guerrier étoilé se posa au pied de la tour, et une armée de gardes, rangés en rand d'honneur, se mirent bien droit et fière au passage de Skyway. Quand Hangsfire arriva, trois d'entre eux sur les six levèrent leur arme dans sa direction, mais Skyway les calma d'un bref geste du bras. Ils laissèrent donc le jeune Noctalien suivre le soldat sans rien dire, se qui lui fit vite comprendre qu'ils obéissaient au doigt et à l’œil de Skyway.
Il entra donc par la grande porte de la tour, mais une fois arriver dans ce premier hall d'entrée, il eu déjà le souffle coupé. Cette tour était plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur, rien qu'en levant le regard, on ne pouvait voir le sommet de ses étages en spirales, qui montaient et montaient vers les étoiles. Hangsfire n'arrivait pas à décrocher son regard d'en haut, il en était absorbé, il était comme dans un rêve, car pour lui cet endroit était tout sauf réel, il n'y avait que de la magie, amplifié par la douce lumière argenté que laissait passer les quelques ouvertures.
Un soudain bruit sourd le fit vite sortir de son rêve. C'était Skyway, qui avait frappé sur le mur pour qu'il revienne à lui, et continue de le suivre, et c'est ce qu'il fit sans plus attendre.
En plus d'être très haute, la tour avait également une grande partie souterraine, comme toute la ville. Nturus, comparé aux deux autres villes, est plus vaste dans ses sous sols qu'en surface, tout ça pour se protéger de la chaleur du soleil, qui ne pénètre pas en profondeur. Skyway descendait encore et encore, Hangsfire à ses trousses, saluant les rares Noctaliens qu'il croisait, puis il s'arrêta devant deux lourdes portes, qu'il n'ouvrit pas tout de suite. Il posa ses mains sur les poignées délicatement gravées, et resta sans bouger quelques instants, comme si il hésitait à les ouvrir.

- Ça ne va pas ?

Voyant que Skyway ne réagissait pas à son interpellation, le jeune Noctalien se rapprocha de son mentor pour entrer dans son champs de vision. Celui ci fut un peu surprit de le voir à côté de lui, et Hangsfire comprit vite qu'il ne l'avait tout simplement pas entendu. Sur le coup, il se sentit un peu confus d'avoir briser le silence qui régnait dans les environs, et surtout d'avoir oublié que son mentor ne pouvait pas l'entendre, ni lui répondre de vive voix. Le soldat étoilé laissa échapper un léger soupir, puis il poussa les portes de cette pièce qui semblait si mystérieuse. Il fixa ce qu'il y avait en face de lui, puis il avança d'un pas doux, l'air digne mais aussi blessé. Hangsfire le suivait en silence, mais il ne put rester de marbre devant l'immense statue qu'il y avait au centre de la pièce.
Skyway s'était arrêté à mis chemin entre la porte et la statue, qu'il regardait pensif, comme si il cherchait un réponse, mais plus il la regardait, plus son expression tirait vers le regret, il en avait même rabattue légèrement ses aigrettes. Le jeune Noctalien regardait curieusement cette grande statue, composée de deux personnages : celui de gauche avait un bras poser sur son épée ranger dans son fourreau le long de sa hanche, et il regardait loin, très loin, on pourrait presque croire qu'il surveillait le couloir du fond. Celle sur sa droite, semblait être sa compagne, qu'il serrait doucement contre lui, comme si il voulait la protéger. Elle avait un regard beaucoup plus doux, mais contrairement à son compagnon, ce regard était plus concentré. Elle ne fixait pas au loin, mais ce qu'elle portait au creux de ses bras, croisés contre elle pour protéger ce qu'elle portait. Hangsfire était trop petit pour voir ce qu'il y avait dans les bras, mais en se décalant un peu, et en prenant du recul, il put distinguer un petit être dormant blottit dans les bras de sa mère.
Skyway regardait son élève, et il remarqua vite que cette statue ne le laissa pas indifférent. Il s'avança un peu, puis il attira son intention vers quelque chose qu'Hangsfire n'avait pas encore vus. Il tendit le bras en direction de l'inscription qu'il y avait sur le socle de la statue, et en un instant, le visage du jeune Noctalien se décomposa. Levant de temps à autre les yeux vers la statue et l'inscription, croisant le regard de Skyway quand il n'était pas perdu dans ses pensées, dans toutes ses questions qui naissaient en lui en quelques fractions de secondes.
Cette statue était en réalité une sorte de mémorial, un hommage aux deux grandes puissances qui dirigeaient Nturus avant la Guerre, ceux qui avaient réussi à faire de leur ville une capitale planétaire, surplombant de haut la ville Lumière, la ville des Zénithiens, et qui sont malheureusement mort pour leur peuple. Hunger et Awarène, ancien Roi et ancienne Reine d'Nturus, sont encore regrettés par beaucoup aujourd'hui. Leur rendre hommage, c'était les garder en vie encore et encore, à travers les jours, les années et les millénaires qu’endurerait la ville, eux et l'héritier, que certains cherchaient encore, mais il était là ! Caché parmi d'autres, et c'est ce qui lui a peut être sauvé la vie malgré tout.
Celui ci comprit beaucoup de chose, toute l'admiration que portaient encore ses parents malgré leur disparition, et lui, qui était en faite dans la ville à glané avec ses camarades, pendant que d'autres le cherchaient en vain. Il fut cependant un peu mal à l'aise, de par l'émotion, mais aussi par la peur de les décevoir, de ne pas avoir autant de mérite qu'eux, et pire encore, de mener sa ville à sa perte !
Son mentor avait bien vu que tout ça le perturbait et il essaya de lui dire dans son langage de signes et de gestes qu'il n'avait rien a craindre. Mais il ne voyait plus qu'une vague de désespoir dans les yeux de son élève, perdu dans ce qu'il venait d'apprendre et par ce qu'il ne pouvait communiquer avec celui qui pouvait l'aider, lui en apprendre plus sur lui même.

- Mais je ne comprend rien de ce que tu veux me dire avec ça ... ! Je ... Je ne te comprend pas ... !

Skyway le savait, il comprenait qu'il était dure pour Hangsfire de déchiffrer se qu'il tentait de lui dire, mais il n'avait pas d'autres moyens de communications, du moins, celui ci était le plus simple et le plus rapide.
Hangsfire le regardait droit dans les yeux, attendant un réponse de sa part, mais le silence qui régnait prouvait qu'il était comme perdu dans ses pensées, et cétait le cas, il réfléchisait. Puis soudain, il se dirigeat vers la lourde porte, puis il fit signe a son jeune élève de le suivre, chose qu'il comprit assez facilement. Ils sortirent tout les deux de la pièce, Skyway referma avec soin les lourdes portes, puis il remonta tout les escaliers et couloirs qu'ils avaient parcouru il y a peu.
Arriver à leur point de départ, ils montèrent encore quelques étages avant d'entrer dans un grand hall richement décoré, mais aux allures vieillottes, comme si cela faisait des années que l'on n'y avait pas pénétrer. Malgré la décoration, la pièce était triste, poussiéreuse, presque lugubre, se qui rendait Hangsfire mal à l'aise. Skyway lui, se dirigeait au milieu de la pièce, et pour la première fois depuis qu'Hangsfire le connaissait, il était bruillant. C'était comme si il faisait exprès de claquer des pieds et de laissez s'entrechoquer ses ailes pour que les bruits résonnent dans toute la pièce. Il s'arrêta à quelque mètre d'un large escalier, puis il attendit.
Hangsfire était resté en retrait, fixant l'escalier pour ne pas louper une miette de ce qui pouvait se passer. Des pas résonaient à l'étage d'en dessus, se dirigeant promptement vers l'escalier, jusqu'à ce qu'un Noctalien un peu maigrelet et poussiéreux en descende. Contre toutes attententes, lui aussi fit de drôles de manies avec ses mains, comme avait l'habitude de faire Skyway justement, mais quand il remarqua qu'il n'était pas tout seul, son comportement changeat radicalement.

- V ... Votre Majesté, je ne m'attendais pas à vous voir de si tôt en ses lieux ..

Enfin quelqu'un qui parle ! Hangsfire n'aurait rien pu rêver de mieux en se moment même ! Le Noctalien, qui semblait presque aussi âgé que Skyway, retira ses lunettes et fit une petite révérence.

- Euh .. Hum ... Je ne pense pas que tout ça soit nécessaire, je ...

Le jeune Noctalien n'eu pas eu le temps de finir sa phrase, qu'aussitôt l'inconnu commença à parler en même temps que les nombreux signes et gestes de Skyway.

- "Hangsfire, je te présente Noriss", moi même ici présent et je "serais là pour te traduir et t'apprendre cette forme de communication", si tu vois ce que je veux dire bien entendu ...

Le jeune Prince les regarda tour à tour, cherchant à comprendre se qui se passait vraiment. Noriss jetta quelques coups d'oeil sur Skyway, qui fit de nouveau quelques gestes.

- Il dit que tu peux me considérer comme un traducteur ou professeur ... A toi de voir.
- Oui ... Mais ...
- Bon, je vais te faire un présentation rapide et un peu plus complète. Donc comme l'a dit Skyway, je me nome Noriss, et comme tu peux t'en douter, je conais Skyway depuis ... Un bon moment quand même. Un ami que je n'ai tout simplement pas voulu laisser tomber après ce qui lui ait arrivé, et que je l'ai aidé jour et nuit à surmonter son handicap. C'est pour ça que .. Je connais aussi bien ce petit langage de signes et de gestes que pratique Skyway pour dire quelque chose. Je l'ai un peu appris en même temps que lui pour que l'on puisse se comprendre. C'est plus clair ?
-Euh .. Oui, je te remercie pour tes explications Noriss. C'est vrai que ce n'est pas facile de comprendre ce que veut dire Skyway par moment, sauf quand quelq'un sait ce qu'il veut dire bien évidemment ...

Le Noctalien aquiessa d'un signe de la tête, puis il regarda son camarade en lui demandant quand est ce que l'apprentissage d'Hangsfire allait débuté, et ça, en faisant des signes et des gestes avec ses mains, mais aussi à voit haute pour que le futur élève comprenne ce qui se passe.

- Bon est bien ... On commence quand tu veux ! Sachant que tu auras en alternance, avec Skyway, entrainement poussé et formation princière si tu vois ce que je veux dire ...
- Je n'ai pas d'objection à ce que l'on commence dans quelques heures, le temps que Skyway finisse de me faire la visite de la tour.
- Je peux te la faire si tu le souhaites, il me semble que Skyway a autre chose à faire, et puis je pourrais d'apprendre les bases pendant ce temps, ça te serras utile lorsque tu aurras des cours avec Skyway ... Non ?
- Euh ... Oui, ça parrait plus logique...

Ils partirent donc chacun de leur côté, Skyway en ville, pour y régler quelques affaires, tandis que Noriss et Hangsfire allèrent visiter le reste de la tour, c'est à dire les quelques étages supérieurs.


Sur leur chemin, Noriss en profitat pour lui apprendre les bases les plus importantes du langage qu'il partageait avec Skyway, comme "bonjour", "merci", "je ne comprend pas", enfin surtout des choses que son mentor risquait d'exiger et d'employer lors qu'il prendrait Hangsfire avec lui.
C'était assez compliquer de retenir tout ses faits et gestes. Le jeune Noctalien se demandait bien comment ils arrivaient à "parler" aussi vite sans se mélanger les mains ! Surtout que certains mots sont "dit" avec un geste pour chaque sonorité différente, et d'autres correspondent à un seul ou plusieurs gestes, de quoi se perdre quand on n'y connait rien. Mais Noriss avait ses techniques, puis il savait très bien qu'Hangsfire n'allait pas retenir tout d'un coup, cela prendra du temps avant qu'il puisse tenir de réelles discutions avec Skyway. Si il arrivait déjà à retenir tout ce qu'il venait de voir, se serait un bon début.
Au fil des nombreux étages, ils ne rencontrèrent pas grand monde, pas plus de 4 personnes. Tous les étages semblaient vide, dépourvus de vie, comme si tout était laissé à l'abandon, ce qui était un peu le cas. Après que la tour ait été reconstruite, à cause de sa destruction par les Bombardiers lors de la Guerre, persque personne n'est revenue à son poste, soit par ce qu'ils étaient décédés, blessés, ou qu'ils ne voulaient tout simplement pas revenir, étant donner que le couple Royale n'était plus de ce monde. Les quelques qui restaient, des fidèles, espéraient beaucoup d'Hangsfire, que sa présence redonne de la vie à la tour, que toute l'administration, les gardes ou des membres important reviennent la peupler. Mais ce qui tracassait beaucoup de monde, c'est qu'en ce moment, le temps leur était compté : plus les jours passaient, plus les nuits étaient courtes, et allaient finir par être tuées par la lumière pendant quelques semaines, quelques mois ou même un cycle ! Cela dépendait du temps qu'allait mettre leur planète à passer entre les deux soleils qui composait leur systhème. Plus de nuits pour pouvoir se recharger, ils devront vivre cloitrer chez eux, souvent dans les soutterains, là où il faisait encore bien frais, mais ils devront vivre des ressources qu'ils auront prévus. Sans personne à leur tête, il risquait d'y avoir plus de perte que d'habitude, du fait de la cohus et de mauvaise organisation. Les enjeux étaient de taille pour le jeune Prince, mais ses mentors étaient là pour le soutenir et tout lui apprendre dans les temps impartis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mer 10 Fév 2016 - 11:50

C'était trop bien :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 15 Fév 2016 - 16:05

@Terra Prime a écrit:
C'était trop bien :3

C'était que du bla bla, ya rien d'épic et tu trouves que c'était 'trop bien' ?! XD ah la la XD ... Que veux tu que je te dise, t'es ma meilleur fan !! XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Lun 15 Fév 2016 - 16:20

C'est pas parce que y a du blabla que c'est nul ! Non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 16 Fév 2016 - 14:01

@Terra Prime a écrit:
C'est pas parce que y a du blabla que c'est nul ! Non mais !

Mais j'ai jamais dis ça ! XDD Je ne m'attendais tout simplement pas à un tel compliment pour cette partie ! X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 16 Fév 2016 - 15:00

Bon bah voilà x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 23 Fév 2016 - 16:26

Zoup !! Passage éclaire pour poster un beau petit pavé ! Bonne lecture !! XDD

_______________________________________________________________


Ils avaient fini de faire le tour de toutes les pièces les plus importantes, cela leur avaient pris que quelques heures seulement. La nuit touchait déjà à sa fin et Skyway n'était toujours pas revenu. Noriss lui informa au jeune Noctalien que ce n'était pas bien grave, Skyway n'allait pas le laisser tombé de si tôt ! Et puis il arrivait que Skyway s'absente de long moment sans prévenir, pour régler des choses importantes surement .... Noriss lui conseilla également d'aller  se reposer, car il ne savait absolument pas ce qu'avait préparé Skyway pour le lendemain, si il avait prévu de revenir bien entendu.
Maintenant qu'il avait une vrai pièce rien que pour lui, autant qu'il en profite, même si la convivialité de son groupe lui manquait un peu.
Il se leva de bonne heure le lendemain matin, au cas ou son mentor lui avait préparer quelques choses, mais il n'était toujours pas de retour. Noriss lui avait dit que ce n'est pas inquiétant, qu'il allait finir par revenir. Se qu'il avait à faire en ville duraient peu être plus longtemps que prévus, ni Noriss ou Hangsfire ne le savait. Il tenta de se remémorer ce qu'il avait apprit la veille, tout en essayant de retrouver Noriss pour qu'il lui en dise plus sur ce qu'il devait faire aujourd'hui.
Il le trouva en peu de temps, dans sa salle poussiéreuse comme toujours.  Autant profiter de son absence pour avancer sur autre chose, lui avait il dit. Hangsfire solidifia donc ses bases avec Noriss, qui lui apprit des choses un peu plus technique, aussi bien en "langage" et ce qu'il aurait à faire en temps de chef Noctaliens.

Cela faisait maintenant une petite semaine que Skyway ne s'était pas montrer, l’inquiétude du jeune Noctalien était au plus haut, car il avait encore beaucoup à apprendre de sa part, il était un peu son mentor principal. Certes, il avait bien progressé au niveau langage, mais il lui manquait encore la part technique, notamment des combats. Il en avait vu une partie avec un garde d'élite que Noriss connaissait, mais sans plus. Ce n'était pas celle que Skyway préférait.
Il croisa Noriss dans un des nombreux couloirs, mais celui ci lui coupa vivement la parole pour le dire de descendre, car il y avait quelqu'un qui l'attendait en bas. Qui ? Hangsfire n'en savait pas plus. Sur le coup, il pensa à Skyway, qui lui préparait peu être un exercice. Il se dirigea donc vers le hall d'entrée principal, celui en bas de la tour,  mais arrivez au rez de chosée, il ne vit personne, le hall était vide et silencieux. Il s’apprêta à retourner aux étages d'où il venait, mais on l'interpela avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit.

- Wow ... Je n'pensais vraiment pas te revoir aussi ... Aussi beau ! J'ai pas d'autres mots !

Lorsqu'il reconnu cette voix et qu'il vue ce visage, Hangsfire ne put s'empêcher de sourire tant il était heureux de revoir un de ses anciens camarades, surtout en ces lieux !

- Zecoven ! Je ne pensais vraiment pas te voir ici ! Et encore moins à la tour  ...
- Dis que tu veux que j'parte tout de suite ! Nan aller .. J'rigole ...
- Content de te revoir, même si ça fait bizarre de te voir ici. Ce n'est pas tes habitudes de venir dans les environs, même avant que je quitte le groupe.
- Je voulais tout simplement revoir un vielle ami que je ne voit plus beaucoup tout simplement !
- Les autres sont pas là ?
- Non, ils n'ont pas voulut venir dans le périmètre de la tour, et encore moins à l'intérieur ! Ils avaient peur de croiser celui qui t'as embarqué la dernière fois ... Skyway il me semble non ?
- Oui c'est ça, mais il n'est pas là depuis un moment ...
- Oh ... Le Stars Guardian a des affaires importantes à régler ?
- Peu être, je n'ai pas plus d'informations ...
- Oh .. Sinon ça se passe bien ? Tu mènes tout le monde à la baguette ?!
- Non ! Faut quand même pas exagérer ! Puis c'est du travail, il y a des choses que je ne pensais vraiment pas avoir à apprendre !
- Pfff ... L'grand nilgaut il est encore à l'école, n'importe quoi !
- Ha ha ha ... Très drôle .. J'aimerais bien t'y voir apprendre tous ça  ... Ah au faite ! Je ne sais pas encore quand est ce que ça aura lieu, mais Noriss m'a parlé que je devrait prendre un second, une fois ma formation achevée. Donc si tu y tiens, je peux te réserver la place sans problème.
- Hey ! C'est pas par ce que j'suis un des tes meilleurs potes que tu dois te sentir obliger de me prendre ! Ya bien mieux que nous !
- C'était juste une proposition si jamais ça t'intéressait.
- Nan ... Te prends pas la tête pour ça ! Que tu sois l'héritier ou non, restes comme tu es. Si les gens là bas t'ont choisi, c'est soit par ce que tu es cet héritier, soit c'est tout simplement Opium qui les a guidé vers le meilleur choix à faire ... !

Sur ses mots, leurs routes se séparèrent de nouveau. Zecoven retourna, après avoir rejoint son groupe, vers les quartiers potables de la ville, c'est à dire les ruelles débordants de marchés en tout genre et nombreux bars. Hangsfire, lui, remonta l'un des nombreux escalier, avant de croisé Noriss, accoudé sur la rambarde.

- C'était qui ? Juste pour informations.
- Un vieille ami qui me rendait visite, vu que je ne le vois plus aussi souvent.
- Ah. Très bien. Oh, et ... Il me semble que Skyway est de retour, j'ai vu une ombre passée, je doute fort que ce ne soit pas la sienne !  
- Et il est où ? Je n'vais pas lui courir après .. !
- Surement dehors, en bas de la tour. Et soignes ton langage s'il te plait. Ce n'est pas en parlant ainsi que tu mèneras ton peuple aussi loin que tes parents.

Effectivement, Hangsfire lui avait répondu un peu sèchement. Il n'avait tout simplement pas apprécié la manière dont Noriss l'avait questionné sur Zecoven. C'était comme si il ne voulait plus qu'il revoit son camarade, tout simplement par qu'il n'est pas très ... Contributif pour la société. Certes, il passe pas mal de temps dans des bars et autres, mais il n'était pas un poids mort non plus. Pour qu'il se fasse mieux voir, il pense lui conseiller d'essayé de rentrer dans l'armée, au moins, Noriss ne le méprisera plus, ou moins peu être.
Il alla donc à l'extérieur de la tour, cherchant Skyway du regard. La lumière était encore bien vive. A cette heure, du moins habituellement, la pénombre tombait délicatement sur l'horizon, dévoilant une à une les nombreuses étoiles qu'elle protégeait et berçait depuis des milliards et des milliards d'années. Une petit angoisse envahit le spark d'Hangsfire, appréhendant ce qui pouvait se passer lorsque la lumière sera encore plus insupportable, et la chaleur encore plus intense. Sa mission était très importante, mais il ne se sentait pas de taille à l'affronter, pas tout de suite. Si seulement il avait plus de temps pour apprendre vraiment en détails ce que Skyway et Noriss lui confiaient, si seulement il avait été recueilli plus tôt, si seulement il n'avait pas tout ça à porter sur ses épaules. Ce n'est cependant pas en se plaignant que les choses avanceraient plus vite, au contraire.
Skyway se démarqua rapidement du petit groupe qui approchait de la tour, de par ses couleurs sombres et ternes, mais aussi par sa grande taille. Que lui voulait tout ses supposés soldats autour de lui ? Hangsfire ne le savait pas, et n'en saurait surement pas plus, car Skyway les envoya ailleurs d'un petit signe de la main.
Arrivé à la hauteur de son mentor, le jeune Noctalien essaya de le saluer dans le 'langage' qu'il employait. Il ne put s'empêcher de sourire, de par ce qu'il y avait encore quelques petites erreurs, mais aussi par ce qu'Hangsfire avait quand même du mal à bien tout coordonnées. Pour  voir où il en était un peu près, il lui fit une petite phrase simple, et il pris le temps de bien faire les gestes et signes pour ne pas le perdre. Hangsfire mit quelques secondes avant de bien comprendre, mais le message était passé ! Dans la foulé, Skyway lui fit encore d'autres signes, mais pas vraiment besoin d'avoir leur signification pour comprendre se qu'il allait faire. Le titan étoilé fléchit légèrement les genoux, ouvrit ses ailes, et décolla sans effort avec l'impulsion qu'il s'était donné. Ses ailes battaient l'air en silence, à un rythme décalé de quelques secondes à peine entre le rang primaire et secondaire, et d'un certain angle pour limité les nuages de poussière. L'élève essaya de faire comme le maître, mais il était encore loin du résultat attendu, après tout, il était là pour apprendre.
Ils montèrent en altitude pour chercher un courant d'air chaux, pouvant les porter sans qu'ils aient à battre leur ailes à un rythme effréné, et leur permettre également de faire des économie d'énergie, surtout en se moment.
Skyway lui fit faire comme une petit visite de la ville, mais vue du ciel, passant par ci, par là, au dessus des nombreux quartiers que contenait la ville noire. Il tendit soudainement le bras, faisant encore quelques signes avec sa main, puis il descendit subitement en altitude. Sur le coup, Hangsfire fut surprit et plongea sans perdre de temps, mais beaucoup trop, car son mentor avait encore tendu le bras, faisant un signe semblable au précédent. Cette fois ci, il ne plongeait plus en piquet, il volait à une altitude stable. Après quelques minutes de réflexion, et après être revenu à la même hauteur que Skyway, Hangsfire en déduisit que ses signes étaient en fait des codes de vol, surement pour diriger les troupes. Quand son mentor fit la même parade que les fois précédentes, Hangsfire se prépara à monter, vu qu'ils venaient de descendre, puis de se stabiliser, mais non. Skyway replongea en piquet, mais cette fois ci, plus longtemps que les fois d'avant. Hangsfire fini même par le perdre dans les quelques nuages qu'il y avait, et il ralentit donc la vitesse de sa descente, au cas ou il aurait manqué les consignes de Skyway. Il arriva cependant au sol, cherchant ce grand Noctalien du regard, mais quand la légère poussière se dissipa, il se retrouva au milieu d'un cercle de soldats, presque indiscernable les uns des autres. Skyway lui, n'était pas parmi eux, mais à quelques pas, les bras croisés, regardant fixement Hangsfire et avec un petit sourire en coin, comme si il était fière de l'avoir piéger une nouvelle fois.
Tous les soldats étaient au repos, bien droit, la tête haute, puis quand le jeune Prince bougea, dans le but d'essayer de passer entre les rangs. Skyway leva son bras d'une certaine manière, que les soldats prirent un position d'attaque, rivant leur canon en direction d'Hangsfire. Celui ci fit quelques pas en arrière, surprit par la réaction des soldats, mais il comprenait bien que Skyway les menait à la baguette. Il baissa le bras, les soldats revinrent dans leur positions de départ, puis formèrent deux rangs bien égaux quand il s'avança vers son élève.
Un peu confus, Hangsfire essaya de demander ce qui se passait, quel était cet étrange manège, mais avant de lui répondre, Skyway le repris pour corriger les quelques petites erreurs qui trainaient encore dans ses gestes. Même si Hangsfire s’efforçait de lui dire qu'il avait comprit ses erreurs, Skyway tenait absolument à se qu'il 'répète' sa phrase sans les fautes, et c'est ce qu'il fit d'un air barbé, blasé par tout ses gestes incompréhensibles.
C'est seulement après cette perte de temps que son mentor fit sortir des rangs un soldat un peu plus décoré que les autres, surement celui qui était à la tête de ce petit groupe. Celui ci fit une petite révérence avant de se présenter et de faire une brève présentation de ce que lui réservait Skyway.

- Je me présente, Nightcall, membre de la garde d’Élite Noctalienne. Ce que vous  venez de voir à l'instant, aussi bien dans les air qu'au sol, est en réalité un code de combat que nous utilisons pour communiquer en cas de besoin  tout simplement. Personnellement, je trouve que c'est assez pratique ! L'adversaire ne voir rien venir !

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, le visage du jeune Prince se décomposa.
"Des signes, encore des signes, et il faut les apprendre ceux là aussi !", pensa t il. C'était déjà assez dur de bien mémoriser et surtout maîtriser les bases du 'langage' de Skyway, mais si pour chaque domaine il y a un langage code, il y avait de quoi en avoir assez de ses mains qui bougent dans le vent !

- D'accord ... Et il y en a beaucoup comme ça ... ? Juste pour savoir bien entendu !
- Hum ... Et bien oui, ça dépend ce que vous entendez par 'beaucoup' ... Il y en a pour la direction, le mode de combat, si l'on doit se regrouper, se disperser, s'envoler, atterrir, virer à gauche, à droite, en haut en b...
- Oui oui ça va ! Merci beaucoup ! J'ai compris ce qui m'attendais ... Euh ... Hum .. et C'est ... Comment dire ... Compliquer à apprendre ?
- Pas plus que le langage de tient Skyway ...
- Misère ... Enfin, merci ! Oui ! Merci pour toutes ses informations .. ! Et on commence quand ... ?

Des regardes s'échangèrent dans la quête d'une réponse, et ils finirent par converger vers le grand guerrier à l'armure étoilée. Même si il n'entendait pas, il pouvait quand même comprendre des choses, pas en détails, mais assez pour savoir le sujet de la discussion. Sans plus attendre, il leur transmit par ses mains que si ils n'avaient plus rien à se dire, autant commencer !
Il fit signe à ses soldats de ne pas bouger, puis il montra à son élève quel était le geste qui ordonnait l'envol des troupes. Il lui demanda de le refaire, mais lorsqu'il répéta, les soldats s'envolèrent d'un seul coup. Ils ne firent pas un vacarme assourdissant, mais ils avaient décollé soudainement, sans qu'ils montrent un signe indicateur de leur acte. Bien entendu, Hangsfire ne s'y attendait pas, et fit donc quelques pas en arrières, surpris par ce qui venait de se passer. Skyway le regarda droit dans le yeux avec toujours ce petit sourire moqueur, puis il s'envola rejoindre les autres qui les attendaient en cercle, là haut, à une altitude moyenne mais stable.
Lorsqu'ils prirent positions, les figures aériennes commencèrent sans tarder, enchainant virages secs et descentes soudaines. Skyway était positionné en tête de troupe, il donnait donc les indications et les directions à ses suivants. Nightcall et Hangsfire étaient au deuxième rang, pour que l'apprentie comprenne les différents codes, mais pour qu'il ait aussi les indications et conseils de Nightcall. Sur le coup, tout était beaucoup plus simple : Skyway indiquait se qu'ils aillaient faire, Nightcall lui faisait par de sa signification, puis ils firent tous la même chose sans problème !
Cela faisait maintenant plus de quatre heures qu'ils volaient ça et là à répéter, répéter et répéter pratiquement le même balai aérien. C'était plus barbant qu'autre chose, et il n'y avait pas qu'Hangsfire qui en avait marre, même les soldats y mettaient de moins en moins d'énergie. L'un d'entre eux, appartenant à la ligne du fond, eu une petite idée qui pourrait plaire au groupe, même au jeune Prince. Il se pouvait que Skyway y participe aussi, mais ça, s'était encore à déterminer. Le but du jeu ? Une simple course de vitesse, rien de plus. La seule règle est d'arriver premier et de préférence en entier.

- Au premier arrivé à la frontière !! lança l'un des soldats du fond, et sans attendre, le groupe se disloqua et fonça droit vers la frontière, se trouvant à quelques kilomètres devant eux, soit presque une heure de vole acharné.
Pour une fois, Hangsfire avait bien envie de passer au dessus de toutes ses règles princières, de faire comme si elles n'existaient pas, comme si il faisait encore partie de son petit groupe de camarade. Il passa devant Skyway comme si de rien n'était, lui fit un petit "coucou" de la main et fonça rejoindre les autres. Un peu surpris de sa réaction peu honorable pour une jeune Prince en apprentissage, il décida de prendre par à cette petite course, même si savait très bien que ses chances de gagner étaient faible. Il accéléra donc la cadence  pour essayer de les rattraper, bien qu'ils étaient déjà bien loin devant lui.
En amont, certains étaient à hautes altitudes, pour pouvoir plonger en piquet quand il le fallait, d'autres étaient à ras du sol, n'ayant pas ou peu de contrainte face aux ventes contraires, mais aussi pour créer un nuage de sable, pouvant masqué leur position ou désorienté leurs suivant. Hangsfire lui, n'avait pas de technique précise pour voler plus vite. Il était à mis hauteur, jetant souvent un œil sur ceux en dessous et au dessus de lui. Des courses de ce genre, il en avait déjà fait pas ma avec son groupe, dans la ville souvent, mais ça ne se finissait pas toujours bien. Ce n'était pas rare que l'un d'entre eux fisse sa course folle dans un bâtiment, percuté par un véhicule ou ayant tout simplement foncé dans quelqu'un sur son chemin. Ici, les risques étaient moindres car, normalement, rien ne viendrait leur entraver la route, sauf une tempête de sable, des rochers prévenant les falaises d'un canyon, et à la rigueur, un vaisseau perdu. Ils ne mettaient que leur propre vie en jeu.
Le groupe de tête, composé de Nightcall et de deux de ses camarades, entra dans les dédales d'un grand canyon aux gorges tortueuses. Certes, il fallait aller toujours plus vite, mais c'était plus facile sur une belle ligne droite sans obstacles qu'ici. Tantôt il fallait monter, passer sous des arches, voler avec les ailes à la verticales pour ne pas faire de grand détour. C'était beaucoup d'anticipation, de maîtrise du vol et de réaction face à l'imprévu. Hangsfire faisait tout pour ne pas les perdre de vus, mais ce n'était pas facile, surtout qu'ils semblaient plus connaitre le terrain que lui. Quand il les suivait, il arrivait souvent sur des impasses, car trop massif pour passer dans les fines crevasses de la roches et il était presque sur que c'était fait exprès. Il ne dit pourtant pas son dernier mot. Le jeune Prince décida de monter un peu en altitude pour avoir un aperçu de ce qui se passait devant. Assez rapidement, il vit une gorge assez large et qui pouvait presque le mené directement à la frontière. Sans perdre de temps, il fit un petit piquet pour prendre de la vitesse et plongea dedans, épousant le plus possible les courbes du canyons lors des virages secs ou plutôt larges. Soudainement, les grands murs de pierres disparurent, laissant place à une sorte de grand lac, d'un plat divin, sans aucunes rides à sa surface, mais l'arrivé des membres de tête vient rompre la sérénité du lieu. Tellement que leur vol était bas, leurs ailes frappaient violemment la surface, projetant le liquide dans les airs, sans pour autant ralentir la cadence. Hangsfire les avait toujours en ligne de mire, et fit tout pour les rattraper, quand il remarqua que leur course s'était un peu ralentie. Une occasion venait de se dégager, il le jeune Prince la prit tête baissée. Les trois camarades se posèrent sur une petite corniche sur le mur qui fermait le lagon, pendant qu'Hangsfire passa près d'eux à pleine vitesse, et alla se percher près d'une étrange structure se trouvant tout en haut. La vue était splendide d'où il était, mais elle l'était encore plus de l'autre côté de ce mur gigantesque. Une longue et éblouissante vallée dorée, dont l'horizon était presque indiscernable du ciel, tant il y avait de lumière. C'était même difficile de tenir le regard river dans cette direction, la lumière était bien trop vive. Le jeune Noctalien ne put tenir le regard bien longtemps dans cette direction, et par ce que ses optiques lui faisaient mal, mais en plus de ça, il risquait de se les brûler. Il resta donc dos à la lumière, observant le lagon en attendant que les autres le rejoigne, chose qu'ils ne firent pas. La peut et la crainte étaient présentent dans leur voix, mais vus qu'ils criaient tous en même temps, l'on entendait qu'un vacarme assourdissant. L'un d'eux fit taire ses camarades, et profita du bref moment de silence pour qu'Hangsfire puisse l'entendre.

- Descends de là !! Tu vas te faire tirer !!
-Me quoi ? J'ai rien à craindre ici ! La vue est superbe en plus !
- C'est pas une blague pour les novices ! Descends !!

Sans vraiment comprendre la raison, Hangsfire descendit de son perchoir pour atterrir près du petit groupe. Nightcall poussa les autres pour avoir de la place et pour être face à Hangsfire.

- Mais tu es fou ma parole pour t'être perché là haut ! Tu as eu de la chance qu'il n'y avait personne !
- Comment ça de la chance ? C'est juste une large falaise formant une cuvette. Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à aller tout en haut !
- Mais par ce que c'est une frontière !
- Quelle frontière ?!
- C'est la frontière que nous entretenons avec les Zénithiens ! C'est sur le territoire Zénithien que tu étais là haut avec toute la belle lumière ! Si il y avait eu une garde il t'aurait tiré sans demander ton avis ! On a déjà pas mal de problème avec eux, alors si tu en rajoutes ...
- Oh je ...

Le jeune Prince était confus, même mal à l'aise ... Dans quelques temps il allait être officiellement déclarer comme Dirigeant des Noctaliens et il ne savait même pas ses frontières, de quoi avoir honte.
Deux autres membres du groupes arrivèrent un peu en retard, faute de s'être perdu dans les gorges du canyons, et ils étaient suivis par Skyway, qui les avait surement remit sur le droit chemin. Les deux soldats se posèrent sur des roches en contre bas, trois autres descendirent pour laisser de la place au grand Noctalien qui les commandait. Il semblait au courant de ce qui venait de ce passer. Comment ? Même les membres du groupe l’ignorait. Il avait peut être vu la scène, ou s'en était surement douté. Il fixait de son regard clair son élève, qui baissa la tête et ses aigrettes par la suite, mais Skyway n'en avait pas qu'à Hangsfire, il estimait que les autres étaient tous aussi coupables les uns que les autres, car ile ne l'avaient pas prévenu ...
Sur ce, ils firent tous demi tour. Tout le chemin qu'ils avaient parcouru, tous ses kilomètres en sens inverse ! Certes, ils auraient pus appeler par com'lien le gérant des ponts terrestres, mais c'était ce que Skyway leur avait donné comme punition. L'entrainement et leur petite course les avaient bien fatiguer, surtout qu'ils avaient fait ça sous une lumière assez vive, leur demandant plus d'énergie, mais en plus de ça, Skyway les achevait pour un petit malentendu, qui certes, aurait pus tourner mal.
Cette fois ci, ils ne mirent pas une heure a traversé tout le canyon, mais presque trois, sans compté qu'il avait encore toute la plaine à traversé pour rejoindre la tour ! C'est seulement après ses cinq heure de vol qu'ils arrivèrent enfin à la tour, complètement vider de tout energon, ne tenant plus sur leur propre membre, et peinant même à garder les yeux ouverts. Le seul qui n'était pas hors service était Skyway, certes il avait quand même besoin d'une bonne ration d'energon et de repos, mais beaucoup moins que les autres !
D'un pas lent et désordonner, Hangsfire monta encore les nombreux escaliers qu'il y avait avant t'atteindre ses quartiers personnels. Il croisa même Noriss dans les couloirs, mais il ne sut savoir se qu'il disait et même si il lui avait dit quelque chose ! Il était trop épuiser, ses pieds trainaient de plus en plus, manquant parfois de trébucher sur des zones parfaitement plates. Il arriva enfin à ses quartiers, un pièce quand même assez spacieuse pour une seule personne, mais se n'est pas ce qui le préoccupait pour le moment. Il alla vers le coin qui était réservé pour se reposer, et il s'effondra littéralement dessus. Il ne demandait rien de plus, rien que se reposer un petit peu, ne rien faire. Tous ses membres le faisaient souffrir, rien de bouger ses aigrettes étaient insupportable ! Elles lui tiraient sur le haut du crâne et la base du cou. Même cligner des yeux lui donnait mal à la tête, y penser menait à la migraine, et à la migraine à un corps qui ne répondait plus à rien, tant il était épuisé par ce qu'il venait de vivre.
Là, pour Skyway, ce n'était qu'un petit entrainement de routine, plus qu'à imaginer comment sont les entrainements qu'il considère comme intensifs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mar 23 Fév 2016 - 16:56

C'était génial Very Happy Skyway est bien sadique quand même mais j'ai envie de dire bien fait pour eux x)
Vivement la suite :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mer 24 Fév 2016 - 16:33

@Terra Prime a écrit:
C'était génial Very Happy Skyway est bien sadique quand même mais j'ai envie de dire bien fait pour eux x)
Vivement la suite :3

Merci :3
Oui, il sait être assez sadique avec ceux qu'il entraine, surtout si tu lui cherches des embrouilles X) . .. Lui il connait la vie dure, pas ses petits protéger, alors il faut bien qu'il les forme ! Razz
La suite ça sera pas pour tout de suite, j'ai déjà fini le truc un peu vite fait, alors faut pas m'en demander trop quand même ! XD
Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il y a deux gugus qui vont rappliquer Rolling Eyes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Terra Prime
Triple-Changeur
Triple-Changeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 19
Localisation : Terre & Cybertron (le weekend)
Date d'inscription : 23/02/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Mer 24 Fév 2016 - 16:44

Ouuuhhh :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scalenbee
Mini-Cassette
Mini-Cassette
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 21
Localisation : Opium
Date d'inscription : 30/08/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   Sam 27 Fév 2016 - 16:34

@Terra Prime a écrit:
Ouuuhhh :3

J'en dis pas plus, na !! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalenbee.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] We are Nimphoïdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] We are Nimphoïdes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma toute première fanfic, victime : Dn Angel
» [FanFic] Le Garçon étoilé
» paradise chapter fanfic
» (fanfic) L'envers du décors
» Deuxième Fanfic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transformers et Site web :: M A R C H A N D I S E S — E X T R A :: BD + Fan Art|Fan Comic + Fanfic :: Fanfic-
Sauter vers: