Joignez-nous sur notre Page FacebookJoignez-nous sur notre Groupe FacebookJoignez-nous sur TwitterJoignez-nous sur Google PlusJoignez-nous sur Youtube #1Joignez-nous sur Youtube #2Joignez-nous sur DiscordActualités RSSMusiques TF à Écouter



Forum Transformers et Site web - TransformersFR.com
 
Site Web TFAccueilActualitéFAQRechercherS'enregistrerConnexionPublicationsÉvènements

Partagez | 
 

 [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Avis et avez-vous lu?
Votre fic preféré... Celle de Nightroad?
0%
 0% [ 0 ]
Ou celle de Talitha?
10%
 10% [ 1 ]
Aimez-vous mes fic?
30%
 30% [ 3 ]
Les aimez-vous un peu?
10%
 10% [ 1 ]
Ou elle sont ennuyante à mourrir?
0%
 0% [ 0 ]
L'idée de fusion entre les 2fic est-bien?
20%
 20% [ 2 ]
Ou la fusion aurait mieux fait de ne pas être faite?
0%
 0% [ 0 ]
Aimez-vous cette nouvelle fic? (Fusion)
30%
 30% [ 3 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Jeu 11 Juin 2015 - 17:39

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p8

Chapitre 8


Un grand bruit résonne. Je me redresse vivement sur mes pattes. L'adrénaline qui parcours mes circuits. Mon Spark pulse frénétiquement. L'air passe et entre à une vitesse folle par mes évents. Je me tiens la tête bien haute, recherchant la source du son.

Une main se dépose sur ma tête. Je me tourne vivement et vois Shockwave qui est très calme. Je mute. «Le bruit... Vous l'avez attendu?» lâchais-je. Il hoche la tête positivement. «Ce n'est qu'un tonnerre... Le bruit qui suit l'éclaire», me répond-il. Je m'apprête à lui demander ce que sont ces deux choses, lorsque j'ai ma réponse. Je saute me blottir dans les bras de Shockwave en tremblant.

Ce truc: tonnerre, me fait peur!

Il commence à me cajoler la tête. Il part du dessus de mon casque au bas de ma nuque. Ça me calme grandement. Lorsqu'un autre tonnerre gronde. Je me crispe contre son châssis. «L'orage finira dans plusieurs minutes», me dit-il pour me rassurer. Je blottis mon plastron contre son châssis. Je glousse.

«Soundtrack, calme-toi!» réagit Shockwave en m'eloignant de lui. Je fais de grands optiques tristes et apeurées... Ce n'est pas voulu ce regard... Mais c'est plus fort que moi, je veux qu'il comprenne que ça me fait peur!

«Recouche-toi! La nuit n'est pas fini!» conclu-t-il bêtement en se laissant tomber, sur le dos, sur sa couchette. Je reste debout à le regarder. Il ne tient pas à moi?
Peut-être que j'agis en gamine?

Je le laisse tomber au sol, assise les jambes croisées et les bras déposés sur mes membres inférieur. À nouveau le tonnerre rugit. Je laisse échapper un crie étouffé. Je me traine jusqu'à un coin de mur. Je recroqueville mes jambes contre moi et les entoure de mes bras. Je dépose ma tête sur mes avants-bras. Des larmes d'energeon s'échappe de mes optiques sous la peur. Je les laisse couler silencieusement. Je ne réveillerai pas encore une fois Shockwave... Il va encore être fâché!

Sur chacune de mes épaulettes quelque chose s'y dépose. Je relève aussitôt la tête... Ce sont les servos de Shockwave qui s'est levé. «Par...don de vous... Avoir... Reveillé» dis-je entre des sanglots muet. Il secoue la tête de gauche à droite.

Il s'assoit à mes côtés. Je le regarde faire. Puis, il me sert contre lui... Dans ses bras. Je me niche contre lui. Je continue toujours de grelotter de peur. De son servos il me caresse d'un chiffre derrière l'audio.

À chaque coup de tonnerre, je me cramponne contre ses pièces.

....

Je me réveille... Je suis contre Shockwave. Sa tête est déposée sur la mienne. Je n'ai pas entendu l'orage finir... Nous nous sommes endormie comme ça... À moins qu'il est resté pour ne pas me réveiller?

Je colle ma tête contre le mech violet, tout en ronronnant. S'étire, instinctivement, en se réveillant. C'est à ce moment que je m'éloigne de lui, mais en restant assise au sol. Je lui demande pardon d'avoir agit en enfant. «Je n'ai pas été mieux», lâche Shockwave. Il ajoute que ça serait une bonne idée que j'apprenne à ne plus avoir peur des orages. «Je vais essayer», répondis-je.

(Narration Shockwave)

Je n'aurais-je dû agir de la sorte avec elle. Elle n'a pas le même niveau d'expérience de vie. Elle n'a pas connu la guerre... Les coups de tonnerre causé par les bombardements. Elle apprend, comme un étincelant. En plus, elle n'est pas comme les autres Predacons. Pas du tout! J'ai fait un calcul et des configurations différentes des autres... C'est certain... Mais qu'est-ce que j'ai fait de si différent? Je ne le saurai sans doute jamais...

Peu importe. Je dois cesser de vouloir comprendre le comment et le pourquoi Soundtrack est comme ça. Elle est magnifique comme qu'elle est! Elle est parfaite! Même ses défauts! Elle réussira surement à les rectifier.
Soundtrack me sort de mes pensées. Elle se lève rapidement, un grand sourire sur les plaques. Elle prend mon servos entre ses chiffres fins. Elle tente de me traîner et de me faire lever. Qu'elle idée lui a passé par la tête?

La petite Predacons me tire jusqu'à la pièce où qu'il y a le distributeur d'energeon. C'est à ce moment qu'elle lâche mon servos. Elle se dirige vers le distributeur et tente de faire sortir quelques cubes. Finalement, elle réussi à en faire sortir quelques-uns.

Elle a appris. C'est génial.

Puis, Soundtrack m'apporte le cube et retourne s'en chercher un qu'elle cale aussitôt. Elle s'en sert un autre qu'elle apporte à la table pour le boire tranquillement à côté de moi. La crainte de l'orage a dû lui tirer beaucoup d'énergie.

(Narration Soundtrack)

Nous finissons tout juste de prendre notre ration qu'un bruit étrange résonne. Pas le tonnerre... Un genre de "switch" en continu. Je me dirige calmement vers la provenance du son. Shockwave me suit de près. Dans la pièce adjacente, un cercle lumineux, possédant plusieurs couleurs est devant nous. Un vortex ou pont terrestre.

Puis, un second apparaît. Je suis trop près, je me sens attirée par une force magnétique... Shockwave me prend par le bras et m'éloigne. «Au sol!» cri-t-il en me poussant et se jetant lui aussi à terre. Un bras me maintient au sol, m'entourant le tronc.

Le choc arrive... C'est presqu'une explosion. J'échappe petit cri quasiement inaudible.
Shockwave se redresse. Ça veut dire que moi aussi je peux.
Une fumée s'était élevé... Elle retombe tranquillement laissant apparaître une grande silhouette svelte.

Lorsque la poussière de l'explosion est totalement dissipée, un mech noir et violet s'y trouve au centre. «Que sait-il passé? Qui est ce mech?» interrogeais-je à voix haute. «C'est Soundwave... Que c'est-il passé?» demande Shockwave au nouvel arrivant. Ce dernier fait apparaître plusieurs image sur son plastron-écran. Deux vortex cote à cote, puis les deux qui se mélange et "pour" le pictogramme représentant Soudwave disparaît. Puis, le mech nous fait une nouvelle sécance d'image nous montrant rapidement ce qu'il a fait pour réussir à revenir ici. «Alors, tu étais dans la seconde Zone», commente le bot qui m'a créé. L'autre hoche la tête.

Je m'approche de Soundwave, intriguée. Comment il fonctionne? Il n'a pas de plastron ordinaire... Il montre des images... On est apte à faire cela?

J'avance un chiffre près de son plastron-écran et y cogne doucement le bout de mon chiffre. «Soundtrack, arrête!» m'ordonne Shockwave. Je cesse aussitôt en me retournant vers lui, tel une gamine qui vient de se faire prendre à faire une bêtise.

Qu'est-ce qui m'a pris à faire ça? Ce n'est pas correcte... Je réussi finalement à demander pardon au mech svelte qui ne semble pas avoir bronché. Il commence à me foutre la trouille!

«Soundwave au reçus de nombreuse modification afin d'être le meilleur des bots de communication, lorsque nous étions en guerre. Au fait, Soundwave, la guerre n'est plus et Megatron à dissous l'armée Décepticons» le renseigne Shockwave. Le maître des communications semble analyser la situation et il hoche finalement la tête de haut en bas.

«Shockwave, qu'est-ce que vous allez faire aujourd'hui? Avez-vous d'autre endroit à me montrer?» questionnais-je, ne sachant pas quoi faire de ma journée. «Sort s'en moi, j'ai à parler avec Soundwave», répond celui qui m'a créé. «Il est muet?» demandais-je sans penser. Le mech violet me répond que non, que Soundwave parle seulement lorsque c'est nécessaire et qu'encore là.

Je hausse les épaules et me transforme en me dirigeant vers l'extérieur.
Allons faire de la haute voltige dans ce cas!

Je marche vers la sortie. Une fois à l'extérieur, j'ouvre grand mes ailes, l'air s'y engouffre. En quelques battement d'aile j'ai rejoint les cieux.



À suivre...
Vous en pensez quoi de l'histoire? Elle vaut la peine d'être continué?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 14 Juin 2015 - 21:45

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p9

Chapitre 9
La fin ou un commencement? Pourquoi pas les deux?



De retour chez Shockwave, la nuit commence à prendre sa place sur le ciel diurne... Soundwave est toujours présent. Je garde la tête basse et passe silencieusement derrière lui qui parle avec Shockwave. Je passe furtivement et rapidement vers une autre pièce où que je me transforme. C'est la salle où qu'il y a le distributeur d'energeon. Je m'en prend une ration au passage. Je la cale, puis me retransforme et vais me coucher dans le quartier de Shockwave.

Je n'ai pas le temps de fermer mes optiques qu'un grondement sourd se fait entendre. Pas un orage qui monte! Je laisse passer, faisant semblant de ne pas avoir entendu. Après plusieurs minutes, la pluie commence à tomber. L'orage est à nos portes! Depuis le premier coup de tonnerre que j'ai entendu, il y en a eu quelques autres, le bruit de plus en plus fort. Un autre tonnerre... Là c'est trop! Je pars rejoindre Shockwave.

Je marche rapidement pour le retrouver. Je me colle contre lui, tremblante, mais il me repousse doucement en me disant: «Pas maintenant...»
Je sais, il y a l'autre... il me fait peur, mais je reste pareil! Tu ne peux pas faire pareillement? Faire une exception? Il me fait moins peur que l'orage...
Je n'ai pas l'audace de lui dire. Mais je le contredit et reviens contre lui. Et, un nouveau tonnerre gronde. Je me met à grelotter dans la crainte en me cramponnant à Shockwave. «Soundtrack...  Calme-toi bon sang!» réagit le bot qui m'a créée.

Pourquoi personne m'accepte tel que je suis... Ou change selon avec qui ils sont? Pourquoi tout le monde ne m'apprécie plus après un moment? Aucune espèce me permet de me sentir avec les miens!

Je tourne la tête, en me ressaisissant et m'éloignant du mech, je vois le maître des communications avec des graphiques et calcul sur son écran qui compose son visage. Je suis comme hypnotisée par les couleurs changeantes sur son plastron. C'est intriguant et ça fout la chair de poule en même temps!

-Soundwave parle peut, mais à ça façon de communiquer et de renseigner, lâche Shockwave.
-Pourquoi vous me racontez ça? questionnais-je.
-Il analyse tes sentiments en ce moment... Et les graphiques montre que tu es en colère, que tu as peur...
-Je m'en fous! Je veux juste que cette orage cesse! Ça me fout la chair de poule! Et ça VOUS le savez! m'ecriais-je.
-La colère? s'interroge Shockwave.
-Contre vous! Et tous les autres! Je m'en vais! dis-je.
-Soundtrack... Attend!

Je me transforme et rugis. J'ai besoin d'être seule pour le moment. Malgré l'orage, je sors à l'extérieur et m'envol.
J'ai vraiment besoin d'être seule.

Je me sens pas à ma place nul part! Je me dirige vers la grotte que Shockwave m'a fait découvrir pour y passer la nuit. Je reprend ma forme humanoïde. Je m'assois à l'entrée, mais assez loin pour ne pas avoir de pluie sur moi.

À chaque coup de tonnerre je tressaille. Je m'allonge et me recroqueville. Je me redresse subitement et me lève sur mes pedes. Je décide d'aller vers le fond de la grotte où qu'il y a l'huile.

Le tonnerre s'en trouve que emplifié. Je saute dans l'huile. J'ai besoin de sentir la sensation rassurante de l'autre jour.
Tout le temps que j'ai eu la tête sous l'huile, le son du tonnerre n'était presque plus présent.

Je passe la nuit dans l'huile dans une demi recharge, les audio sous l'huile.

***

Je sors de l'huile et elle dégouline... Longeant mes courbes, chaque pièces, avec une lenteur sensuel.

À l'entré de la grotte je mute et rejoint les nuages. Je vais en direction de la maison de Shockwave, mais change d'idée... Je vais le laisser s'inquiéter un peu! Sauf s'il ne tient pas à moi, il ne s'en préoccupera pas. Tempis!

Je change aussi te de cap. Je vole en ligne droite sans but précis. Mon ouïe capte soudainement des rugissements de Predacons en colère et un cri de Bot. Je me déplace vers la source sonore. Je tournois dans le ciel tel un vautour. Ultra Magnus est au sol et tente de se défendre. Le temps que j'atterrisse, il se retrouve allongé au sol. Je pose mes pattes au sol, de chaque côté de son corps pour signifier aux trois Predacons agressif qu'ils n'ont pas intérêt en s'en prendre encore à lui. Les trois créatures sont celles qui ont voulu tuer Shockwave.

J'étire mon coup pour observer l'état du mech... Il est hors d'usage... Il ne peut pas continuer au se battre! Il lutte contre la stase. Je mute l'instant d'une seconde pour lui communiquer: «C'est moi et je vais te sortir d'ici!» Ayant repris ma forme de prédateur je grogne aux autres de partir. Ils me répondent que je n'ai pas à leur donner d'ordre.

Ça va mal finir! Ils se rapprochent de moi. Ils m'ordonne de m'éloigner de leur proie. «Non!» grondais-je. Ils me sautent déçus. Je réussis à saisir, le plus petit des trois, au coup, juste en-dessous de son crâne. Je n'hésite pas à serrer ma mâchoire pour lui rompre le cou. Les autres s'enrage et tente de me tuer. Si je ne quitte pas les lieux, je vais me faire tuer... Mais je ne peux pas laisser Ultra Magnus ici.

Je parviens à me soustraire de leur pattes et crocs... Je saisi le mech bleu entre mes griffes pour l'emmener, avec moi, dans les air. Les deux autres me suivent. Puis, arrivé près de la ville de bots les deux créatures battent en retraite. Pourquoi abandonne-t-il? Ils allaient m'avoir!

Je vole en catastrophe entre les édifices. Je ne parviens pas à garder le contrôle. Ultra Magnus est trop lourd pour moi... Du moins, dans l'état que je suis: blessée gravement. Juste devant le centre médical que je me souviens qu'on m'est emmèné, je tombe à bout de force. Je crash et Ultra Magnus glisse d'entre mes pattes et s'écrase, comme moi, lourdement au sol. Je roule sur moi-même et percute le bâtiment.

Je tente de refroidir mes systèmes, sans succès. Je me suis trop surpassé... Autant en vitesse que de rester hors stase.

Les bruits ont dû alerter les bots, car plusieurs arrivent. Je me transforme au même instant. Je réussi à informer les bots, d'une voix plus que faible: «Trois Predacons l'ont attaqué...»

J'ai l'impression que tout les sons s'éloignent de moi... Je vois de moins en moins... Mon souffle se ralentit enfin, mais d'une façon inquiétante... Je ne sens plus mon corps, seulement mon Spark... J'ai l'impression d'être mon Spark et de me détacher de mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Lun 15 Juin 2015 - 18:07

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p7-8-9

Petit up... Trois nouveaux chapitre. N'oubliez pas de me dire ce que vous en pensez! J'ai besoin de vos commentaires. Merci beaucoup!

Chapitre 7
Départ de Talitha



(Narration omnisciente)

Tout les Bots son tétanisé. Prowl est inquiet. Puis, Talitha se relève en faisant signe à Yed de se pousser. Ce qu'il fait. Puis, la guerrière à la carrosserie bleu touche à nouveau à quelques endroit et s'ensuit la mutation de la Predacons. Étant de plus grande taille que Nightroad, Talitha transporte sans difficulté la petite bot.

Talitha passe devant tout les bots, qui restent silencieux. La grande bleue transporte la dorée à l'infirmerie où qu'elle demande à Ratchet de la laisser dans cette état... Qui est en faite un état de stase. Le docteur acquiesce et demande pourquoi et comment c'est-elle mise en stase. «Je l'ai mise en stase, car elle est un danger pour tout le monde, pour le moment. Son côté Predacons à pris le dessus... et la colère aussi. Lorsque je la sentirai prête, elle pourras sortir de cette stase forcé», répond Talitha. Ratchet se met à bafouer: «Que.. Comment as-tu pu la mettre en stase? Sans le matériel nécessaire!» La descendante de Unicron ne répond pas et quitte la pièce pensant qu'elle en a trop dit.

Lorsqu'elle croise Optimus avec Moonligth dans la salle commune. «Optimus, puis-je vous parler en privé?» questionne la Prime. Optimus répond qu'il n'y a pas de problème, mais pourquoi tant de discrétion.

La bots bleue baisse ses optiques. «Parce que c'est une honte» répond la Prime, sur un ton presque inaudible. Optimus fronce les optiques. Moonligth lâche: «Qu'est-ce qui ce passe? Tu as l'air si sûre de toi... Du moins, de ce que j'ai vue jusqu'à maintenant.»

La Prime regarde la petite, avec une légère tristesse de perceptible. «Pas pour cette chose...» dit, encore tout bas, Talitha. Puis, cette dernière secoue lentement la tête de façon négative et mute en sa forme véhicule en prenant la fuite. Elle a perdu le courage de dire ce qu'elle devait dire à Optimus, car elle a trop attendu avant de lui en faire part.

Le chef Autobots observe, intrigué et inquiet, le départ de la femme sans rien ajouté.

-Moonlight... commence Optimus.
-Oui, Opi?
-Lorsque cette fembot agit de cette façon, ne pose pas de question et fait ce que tu dois faire... Comme là, il n'aurait pas fallu que tu pose de questions. Faire des aveux pour elle, n'ai pas facile. Et, cela semblait important.
-Comment je pouvais savoir, moi? questionne l'étincelant de Optimus.
-Je ne fais que t'informer pour la prochaine fois, sweetspark, réplique gentilement ce dernier. Je ne l'ai jamais vue dans cet état... Elle paraissait réellement honteuse... Que peut-elle avoir à dire qui peut la rendre de cette humeur?

Moonligth hausse les épaules, pour répondre à la question que se posait son Opiluk.

***

Talitha a roulé pendant plusieurs heures, avant de trouver un endroit qui lui plait... Sur le haut d'une falaise, l'horizon dégagé et une étendu de verdure recouvrant la terre. Une fois arrivé, elle s'y est assis, les jambes replié contre son châssis, les bras deposé sur ses genouillères et la tête deposé dessus. En ce moment, Talitha guète l'horizon, un genou au sol, l'autre replié et les deux servos touchant le sol.

La combattante est à l'affût d'un quelconque signe.

(Narrateur: Talitha)

Je dois trouvé Unicron... Avant l'heure de l'avènement. Megatron ne connaît pas la suite, par chance!

Le maître à déplacé le corps d'Unicron sur Terre, pour le moment venu, séchant que l'élu se retrouverait sur cette planète... Entre autre, moi qui se retrouverait ici. Mais je n'ai pas l'intention de suivre la destiné qui m'ai tracé! Je peux et je vais choisir mon propre chemin!
Je ne suis à personne!

Soudainement des sons de pas se font entendre... et je reconnais l'odeur, la sonprité des pas qui est lente... La pulsation du Spark.

Je ne me retourne pas et ne bouge pas, mais je demande: «Ultra Magnus, que fais-tu ici?» Il s'avance silencieusement à ma hauteur et s'accroupi.  «Que ce passe-t-il, Talitha? Tu ne semble pas être en état depuis que tu es revenue de chez les Déceptions... Explique-moi, je t'en pris! Ne te referme pas sur toi-même comme avant que nous soyons Sparkmate!» réagit ma moitié de Spark.

«Je suis désolée... Et, pardon pour la douleur que tu vas vivre prochainement», dis-je en mutant en Predacons. Je me jette dans le vide et je laisse mon anti-Spark prendre le dessus afin de rompre la liaison avec Ultra Magnus et tout les autres à qui je suis liée c'est-à-dire: Yed et les Dinobots. Je ne regarde pas en arrière. Je sais quel est la douleur de Magnus, je ressens la même. Mais, sans ce sacrifice, je ne retrouverai jamais Unicron... Puis, je ne veux pas que les Autobots me retrouvent.

Pardon Magnus...

{au même moment}
(Narration Ultra Magnus)

Je vois Talitha se jeter dans le vide et se transformer en Predacons. Je me lève aussitôt pour la rattraper. Lorsque, soudainement, une vive et atroce douleur m'assaille le Spark. J'en tombe au genou avec un servos que j'aggripe à mon châssis. Je sers les dentas par la douleur.

Par la souffrance, je m'écroule en stase forcé.

***

J'ouvre difficilement les optiques en soupirant bruyamment... J'ai mal au Spark! Rarchet passe une lampe devant mes capteur visuel en me disant de suivre le rayon de lumière. Une fois ce teste fini, je tourne la tête et vois Optimus accompagné de sa petite. «Ultra Magnus, que vous est-il arrivé?» me questionne Prime. Je lui répond: «J'étais parti à la recherche de Talitha puisqu'elle n'était pas rentré... Puis, lorsque je l'ai trouvé, elle ne semblait pas être normal... Et, elle m'a demandé pardon pour la douleur que j'allais subir... Tout de suite après, une douleur m'a tenaillé le Spark... C'était atroce! Pire qu'une coupure de lien.»

Pire que lorsque je suis revenu à la vie, et, que je n'avait plus de lien avec ma première Sparkmate... Starwind.

Optimus me regarde, songeur... À quoi pense-t-il?

Prime communiqué avec avec Prowl lui demandant de vérifier toute signature énergétique... Tout mouvement cybertronnien. «Ultra Magnus... Talitha t'a-t-elle dit ce qu'était le logo de son épaulette gauche?» me questionne notre chef. Je secoue, négativement, la tête, alors il ajoute: «Ratchet, fait des recherche dans les archives. Je suis sur de l'avoir déjà vu!»

Pourquoi Talitha m'en a jamais parlé?

Je m'assois et vois Nightroad allongé, toujours en stase. «Qu'en est-il pour elle?» questionnais-je. Ratchet me répond qu'il a tenter de la réveillé, mais qu'il est parvenu à rien. Puis, il m'ajoute que Talitha ne veut absolument pas, pour le moment, qu'elle sorte de Stase... «Si elle n'est pas là, ou je reviens pas, Noghtroad ne sortira jamais de stase, car j'ai tout essayé» complète le docteur.

J'hoche la tête, ensuite je me lève. Le médecin me dit d'y aller doucement! Debout, je n'ai aucune faiblesse qui m'assaille. Je quitte la baie médical en compagnie de Optimus et sa petite Moonligth. La petite est magnifique! Sa façons de marché, parlé et ses optiques me font tellement pensé à Starwind.

C'est une drôle de coïncidence. Mais bon, des ressemblances restent des ressemblances. Je n'ai pas à me faire de faux espoir... C'est inutile, car je sais que ma famille que j'ai eu autrefois à tout été anéantis par les Decepticons.

Chapitre 8
La rencontre avec l'ancêtre


(Narration: Talitha)

Ça fais plusieurs heures que je vole sans relâche. Mon but étant de faire le plus de chemin possible pour trouver le corps d'Unicron. Mon anti-Spark me guide à mon ancêtre...

Soudainement, une sensation étrange tenaille mon étincelle... Et une voix forte et caverneuse résonne dans mon anti-Spark: «C'est le moment de faire naître le chaos! Vient me réveillé, élu!»
Je gronde: «Unicron!»

Il est en éveille... Les signes du réveille d'Unicron vont bientôt faire surface... Le début des catastrophes commencent! Il faut que je me dépêche avant que la planète en souffre!

J'accélère ma cadence de vole. L'air vrombit par mes évents. J'ai l'impression que mes forces sont décuplé. Je me sens plus forte que jamais!

Scrap! Tous commencé en même temps!
Ça veut dire que... J'ai un étincelant en programmation? SRACP! Non, non, non!

J'atterrie et mute aussitôt. Je dépose une main, sur ma carrosserie, au niveau de mon étincelle. «Non, non, non!» Si je vais là-bas, je risque de faire une bêtise... mais je suis la seule qui à la capacité d'arrêter Unicron.

Pour la première fois, depuis longtemps, des larmes me monte aux optiques. Je vais tuer une vie innocente... Mais peu importe ce que je ferai, la prophétie l'a prédis...

Mais je ne veux pas suivre le chemin qu'on m'a tracé! Mais, si je fuis et que je ne vais pas tuer Unicron, la menace sera toujours là!

Qu'est-ce que je dois faire?

Je me transforme en Predacons avec l'intention de mettre fin à cette angoisse et cette menace!

***

Je marche sous ma forme humanoïde dans des ruines souterraine d'ancien peuple terrien. Je ne croyais pas que les humain de cette époque avait les moyens de creuser des tunnels. Puis, sur les mur, il y a plusieurs dessins et hiéroglyphes.

Je cesse mon observation, pour continuer mon chemin la tête droite et haute. Je débouche dans une grande pièce.

Je me sens surpuissante, je pourrais démolir l'armée au complet des Décepticons.

J'avance vers le centre. Le tombeau y est. Je pousse le couvert pour avoir accès au corps et le détruire physiquement. Je n'ai aucune difficulté à déplacer le couvert, contrairement à mes attentes. Les capacités des descendants sont alors déjà décuplé!

Soudainement, je perd la notion du réelle... Je ne comprend pas... Je me retrouve dans le noir. Deux corps m'apparaisse. Unicron et Primus.

(Narration omnisciente)

Talitha n'est plus là, Unicron possède son corps pour arriver à revivre. Unicron fait ouvrir le châssis de Talitha et va chercher l'étincelant en programmation. Un petit boule couleur fer est dans son servos, bougeant légèrement. Puis, ne bougeant plus, n'étant plus lié à l'étincelle de sa créatrice. Mais le corps possédé se dépêche à se rendre au corps inerte pour introduire, le bout de fer avant que l'étincelle ne s'éteigne, dans la chambre de l'anti-Spark.

Tout ce passe rapidement... L'étincelant déposé sur le châssis d'Unicron et une grande lumière mauve se met à luire. La petite chose ne possédant plus de vie, Unicron se réveillant. Ses optiques s'ouvrent sèchement. Il se redresse. «Élu indigne! Une prime dans mes descendant, c'est dégoûtant! Mais maintenant tu es à moi! Je te possède! Tes capacités sont miennes!»

(Narration: Talitha)

Les deux être mythologique se tiennent devant moi... Je ne comprend pas ce qu'il se passe. «Ou suis-je?» questionnais-je. Aucun des deux êtres me répond. Je repose ma question, mais, en criant, car une vague de colère traverse mes processeurs.

Je pose mes servos sur mes plaques de bouche, faisant de gros yeux surpris. Je ne voulais pas crier... Je ne voulais pas! Ça me fâche pas pourtant... Pourquoi je me suis mise en colère seulement pour ça... Ce sentiment n'est pas de moi!

«Merci à toi, descendante, de m'avoir apporter cet étincelant pour me ramener à la vie!» me déclare mon ancêtre.

Je tombe à genou en laissant échapper une plainte: «Non...» Une vague de colère fait à nouveau son apparition, mais celle-ci, elle est réellement en lien avec mes propres sentiments.
Je me redresse, afin de me montrer forte, et je garde la tête bien haute face à Unicron. «Tu n'as pas à te montrer forte! Car tu es faible en réalité!» me lâche Unicron.

Je gronde. Je repose la question que j'ai posé plutôt, en serrant mes dentas et en observant sévèrement le Chaos: «Où suis-je?» C'est Primus qui me répond: «Nous sommes nul part... À la croisé deux mondes ou chemins. L'anti-Saprk et le All-Spark. Moi, Primus, et mon frère, Unicron. Tu es une de mes disciples et à la fois une des descendantes d'Unicron. Tu es un tout... La destruction et la création... La vie et la mort... Mais...»

Unicron se met à hurler à l'intention de son frère: «Pas besoin de tes longues histoires! Laisse-moi tranquille et laisse-moi passé à l'action sans obstacle... Pour que je détruise TOUT!»

Je lève les optiques vers le ciel... Mais il n'y en a pas, je le remarque de ce même fait. «Un pu autre Megatron... On voit que c'est dans les gènes, les crises de colère pour des conneries! Et Primus, pardonnez-moi pour mon insolence de plutôt», dis-je en mettant un genou au sol, un servos sur le Spark. «Relève-toi...» me dit Primus. J'obéis aussitôt. Unicron lui coupe au même moment la parole:«Suffit les pitreries! Tu n'as pas à...» C'est à mon tour de l'empêcher d'exprimer ses pensés: «Je n'ai point à t'obéir!»

Une onde énergétique me traverse le corps. C'est Unicron qui me la déchargé. Je me retrouve incliné à ses pedes. Je grogne mon mécontentement. «Je ne suis pas une bête qu'on amadoue par la douleur!» sifflais-je. «Pourquoi suis-je ici?» demandais-je.

Les deux premiers cybertronniens se regardent. «Car tu as une part de nous deux, jeune fembot. La descendante de un, et le disciple de l'autre. Tu n'es pas du tout ordinaire et tu le sais. Auparavant, ce n'était jamais arrivé. Aucun descendant d'Unicron avait le Spark pur... Mais toi, ni moi et mon frère comprenons. Au début, je ne me serais jamais douté que tu étais de sa  descendance. C'est lorsque je t'ai fait Prime, il y a longtemps, que je l'ai su, car Unicron a piqué une colère.» commence Primus.

Je réfléchie à ce qu'il vient de dire et à la situation. Primus et Unicron, deux êtres totalement différent son frère. Comme moi et Megatron. Je fais part de cette dernière pensé aux deux hanthités.  Ces derniers s'observent encore. Ils ont l'air de bien s'entendre... Mais j'avoue qu'ils n'ont pas le choix en ce moment. «Là, n'est pas la question! La question devrait être ceci: qui choisis-tu d'être?» dit Primus. Unicron crie à nouveau:«Ne pense pas qu'elle va te suivre! Tout mes descendants me sont fidèles!»

Je prend la peine de répondre à la question de Primus: «Je suis à personne... Je n'obéis à personne... Je choisis d'être moi! La bots que j'ai toujours été. Je n'ai jamais demandé à être Prime...» Unicron rit moqueur à l'intention de Primus. Je continue pendant que mon ancêtre s'esclaffe:«... et je n'ai pas choisis d'être une descendants d'Unicron. Si j'avais eu le choix, je n'aurais jamais fait celui-ci, car il est honteux!»

Unicron disparaît dans une rage folle en me promettant d'atroce souffrance et de faire souffrir mon entourage. Primus, lui, reste. «Tes choix sans orgueuil... humble, ta sagesse sont ceux des Primes, tu peux renier ce que est, mais vis-à-vis les autres, c'est ce que tu représentes.»

J'acquiesce. Je ne dois pas renier ce que je suis réellement: Une Prime! C'est celle que je suis et celle que j'ai choisis d'être, ne voulant pas la mort, mais plutôt la vie!

Primus semble avoir compris ma pensé, car il hoche la tête. Puis, il se retourne et commence à marché. Je le rattrape en faisant un jogging. «Comment je retourne dans mon monde?» questionnais-je. «Je ne peux t'aider. Unicron à endormie ton Spark et à reveillé ton anti-Spark à ses capacités maximal. Ce combat est le tient... Car c'est ton corps qu'il influence, pas le miens... Si je t'entais de t'aider, ça pourrait te détruire. J'ai confiance que tu réussisse, mais ça ne sera pas une bataille simple et physique... Mais mental! De mon côté je vais tout essayer pour vous aider à anéantir Unicron. Je te laisse à ton combat...»

Puis, Primus disparaît en un éclat de lumière, me laissant seule dans mes ténèbres.

Chapitre 9
Conflit


(Narration: Yed)

Nous avons enfin trouvé Talitha. Elle se tient debout dans une pleine accompagné d'un grand Bots qui a un regard meurtrié. Ma petite ne bronche pas, ne réagit pas en nous voyant. Elle ne semble pas être là. «Tu les!» ordonne soudainement le Bot en me pointant, moi, et les autres autobots. Elle marche d'une lenteur et d'un calme que je peux reconnaître, mais que je ne comprend pas. Habituellement ce rythme de marche est celui où qu'elle se prépare au tuer un adversaire ou une proie et qu'elle est sure d'elle, de pouvoir l'achèver. Mais en ce moment sa semble être nous ses adversaires.

Une voix, celle de Talitha, résonne, paniquée, dans mon Spark: «Va-t-en! Allez-vous en! Partez! C'est Unicron... Il a endormie mon Spark... Ou somnoler... Je ne sais plus... Juste te communiquer par comm-link est difficile. Il contrôle mon anti-Spark!» Sa voix, sur cette dernière phrase, s'est étouffer... Comme si elle l'était...

Je secoue la tête dans l'incompréhension. Elle va nous tuer alors? Elle n'a pas de contrôle? Comment l'a-t-elle perdu? Comment va-t-elle revenir à elle?

Je la connais, elle est capable de tout contre n'importe qui lorsqu'elle se bat. Nous tous contre elle ne sera pas un problème! Elle nous vaincra sans difficulté!

Elle est à la hauteur de Prowl. Elle le lance comme s'il était qu'un simple résidu de ferraille. Elle s'approche de Prime et Magnus, qui sont l'un à côté de l'autre. Je cours à eux afin de m'interposer en leur criant qu'on doit fuir, qu'il faut battre en retraite et se preparer un plan efficace et longuement élaborer. Sur mes dernières paroles, j'ai attrapé un des bras, armé de sa lame, de Talitha qui s'abattait vers le Spark de son Sparkmate. Elle me frappe de son genou à l'abdomen. «Talitha, ne fait pas ça! Reveille-toi! Tu ne pourras pas me vaincre facilement... Je t'ai élevé et connais la façon que tu bats!» soufflais-je en voyant que mes mots ne lui change pas son Spark.

De son poing, elle me frappe au visage. Je crache de l'energeon. Elle n'a même pas retenu son coup. Je tourne tout juste la tête pour voir les autres prendre la fuite par un vortex, sauf Optimus et Ultra Magnus qui restent.

Je leur demande ce qu'ils font. Prime me répond qu'il doit vaincre Unicron. Magnus, lui, donne la raison que c'est ça Sparkmate qui n'est pas elle même et qu'il veut l'aider.

Ils sont fous! Moi même je m'apprêtais à quitter les lieux avant de les voir!

(Narration: Talitha)

Je crois avoir réussi à me faire entendre par Yed... Je... «Tu les!» m'ordonne mon ancêtre. Non, non, non... Je ne veux pas! C'est plus fort que moi, je ne réussi pas à faire entendre raison à mon corps...

Je me vois projeter Prowl... Et j'en éprouve un plaisir? Dégoûtant, dégradant! Puis, je continue mon avancé vers Ultra Magnus avec l'intention de lui prendre son Spark. Non! Pas ça! NOOON! Unicron, pas lui! S'il te plait!

Primus, au secours!

Puis, Yed arrive et empêche mon épée d'atteindre Magnus. Merci! Mais je me met en colère d'avoir échoué. Foutu anti-Spark et influence d'Unicron!
Yed tente de me convaincre... Tout ce qu'il dit je le sais, mais c'est comme si je n'étais pas d'accord et que ses paroles me faisait enrager... Je lui donne un coup au ventre.

Magnus se joint à la bataille... Qu'est-ce qu'ils font? Optimus va vers Unicron? Il ne peut pas toucher à mon ancêtre! Il va périr de mes mains ce foutu Prime!

Non... Je veux pas le tuer! Je vais devenir folle avec ces idées de mort... De chaos... De destruction... Qui sont contraire à mes valeurs!

Pourquoi avant j'étais apte à contrôler mes pulsions d'envie d'energeon? J'avais refouler mon anti-Spark? Ou j'étais en harmonie et le reveillé d'Unicron à tout brisé?

Qu'est-ce que je dois faire pour que tout s'arrête? Primus!

(Narration omnisciente)

Optimus est projeté par Talitha qui arrive pour proteger son ancêtre. «Personne ne touche à mon ancêtre... qui m'a élu!» lâche Talitha d'une voix lugubre. Les 3 Autobots restent tétanisés. Ce qui permet à la fembot de laisser entrevoir un sourire mauvais. «Tu les!» ordonne au nouveau Unicron. Talitha tourne légèrement la tête, acquiesçant à l'ordre, laissant apparaître un autre genre de sourire: un sourire sadique.

Elle dégaine ses armes et tente de tuer les trois Bots. Elle bouge avec agilité et presque en sautillant d'un Bot à l'autre. Les Autobots croient qu'elle y trouve un amusement. Ce qui n'est pas faux!

Talitha atteint Ultra Magnus... À l'endroit qu'elle avait tenté plus tôt: son Spark. Mais l'arme à été légèrement dévié, car le Spark de ce dernier n'a pas été désactivé. Par contre, le mech tombe au sol, sous la douleur, perdant beaucoup d'energeon. La descendante d'Unicron réussi à soumettre Optimus Prime... Il est à genou au sol sous la menace d'avoir la gorge tranché. «Tu vas mourrir disciple de Primus!» lâche la guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Lun 15 Juin 2015 - 18:12

[Fanfic] je ne suis pas ordinaire! - p5

J'ouvre mes yeux. Je me sens différente... Je vois Ratchet au-dessus de moi. Je demande donc  ce qu'il c'est passé. Il me répond que je me suis levée, sans rien dire; me suis dirigée vers le lieux où Naos et l'humaine qui l'accompagnait se trouvaient; les sauvant ainsi d'une mort certaine, car j'ai conduit les Autobots a cette endroit; que j'ai combattu les Decepticons; que je me suis écroulée; puis on m'a ramené ici, car j'étais inconsciente.

«Ha-hummm. Comment je peux avoir combattu un Decepticons si je ne suis qu'une humaine? Et l'humaine avec Naos, c'était moi! Voyons Ratchet! Hum...» commençais-je en m'assoyant et reprenant:«C'est moi où tu a rétrécie?» Puis, je vois des petits êtres au sol: des humains!

«Qu'est-ce qui se passe? Ratchet... Explique-moi!» lâchais-je commençant à paniquer et à avoir peur. Il semble me trouvé dingue puisqu'il dit:«Comment connais-tu ma désignation? Nous nous sommes jamais rencontré... Tu te crois pour une humaine?» Je lui répond que c'est moi Zoé!

-Impossible... lâche le médecin.
-Ça à l'air que oui, Ratchet... Explique moi, svp! suppliais-je ne comprennent pas, malgré que lui aussi ne semble pas comprendre.
-Ça devrait être toi la mieux placée pour me le dire... mais ta carte mémoire est totalement effacé, dit Ratchet en me faisant un scan rapide au niveau de ma tête. Les données accumulées sont récentes. L'hypothèse que je peux émettre est celle-ci: Tu as été mise en stase, forcé par les humains qui t'ont étudié, alors que tu utilisais ton holoforme. Puis, les scientifiques t'ont surment effacé ta mémoire en entier. Accidentellement ou voulu. Ce qui expliquerait que tu ne te souvenais pas que tu étais Cybertronnienne et que tu pensais être humaine. Ce ne sont que des hypothèse, je te lerapelle.

-Oui, j'ai été adopté, lorsque j'étais petite, alors... Mais... Je comprend pas quand même!
-Tu viens juste de retrouvé ton corps... C'est simple, continue Ratchet.
-Mais comment j'ai pu bouger, lorsque les Transformers utilise l'holoforme ne peuvent utiliser leur vrai corps?
-Certain le peuvent... Mais dans certain événement, ça arrive sans que le bot le veuille. Comme toi ça a du se produire à cause du stresse et la peur de mourrir, mais en ayant le désir de lutter... Mais ne prend pas ce que je dis pour acquis! Je me répète: ce ne sont que de simples hypothèses!

Vraiment étrange tout ça. "bwaaaah"! Tout ça est de la science-fiction pur et très bien arrangé par le "gars des vues".

Naos s'approche et demande ce qui ce passe. Le médecin explique et mentionne mon nom. Il a l'air... Je ne sais pas... Surpris? Curieux? Étonné? Ce qui est normal après tout.

Puis, il me sourit. Je connais ce sourire... c'est lorsqu'il a une idée ou une plaisanterie qui lui passe dans la tête. «Tu es une Autobots... Qui ne sait rien faire? Comme un étincelant qui apprend?» me nargue-t-il. Je lâche à la rigolade: «Alors, tu n'aura qu'à être mon prof, à la place de mon gardien, maintenant!» Naos dit que ça serait marrant. Je reprend: «Je ne devrais pas me trouver un nom plus... robot? Car Zoé, ça va faire etrange ...»

Naos me sourit encore, étant d'accord et sort plusieurs nom, dont certain sont vraiment ridicule et qu'il fait exprès. Moi aussi je m'y met. C'est amusant... Naos et moi faisons les pitres et disons même des noms humains... Voir des vieux noms tel que Georgette, Rose, Gertrude.  Ratchet, qui s'énerve a nous voir faire les imbéciles, lâche: «Que dirais-tu de Nova?» Je le regarde et dis:«Ouais! Tres bonne idée! C'est jolie! Merci! Mais... J'ai quand même envie de continuer!» Voyant se fâcher davantage je cesse de faire l'idiotie et je répète que le nom de Nova est parfait.

Naos me lâche:«T'as peur de notre doc? Il parle plus de ce qu'il agit, alors ne t'inquiète pas!»

Uné étape de faites dans ma nouvelle vie. En tout cas, je le prend vraiment bien! Après tout, plus rien me rattachait aux humains et je ne les ai jamais totalement apprécié. C'est peut-être pour ça qu'eux non plus m'aimait pas... Sans le vouloir on se sentait très différent. Puis, au pire, si j'ai à nouveau besoin d'être humaine je pourrais utiliser mon holoforme... lorsque je serai comment l'utiliser.

Être transformers fait mon affaire!

Naos prend une posture bien droite, les bras dans le dos et dit:«Chère élevé, veuillez me suivre! Votre entraînement va commencer!» Je m'esclaffe. Ratchet se fâche encore et nous expulse dehors de la baie médical.

Mon ami et moi,une fois sortie, nous mettons à rire. Je crois que nous allons être assez inséparable et insupportable... Tout en s'entandant bien et étant fou-fou.

***

Ratchet à expliqué la situation à Optimus, juste pour qu'il soit au courant. Je vous rappelle que maintenant je me nomme Nova. Personnellement, c'est beaucoup plus jolie que Zoé. Aussi, j'ai commencé à recevoir des entraînements. De la part de Naos. Mais je suis une incapable et Naos est patient.

Je suis debout à l'extérieur, à ses côtés, j'ai une tête de moi que mon ami.

«Alors, tu es prête à tenter la mutation?» me demande-t-il. Je lui rétorque que j'espère qu'aujourd'hui sera enfin la première fois.

Oui, je suis une transformers qui ne sait pas muter.

Naos s'adosse au mur et m'observe. «Arrête ça!» dis-je. Il rigole encore en me demandant:«Tu vas me sortir excuse que je te déconcentre?» Je fais mine de bouder. «Je t'ai vexé? Ah, mais... Fais pas cette tête! Je plaisantais!» se justifie Naos.

Je laisse paraître un grand sourire. «Quoi? Tu as fait semblant d'être frustré? Je ne pensais pas que tu étais une comédienne!» dit-il. «Bon... Alors... Comment on se transforme?» pensais-je à haute voix, tout en n'écoutant plus mon ami.

Puis, je tente une nouvelle fois de muter. Je réussi à me transformer. Lorsque mon tronc commence à avoir ses pièces qui bouge ça me rappelle la façons dont on retire un T-Shirt. Je me trouve vraiment étrange de faire cette comparaison.

«Oh, bah! Ça alors! T'as enfin réussi!» s'écrie Naos. Je crois que muter à débloqué tout ce qui vient avec le fait d'être une machine autonome... Car je me sens capable de tout!

Je fais vibrer mon moteur. Naos se transforme à son tour en lâchant: «On va aller voir ce que t'as dans le ventre!» Je lui demande s'il n'a pas honte de défier et de demander à une femme ce qu'elle a dans le ventre. Il s'exclame:«Ouais, mais toi c'est pas pareil! Tu n'es pas trop fi-fille et tu te fous que ta carrosserie soit sale!»

Sur cette dernière phrase je met la pédale à fond et je pars à la course. Naos me suit immédiatement en me criant de l'attendre.

«Allez les Autobots! C'est l'heure du lavage!» crie un soldat dès que Naos et me revenons de notre escapade. Naos tente de passé discrètement et me dit de faire pareil puisque c'est pas agréable. Mais, un soldat nous voit aussitôt et nous ordonne d'aller rejoindre les autres. Après tout un bain de fera pas de tord puisqu'on a de la boue jusque sur notre vitre.

Une fois regroupé, j'entends la voix de Croshair qui interpelle Naos:«Aie, depuis quelques jours on te voit plus, comment ça?» Le bot vert est stationné à ma diagonale.  Mon ami rétorque que ce n'est pas de ses affaires. «Arrêtez les gars!» lâchais-je. Des humains viennent frotter ma carrosserie et celle de Naos. Et moi, je tente et réussi à utiliser mon holoforme. Je vais naturellement nettoyer Naos comme à mon habitude avant de savoir que j'étais une fembot. «Toi, tu sais Nova? Tu es vraiment mignonne!» dit-il en faisant ronronner son moteur.  

Les mecs sont tous pareils! Même chez les robots extraterrestres!

«Lâche-moi les basket!» m'exclamais-je. «Tout doux princesse! Je voulais juste t'en faire part... Puis, tu peux apprendre à me connaître... Je suis mieux que Naos!» continue-t-il. Je lui réplique que j'ai autre chose à faire que de me faire draguer.

Je frotte la carrosserie de Naos. Il frissonne et son moteur laisse échapper un petit ronronnement qui disparaît aussi vite qu'il est apparu. J'ai tout juste fini son lavage... «Fout-lui la paix Croshair!» déclare mon ancien gardien. «Je ne te parlais pas à toi! Je fais ce qui me plait!» renchérit l'autobots vert. J'éteint le programme holoforme, avertie les humains qu'ils s'éloignent, ce qu'ils font aussitôt et reprend ma forme humanoïde. «Vous allez vous calmer! Croshair, je ne veux rien savoir de toi, c'est clair! Naos, je suis apte à me denrouiller seule! J'espère que c'est clair!» dis-je en colère. Je me retransforme sagement pour que mon nettoyage se termine le plus rapidement possible. J'utilise même mon holoforme pour accélèrer le processus.

Lorsque le bot vert quitte le regroupement de lavage de véhicule, je me calme finalement et décidé de prendre mon temps. C'est aussi à ce moment que Naos utilise son holoforme et qu'il me dit qu'il va m'aider pour que je finisse plus vite. Du coin de l'œil, je le vois s'approcher de moi. Il prend un chiffon et m'aide à terminer le frottage que les humains ont arrêté de faire voyant que je m'en occupais.

Je ne regarde pas ce qu'il fait, mais je le sens... Même si je suis sous mon holoforme. Dans mon corps de fer, un frisson me parcours, puis une bouffée de chaleur, s'ensuit un sentiment qui m'étreint le Spark... Une douce sensation. Sous ma forme humaine, j'arrête de frotter ma carcasse de géante et je ferme mes yeux. L'émotion est forte et plaisante. Je n'ai jamais resentie un sentiment du genre. Sous ma mains, déposer sur ma ferraille, je sens la température monté. C'est quoi ce bordel? «Naos! Je vais finir le lavage seule, il en reste plus beaucoup!» finis-je par dire. Il me demande si je suis sur. Je lui rétorque que oui. Aussitôt qu'il enlève ses mains de ma carrosserie, je reprend tranquillement mon état normal.

Mon ami lance le chiffon dans le sot plus loin et fait disparaître son corps d'humain.

Qu'est-ce qui s'est passé?

Je termine de frotter tout continuant de repenser l'événement. Tentant de comprendre pourquoi j'ai réagi comme ça.

Je fais disparaître mon hologramme et reprend ma forme humanoïde. Naos mute aussi en bipède. «Ça va Nova?» s'inquiete-t-il. «Oui, oui», répondais-je, en sortant de mes pensées.

Il me demande si je suis certaine. «Pourquoi ça n'irais pas?» questionnais-je. Il répond qu'il ne sait pas. Il ajoute que j'ai l'air troublé. «Non, non, c'est correcte!» répliquais-je.

Je tourne la tête vers l'entrée du bâtiment de la base et je vois Optimus sortir de là. Il s'approche de nous d'un pas calme. Naos et moi allons vers lui d'un même pas synchronisé. «Que passe-t-il?» questionnais-je. Optimus me répond pourquoi ça devrait toujours aller mal.
Honteuse, j'entre ma tête entre mes épaules et demande pardon.

-Je veux voir comment tu agis et réagis sur le terrain, continue Prime. Mais sans Decepticons. Je ne veux prendre aucun risque pour le moment.
-D'accord, dis-je et je regarde Naos.
-Tu peux venir aussi Naos. Puisque vous semblez tant inséparable vous deux.
-Nova est une bonne amie... La meilleur que j'ai eu jusqu'à maintenant, dit mon ancien gardien.
-Moi, c'est mon premier ami... Alors, c'est un peu normal. Puis, les autres bots... Je sais pas comment le dire... C'est pas pareil. J'aime mieux être en compagnie de Naos, voilà tout! Mais j'avoue que j'ai pas trop appris à connaître les autres, lâchais-je.

Les deux bots me regardent. «Quoi? J'ai dit quelque chose de mal?» m'inquiétais-je. Qu'est-ce qui se passe dans leur cerveau de robot?

C'est Optimus, immédiatement après mon commentaire qui dit :«Pardon... Allez! On se transforme!»

Ils ont agis bizarrement!

Optimus passe devant nous.

Il a vraiment un jolie look... Une belle carrure, de longue jambe... Comme Naos, mais lui en version plus petite.

Je secoue ma tête. Pourquoi je pense à ça moi? Je commence à penser aux mechs? Pffff, n'importe quoi! Quoique-euh... Non! Je ne dois pas commencer ça... J'arrête, maintenant!



À suivre...
Je sais... Le moment avec Optimus n'est pas en lien, mais moi je le sais que oui, il va y avoir un lien quelconque... Dans le prochain chapitre.
Dites-moi ce que vous en pensez de cette fic! J'ai vraiment besoin de vos avis, ils seront vraiment apprécié. J'ai l'impression que n'apprécie pas trop cette fic...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Crosshairs
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 1880
Age : 22
Localisation : belgique, charleroi
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Sam 20 Juin 2015 - 17:52

une bonne fanfic continue come çà ^^

_________________ _________________ _________________ _________________

sérieux?! J'hallucine-crosshairs AOE | alias sideswipe801 ou side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mar 23 Juin 2015 - 21:54

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p10

Chapitre 10

(Narration omnisciente)

Les deux assaillants de Soundtrack retournent sur leur territoire. «Où étiez-vous? Ou est le petit FullSpin? Pourquoi vous sentez l'energeon? Pourquoi êtes-vous blessé? Vous vous êtes battu?» rugit Predaking lorsque les deux Predacons agressif dépose une griffe au sol. Le plus grand des deux bêtes mutent et s'incline. Ce dernier dit: «Un intru-Bot sur notre territoire! Nous lui avons donné sa leçon! Il disait qu'il était de passage, mais il se dirigeait tout droit vers, ici, le centre de not'...» Le Predacons vert, celui qui vient de parler, se fait saisir à la gorge par un servos de Predaking. Le grand vert se retrouve suspendu à bout de bras du roi, les pedes gigotant dans le vide. «Était-il armé? Était-il plusieurs?» questionne Predaking, avec un timbre de voix assez colérique. L'autre pris entre les chiffres de son chef donne une réponse négative à chaque interrogation. «Sauf, qu'il a sortie des armes après que nous ayons commencé à lui cracher des flammes et un autre cybertronnien est arrivé pour l'aider» grogne le dernier, avec dégoût.

Le Predacons est projeté par son roi qui lui cri: «On n'attaque pas s'ils ne nous attaque pas! Je vous en avait informé de cette règle! Si MON territoire leur coupe le passage le plus court dans un moment urgent, les Bots ont l'autorisation! Lui as-tu simplement demandé?» En se tenant la gorge, le vert réplique que non et qu'il s'en fout, car les Bots sont des être inférieurs et impuissants, qu'ils ne méritent pas de vivre!

«Tente de changer ta manière d'être... C'est grâce aux Bots que Cybertronnien est revenue à la vie et c'est grâce à ces mêmes Bots que TU vies!» rétorque Predaking.

«C'est aussi grâce à eux que FullSpin est mort!» rugit le Predacons pri entre les griffes de Predaking. Ce dernier montre les dentas, en colère: «Un bot qui tue un Predacons, lorsqu'il est en nombre inférieur, je n'y crois pas!» Predaking lache son inférieur. Il désir en apprendre plus sur ce qu'il s'est passé!

{À Iacon, quelques cycles après les événement avec Soundtrack}

Dans un centre médical de Iacon un bot rapporte au médecin en chef, Ratchet: «L'état d'Ultra Magnus est stable! Mais... Celui de la Predacons ne cesse de changer» Ratchet, qui était concentré à analyser les dossiers de bots, relève la tête en soupirant. «Va t'occuper des autres patients pendant ce temps!» dit le médecin à son subordonné.

Ratchet marche rapidement vers la salle où est intasllée la Predacons. Il se remémore son arrivé catastrophique:

"Des bots c'était mis à crier: «Predacons!» Ensuite un grand bruit d'une masse de métal qui s'ecrase. Ratchet était sortie en courant du centre. En voyant Ultra Magnus et la création de Shockwave, il s'etait posé des question avant de voir qu'ils étaient gravement blessé. La Predacons s'était mise à expliquer brièvement les événement passé. Puis, elle est sombrée dans une stase d'urgence.

Le médecin en chef avaient fait transporté les bots dans la salle d'urgence. Il ne savait plus où donner de la tête, qui soigner en premier. Même s'il avait des subordonnés qui en étaient capables de l'aider... Mais pas pour ce genre de blessure, qui sont trop importante."

Arrivé dans la salle, Ratchet fait un scan à la Predacons orange. Tout semble correcte, lorsque, dans son analyse, il trouve deux problèmes qui affaiblit sa patiente: réservoir d'energeon instable et une blessure interne qui n'est pas soigné. «Pourquoi je n'ai pas vue cette blessure plus tôt? Et comment fait-elle pour vivre avec un réservoir qui n'est pas en état de marche?» s'interroge le docteur, à voix haute, et commençant immédiatement les réparation.

{Dans un des laboratoires de Shockwave}

Soundwave ne fait pas un mouvement, sauf bouger sa tête en fonction de Shockwave pour toujours le garder devant ses capteurs visuels. Le spécialiste en communication tente de comprendre le comportement de son "ancien" compagnon d'arme. Le scientifique fait les cents pas, marchant de long en large dans tout son laboratoire. «Où peut-elle bien être? Elle serait supposée être revenue!» ne cesse de répéter le colosse violet.

Lorsqu'il entend une voix sortant de la radio-communication. Soundwave prend les devant, il affiche les coordonnées du bots qui tente de les rejoindre ainsi que l'identité. C'est Ratchet qui fait un appel du centre médical de Iacon.

«Soundwave, ouvre la communication», ordonne le scientifique. Le spécialiste hésite, ne comprenant pas la réaction de l'autre mech. Ce dernier lui rappel qu'il n'y a plus de guerre et que, sinon, Rarchet aurait codé son signal. Soundwave cède et permet à Ratchet d'avoir contacté avec eux.

-Shockwave à l'écoute, dit le mech.
-Ne cherche pas ta dernière création, la Predacons orange. Elle est ici, au centre médical, informe le docteur. Elle a subit de blessures graves.
-Que c'est-il passé? Est-elle en dangé?
-Ne t'en fait pas, elle est hors d'état critique... Elle s'est stabiliser ce matin. Je n'ai eu aucune pause pour t'informer avant. Pardonne-moi. Elle est arrivé, il y a trois cycles. Mais nous sommes pas sûr de ce qui est réellement arrivé. Nous attendons son réveille ou celui d'Ultra Magnus pour connaître les événements.

Pensé de Shockwave: «Trois cycles... Le même temps qu'elle est partie.» Je lui informe que j'arrive dès que j'ai fait quelques trucs. Soundwave et Ratchet mettent fin à la communication au même moment.

{Un cycle et demi plus tard}

[Rêve]
(Narration Soundtrack)

Plus je tente de me rapprocher de Shockwave, plus il s'éloigne. Je cesse de marcher, il se rapproche. Je le fuis, il me suit. Je m'arrête, il s'approche de moi et...

Une grande ombre nous couvre. Nous sommes entouré par des ténébres. Puis, elles prennent Shockwave et l'emporte. Je me retrouve seule dans le noir. Il se met à gronder et à éclairer: une orage sortant des ombres épaisses. Soudain, un rugissement de Predacons. J'entends leurs pas. Je vois la luminosité de leurs optiques. Ils tournent autour de moi, prêt à me bondir dessus, tel des chasseurs qui s'amusent à effrayer leur proie juste avant de la tuer.

Lorsque j'ai l'impression qu'on me tient le servos. Je me retourne et le Predacons vert me saute à la gorge.

[Fin du rêve]

Je me redresse vivement, en panique. On me tient le servos... Je deviens davantage affolée. Ce même servos me lâche la main, pour venir se poser sur une épaule, m'obligeant à me rallongé.

Je suis impuissante et faible...

Cette obligation à rester coucher ne fait que accroître ma frayeur. Lorsqu'un autre servos commence à me câliner le dessus du casque. Un seul Cybertronnien m'a fait ça jusqu'à maintenant: Shockwave. Je m'apaise donc et je prend le temps d'observer le lieu où que je me trouve et le bot qui se tient à mes côtés.

C'est belle et bien celui que je croyais. Et je crois être dans le centre médical... Alors j'y suis parvenu? Et Ultra Magnus?

Je lui souris faiblement en fermant les optiques sous les caresses.

«Où as-tu été mettre ton nez?» lache le mech violet. La question me fait subitement ouvrir les optiques. Je lui répond, d'un murmure: «J'ai sauvé le Spark d'Ultra Magnus!»

Shockwave secoue la tête, une énième fois depuis que je le connais.
Il retire son servos de mon casque pour le dépose sur le mien. Nous ne disons plus un mot. Je m'endors.

Je me réveille en douceur et en m'étirant. Je regarde vers l'entré et vois Ultra Magnus qui se tiens dans le cadrage et qui se dépêche à partir. Je parle fort: «Messieurs?» Il revient sur ses pas. «Vous allez bien?» demandais-je sur un ton de voix normal. Il me dit, sans me répondre à ma question: «Merci pour m'avoir sauvé la vie!» Et il part deux pas sèche et rapide, pour vrai cette fois.

J'ai fait quelque chose de mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mer 24 Juin 2015 - 19:02

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p11

Chapitre 11
Départ


(Narration Soundtrack)

Je marche dans les ruelles de la ville en compagnie de Shockwave. Je lui raconte ce qu'il s'est passé et il m'écoute attentivement. Lorsque j'ai fini, il me demande pardon pour avoir été bête avec moi, que s'il n'avait pas agit de la sorte, je ne me serrais jamais trouvé dans cet état. Je secoue vivement la tête et passe devant lui, cramponné sur mes pedes, en déclarant avec une pointe d'agressivité: «Si je n'étais pas partie, Ultra Magnus aurait été tué!»B

Shockwave recule de deux pas comme s'il était pret à fuir.

J'échappe un glapissement en saisissant qu'il a eu peur de moi à cause que j'ai levé le ton. Mes épaules s'affaissent. Je baisse ma tête, regardant le mech violet d'une façon piteuse. Faisant mon chat potté (*Pour ceux qui on regardé les films de Shrek*).

Puis, il recule davantage. Cette air lui fait peur?

Lorsque j'entend des sons de métaux qui griffes le sol et que je sens un vent dans mon cou que je qualifierais davantage de souffle. Je relève la tête. Je vois un Predacons.

Je saute de peur en me transformant et en m'éloignant de lui, me retrouvant devant Shockwave et faisant fasse à l'autre bête.

Je feule en entrouvrant la gueule. Je mors le vide, afin qu'il perçoive mon agressivité, tout en ayant le queue qui balance, de gauche à droite, en vitesse. S'il approche, je lui sectionne la gorge comme j'ai fait à son pair.

L'autre bête mute en bipède. Je siffle comme un serpent.

«Alors, tu sers d'animal de compagnie aux bots? Quel honte! Tu aurais mieux fait d'être morte. Moi et les autres ne te lâcherons pas! Nous te traquons!» s'exclame un de ceux qui m'ont presque pris la vie.

D'autre Predacons arrive et nous encercle. Mon cauchemar!

Je décolle en vitesse en agrippant Shockwave au passage. Je réussi à voler entre les immeubles et à larguer le mech au centre médical. Aucun Predacons s'y arrêtent. Ils me poursuivent tous.

Je parviens à les distancer, puis à les semer après de longues minutes de vol: virage serrée entre les immeubles, éviter leur jet de flamme...

Je me cache dans une petite ruelle, sous ma forme de bête, à bout de souffle. J'hésite à sortir de ma cachette et aller rejoindre Shockwave. Et pourquoi les autres m'en veulent tant pour ce que je fais? Puis, JE NE SUIS PAS UN ANIMAL DE COMPAGNIE! Je reste seulement avec mes amis!

Je prend le risque et sort à découvert, sous ma forme humanoïde. Je cours au centre médical.

J'y entre en catastrophe. Shockwave parle avec le médecin qui m'a soigné et avec le not que j'ai sauvé. Lorsqu'il me voit il se retourne et quand qil réalise que c'est moi, il cours à moi. Épuisée, j'ai les servos sur mes genouillères. Lui, il me passe un servos dans le dos en me demandant si je suis correcte. Je plonge mon regard dans ses optiques en acquiesçant.

Il se relève subitement et retourne vers Ratchet et Ultra Magnus.

Pourquoi il a évité mon regard? Il m'en veut?

Les trois mechs semblent mettre quelque chose au claire. C'est le mech violet qui se retourne: «Soundtrack, tu vas partir quelques temps sur une autre planète, le temps qu'ils se calment.» Je me redresse en tournant la tête sur le côté, n'étant pas sur de comprendre. C'est Ultra !agnus qui prend le relais: «Tu m'accompagneras avec Arcee, Bumblebee, Bulkhead et Rarchet.» Je me retourne vivement vers Shockwave en interrogeant, avec une légère peur: «Et vous, Shockwave?» L'air passe frénétiquement dans mes systèmes de refroidissement.

Le scientifique s'approche de moi et, à un pas, il dépose son servos sur mon épaule. «C'est toi qui es en dangé, pas moi. Je resterai ici pour comprendre ce qu'il se passe», declare-t-il. Non, non, non! Il ne m'a jamais abandonné! Tout mes amis étaient pres de moi sur Cybertron, mais en allant sur l'autre planète, je ne serai plus à deux battements d'aille d'eux!

Des larmes d'énergeon commencent à couler. D'un chiffre, Shockwave je les essuies délicatement. «Ne fait pas ça, veux-tu? Agis en Predacons mature, pas en gamine, Bot. Ce sera qu'un pont spatial qui nous séparera», tente-t-il de me consoler. Je redresse me colle contre lui. Je sens un malaise de sa part. C'est ma faute? Je me décolle donc.

«C'est quoi un pont spatial?» questionnais-je. Shockwave regarde Ultra Magnus qui acquiesce et qui part. Le mech violet et le doc le suivent. Je les suis, sans hésiter pour ne pas me retrouver seule. Mais, ils ne m'ont pas répondu!

Nous arrivons dans un autre lieu. Une drôle de structure en forme de cercle est présente. Puis, la même lueur composée de plusieurs couleur, de lorsque Soundwave est apparue, se manifeste à l'intérieur de la structure.

Je recule, ayant peur de voir surgir le même mech. Rien. C'est aussi à ce moment que Shockwave me dit que c'est ça le pont terrestre. Arcee, Bumblebee et Bulkhead arrivent. Lorsqu'ils me voient, ils me saluent, tout comme moi qui leur renvoie le servos. Ultra Magnus donne l'ordre aux Bots de passer, ce qu'ils font aussitôt. «Soundtrack, tu ne devras pas utiliser ta forme Predacons sur la planète où nous allons et reste discrète», lache Ultra Magnus juste avant de m'ordonner de passer. Shockwave me glisse un mot avant que je parte: «Écoute les règles de ce Bot pour que tous ce passe bien... Mais n'hésite pas à te transformer s'il y a un danger et que tu dois te proteger.»

J'hoche la tête et m'avance vers le vortex.

Ne t'inquiète pas pour ça Shockwave! Si un dangé me menace où les menace je désobéirai! Je commence à comprendre cette chose: si ça vaut la peine (sauve une ou des vies) de contredire les ordres, il faut le faire sans hésiter!

(Narration Omnisciente)

{Événement passé chez les Predacons juste avant leur attaque auprès de Soundtrack, version raccourcis}

Le Predacons vert faisait la leçon à tout les Predacons, tentant de les rallier à lui pour soumettre les Bots. Ce qui fonctionne bien, car la majorité se joignent à lui. Sauf, Predaking, Darksteel, Skylinx, le Predacons aux yeux vert et deux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Ven 26 Juin 2015 - 12:33

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p12

Chapitre 12
Sur Terre



{Sur Terre}
(Narration Soundtrack)

L'endroit est étrange... Nous venons d'arrivé... Arcee, Bumblebee, Bulkhead semblaient pressés d'arriver ici. Je ne sais même pas pourquoi. J'avoue que je ne leur ai pas demandé.

Lorsque je vois trois petite être humanoïde miniature. J'ouvre grand les optiques. C'est quoi?
Un des petits qui à la voix d'une femelle s'écrit: «C'est qui elle? C'est une nouvelle? Depuis quand elle est avec vous? Comment tu t'appelle? Tu connais notre planète? Ah et... Où sont les autres?!»

Elle est étourdissante!
Bulkhead lui répond. Je n'écoute pas, car Ultra Magnus me préviens que ce sont les êtres vivants de cette planète et qu'on les protège... Qu'on ne doit pas les manger.

Quoi? Euh?
«Pourquoi je voudrais les manger? Ce n'est pas comestible des organics! C'est seulement l'energeon que nous pouvons ingérer», lâchais-je. Il se passe un servos au plastron, découragé. Qu'est-ce que j'ai dit?

Je tourne la tête au nouveau cri de la Terrienne: «Aie, oh! C'est quoi ton nom à toi la orange?» Elle est maintenant grimpé sur une plaque de métal mince... Semblant être conçu pour qu'ils soient à notre hauteur.

-Moi? dis-je en me pointant du chiffre.
-Bah, ouais, t'es la seule qu'on connaît pas.
-Miko! Soit plus aimable! réagit Bulkhead.
-Pourquoi? demande-t-elle.

Bulkhead hésite pour dire je ne sais trop quoi, puis il lache finalement parce que je suis une invité. «Depuis quand on a des invités?» continue-t-elle en recevant un coup de coude de la part du plus grand des trois humains.
«Il faut pardonner Miko, elle n'a pas sa langue dans sa poche», commence le petit homme qui à frappé la petite femelle. «Que veut dire: ne pas avoir sa langue dans sa poche?» questionnais-je. La petite humaine me regarde d'un air "tu veux rire de nous?" et elle commence à s'esclaffer.
Qu'est-ce qui a de drôle?

-Tu n'as pas eu de mise à jour, toi? Bulkhead, il lui manque des boulons à celle-là! Non?
-Miko, arrête tout de suite! C'est désagréable ce que tu fais! ordonne Bulkhead.
-Roh! Allez, dit! Il lui manque des boulons?

Elle rit de moi parce que je ne comprend pas une expression?
«Raaah!» soupirais-je en fermant les optiques. «J'ai dit quelque chose de mal?» réagit Miko. Bumblebee arrive à mes côtés, en me déposant un servos sur l'épaule et me dit de le suivre, qu'il me montre ma chambre. Je laisse échappé un roucoulement, qui roule au fond de mon vocaliseur, de surprise. Pourquoi la situation change aussi vite?

Pendant qu'on marche dans le couloir Bee me dit: «Je suis désolé pour ce que dit Miko, Jack à raison: elle n'a pas la langue dans sa poche. Puis, cette expression veut dire: ne pas savoir tenir sa langue, dire tous ce qui ce passe dans ta tête, mechante ou gentil.»

Je garde, encore, la tête basse. Il me demande ce qu'il ne va pas, si c'est à cause de Miko. «Je ne sais pas... Un peu? J'ai juste envie d'être sur Cybertron à voler... Être avec Shockwave» dis-je. Bumblebee me demande comment est le scientifique avec moi. «Ça depend... Protecteur, aimable, patient, comme qu'il peut ne pas se soucier de toi... Mais, c'est quand il ne réalise pas l'impact de ses gestes et paroles», expliquais-je en me remémorant les moments pendant les orages et les bons moment passé avec lui: le distributeur d'energeon, la source d'huile, l'explosion qu'à causé les deux vortex.

Je rajoute, faiblement à moi même: «Ses câlins...» Bumblebee me jetté un regard, ne comprenant pas et n'étant s'endoute pas certain de ce qu'il a capté.

On arrive finalement devant une chambre. Il m dit que celle-là, c'est la mienne. Il me pointe du chiffre celle des autres, au cas où j'aurais besoin de quoique ce soit et il me dit que la salle du distributeur d'energeon est plus loin, à gauche. «Dans ma chambre, je peux me transformer pour recharger?» osais-je lui demander. Il me répond que je devrai posé cette question à Ultra Magnus, car c'est lui qui décide.

Nous retournons maintenant à la salle principal. Miko cri: «Alors, on va choisir ton modèle de voiture?» Ultra Magnus dit que je n'ai pas le droit de sortir de la base, pour des raisons privés et du même fait je n'aurai pas besoin de mutation. Tous ça dit sur un ton qui ne permet pas de poser des questions, et ce, en appuyant chacun de ses mots.

Les deux autres humains finissent par pouvoir dire un mot... Ils se présentent. Le grand se nomme Jack, le petit se désigne Raphaël, mais tout le monde l'appel Raph. Miko s'approche plus près de moi. Elle grimpe sur le premier barreaux de la minuscule rampe (du moins, pour moi, elle est minuscule) et elle maintient la deuxieme et derniere barre de fer. Elle se penchant légèrement vers l'avant s'étirant le cou... Comme pour me rejoindre... Avec un air de curiosité. Elle fini par demander: «Pourquoi tes yeux sont verts?» Je cligne des optiques. Optiques est égale à yeux sur cette planète. Bon à savoir!
«Je ne sais pas... Et toi, pourquoi tes yeux sont de cette couleur?» questionnais-je pour lui faire comprendre qu'on ne choisis pas.

Je m'éloigne d'eux et vais vers Ultra Magnus qui est légèrement à l'écart pour lui demander si je peux me transformer lorsqu'il est temps pour moi de recharger. Une fois posé, il me rétorque aussitôt un "Non!" catégorique. Le ton qu'il a pris signifiait: impossible de revenir su cette question.

Comment je vais dormir moi? Je ne dors pas sous ma forme humanoïde... Sauf les fois que je suis tombée en stase et une autre fois parce que je me suis mise à recharger d'épuisement. Oulàlà! Je ne pourrai jamais recharger correctement!

Il m'empêche de me transformer et m'oblige de rester entre ses quatre murs! C'est pas plaisant! C'est pas juste les autres partent et viennent comme bon leur semble. Comme là, ils viennent tous juste de partir avec les trois humains. Pffff!

Le temps est long et l'épuisement commence à ce faire sentir. Je vais dans ma chambre au même moment où que j'entends les autres revenir.

Dans la salle qui m'est destiné, je m'assois sur se qui est supposé être ma couchette et décide alors, d'aller dans un coin de la pièce, ne trouvant pas le lit confortable... Comme les bots semblent pourtant énormément apprécier.

Assise dans le coin, les jambes repliés contre mon châssis, je ne fais que penser... Car je n'arriverai jamais à m'endormir, étant loin de tout et n'ayant pas la permission de muter.

Je pense à tout ce qui arrives. J'ai peur, peur pour moi, peur pour Shockwave puisqu'il est sur Cybertron et que les Predacons savent où qu'il vit. Pourquoi tout le monde fait comme si j'étais dangereuse? Pourquoi ils ne me traitent pas comme les leurs? Je ne leur ai jamais fait de mal, pourquoi il me traite de la sorte? Je ne leur ai j'ai demandé quoique ce soit! Sauf, me balader en ville!

Pourquoi on m'a créée, si c'est pour toujours me dire que je fais rien comme il se doit? Pourquoi Shockwave m'a créée différente des autres Predacons? Ça aurait tout changé! Peut-être pas...

Je ne sais plus quoi pensé! Je veux juste être avec Shockwave, couché au pied de sa couchette, sous ma forme de bête! Je veux les câlins de Shockwave.

J'entends les Bots se souhaiter "bonne nuit" ou "bonne recharge". Je reste encore planté dans mon coin à me passé d'autre illusion, idée, souhait, questionnement (tout ce que vous voulez!) dans mon processeur.

Je reviens à une pensé: Je veux être avec Shockwave! Je veux avoir ses câlins! Je veux me blottir contre lui! Je veux lui parler!

Mes optiques sont humides depuis un bon moment, déjà. Je renifle et me passe un servos sur une plaque, essuyant une larme qui s'est échappée. Je me secoue, me disant que Shockwave ne veut pas que j'agisse en gamine... Mais c'est ce que je suis! C'est vrai! J'ai seulement que quelques jours de vie!

Une idée me passe dans le processeur: la machine que Ultra Magnus pianote toujours dessus et qu'il communique avec tout les autres! Je peux parler avec Shockwave là-dessus!

Je me lève rapidement et me dirige aussitôt vers la salle principal. Avant, j'etire le cou dans chaque chambre pour voir s'ils dorment ou non. Au cas où que j'aurais besoin d'un coup de servos. Ils rechargent tous!

Je vais donc à la salle. Arrivé devant les écrans, j'observe tout. Les graphiques, les... claviers?, et les autres "gu-gus". Je tente de comprendre le tout. J'avance un chiffre, mais le retire.

Ce n'est pas une bonne idée. Je ne sais même pas comment ça fonctionne... Je vais tout leur briser. Mais...

Je me laisse tomber à genou au sol, en larme. Pourquoi rien ne va comme je le voudrais? Pourquoi? Je veux juste parler avec Shockwave! Je demande juste ça! En plus, que je ne dormirai pas! En plus, que je ne peux pas aller voler pour me changer les idées! En plus, de ne pas pouvoir aller marcher à l'extérieur!

Sniff!
La vie est injuste!

Je m'adosse...

(Narration omnisciente)
{le landemain}

Les bots arrivent tours à tours dans la salle principal. Ils s'étirent, font craquer leur engrenage et autres pièces.

Le premier à s'être lever est l'éclaireur jaune. À chacun des nouveaux venu, il faisait signe de garder la voix basse en pointant sous les appareils. «Elle est mignonne à regarder dormir à un endroit absurbe... Mais quelqu'un sait pourquoi elle dort là?» questionne Bulkhead. Arcee et Bumblebee hausse les épaules. Le silence est, jusqu'à ce que Ultra Magnus arrive en demandant d'une voix forte ce qu'il ce passe.

Soundtrack, qui s'est endormie en-dessous des appareils, sursaute. Elle se retrouve à quatre pattes à deux chiffres de muter. Reprenant ses esprits à temps et se levant sur ses pedes aussitôt, honteuse de s'être endormie là.

Contre ses attentes, personne ne critique.

***

(Narration Soundtrack)

Plus tard dans la journée, Ultra Magnus est toujours à l'écran. Je me tiens juste à ses côtés, voulant comprendre le fonctionnement. Je finit par le demander.

«Quoi tu connais pas ça aussi?» lache Miko. Elle est une petite moqueuse, elle!
Je ne sais pas ce qu'il me prend, mais mes pedes se déplacent automatiquement vers elle. La regardant dans ses yeux, je dis: «Ce n'est pas de ma faute si on ne m'a jamais rien montrer! J'ai juste quelques jours de vie après tout! Renseigne-toi sur les autres avant de rire d'eux! Il y a toujours une raison!» Je lui tourne le dos rapidement et vais m'assoir plus loin, les jambes contre mon châssis. Il n'est pas question de quitter la pièce et me montrer faible!

Ultra Magnus m'a regardé tout le long, surveillant mes réactions et comportements de près. Pourquoi?

J'entends Miko, s'interrogeant al haute voix: «J'ai dit quelque chose de mal?» Les deux autres jeunes humains lui répondent, à l'unisson: «Oui! Tu dis des commentaires désagréables depuis hier!» et «Oui! Depuis qu'elle est là, t'es pas sympa avec elle!»

Je cale ma tete entre mes bras qui sont déposé sur les genoux. Puis, quelque chose me touche le pede droit. Je relève la tête et vois la petite humaine. «Je suis désolée. Je ne savait pas que... Je voulais juste rigoler. Surtout que je pensais grognonne comme lui!» finit-elle en me souriant et pointant Ultra Magnus.

Je secou ma tête avant de lui répondre: «Je n'ai pas du tout le même caractère.»
Elle me lache: «Alors, c'est quand on va choisir ta mutation?» Je lui répond que je ne peux pas, que ça ne donne rien, ne pouvant pas me transformer en véhicule.

C'est la vérité... Mais en jouant avec les mots.

Elle semble dessus. Mais elle se reprends et me propose une activité. Bulkhead arrive au même moment. «J'ai une meilleur idée», lache le mech.

Nous sommes à l'extérieur et le bot vert tient une grosse boule créé à partir de débris de métaux. «Hum... C'est pas une bonne idée. Ultra Magnus ne veut pas que je sorte», dis-je. Bulkhead rigole et argumente que ce n'est pas grave, que de tout facons nous sommes encore sur la base.

Puis, il conclu: «Attrape!» et il me lance la grosse boule. Je la saisie entre mes servos et la regarde. Je tourne la tête sur le côté, cherchant à comprendre. «Le but du jeu est de lancer la balle... De toute tes forces et que l'autres l'attrape. Ainsi de suite. Mais, je ne le ferai pas de toute mes forces...» commence-t-il. Un sourire espiègle se dessine sur mes lèvres. C'est moi qui devrais me ménager. «Prépare-toi, je lance! Et je te demande de ne pas te ménager lorsque tu me lance la balle!» dis-je en lançant le morceau de toute ma puissance. Bulkhead capture l'objet, mais dois faire un pas en arrière pour s'aider à amortir le choc. Mon sourire ne s'est toujours pas effacé. Le bot semble surpris, car sa bouche est entre-ouverte.

Je souris de toute mes dentas: «Alors, on joue?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Sam 27 Juin 2015 - 15:46

[Fanfic] je ne suis pas ordinaire! - p6

Nous avons été en ville. Nous avons aussi coupé dans le "test de la version holographique", puisque je connais déjà les manières humaines. Puis, les autres petits examens ont sûrement été à la hauteur des attentes d'Optimus, car il m'a félicité sur mes actions pendant notre retour.

Puis, j'ai repensé à mon petit moment de défaillance celle que je pensais à Optimus et Naos, c'était plus une comparaison que je faisais... J'ai pensé "jolie", inconsciemment, car c'est vrai qu'ils sont de beaux mechs.

Par contre je remarque que Naos me trouble le Spark. Pas en mal... Juste que je me sens différente et chamboulée lorsque je suis à ses côtés. Mon Spark est attiré par lui! Voilà je l'ai enfin admit!

Je suis trop orgueilleuse!

***

(Les événements aux Racks que VendettaPrimus a écrits dans sa fic Hideway, mon inspiré de faire un petit moment aux douches... Ou racks, en utilisant le vocabulaire de VendettaPrimus. Sans pour autant être la même situation)


Le temps passe et devient routinier. Je m'ennuie à rien faire. C'est long la vie de Bot!

Ah? Pourquoi pas utiliser mon holoforme et aller en ville?
Je suis sortie de mes pensés par Rarchet: «Nova, n'oublie pas d'aller prendre une douche d'huile aux racks! Je ne t'ai jamais vue y aller!» C'est quoi ça les racks? «C'est pas les humains qui nous font le...» commencais-je pour me faire couper par le doc: «Ce n'est pas les humains qui vont nettoyer entre tes circuits! Allez, va à la douche!» Douche... Racks... Alors, c'est synonyme, si je comprend bien. Je demande où c'est. Ratchet soupire de découragement et me dit que c'est au bout du couloir.

Je m'y dirige en me demandant comment ça fonctionne les douches de robots. J'y entre. Et je vois Naos qui prend sa douche. Je me sans gênée... Mon Spark pulse avec frénésie. Des sentiments m'assaille le Spark. Ça fait un moment que je ne l'avais pas vue. Optimus l'avait envoyé en mission... Qui a duré plusieurs semaines. C'était une mission d'espionnage et de reconnaissance. Naos etait accompagné de Bee et quelques autres bots.
Mon ami est sous la douche et semble en profiter... Tout en y trouvant un bien-être à ressentir l'huile coulé sur lui.

Je devrais peut-être le laisser finir et revenir plus tard... Je me tourne vers la sortie et j'entend le mech m'interpeller. Je me retourne et lui fait face. Il s'est rapprocher et il est à deux pas de moi. Le moment me semble magique et que c'est le moment de foncer... Mais je ne fais rien ne sachant pas comment que les bots font pour tout... Ratchet était supposer m'expliquer, mais il n'a pas eu le temps, supposément.

«Depuis quand tu es revenu?» questionnais-je. Il me répond qu'il est arrivé cette nuit. Je demande comment ça c'est passé sa mission. Il me réplique que ça c'est déroulé comme sur des roulettes. Je lui souris.
«Et toi? Comment ça c'est passé ici?» me demande-t-il. Je rétorque: «Très bien, mais vraiment trop ennuyant!» C'est à sont tour de me sourire... Mais de façon nargueur.

Je demande, finalement, des informations sur le fonctionnement des douches, ne sachant pas leur mécanisme. Il me dit de le suivre, qu'il me montre.
C'est vraiment simple! Puis, il me lache, pour me taquiner: «Ça veut dire que tu n'es jamais venu ici depuis que tu es arrivé? Beurk! Tu vas être plein de parasite et tu vas rouiller!» Je le frappe à l'épaule, pour punissions. «C'est pas de ma faute si je ne connaissais pas l'existence de ça», répliquais-je en pointant le racks. Il rit de moi en se dirigeant vers la sortie. Je lui cri: «Je vais te faire ravaler ton rire tout l'heure!» Ce qui le fait marré de plus belle.

Je prend donc ma douche, appréciant les nouvelles sensations.

***

Une fois propre, je vais à la recherche de Naos. Je n'ai pas à le chercher loin, car il m'attendait à la sortie de Racks pour me faire sursauter. Ce qui à très bien fonctionné... Il est apparue devant moi en criant: «Bouuuuh!» Moi, j'ai échappé un petit cri de peur.

En ce moment nous marchons cote à cote à l'extérieur. Je lui ai demandé de me raconté sa mission. Il parle et parle. En plus, c'est interressant! J'aurais tellement aimé y aller avec lui!

Lorsqu'il me raconte une bataille qu'il l'a échappé bel grâce à Bee qui a tué le Decepticons au dernier moment. Juste avant que ce dernier lui fasse sauter le Spark. Je pète les plomds: «Pourquoi c'est arrivé? Tu n'aurais pas pus faire attention un peu?» Surpris, ouvrant grand ses optiques, il me demande de me calmer, il me dit que c'est les risques et que de toute façon il est en vie en ce moment!

Je croise les bras sur mon châssis, en lâchant: «Tu as raison! Mais pareil...» Il m'entour les épaules d'un bras, en me serrant contre lui. Je dépose ma tête sur son épaulette.

Encore ce sentiment vient me tenailler le Spark, mais en mille fois plus pire. Graaah! Ça commence à être énervant!

Il lache son étreinte et je m'éloigne de lui. Nous terminons la marche autour de la base et retournons à l'intérieure.

Parfois, j'aimerais savoir ce qui ce passe dans la tête des autres! Je voudrais savoir ce que Naos pense de moi!

Une chance que nous sommes revenu, car Ratchet veut me voir: «Viens, Nova, je vais t'expliquer les choses que je voulais te faire part l'autre jour.» Naos fronce les crêtes optiques, ne comprenant pas trop. «Si tu veux, tu peux venir toi aussi, mais ça fait longtemps que toi tu connais tout ça!» rajoute le doc.

Une fois à l'infirmerie, accompagné de Naos, qui ne voulait pas me laisser, Rarchet commence: «Alors, nous les Transformers, possédons une étincelle...» Il parle de plein de truc, et les choses que je ne comprend pas il prend le temps de me raconté en détail. Naos semble gêné d'en entendre parler, contrairement à moi que ça me dérange pas. Après tout, pour moi c'est comme si on m'expliquait la reproduction des fleurs... Puisque le monde des Transformers m'est  connue que depuis peu, à comparé le temps que j'ai vécu permis les Hommes.

«C'est tout? C'est assez différent des humains!» lâchais-je.

***

Pendant la soirée, je suis assise à l'extérieur. Comme plusieurs, les humains font une fête. Il y a un gros feu de camp, il y a des feux d'artifice... Et certain on apporté de la bière. Ce truc pu tellement!

Naos vient s'assoir à ma droite. Je le regarde du coin de l'œil et retourne mon attention au feu. Il me passe le bras sur les épaules, comme cette après-midi. Il se penche légèrement vers moi et me demande si tout va bien. Je le regarde rapidement et lui répond que ça va.

Encore! Encore ce sentiment! Encore mon Spark qui bat à cent mille à l'heure! C'est pire quand il a un contact avec moi!

Son regard qu'il m'a fait... Il m'a tellement chamboulé.
Je regarde encore le feu, tentant de garder mon calme. Lorsqu'un bot dit: «Oh, oh? Qu'avons-nous là? Un petit couple, des Sparkmates potentielles?» Croshair! Naos se redresse.

Je me sens bouillir de colère! C'est Naos qui me devance: «La ferme!» Le mech vert lui réplique en ce calmer, qu'il n'a que parlé! Cette fois, à l'unisson a avec Naos, je dis: «Tait-toi!» Je continue seule: «T'es conneries, on en a pas besoin! Compris? Va écœurer d'autre personne!» Le mech lache: «Les SPM humains te sont restés, même si tu es devenu une fembot?» Il est méchant ce mech? C'est lui qui est dans ses SPM! C'est Naos qui reprend: «D'accord, on a compris, mais arrête maintenant!»

Crosshair rigole pour narguer avant de s'exclamer: «Pas parce que tu es l'étincelant de Prime que tu vas me dire quoi faire!» Euh? Quoi? Étincelant... C'est quoi déjà... Ah, oui, un enfant... C'est le fils d'Optimus? Quoi? Mais...
Prime arrive justement, et au bon moment. «Crosshair, as-tu toujours l'obligation de chercher querrelle à tous les bots lorsqu'ils sont calme?» commence le chef. Le mech vert marmonne quelque chose d'incompréhensible avant de partir. Optimus nous regarde un moment et part en s'excusant auprès de moi pour le comportement de ce bot. Je l'arrête en lui demandant: «Qu'est-ce que Naos lui a fait pour qu'il l'écœure toujours autant?» Optimus dit: «Tu t'entend bien avec Naos, et peu de femelle sont sur cette base. Et dans notre nature nous cherchons absolument à trouver Sparkmate. Donc les mechs tentent de t'impressionner... Malgré que pour qu'il est intérêt de ta part, ils doivent être Sparkmate potentielle.» Puis, il reprend sa route.

Je regarde Naos et demande: «Toi, tu essaie de m'impressionner?» Il rigole: «Je tente de rester moi-même. À quoi bon t'impressionner? Tu n'es pas facilement impressionnable.»
Alors, j'ai une chance d'être Sparkmate avec lui? Je l'aime moi! Et ce n'est pas parce qu'il est fils de Prime, car je viens de l'apprendre ce soir!

«Je suis épuisée. Je vais me coucher», dis-je en me levant. Il me demande: «Déjà?» J'hoche la tête. Il se lève pour m'accompagner jusqu'à ma chambre. Nous marchons tranquillement vers mes quartiers. Juste avant de d'y entrée, je reste debout dans le cadre. Naos est à quelques pas de moi. Malaise. «Bon, hé bien, bonne recharge», dit-il.

J'hésite à agir. Mais je fais finalement un pas, étire mes bras autour du cou de Naos... Et l'embrasse. Je me retire aussitôt au cas où que c'était déplacé. Il a fermé les optiques et les rouvres doucement jusqu'à ce qu'ils soient grands de surprise. Il doit tout juste de réaliser ce qu'il arrive.

Je suis toujours contre lui, les bras autour de son cou. Les mains de Naos se dépose doucement et timidement sur mes hanches. Un frémissement me traverse de par en par. J'étire à nouveau le cou, mais moins cette fois, car il a avancé la tête pour se rapprocher de moi.

Langueur, tendresse, amour, passion. Voilà comment je décrirais ce baisé.

Lorsque nous nous détachons, il me demande pourquoi j'ai fait ça et si c'est Optimus qui m'a fait sentir obligé. «Non... Ça fait longtemps que mon Spark ressent le potentiel d'une liasons... et aujourd'hui avec ce que Ratchet m'a expliquer, ça m'a fait comprendre plusieurs trucs. Et j'ai trouvé le courage aujourd'hui, auss'...»

Mon "aussi" est coupé par la bouche de Naos qui est venu rejoindre la mienne. Mon Spark en veut plus!

Je recule lentement vers ma chambre. Naos avance à mon rythme.

(La mini suite pour ce chapitre est sur Fanfiction.Net)


À suivre...
Des avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 28 Juin 2015 - 23:42

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p13

Chapitre 13
Crise de colère


La partie a duré plusieurs dizaine de minutes. Je riais. Bulkhead aussi. Il s'attendait pas que je tirais aussi fort.

Lorsque nous entrons, je vois Shockwave qui parle, encore, avec Ultra Magnus. Je saute de joie et cour dans sa direction. Il est venu! Je lui saute au cou. Il ne s'y attendait pas, car il ne réagit pas et il recule d'un pas pour garder équilibre.

Son processeur recommence a fonctionné après quelques secondes. Il dépose son bras dans mon dos. Il me dépose au sol. De son servos, il me frotte rapidement la tête et continue la conversation avec le chef de groupe.

Qu'est-ce qui ce passe? Je tire le bras de Shockwave et, lorsqu'il me regarde, je lui pose donc cette question. «Les Decepticons sont revenue... Avec Starscream à leur tête», me dit-il. Je demande s'il va les rejoindre. «Non, pas avec Starscream à leur tête. Je le hais! Le seul chef que j'aurai eu à justement dissous les Decepticons... Pour de bonnes raisons. Puis, qu'allons nous faire lorsque nous vieillirons et ne seront plus en état de combattre? Nous serons tuer facilement. Alors vaut mieux arrêtez pendant qu'il est encore temps! Puis, ça me permet de me concentrer complètement à mes recherches», m'explique-t-il. Je l'interroge sur le comment il a appris que Starscream remettait sur pied les Decepticons. «Il est revenu me voir et a tenté de convaincre Soundwave et moi de le rejoindre. Ce que nous avons décliné», dit-il.

En parlant de Soundwave... Waah! Il est là et je ne l'ai même pas vue! Il est à la gauche de Shockwave. Entre autre à ma droite... Je l'ai vraiment pas remarqué avant! Je me cache derrière Shockwave, tel une gamine.

Il m'interroge sur mes agissements. «Soundwave», lâchais-je tout bas. Shockwave dit: «Il ne te fera aucun mal. Puis, tu devras t'habituer à sa présence, car il restera avec toi.»
Je relève la tête vers le scientifique en ouvrant de grand yeux et demandant: «Pourquoi?»

Il ne répond pas à ma question, il reste là sans bouger à m'observer. Je recule d'un pas, puis deux. Il aurait pu me répondre! Je pars en direction de ma chambre, en silence.

Encore recroquevillé contre le coin, la tête déposée sur mes bras. Je me redresse vivement, en restant assise, lorsque j'entends des pas qui se rapprochent de moi. C'est Shockwave qui arrive... À mes pedes, il s'accroupi. Je le regarde, en colère et sur mes défenses, prête à rétorquer selon le sujet qu'il abordera!

«Soundtrack, je veux que Soundwave reste avec toi pour te surveiller. Puis, avec ce que j'ai entendu tu voulais communiquer par les appareils?» commence le mech. J'hoche la tête. Il reprend: «Alors, Soundwave te faciliteras la tâche. Tu n'auras qu'à lui demander.» Réalisant qu'il a dit que Soundwave allait me surveiller: «Je n'ai pas besoin d'avoir de gardien! Je sais me débrouiller seule!» Il hoquête, ne s'entendant pas que je réplique quelque chose. «C'est juste une précaution. Surtout avec les Decepticons qui...» commence-t-il, mais je ne lui donne pas la chance de finir: «Et, en quoi les Decepticons ont avoir avec moi et les autres Predacons? Ah, et je m'en fout! Puis, si j'avais la permission de me transformer, vous n'auriez pas à vous soucier autant de ma sécurité!» Il tourne légèrement la tête sur le côté et me demande ce que je veux dire. Il n'est pas au courants? Il sait que je ne peux pas me transformer... «Je ne peux muter sous aucun prétexte... Même pour recharger. Puis, je ne peux pas sortir», dis-je, à en profitant pour lui mentionné les ordres que je dois respecter.

Il se lève et va vers la sortie sans un mot. Je demande ce qu'il fait, il ne répond pas. Il marche d'un pas décidé. Je le suis à sa hauteur, le regardant, voulant tenter de déchiffrer ces intentions.  Il semble chercher quelque chose. Lorsqu'il sort à l'extérieur et voit le chef, il lache, pas de bon humeur : «Ultra Magnus!»  Ce dernier se retourne, comprenant pas la situation. Moi non plus d'ailleurs.

Le mech violet continue en parlant de ce que je lui ai raconté. Oups! Je devrais apprendre à me taire. J'ai vraiment fait quelque chose de mal cette fois! En tout cas, jusqu'à preuve du contraire, j'ai gaffé!

Le ton des deux bots monte. Lorsque Shockwave redresse son fusil en direction du plastron d'Ultra Magnus.
Je prend le bras-fusil et tente de le faire descendre, paniquée. «Arretez, s'il vous plaît!» commençais-je. Le scientifique me repousse doucement, mais avec une point d'autorité. Les engueulade monte et Shockwave menace à nouveau Magnus de son arme. Le chef sort ses fusils aussi.

On peut avoir ça? Transformer ça? Pas le moment de pensée à ça!

«Arretez... Arretez...» répétais-je sans arrêt, en plainte. J'en ai marre! Personne m'écoute jamais! Une larme coule sur ma plaque. En colère je rugis: «ÇA SUFFIT les enfantillages!» Ils me prêtent tous juste attention. GRAAAAH! Ils font exprès ou quoi?

Je mute en Predacons et crache mes flammes juste entre les deux. Les obligeant ainsi à s'éloigner. Ma queue vas et viens de gauche à droite, très sèchement. Je feule prenant soin de bien montrer mes crocs, en entrouvrant la gueule.

Dans mon champ de vision, j'aperçois les trois bots et le trio d'humain. Les Autobots sortent leurs arment dans ma direction. Je fais claquer ma mâchoire en la refermant. Je m'assois, tête basse, juste avant de me transformer. Les autres baissent leurs armes.

Je regarde Shockwave d'un optique mauvais en disant, en colère: «Lorsque je me serais écœurée, je me serais débrouillé "seule"! Et vous êtes de vrai gamins! Après ça, c'est moi qui agit en étincelant et en bête sauvage!!!»

Je retourne à l'intérieur. Les bots se poussent à mon passage. «Je mange personne moi!» lâchais-je faiblement, car ils ont peur. Sauf Soundwave, qui ne bronche pas.

La petite Miko arrive en courant et s'exclamant: «C'est pour ça que Ultra Magnus veut pas que tu sorte! C'est aussi pour ça que tu peux pas choisir de véhicules! C'est cool, les gars, on a un Predacons qui veut pas nous dévorer! Elle est différente de l'autre!» Je me penche vers elle et lâche: «Arrête un peu Miko, je vais péter les plombs! Je ne suis vraiment pas d'humeur en ce moment!» Je me relève, la laissant abasourdie et muette.

Tiens, pour me venger de son manque d'attention, de Shockwave, et des ordres inutiles de la part d'Ultra Magnus... Je cours vers la sortie, mute et m'envol. Je tourne la tête et vois Soundwave qui se transforme pour me suivre.

Pendant le vol, Soundwave passe parfois devant moi. Il doit sûrement m'éloigner de lieux habité et/ou dangereux... Genre des bases armés ou je ne sais trop quoi.

Si les Decepticons ont été dissous par Megatron, et qu'ils ont été remis sur pieds par un autre mech... Megatron ne pourrait pas régler le compte à Starscream? Ou Shockwave et Soundwave? Puisqu'ils lui étaient fidèle. Ah et ils n'auraient pas pu faire croire à Starscream qu'ils étaient des leurs pour pouvoir s'en débarrasser? Ils n'y ont certainement pas pensé.

De retour à la base... J'atterrie avec légèreté et je mute lorsque mes quatre pattes touchent le sol.

Soundwave, lui, approche de mon lieu d'atterrissage et monte en piqué sur quelques mètres, juste devant l'entrée. Puis, il se transforme, en se laissant tomber lourdement, mais avec grâce. Il se redresse dans une lenteur presque paresseuse. Il ne bouge plus, restant dans une position neutre, me regardant.

J'entre à l'intérieur et il me suit.
Ce mech est décidément trop silencieux et étrange! Ça me fout la trouille!

Shockwave est là, il s'apprêtait à partir par le vortex. Il cesse son avancé en me voyant. Je détourne le regard. Il n'a pas vue que je le regardais... Moi, je l'évite. Je vais en direction de ma chambre. Je sens son regard sur moi. C'était à lui de se calmer, lors de sa querrelle, lorsque j'ai demandé!

Je suis dans mes quartiers, puis vais pour m'assoir dans le même coin... Oui, c'est devenue "mon" coin! Je vais pour me transformer, afin de recharger pour la nuit, mais je vois Soundwave. «Qu'est-ce que tu fais là? Va-t-en! C'est mon temps de recharge et ma chambre! Ici, tu n'as pas besoin de me surveiller!» commençais-je, en m'assoyant. Il ne se préoccupe même pas de mon commentaire et continue son avancé. «Grah! Recharge sur ce lit au pire, je ne l'utiliserai même pas!» lâchais-je en voyant son entêtement.

Il s'y allonge. Je me prépare à muter, encore une fois, mais une voix m'en empêche: «Soundwave besoin d'explication!» Lorsque mes processeurs ont analysé la situation, je sursaute. Il... Il a parlé?
Je m'assois en tailleur et en mettant mes servos devant moi... Une position semi-assise... Presque à quatre pattes. «Quel genre d'explication? Demande!» lâchais-je d'une petite voix. «Toi avoir été heureuse de voir Shockwave et, maintenant, toi ne veux plus rien savoir», dit-il de sa voix monotone et grave.

Je me passe le servos derrière le casque, en m'assoyant réellement en tailleur. «Bien... Il a voulu se battre pour une connerie avec Ultra Magnus. Je demandais d'arrêter, j'ai même crié, personne ne m'a écouté. J'ai dû me fâcher, me transformer, désobéissant ainsi au chef de groupe», expliquais-je tout bas et ayant la tête basse.  

Je me redresse et lâche: «C'est Shockwave qui t'a communiquer de me demander ça? Avoue!» Il me passe une trame sonore, c'est Shockwave qui lui transmet: «Tu lui demanderas ce qui ce passe, des explications sur son comportement vis-à-vis moi... Qui est passé de joie à pas un regard. Venant de toi, elle sera surprise. Puis, elle sera moins craintive, voyant que tu prend soin d'elle.»
Je gronde gravement et me lève sur mes pedes. Je fais les cents pas, avec les dentas voyantes, tel un lion en cage. «Soundwave! Je veux parler à Shockwave!» lâchais-je. Sur l'écran-visage de ce dernier, il commence à y avoir des calculs ou de choses de se genre. «Non! Sur les gros appareils! Tu me montreras en même temps!» m'exclamais-je en lui prenant le servos et le tirant. L'obligeant ainsi à se lever. Je ne lui donne aucun choix de me suivre...

Arrivé devant les "choses" il commence à pianoter. «Arrete! Je n'ai pas le temps d'enregistrer! Vas-y plus lentement!» dis-je. Il est trop rapide!
Ah! Cette vitesse est mieux!

Gros bouton... petit juste en-dessous à gauche... Un moyen à l'opposé avec un symbole comme celui-ci: :ξ
Etc.

Ensuite, Soundwave me fait une signe, m'indiquant que c'est, là, qu'il faut choisir les coordonnées. Il entre celles de Shockwave.

Puis, il appuie sur le grand bouton central du clavier.

Et "up", la communication est ouverte et une icône possédant l'image de Shockwave apparaît... Avec des gribouillis qui suive la tonalité de sa voix.

Shockwave: À l'écoute!
Moi, frustré: Si vous êtes pour obliger de faire parler Soundwave, lorsque ce n'est pas dans ses habitudes et que vous voulez comprendre mes réactions... Demandez-le moi directement! Ce sera moi compliqué!
Shockwave, surpris: Qu'est-ce que? Soundtrack...
Moi, en colère: Raaah! J'en ai marre là! Vous prenez soit soin de moi, ou soit vous faites comme si je n'existais pas... Comment vous pensez que je me sens? Hein? En plus de toujours me faire dire que je suis différentes! Je commence à en avoir assez!

Silence. C'est Soundwave, qui à côté de moi, me saisie les épaules. «Calme!» m'ordonne-t-il. Je prend quelques respirations en fermant les optiques.
J'ai été mechante... Je n'ai pas été correcte... Y'a d'autre façon de le dire et sur d'autres tons.

Moi, sur une voix faible: Pardon.

Pas de réponse.

Moi: Je suis désolée de vous avoir parlé sur ce ton.

Toujours aucune réplique.

Je quitte vers ma chambre, la tête basse. Soundwave ne me suit pas.
Dans ma chambre, je m'assois sur le lit, dos à la porte. Je me penche vers l'avant, accotant mon coude droit sur une genouillère et déposant le servos sur ma barre. Mon autre bras est déposé au niveau de ma taille.

Qu'est-ce que j'ai fait? J'ai fait encore une bêtise! Je ne fais jamais rien de bon! Tout le monde m'en veux. Personne me traite comme les leurs! Aux optiques des Predacons je suis une mésérable animale de compagnie. Aux yeux des bots, je suis un danger et/ou je leur suis soumise. Je suis rien de ça! Je fais seulement ce que je crois être le meilleur!

Pourquoi on me juge tant? J'ai fait quoi? Qu'est-ce que je fais de pas correcte? J'ai l'impression de jamais rien faire comme il se doit! Comment faire pour bien agir?

Un servos se dépose sur mon épaule. Je sursaute, n'ayant pas entendu le mech arrivé. «Laisse moi tranquille!» m'exclamais-je en pensant que c'est un Bots qui fait partie de l'équipe d'Ultra Magnus. «Soundtrack», commence le bot à qui appartient le servos.

Je me retourne au son de la voix de Shockwave. Il est venu, pourquoi?
Il semble lire mon interrogation dans mon Spark, car en s'asseyant il poursuit: «Je remarque que j'ai souvent mal agit envers toi, Soundtrack. Ce n'est pas une raison, mais... Depuis plusieurs cycles, je n'ai jamais eu à... à... prendre soin de qui que ce soit. Et encore moins d'un bot qui est presque comme un étincelant. Prendre soin d'une jeune création, autant que toi, ça m'est jamais arrivé.»

Il lève le servos, mais le redressant aussitôt en serrant le poing et frottant légèrement ses chiffre entre eux. Je m'allonge en boule, utilisant la jambe de Shockwave comme accotoirs. J'ai les bras recroquevillés contre mon châssis. Il dépose son servos sur mon épaule, de manière protectrice. «Demain nous ferons quelques petites activités ensemble... Pour me pardonner!» me lache-t-il. Je murmure: «C'est moi qui suis désolée. Je n'ai pas été gentille avec vous tout à l'heure!»

Le servos de Shockwave se resserre légèrement sur mon épaule et je l'entend soupirer. Je me rassois en même temps qu'il recommence à parler: «Soundtrack, cesse d'être désolée pour tout et de te sentir coupable! Parfois, ce son les autres qui sont dans le tord. Tu es aimable! Jusqu'à maintenant, tu as fait que du bien autour de toi! Et évité des catastrophes, malgré les angoisses que tu as fait subir à certain. Puis, arrête de me vouvoyer! Je ne suis pas supérieur à toi, ni ton maître!»

Un sourire apparaît sur mes lèvres. J'ai fait des choses de bien? Je ne suis pas obligé de le vouvoyer? Tutoiement égale même niveau... Même pied d'égalité! Rooouh! Alors, il est vraiment un ami!

Je m'avance vers Shockwave et me cale contre lui... Comme un chat ferait. Mon ami se met à me faire des câlins sur le casque. Je m'endors sur ses caresses, dans ses bras réconfortant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Lun 29 Juin 2015 - 13:45


Je m'étire de tout mon long et cogne quelque chose de métallique. J'entends un: «Aye!» Je tourne la tête et vois Naos. Je me redresse aussitôt en demandant pardon. «C'est correcte», me réplique-t-il.

Des sentiments de tendresse me rejoingnent. Je me rallonge donc et me colle contre mon Sparkmate. Il me sert fort contre lui, de manière amoureuse.

Je crois que je ne me suis jamais aussi bien senti. J'ai enfin quelqu'un dans ma vie, et ce quelqu'un est sérieux en sentiment, un Transformers, est ma moitié manquante!

Maintenant, qu'elle genre d'aventure vivront nous? Je n'en ai aucune idée, mais une chose est certaine: Nous vivrons heureux! Reste seulement à nous débarrasser des Decepticons. Ça ça va être long!


Fin ou à suivre ? Si c'est à suivre ça va me prendre du temps à reporter un nouveau chapitre. Je vais attendre le prochain film, surement. Sinon, ça peut vraiment être la final, du genre: «Ils vécurent heureux!»

Vos commentaires sur la fiction en entier!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 5 Juil 2015 - 13:38

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p10

N'oubliez pas de me laisser vos commentaires!

Chapitre 10
Libération du Chaos


Optimus relève le regard et affronte ainsi la fembot. Cette dernière tourne la tête, un instant, vers Ultra Magnus qui est allongé au sol. Son regard dur vascille quelques secondes pour laisser transparaître de l'inquiétude. Prime a perçu ce moment de défaillance...

Optimus pense: «La Talitha que nous connaissons est toujours là... Je l'ai vu et je le ressens au fond de mon Spark. Je vais tenté de tourner le tout à notre avantage. Mais, pour le bien de l'humanité et des Bots, si rien ne fonctionne, je n'aurai pas le choix de la tuer.»

Yed fait un pas pour aller en aide au leader autobots, mais se dernier lève son servos pour signifier de ne rien faire. Le Predacons ténébre reste surpris, mais obéit.

«Talitha...» commence le chef. La bot en question rapproche dangereusement l'arme... et perd de son assurance, car elle sa lame en tremble légèrement. Le commandant reprend: «Talitha... Tu serais prête à tuer tout les Autobots? Yed et Ultra Magnus?» La femme bleu siffle sèchement: «Tais-toi!» et une ombre de panique traverse ses optiques. Voyant que ça provoque une émotion quelconque chez elle, Optimus poursuit, au risque de sa vie: «Tu serais prête à tuer des vies innocentes? À détruire un monde? Et en être la cause première? Tu veux te rabaisser au niveau de ton frère?» La dernière question, et Optimus le sait, elle n'est pas aimable à poser à cette fembot. Mais, ça l'a fait réagir: «Je suis pas comme lui! Je suis mieux!» La voix qu'elle a priser la dernière exclamation n'était pas rassurante, elle laissait sous entendre qu'elle est mieux dans le sens qu'elle est meilleur pour tuer.

«Je ne crois pas que tu réussisse à la perturber!» lâche Unicron d'un rire mauvais.

Yed prend la parole à son tour, comprenant ce que Optimus veut faire, en levant le ton de sa voix: «Talitha! Reveille-toi! Tu veux réellement être la source de destruction de tout un monde, voir deux? Tu veux réellement tuer ta famille et tes amis? Fait-le dans ce cas! Mais commence par me tuer pour que je ne vois ton chaos! Et ne fait pas souffrir les innocents! Et ne t'arrête pas après les Autobots, continue jusqu'aux Décepticons!»

Elle tombe à genou, la tête entre ses servos, tout en tremblant et les armes toutes rangées. Optimus se remet sur ses pedes et Unicron se met à crier et tente de contrôler "sa possession". «Je... Non... Je...» Talitha marmonne des choses que personne comprend. Lorsqu'elle se redresse subitement et explose de rage en se jetant vers l'avant en direction d'Optimus et d'Unicron qui sont cote à cote. «Tu vas mourir une fois pour toute!» rugit Talitha en dégainant, de l'intérieur de ses bras, son arme blanche. Le chef autobot recule d'un pas en fermant les optiques, croyant sa fin proche.

Un bruit de lame transperçant du métal se fait entendre. Suivi d'un cri de douleur.

«Unicron, tu ne feras plus souffrir personne!» dit venimeusement la combattante. Elle extirpe son épée du flanc d'Unicron et tente de le frapper de son pedes droit dans l'abdomen de ce dernier. Le maître du Chaos évite le coup sans problème, mute en une forme étrange et décolle en lâchant: «Petite peste! Comment ose-tu t'en prendre à ton ancêtre et ne pas laisser ta vrai nature faire surface! Je te permettais d'être toi-même!» Sur ces mots, il s'etait mit à tirer sur le groupe d'autobots.

Après la fuite d'Unicron, Talitha court à Ultra Magnus. Elle panique et lui demande pardon... Ce dernier réussi à lever le bras et son servos, puis dépose délicatement son servos sur les plaques de Talitha, suivant de ses chiffres les courbes de son plastron. «Tu ne m'abandonne pas! C'est un ordre!» lâche gravement la Sparkmate du bot allongé au sol.

Le vortex autobot s'ouvre à la demande d'Optimus. La Prime n'hésite pas deux secondes à y aller. Elle prend Ultra Magnus dans ses bras, sans manifester aucun effort. La situation pourrait être drôle si ce n'était pas de l'état d'Ultra Magnus, car Talitha est plus petite et beaucoup moins costaude que son Sparkmate.

Elle est la première à pénétrer le pont terrestre. Optimus est  éberlué par la puissance de Talitha... Il pense: «Mais, comment?» Yed, lui, n'en est pas surpris, connaissant le secret de sa petite étincelante.

À l'intérieur de la base tout les bots s'anime. Ultra Magnus est aux soins intensif avec comme diagnostic: des blessures mortels. Optimus et Yed ont des blessure aussi, mais ça attendra que l'état du sergent s'améliore. Puis, la petite Moonlight arrive vers eux. Elle commence par déposer ses servos sur le bras de son Opiluk et se concentré. Les ouvertures dans la carrosseries se referment. Viens le tour à Yed. L'étincelant d'Optimus répète les mêmes testent que plus tôt. «Voilà!» déclare-t-elle, lorsque les blessures sont devenu un simple souvenir.

Le chef en profite du moment pour interroger Talitha. «J'étais sous son contrôle, sans l'être... Je ne sais pas comment l'expliquer. Puis, étant la descendance de Unicron, mes capacités ont été grandement augmenté. Entre autre, comme tout sa progéniture encore en vie pour connaître son retour», raconte brièvement la guerrière.

Personne ne dit un mot sur ces aveux ou ne rajoute rien, même pas les frères jets qui gardaient un audio attentif à la conversation. Le secret que gardait Talitha est comprenable... car c'est une honte être un enfant d'Unicron, de près ou de loin. Aucun bot ne dient cette pensé, malgré que tous le pense, y compris la descendante.

«Pour Nightroad? Elle va se réveillé quand? Après tout c'est par ta faute qu'elle est dans une stase étrange!» réagit Prowl qui en a assez de voir sa Sparkmate en stase. «Si tu veux te faire tuer ou que tu veuille que je la tue, maintenant elle peut sortir de stase... Mais si tu veux avoir une chance de la revoir comme elle était, laisse-moi et laisse-lui le temps», réplique Talitha, sur un ton calme et elle rajoute: «Pour le moment, le temps n'est pas là! Unicron vit et pour le bien de tous nous devons... Je dois le tuer. Qu'il meurt une bonne fois pour toute!»

Une lueur de détermination peut être distinguée dans son regard. Personne ne se mettra sur sa route... Unicron ne réussira pas à la contrôler à nouveau! Elle sait comment lutter cette fois.

J'informe: «Megatron aura une surpuissance, Optimus... Étant lui aussi un descendant. Puis, le réveille d'Unicron ce fera ressentir sur cette planète. Il faut faire vite!»

Talitha se dirige à l'extérieur, suivi d'Optimus et de Moonlight. Le ciel s'est obscurcie. Le soleil ne passe pas à travers les nuages. «La fin à commencé...» marmonne la combattante. Cette dernière se retourne vers Optimus, la tête haute. «Me fais-tu confiance?» demande-t-elle. L'interrogé hoche la tête en disant: «Oui» et demandant pourquoi. «Primus m'a dit qu'il va tenter de nous aider... Mais en réalité, je ressens au plus profond de mon Spark, que ce combat est miens. Alors, laisse-moi m'occuper d'Unicron», supplie Talitha.

Optimus secoue sa tête en désapprobation. Moonlight lui tire sur le bras, comme une gamine. Prime se retourne. «Opi, tu devrais lui faire confiance», commence la petite bleu. «Ce n'est pas une question de confiance, Moon. C'est Unicron... Tu te souviens des histoires et les archives que tu as vue et entendu lorsque tu étais plus jeune?» questionne le leader. La gamine hoche la tête, se remémorant ses lectures et les histoires entendu: un être assoiffé d'energeon, qui est l'incarnation de la destruction et qui adore voir la souffrance des autres... L'opposé de Primus.

«Elle en est capable, j'en suis certaine! On doit croire en elle!» dit Moonlight avec conviction. Talitha sourit tristement: «Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Mais, merci de croire en moi! Optimus, j'ai réalisé une chose. C'est peut-être sans importance, mais bon... Megatron et moi, c'est comme Unicron et Primus: Deux opposés. Par contre ce que Primus m'a dit, je suis la destruction et la vie. Entre autre, si je résume je suis un tout. Je suis née pour détruire, mais pour faire vivre... Détruire le Chaos et permettre aux autres de vivre. Je n'ai peut-être pas de pouvoir, mais je sais qui je suis et qu'au combat, je me débrouille.»

«Tu ne fais pas seulement te débrouiller, tu en es mortel!» lâche Yed qui les rejoint, intrigué par le retrait de sa Sparkling.

La Prime baisse le regard vers ses pedes, ferme ses optiques et les rouvre quelques secondes après en redressant du même fait sa tete et regardant désormais l'horizon. «Je vais partir, maintenant. Autant pour votre sécurité et pour en finir au plus vite. Optimus fait attention, Unicron est capable de nous ressentir, puisque nous sommes des Primes», commence Talitha et s'arrête pensive, pour reprendre quelques instant plus tard: «Optimus, pour la sécurité des autres Autobots, voudrais-tu m'accompagner? Ça éloignera le danger d'eux. Puis, nous avons qu'à garder contact avec la base. Ce ne sera pas un problème.» Le bot en question hoche la tête en approbation.

Moonlight lâche qu'elle ne veut pas qu'il parte. Son Opiluk lui répète les mots que Talitha vient de dire: «C'est pour votre sécurité. Puis, nous pourrons communiquer et se revoir qu'en même. Nous devons juste nous éloigner quelques temps, jusqu'à ce qu'Unicron meurt.»

Pendant ce temps, Talitha a muté en beast, attendant son coéquipier. Ce dernier vient vers elle et n'hésite pas à grimper. Ils s'envolent délaissant sans avertissement les Autobots. L'heure est grave, ils s'occuperont donc de cela plus tard.

Yed les rejoint dans les cieux. La Predacons lui gronde ce qu'il fait là. Ce dernier rugit qu'il ne la laissera plus, qu'il veut être là pour l'aider si Unicron n'est pas seul.
Talitha secoue son échine en étouffant un grondement de mécontentement. Yed rigole dans sa tête en pensant que Talitha n'ose pas le défié et s'obstiner. «Par respect, étant son Opiluk ou me redoutant ou sachant qu'elle n'aura pas le dernier mot, puisque je suis tout autant entêté qu'elle?» pense encore Yed.

***

Le petit groupe ont atterrie pour la nuit, pour permettre à tous de recharger un peu. Optimus est en conversation avec sa petite Moonlight.

Optimus: Non, Moon... Je préfère que tu ne vienne pas!
Moonlight: Pourquoi?
Optimus: Je te l'ai déjà dit, sweetspark.
(Talitha interviens) Talitha: Moonlight. Soit chanceuse de pouvoir communiquer avec nous. N'oublie pas que c'est pour ta sécurité.
(Moonlight laisse échapper un petit "raaah!" dans l'exaspération.)
Talitha: Moonlight, pourrais-tu me donner des nouvelles de Nightroad et d'Ultra Magnus? Car Magnus ne me répond pas et ne m'envoie pas de sentiment.
Moonlight: J'y vais, je reviens.

Du côté Autobot, Moonlight marche rapidement pour connaître l'état des deux Cybertronniens. Une fois qu'elle a parlé avec Ratchet, elle reviens pour informer Talitha que la santé de Nightroad est stable et que celle d'Ultra Magnus s'améliore.

Moonlight: Au fait, Talitha, à quoi ça ressemble le lien quand deux bots sont Sparkmate?
Talitha: Tu le seras lorsque ça t'arriveras, car je ne serai pas te l'expliquer.
Moonlight: Ça c'est si quelqu'un est intéressé un jour à moi! Et si un mech m'attire.
Talitha, en fronçant les optiques: Ne dit pas ça! C'est juste que tu n'as pas croisé ton Saprkmate potentiel!

De l'autre côté... Devant l'écran, Moonlight lève ses optiques vers le plafond en soupirant.

Moonlight: Ça n'arrivera jamais!
Talitha, mal à l'aise sur sa dernière exclamation: Je disais la même chose! Et je te dis le contraire! Surtout que tu es jolie!
Yed, se mêlant de la partie, en riant: Si Talitha complimente, ce qui n'arrive qu'une fois dans une vie, ces que c'est vrai!
Talitha: Bon! Bonne nuit Moonlight. Repense de ce que nous venons de parler.

En demandant pardon à Optmius de l'avoir empêcher de parler avec sa petite, la Prime va s'allonger au sol pour tenter une recharge. Elle recroqueville ses jambes sur elle, un bras en-dessous de sa tête et l'autre replié contre son châssis.

(Narration Talitha)

Une masse chaude vient se coucher derrière moi. Je vois une queue apparaître devant mes optiques et une tête de Predacons qui se dépose, formant ainsi un cercle. Puis, une aile vient me couvrir. Je me cale davantage contre la créature couleur ténèbres.

En language Predacons, Yed me dit que ça fait longtemps... Que la dernière fois date d'avant la guerre. Je glousse qu'il a raison.

Je m'étais ennuyée de ça!

«Les temps ont changé... Et je ne suis plus la petite étincelante que tu as connu, Opi», lâchais-je. Il me répond que, pour lui, je resterai toujours sa petite. Il ajoute, de surprise, en réalisant: «Tu m'as appelé Opi? Ça, ça fait longtemps!» Je souris. Je devrais recommencer à l'appeler Opiluk, il apprécie.

Je conclu donc: «Bonne recharge, Opi. J'en ai vraiment besoin. Lutter spychiquement contre Unicron, n'est pas simple.» Il approche sa tête de la mienne. Puis la colle, me faisant ainsi une étreinte en me coinçant entre sa tête et son corps de mastodonte.

Puis, il redépose son imposante tête au sol.

***

Encore ce lieux noir? Je suis assise en tailleur.

«J'étais sur que tu réussirais à ne plus être opprimé par Unicron...» commence une voix qui se fait coupé par une autre, plus lugubre: «Sale descendante! Tu es l'élu, comment ose-tu?»

Je me retrouve sur mes pedes en une fraction de seconde. Je suis encore dans ce lieux qui est à la croisée des deux mondes. «Foutez-moi la paix! Je veux vivre tranquille! Je n'ai jamais rien demandé à qui que ce soit pour être ce que je suis!» réagis-je. Primus ouvre à nouveau le dialogue: «Alors, pourquoi ne ferais-tu que fuir ce que tu entreprend? Quitter les Autobots et annuler ta chasse d'Unicron?»  

Je grogne, car il a raison, mais je n'apprécie pas. Je répond: «Je ne laisserai pas souffrir ceux qui n'ont rien à voir là dedans! Si je ne le fais pas, qui va le faire? Je ne suis pas pour laisser les autres faire cette acte suicidaire!» Primus lâche que pour moi cela n'est pas du suicide? Je ne prend pas le temps de penser et rétorque: «Si, mais je suis la seule qui est davantage à la hauteur d'Unicron!»

«Même pour Megatron, tu es la seule?» me demande Primus. Je dandine la tête de gauche à droite, sachant qu'Optimus le pourrait bien. Mais, je répond que, pour le chef Décepticons, je me sens responsable et qu'en même temps je ne veux pas que les autres se tuent à le combattre... Qu'il est mieux qu'il y est seulement un Bots qui subit les conséquences, plutôt que plusieurs.

«Tu es une vrai femelle! Tu parle trop!» réagit Unicron. J'avance à lui. Je suis à ses pedes. Il est si grand que je dois envoyé ma tête vers l'arrière pour le regarder droit dans ses optiques. «Le silence, je l'ai garder trop longtemps! Et oui, je suis une femelle, et je suis la même femelle qui te tuerai! Et Primus, faites seulement trouver un moyen pour faire renaître Cybertron. Je vous laisse, mais j'ai besoin de charger, moi! Je ne suis pas une divinité ou un etre mystique!»

Les deux bots, juste avant de disparaître, disent, en même temps et d'un commun accord: «Tu n'est pas aussi "ordinaire" que tu ne le crois! Yed l'a bien deviner depuis longtemps... Pour tuer une divinité ou un être mystique, comme tu le dis, il ne faut pas être "ordinaire".»

Je leurs demande comment ils connaissent Yed et ses pensé, mais il me laisse seule, dans le noir, comme la dernière fois.
Les divinités, ce n'est pas sympa! Mais je ne comprend pas le rapport quand même de leurs commentaires...



Des commentaires? C'est tres important pour moi. C'est même capitale pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mer 8 Juil 2015 - 18:47

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p11

Chapitre 11
Combat à mort



Je m'étire de tout mon long en ouvrant mes optiques, toujours entouré de Yed et de son aile. Mes engranges craquent, mais piston émette un petit son de décompressement d'air... (Tout serait parfait si ça ne serait pas d'Unicron et d'Ultra Magnus) et un sentiment de reconfort viens m'assaillir le Spark.

Magnus!

Je renvois aussitôt des sentiments d'inquiétude à sa personne. Il me réconforte encore.

De l'amour et de l'ennuyement est déversé dans mon Spark. Par comm-link, je lui dis: «Je suis tellement désolée.» Aucune réponse, mais une autre émotion vient à ma rencontre... Puis, faiblement une réponse: «Ne t'en fait pas... Tout est fini et je vais bien.»

Pas tout... Magnus saisie ma pensé, car il m'interroge sur ce qu'il se passe. «Repose-toi... Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi! Yed et Optimus sont là, si ça peut te rassurer.» Il me désapprouve sur mes agissements. «Quand-est-ce que tu ne prendras pas tout à cœur et que tu cesseras d'en faire trop? Tu risque toujours trop ta vie. Tu fais plus que ton devoir...» me sermonne mon Sparkmate. «Assez en forme pour me faire la leçons?! Et j'arrêterai seulement lorsque la guerre sera fini! Repose-toi et ne t'en fait pas pour moi», répétais-je.

Je met ainsi fin à la conversation.

Je m'assois en repoussant doucement l'aile de mon Opiluk.

Le ciel terrien se teinte des couleurs indiquant l'approche de leur astre diurne. Je vois Optimus assis sur un rocher que je n'avais pas porter attention la veille. Il maintient son épée, qui à sa pointe planté dans la terre, entre ses servos. J'avance à grand pas vers lui, mais silencieusement.

Sur son épaulette, j'y dépose un de mes servos. Prime se retourne et me regarde.

«Ça va?» interrogeais-je. Ma question semble le sortie de l'endroit où qu'il était. «Primus est très actif ses temps-ci... Ça fait deux nuits qu'il vient à ma rencontre», repond-il. J'aquiecse en répondant que moi aussi... Une fois, lors du réveil d'Unicron et la deuxième, cette nuit.

«As-tu rechargé?» demandais-je. Il me dit que non, qu'il a fait le guet. «Tu n'aurais pas dû! Raah! Tu rechargeras lorsque nous partirons», complétais-je. Je laisse Optimus pour aller réveiller mon Opi. Je lui câline le crâne en murmurant, pour ne pas qu'il panique à son arrêt de recharge: «Opi, il faudrait qu'on y aille.» À ces mots, ses optiques s'ouvre et il étire ses pattes avant à leur maximum faisant du même fait écarté ses griffes.

«Alors, on y va?» lâche Yed, en baillant, en dialogue de beast. J'informe Optimus du départ immédiat, juste avant de muter.

Nous sommes en très haute altitude. Nous sommes dans les courant d'air puissant. Ça nous permet, à Yed et à moi, de ne pas nous épuiser, mais d'avancer à grande allure. Optimus à finalement été emporter par une recharge de force. J'évite donc tout mouvement brusque.

Pour trouver mon ancêtre, je laisse mon instinct me guider. «Je ne te vois pas, mais je te ressens! Viens, élu, affronte moi et montre moi qui tu es réellement! Fais-moi découvrir la force qui t'anime!»

Je rugis... UNICRON!

Je descend en piqué. Optimus s'est réveillé à mon rugissement. «Tu l'as trouvé?» me demande-t-il. Je le regarde du coin de l'optique et grogne en signe d'approbations, sans tourner la tête pour continuer ma descente en vitesse.

Lorsque le sol devient visible, j'ouvre de toute leur grandeur mes ailes pour me freiner. L'air se compacte dans mes ailes me ralentissant ainsi et me permettant un atterrissage en douceur. Nous sommes sur une falaise... Prime saute aussitôt au sol. Dès que ses pedes touches terres, je mute en mon mode humanoïde. Mon ancêtre, d'une onde énergétique, repousse et clou au sol mon commandant et mon Opiluk. «Combat comme jamais... Sans aide! Prouve-moi que tu tiens parole et tue moi! Mais ça va être le contraire et tu vas souffrir!» s'exclame Unicron. Je lui réplique d'arrêté de parler, car il commence à ressembler à une fembot qui jacasse toujours.

Il grogne et sert les dentas, puis il arrive à la course dans ma direction. Je dégaine mon épée et fais deux trois mouvements avec pour me deguourdir le poignet. Unicron fait apparaître des masses étranges sur chacun de ses bras. Il lève un bras, et le laisse tomber sur moi, tentant de m'assomer. Puis, il balance sont autre massues vers moi. Par ses deux attaques il ne rencontre que le vide.

Il fait plusieurs tentative, sans aucun succès. Je bouge sans cesse, sans jamais l'attaquer. Un, je veux l'épuiser et second, je veux apprendre ses points faibles. La lutte continue comme ça pendant de longues minutes. Il ne s'épuisera pas! C'est une divinité du Chaos qui à longtemps combattu contre Primus et les Primes originels.

Si Primus a eu besoin d'aide... C'est qu'Unicron est trop puissant. Alors, je suis foutu...

«Sale garce! Arrête de bouger!» lâche Unicron me sortant ainsi de mes pensés. Alors, ça, c'est son point faible: la vitesse et ça l'énerve que je gigote!

«Oh, oh! Tu crois que ça m'affecte? Tu sais, il y avait un Prime qui était comme toi, rapide et qui semblait avoir les circuits détraquer tellement il bougeait!» s'exclame Unicron. Il a compris mes pensées? Scrap! Je vais être foutu!

«C'est ça, croule sous la peur! Ce sera ta destruction!» continu-t-il.

La danse se poursuit un long moment encore. Mes amis souffrent sous le pouvoir d'Unicron.

Je réalise une chose pendant mes esquives: c'est impossible de deviner TOUT les coups de ses adversaires. Comment c'est possible? Un "flash" me prévient d'une frappe ennemi. Je fais un mouvement de côté en me penchant, évitant le coup de justesse. Alors, tout ce temps je n'ai jamais réalisé que c'était des manifestations de mon pouvoir... Depuis que je suis gamine je ne l'ai jamais compris. Comment ça ce fait? Ça me parrassait naturel? Oui! Alors toutes ses batailles en m'en sortir vaiqueur sans quasi blessure... Ça explique tout!

Je suis tellement naïve!

Je suis en ce moment assez éloignée d'Unicron. J'ai les pedes bien ancrés, l'épée bien droit devant moi, mon battle mask activé, les crêtes optiques froncés. Sur cette réalisation, la découverte de mon pouvoir, je laisse apparaître un sourire. «Qu'est-ce qui ce passe?» s'inquiète soudainement Unicron. Je rétorque: «Tu ne réussiras jamais à me toucher... Tu es une divinité déchu!»

Il fonce sur moi... En même temps, j'ai un flashback que je ne me souviens pas d'avoir vécu.

Je me vois ouvrir mon châssis dans le temple d'Unicron, après avoir ouvert son sarcophage. Je plonge mon servos vers mon Spark. Une douleur et ... Un léger choc passe dans tout mon corps. J'exttirpe finalement mon membre de la chambre de mon Spark. J'ouvre le servos et y vois un bout de pièce grise qui ne bouge presque pas avec une légère lueur bleuté en son centre.

{Le flashback cesse}

Il a tué... Il l'a fait en me contrôlant, faisant perdre ma notion des choses... Il a pris mon ÉTINCELANT!

Il va périr! Il a pris un être innocent qui n'a pas pu voir le jour, en plus! Ta mort est venu! Finit les souffrances que tu as et vas causé! Ton heure a sonné destructeur!

«Je vais te désactivé!» soufflais-je. Je fonce droit sur lui, tout comme l'action qu'il avait entamé. Je range mon arme. Je vois son regard changé pour de la surprise et apparaît la certitude qu'il pourra me vaincre. Je saute vers l'ancêtre en mutant en Predacons. Mes pattes avant atterrissent contre son châssis, le bousculant ainsi au sol. Je rugis et crache mes flammes droit sur son plastron. Je me met à ouvrir, à l'aide de mes griffes, sa chambre d'anti-Spark. Par deux fois, j'utilise mes crocs pour lui arracher quelques pièces.

Lorsque son anti-Spark est visible, je reprend ma forme humanoïde. Je m'accroupie en voyant une boule de métal gris. Je prend la petite chose. Entre mes servos je l'observe. Aucune lueur de vie, aucune chaleur et aucun mouvement. Mort, voilà ce qu'Unicron à encore une fois perpétré. Je sers la chose inerte contre mon châssis, au-dessus de mon Spark, les larmes aux optiques montantes. Je me penche près d'Unicron, agonisant. «Je pourrais te faire souffrir comme jamais. Je connais bien d'autre torture que les tienne qui sont encore plus atroce! Je pourrais te garder en vie tout aussi longtemps que je vivrai, en te faisant connaître LA douleur! Mais, je ne m'abaisserai pas à ton niveau... Ton échec de tout détruire sera sans doute suffisante à te torturer», dis-je, en appuyant ma lame, qui était inactivé, contre sa gorge. Puis, en un mouvement, je sectionne son cou.

Je me redresse difficilement... Ayant un point mort au niveau du Spark en même temps d'être allégé. Mon anti-Spark est disparu en même temps que celui de l'ancêtre. Il va errer dans les limbes, maintenant.

J'avance d'une lenteur que je n'ai jamais marché, traînant mes pedes au sol. La boule sans vie, qui aurait dû être en moi et être en croissance, est dans le creux de mes servos qui forme un bol. Je me laisse tomber à genoux. Je dépose, d'une délicatesse que je ne me connaissais pas, la petite chose sans vie juste devant moi. Les larmes finissent par perler sur mes plaques. Je creuse un trou, de la même vitesse que mes pas, à l'aide de mes chiffres. Lorsque j'ai fini, je reprend avec autant de douceur ce qui aurait dû être mon étincelant et je le dépose dans le creux du trou. J'enterre le tout.

Je me relève difficilement, en m'appuyant sur mon genoux. Je me retourne et je vois Yed qui court à moi. Il arrive et me sert contre lui. Il panique et me demande si tout va bien et ce qu'il ce passe.

Je n'ai jamais laisser mes larmes couler... Une des raison de sa panique.

«J'ai besoin d'être seule», dis-je en m'eloignant de lui et prenant ma forme Predacons. Je me dirige vers la pointe de la falaise et me laisse tomber dans le vide en ouvrant mes ailes. Les vents ascendant s'engouffre dans mes ailes, me faisant prendre de l'altitude sans aucun effort. Tout semble être en cocordence avec mes émotions.

(Narration Yed)

Talitha se laisse tomber dans le vide et les vents l'emporte. Jamais je ne l'ai vue aussi triste. Que c'est-il passé exactement?

Je vais à l'endroit où qu'elle à creusé. Je déterre en douceur. Je vois une pièce de métal... Je le prend et analyse l'odeur. Terre, énergeon d'Unicron... Un mélange de l'odeur de Talitha et Magnus... Et la petite odeur familière aux jeunes étincelants à cause des liquides... Mais cette chose en plus fort. Comme si venait d'en sortir. Si? Non... Mais... Oui, c'était un étincelant. Ça aurait été supposé être celui de Talitha. Tout se concorde. L'odeur d'Unicron, car il était dans son châssis. Les optiques de Talitha ont commencé à s'humidifier à ce moment. Par contre... Comment cela a-t-il pu se produire? Depuis quand elle était en programmation?

Je redépose l'être sens vie et renterre. Optimus me demande ce qui se passe. «Je n'en suis pas sur... Unicron aurait pris la vie de l'étincelant, qui etait en programmation, de ma petite. Je ne sais pas les pourquoi et comment, mais tout semble approuver ce que je pense» dis-je en me levant.

Une pointe de colère vient me tenailler. On s'en est pris à ma famille et ça va coûter cher!

Je prend quelques respirations pour me calmer. Ça ne sert à rien de se fâcher. La source des problèmes est éteinte.

«Où est parti Talitha?» demande le Prime. Je lui répond qu'elle veut être seule. Je rajoute: «On rentre à la base?» Il hoche la tête et demande l'ouverture du pont terrestre. «Enfin, votre signature énergétique est visible!» réagi Ratchet lorsque Optimus les contactes. Puis, le pont s'ouvre. Je n'aime pas les vortex! J'aime mieux la bonne vieille méthode: voler. Mais cette fois, je vais faire une exception.


À suivre...

UREGENT! Svp! Me donner votre avis! Merci infiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 12 Juil 2015 - 10:22

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p12

Chapitre 12
Seconde chance et découvertes


(Narration Talitha)

Debout, loin du lieu où que la bataille a fait rage. Sur une autre falaise, mais cette fois qui donne sur l'océan.

Je ne suis vraiment pas faites pour être une créatrice. J'ai tué mon étincelant! Je n'ai rien fait! Comment je l'aurais élevé de toute façon? Je n'ai pas la patience pour les gamins. Je ne sais rien faire d'autre que me battre...

Je m'essuis une plaque dont une larme y perle. J'ai tué un être innocent, un enfant. Il n'a même pas connu ce que c'est vivre, n'y l'affection de créateurs...

J'en voulais un, un étincelant! Pourquoi je n'étais pas capable de l'admettre? À cause de ce que je suis? À cause que je ne me sens pas apte à en élever et d'en avoir la patience?

Mais ça s'apprend!

Je veux donner la vie! Pas la mort! C'est tout ce que je cause jusqu'à présent!

Jamais je n'ai autant sangloté...

Par Primus! Je prend ma tête entre mes servos, commençant à pleurer de plus belle. J'ai juste envie d'être contre Ultre Magnus! Juste envie de permettre à cet étincelant décédé de connaître la vie! Que tout ce qui c'est passé ne soit pas arrivé!

«C'est vraiment ce que tu veux?» me demande une voix que je connais bien. Je me tourne et cherche le propriétaire de cette voix. Sans le trouver je dis: «Oui, Primus!» Il me demande si je veux vraiment être une Daniluk. J'affirme un autre oui, plus faible. «Tu craint de ne pas être à la hauteur et tout le reste. Mais c'est une chose qui s'apprend», dit-il en apparaissant sous une forme semi matériel. Il s'approche lentement de moi et se penche, étant beaucoup plus grand... La même taille qu'Unicorn. Il tend un servos vers moi et, par je ne sais trop quel moyen, mon châssis s'ouvre à sa volonté. Il y plonge son servos. Un petit choc électrique, suivi d'une douce chaleur se développe dans la chambre de mon Spark.

Je tombe épuisée. Mes optiques se ferment seules. Au moment qu'ils sont entrouvert, Primus me dit qu'il a ressoufflé... Me redonne l'étincelle, qui m'a été enlevé de force, à l'intérieur de moi. «C'est pour ton courage et ta sagesse. Ce petit te servira de souvenir et de symbole, j'en suis persuadé... N'oublie jamais qui tu es! Tu es le cercle de la vie; La naissance à la mort; La guerre et la paix; la sagesse et le bestiale; La victoire au combat; le futur», dit-il en passant une main dans mon dos, suivant ma chute et m'allogeant au sol, pour que je ne me blesse pas. Juste avant que je ne sente plus sa présence et que je sombre dans une recharge, il me répète de ne pas oublier qui je suis: Talitha, le cycle de la vie.

Je sombre peu à peu dans une recharge sans rêve, sur ces pensées:

"Le cycle de la vie, tellement de lien à faire: le cycle peut être égale au futur, un nouveau née le futur, un mort pour une cause, le futur, etc. La guerre, les acalmies, les rébellions, etc, etc. Tout en fait partie. C'est un tout!

Naissance, croissance, mort; Paix, rébellion, guerre, acalmies; et tout recommence. C'est le cycle des choses permétant d'engendrer le futur. La guerre est le nettoyage. Les acalmies le temps de repos et de deuil..."

Mais j'ai une préférence pour la paix.

Sur ces pensées, de plus en plus flou, je tombe en recharge.

Je me réveille dans l'infirmerie. Était-ce un rêve ou la réalité? Sûrement qu'un rêve... Je me suis surement endormie dans les bras de Yed lorsqu'il est venu m'étreindre.

Une boule d'émotion se développe dans ma gorge.

Je regarde autour de moi, tout en restant allongé. Nightroad est toujours en stase. Je me lève donc pour aller la voir. Dans le lien des beasts, je ne ressens plus aucune aggressivité. Il est temps de la sortir de stase. En espérant qu'elle ne replonge pas dans une rage folle.

Je connecte les fils que j'avais déconnecté et je touche à d'autre endroit, comme j'ai fait il y a plusieurs jours.

Ses optiques s'ouvrent lentement. Je la regarde, sans sourire, contrairement à elle qui m'en fait un léger.

Je ne suis pas en état de lui rendre. Surtout parce que m'a enlevé Unicron et que ce n'était qu'un rêve: que je retrouvais mon petit perdu... Car c'est impossible de ramené un Spark à la vie. Du moins, pas sans en utiliser un autre...

Je lui tourne le dos, mais elle me demande d'attendre. «Quoi?» dis-je sèchement. Elle semble surprise de ma réplique. «Je suis désolée pour l'autre jour», lache-t-elle. J'hausse les épaules et reprend le trajet que j'avais entammé.

«Qu'est-ce qui te prend? Tu es en colère contre moi, à cause de l'autre jour?» reprend-t-elle. Je pince mon niek et secoue la tête négativement. «Non... C'est une longue histoire, Nightroad», répondis-je.

Je m'en vais pour sortir de l'infirmerie lorsque je croise Ratchet qui entre. «Déjà debout?!» réagit-il et le doc continue: «J'ai à te parler... Viens avec moi.» Nous traversons dans une pièce annexe à l'infirmerie, contenant d'autre couchette médicale. Sur l'une d'entre elle, je vois Magnus allongé. Mon Spark ne fait qu'un tour.

«L'état d'Ultra Magnus s'améliore grandement. Il s'est réveillé hier dans la journée, mais a replongé dans une recharge, étant trop épuisé. Puis... J'ai autre chose à dire... Te concernant... et aussi Ultra Magnus», commence-t-il en cherchant ses mots pour la final. Il doit y avoir quelque chose de grave qu'il ne sait pas comment annoncé... Surtout vis-à-vis moi, qui est parfait prompte à réagir.

Et si c'était que je suis en programmation pour vrai? Que Primus à réellement redonné vie au jeune étincelant décédé? «Vas-y, Ratchet, je t'écoute», l'encourageais-je. Il dit, ce qui fonde mon doute: «Tu es en programmation d'un étincelant... Ultra Magnus et toi allez être parents.»

Alors ce n'était pas un rêve ce que Primus à fair! MERCI, Primus, merci!

Mes optiques doivent laisser transparaître un soulagement et un bonheur. Mais Ratchet n'a pas le temps de s'en apercevoir, car il m'a tourné le dos pour faire face à mon Sparkmate qui se dégage le vocaliseur. Le docteur vérifie deux-trois trucs, pendant que je reste derrière sans bouger d'une pièces, et il quitte la salle me laissant seule avec ma moitié.

Je cours à son chevet. Il déplace un servos pour me permettre de m'assoir sur un coin du lit. Je ne fais pas que m'assoir, je me colle contre lui, allongé. Je ne cesse de lui demander pardon pour l'avoir presque tué. Je fais penser à une gamine. Je n'aurais jamais cru pouvoir ressembler à ça... Mais pour lui, je fais plein d'exception. J'ai moins de réserve.

Magnus me répète que ce n'est plus important, que c'est du passé. J'arrête donc de dire ma supplication. «Alors, je vais être Opiluk?» lache-t-il pour ouvrir une autre conversation. Je m'assisJe ne répond pas, car il connaît la réponse. Par notre lien, je lui partage tout les événements qui sont arrivé depuis qu'il est inconscient. «Alors, Unicron est mort. Et Primus t'a permis de "ravoir" notre étincelant. Et tu es... Le cycle de la vie? Cette partie là, je ne comprend pas!» argumente-t-il. J'affirme que moi aussi que je n'y comprend pas grand chose.

Je me lève sur mes pedes en pensant à autre chose... Tout se bouscule dans mes processeurs. Trop de chose que j'ai mise de côté le temps qu'Unicron ne soit plus.

Mon Sparkmate m'imite, mais en lenteur. Il a encore mal. C'est ma faute...

Une boule d'amertume croîsse dans ma gorge.

Je pars en avant. Magnus me suit. Tant mieux s'il a la capacité de se déplacer, car ce que j'ai pensé le concerne. Maintenant je dois trouver Optimus. Je dois mettre des choses au clair!

Sur mon chemin, je croise mon Opi qui veut me parler. «C'est important ou ça peut attendre?» dis-je rapidement. De surprise, il lache: «Euh... Oui... mais c'est important qu'en même. Que ce passe-t-il?» Je lui répond que j'ai un interrogatoire à faire et que je veux faire ça maintenant avant que ça retourne loin dans mes pensées. Il hoche la tête, compréhensif.

Par comm-link, il me demande s'il peut garder un audio attentif. Je lui répond, par comm-link aussi, qu'il n'y a aucun problème.

Je reprend mon trajet. Puis, dans la salle communautaire, je trouve Prime et sa petite. Je vais les voir et demande à Optimus si je peux lui parler à un autre endroit qu'ici. Il réplique qu'il n'y a aucun problème. Moonlight veut nous accompagner, mais je lui en interdit.

Magnus nous suit, plus intrigué que jamais et ne comprenant pas mes agissements.

Une fois dans une autre pièce, je me tourne vers eux, les faisants sursauter. «Ok, je ne prendrais pas mille chemin, alors désolée de paraître aussi froide», commençais-je, faisant ainsi froncer les optiques des deux Bots. Je poursuis: «Ultra Magnus! Tu me dis pas tout! As-tu eu une Sparkmate et un étincelant, autrefois?» Il acquiesce mal à l'aise de ne jamais m'en avoir parler. Il me dit qu'il en voyait pas le besoin, car les deux sont mortes. Je secoue la tête et dit que pour le moment c'est sens importance.

Mortes? Alors c'était deux femelles. Ça se fonde de plus en plus...

«Tu ne trouve pas que Moonlight te ressemble un peu, Magnus? Et, Optimus, pour Moonlight?...» poursuivis-je, en hésitant pour terminer ma question. Je n'ai pas besoin de finir, car il semble avoir saisie ma question. Il me répond donc qu'il a trouver Moonlight et qu'il l'adopter, car elle était orpheline à un age qui est vital d'être lié à ses créateurs.

-Talitha, comment peux-tu affirmer tout ça?

-Magnus, elle a une partie de ton odeur! lâchais-je. Un bot ne peut pas ressemblé autant à un autre. C'est flagrant la différence! Et tout les réponses que vous m'avez donné concorde!

J'argumente et donne d'autre information, leur remémorant les réponses à mes questions.

Puis, je les délaisse rapidement. Les laissant à leurs réflexions.

Je devais absolument en parler... Je voulais faire une mise au claire. Ça me perturbait trop! Surtout qu'Ultra Magnus ne m'a jamais rien dit.

La petite apparaît soudainement dans l'entré de la salle, le regarde triste et en colère, en criant: «Pourquoi tu me l'as jamais dit?» Elle part en courant, quittant la pièce en larme. J'ai gaffer. J'aurais du faire attention qu'elle ne soit pas présenté!

Optimus va pour la suivre, mais je passe devant lui, lui barrant la route avec mon bras. «Non, laisse-là! Ce n'est pas le moment» dis-je. Moi, je sors de la pièce d'un pas rapide, à la recherche de Moonlight. Elle marche lentement en direction de l'extérieur. Je fais quelques pas de course pour la rejoindre. J'atteins sa hauteur lorsqu'elle met les pedes dehors.

Elle se retourne en m'entendant arriver, car je ne suis pas discrète en ce moment. Des larmes lui couvre ses plaques.

Je commence: «Je suis désolée. C'est de ma...» Moonlight s'approche et se laisse tomber contre moi. Je termine: «... faute. Si j'en n'avais pas parlé...» La petite me coupe la parole en me disant que si je n'avais pas parlé, elle ne l'aurait jamais su ce que son Opi lui cachait.

Je lève mon servos et le dépose hésitante dans son dos. La jeune bot pleur dans mes bras en demandant: «Pourquoi il m'a jamais rien dit?» Je suppose: «Peut-être qu'il en a jamais vue l'utilité? Qu'il préférait garder ça pour lui afin de t'éviter les sentiments que tu as en ce moment? Puis, tu sais très bien que tout le monde est difficile à comprendre. Moi aussi Ultra Magnus m'a caché des choses, comme tu l'as entendu.» Je tente de l'encouragé de voir l'autre côté de la chose, pas de pardonner, mais d'accepter les faits et de trouver (ou tenter de démystifier) la raison qui l'a pousser à cacher la vérité.

J'arrête de parler pour permettre à Moonlight de penser sans être dérangée. Elle reste un long moment collé contre moi. Je trouve ça malaisant, mais bon... Je ne suis pas très câlin!

Je dépose finalement un servos sur son casque. Elle relève aussitôt la tête et me regarde. «J'aime tes conseils et ta compagnie», me déclare-t-elle. «Mes conseils ne valent pas mieux que ceux de Optimus. Lui, il a la sagesse de Primus», affirmais-je en faisant un petit pas en arrière et en lui souriant légèrement.

Elle baisse les optiques. Je n'aurais pas dû parler de Prime... «J'aime mieux tes conseils, justement. Tu ne vois pas que le bon côté et ce que tu crois et pense; tu vois plus loin qu ça!», s'exclame-t-elle.

Pour lui changer les idées, je lui demande ce qu'elle voudrait faire de son reste de journée. Elle en a aucune idée. Je lui propose donc un tour sur un dos de Predacons et de voler et atterrir pour découvrir des merveilles de ce monde. Ses optiques s'ouvre grand, de bonheur. Je crois qu'elle est curieuse et enthousiaste de voir les nouveaux paysages de cette planète.

«Tu grimperas lorsque j'aurai muté», l'informais-je. Aussi tôt dit, aussi tôt transformée, et aussi tôt qu'elle est grimpée et que je m'envol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 12 Juil 2015 - 10:56

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p13

Chapitre 13
Fuite


{Quelques cycles plus tard}

(Narration Talitha)

Je tente de voir jusqu'où mon pouvoir de voir le futur peut aller. Mais, tout ce que je réussi à voir ces: quelques secondes avant qu'une chose arrive ou si je parviens à voir plus loin, ce futur change souvent, il est imprécis. En même temps, de un, je n'ai pas de but et, second, par les action que nous menons, le futur est instable, car nos décisions change toujours. Un dicton humain: un simple battement d'aile d'un papillon peu provoquer un ouragan à l'autre bout du monde. Tout ça pour dire: qu'une simple phrase peut altérer le futur (pas la destinée, je n'y crois pas! Cette chose est créé lorsque quelqu'un à tracé deja le chemin que tu dois suivre. Mais, tu peux le suivre, comme le dévier. J'ai l'expérience dans ce domaine! La preuve, Unicron est mort!)

En ce temps même, je suis justement en train de tester mon pouvoir, assise au sol... Je veux le comprendre, comment voir le futur. Jusqu'à maintenant, il m'a seulement sauvé la vie et protégé. Je l'utilise inconsciemment ou lorsque mon pouvoir détecte un dangé futur.

Je me pousse trop loin pour tester mon pouvoir. Je m'en suis affaiblie.

J'entends des pas de course. C'est Magnus. Il dépose une main dans mon dos près de mon épaule. Son autre servos passe devant moi, me relève, puis viens me prendre le visage pour le tourner vers le visage de mon Sparkmate. Il veut que je le regarde...

Il est en colère et inquiet. «Talitha! Combien de fois il va falloir qu'on te le dise? Tu ne dois pas te pousser à bout! Il en vaut pour ta vie et celle de l'étincelant! Tu t'épuise trop! Quand vas-tu te rentrer ça dans ton processeur?» me sermonne-t-il. Je réplique que je suis correcte. Il secoue la tête en désaccord.

Il me prend dans ses bras. Il sort de la chambre. Où m'amène-t-il? Ah, non! Il me transporte à l'infirmerie! Scrap!

Je fais un mouvement brusque, malgré que je sois hors d'état, et je quitte les bras d'Ultra Magnus. Je tombe au sol sur mes coudes et mes genoux, me retrouvant à quatre pattes. «Je n'irai pas à l'infirmerie!» déclarais-je. Il dit: «Tu n'as as le choix! Et maintenant, Ratchet va s'arrangé que tu ne sois plus seule en aucun moment! C'était à toi d'y penser avant de te pousser à bout une 23ième fois! Tu avais été avertie! Et à chaque fois tu dis que tu ne feras plus! Cette fois, c'est trop! Je ne te crois plus là-dessus!»

Il me soulève, me reprend dans ses bras et continue le trajet qu'il avait entamé. Je gronde. «Ça ne m'intimide pas, Talitha!» réagit-il, ne se souciant pas de moi. Graaah!

Une fois à l'infirmerie, Ratchet me sermonne davantage qu'Ultra Magnus. Le doc m'installe un truc, au niveau de la nuque, qui lui indiquera lorsque je vais utiliser mon pouvoir trop longtemps et souvent, puis, si je tente de retirer, il sera immédiatement avertie.

Raaah!

Magnus et moi sommes à l'extérieur à parler de mon comportement. Il ne pourrait pas arrêter? Je crois que j'ai compris! Non, je ne crois pas, j'en suis certaine!

Soudain, une vision du futur:

"Megatron parle avec ses soldats haut gradé: Starscream, Shockwave, etc. Il y a des graphiques et sur l'un des écrans un dénombrement de ses Cons restant. Il en reste peut. Puis, sur un autre écran, trois Cybertronnien représenté: Nightroad, Moonlight et moi. Je perçois la voix de mon frère: «... Il nous les faut, ces femelles... Notre armé est trop diminué... Nous n'avons pas de femelles... Ce sont les seules qui sont à porté de servos!»"

La vision cesse aussi vite qu'elle a commencé.

Notre tête est mise à prix, mais en vie! Même moi... Ce qui m'étonne de Megatron.

Un son de moteur qui gronde me parviens aux audios.

«Talitha, tu m'écoute?» me demande Mon Sparkmate. Je dit que non. Il se fâche, mais j'ai muter en Predacons, ce qui le fait calmer. Mon but n'était pas de l'effrayer et de le mettre en colère.

Je grimpe sur le bâtiment de notre base, comme un lézard. Je dois prendre de l'altitude pour voir les environs et déterminer la source du bruit. Une fois sur le dessus, je me lève sur mes pattes arrières tel une mangouste.

À ma gauche, je vois le vaisseau Decepticons: le Némésis. Megatron y est!

Je me jette au sol devant Ultra Magnus. De mes griffes laboure la terre en voulant me retourné vers l'entrée, car je lui fais dos. Une fois le 180 degrés fait, je me transforme en humanoïde et part au pas de course à l'intérieur. Sur mon départ en sprint, j'ai presque trébuché tête première, mais heureusement je ne suis pas tombée.

Pendant tout le long de ma course, dès que je voyais un bot je lui criais au passage qu'il faut évacuer la base. C'est en criant une derniere fois à un bot que j'arrive dans la salle communautaire. «Optimus! On doit partir maintenant! Les Decepticons arrivent!» m'exclamais-je. Il me dit qu'aucun signal a été détecté sur les radars. Yed arrive derrière moi, à la suite d'une balade, en affirmant ce que je dis. Prime, un peu déboussolé, dit finalement de se preparer pour la fuite de la base de se dépêcher à prendre que le nessecaire. Pendant ce temps, je forme avec Optimus les épiques pour la fuite, car on sépare les Autobots. Et, Ultra Magnus s'occupe de gérer et d'activer les bots.

Voici les équipes:

Équipe Alpha: Optimus, Ratchet, Yed, Sigma (la dernière femelle Dinobots et je ne veux pas qu'elle se retrouve seule avec un seul Dinobots, il va vouloir se l'approprier et ça va dégénèrer);

Équipe Delta: Talitha (moi), Moonlight, les jumeaux Jet storms et Jet fire, Grimlock (car lui ne voudra obéir à personne, c'est pourquoi il est avec moi);

Équipe Gamma: Ironhide, Bumblebee, Swoop, Snarl, Scorn;

Équipe Oméga: Ultra Magnus, Prowl, Nightroad, WhiteSky (pas le choix), Strafe

Les Dinobots n'auront aucun choix de répondre des ordres de leur leader et d'être séparer! Ils le savent déjà, et ils savent aussi que ce n'est pas le temps de niaiser et de me contre dire.

Je me tiens près du pont terrestre, les membres des équipes sont tous présent, nous allons les envoyer par le vortex...

«Équipe Delta, vous êtes les premiers à partir: Talitha, Moonlight, les Jets et Grimlock», commence Optimus. Quoi? Moi en premier? NON! Je ne peux pas laisser les autres ici sans que je sache s'ils sont partie...

Les membres de mon équipe s'engage dans le vortex. Moonlight est derrière moi et me prend le bras pour que je suive. Ultra Magnus me regarde sévèrement. «Pas tout de suite...» dis-je. Mon Saprkmate me dit que si et que ce n'est pas le temps de s'entêter. Je me laisse donc traîner par le bras, par Moonlight, contre mon gré.

Je suis surprise du ton que Magnus à pris et que j'ai été aussi idiote à faire perdre du temps aux miens.

Nous sortons de l'autre côté du pont terrestre. Nous sommes désormais séparé des autres. Que va-t-il se passer maintenant? Comment savoir si tout ce passe bien avec les autres? Nous ne pouvons pas utiliser nos fréquences radios pour se trouver, car sinon les Decepticons vont nous débusquer.

Ah! L'équipe Omega je peux communiquer par comm-link avec Magnus, l'équipe Alpha je peux faire la même chose avec Yed... Ou Moonlight avec Optimus, et les deux autres équipes en dictant quoi faire aux Dinobots par le lien de beasts!

Parfait! C'est sure que je ne suis pas là pour que ça me rassure, mais c'est mieux que rien!

(Narration Omnisciente)

{Dans la base Autobots}

L'équipe Gamma est partie immédiatement après Talitha et l'équipe Omega à leur suite. C'est le tour de l'équipe Alpha.

Ratchet met un compte à rebours pour la fermeture du pont terrestre et que par la suite que toute les données s'efface. Puis, une bombe à retardement est installé sur l'appareil afin que tout le système de pont terrestre saute et être sur que leurs coordonnées ne soit plus trouvable.

Les quartes bots cours à l'intérieur du Vortex et se retrouve de l'autre côté au même moment que la fermeture du passage.

Les appareils de la base explosent tous en même temps quelques secondes après que le pont soit fermé et quelques minutes avant l'arrivé des Decepticons qui arrivent en grand nombre.

Megatron est aussi présent accompagné de son second.

«Comment se fait-il qu'il n'y est plus un Bot? Nous avions modifié nos systèmes de CAMOUFLAGES!» rugit le seigneur incontesté des "gros méchants pas beau" comme dirait des enfants. «Seigneur Megatron... Votre sœur vous as peut-être senti?» échappe Starscream dans un murmure ayant peur de son chef, puisqu'il est dans une colère noir.

Le commandant appuie sur audio et dit: «Shockwave, ils ne sont plus ici! J'ai maintenant un service à te demander. Je veux être du même niveau que ma sœur! Voir supérieur! Retrouve tes parcelles de fichiers et lorsque tu seras près, dis-le moi!» Le scientifique de répond pas. Le long silence se poursuit, ce qui commence à faire perdre patience à Megatron. «Seigneur Megatron, je dois faire des expertises sur des cobayes, vue le peut d'information que j'ai, ça serait trop risqué de...» commence Shockwave pour se faire coupé par Megatron: «JE serai ton cobaye ET tu n'as pas le droit à l'échec!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 12 Juil 2015 - 11:00

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p14

Chapitre 14
Inconnu à l'horizon


(Narration Talitha)

Je m'inquiète plus que jamais pour mon Sparkmate... Tout comme lui.

Aujourd'hui, c'est repos. J'en ai tout autant besoin! Je me sens épuisée. Je vais devoir aller à la recherche d'énergeon.

Nous avons établie notre campement à côté d'un petit gisement d'énergeon, non trouvé par les Decepticons, par chance! Après m'être rationné je m'assoi au sol, adossé à une grosse roche déboulé de la montagne. Grimlock vient s'allonger près de moi et dépose son imposante tete sur mes genoux, tel un gros chien. «Qu'est-ce qui ne va pas, toi?» demandais-je. Il mute en bipède et dit: «C'est Talitha qui a quelque chose qui ne va pas! Talitha s'épuise rapidement, ça paraît sur son plastron. Et Ultra Magnus s'est inquiété beaucoup pour Talitha c'est temps-ci!»

J'entrouve la bouche surprise. Mais, il a raison pour Ultra Magnus... Par contre, je m'épuiser tant que ça?

«Grimlock ne doit pas s'en faire pour moi», lâchais-je. Moonlight me pose une question, pas en lien avec sur ce que le Dinobots s'interroge: «Pourquoi mon Opi ne t'a pas mis en équipe avec ton Sparkmate?» Je tourne la tête vers elle, surprise de la question et répond: «Optimus a préféré que les têtes des équipes soit des bots avec de l'expérience pour diriger. Seulement Ironhide n'est pas un des bras droit de ton Opi, mais il fallait en choisir un autre bot. Ironhide est un bon choix, sauf son impatience qui fait de lui un moins bon leader.»

Puis, la petite demande quand est-ce qu'on va rejoindre les autres. Je réplique que j'en ai aucune idée.

Mais par contre, pourquoi Optimus n'a pas garder sa petite Moonlight avec lui? Il ne l'a pas mise dans son équipe...

Je reste assise toute la journée à observer les autres. (Habituellement, je serais resté debout.) Grimlock dort, n'ayant rien d'autre à faire, les jumeaux se querellent pour des conneries et se pourchasse en prenant leur mode véhicule ou ils décident de courser et la petite Moonlight tourne ses chiffres assise un peu plus loin. Ils trouvent tous ça ennuyant!

Que pouvons nous faire d'autre qu'attendre?

Soudain tous relève la tête ou cesse de bouger, nous recevons un message radio de la part de Ironhide (il est cinglé, il va se faire repérer!) : «Ne répondez pas à mon message, sous aucun prétexte et de peur qu'ils vous retrouvent [cof] L'equipe Gamma a été repérer par les Decepticons! Je suis le seul survivant. Je suis hors d'usage... Je suis caché, mais ils risquent de me trouver... Ils veulent les fembot... Et Megatron à la capacité de...»

Le message se termine sur une fréquence morte et sans fin de la transmission. Il doit s'être fait tuer.

Je ferme les optiques, tentant de voir ce qui va se passer du côté de Ironhide. Si je peux voir ce qui en ai, juste quelques secondes avant ce qui ce passe en ce moment... Ça me donnera un aperçu des événements qui se produisent. Ça prend près de 2minutes avant que je sente un déclic et que je vois le corps d'Ironhide traîné par un Predacons et jetté sur une pille de quelques autres bots.

Puis, je suis ramené au moment présent, comme si quelqu'un venait de me frapper. Je secoue la tête en déposant mon servos gauche sur mon casque.

J'ai un de ses maux casque! J'ouvre les optiques et voit la petite Moonlight. Alors, j'ai été frappée pour vrai! «Tu n'as pas le droit d'utiliser ton pouvoir! Il t'affaibli! Mon Opi m'a dit de te surveiller!» lache-y-elle sur un ton colérique. Je cligne des optiques et réussi finalement a rétorquer: «Je connais mes limites et je ne me serais pas poussée à bout! Du moins, pas en ce moment!»

Je me lève sur mes pedes de mauvaise humeur. Grimlock me regard d'un optique. Les jumeaux eux se tiennent debout tranquille, cote à cote. «Je voulais voir ce qui ce passerait en ce moment du côté d'Ironhide! Tu comprend Moonlight? Savoir si les Decepticons aurait capturer les membres de son équipe à la place! Mais ce n'est pas le cas! Ils ont ouvert la chasse à l'autobots et ils feront que des trophées!» rajoutais-je. Je conclue: «Nous partons d'ici, nous devons rester en mouvement! Prenez une bonne ration d'energeon, car nous nous arrêtons pas avant d'avoir mis une distance raisonnable entre ce lieu et nous!»

Une fois tous remplie à bloc... Gaver d'energeon, je sonne le départ. Moonlight a gardé une grande distance avec moi depuis tout à l'heure. J'avoue que je ne laisse pas l'impression que je suis approchable. Elle doit pensé que je suis en colère contre elle, mais en réalité, je suis sur les nerfs à cause de leur sécurité. Mes mouvements sont comme mes pas: sèches, rapides et courts. Mon regards est sans émotions, j'en suis persuadée.

Je sonne le départ. Je mute en Predacons. Moonlight décide de grimper sur mon dos malgré son manque d'enthousiasme. Je décolle et fait un virage serrer pour saisir Grimlock. J'ai réussi à convaincre Grimlock que je le transporterais.

Nous ne devons laisser aucun empreinte, n'y notre odeur pendant le trajet.

Nous avons pris les courants aériens pour avancer plus rapidement. Nous venons d'atterrir, après presque deux cycles.

C'est avec peine et misère... À bout de force que je dépose mes pattes sur la terre ferme. Les jumeaux semble seulement être fatiguer, à cause qu'ils m'ont pas avoir recharger. Eux n'avaient pas de charge à transporter, dont une plus lourde que leur poid.

Je ne prend même pas la peine de muter. Je me laisse tomber au sol sous l'épuisement. Normalement, je suis plus endurante, mais c'est la programmation de l'étincelant qui demande trop d'énergie.

Moonlight cours à moi paniqué. Je me donne seulement la peine de lever les optiques vers elle, en grondant légèrement disant que je suis correcte seulement épuisée. Elle ne s'apaise pas... Zute, c'est vrai... Je me transforme en bipède. «C'est bon Moonlight, j'ai juste besoin de recharger et de prendre une bonne ration d'energeon», dis-je. Mais le problème, on n'a pas d'energeon.

Moonlight cri aux jumeaux d'aller me trouver de l'energeon. Je n'ai pas le temps de leur dire non qu'ils sont déjà partie. Ils écoutent bien la petite à Prime! C'est étonnant.

Pendant tout le temps que les jeunes était à la recherche de l'energeon, je suis restée assise les jambes croisées. À leur retour, ils avaient beaucoup d'energeon. Ils ont dit qu'ils ont trouver un autre gisement à quelques kilomètres d'ici et ils prennent la peine de me préciser qu'il n'y a aucune trace de Decepticons. Un stresse de moins pour le moment.

Tout le monde a pu prendre sa portion d'energeon. Je suis la seule à qui ont en a laissé le plus.

Maintenant, la nuit est tombée et tout le monde recharge, sauf moi. Grimlock s'est couché derrière moi pour me permettre de charger dans une position plus confortable. Il a même accepté que la petite dorme aussi contre lui. Mais lorsque les jumeaux lui ont demandé, il leur a rugit un de ses rugissements les plus effrayant. Les Jets ont tout de suite saisie que la réponse était non.

Grimlock est beaucoup plus agréable et docile envers les fembots.

J'ai soudainement une drôle de sensation dans mon châssis... Je dépose mon servos et à son contact la sensation disparaît. Étrange!

Je fini par être emporter dans une recharge d'urgence. J'ai trop lutté.

Je me réveille couchée en boule. Je ne suis pas sortie de ma charge, car je suis "full charge", mais par un bruit. Ce son est le battement d'aile d'un Predacons en approche!

Les autres dorment à poing fermé. L'obscurité n'a pas encore fair place à la lumière... (un "cycle" qui se complète à nouveau)

Je ne prend même pas la peine de me lever debout pour me transformer. Ma mutation sort Grimlock de sa recharge. Il m'observe, tentant de comprendre ce qu'il se passe. Je ne me préoccupe même pas de lui.

Je me place les quatre pattes bien encrées au sol, le cou raide et les crocs sortie en grondant. Le Dinobots vient à mes côtés comprenant qu'il y a un dangé. Nous guettons.

J'entends les autres se réveiller et se demander ce qu'il se passe. Lorsqu'une énorme masse noir atterrie devant moi...

(Narration Yed)

Nous avons retrouvé Talitha! Ratchet nous disait qu'il devait absolument lui faire un suivit. Mais, il nous a jamais précisé quoi. J'ai donc transporté tout les bots jusqu'où mon lien créateur et prédateur me guidaient.

Les trois Cybertronniens descendent de mon dos.

Ma petite reste sous sa forme de bête, semblant ne pas me reconnaître. Je fais un pas et elle se met à gronder méchamment en dévoilant ses canines. Je glousse qu'elle se calme.

Qu'est-ce qui lui prend? Elle semble protéger quelque chose... Mais il n'y a rien! Ratchet s'approche hésitant d'elle. Ma petite augmente la sonorité de grognement. Puis, s'ensuit un feulement.

Je gargouille: «Calme, calme, Talitha. Que ce passe-t-il? Explique-moi?» Je mute en même temps qu'elle. Elle semble un peu perdue.

J'avance à elle. Lorsque je suis arrivé, je m'apprête à l'enlacer de mes bras, mais Ratchet me pousse. Il profite de faire des scans à Talitha. Lorsqu'elle "revient sur Terre", elle commence à rechigner: «C'est bon Ratchet! Je vais bien! Arrête!»

Il continue en disant qu'il doit faire tout les scans, autant pour sa santé que pour celle de l'étincelant.

ÉTINCELANT? Mes optiques s'ouvrent grands et ma bouche s'entrouve par la surprise. Ça explique la réaction qu'elle a eu plutôt! Mais, pourquoi elle m'a rien dit? Mais... Elle ne l'avait pas perdu à cause d'Unicron?

Ratcher termine les analyses et retourne auprès de Prime. Ma petite reste là, sans bronché. Je ne peux vraiment plus dire "ma petite"... Elle est vraiment devenue une grande femme... Elle va être Daniluk! Je n'arrive pas à y croire...

Je remarque un truc... Le logo qui signifie qu'elle fait partie des descendents d'Unicron à changé de forme et couleur. C'est maintenant un cercle étrange vert... avec deux diamètres qui se croisent en angle droit... Puis des formes étranges à l'extérieur imitant, un peu, des flammes.

Bien plus jolie que celui d'Unicron!

Je me secoue et marche vers ma petite... Grande sparkling. Elle me demande pardon, pour son aggressivité de plus tôt. En la serrant dans mes bras: «Ce n'est pas grave! Je comprend ton comportement! Attend-toi d'être plus agressive, sur tes gardes et protectrice! Encore plus protectrice que les bots normaux!»

Un désaccord parvient à mon lien créateur. Je sers davantage ma... Petite. Elle restera toujours ma petite, quoiqu'il arrive! «Tu t'obstinne, mais ça ne donnera rien. C'est ton instinct qui prendra le dessus. Je faisais que t'avertir! Et, fait attention à tes réactions vis-à-vis les mechs. Tu vas être porté à être encore plus agressive envers eux!» l'informais-je davantage.

Elle s'éloigne soudainement de moi. «Il faut changer de lieu. Au cas où que les Decepticons auraient capté vos signaux énergétiques!» s'exclame-t-elle. J'acquiesce, tout comme Optimus, en accord avec elle... «Je transporte Grimlock!» m'interposais-je.

Elle ne réplique pas... Elle me dit seulement: «merci». Étonnant! Le dernier changement de campement a dû l'épuisé. Puis, elle s'est rendu compte qu'elle perdait davantage d'énergie avec la programmation de l'étincelant.

Talitha mute et Moonlight, Ratchet et la femelle Dinobots grimpent sur son dos.

Moi aussi je me transforme, après avoir dit qui grimpait sur qui. Optimus monte sans hésiter. Je prend de l'avance, pour décoller, sur Talitha afin de récupérer Grimlock qui s'entête à ne pas monté sur mon dos par "honneur" et parce qu'il a peur des hauteurs.

Nous nous retrouvons dans le ciel en moins de quatre battements d'ailes. Je gronde à Talitha si on prend les couloirs aériens. Elle me rugit que oui. Nous montons donc en haute altitude, accompagné des Jets.

Nous volons jusqu'à l'aurore et continuons encore et encore. Lorsque l'astre du jour est à son zénith, je donne un coup d'optique à Talitha, juste question de voir si tout va bien.

Elle semble épuisée, avoir de la difficulté à battre des ailes... Les mouvements sont saccadés et irréguliers... Elle a la gueule entre-ouverte, semblant chercher davantage d'air frais pour refroidir des circuits.

Prendre tout les Cybertronniens sur mon dos est impossible... Ils sont trop nombreux. Je pourrais lui enlever la charge de Moonlight et de la femelle Dinobots.

Je rugis à la femme Dinobots de dire à Moonlight de grimper sur mon dos lorsque j'approcherai. Elle lui fait le message et la petite à Prime en parle à son Opi.

Talitha me donne un coup d'optique, sans rien rajouter. Mais elle fait semblant que tout va bien, car sa gueule est fermé et ses battements d'aile plus synchronisés.

Je passe au-dessus d'elle. Je modifie ma vitesse pour avoir celle de ma petite étincelle. Moonlight se lève maladroitement et tend un bras vers moi. Optimus lui saisie et la grimpe sur mon dos. Sigma, la fembot Dino, ce débrouille seule en m'escaladant sans aucune difficulté. Une fois que je les sens bien installé, je retourne voler aux côtés de Talitha.

Ratchet ne semble pas comprendre, mais Moonlight lui dit: «Yed à demandé!»

Talitha semble légèrement en colère que je lui ai enlevé une charge. Je lui gronde qu'il n'y a pas de mal à se faire aider et qu'il n'y a aucun honneur à se tuer!

Elle s'ébroue, en accord, mais en gardant une légère frustration.

Elle et son habitude de se pousser à bout! C'est pas bon!

Primus! Faites-lui comprendre!

Nous atterrissons enfin d'après-midi. La première chose que font ceux qui nous chevauchait c'est de s'étirer. Les jumeaux eux, épuisés d'avoir lutté contre les vents, car ils s'amusaient plus que autre chose pendant le vol, son en recharge. Ils se sont laissé tombé... Et paf! Déjà en train de rechargé.

Talitha, elle, ne prend pas la peine de se transformer et se couche en boule pour une stase amplement mérité.

Je vais la rejoindre. Me couchant à ses côtés. Elle sursaute, relevant la tête et laisse échapper un grondement, mais l'étouffe aussitôt. Je lui feule que je lui avais dit, qu'elle serait sur ses gardes. Elle grongne de découragement. Je glousse, riant de son entêtement inutile.

Elle rallonge sa tête en fermant les optiques. Je commence à lui nettoyer le derrière de ses aigrettes. Histoire de lui enlever un peu de crasse. C'est pas bon et c'est pas bien une femelle déclenchée de ne pas avoir d'hygiène!

Mais, ce n'est pas de sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 12 Juil 2015 - 11:04

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p15

Important!!! Merci à VendettaPrimus pour son aide! C'est grâce à elle que j'ai mes bases sur la programmation d'étincelant ^-^ Merci beaucoup!

Chapitre 15
Où est Magnus?


Au courant de la soirée, pendant que Talitha dort sous mon aile, j'entend Optimus et Ratchet parler:

Ratchet, "TRÈS" en colère: Qu'est-ce qui t'a pris de séparé Talitha d'Ultra Magnus?

Optimus: ...

Ratchet, toujours sur le même ton: Tu sais très bien que c'est le pire moment, et chose à faire, d'éloigner des Sparkmate lorsque la fembot est déclanché*!

*Déclanché: (lexique de VendettaPrimus) lorsqu'une femelle Cybertronnienne débute une "grossesse".

Optimus, neutre: Je n'avais pas le choix. Je devais absolument avoir un Bot qui possède du leadership!

Ratchet, bêtement: Il y avait Prowl, au pire!

Prime n'y avait sûrement pas pensé...

Je tourne ma tête vers mon étincelante.

Oui, oui, mon étincelante! Elle le restera toujours!

Je dois retrouver Ultra Magnus, pour elle!

Je me lève silencieusement et prend mon envol, avec autant de discrétion. Je vais tenté de le retrouver, malgré la difficulté que ça sera! Et le risque de voler à découvert.

(Narration Nightroad)

Depuis le départ de la base nous n'avons pas changé de lieu. Nous restons là, à attendre.

L'aube commence à faire place à la nuit.

Je suis contre mon Sparkmate. Et, WhiteSky cours en ouvrant les bras, imitant un avion.

Puis, mon étincelant se transforme en son petit mode volant. Je souris. Pourquoi se contente-t-il de faire semblant puisqu'il peut muté en avion?

Ça fait plusieurs dizaines de cycle que mon WhiteSky à découvert son mode véhicule.

Lorsque Ultra Magnus arrive et dit: «Gamin, mute! Ce n'est pas le moment des hautes voltiges! Tu vas nous faire repérer!» Le grand mech donne à Prowl et moi un regard contrarié. Mon Sparkmate se lève et demande pardon au sergent et qu'il n'y avait pas pensé. Il va rejoindre notre petit et, pendant que ce dernier lui tourne autour, en volant, Prowl lui dit de se transformer. «Non, non, je m'amuse!» s'exclame-t-il. «Allez!» lache Prowl.

WhiteSky obéit finalement. Il mute à quelques centimètres du sol. À la fin de ça mutation, ses pedes touches le sol, mais WhiteSky perd l'équilibre et tombe assis.

Je ris. Il est encore maladroit avec sa retransformation.

Prowl se penche et le récupère dans ses bras. White lui entour le cou de ses petits bras.

Je suis tellement heureuse!

Mais il grandit trop rapidement à mon goût. Nous pourrons plus le prendre si ça continue.

J'ai l'impression que lorsque j'ouvrirai les optiques, demain, je me réveillerai et il sera un bot adulte.

Je dois vraiment en profiter, avant qu'il décide qu'il est trop grand pour les accolades.

Soudainement, je capte un son régulier... Semblable à des battements d'ailes... Predacons? Oui! Je me lève sur mes pedes.

J'avertis les autres de ce que j'entends. Strafe me confirme la même chose. Je mute, prête au combat.

Puis, un immense Predacons noir comme la nuit sort de nul part. Il atterrie devant nous.

Je n'ai aucune chance de vaincre ce Predacons! Je n'en ai jamais vue de cette taille! Si...

Je prend quelques secondes pour capter son odeur énergétique. Je la reconnais: Yed. Soulagé de ne pas avoir à me battre contre ce géant, je me transforme.

Mon petit étincelant arrive en courant, s'agrippe à ma jambe et se cache derrière.

«Où sont les autres?» demande Ultra Magnus, paniqué, de voir Yed seul. «Je vais tous vous y amèner!» dit-il en mutant.

«J'ai mieux! Je vais te montrer le chemin... Jusqu'à' ma navette. Il y aura tout le matériel que nous avons besoin. Mais c'est à un ou deux cycles, si mes calcules sont bons», réagit le chef de groupe.

Yed hoche la tête et se transforme. Ultra Magnus grimpe sans hésitation sur le dos du géant ténébreux. Je mute, Prowl embarque sur moi, avec le petit Sky avec lui. Je décolle à la suite de Yed, et Strafe m'imite.

{surlendemain du départ de Yed, du côté d'Optimus}

(Narration Talitha)

J'ai les jambes contre mon châssis, je les maintient de mes bras avec mes servos qui se tiennent ensemble.

Je me sens abandonné... Pourtant je sais que c'est le contraire! Ultra Magnus ne cesse de m'envoyer des sentiments d'amour... Et il commence à me transmettre des émotions d'inquiétude. «J'arrive! Je me dépêche» me dit Magnus par comm-link. J'ai confiance! Il ne m'a jamais menti.

Je me lève sur mes pedes, afin d'empêcher mes jambes de s'enrouiller.

Une faible douleur me passe au Spark.

Que ce passe-t-il?

Ratchet s'approche de moi inquiet. Il me soutient, car j'ai faibli. Il me fait asseoir au sol.

Une autre souffrance me traverse l'étincelle. Je me plis.

Lorsque j'ai une vision:

"Une bête affreuse... Grise et violette. Presque de la même taille que Yed, mais plus petite. La gueule rempli de croc asséré et de l'énergeon noir qui y dégouline. Elle s'approche, souriante et ricanant, d'une victime. Puis, elle saisie un bot à la gorge. Ce bot est moi. Lorsque je ma vision omnisciente devient celle de la victime (qui est moi) je ressens une douleur atroce, comme si les crocs me transperçaient pour vrai.

Je vais mourrir par les crocs de cette créature sortie du chaos!"

Je suffoque. Je suis allongée au sol. «C'est ça, reste avec nous. Respire... C'est ça doucement», me dit la voix du docteur. Je tourne les optiques vers la droite et il entre dans mon champ de vision.

Moonlight arrive à côté de lui et se penche en demandant ce qu'il se passe. Ratchet dit qu'il en a aucune idée. La petite dépose ses servos juste en-dessous de mon châssis, sur mon abdomen. Une douce chaleur se répand.

Je saisie doucement les servos de la petite en lâchant: «C'est inutile, Moonlight.» Je lui soulève ses servos qu'elle rapporte à côté d'elle, en position neutre. Pendant que je m'assois.

Je dépose un servos sur mon casque, ayant un léger manque d'équilibre.

Je vais mourrir? Non, le futur peut encore changer!

Puis une autre vision:

"Un grand vaisseau de guerre, pas aussi gigantesque que le Némésis.

Un vaisseau de guerre Autobots. Il vole dans le ciel azur de la Terre avec une direction précise.

L'image se Zoom à l'intérieur de la navette, où se retrouve le couple Nightroad et Prowl avec leur petit WhiteSky, Strafe, Ultra Magnus et... Yed. "

Qu'est-ce qu'il faisait là? Il est partie les rejoindre? C'est la navette de Magnus? Ils viennent, ici? Oui, ils arrivent ici! D'ici plusieurs minutes nous allons pouvoir apercevoir l'aréonef.

J'espère que c'est fini les visions pour le moment!

Je me sens drôlement mieux!

Il ne faut pas que je me pousse au max et que je "n'écoute" pas/"étouffe" mes visions... Car tout deux n'affaiblissent. Oulà! Mon pouvoir est étrange! En plus, qu'il se manifeste réellement ces temps-ci! Et pas avant!

Ah? Peut-être un protocole de protection, supplémentaire de la pars de mon pouvoir, à cause de ma programmation? Sûrement! Et ça serait très logique...

Je me lève, et me met à observer le ciel, à la recherche de la navette de Magnus. Rien, pendant de longues minutes. Jusqu'à ce qu'un point noir apparaisse à l'horizon.

Le temps passe et les Autobots à mes côtés sortent leur canons. «Du calme! C'est Ultra Magnus et les autres qui arrivent!» lâchais-je. Ils me regardent tous incrédule, se demandant comment je sais ça. Mais, ils ne posent pas plus de question.

Nous attendons leurs arrivés. Moi, très impatiemment.

La navette atterri. Les bots sortent. Ultra Magnus est le dernier, avec Yed, à sortir. Je fais quelques pas, excité, vers eux... Mais cesse de marcher en voyant mon Sparkmate arrivé, d'un pas rapide, sans pour autant courir, vers moi.

De ses servos, il me saisir à la taille, me soulevant. Il me sert contre lui. Mes hanches au niveau de son châssis. Je le sers, aussi, contre moi, déposant ma tête sur la sienne. Le moment est plaisant... Fantastique... Merveilleux!

«Des petits cliquetis!» s'exclame Magnus, souriant, qui a la tête appuyé sur mon châssis, à cause de mon étreinte. Il entend l'étincelant bouger?

Il me dépose... Rompant le moment. Magnus se penche légèrement, colle sa barre sur la mienne et m'envoie une douce et tendre décharge magnétique (baisé magnétique).

Optimus choisis ce moment pour nous dire: «C'est le moment de partir. Profitons du vaisseau et la couverture qui nous donnera!» Nous ne le contredisons pas. En plus cette navette de guerre contient plusieurs élément essentiel, tel que les distributeurs d'énergeon, des armes, etc. Dont... Les racks! Que pour une fois je suis vraiment prenante!

{Dans la navette quelques heures plus tard}

La nuit tombe et je suis dû pour une bonne et longue recharge. Yed est dans un coin de la salle des commandes.

Je gronde faiblement à Yed mes intentions, afin qu'il ne me cherche pas. Je me dirige derrière Magnus. Je dépose doucement mes servos sur ses trapèzes (partie du corps situé à la base du cou... Entre le cou et les épaules). Je me penche vers son audio et lui dit: «Je vais aux Racks et recharger, par la suite.»

Juste avant que je me redresse, il dépose un servos sur mon plastron. Il m'envoie une douce et tendre onde magnétique. «Recharge-toi bien, tu le mérite», me murmure-t-il.

Je me dirige hors de la salle, lorsque Yed lache en grognant: «Tu n'es plus la même bot qu'il y a quelques temps... Après tout, moi aussi! Les temps changent!»

Je souris sans me retourner. Il a raison, nous avons changé tout les deux.

Ah! Je me retourne avec un sourire malicieux. Yed relève la tête en me grondant qu'est-ce qui se passe dans mes processeurs. Je lui répond: «Toi, tu es devenue un vrai chat de salon!»

Il gronde, mécontent, mais me feule que c'est vrai.

{Au Racks}

Je lève la tête en direction du jet d'eau. Le liquide tiède coule sur mon plastron... Les goutellettes me font une sensation agréable...

Pendant ce moment tranquille et apaisant, je ressens un petit rythme régulier: les pulsation du Spark de mon petit étincelant. Le petit est comme moi, calme...

Laissant paraître un sourire, je dépose un servos sur mon châssis.

J'ai hâte que tu arrive petite vie... Qui a eu la chance d'avoir une seconde chance. Me pardonneras-tu de ce que je t'ai fait subir?

Quiétude. La seule émotion que je détecte en se moment de "la petite vie".

J'ai hate de le voir! J'ai hate de voir ses couleurs... Me ressemble-t-il? Ou il ressemble plus à Magnus? C'est un petit mech ou une petite femme?

Peut importe!

Je l'aimerai comme qu'il ou elle sera!

Une petite étincelle de vie, ça ne se remplace pas!

Pendant que je me cire, pour retirer toute saletté, je vois mon épaulette gauche... Ce n'est plus le même insigne... C'est un cercle vert avec un "x" à l'intérieur et des semblant de flammes qui font la ligne extérieur du cercle...

Étrange... Parce que Unicron est mort?

«Non, car tu sais et es...» me dis une voix féminine dans un murmure qui devient inaudible, ce qui m'empêche d'entendre la fin.

«Qui a parlé?» demandais-je, ne connaissant pas la voix. Aucune réponse. Je dois commencer à devenir folle. Je met un servos sur mon plastron, épuisée. Entre mes chiffres, j'aperçois le bouton pour éteindre l'eau. Ça serais une idée, et après, "go" à la recharge!

{Dans la chambre}

Je suis assise sur le petit lit, pensive. Lorsque des servos me prennent doucement

les épaules... Je sursaute. «Tu ne t'allonge pas pour recharger?» dit Ultra Magnus.

Je ne l'ai même pas entendu arriver!

Je lui demande ce qu'il fait ici. Il répond qu'Optimus l'a envoyé recharger.

J'acquiesce en même temps qu'il s'assoit sur la couchette.

Il s'approche de moi pour le donner un ennieme baisé magnétique. Je ferme les optiques pour savourer le moment. Une fois qu'il cesse le baisé, je m'allonge.

Ultra Magnus se couche dans mon dos, passant un servos sur mon abdomen et collant son plastron à la base de mom casque.

Le lit est petit pour deux... Je lache justement le commentaire.

«Magnus, je peux aller me coucher au sol sans problème...» débutais-je. Il m'interrompt en disant qu'il est très bien comme ça, que ça dépend seulement de moi.

«Pourquoi tu reviens parfois avec cette gêne du contact? Après tout ce qu'on a vécu, Tali!» lache-t-il. Oh! Il a utilisé "Tali", là, c'est du sérieux.

«Je sais pas... Une habitude? Puis, là, je voulais être sur que tu rechargerai à 100%», dis-je.

Il laisse échapper un grognement. Je lui demande, en question à son grognement: «Pourquoi?» Il me répond que je n'ai pas besoin de choisir pour lui. Nous nous mettons d'accord, par notre lien: Fin de la discussion.

Je me retourne pour me retrouver contre son châssis. Je me cale contre mon Sparkmate. Il m'entoure de ses bras... Me serrant contre lui. J'échappe un "ronron" de bonheur.

Je sombre, aussitôt, dans une recharge...

[reve]

Encore cette endroit sans commencement ni fin? Primus se tient devant moi aux côtés du jolie fembot... Dont son aura à elle est verte et avec des "mèches" grises qui apparaissent, contrairement à Primus dont la sienne est bleu avec des "lanières" blanches.

Unicron s'était une aura violete possédant des "flammèches" noirs.

«Primus...» dis-je. Il me pointe le bras gauche. Je regarde... Mon épaulettes et le logo vert. «Le temps est venu de rencontrer Zora, elle a décidé que tu étais prête», débute Primus. La femme s'implique en disant, en souriant à Primus: «Non... Elle a toujours été prête... C'était seulement pas le moment.»

Primus nous délaisse prétextant avoir autre chose à faire. Des entités mystiques ont des "planning"?

Elle est étrangement calme. Ah! C'est la voix qui me murmurait tout à l'heure aux Racks!

Elle reprend: «Je suis sœur de Primus et Unicron... Je suis entre les deux... Comme toi qui "prise" entre la descendance d'Unicron et le pouvoir des Primes. Comme moi tu es une femme... Nous qui représente entièrement les cycles. Comme moi, tu peux connaitre le futur... Que tu apprendras à donné des prophéties d'événements à venir.»

Euh? «Zora, c'est ça?» questionnais-je. Elle hoche la tête et commence: «Tu prendras un jour ma place... Car je rejoindrai le AllSpark. Mais pendant ce temps, je te formerai à ce que tu es: le futur et le cycle de la vie. Primus sera ton meilleur allié, Unicron ton ennemi. Primus cherche à perpétuer la vie, contrairement à Unicron qu'il crée le chaos... Seulement s'il n'influencait pas tant l'équilibre!» Elle conclu sur une phrase destiné à elle-même.

Je ne comprend rien... Surtout que Primus me disait que la mort faisait partie du cycle... Ah! Mais... Zora à raison: il veux que le chaos et la destruction, il ne pense pas aux autres générations.

«Talitha, je commencerai ton apprentissage... À être ton mentor, bientôt. Je te le soufflerai à l'audio lorsque ce sera le moment», finit-elle en souriant et disparaissant. Rah! Les être mythiques et leur habitude de disparaître et de laisser leur phrase en suspens ou énigmatique.

(narration Optimus)

{dans la salle de commande, juste après la disparition de Primus dans le "rêve" de Talitha}

«Jeune Prime...» commence une voix que je connais bien: Primus. «Lors de ton retour sur Cybertron, tu feras construire un temple comme le miens. Mais, tu devras le laisser sans nom et vide. Lorsqu'il sera temps de désigner et de faire des effigie du Cybertronnien», poursuit-il. Pour un Cybertronnien?

Je lui pose donc la question. Il me rétorque qu'il ne peut répondre et dit que Cybertron est enfin revenu à la vie, qu'elle attend ses habitants.


Dernière édition par Talitha le Dim 12 Juil 2015 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
VendettaPrimus
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 237
Age : 21
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 12 Juil 2015 - 11:12

Rooohh ! J'adore la révélation :O Mais Ultra Magnus mérite des baffes Evil or Very Mad je n'aime pas la façon qu'il a tout cacher à Talitha ... Grrr Bad !

Continue comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mar 14 Juil 2015 - 13:56

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p16

Merci à VendettaPrimu pour les bases nécessaire à connaitre sur les étincelants et merci de m'avoir aidé à compléter le nom d'un OC  Very Happy  

Chapitre 16
Stronglife



(Narration: Ultra Magnus)

Depuis quelques jours nous nous préparons à quitter la Terre. Une des planifications est de réussir à nous faire suivre par les Decepticons. Ce qui sera plus que risqué! Les autres préparations sont de préparer le vaisseau pour le voyage ou de trouver les matériaux pour construire un pont spatiale.

Puis, Talitha ne sort plus du tout de nos quartiers.

Mon but d'aujourd'hui: la faire sortir!

Je me rend à notre chambre. Elle est assise au sol. Je me dirige vers elle d'un pas calme. Je m'a croupi et commence: «Tali!» Elle redresse lentement la tête et me sourit en me voyant.

«On va prendre l'air aujourd'hui», lui dis-je. Elle ouvre grand les optiques, paniquée.

Qu'est-ce qui lui prend? Depuis quand elle a peur?

-Je reste ici! s'exclame-t-elle déterminée.

-Tu sors prendre un peu d'air frais pour tes circuits, c'est pas bon de...

-Je suis bien et en sécurité ici! gronde ma Sparkmate.

-Tailtha! Tu es en sécurité avec nous tous autour de toi! Voyons, tu sais te défendre en plus!

Elle grogne de désaccord, puis méchamment, pour m'effrayer afin que je laisse tomber de la convaincre. Cette fois, non! Elle ne gagnera pas! Elle dois sortir un peu!

Je la prend dans mes bras et la met en "poche" sur mon épaule. Comme ça elle ne pourra pas ce jeter au sol!

Je marche dans le couloir de la navette. Elle se débat légèrement et gronde. Les autres bots que je croise me regardent d'un optique sceptique et avec une pointe d'incompréhension.

Une fois à l'extérieur, je la dépose au sol. Elle s'assoit, croise ses bras sur son châssis et ne bouge plus. Les Dinobots qui sont à l'extérieur semble surpris de la voir. Puis, je vois Yed approcher sous sa forme humanoïde. «Enfin sortie?» déclare-t-il à l'intention de Talitha.

Elle se transforme en bête et lache un feulement en se dirigeant vers Yed qui mute à son tour. Ma Sparkmate se glisse entre les battes de son Opiluk.

Dans mon lien, je ressens une crainte...

Mais, de quoi a-t-elle peur? Bon sang, on est juste à l'extérieur!

Le Predacons pousse affectueusement, de son museau, la tête de ma Talitha.

Je me rapproche d'eux.

L'opiluk de ma Sparkmate relève la tête, pendant que je me penche vers elle. Je dépose un servos sur le crâne de Talitha... Elle ne me lache pas du regard.

«Tu as gagné, entre à l'intérieur! Mais je ne te comprend pas quand même!» succombais-je. Elle ne tarde pas à retrouver sa forme bipède.

Elle vient rapidement se blottir dans mes bras. «Je suis sincèrement désolé! Je ne sais pas ce qui me prend», me dit-elle dans un murmure. Je la sers contre moi... J'ai été trop dure avec... Un idiot!

Je lui envoie des sentiments d'amour.

(Narration Yed)

Talitha mute, anxieuse et vient vers moi. Je me transforme à mon tour. Elle se blottis entre mes pattes.

«Ça ne va pas toi...» lui grognais-je. Elle ne répond pas. Hum?

«Magnus m'a obligé à sortir... Mais... Je...» glousse-t-elle incapable de mettre de mot. Je me penche vers elle et la pousse doucement de mon museau. «Il ne te reste pas grand temps avant que tu ai ton étincelant. C'est normal chez les Predacons de se chercher un endroit tranquille et à l'abris...» expliquais-je. Ultra Magnus arrive...

C'est vraiment normal même! C'est une question de survie... Du moins, ça l'était autrefois à cause des autres Predacons... Surtout les Alphas n'appréciaient pas que les Bêtas et les autres plus inférieur ait des Sparklings avec les femelles du groupe... C'est un instinct de survies que les femelles ont développé.

(Narration Ultra Magnus)

Soudainement, elle se redresse. Elle porte un servos à son châssis. Je ressens de l'inquiétude, différente de plus tôt, de la part de Talitha.

Elle penche la tête vers son châssis... Je fais de même. De l'énergie coule! Non! «RATCHET!» criais-je en panique. Talitha est blessé. Co... Comment?

Elle me dépose un servos sur mon bras et me fait un petit sourire. De?

(Narration Talitha)

Je me lance contre Ultra Magnus qui s'agenouille devant moi qui est entre les pattes de mon Opi. Je reste contre lui un moment, appréciant le contacte que j'ai contre lui. Des sentiment d'affection m'étreignent le Spark.

Puis, je sens quelque chose à l'intérieur de mon châssis... C'est comme si c'était de l'energeon qui coulait... Je me redresse vivement en déposant un servos sur mon châssis. Puis, la sensation d'énergeon qui perle s'accentue.

Je penche la tête vers mon châssis et je descend mon servos... Puis, d'un chiffre j'essuie le lieu où que je sens l'energeon. Je lève le chiffre vers mon plastron et renifle...

De l'energeon... Ainsi qu'une odeur particulière!

Puis, Ultra Magnus cri à Ratchet. Je dépose un servos sur le bras de mon Sparkmate.

Il est inquiet et surpris... Je lui dis que tout va bien.

{Quelques heures plus tard}

Assise, dans mes quartiers, je tient une petite boule de vie dans le creux de mon bras. Il someille. C'est un jeune mech. Nous avons décidé de l'appeler Stronglife. Pourquoi ce nom? Car il es avec nous aujourd'hui grâce à la puissance de Primus qui signifie la vie!

Il est si petit... Si fragile... J'ai peur de lui faire du mal...

Ultra Magnus dépose ses servos sur mes épaules. Puis, il les passe jusqu'à mes bras... M'enlaçant.

Je ferme les optiques dans le confort et le bien-être. J'ai l'impression que ça m'a rapprocher de Magnus...

Lorsque à l'interphone la voix de Prime émergent: «Autobots, les Decepticons nous ont débusqués! Nous n'auront pas d'autre choix que d'engager un combat!»

Mon Sparkmate se lève pour aller se battre.

Non... Je ne veux pas! Il va se faire tuer!

Il se tourne vers moi avec un regard désolé en disant que c'est son devoir. Je baisse les optiques en disant que je sais.

Je me sens mal de laisser aller tout les bots se battre... Mais je dois rester pour Stronglife!

(Narration Ultra Magnus)

Je suis vraiment désolée Talitha!

J'espère que ça ne fera pas comme autrefois...

Je rejoins Optimus à l'avant de l'aéronef. Je vérifie rapidement ce qui est à nos trousses: Des Insecticons, des Predacons et les troupes de Starcseam.

Nous commençons à courir dans tout les sens... Nous chargeons les missiles, nous nous préparons au combat... Nous nous devons les abattre avant qu'ils atteignent le vaisseau!

Lorsque nous attendons des masses qui atterrissent sur la navette. Oh, non!

Nous sommes foutu!

Je vois Yed qui force la porte, sous sa mutation de bête, pour sortir à leur rencontre... Sigma la femelle Dinobots le suit sous sa forme humanoïde, grimpant agilement. Strafe se jete dans le vide muté en son mode créature. Grimlock, lui reste bêtement à l'intérieur, n'étant pas assez agile pour monté rapidement sur la navette.

Puis, un beast bleu apparaît s'avançant lentement, dignement et menaçant. Il sort du couloir des chambres. «Talitha! Non! Tu es cinglée! Arrête!» lui dis-je en lui barrant la route. Elle me regarde droit dans les optiques, sans broncher. Elle n'abandonnera. Elle n'a pas les idées ailleurs. Elle continue d'avancer. Je ne me pousse pas... Mais elle me contourne d'un pas rapide...

C'est clair... Elle est cinglée!

Elle sort...

(Narration Talitha)

J'escalade le côté de la navette. J'arrive sur le dessus. Yed, Strafe, Sigma sont présents. Les jumeaux Jets arrivent à leur tour... Puis, Nigthroad.

Grimlock, Prowl, Magnus et Prime vont rester à l'intérieur pour s'occuper de d'autre chose.

La bataille se fait violente... Surtout à cause de la présence de beast...

Mais moi, je suis la plus dangereuse et aggressive... Et mon pouvoir m'aide à être une véritable prédatrice indomptable, impitoyable et imprévisible.

Tout adversaire qui s'approche de moi se retrouve assommé par ma queue serpentine, fondu par mes flammes ardente, lacérée par mes griffes acérées et démembré par mes crocs comme des couteaux. Je suis sans pitiée! Je défend ma famille! Personne y touchera!

Plusieurs cadavres jonche sur la navette. Je redresse la tête en mutant en bipède. Il reste quelques Cons. Je plonge mon regard dans celui de Starscream qui tremble. Il recule effrayé en levant ses servos devant lui dans la peur. J'avance lentement, tel un prédateur, vers lui. Il me braque ses missiles vers moi.

Je mute au nouveau en bête voyant que ça sera mieux pour l'attaque. Je saute vers lui, la gueule grande ouverte, les pattes en avant et les griffes prête à fendre le métal. Mais Starscream mute et fuit. Je passe à deux chiffres de lui saisir un aileron.

Je voudrai le suivre, mais ce n'est pas une bonne idée.

Pendant ce temps, les autres ont lancé dans le vide les cadavres. Une chance que nous volons au-dessus de l'océan!

Une fois de retour à l'intérieur de la navette, je ne manque pas de me faire sermonner par Magnus et Ratchet.

Nigthroad arrive timidement et dit: «C'est grâce à elle que près de la moitié des Decepticons sont mort...» Je lui demande de ne pas s'impliquer, par pitié. Elle entre la tête, gênée, entre ses épaules. «Je sais que tu veux bien faire, mais j'ai agis en imbécile», expliquais-je, reconnaissant mes tords.

Je retourne vers mes quartiers apres les leçons des deux mechs.

Arrivée, je sens la présence de mon Opi. Il m'attend dans la pénombre de la chambre... J'ouvre les lumières. Il est debout, face à moi, me regardant sévèrement. Je dégluti. Il n'est pas de bonne humeur et ça c'est pas bon avec lui... Je l'ai connu rarement en colère, mais lorsqu'il se fâche, ce n'ai jamais plaisant.

«Tu me déçois!» lache-t-il tout simplement. J'hoqueté de surprise. « Les autres te l'ont déjà dit, mais je te le répète: Tu as mîs ton étincelant en dangé! Qu'est-ce qui t'a pris? Tu ne devrai pas écouté tes instincts! C'est idiot!» poursuit-il. Je répond que c'est plus fort que moi. Il rugit: «Tu n'as pas à te laisser contrôler par tes instincts de chasseuse! Tu es une Bot aussi! Où est la Talitha qui s'est obstinée à ne pas être aggressive pendant la programmation?»

J'ouvre la bouche... Mais je suis bouchée, car il a totalement raison. Mes portières s'affaisse, comme mes épaules. J'ai pensé à quoi moi? Je suis débile! La pire des Daniluk! Je me frappe le casque de la paume de mon servos. Je ferme les optiques dans le découragement et le dégoût que j'éprouve envers moi.

Je suis peut-être une guerrière, mais je suis trop impulsive... Dès qu'on parle de Decepticons, je suis la première à me jeter tête première. Depuis le temps qu'on me le répète, je n'ai jamais voulu changer. Je dois modifier cette habitude, pour Stronglife!

En parlant du loup... Je ressens une panique de sa part. Puis, des pleurs finissent par me parvenir aux audios. Je vais vers son lit où que je l'avais déposé avant d'aller au combat.

Je le récupère et le sers contre mon châssis en lui maintenant la tête... Il n'a pas encore la force de la lever lui-même. Je lui renvois des sentiments pour le sécuriser et le tranquilliser. Je vais traumatisée mon petit si je continue à faire la débile.

Je retourne près de Yed. Il me regarde d'une façon que j'ai rarement vue. Rien de négatif... Il semble s'être calmé par rapport à il y a quelques secondes... Il semble curieux, avoir une affection soudaine. Je ne sais pas comment décrire... C'est un visage que je me souviens, mais que je n'ai pas revue depuis très longtemps: son côté paternel. Son expression change tellement!

Je l'ai vue à plusieurs moment, son côté paternel, lorsque j'étais une petite étincelante. Surtout la première fois, lorsqu'il m'a trouvé.

"Je tremblais de peur, les optiques mi-clos. J'étais couché en boule, en piteuse état... Je souffrais l'agonie, voir j'étais mourante ... Sans lien créateur, car j'ai été rejetée... Blessé et entaillé à plusieurs endroit, parfois à de grande profondeur. J'avais une portière tourné dans un sens qui ne tourne pas habituellement. J'avais des chiffres tordue ou brisé.

Puis, en entendant un bruit j'avais ouvert lentement les optiques et vue une immense créature noir. Elle pouvait faire de moi qu'une bouchée. À la place, elle s'est transformé pour faire place à un très grand mech. Il s'était approcher doucement de moi et avait déposé un servos qui recouvrait mon corps en entier. Ensuite, il m'avait pris délicatement dans son autre servos.

J'ai tout de suite tenté de me synchroniser sur son lien créateur avec un grand succès. Puis, il me redéposa au sol. Je me suis mise à paniquer, ayant peur d'être délaissé par se mech qui semblait être bien. Mais, il s'était repenché, déposant d'une façon protecteur son servos me disant: «Chute, chute, ça va aller... Je vais juste me transformer. Je vais t'apporté à un endroit que tu seras soigné.» Je n'avais rien compris à ces paroles, mais je sais qu'elle m'avait rassuré.

Je n'arrive même pas croire j'ai réussi à fuir dans un état pareil. Mais, je ne me souviens pas où et par qui j'ai été soignée."

Dans le lien créateur, je ressens une hésitation. «Euh-Humm... Je... Je peux...» commence-t-il hésitant. Je souris comprenant son trouble. Femelle Predacons est un vrai danger pour les autres mech autres que son Sparkmate.

Je décale donc légèrement le petit pour qu'on lui voit sa "binette", ayant deviner la question de mon Opi. Il se met à geindre. Je le berce. «C'est bon. Rassure-le contre toi», dit mon Opi. J'acquiesce, rapprochant ma petite étincelle à nouveau de moi. Yed me demande comment je l'ai nommé. Je lui répond donc: «Stronglife.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
VendettaPrimus
Mini-Voiture
Mini-Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 237
Age : 21
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mar 14 Juil 2015 - 14:07

le fameux Stronglife Félicitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mar 14 Juil 2015 - 14:45

[Fanfic] Transformers: Talitha, révélation - p12

Bon, j'ai un trip d'écrire une fois de temps en temps le passé de Talitha... Mais ce ne sera pas en ordre chronologique et ça auras aucun lien ou effet sur le présent dans ma fic Éternel Combat ^-^ Et aucune romance, seulement des événement de guerre!!! Sur ce, Bonne lecture!

RAPPEL: Taltiha est une descendante d'Unicron, la fille de Yed  un vrai Predacons, elle est une Prime

Alors, voici un premier événement:

(Narration: personnage dont le nom est sans importance)

La vie n'est plus sur cybertron, la joie s'est envolé, la guerre est devenu la seule pensé, la peur est devenue l'émotion première de chacun...

La guerre a débuté il y a plusieurs cycles. Et elle semble interminable.

Nous sommes en ce moment dans un vaisseau de guerre et nous nous préparons à un futur combat. Ce ne sera pas le dernier... mais pour certain si!

Je fais partie d'une petite équipe composé de Bots dont on entend pas le nom. Nous ne sommes pas des héros tel que le grand Optimus et son équipe composé de: IronHide l'invincible, Prowl le Ninja, Bumblebee l'éclaireur, etc.

Notre chef de groupe commence son discourt, à plusieurs minutes avant notre arrivéau-dessus de la ville: «Autobots! Cette ville est attaqué par les decepticons [...] Nous devons faire évacuez les civils et les sauver des griffes Decepticons! [...] Ne leurs donnez aucune chance, car ils ne vous en laisseront pas! Le temps des rédemption et des secondes chances sont finit! Les Decepticons n'ont rien voulu savoir des moyens civilisé! Certes il ne faut pas agir comme eux et prendre plaisir à la souffrance [...] Certain d'entre vous tomberons et d'autre se relèverons [...] AUTOBOTS, IL EST TEMPS DE SAUTER DE LA NAVETTE ET DE DÉFENDRE LES VIES! »

Cette fois, je craint à ma vie... J'ai un mauvais pressentiment.

Les autres ont commencé à sauter du vaisseau. Moi, je reste là attendant mon tour. «Aie, Hunter! T'as la frousse?» me demande un de mes frères d'arme. «Je la sens pas cette bataille» lâchais-je.  Il me donne un coups sur l'épaule en me disant que j'ai peur pour rien, car il protégera mes arrières. Puis, il saute. C'est mon tour de me jeter dans le vide.

Je vais le regretter!

J'atterrie lourdement au sol. La bataille est déjà commencé. On peut entendre des coups de feu, des cris de douleur, des hurlements de guerre et de souffrance, des explosions... des pleurs, des plaintes.

J'actionne mon "battle mask" et je troque mes mains pour des canons. Aucun ennemi en face de moi et dans le secteur. Je dois avancé et chercher. Sans oublier de vérifier s'il y a des civils.

Je travers le lieu d'atterrissage lorsqu'une bombe est lâchée par un Decepticons aérien. Je me jette au sol avant d'être projecté par le souffle de l'explosif. Des explosions plus fortes se font entendre au loin. Puis, viens le tour de la bombe, qui nous a été largué, de sauté. Tout autour de moi devient enflammer, crie d'agonie qui est rapidement couvert par le son que produit le projectile Decepticons.

Tout devient sourd dans mes audos. Je n'entend plus rien. J'ai fermé mes optiques. La chaleur atteint dangereusement ma carrosserie. Tout semble se passer si lentement en comparé de ce que ça devrait être! Des alertes apparaissent dans mon CPU indiquant que mes refroidisseurs ne fournissent plus, car la chaleur est trop intense.

Je sens mes circuits fondre... Les alertes couvrent mon CPU. Je ne sens plus mon corps.

Soudainement, tout s'arrête... Les alertes s'éteignent peu à peu... Quant à d'autre, elles restent. Que ce passe-t-il?

Je parviens à ouvrir mes optiques. Je vois devant moi un entrée... je remarque que je suis à l'intérieur... Et je vois le ciel et le sol qu loin.
Mes audios parviennent à capter les sons à nouveau. J'entends un bruit de moteur.
Donc, je serrais dans une navette... Mais comment?

Je vois des pedes qui passe sous mes optiques. Je ne peux bouger. Les pedes arrêtes devant moi.  Puis, le bot se penche. C'est une femme... Elle me regarde et me touche à quelque part derrière la tête.

Mes optiques se ferment contre mon gré... Que se passe-t-il?
Je tente de parler, mais rien ne bouge.

Je panique... Mais ne bouge pas pour autant.
Je finis pas accepter mon état. Plusieurs heures passent. Je ne sais pas ce qui ce passe. Je ne comprend plus. Je sais que je suis encore en vie... J'ai mal! Je souffre!

Lorsque j'ouvre mes optiques pour la première fois depuis que j'ai vue la femme, je vois une lumière sur un plafond clair. Je réussi à tourner la tête et je vois des lits médicales avec des bots dessus... Mon voisin gauche manque un bras et une jambe. Mon voisin droit manque aussi un bras et un optique. Ce dernier me regarde avec un sourir fou. Je crois qu'il ne lui manque pas seulement un bras, mais aussi quelques boulons dans son processeur.

Alors, je suis dans un centre médical... Comment ce fait-il que j'ai été sauvé? C'est impossible... Être sauver d'une explosion quand en plus tu te sens fondre! L'autre aussi a du être endommager!

Je tente de me redresser... J'y parviens, mais difficilement.
Je vois plus loin une pair d'optique qui m'observe. C'est la fembot que j'ai vue dans la navette. Elle a un regard perçant et un insigne différent sur chaque épaule en plus de celui sur son châssis qui est celui des Autobots. C'est une très jolie femme. Massive, mais magnifique!

Elle se lève sèchement quelques secondes après que j'ai commencé à l'observer. Elle se dirige en direction de la sortie. Qui était-ce? Je vois un bot entré et qui la salut. Puis, elle quitte la pièce. Le même bot qui est entré et vient à ma rencontre. «Réveillé le jeune? Tu sais, tu as eu de la chance de survivre!» dit ce Bots qui semble avoir de l'expérience dans l'art de la guerre. Je l'observe un instant avant d'être capable de parler: «Qui était-ce cette femme?» Le bot semble hésiter un moment avant de dire: «Une ombre...» Je fronce les crêtes optiques et je demande qu'elle est sa désignation et comment elle a fait pour me récupérer si j'étais en train de cuire par les flammes. L'autre me répond: «Elle s'est jetté dans les flammes... Elle a sauvé tous ceux qu'elle a pu. Ça carrosserie est à toute épreuve. Non, créer pas vrai... Seulement plus résistente que la moyenne.» Il me répond sans répondre à la première question. Je me répète donc en demandant s'il connait son nom.

«Si je connais son nom... Personne sait sa véritable désignation, mais... Tout le monde la surnomme Nightmare.» Je réussi à m'assoir et demander: «pourquoi Nightmare?» Il me répond que céleste car elle se déplace comme une ombre, qu'elle disparaît aussi rapidement qu'elle est disparue et qu'elle est accompagné d'un monstre. «Un monstre? Héhé, vous me prenez pour qui? Les histoires de gamin ce n'est plus pour moi!» déclarais-je.

Le mech se lève, dans un silence. Je l'ai vexé? Bah tempis!

***

Je suis enfin remis sur pedes et je me balade dans les rues de la ville qui semble ne pas se soucier de la guerre qui fait rage à l'extérieur des ramparts.

Lorsque je vois une fembot bleu. C'est elle:Nightmare! Je cour à elle, au sa rencontre. Mais elle accélère le pas, comme si elle savait que j'arrivais, ce qui est impossible, car elle ne m'a pas vue. Puis, je me met à courir. Elle bifurque dans une ruelle... Qui es assez sombre. Je m'arrête avant d'y entrer en avalant... C'est très sombre!

Je me décide à avancer. Lorsque j'ai marché un moment je demande: «Aie, tu es là?» Pas un son, ni mouvement... Comment peut-elle s'etre volatilisé?
Soudain on m'empoigne le bras en me tournant brusquement. Des optiques bleu clair me regarde durement, sévèrement, aggressivement.. un véritable regard d'assassin.

Elle: Que veux-tu, Autobots?
Moi, en pointant son insigne autobot au centre de son châssis... ce qui me fait rougir par la même occasion; Tu en es une aussi à ce que je vois!
Elle, grondant et en levant les optiques: Tu veux quoi? Je t'avertie, je ne suis pas intéresser par ce qui te fais tant rougir!
Moi:Euh? Quoi? Non! C'était pas pour ça...
Elle: Quoi alors?
Moi: Qui es-tu?
Elle: Ton pire cauchemar si je décide de t'exterminer! Ce qui me fait regretter de t'avoir sortie de là...
Moi, persistant: Qui es-tu?
Elle: C'est inutiles de connaitre qui je suis! Tu n'auras pas la chance de me revoir. Et... Les autres mechs te l'on deja dit... fit toi à cette phrase cliché: je suis ton pire cauchemar!

Elle recule de plusieurs pas. Une ombre gigantesque se lève derrière elle. Cette ombre possède des optiques jaune qui te transperce de par en par... Ça fout la frousse! Voilà le monstre dont on me parlait! La créature ouvre la gueule laissant paraître ses grandes canines et le fond de sa bouche rougeoyante par les flammes qu'elle pourrait me cracher pour me faire fondre. La fembot s'agrippe au coup de la bête et grimpe sur son dos... La bête marche vers la sortie de la ruelle. Une fois libre d'ouvrir ses ailles, le beast les exposent majestueusement avant de commencer à les faire battre. Nightmare se tourne vers moi avec un regard perçant et dit: «e retourne aux front maintenant! Adieu! Si, tu n'as pas la chance que je te trouve une seconde fois avant les Decepticons!»

Puis, ils disparaissent dans le ciel de la nuit.


Dernière édition par Talitha le Dim 2 Aoû 2015 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Mar 14 Juil 2015 - 19:55

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p14

Chapitre 14
Un nouvel ami, Yeah!



(Narration Shockwave)

Soundtrack se cale contre moi. Je l'enlasse de mon bras. Elle est vraiment mignonne...

Moi qui est cru pendant un moment que c'était un amour, comme celle qu'on éprouve lorsqu'on est Sparkmate pottentiel... Mais ce n'est pas du tout ça... C'est l'affection qu'un Opiluk éprouve envers son Sparkling. C'est moi qui voulait que ça soit le deuxième... Au moins, je me suis enfin réveillé!

Je n'arrive pas à croire que j'ai confondue les deux... Mais j'avoue que je n'avais jamais connu les deux sortent d'affections.

Soundtrack est comme ma petite! Je lui apprendrai à vivre puisqu'elle apprend et apprendra encore. Je me dois de l'aider à s'adapter à ce monde où qu'elle n'a pas choisis vivre. C'est la seule qui a ce trouble... Par ma faute, par une erreur de calcul que je n'arrive pas à dénicher!

Mais je dois apprendre à vivre avec ce défaut qui crée sa personnalité... Mais qui fait aussi la bot et Predacons géniale qu'elle est.

Bot?
Oui... Elle agit comme, malgré que parfois elle agit en bête. Les deux mélangés par contre la font paraître comme si elle était un beast de compagnie. Je l'avertirai afin de lui éviter des problèmes de "sur"-attachement... Un beast fidèle à son maître. Ce que je ne veux surtout pas!

***

{Quelques cycles plus tard}
(Narration Soundtrack)

Shockwave est sur mon dos, nous nous baladons dans les airs. Il ne dit pas un mot. Moi, je ne fais pas un son. Soudain, j'entends d'autre bruit que celui de mes ailes contre l'air. Je gronde légèrement de surprise en redressant la tête pour regarder autour de moi... Puis, je lève la tête vers les nuages. PREDACONS! J'accélère la cadence, paniquée. Shockwave réagit en me demandant ce qu'il se passe lorsqu'il dit: «Soundwave, pont terrestre!» Le vortex s'ouvre plus loin en avant de moi... Nous y passons...

Arrivé de l'autre côté nous atterrissons devant Soundwave à l'extérieur.  Mais, le vortex ne s'est pas fermé à temps, car six predacons passent. Predaking, Darksteel, Skylinx et trois autres qui me sont inconnu.

Je me met à gronder face à eux, tentant de me nontrer imposante. Les predacons se transforment tous. «Calme-toi! Nous ne sommes pas comme les autres!» réagit Predaking. Je glousse en mutant. «Alors, pourquoi me suivre?» demandais-je. Predaking répond que pour trouver les bots c'étaient le meilleur moyen.

Ok? Et?

«Les autres Predacons veulent être les rois de Cybertron», dit Skylinx. Shockwave répond que ce n'est pas ce que voulais Predaking? Ce dernier répond que c'est pas la même chose, que les autres veulent l'étincelle de tout les bots.

Je n'écoute plus la conversation et mon regard tombe sur un mech predacons... Il commence à m'observer aussi. On se regarde dans les optiques... On dirait qu'un courant passe. Aie? Il a les optiques verts aussi!

Je suis sortie de mes pensés par Shockwave qui dépose un servos sur mon épaule. «Restez, ici dans ce cas, puisque vous êtes aussi menacé», lache Shockwave. Je fais un "broooum!" Comme un chat qui passe entre les pattes de son maître, mais moi c'est de surprise.
Shockwave entre à l'intérieur et je le suis. Il se retourne vers moi en me disant: «Reste un peu avec les tiens. Ce sera mieux pour toi. Tu es en train de devenir un animal de compagnie, et ce n'est souhaitable pour personne.» Il continue son chemin. Moi, je reste là bêtement. Il me rejette? Des larmes me montent aux optiques. «Regarde-toi! Il a raison! Tu fais honte aux predacons!» me lache Predaking en mutant et allant, plus loin se coucher en boule. Les autres predacons l'imitent.

Mon vocaliser se sert... Des larment me monte aux optiques. Je fronce les optiques Dan sa frustration. Ce n'est pas ma faute! Je n'ai rien connu d'autre que les bots! La première fois que je t'ai vue, tu as voulu me tuer! C'est pour ça que je ne suis jamais revenu! En plus, je découvre plus et vis plus de chose avec les bots! Et Shockwave est très sympathique! Les autres bots aussi!

Je ne rentre pas à l'intérieur pour faire plaisir à Shockwave, mais je ne reste pas avec les cinq mechs predacons et la femelle!

Je marche vers l'autre côté de la base. À l'opposé des predacons. C'est une fois arrivée que je décide de grimper sur le toit. Pour ce faire, je mute. J'escalade le mur tel un lézard. En haut, je mute à nouveau en m'assoyant les jambes contre mon châssis en les maintenant à l'aide de mes servos. Puis, c'est à ce moment que je laisse mes larmes couler.

Un servos se dépose sur mon épaule. Je sursaute, il n'y a eu aucun bruit! Que? Je me tourne et vois un mech predacons... Celui aux optiques vertes. Je saute sur mes pedes et lache, sur les gardes: «Tu veux quoi?» Il semble surpris par mon affront, mais dit: «Pourquoi ton Spark est triste?»

J'ouvre de grands optiques. Je répond quoi, surtout si je ne veux pas me faire traiter une énième fois d'étincelant. Raaah! Tempis! «Je me sens à ma place nul part et personne agit de façon constante avec moi», répondais-je. Il me demande de déveloper davantage. «Bien, un jour sympa, l'heure d'après: lache-moi les baskets, trente secondes plus tard: Viens là, ne pleur pas... Ensuite, après quatre minutes: Va faire joujou tout seule, trois jours apres...» il me fait taire en déposant, avec douceur, un chiffre sur mes lèvres. Je lève les optiques. «J'ai compris et je comprend», dit-il. Il comprend? Il est sur, sur?

Il s'assoit à terre, les jambes devant lui, légèrement écarté et replié. Il m'est ses servos en arrière de lui, faisant ainsi incliné le dos vers l'arrière en levant la tête vers moi.  Je m'assoi en face de lui, les jambes croisées. Je dépose mes servos sur mes genouillères. Je penche la tête sur le côté regardant ce mech. Il est joli.

Il me sourit... Mais je me perd encore dans ses optiques émeraude... Je ne sais pas combien de temps passe, mais assez pour que la nuit tombe. C'est à ce moment que je reprend la notion du temps. Et, la voix de Shockwave m'a sortie de là aussi. Il m'appel. Je me lève rapidement sur mes pedes. L'autre me regarde partir. Je me penche vers le sol sur un coin du toit.

«Oui?» dis-je en apercevant le mech. «Te voilà! Que fais-tu là?» me demande-t-il. Encore changé d'émotion? Pffff!
Je lève les optiques vers le ciel étoilé en m'éloignant de rebord et rejoignant le predacons. «Soundtrack, attend! Où vas-tu?» demande Shockwave. «Je fais ce que tu m'as dit, alors laisse-moi! Et cette fois oublie moi pour de bon!» lâchais-je en colère.

Je retourne m'assoir devant le predacons. «C'est ce que je disais plus tôt! Mais c'est la dernière fois!» dis-je tout bas. Le predacons s'assoit les jambes croisées lui aussi et me rend un servos: «Greeniron! Et toi?» Un ami? «Soundtrack! Ça veux dire qu'on est ami?» Je lui serre le servos.
Il sourit et dit si je veux. Je souris à mon tour: «Dans ce cas, je veux! Éh! Je peux t'appeler juste Green?» Il me répond qu'il n'y a pas de problème et me demande s'il peut seulement dire "sound". J'hoche la tête et nous rions. «Je resterais bien, mais j'ai besoin de recharger et d'une ration d'énergeon», dis à Green. Je saute en bas du toit, juste devant l'entrée. Green me suit.

Je lui demande pourquoi il me suit. Il me répond: «Éh bien... J'ai besoin d'énergeon aussi et c'est toi qui c'est où qu'il est.» Je lui prend le servos dans les deux miennes et je le traîne à l'intérieur en riant. Arrivé au distributeur j'appuie sur le bouton, nous servant deux cubes d'énergeon. Mon ami regarde le cube se remplir. Puis, une fois qu'il est rempli je lui tend devant des optiques, en disant: «Voilà!» L'énergeon, à l'intérieur du cube, crée des vagues à cause de mon mouvements brusque. Quelques gouttes éclaboussent le patron de Green.

«Oups...» gloussais-je. Je tend mon autre servos libre pour essuyer les goutellettes. D'un chiffre je récupère les gouttes d'énergeon. «Tu oublie ton cube!» dis-je en faisant attention de ne pas faire de dégât cette fois. Son plastron est rougit... Pourquoi?

Je lui demande donc si ça va. Il me répond que si en avalant d'un trait son cube. Je penche une millième fois la tête sur le côté intrigué par cette nouvelle réaction. «Tu ne bois pas ton cube?» lache Green. Déjà redevenu normal? «Ah, euh? Oui», répondais-je. Je tente de caller le cube d'un trait comme Greeniron, mais je m'étouffe à la moitié. C'est trop d'un coup... Comment il a fait?

Il commence à rire de moi. Je lui lance le reste de l'énergeon au plastron. Un sourire malicieux se dessine sur mes lèvres. Puis, une grosse voix me fait avoir peur: «On ne gaspille pas l'énergeon!» Je cours me cacher derrière Green. C'est Ultra Magnus qui a parlé. Je sors lentement de derrière mon ami. «Je suis désolée», dis-je en baissant la tête soumise. Il nous regarde tour à tour. «Quel quantité d'energeon avez-vous gaspillé?» demande-t-il en regardant Green qui dégouilline d'énergeon. Je déglutis et répond que j'ai gaspillé moins d'un demi cube. Il se passe un servos au visage et quitte la pièce.

Green dépose un servos sur mon épaulette en me disant de ne pas m'en faire, car de toute façon on a blessé personne.

-Ouais, mais je l'ai déçus, dis-je en parlant de Magnus.
-Tempis... Tu ne lui dois rien! Enfin, je crois... Puis, on rigolait bien, non?
-Oui... Mais...
-Grah... On oublie, veux-tu?

J'acquiesce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Ven 17 Juil 2015 - 13:29

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p17

Chapitre 17
Une étincelle supplémentaire


{5 cycles plus tard}
(Narration omnisciente)

Les Autobots sont de retour sur Cybertron et ils n'ont eu besoin que de permettre aux Decepticons de trouver leur signal. La signature énergétique provenait de Cybertron!

Megatron à envoyé une escadron pour commencer. Lorsque celle-ci est revenu, le chef de groupe a fait part à Megatron de leur découverte: Cybertron vie et plusieurs bots sont revenue! et que des civils aussi.

Le signal n'a pas été seulement capter par les Decepticons, comme on peut le remarquer.

{Du côté des Autobots, à Iacon dans la base principal}

Nightroad est dans l'infirmerie, accompagné de Prowl et de Whitesky qui continue de grandir. Ratchet la scannant de la tête au pedes, une fois qu'elle est assise sur le lit. Il secoue la tête ne comprenant pas. Lorsque la couleur du rayon change de couleur pour un vert et clignote. Voilà où est le problème: au niveau du châssis!
Le docteur programme son scanner pour aller voir le "probleme" en profondeur. Soudainement, il hoquete de surprise. «Il n'y a aucun problème. Tu es seulement déclenché!» lache finalement Ratchet, sur son sérieux habituelle. Prowl et Nightroad ouvre grand la bouche.

Le petit Whitesky tire le bras de sa Daniluk et demande: «C'est quoi déclenché?» Nightroad, se ressaisie et fait signe à son sparklings de s'assoir sur le lit médical. Il s'obéit. «Déclenché... C'est lorsqu'une fembots a débuté une programmation», commence Nightroad. Le petit Sky questionne encore: «C'est quoi programmation?» Sa Daniluk explique: «C'est lorsqu'un petit étincelant commence à se programmer et former avant de naître.»

Le jeune mech se lève et commence à taper dans ses servos, chantonnant: «Je vais avoir une sœur! Ou bien un frère!» Puis, il part en courant en faisant encore une fois l'avion. Lorsqu'il met les pedes dans le couloir, il saute et se transforme en avion en criant: «Waa-Ah! Je vais être grand frère!»

Toute la base est maintenant courant.

Whitesky mute en sa version bipède en arrivant devant Talitha et Magnus qui sont dans la salle communautaire. Les jumeaux non loin d'eux. White cri aux deux Sparkmates: «Je vais être grand frere!» Il se tait, intrigué par un reflet de métal gris qui lui attire l'attention. Il me reprend même pas son souffle et questionne: «C'est quoi que t'as dans les bras, Tali?»

Cette dernière hésite et se penche.

La bots bleu se penche un peu, tenant bien la petite pièce de métal contre elle et laissant le bout de fer hors de porté du jeune mech. «Roh? C'est quoi cette chose qui est gris, qui a des bras, qui a des optiques, des pedes?» dit Sky intrigué.

Les jumeaux se mettent à rire. Le jeune bot crie: «Quoi, vous deux? J'ai plus le droit de poser des questions?»
Un peu arrogant ce petit mech.

«Bah si, mais tout les étincelants ressemble à ça... Et c'est tu seras grand frère d'un petit bonhomme de se look», dit Jet Storm pour se faire compléter par son jumeau: «Du moins, au début... Mais Storm, ce sera peut-être pas un petit bonhomme, mais une bonne femme!» Le frere bleu et gris rétorque, découragé: «C'est pareil!» Puis, une querelle commence entre les deux mechs adultes... Physiquement seulement, car mentalement leurs querelles prouvent le contraire.

«Mais alors, c'est laid!» déclare Whitesky en reposant son regard sur la petite chose grise. À ce commentaire, les jumeaux cessent de se quereller et commence à rigoler en se tenant les côtes.

Talitha, elle, reste surprise du commentaire du gamin. Elle trouve que c'est l'inverse, que son Sparklings est magnifique. «White! Ça ne se dit pas! Toi aussi tu était laid dans ce cas!» rétorque sa Daniluk qui arrive au même moment. «AIE! Je suis beau, moi! Je bouge, je ne suis pas tout gris et rikiki...» recommence le jeune mech. Nightroad le prend par le bras commençant à le disputer.

Talitha, s'étant déjà redressé, regardant la scène. Ne sachant pas quoi dire... Si c'est normal la réaction de Whitesky ou si c'était vraiment voulu et méchant. «Va dans ta chambre!» dit Nightroad. Cette dernière allume son comm-link pour informer Prowl qu'il veille à ce que Sky rejoigne sa chambre.

La fembots dorée s'approche de son Alpha: «Désolée pour ce qu'il a dit, c'était mal!» Talitha secoue la tête lui souriant: «Ce n'est as de ta faute... Il découvre. Enfin... Je crois...» Elle fini hésitante. Pour permettre de changer le malaise, Ultra Magnus lache: «Comme ça tu vas aussi avoir un étincelant?» Elle hoche la tête en fermant les optiques et les rouvrant.

Puis, Optimus appel ses soldats: «Jet Storm, Jet Fire, Ultra Magnus! avec moi! Nous partons en mission de reconnaissance!» Les trois bots on regardé leur chef avec incompréhension.

***

{Le soir apres le retour des troupes Autobots}

À leur arrivé, les bots ont presque couru à la réserve d'energeon pour prendre leur ration. Ils étaient tous exténués par leur mission qui a été exigente physiquement. Ils ont marché toute la journée, d'un pas rapide, pret des lacs de lave. Les bots était à deux doigts de la surchauffe, vu la chaleur qui y faisait.

Optimus avait détecté un signal de détresse, mais ils n'ont rien trouvé aux coordonnées. Ils ont alors cherché autour, sans rien trouver. Ceux qui étaient en détresse on sûrement trouvé un moyen de quitter l'endroit, selon Optimus.

Après la ration et une bonne douche aux Racks, tous sont partie à la recharge.

Lorsqu'Ultra Magnus est arrivé dans ses quartiers, il voit sa Sparkmate allongé sur son lit, dormant à point fermé. Il sourit de la voir calme. Mais ce qu'il ne sait pas, elle est en pleine conversation et entraînement avec un être mystique.

Ultra Magnus va s'allonger aux côtés de sa moitié.

[Reve]
(Narration Talitha)

«Alors, Zora, expliquez-moi pourquoi Primus et Unicron n'utilise pas leur pouvoir en ce moment... Si le véritable pouvoir est lorsque nous sommes immatériel», lâchais-je à la suite d'un enseignement de Zora. La divinité m'avait dit plus tôt que la puissance du pouvoir se manifeste dans le monde immatériel.

«Unicron et Primus ne sont pas totalement comme nous. Ici, ils sont plus vulnérable et ils sont sans puissance. Sous leur forme semi matériel, leur pouvoir est plus grand, mais leur tire énormément d'énergie. C'est pourquoi il l'utilise rarement et en faible "dose". Mais sous leur forme matériel qu'ils peuvent avoir le maximum de leur capacité», explique Zora.

Je fronce les optiques. «Alors, si leur pouvoir est le plus dangereux lorsqu'ils sont matériel, comme j'ai pu éliminer Unicron dans notre monde?» questionne la fembots. Zora me répond: «Tu es une guerrière née! Tu as le savoir des Primes, les techniques de combat d'Unicron, la connaissance du futur, la logique des bots, le bestiale des Predacons et des Dinobots... Et tu as des buts juste!»

Ça ce tiens... Sauf pour les buts... J'ai eu une envie de vengeance. Zora reprend, ayant saisie ma pensé: «C'est ton côté bestiale qui ta fait perdre la notion. Voilà tout!»

D'accord, si elle le dit.
Je hausse les épaules sur cette pensé.

Elle me sourit. «Je suis heureuse de te connaitre. Tu as un bon caractère. Je n'étais pas capable de voir qui allait être mon remplaçant. Je suis fière et soulagé que ça soit toi, car tu es une personne endurante, perspicace, vite d'esprit... Et qui a un plus grand Spark. Plus de ce que tu laisse paraître», me confie-t-elle.

Puis, Primus apparaît.
Bon, quoi encore?
Suit Unicron!
Scrap! C'est quoi qui va se passer, encore? Je ne peux pas apprendre en paix? Je vais avoir un devoir moi!

«Chère sœur, désolé de te dérangé...» commence Primus pour se faire couper par Unicron: «Comment as-tu osé pervertir mon élu, sœur? C'est à cause de toi qu'elle ne veut pas me servir!»

Bordel, j'suis écœurée des engueulades familiales! Je n'ai rien à voir là-dedans!Unicron gueule encore, les autres restent silencieux, ne fait pas attention. Je me fâche, perdant patience : «ARRÊTE! Laisse les autres parlé! Il n'y a pas juste toi! Je ne t'apartiens pas! Je n'appartiens à personne! Ni Primus et ni Zora! Je suis moi, voilà tout! Mais je te promet une chose Unicron, si tu ne change pas, tu disparaîtras à jamais!»

Je reste surpris par mes paroles et le ton que j'ai utilisé, comme les trois êtres mythiques. Dans un cri de rage Unicrom disparaît en promettant de me tuer avant que j'ai la capacité de devenir comme Zora. «C'est ce qu'on vera!» lachais-je. Zora s'exclame, en me regardant: «Têtu, comme Unicron! Sur de toi, comme Primus! Déterminée, comme personne!»

Je soupire. Je suis découragée de ses comparaisons.
Je finis par demandé la raison de la présence de Primus. Il me répond que sa personne est menacé, que les descendants d'Unicron ont l'intention de l'anéantir une fois pour toute, y compris Zora.

Alors, Unicrom etait venu empêcher Primus de communiquer la mauvaise nouvelle à Zora. Mais... Comment vont-ils faire?

-Zora, s'il te plait, uni tes forces aux miennes pour les empêcher! Aide-moi à renaître pour nous débarrasse une fois pour tout d'Unicron!
-Il n'en est pas question! Tu sais que te faire renaître signifie qu'Unicron aussi! Je suis incapable d'un seul de vous à la fois! Vous êtes reliés et tu le sais! La dernière fois, ça été le bordel et tout à été saccagé! Et j'ai dû faire appel aux Primes, les sortir de leur repos bien mérité de leur première fois! Puis, Unicron avait gagné en force, en plus! Et il continue de gagner en puissance, sermonne Zora.
-Promet moi que tu y repenseras, car ici, je ne peux rien faire contre lui, demande Primus.
-Non, et ça reviens au même à chaque fois, il ne rejoint jamais le néant!

Puis, Primus me regarde intensément. Zora tourne les optiques vers moi. Elle déclare à Primus qu'il n'y pense pas! que Talitha (moi) n'en a pas encore la capacité. Je questionne sur ce qu'ils parlent. Mais personne me répond et je me sens expulsé.

Je réveille en ouvrant brusquement les optiques. Scrap! Qu'est-ce qui ce passe? On va souffrir? Le futur n'est pas calme?

Je ferme les optiques pour tenter d'utiliser mon pouvoir. Je veux voir ce que le futur nous réserve.

De petites secances qui me sont inutiles me sont révélé.
"Une petite sparklings doré et noir est assise au sol jouant avec un autre étincelant bleu royal. Puis, un jeune mech noir et blanc arrive tout joyeux. Ce dernier ressemble beaucoup à Whitesky. C'est peut-être lui plus vieux?"

Cette vision mignonne change pour une cauchemardesque:
"C'est la même vision que l'autre jour, mais plus précise. Un predacons gris s'avance vers moi, la gueule avec de l'energeon qui en coule. Puis j'entends un pleur qui provient de derrière moi: «Daniluk!» Je tourne légèrement la tête, vois une flaque d'energeon qui m'entoure. Puis, j'aperçois finalement le même jeune mech bleu royal que dans l'autre vision, mais en un peu plus vieux. Il a peur et est effrayé. Alors, c'est mon Sparklings?"

Je n'ai pas le temps de tenté à comprendre davantage la situation que la vision change encore:
"Unchampmde guerre, fumant, plein de bruit d'explosion, dévasté, coup de feu... Comme pendant la guerre de Cybertron. Puis, Megatron se tient dignement en son centre en compagnie d'un grand Cybertronnien et de plusieurs autres mech de taille ordinaire que je ne peux identifier, car la scène est flou. Puis, je vois un autre grand bot qui leurs fait front en compagnie de treize... Non un peu plus... Cybertronnien et deux être lumineux vert leur tient compagnie. Puis une barrière énergétique maintient les autres bots à l'extérieur de la scène."

J'arrête de vouloir voir le futur. Il n'est que désastreux pour le moment. Mais ça va changé! Il faut rester optimiste! Mais je dois rester sur mes gardes!

Je suis sortie de mes pensés par une panique dans mon Spark et des pleurs. Je me lève doucement remarquant finalement la présence de Magnus. En me mettant sur mes pedes, je faibli, remarquant que je me suis trop poussé à bout. Scrap! Comment ça que je ne m'en aperçois pas?

Je marche rapidement vers le lit de mon Stronglife. Je le prend dans mes bras le berçant, pour qu'il cesse ses pleures. «Shuuut, tu vas réveillé ton Opi! Il est très épuisé», murmurais-je.

Je sors de notre quartier pour aller faire cesser ses pleures plus loins pour ne pas réveiller tout le monde. Je me laisse guidé par mes pas... Je me rend dans la salle communautaire. Il y a seulement Optimus qui s'occupe des appareils. Il se tourne vers moi, surement curieux de connaitre qui arrive.

«Salut», dis-je en continuant de bercée mon petit qui pleur. Je vais m'assoir sur le bord d'une fenêtre. Les jambes repliées contre moi et mon sparkling serré contre mon châssis. Optimus ne m'a pas lâcher du regard.

Je me met au bercer à nouveau mon petit. Rien ne fonctionne! C'est la première fois qu'il me fait une crise de ce genre...
Prime s'approche. «Ne le berce pas, garde le près de ton Spark et renvoie lui des sentiments contraires à son émotions du moment. S'il à peur, rassure le», me conseille-t-il. Je le regarde droit dans les optiques. Il me rajoute que c'est une chose qu'il faisait avec Moonlight.

Il retourne aux appareils, me laissant seule avec mon Étincelant. Je le sert contre mon châssis... Juste au-dessus de mon Spark. Je lui renvoie des sentiments de quiétude, de paix.

Les pleures cessent tranquillement.
Je me demande se qu'il lui a fait tant peur. Pourtant, il n'y avait rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Sam 18 Juil 2015 - 11:41

[Fanfic] Transformers: l'éternel combat - p18

Chapitre 18
Petit Stronglife


{Plusieurs cycles plus tard}

Ultra Magnus est malheureusement partie sur le terrain se battre contre les Decepticons. Je voudrais bien y aller, mais une petite boule d'énergie me fait choisir le contraire. Par contre, je vais y retourner bientôt, une fois de temps en temps. Je ne dois pas privé Optimus de soldats. Déjà que nous sommes peu versus les Decepticons.

Je suis assise au sol, tenant Stronglife... Non, c'est le contraire, c'est lui qui me tient les pouces. Je garde les pouces solide, puis force un peu pour tirer mon étincelant sur ses pedes.
Je souris, il semble solide sur ses pedes. Il sautille, profitant du support de mes chiffres. Puis, il fait un petit pas maladroit. Un deuxième.

Je me suis jamais autant senti heureuse. C'est vraiment mignon à voir!
Et mon attitude est totalement différente envers Stronglife!

Puis, je lève la tête et vois Nightroad qui tient sa petite Sparkling. Elle est suivie de son petit Whitesky. «Il marche deja! Dis donc, il est plus rapide que mon petit Sky!» s'exclame-t-elle en souriant.

Nightroad a eu sa petite il y a quelques cycles. Elle a fait comme moi: s'est cloîtrée dans ses quartiers et ne voulait en sortir sous aucun prétexte.

***

(Narration omnisciente)

«Moonlight! Je peux te demander un service?» commence Talitha en arrivant. La jeune fembots lève la tête de son datapads. «Oui?» dit-elle. La combattante lui demande si elle peut garder Stronglife, le temps qu'elle parte en mission. «Bien-sûr!» s'exclame-t-elle. Talitha la remercie et tend Stronglife à Moonlight pour qu'elle puisse le prendre. Le petit qui était calme commence à s'énervé, heureux, en tapant dans ses servos: «Moo-Mooo-light! Moo-light!»

La bots en question rit et reprend le jeune sur la prononciation de son nom.

-Moo..le-Light! répète Stronglife.
-Non, Moonlight! reprend encore la jeune femme en riant.
-Moo...Moonlight!
-Ouiiiii! lache Moonlight heureuse. Tu as réussi! Répète-le maintenant!
-Moonlight, dit Stronglife sans hésitation en riant et tapant dans ses servos.

Talitha sourit, à cause du bonheur de son fils, et les salut en déposant un baisé sur la barre de son Sparkling.

Pendant la sortie de la Daniluk de Stronglife...
Moonlight a été rejoindre Nightroad et ses deux étincelants afin que le petit Stronglife ne s'ennuie pas.

Le plus vieux Sparkling de la demi-predacons est assis au sol avec sa petite sœur, Atcia, qui joue avec des figurines qui représente des animechs.

Lorsque Stronglife se retrouve assis, au son tour, il regarde Moonlight et gazouille heureux de se retrouver avec ses deux amis. Les jeunes jouent, Whitesky tentent de diriger l'histoire inventé en jouant avec les figurines. Mais, les autres ne sont pas d'accord avec les idées du premier étincelant. Les deux plus jeunes finissent par tourner le dos à Whitesky et poursuivre "LEUR" histoire.

Le premier mech se lève et dit qu'il va aller jouer tout seule dans sa chambre! Nightroad tente de convaincre le contraire, mais il n'écoute rien.

Les deux Sparklings, qui ont quasiment le même âge, continuent de jouer... Puis, il commencent à se pousser légèrement.
Soudainement, la petite mute sous les yeux des deux fembots. C'est tres jeune pour une première mutation...
Moonlight lache un petit cri de surprise à la vue de la transformation. Puis, Atcia, sous sa métamorphose, mord Stronglife. Et oui! Atcia s'est transformé en Predacons, d'où la surprise de Moonlight.

«Atcia, lache Stronglife!» ordonne Nightroad en paniquant et pensant que Talitha va la tuer. Stronglife pleur sous la douleur de la morsure. Voyant que sa fille ne lache pas et qu'elle panique, elle va à elle. «Tout doux, tout doux... Qu'est-ce que je fais?» lache la Daniluk de la petite Predacons. Lorsque Yed arrive, n'éyant pas suivie Talitha. Il s'approche calmemant et poussant Nightroad, sans la brusquer. Il saisie doucement la la gueule de la petite, passe un chiffre à l'intérieur de sa gueule pour débarrer la mâchoire (puisque la petite possède une mâchoire qui barre) et ouvre délicatement.

La petite Atcia secoue la tête et regarde ensuite Yed. Puis, elle court jusque dans les bras de sa Daniluk. L'étincelante grelotte de peur. «C'est fini, c'est fini!» dit Nightroad pour consolé sa gamine. Atcia est une triple changeuse comme sa mère!

Le petit de Talitha pleur encore. Son Awo* le prend dans ses bras pour aller le porter à l'infirmerie. (Awo: est l'équivalent de grand-père chez les Cybertronniens)

Stronglife n'a pas manqué aucune des paroles que Nightroad disait à sa petite: «Ça fait du mal cette transformation! Tu ne dois pas l'utiliser avant...»
Nightroad devra informer Prowl et Talitha, puisque cette dernière est son Alpha.

Le petit d'Ultra Magnus ne cesse de se répéter qu'il ne doit jamais se transformer, car c'est mal et il se dit que c'est pour cela que personne se transforme jamais en animech... Puis, sinon il va décevoir tout le monde et les blesser comme Atcia a fait.

Lorsque Talitha est revenue et a demandé ce qui s'est passé, ayant senti de la souffrance dans son lien. Yed lui a expliquer ce qui s'est passé. Puis, le opi complète se que Ratchet lui a dit: «Stronglife va rester avec des cicatrices de la morsure.»

La guerrière a acquiesce. Elle ne se fâche pas, car c'est un accident. Ils ne pouvaient pas savoir que Atcia transformerait et qu'elle morderait.
Mais, elle tente de consoler son petit bot en lui repetant que ce n'est pas grave et que c'est,finit maintenant.

***

(Narration Talitha)

Je me suis réveillé, car j'entends Life pleurer... Ultra Magnus est encore en mission. Mais je n'aime pas leur mission, j'ai un mauvais pressentiment... En plus, ils ne trouvent jamais rien. Ah... Et mon petit Life a commencé à ce teinter de bleu royal! C'est pas rapport, mais c'est plaisant à savoir!

Je marche en direction de la chambre de Life. Je passe par le salon où dort Yed, en boule, sous sa forme bestiale, comme un chien.

Mon petit brin de fer est assis dans son lit. Il me regarde arriver. Je m'assois sur la couchette de mon Life. Il se blottis contre moi et je le sers dans mes bras. «Que ce passe-t-il mon petit Spark?» questionnais-je. Il se met à sangloter de plus belle en me serrant.

Moi, un peu plus sèchement: Life, dis-moi ce qui te fais peur!
Stronglife, en larme: Cau-mard...
Moi: Raconte le moi ton cauchemar.
Stronglife: G'and bot pas beau, Municon...
Moi, reprenant son mot qu'il a mal articulé: Grand... Et comment il s'appel?
Stronglife: Oui! Mu...Mu... Uni...con.

Unicron! Salop! Tu es venu perturber le sommeil de mon fils! Tu vas le payer!

Stronglife, pleurant encore: Gros Uni-con veux que... Moi écoute ordre à lui. Veux que Daniluk di-paraisse...
Moi, très sérieusement: Écoute-moi bien Stronglife! (Il hoche la tête) Tu ne dois jamais écouter ce Bot! Il est très très méchant! Tu ne dois jamais faire de compromis avec lui! C'est claire?
Il hoche la tête, intrigué et commençant à cesser les pleurs: Lui qui et comment toi connait?
Moi, en me levant: Je te l'expliquerai quand tu seras plus grand, Life. Pour le moment, tu dois recharger.
Il me prend le bras: Reste, veux pas être seul ´vec Uni-con!

Il prononce Unicron, Uni-con, c'est tellement parfait! La prochaine fois que je le vois, je lui sors. «Oui, je vais rester avec toi, fait moi une place, Daniluk a aussi besoin de recharger, elle va le faire à coter de toi. Mais, je ne changerai pas à coter de toi tout les soir!» l'informais-je. Il hoche lentement la tête.


{Le lendemain matin, comme si rien s'était passé}
(Narration omnisciente)

«AWO!» crie une petite voix masculine. Le grand bot noir se penche et attrape, sous les bras, le petit être bleu, à qui appartient la voix, qui cours vers lui. Le mech ténébreux soulève l'étincelant au-dessus de sa tête, le maintenant à bout de bras. Le jeune donne des coups de pedes dans le vide, amusé de se retrouver dans les airs. Les bras déposés sur ceux de son Awo.

«Awo, awo, awo, awooo!» répète sans cesse le gamin. L'immense mech dit, en le redescendant devant son plastron: «Qu'est-ce qu'il y a, petit Stronglife?» Le petit ne répond pas, il continue à crier: «Awooo!»

Yed rigole brièvement aux cries répétitif du jeune. Puis, le gamin étire ses bras vers son Awo, fermant et ouvrant les chiffres. Le Predacons colle Stronglife contre lui. Le Sparkling enlace le cou du grand mech, le serrant du plus fort qu'il peut. Yed, lui, dépose un servos sur son dos. «Où est Daniluk?» demande le grand bot noir.

Stronglife regarde rapidement de chaque côté, cherchant sa mère. Lorsqu'il la voit qui arrive. Il se met à se débattre pour aller la rejoindre. Yed dépose l'étincelant au sol qui repart en courant vers sa créatrice. Il recommence à crier:«DANI, DANI, DANIIILUUUUUUK!»

Talitha se penche. Avant de le prendre, elle dit: «Arrête de crier inutilement! C'est pas plaisant pour les autres!» Stronglife baisse les optiques, soumis, et entre sa tête entre les épaules. «Ne fais pas cette tête, je t'avertissais, je ne te chicanais pas!» lache Talitha en le prenant et l'assoyant sur son bras en le gardant contre elle. Stronglife dépose sa tête contre le cou, et entourant le cou de ses petits bras, de sa créatrice. Stronglif se calme.

Cette dernière dépose un servos sur la tête du petit mech. «Où Opi?» demande le gamin. «Life, je te l'ai dit il y a à peine 3minutes. Il est partie en patrouille», répond-elle, découragée. «Dani fâchée à cause moi?» questionne le petit. La guerrière colle sa barre contre celle de son fils et dit: «Daniluk n'est pas très patiente. Ce n'est pas ta faute, compris?» Talitha lui fait un doux sourire avant de déposé un baisé sur la barre de son Sparkling. «Opi pa'ti 'vec qui en mi-yon?» questionne le gamin. «Mi-si-on. Opi est parti en mission avec Optimus» dit Talitha.

Stronglife: ´vec O-ooo-o-minius!
Yed rigole à la façons que prononce Stronglife le nom de Optimus.
Talitha, décochant un regard mauvais à son Opiluk, reprenant son Sparkling: Non... Op-Ti-Mus.
Stronglife, sur de lui: O-minus!
Talitha: Op-ti-mus!
Stronglife: Ça j'ai dit! Optimus!
Talitha: Non, O-minus!

Yed rit aux éclats. Sa "petite" étincelante se retourne à nouveau vers lui. «Bien quoi? Cette fois c'est lui qui a dit comme il le faut et toi comme il le disait!» rétorque Yed n'aimant pas l'attitude de sa fille. La guerrière gronde légèrement. «Daniluk fâcher pou-ka?» lache Stronglife. La questionné se secoue et ment: «Je... Désolée Opi, j'sais pas ce qui s'est passé!» En réalité, en vient d'avoir une vision sans bonheur, seulement avec de la souffrance.

Lorsque, le comm-link de Talitha s'allume. C'est Ultra Magnus qui lui demande d'ouvrir un vortex et de demander à Ratchet de préparer son matériel médical. Ce qu'elle fait aussitôt. Elle envoie Yed avertir le doc et, pendant ce temps, elle leur ouvre le pont.

Les Autobots arrivent avec une fembot violente blessée à la jambe et au bras. C'est Ultra Magnus qui la transporte à l'infirmerie. Une fois que cette dernière n'est plus dans la pièce et que les bots commencent à se disperser, Talitha lache tout bas: «Je n'aime pas ce que cette fembot!» Son étincelant la regarde et dit: «Dani, moi aussi... Y-a quequel chose me fait peur ´vec elle.» C'est au tour de la guerrière de regarder son fils, déclarant: «Elle te fait peur? ... Ne t'inquiète pas, quoi qu'il arrive Daniluk va être là pour te protéger!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Talitha
Voiture
Voiture
avatar

Féminin Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : forêt boréal
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   Dim 19 Juil 2015 - 14:43

[Fanfic] Transformers; renaissance des cendres - p15 - 1

Chapitre 15
Réaction de Spark


Nous sommes assis, sur le toit, l'un à côté de l'autre en silence. Je me blottis contre lui, ayant le besoin de me sentir au chaud contre quelqu'un... Ayant l'habitude avec Shockwave. Green me dépose un bras autour de mes épaules et appuie sa tête sur la mienne. «C'est confortable?» m'interroge mon ami. Je tente d'enfuire mon plastron dans son châssis, bougeant légèrement la tête. Je sais que c'est impossible, car c'est du métal... Je m'en fous! Je lui ronronne finalement: «J'suis bien!»

Je me décolle de contre lui en métirant et baillant de toute mes dentas. Je lui dis que pour moi c'est le temps de recharger. Je me redresse et me transforme. Lui aussi, mais, lui, il se couche en boule sur le toit.

Ouais!... Si j'entre à l'intérieur je devrai parler avec Shockwave. J'en ai pas envie. Dans ce cas...

J'avance silencieusement vers Green et me glisse sous son aile qui est tombante. Je me couche en boule, la tête sur mes pattes. Je me sens observée! Je soulève donc la tête et remarque que Green me regarde intrigué. Je lui demande, en grondant: «Qu'est-ce qu'il y a?» Il me répond que rien et il se rallonge.

Je me sens bien à ses côtés!

***

J'ouvre mes optiques en baillant et étirant mes pattes devant moi. L'aile qui me recouvrait se retire. Je mute et m'assois. Je m'étire, encore, les bras tendu vers le ciel bleu. Green se change en bipède lui aussi. «Alors, que compte-tu faire aujourd'hui?» me demande-t-il. Je hausse les épaules dans l'ignorance. Habituellement c'est des balades avec Shockwave, mais là, ça, c'est finit! Il vaut que je me suis plus son animal de compagnie! Il va voir!

«Pourquoi tu as l'air fâché?» me demande mon ami. Je sursaute et rétorque que je ne suis pas fâché! Il me regarde septique. Lorsqu'on entend une grosse voix crier: «Greeniron!» Mon ami se lève en disant et riant qu'il croit que ça c'est lui et que c'est Predaking en colère. «Tout le monde s'est levé du pedes gauches aujourd'hui!» ajoute-t-il en allant rejoindre son chef.

Je me retrouve donc seule sur le toit. Qu'est-ce que je fais de ma journée?

***

Je suis sûre le toit, une nouvelle fois, et je reviens d'une nouvelle escapade aérienne. J'ai les jambes contre mon châssis, les maintenant en croisant mes bras autour de mes genouillères la tête déposée dessus.

Des larmes d'énergeons perlent sur mes plaques. J'entends des pas, puis une voix: «Petite predacons à encore le Spark triste?» Je lui lache: «Laisse-moi tranquille, Green!» Il s'approche de moi, s'assit, dépose ses servos sur mes épaules de manière protectrice. Il me tire vers lui et me sert de ses bras. Je grogne, car il m'écrase... Mais j'aime bien qu'il me sert de la sorte. Il cesse d'utiliser sa force et reste dans cette position. Là, c'est mieux!

«Qu'est-ce qui ne va pas Sound? Pourquoi ton Spark est triste?» me demande-t-il à nouveau. Je baisse les optiques avant de dire, en relevant la tête pour observer mon ami: «Je me suis fait punir...» Il hausse une crête optiques. Je poursuit donc: «J'ai été trop près de village humain... Mais je ne savais pas que c'en était un! Personne m'a dit que ça ressemblait à ça!» Je termine la phrase en colère. «Alors, ne soit pas triste? Tu ne savais pas...» tente de me consoler l'autre. Je rouspete que j'ai déçus tout les bots! «Ah! Ça...» grogne-t-il faiblement et reprend: «Je déçois toujours les autres aussi. Les autres Predacons me repete tout le temps: "Tu es naïf!" ou "Tu n'es pas un prédateur!" ou encore "Tu ne connais rien!"» Je le regarde dans ses optiques, comprenant très bien se qu'il ressent. Je dépose ma tête sur son torse en fermant mes optiques. Un chiffre passe sur mes plaques, les essuyants de mes larmes. Je cale mon plastron contre la paume de son servos. «Tu sais», débutais-je en me redressant légèrement et observant le plastron de mon ami. «... Je ne fais jamais rien de bien et je fais tout mal, moi. C'est presque la même chose que toi», terminais-je.

Un pincement à mon Spark se fait ressentir. Pourquoi?

Le mech me sert contre lui. Groooouuh! Câlin!
Raaah! C'était seulement une petite étreinte! Je me lève sur mes pedes ayant une idee dans la tête: «Suis-moi!» Je mute et commence à voler. Il me suit et me rugit de l'attendre!

***

Nous atterrissons à des kilomètres plus loin. Nous reprenons notre forme bipède. Nous marchons, puis, nous observons l'environnement humain, avec curiosité. Lorsque j'entends un bruit qui m'est familier. Puis, un second plusieurs secondes apres. Je me cramponne au bras de Greeniron. Nous cessons de marcher et il me regarde intrigué. Soudain un troisième coup de tonnerre. Je sert le plus fort que je peux son bras en fermant les optiques.

Y'a même des orages ici! Non!

Green dépose un servos sur mon casque. «Tu n'aime pas les orages?» demande-t-il. Je ne répond pas, car il va rire de moi. Un autre tonnerre se fait entendre et j'ai la même réaction que plus tôt. «Tu as le droit d'avoir peur! Moi, je craint la noirceur... des nuits sans étoiles et sans lunes», me révèle-t-il.

J'hoche la tête. Mais, ça m'enlève pas ma peur que j'ai en ce moment!

Il me dit qu'on retourne rejoindre les autres.
...
Nous volons, moi en tête, je vole le plus rapidement que je peux pour rejoindre la base et me mettre à l'abris.
J'atterris en catastrophe et en mutant. Je cours à l'intérieur, direction ma chambre. Je me cache sous le lit, les servos sur mes audios. Personne me fera sortir d'ici tant qu'il y aura cette orage! Des bruits de pedes contre le sol rettentissent dans ma chambre. Puis, un plastron. C'est Shockwave.

Je feule et tente de le griffer à l'aide de mes chiffres pointus. «Soundtrack?» questionne ce dernier. Je lui siffle de me laisser tranquille! Il s'assoit et me fait signe de son servos de venir le rejoindre. Je feule à nouveau et lui dit: «Y'en a marre! Toi et les autres n'avez jamais la même façon d'agir! Une seconde inquiet, l'autre d'après va jouer ailleurs, trente minutes plus tard tu t'inquiète pour moi, etcétéra, etcétéra!»

Le bot violet prend quelques secondes pour analyser mes paroles et se lève. Tant mieux! Puis, apparaît Green dans ma chambre. Shockwave lui dit de ne pas m'approcher car j'ai peté les plombs. Mon ami n'écoute pas Shockwave et il va s'assoir quasiement au même endroit du scientifique. Je redresse un peu la tête, curieuse et surprise... Puis, mon regard tombe encore dans le sien. Je m'y perd. Il tend ses servos et me dit de venir. Ce que je fais sans quitter son regard et lui le mien. Je marche à quatre pattes pour le retrouver. Je me blottis contre lui, m'assoyant sur ses genoux. Il me sert contre son châssis, mais pas de toute ses forces cette fois. «Pourquoi je me perd toujours dans ton regard?» demandais-je. Il me répond: «Aucune idée, car je croyais que c'était moi qui me perdait dans tes jolies optiques vertes!»

Je ronronne et sans mes plaques chauffées... Et un étau sert mon Spark. Je serre une pièce de Green sous la douleur et serre mes dentas... En même temps d'un coup de tonnerre.

J'entends des pas s'éloigner. Shockwave nous laisse et d'après moi il est en colère et jaloux que Green ait réussi à me faire sortir.

Sans comprendre pourquoi, mon Spark pulse frénétiquement... Ce n'est pas à cause de de la peur, mais c'est autre chose. Mais je n'arrive pas à dire quoi!

Je dépose mon casque sur son épaule en fermant les optiques sous l'épuisement que la peur m'a créée. Il m'étreint doucement. Un frissons lui passe.

***

{lendemain}

Nous sommes à l'extérieur. Green me fait face et tente de me donner un câlin. Je me penche évitant ses bras, et recule. Il refait la tentative d'une accolade et j'esquiva à nouveau. Je marche à reculons, assez rapidement. Puis, mon ami se mes à avancé rapidement pour m'attraper. Il veut jouer? Alors jouons!

Je me tourne et me met à courir. Je lui fait dos et cours, cours, cours! Je regarde par-dessus mon épaulette et le vois qui se rapproche. Non! Non non! Je rigole.

Puis, il finit par passer devant moi en m'attrapant par mes hanches. Je cri de surprise.
Il me soulève dans les airs et me sert fort contre lui me déclarant qu'il m'a eu. Me retrouvant, maintenant, à une hauteur plus grande que la sienne, je dépose mes servos sur ses épaules. Lui, il a déposer sa tête contre mon châssis en même temps qu'il a débuter l'étreinte.

Soudainement, il redresse la tête et il vire encore au rouge. Pourquoi?
Il me décoche un regard axieux, moi je lui en renvoie un intrigué. Un spasme le traverse et il me dépose au sol. Non! Je voulais encore des câlins! Groooouh!

Une faiblesse m'assaille et mon ami s'en aperçois. Il s'inquiète et me demande ce qu'il se passe. «Je crois que je dois être dû pour une ration!» déclarais-je.

Une fois pris et me sentant mieux, je me tourne vers Green... Mais je ne le pensais pas si proche... Je lui entre donc dedans. Je perds équilibre, tombant sur mon pare-chocs arrière. L'autre Predacons me rattrape par le bras et en mettant un servos dans mon dos. Je me retrouve en angle, entre le sol et la position verticale. Mon Spark bat énergiquement et mes plaque picote. Je me retrouve encore à fixer Green dans les optiques. Le temps semble s'être ralenti... Mais en réalité tout va vite, car en faite il me rattrape simplement en me remettant sur mes pedes.

«Ça va?» demande-t-il en me regardant. J'hoche la tête en regardant le sol. Puis, un servo passe sur mon menton me faisant relever la tête. Je sens mes plaques chauffer davantage. Qu'est-ce qui me prend? Qu'est-ce qui m'arrive?

Je m'avance vers lui et entoure sa taille de mes petits bras, tout en calant mon plastron contre lui. Green dépose délicatement un servo sur mon casque. Je tente de me blottir davantage... Encore plus proche pour qu'il n'y ait plus d'espace. Je ronronne.

***

Le temps vient d'aller dormir. J'ai passé une journée merveilleuse avec Green. C'est tellement plaisant d'être à ses côtés!

Arrivé dans ma chambre, je regarde le coin où je suis habituée de recharger. Un léger pincement s'attaque à mon Spark. Je n'ai pas envie d'être tout seule!

Je fais deux pas en arrière, sortant de mes quartiers, puis me dirige vers l'extérieur où sont toujours les autres Predacons.

Arrivée dehors, je vois Green qui est assis les jambes contre lui... Le regard perdu dans le vide. Je lache un petit: «Green?» Il redresse la tête et me demande ce que je fais là. Je souris et viens m'accroupir à côté de lui en demandant si je peux rester avec lui pour la nuit. Ses optiques s'ouvrent, déconcertées. Il me répond finalement qu'il n'y a aucun problème. Je vais pour m'assoir, mais il déplie ses jambes et me tire sur lui. J'échappe un faible cri de surprise.

Je me retrouve assis sur lui, souriante. Je dépose ma tête contre son châssis et un servos juste devant mes optiques. Green me sert dans ses bras. Je ferme mes optiques... Et tranquillement je m'endors, avec un sourire, et mon servos glisse tranquillement, jusque sur mes genoux, sur le même rythme que je sombre en recharge.

Je sens des frissons parcourir le mech... Et moi une boule se former dans mon Spark, que je ne saisie pas la signification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-transformers.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] TF: Révélation | Nightroad | L'éternel combat | RP TF Prime | Coffre aux trésors | Renaissance des cendres | Pas ordinaire | Lueur d'Espoir
Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Twilight - Révélation - Alice/Bella - G
» [Jeu Shippy] Musique et shippings, les aléas de l'aléatoire
» Congélation du café
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» Ma toute première fanfic, victime : Dn Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Transformers et Site web :: M A R C H A N D I S E S — E X T R A :: BD + Fan Art|Fan Comic + Fanfic :: Fanfic-
Sauter vers: